Combien de milliers de morts à cause de cette inertie ?

 

Monsieur le Président,

Vous nous avez dit que les masques ne servaient à rien, que nous étions prêts. Vos ministres se sont moqués des Italiens .

Vous nous avez menti ! Vos ministres, votre presse multiplient les fausses nouvelles ! A ce jour personne n’est encore mort d’une automédication à l’hoxydrochloroquine! A ce jour le protocole du professeur Raoult n’a été accepté dans aucune des études promises!

L’Afrique toute entière, les Etats Unis, la Russie, l’Inde, la Belgique, Israel  autorisent les médecins à prescrire ce protocole  que vous réservez à ceux qui sont en réanimation , à  ceux  pour qui le virus n’est plus le problème .

Vous mentez encore car nous n’avons pas les stocks nécessaires de médicaments!

Que peuvent répondre les médecins et les pharmaciens  à ceux qui craignent de mourir ou de voir partir un de leurs proches?

Nous faisons notre l’appel du professeur Perrone :

 « La médecine, on la fait avec ses tripes, on cherche à sauver des vies, on ne fait pas des études mathématiques en pleine crise, sinon c’est dégueulasse ! (…) Tous les médecins américains peuvent prescrire la chloroquine et pas en France, combien de milliers de morts à cause de cette inertie ? »

Malgré la censure  90 000 citoyens vous demandent  d’autoriser, comme ailleurs, les médecins à pouvoir  prescrire en leur âme et conscience , le protocole du Professeur Raoult .

Ils vous demandent de mobiliser l’appareil économique , notre impréparation est criminelle

D’autres les rejoignent , demain vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas…

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737/partager

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire

Où commence l’inacceptable?

La volonté de discréditer le protocole Raoult en multipliant les fausses nouvelles est inacceptable

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

« Et que feriez vous à leur place? » Bonne question. Gouverner dans l’apocalypse est de toute évidence une épreuve terrible. Qui voudrait être à leur place aujourd’hui?

Les dirigeants politiques à la tête du pays, depuis des années, sont avant tout des artistes de la  communication. Ils ne sont, pour l’essentiel, ni des visionnaires, sensible à la tragédie de l’histoire et son caractère imprévisible, capables d’anticiper sur l’événement, ni des hommes d’action, susceptibles de faire des choix cruciaux et de décider. Ce sont de brillants acteurs médiatisés, des séducteurs, des virtuoses dans l’art des illusions et des chimères. Tel est le fruit du déclin de l’instruction et de la médiatisation à outrance de la vie publique.

L’absence d’anticipation, les erreurs d’appréciation et les volte-face, font partie des aléas de la vie gouvernementale. Ils relèvent de la responsabilité politique, et non de la responsabilité pénale. En cette période d’anéantissement…

Voir l’article original 196 mots de plus

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

DES MILLIERS DE FRANÇAIS INTOXIQUES  PAR LES FAKE NEWS SUR LES DECES PROVOQUES PAR  L’Hydroxychloroquine

Ruth-Elkrief

 

Tout d’abord une bonne vraie  nouvelle dont on ne vous parlera pas :

Une étude chinoise montre que l’hydroxychloroquine améliore le pronostic chez des patients COVID+ (symptômes modérés à sévères, réas exclues). Malgré le petit nombre de cas, la différence est significative. Ceci montre l’efficacité de ce protocole.

2020.03.22.20040758v1.full 

Besides, a larger proportionof patients with improved pneumonia in the HCQ treatment group (80.6%, 25 of 31) compared with thecontrol group (54.8%, 17 of 31). Notably, all 4 patients progressed to severe illness that occurred in thecontrol group. However, there were 2 patients with mild adverse reactions in the HCQ treatment group.

Donc pas d’évolution vers une forme de pneumonie grave  pour les malades soignés contre  4 sur 31 pour les autres

Nous retrouvons les statistiques habituelles : sur 100 malades , sans traitement , entre 10 et 15% évoluent vers une forme grave, aucun avec l’HCQ

Ensuite une avalanche de fake

. Les média évoquent désespérément  des morts liée à la prise de ce médicament et oublient de préciser qu’il est impossible d’en citer un seul…

1 que l’automédication est dangereuse pour tous les médicaments

2 que l’ARS de nouvelle aquitaine n’a signalé aucun décès mais des cas d’hospitalisation

Coronavirus : des décès suspects confirmés après usage de la chloroquine

VIDÉO. Des effets toxiques cardiaques et des morts ont été relevés dans des hôpitaux français chez des personnes positives ayant pris de l’hydroxychloroquine.

