Ils avouent avoir vacciné sans essais concluants , vous avez servi de cobayes mais ils vous mentent encore , maintenant nous avons des études qui prouvent la dangerosité …

De quoi en rire ou en pleurer, il n’y a aucune étude scientifique validant le Pfizer , pour la première fois depuis des décennies la vaccination a été décidé en utilisant des milliards d’humains, y compris les enfants et les femmes enceintes, comme cobayes…

Il n’existe pas d’études randomisées en double aveugle prouvant l’efficacité des injections contre la contagion et les formes graves !

il n’existe pas d’études randomisées en double aveugle prouvant l’innocuité des injections en particulier pour les femmes enceintes et les moins de 50 ans

S’il y en a que l’on donne les références

MAIS IL Y A SES DIZAINES D’ETUDES SCIENTIFIQUES RANDOMISEES QUI PROUVENT L’INEFFICACITE ET LES DANGERS DES INJECTIONS

Je vous donne les références

Pfizer a avoué devant le parlement européen mais Fauci avait déja vidé son sac aux Etats Unis

PFIZER en videos , du produit miracle à « on a pas eu le temps de tester », heureusement pour Bourla les media planquent le scandale

1 Incapables d’en fournir les vrp de big pharma admettent l’inadmissible / la vaccination a utilisé les vaccinés comme cobayes

Au cours des échanges, elle indique en effet que la firme, lorsqu’elle a mené des essais cliniques pour démontrer l’efficacité de son vaccin, n’a pas cherché à savoir si une vaccination induisait une réduction des risques d’infection. Faut-il pour autant y voir un quelconque « scandale », comme l’assurent certains ? Non, rétorque à TF1info l’immunologiste Stéphane Paul, par ailleurs membre de la Commission technique des vaccinations de la HAS. « La communication de Pfizer est cohérente », assure-t-il, « puisque les essais cliniques n’étaient pas mis au point pour vérifier la transmission ». Pour l’entreprise, « comme d’ailleurs pour Moderna et les autres, l’objectif clinique était de mettre au point un vaccin qui protégeait des formes symptomatiques 15 jours après la 2e dose. »

Lorsque les autorités sanitaires en charge des médicaments ont autorisé les vaccins en Europe, c’est bien leur capacité à réduire de façon significative les formes graves qui a été jugée.

https://www.tf1info.fr/sante/les-verificateurs-covid-19-les-propos-d-une-dirigeante-de-pfizer-prouvent-ils-que-le-pass-sanitaire-a-ete-instaure-sans-fondement-scientifique-2235207.html

Jugées? oui mais sur quoi???????????????????????

L’essai Pfizer???

Le British Journal Of Medecine a constaté que les placebos ont été plus souvent testés que les vaccxx mais qu’ils ont eu des signes symptomatiques en aussi grand nombre

Ils ont déclaré  8 cas de covid dans le groupe vaccinés et  162 dans le groupe non vaccinés et ils en ont déduit que le vaccin était efficace à 95%.

Mais je lis : Suspected COVID-19 cases that occurred within 7 days after any vaccination were 409 in the vaccine group vs. 287 in the placebo group.

En additionnant les suspects et les testes positifs, la différence entre les deux groupes est elle significative ?

Et les femmes enceintes?

Aucune femme n’était enceinte avant de se faire vacciner.

50 femmes se sont retrouvées enceintes dans un essai qui leur était interdit Des tests de grossesse ont été effectués pour les femmes en âge de procréer lors des visites de dosage avant l’administration du vaccin. 

17 ont été retirées officiellement de l’étude dont 13 pour lesquelles aucune info sur le suivi de grossesse n’est donné

Nous savons que pour 37 femmes suivies quelques mois , 11 ont perdu leur bébé pendant cette période qui couvre la 1ere et les jours suivant la 2eme dose

NOUS IGNORONS COMBIEN DE GROSSESSES SONT A CE JOUR PARVENUES A TERME POUR LES 26 FEMMES QUI RESTAIENT ET LES 4 ECARTEES QUI N ONT PAS DONNEES DE NOUVELLES

Et les formes graves ?

