PFIZER refuse de fournir les données brutes de ses essais et AVOUE AU PARLEMENT EUROPEEN QUE SON INJECTION N’A JAMAIS ETE TESTEE POUR EMPECHER LA TRANSMISSION

1 le fameux essai Pfizer n a rien prouve du tout

Nous le savions tous et en particulier les lecteurs de ce blog mais élus et journalistes ne peuvent plus dire le contraire .PFIZER A AVOUE

Depuis la fin 2020 vous lirez ici que jamais l’essai n’a prouvé l’efficacité contre la contagion , contre les formes graves!

Ceux qui savaient lire constataient que la transmissibilité n’était pas étudiée Leur essai se contentait de trouver une efficacité.

Le British Journal Of Medecine a constaté que les placebo ont été plus souvent testé que les vaccxx mais qu’ils ont eu des signes symptomatiques en aussi grand nombre

Ils ont déclaré  8 cas de covid dans le groupe vaccinés et  162 dans le groupe non vaccinés et ils en ont déduit que le vaccin était efficace à 95%.

Mais je lis : Suspected COVID-19 cases that occurred within 7 days after any vaccination were 409 in the vaccine group vs. 287 in the placebo group.

En additionnant les suspects et les testes positifs, la différence entre les deux groupes est elle significative ?

Et les formes graves ?

Vous lirez dans ce blog qu’il y a eu deux fois plus de morts dans le groupe vaxxx que dans le groupe placébo!

Vous lirez qu’il n’y a jamais eu d’études randomiséee en double aveugle validant les vaccxx en particulier pour les enfants et les femmes enceintes.

Et pourtant, sans preuves ils veulent injecter les petits pour sauver mamy!

Le représentant de Pfizer a reconnu l’absence d’essai probant la capacité du vaxxx d’mpécher la contagion!

La BMJ (British Medical Journal), l’une des plus influentes revues du monde, a adressé une lettre ouverte à Pfizer et à Moderna, exigeant de ces deux labos qu’ils publient leurs données sur les essais cliniques de leurs vaccins 

Ces essais constituent la plus grande escroquerie sanitaire de tous les temps ! Nul ne peut garantir l’innocuité des injections et leur efficacité

Aujourd’hui (31 août), notre étude sur les événements indésirables graves dans les essais de vaccins covid-19 de phase 3 de Pfizer et Moderna a été publiée dans la revue à comité de lecture Vaccine.[6] Les résultats ont montré que Pfizer et Moderna présentaient tous deux une augmentation du risque absolu d’événements indésirables graves d’intérêt particulier (combinés, 1 pour 800 vaccinés), ce qui fait craindre que les vaccins à ARNm soient associés à plus de dommages qu’initialement estimé au moment de l’autorisation d’urgence.

À notre connaissance, les organismes de réglementation tels que l’Agence européenne des médicaments, la MHRA du Royaume-Uni et Santé Canada ne disposent pas d’ensembles de données électroniques sur les participants

Une détermination plus définitive des méfaits et des avantages réels nécessite des données individuelles sur les participants (DPI) qui ne sont pas disponibles pour les chercheurs. 

https://www.bmj.com/content/378/bmj.o1731/rr-0

https://www.bmj.com/content/378/bmj.o1731

L’essai est mal fait et ne constitue pas une preuve

2 APRES LA DECLARATION AU PARLEMENT EUROPEEN ON FINIRA PEUT ETRE PAR NOUS CROIRE;;;;

Prévu depuis cet été à cette audition, le Pdg du plus gros contrat d’achat de vaccins (2,4 milliards de doses en UE) a décidé d’annuler son intervention, il y a 2 semaines juste après les auditions #Moderna et #AstraZeneca #WhereIsMrBourla #WhereIsTransparency

Lors d’une audition

@Rob_Roos, membre du Parlement, a demandé à une représentante de #Pfizer si le vaccin à #ARNm avait été testé sur la prévention de la transmission au moment de son introduction. Elle a répondu « Non », car ils « devaient avancer à la vitesse de la science ».

QUAND BOURLA AFFIRMAIT LES EFFETS SUR LA TRANSMISSIBILITE

C’est au nom de ce mensonge que pompiers et soignants sont toujours suspendus

Hier Parlement EU face à #Pfizer : Excellente Dr

@Sylvia_Limmer Eurodéputé ( Allemagne )  » Vous avez enterré l’étude clinique sur les femmes enceintes et les Fœtus morts! 83% des femmes enceintes ds cette étude ont perdu leurs Fœtus » À envoyer à #Veran COVID-19 #DirectAN#vaccin

Et le point le plus effrayant, est que sur 270 grossesses, ils n’ont pas « réussi » à savoir, ou jugé bon de savoir ce qu’il était advenu des 238 autres de ces grossesses (ni des 5 surveillées jusqu’à terme sur les 32, et qui ont été classées en « pending »).