 

Vérification faite, ils avaient pris les antiviraux du vih que chacun sait anodins

La dépêche évoque trois décès suspects mais

 

  • A l’hôpital

En  associant le traitement du sida  au Plaquénil

Ce n’est pas le protocole RAOULT  , le Professeur déconseille d’utiliser  les antiviraux du Sida

« Une trentaine » d’effets indésirables graves, dont « trois décès » ont jusqu’à présent été signalés chez des patients atteints du coronavirus traités par Plaquénil (hydroxychloroquine) mais aussi d’autres médicaments tels que le Kaletra (un antirétroviral associant lopinavir/ritonavir), a indiqué à l’AFP Dominique Martin, le directeur général de l’ANSM.

3000 malades sont morts du covid 19, ils avaient tous pris du doliprane, qui oserait accuser le doliprane ?

Le Doliprane n’est pourtant pas anodin

 

Doliprane, Dafalgan, Efferalgan… De nombreux médicaments à base de paracétamol sont vendus sans ordonnance et couramment utilisés contre les douleurs et les fièvres. Mais à doses trop élevées, cette substance peut s’attaquer au foie.

La mort de Naomi Musenga, décédée le 29 décembre  2019 à 22 ans après avoir été raillée au téléphone par une opératrice du Samu de Strasbourg, est « la conséquence d’une intoxication au paracétamol absorbé par automédication sur plusieurs jours », a indiqué mercredi la procureur de cette ville, Yolande Renzi.

« La destruction évolutive des cellules de son foie a emporté une défaillance de l’ensemble de ses organes conduisant rapidement à son décès », selon Mme Renzi.

 » –

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), « une dose unique de 10 à 15 grammes suffit à provoquer une nécrose hépatique pouvant être mortelle ». C’est pourquoi le paracétamol est souvent utilisé dans les suicides.

La dose maximale est 3 grammes par 24 heures, en espaçant les prises.

« Quand on prend 4 grammes par jour pendant plusieurs jours, en particulier si on consomme de l’alcool en même temps, c’est de nature à provoquer une hépatite médicamenteuse dite fulminante, c’est-à-dire radicale rapidement », souligne le Pr Chast.

Il s’agit d’une urgence, qui nécessite l’administration d’une molécule appelée N-acétylcystéine. Faute de traitement rapide, cette affection du foie peut être fatale.

Une surdose de paracétamol provoque d’abord des « signes discrets d’irritation gastro-intestinale », selon l’OMS.

Ils « sont généralement suivis deux jours plus tard d’anorexie, de nausées, de malaise, de douleurs abdominales, puis de signes progressifs d’insuffisance hépatique et, finalement, de coma hépatique ».

« Chaque année en France, près d’une centaine de transplantations hépatiques (sur environ 1.200 au total, ndlr) sont liées à une intoxication au paracétamol », déplore le Pr Chast. « C’est une proportion considérable, tout ça pour un mésusage d’un médicament réputé anodin ».

Et même si on est vigilant, on peut parfois dépasser la dose maximale sans le savoir.

Personne dans les média  ne peut confirmer  à ce jour  le moindre décès par automédication  lié à la chloroquine et c’est heureux, en dehors des américains qui ont avalé leur détergent pour aquarium…

 

 

Mobilisez vous et partagez

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737/partager

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire

des informations de bon sens

« Ça marche… Il n’y quasiment plus d’hospitalisations quand c’est utilisé précocement… Mais il en faudrait des millions de doses… Ça fait 15 jours qu’il n’y a pas eu d’ordres pour le produire en France. »
Pr Christian Perronne

Capture15552

 