Vous lirez dans ce blog qu’il y a eu deux fois plus de morts dans le groupe vaxxx que dans le groupe placébo!

Officiellement il y aurait eu 2 décès toutes causes parmi les vaccinés et 4 dans le groupe placébo lors des fameux effets Pfizer qui ont permis l’autorisation des injections. Les documents fournis à la justice américaine parlent

Nous en sommes maintenant à 27pour les vaccinés contre 15 parmi les non vaccinés. 6décès cachés se rajoutent en effet à la longue liste. Tous avaient eu au moins une injection

Les DOCUMENTS SECRETS DES ESSAIS PFIZER révèlent DEUX FOIS PLUS DE DECES PARMI LES VACCINES que les non injectés

Le fameux essai est aujourd’hui considéré comme une escroquerie , sinon pourquoi refusent ils de communiquer les données brutes de cet essai pour vérification?

La seconde chaine de pharmacies américaine fournit des données de surveillances précieuses sur la vaccination et la covid . A partir de ces données appliquées aux cohortes de l’essai Pfizer l’ efficacité des injections devient négative….

ILS ONT REFAIT L’ESSAI PFIZER ET L’EFFICACITE DE L’INJECTION SE REVELE NEGATIVE

SCANDALE EN ISRAEL:  le gouvernement a découvert de graves problèmes de sécurité avec les injections COVID et les a dissimulés

2 Mais rassurez vous les cobayes , nous n’avons pas fait d’essais préalables mais en vous observant nous en avons déduit que les vaccxx étaient efficaces…

Ce n’est que par la suite, lorsque les populations ont commencé à être massivement vaccinées, que l’impact sur la transmission a été mesuré. Les chercheurs ont réalisé, partout dans le monde, des études dites « en vie réelle ». Ces dernières ont permis de constater que les vaccins parvenaient à diminuer non seulement les cas graves, mais aussi la transmission du virus. En l’espace de quelques mois, « on a observé un consensus scientifique sur le fait qu’il y avait une réduction de la transmission », tranche Stéphane Paul. L’expert note que si « les chiffres sont inférieurs à ceux de la réduction des formes graves, ils restent intéressants malgré tout ». Depuis le début des campagnes de vaccination, assure-t-il, « nous disposons de données prouvant cette protection contre l’infection. Elle n’est pas parfaite, mais mieux vaut 40% ou 50% de risque en moins que rien du tout ! »

https://www.tf1info.fr/sante/les-verificateurs-covid-19-les-propos-d-une-dirigeante-de-pfizer-prouvent-ils-que-le-pass-sanitaire-a-ete-instaure-sans-fondement-scientifique-2235207.html

DES OBSERVATIONS VALENT MIEUX QUE DES ESSAIS RANDOMISES,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,Bon ils disaient le contraire pour les vieilles molécules pourtant sans danger

Mais leurs observations ont toujours été biaisées!

NOUS SAVONS MAINTENANT QUE LES CONTAMINATIONS et les effets secondaires INTERVIENNENT MASSIVEMENT DANS LES 15 JOURS QUI SUIVENT L’INJECTION ET CES CONTAMINATIONS POSTS INJECTIONS ONT ETE HONTEUSEMENT COMPTEES COMME DES CONTAMINATIONS DE NON VACCINES

Par exemple, si une personne meurt immédiatement après un rappel Pfizer, les données ne seraient pas enregistrées comme le décès d’une personne ayant reçu un rappel, mais comme le décès d’une personne ayant reçu une double dose. Les données enregistrées masqueraient les effets létaux du booster puisque le décès ne serait pas attribué au booster.