On savait que les grossesses (et l’allaitement) étaient mises en danger à des taux qui semblaient surréalistes, mais là les chiffres sont sans appel, et la source est Pfizer même :

  • 00.37 % La grossesse s’est bien passée jusqu’à terme (« normal outcome »)
  • 11.48 % La grossesse s’est mal finie.
  • 88.15 % Pfizer n’a pas voulu chercher/refaire l’étude ou a préféré ne pas inclure les résultats.

Sans attendre la fin des essais de phase 3 ( 2024 pour les femmes enceintes !) et en ayant connaissance qu’ils n’ont pas été testés sur la transmission C’est la porte ouverte : – à l’obligation vax pour TOUS – à l’introduction d’ARNm dans tous les (traditionnels et à venir)

https://www.washingtonpost.com/health/2022/10/08/covid-pregnancy-preeclampsia-stillbirths/

@MichelJeanDomi1

On le sait depuis le début, on l’a analysé, on l’a dit, mais il aura fallu attendre qu’une sous-fifre de Pfizer aille affronter le parlement européen pour qu’on s’en émeuve. Quelle époque (et merci à la presse prostituée pour son blackout complet…) !

A CE JOUR AUCUNE ETUDE NE PROUVE LA CAPACITE A EVITER LA CONTAMINATION

EN FRANCE LES PARLEMENTAIRES LE SAVAIENT

C’etait dans le Vidal depuis des mois! MAIS LES TELETOUBIBS NE CONSULTENT PAS LE VIDAL

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour PFIZER refuse de fournir les données brutes de ses essais et AVOUE AU PARLEMENT EUROPEEN QUE SON INJECTION N’A JAMAIS ETE TESTEE POUR EMPECHER LA TRANSMISSION

  1. Ping : PFIZER refuse de fournir les données brutes de ses essais et AVOUE AU PARLEMENT EUROPEEN QUE SON INJECTION N’A JAMAIS ETE TESTEE POUR EMPECHER LA TRANSMISSION — LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE – La vérité est ailleurs

  2. Ping : PFIZER refuse de fournir les données brutes de ses essais et AVOUE AU PARLEMENT EUROPEEN QUE SON INJECTION N’A JAMAIS ETE TESTEE POUR EMPECHER LA … – Qui m'aime me suive…

  3. Christophe dit :

    Encore une tempête dans un verre d’eau !!? Excusez moi mais on lit pas les mêmes journaux Monsieur Gibertie. Il n’y a jamais eu d’essais sur l’efficacité de la transmission du virus après vaccination c’est connu depuis toujours. Qui l’ignore ? C’est comme Lassalle et Macron tout le monde sait que Macron n’a eu qu’une dose (et encore ?)

    J’aime

  4. Duke dit :

    Bonjour,
    Se référer à la séance de la commission des affaires sociales du sénat le 8 février dernier avec le Dr Annie Desbiolles affirmant aux sénateurs présents qu’il n’existait aucune étude du labo sur la contagiosité!
    La vidéo est éloquente: on y voit des sénateurs qui, bien qu’assis, en tombent sur le cul; et surtout que les sénateurs comme les députés n’ont fait que reprendre la doxa gouvernementale sans prendre la peine de vérifier pour voter leurs lois liberticides et criminelles.

    Aimé par 3 personnes

  5. dandresy dit :

    UVdL a – t – elle vraiment le pouvoir de décider seule pour ces autorisations alors que le fabriquant avoue l’inefficacité de son produit ? Si ! C’est le même l’expression du pouvoir totalitaire … ou alors c’est le signe évident que les gens sont trompés par cette UE… Vite le Frexit !

    Aimé par 2 personnes

  6. Hubert Gallée dit :

    Je ne comprends pas votre article à cause de sa structure inexistante et de raccourcis de langage. Ce n’est pas BMJ qui adresse une lettre ouverte mais Peter Doshi, un éditeur associé de cette revue, et qui ne signe pas en tant qu’éditeur.

    J’aime

  7. Paul-Emic dit :

    tous les coups fourrés sont bon pour empêcher la vérité d’éclore

    Aimé par 2 personnes

  8. Ping : Ils avouent avoir vacciné sans essais concluants , vous avez servi de cobayes mais ils vous mentent encore , maintenant nous avons des études qui prouvent la dangerosité … – PAGE GAULLISTE DE RÉINFORMATION . LES MÉDIAS NOUS MANIPULENT ET NOU

  9. Ping : Ils ont menti sur tout :scandale de l’essai Pfizer / les journalistes grattent, grattent , comme les chiens pour enterrer leurs crottes … – Titre du site

  10. Ping : Les injections n’empêchent pas la transmission | Blog etresoi-e

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s