On a compris qu’en dépit du peu de connaissances actuelles de la sensibilité du COVID-19 à l’hydroxychloriquine, je plaide pour son utilisation immédiate, très large mais à condition que : 1) Les malades pouvant en bénéficier soient clairement informés de ses effets toxiques possibles en particulier que l’automédication peut être très dangereuse. 2) Ce médicament ne soit administré que par des médecins ayant une connaissance suffisante des effets secondaires de ce médicament, ce qui impose une information immédiate et complète du corps médical assortie de recommandations très strictes de la Haute Autorité de Santé sur les modalités d’utilisation à respecter prenant en compte les connaissances, mêmes réduites, apportées par nos collègues chinois et les équipes françaises ayant utilisé ces médicaments

Je n’ose imaginer une situation où la vague de malades graves, avec son cortège de centaines ou de milliers de morts, serait là et la démonstration ultérieure que l’hydroxychloroquine, refusée avant et pendant cette période, pour les raisons évoquées ci-dessus, est bien un médicament efficace ! Nous ne sommes plus du tout dans la situation de 1985 du virus du SIDA et de la ciclosporine.

Pierre Tambourin Cancérologue, Virologiste
LYONNAY, lecteur du blog écrit 

Je vous rappelle cette pétition qui demande simplement le protocole Raoult et qui fait confiance aux médecins généralistes.

Mobilisez vous et partagez

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737/partager

Publié dans éducation prépa école de commerce | 4 commentaires

Tsunami de mensonges sur le protocole Raoult !

Capture-d’écran-2018-07-11-à-14.17.51via Tsunami de mensonges sur le protocole Raoult !

Citation | Publié le par | Laisser un commentaire

Tsunami de mensonges sur le protocole Raoult !

Capture-d’écran-2018-07-11-à-14.17.51

 

La presse relaie sans précautions une série de mensonges destinés à détourner les Français  du protocole du professeur !

Jamais ne n’aurai autant ressenti le mensonge d’Etat et le censure. J’ai compté au moins une douzaine d’amis  bloqués par Facebook (accord Macron Zuckerberg), des groupes, comme celui des amis de Finkielkraut menacés de fermeture s’ils ne se contentent pas de publier des information vérifiées par le Monde.

D’autres qui refusent de publier ma pétition par peur de représailles…

Une pétition lancée sur Change. Org plus rapidement que la mienne est torpillée après avoir obtenue 200 000 signatures pour avoir remportée une victoire… Laquelle ? L’intox  sur le décret Véran  qui interdit pourtant toute forme d’application du protocole Raoult.

Je remercie donc les 90 000 signataires de la pétition, les prie de m’excuser de mes maladresses de fond et de forme mais je ne peux cacher mon inquiétude.

Je vous rappelle cette pétition qui demande simplement le protocole Raoult et qui fait confiance aux médecins généralistes.

Mobilisez vous et partagez

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737/partager

Pire la presse officielle multiplie les fausses nouvelles pour discréditer le Professeur Raoult. Des reportages le présentent comme un charlatan , il faut insinuer le doute…

Alerte la chloroquine tue !

 

Le message est répété sans dire où et combien. La Nouvelle Aquitaine est citée mais le site de l’ARS ne parle pas de cas de morts…

Des cas de toxicité cardiaque ont été signalés en Nouvelle Aquitaine suite à des prises en automédication de Plaquenil® (hydroxychloroquine) face à des symptômes évocateurs du Covid-19, ayant parfois nécessité une hospitalisation en réanimation. Face à ce constat, l’ARS Nouvelle-Aquitaine alerte sur les dangers de l’hydroxychloroquine qui ne doit en aucun cas être prise en automédication.

Le professeur Raoult  ne dit pas le contraire et c’est l’interdiction qui est responsable de ces cas extrêmes .

 

Un ami physicien résume bien la situation :

Un peu comme si à l’époque du début du sida on avait fait une propagande du genre:

« on a des malades qui sont arrivés après de l’auto-médication et qui ont avalé des des dizaines de capotes »

La propagande macrono-progressiste marche à fond la caisse. Si un jour la chloroquine est confirmée comme traitement, ils le paieront très cher.

 

Les résultats des expériences arrivent !