Les britanniques ont été les premiers à l’avouer ainsi que la province de l’ALBERTA au Canada

puis les Etats Unis

Autre manip la sous estimation des non vaxx

Tous âges confondus , depuis le début de l’année, la protection contre les formes graves n’apparait qu’avec la sous estimation du nombre des non vaccinés par la DREES. On aurait 31% de décès ou de soins critiques pour 21% de non vaccinés , mais avec les évaluations de Santé Publique France 31% de décès ou de soins critiques pour près de 30% de non vaccinés

NON REINTEGRATION DES SOIGNANTS ET POMPIERS NON VACCINES/ LA FORFAITURE DU GOUVERNEMENT ET DE SES ALLIES; Vérifiez vous mêmes les stats qui le prouvent

Pire, très rapidement les observations ont mis en évidence une EFFICACITE NEGATIVE et les autorités ont cessé de publier les stratistiques des non vaccinés car ils sont moins souvent et moins gravement atteints

Au moins c’est clair, dès que les statistiques démontrent que les injectés ont plus de risques de mourir de la covid , que les autres , ils ne publient plus de stats par statut vaccinal

DITES LES JOURNALISTES, EXPLIQUEZ NOUS POURQUOI VOUS NE DONNEZ PLUS DE STATISTIQUES DE DECES VACCINES ET NON VACCINES?

EN FRANCE LES TROIS DOSES et plus REPRESENTENT LA MOITIE DE LA POPULATION MAIS LES DEUX TIERS DES CONTAMINES

3 LES ETUDES RANDOMISEES SONT FINALEMENT ARRIVEES ELLES ONT MONTRE LA DANGEROSITE DES INJECTIONS

Le virion de la protéine spike généré par l’injection ne disparait pas au bout de 24h , il se propage dans tous les organes et multiplie les catastrophes pendant des mois et des mois

PAS D ESSAIS CLINIQUES AVEC GROUPE PLACEBO POUR LES NOUVELLES INJECTIONS, IL SUFFIT DE VERIFIER LEUR EFFICACITE A PRODUIRE DE LA PROTEINE SPIKE SOURCE DE TOUS LES DANGERS

une étude thaïlandaise sur les ados 13-18 ans montre 29% d’effets cardiovasculaires délétères après la 2è dose de Pfizer!

Les non vaccinés non contaminés ont propagé la maladie à 28% de leurs contacts contre 32% pour les contacts des completements vaccinés.

HEUREUSEMENT QUE LES PETITS ENFANTS N’ONT PAS ETE MASSIVEMENT VACCXX EN FRANCE: c’est la seule catégorie d’âge qui connaisse un fort recul de la contamination https://pgibertie.com/2022/10/01/heureusement-que-les-petits-enfants-nont-pas-ete-massivement-vaccxx-en-france-cest-la-seule-categorie-dage-qui-connaisse-un-fort-recul-de-la-contamination/#COVID19… via @pgibertie

Les etudes scientifiques sur l’impact sur la fertilité arrivent enfin … LES VACCXX DEGRADENT LA QUALITE DU SPERME ET REDUISENT LA RESERVE OVARIENNE DES FEMMES

Les auteurs de l’ étude sur le sperme reconnaissent que les résultats peuvent inquiéter mais s’accrochant au retour à la normale pour la moitié des échantillons de sperme , ils n’iront pas plus loin et parlent de dégradation provisoire . Mais il y a les autres en particulier ceux qui après six mois constatent la poursuite de,cette dégradation

Les auteurs de l’étude sur la réserve ovarienne souligne que pour 60% des femmes elle diminue de moins de 10% ( ce qui est beaucoup) en 3 petits mois , mais il y a les 40% et là, c ‘est dramatique…

Est ce à dire qu’au bout de 3 ou 4 rappels annuels la fertilité d’une bonne partie des hommes et des femmes sera anéantie ? Ces études peuvent le laisser supposer… Il est urgent d’interdire ces injections à tous ceux qui veulent des enfants

SURMORTALITE MASSIVE DANS LES PAYS QUI ONT LE PLUS INJECTES DE DOSES DE RAPPEL :Les covids courts et longs, la canicule INNOCENTES …C’est quoi? Peut être Poutine?

Le covid long n’est pas responsable de la surmortalité dans les pays qui n’avait pas connu la covid avant de vacciner , des pays sans covid ont vu la surmortalité exploser après la troisième dose

La canicule n’est pas responsable: surmortalité record en Norvège et Islande , et partout la surmortalité commence à l’automne 2021

La troisieme puis la 4eme doses semblent bien les doses de trop qui distinguent les pays entre eux.

Les décès excessifs, toutes causes confondues, continuent de croître fortement dans la plupart des cas. Et les surmortalités non Covid aussi (attention à l’écart entre les surmortalités et les courbes Covid).

L’important excès de décès non Covid en 2022 ne correspond pas au récit selon lequel il est dû aux séquelles d’infections Covid précédentes. Parce qu’il se produit également dans des pays où il n’y a pas eu de cas/décès significatifs de Covid et aucun décès en excès jusqu’à la fin de 2021 ou même 2022.

ESSAIS PFIZER ET MODERNA : La preuve scientifique est établie de risques d’ effets indésirables supérieurs à la protection espérée contre la Covid

La prestigieuse revue Vaccine a publié il y a quelques semaines une étude actualisant les essais Pfizer et Moderna de 2020/21 au delà des deux premiers mois d’observation et prouvant la necessité de cesser les injections . Les effets indésirables sont plus nombreux et plus dangereux que la protection espérée contre la Covid

L’étude randomisée en double aveugle met en évidence:Événements indésirables graves d’intérêt particulier après la vaccination par ARNm COVID-19 dans des essais randomisés chez l’adulte

LES DOSES A REPETITION DEMULTIPLIENT LES RISQUES DE MALADIES AUTO IMMUNES :

25% des patients covid hospitalisés pour formes graves voient apparaitre des anticorps annonciateurs de maladie auto immunes dans le futur, pour les vaccinés complets PFIZER c’est de 23% (5% pour les deux doses)…

Maria Cristina Sacchi  et son équipe travaillent sur les maladies auto immunes , une étude démontre que le Pfizer provoque autant de risques d’en avoir une qu’ un covid sévère entrainant une hospitalisation

Dans un pays civilisé , on se poserait des questions

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Ils avouent avoir vacciné sans essais concluants , vous avez servi de cobayes mais ils vous mentent encore , maintenant nous avons des études qui prouvent la dangerosité …

  1. Ping : Ils avouent avoir vacciné sans essais concluants , vous avez servi de cobayes mais ils vous mentent encore , maintenant nous avons des études qui … – Qui m'aime me suive…

  2. Carolyonne89 dit :

    Oh punaise, là c’est du très lourd !

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : OH PUNAISE, LÀ C’EST DU TRÈS TRÈS LOURD!!! DIFFUSEZ, IL FAUT SUE TOUT LE MONDE SACHE LA VÉRITÉ, ET SURTOUT QUE PERSONNE N’AILLE SE FAIRE VACCINER SOUS QUELQUES PRESSIONS QUE CE SOIT! Ils avouent avoir vacciné sans essais concluants , vou

  4. Ping : OH PUNAISE, LÀ C’EST DU TRÈS TRÈS LOURD!!! DIFFUSEZ, IL FAUT QUE TOUT LE MONDE SACHE LA VÉRITÉ, ET SURTOUT QUE PERSONNE N’AILLE SE FAIRE « VACCINER » SOUS QUELQUES PRESSIONS QUE CE SOIT! Ils avouent avoir vacciné sa

  5. ALTEROPHILE dit :

    Nous avons probablement tous des relations réagissant ainsi à nos propos de complotistes

    « Je me suis fait vacciné trois fois sans aucun problème; et je ne connais aucune victime des vaccins autour de moi  »

    Que leur répondre de sensé et fondé ?

    Se pourrait-il que de nombreuses doses ne contenaient que de l’oxyde de graphène et d’autre carrément « rien », l’important étant de faire du fric et/ou d’entrainer les mougeons à se soumettre encore plus à des consignes liées à la santé en particulier ?

    J’aime

    • Gieffe dit :

      En effet, j’en connais également de ces personnes chanceuses. Il se trouve que des études américaines ont mis en lumière le caractère très hétérogènes des lots de  » vaccins  » : certains lots semblent totalement anodins, inoffensifs même, tandis que d’autres tout au contraire semblent particulièrement dangereux. De plus il ne s’agit pour le moment que des effets secondaires à très court terme. Nous ne pouvons pas préjuger de ce nous apportera l’avenir…Ne perdons pas de vue que de très nombreux effets secondaires graves du vaccin H1N1 ne sont apparus qu’après plusieurs années. Je crains fort que le pire ne soit encore à venir.

      Aimé par 3 personnes

    • herve_02 dit :

      Et bien moi j’en connais, dans notre vilage de moins de 150 habitants, 3 morts après vaxXxins, et au moins 2 cas grave cardiaques (et on ne connaît pas grand monde)

      Aimé par 3 personnes

    • Christophe dit :

      C’est comme les gens qui ne croyaient pas aux chambres à gaz ou qui ne croyaient pas au goulag ou ….à toutes sortes de choses…
      Probablement rien de plus. Les cas de fervents promoteurs de la m… qui sont morts ou ont perdu un fils ou une fille sont intéressants. (Malheureusement c’est pas des députés ou sénateurs PS français)

      Aimé par 1 personne

  6. jean gesvre dit :

    IL FAUT AJOUTER….l’injection d’une protéine vivante ,qui supprime une IMMUNITE NATURELLE . T’inquiètes pas PATRICE , Ce salaud de MACRON n’est pas vacciné !

    Aimé par 3 personnes

  7. LEVI dit :

    Les criminels, gouvernants corrompus, élites mondialistes et collaborateurs en tous genre qui ont déployé ce génocide doivent être jugés et condamnés à vie pour crime contre l’humanité !

    Aimé par 1 personne

  8. dandresy dit :

    J’en connais qui sont encore hémiplégiques. 6 vaxx ont eut des effets secondaires très graves dont un amputé d’une jambe sous le genou. Une dizaine n’a rien eu du tout. Mais sur le long terme ?
    Par contre TOUS les amis vaxx X 3 ont développé une covid sévère après la dose 2 et la dose 3. Un mois malade et réactions violentes. Ceux là ne feront pas de dose 4.
    Un malheureux cas d’école. Ami sportif (ski, course) régulièrement suivi pour une bonne hygiène de vie. Son médecin n’a jamais entendu de souffle au cœur depuis ses 50 ans. Tension, stéthoscope pour écouter.. Rien.
    Puis 12 jours après la dose 4, cœur malade. Valve mitrale en compote. Opéré il y a 5 mois, puis arythmie, puis cancer de la peau… Son épouse a stoppé avant la dose 4. Lui a des doutes !! Il n’avait jamais rien. Du hasard sûrement. Ces types producteurs de fioles empoisonnées sont des assassins. Quand j’ai entendu à la TV le Pr Raoult dire en 2020 que c’était une arnaque plus grosse que le sang contaminé…Il fut taxé de complotiste. Faut que cette arnaque soit sanctionnée.

    Aimé par 3 personnes

  9. Ping : Ils avouent avoir vacciné sans essais concluants , vous avez servi de cobayes mais ils vous mentent encore , maintenant nous avons des études qui prouvent la dangerosité … – PAGE GAULLISTE DE RÉINFORMATION . LES MÉDIAS NOUS MANIPULENT ET NOU

  10. Michèle dit :

    Deux choses curieuses en ce moment, la première, le graphique des injections en France ne mentionne plus les 3ieme et 4ieme doses, la seconde sur vaccintracker il ne semble plus y avoir de nouvelles livraisons depuis un bon moment donc comment et quand sont arrivées les doses de la nouvelle formule bivalentes ?

    J’aime

  11. Michel C dit :

    « pour les vaccinés complets PFIZER c’est de 23% (5% pour les deux doses)… »
    Ce n’est pas 25% pour les 2 doses? 5% me semble faible.

    Aimé par 1 personne

  12. Ping : Ils ont menti sur tout :scandale de l’essai Pfizer / les journalistes grattent, grattent , comme les chiens pour enterrer leurs crottes … – Titre du site

  13. Ping : Ils ont menti sur tout :scandale de l’essai Pfizer / les journalistes grattent, grattent , comme les chiens pour enterrer leurs crottes … – Titre du site

  14. Stanislas dit :

    Tout ça c’est beau, mais si on démontre que le « COVID » est un tour de passe passe bureaucratique parce qu’on n’observe pas plus de « maladies respiratoires » à l’hôpital en 2020 que les années précédentes, qu’est ce qu’il reste ?

    La piquouzation de masse avec des produits innovants sous contrats mis en secret des affaires

    Dommage que tout le monde ferme les yeux là dessus

    Aimé par 1 personne

    • Lepiaf18 dit :

      La peur, irraisonnée. Vous savez sans doute comme moi qu’elle est TOUJOURS mauvaise conseillère; n’empêche… !

      On sait désormais, et certains du troupeau aussi, maintenant, que c’était une énorme supercherie intellectuelle et qu’il y avait d’autres buts, bien (enfin pas toujours !) cachés. Mais il est toujours difficile de revenir à la réalité et de se rendre compte qu’on s’est fait berner; surtout lorsque en plus on est un personnage public ou semi-public TV toubibs, gens du showbiz, sportifs…); ceux justement que le troupeau prend pour modèle !
      C’est malheureusement dans la nature humaine et dans l’air du temps; sinon il y aurait beaucoup plus de lanceurs d’alertes, particulièrement en France.

      Et pour en revenir à nos moutons, justement; c’est effectivement à 2020 qu’il faut remonter et à l’action de lobbying des Pfizer (surtout) et Moderna auprès des instances Européennes; en particulier lorsque, sous l’égide de VDL, la commission a soumis au vote du Parlement la proposition de modification du Règlement CE sur les OGM et la thérapie génique. Sans cette modification, Pfizer était le bec dans l’eau ! Et là, je n’ai pas vu beaucoup de résistance dans la classe politique Européenne, d’autant plus que la Santé n’est pas une compétence de l’UE mais des Etats Membres.
      C’était donc bien délibéré ! Pas étonnant que 2 ans après, VDL et Burla renâclent à exposer leurs magouilles.
      J’espère juste que la prise de conscience, ici ou là, nettement plus importante que nos merdias veulent nous le laisser voir, va être finalement suffisante pour écraser quelques morpions.
      Si Micron récolte la chienlit, ne l’a-t-il pas un peu (beaucoup, provoquée; à force de vouloir « casser les codes », comme disent les « djeuns » ?

      Aimé par 1 personne

  15. pgibertie dit :

    A reblogué ceci sur LE BLOG DE PATRICE GIBERTIEet a ajouté:

    Non seulement les essais n’ont rien démontré, mais les observations ont été pipées, nous avons toutes les preuves, pourquoi les journalistes refusent ils de dévoiler le scandale: dossier de synthèse

    Aimé par 1 personne

  16. SATORIA dit :

    Bravo pour votre analyse si complète qui révèle la plus grande escroquerie et peut-être génocide de l’histoire de l’humanité.
    Et n’oublions pas les recherches des scientifiques espagnols sur: https://t.me/laquintacolumnainternational
    Ils ont établi la présence de nanoparticules d’oxyde de graphene non déclarées dans l’ AMM. Et de ce fait 80% des vax émettent un code MAC qui est détectable par bluesniff ou une application de ce genre. Quelle horreur ! C’est un bio-piratage Si vous doutez faites le test. Si
    vous émettez un code VOUS ETES REPÉRABLE sur Bluetooth. A faire de préférence dans un parc ou un endroit isolé pour éviter les interférences. Merci de partager.

    Aimé par 1 personne

    • Lepiaf18 dit :

      L’étude que vous citez ne fait que les observations et encore, n’émet que des hypothèses. Le problème de la présence d’oxyde de graphène dans certains lots est effectivement constaté, mais pour l’instant personne contrairement à vous n’en tire de conclusions hâtives, quand elle ne sont pas carrément farfelues.
      Ce que vous avez pris pour des démonstrations avec le BT et une soit-disant adresse MAC n’est qu’une vulgaire infox (intox !). Vous êtes en face de nanoparticules, pas d’un générateur de courant et encore moins d’un E/R BT, sans parler de ceux qui nous mettent la 5G dans le lot.
      Et quant à croire que ce sont 80% des personnes qui émettraient un « signal », là pardon je rigole, il n’y a semble-t-il eu que quelques lots concernés. Soit que ces nanoparticules étaient des traceurs et que les lots concernés étaient expérimentaux et vendus pour pas être perdus, soit qu’il y a eu mélanges dans la précipitation dans certaines unités de productions.
      Faut arrêter les histoire de petits hommes verts ou de guerre psycho bactériologique ! Les Pfizer et Moderna ont juste pris la balle au bond d’une occasion trop belle pour la laisser passer, ce qui n’excuse en rien leur façon ciminelle de procéder.

      J’aime

      • faguelin1 dit :

        Vous n’allez pas rigoler très longtemps.
        Si je peux vous donner un conseil, informez-vous un peu plus sur les travaux de la Quinta Columna qui sont tout sauf de la plaisanterie.

        J’aime

      • SATORIA dit :

        Faites-vous même le test avant de critiquer. C’est très bien expliqué par la quintacolumna. Et vous y verrez plus clair.

        J’aime

      • Lepiaf18 dit :

        Arrêtez les fantasmes ! Vous parlez de tests, avez-vous vu quelque part un protocole de test, avez-vous pu vous même confirmer ces affirmations ?
        Sans doute que non !
        L’étude que vous citez existe bien, elle n’est pas toute récente. et à ma connaissance elle n’est pas remise en cause. Mais elle interpelle juste sur le contenu des produits analysés.
        Avoir trouvé de l’oxyde de graphène est, certes, une découverte importante et qui nécessite des approfondissements. D’autres équipes ont fait la même découverte et se penchent sur le problème. Pour l’instant rien de concret n’est sorti, ni sur les causes, ni sur les mécanismes, ni sur un éventuel but.
        Les propriétés des oxydes de graphène (il y en a de plusieurs types) étant par ailleurs encore assez mal connues. Et c’est surtout en avoir détecté sous forme de nanoparticules qui interroge.

        Ce sont donc les conclusions que vous en tirez qui font pour le moins sourire, en attendant. Celles-ci n’ont été reprises par aucun scientifique.
        Et avec quelques décennies d’expérience en électronique, informatique et métrologie s’il y avait quelque chose de sensé dans vos propos je me ferais une joie de confirmer.
        Savez-vous qu’un oxyde de graphène, quelque peu radioactif, sert de traceur, justement en imagerie médicale? Durée de vie de l’isotope très courte, énergie très faible (pas de quoi alimenter un E/R BT !) et élimination rapide par le corps. Dans le cas de figure qui nous occupe, ça n’aurait alors rien de surprenant, à part la forme (nanoparticules, encore). N’oubliez pas que ces produits étaient et sont toujours en expérimentation.
        En conclusion, n’écoutez (ou ne lisez) pas tout si vous n’êtes pas à même de comprendre.
        Et croyez-moi je ne rigole pas du tout, je suis le plus sérieux du monde !

        J’aime

  17. Ping : Ils ont menti sur tout :scandale de l’essai Pfizer / les journalistes grattent, grattent , comme les chiens pour enterrer leurs crottes … – Titre du site

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s