Oui mais pas sur le protocole  (en dehors de ce que publie le Professeur (1200 cas)

L’inserm refuse toujours  d’étudier le protocole du Professeur Raoult

 

Ils nous disent ; il faut attendre les résultats mais ils ne viendront jamais. L’inserma refusé de mettre en place une étude sur le protocole du Professeur Raoult. Celui-ci ne cesse de répéter qu’il faut combiner deux molécules l’hydroxychloroquine  ET   la prise d’antibiotiques ciblés contre la pneumonie bactérienne (l’azythromycine)

L’essai Discovery démarre avec cinq modalités de traitement :

  • soins standards
  • soins standards plus remdesivir,
  • soins standards plus lopinavir et ritonavir,
  • soins standards plus lopinavir, ritonavir et interféron beta
  • soins standards plus hydroxy-chloroquine mais sans l’antibiotique

 

 

Par ailleurs les Académies de médecine et de pharmacie dénoncent les décisions gouvernementale : Il ne sert à rien d’administrer l’hydroxychloroxyne trop tard

« L’Académie nationale de Médecine considère que la libération par les pouvoirs publics de l’hydroxychloroquine pour les malades hospitalisés en détresse respiratoire ne saurait être une réponse adaptée pour des patients dont la charge virale est, à ce stade, le plus souvent inexistante et dont la maladie n’est plus une virose stricto sensu mais une défaillance pulmonaire », estiment les deux académies dans leur communiqué.

N’est-ce pas exactement ce que soutient le Pr Raoult? Cette prise de position des Académies est en totale contradiction avec la décision et la politique du ministre de la santé.

Il est temps qu’on cesse de se moquer des médecins généralistes et de leurs patients. Et de prendre date et position quant aux conséquences dommageables de la décision du gouvernement : nombre de patients traités trop tardivement auront vraisemblablement de lourdes séquelles qui engageront la responsabilité de l’Etat et devront ouvrir ne serait-ce que des droits à réparation.

Je continue danc le combat en vous informant. J’ai crée un groupe  que vous pouvez rejoindre.

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683

 

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | 3 commentaires

L’inserm refuse toujours  d’étudier le protocole du Professeur Raoul

Capture-d’écran-2018-07-11-à-14.17.51

 

Ils nous disent ; il faut attendre les résultats mais ils ne viendront jamais. L’inserm a refusé de mettre en place une étude sur le protocole du Professeur Raoult. Celui-ci ne cesse de répéter qu’il faut combiner deux molécules l’hydroxychloroquine  ET   la prise d’antibiotiques ciblés contre la pneumonie bactérienne (l’azythromycine)

L’essai Discovery démarre avec cinq modalités de traitement :

  • soins standards
  • soins standards plus remdesivir,
  • soins standards plus lopinavir et ritonavir,
  • soins standards plus lopinavir, ritonavir et interféron beta
  • soins standards plus hydroxy-chloroquine mais sans l’antibiotique

https://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/actualites/covid-19-demarrage-essai-clinique-discovery

 

Par ailleurs les Académies de médecine et de pharmacie dénoncent les décisions gouvernementale : Il ne sert à rien d’administrer l’hydroxychloroxyne trop tard

« L’Académie nationale de Médecine considère que la libération par les pouvoirs publics de l’hydroxychloroquine pour les malades hospitalisés en détresse respiratoire ne saurait être une réponse adaptée pour des patients dont la charge virale est, à ce stade, le plus souvent inexistante et dont la maladie n’est plus une virose stricto sensu mais une défaillance pulmonaire », estiment les deux académies dans leur communiqué.

N’est-ce pas exactement ce que soutient le Pr Raoult? Cette prise de position des Académies est en totale contradiction avec la décision et la politique du ministre de la santé.

Il est temps qu’on cesse de se moquer des médecins généralistes et de leurs patients. Et de prendre date et position quant aux conséquences dommageables de la décision du gouvernement : nombre de patients traités trop tardivement auront vraisemblablement de lourdes séquelles qui engageront la responsabilité de l’Etat et devront ouvrir ne serait-ce que des droits à réparation.

Mobilisez vous et partagez

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737/partager

Capture-d’écran-2018-07-11-à-14.17.51

Capture jjdddl

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire