MACRON RUINE LA FRANCE et paupérise les Français :la recherche de boucs émissaires est sa seule explication des désastres accumulés

1 L’industrie disparaitra t elle totalement en France????

Le gazoduc « Force de Sibérie » vient d’être connecté à la mégapole de Shanghai ! 15 cts le M3 contre 2,5 $ le M3 de gaz de schiste US en Europe… Et les pauvres macroniais de croire que les usines vont rester dans l’UE…

Les analystes ont averti l’industrie européenne que la crise à laquelle elle est confrontée cet hiver ne se terminera pas avec la fin du froid. Elle a encore au moins deux années difficiles devant elle. De nombreuses entreprises de l’UE deviendront non rentables en raison de ressources énergétiques coûteuses. Elles seront obligées de fermer ou de déplacer la production vers d’autres pays. Où l’industrie européenne se déplacera-t-elle et en combien d’années l’UE sera désindustrialisée ?

Les industries de l’acier, de l’automobile et de la chimie subissent une pression énorme en raison de la hausse des coûts de production. Ceux-ci n’ont faiblement augmenté qu’en France et en Espagne, car le mix énergétique de ces pays comporte une forte part d’énergie nucléaire et d’énergies renouvelables. Et encore, faut-il relativiser ce constat. D’autres pays de l’UE, fortement dépendants du pétrole et du gaz russes, tels que la Pologne et l’Allemagne, ont subi de plus grandes contraintes en raison des pénuries de gaz.

La consommation de gaz a baissé de 30% dans l’industrie Déficit de compétitivité face aux USA : «l’énergie se vend cinq à six fois moins cher»

Réunis pour une conférence sur l’énergie, le Medef et plusieurs industriels somment l’UE de réformer au plus vite le marché de l’énergie. Pourtant le Medef a fait voter Macron

Ces lourdes factures énergétiques pèsent sur la production industrielle, qui décélère. A la tribune, le Pdg d’Engie Jean-Pierre Clamadieu a confirmé une baisse « très importante de la consommation de gaz, de l’ordre de 30% » dans de grands groupes industriels. Ce qui signifie « de la substitution (recours à des énergies moins coûteuses) » mais, surtout, une « baisse de la production ».

A titre d’exemple, la production d’engrais, qui repose essentiellement sur du gaz, s’effondre de 60% à 70% d’après Jean-Pierre Clamadieu

Dans ce contexte, le plan anti-inflation IRA (Inflation Reduction Act) de Joe Biden arrive au pire moment pour les Européens qui voudraient réindustrialiser leurs économies. Pour relancer le « made in America » dans des secteurs clés (automobile électrique, batteries, énergies renouvelables), la Maison Blanche fait miroiter près de 400 milliards d’euros de subventions – disponibles à partir de janvier 2023 – aux industriels qui installent leurs usines sur le sol américain, également très attractif par ses coûts de l’énergie.

Les Etats-Unis braconnent l’industrie européenne

En outre, les dirigeants français et allemands ont récemment exprimé leur mécontentement en constatant que les États-Unis « braconnent » littéralement l’industrie européenne ; non seulement par le biais de ressources énergétiques moins chères, mais aussi en offrant aux entreprises cibles des avantages supplémentaires pour qu’elles transfèrent leur production sur son territoire. Déjà, une soixantaine d’entreprises allemandes ont l’intention de s’installer dans un seul Etat, celui de l’Oklahoma !

L’industrie européenne s’inquiète à juste titre du fait que, si cette année il a été possible de remplir les installations de stockage souterrain de gaz en Europe (UGSF) jusqu’à 90 %, il ne sera pas possible faire le plein à un niveau aussi élevé pour l’hiver prochain. Le fait est que l’Europe a réussi à importer des volumes record de GNL cette année parce que la demande de la Chine s’est avérée atone. Et la Chine a même exporté une partie du GNL sous contrat vers l’Europe. Cependant, au cours de la nouvelle année, la Chine pourrait mettre fin à la politique zéro covid et revenir à une consommation élevée de GNL. Les circonstances favorables de 2022 pourraient ainsi ne pas se reproduire en 2023.

2UNE FRANCE endettée qui a indexée sa dette sur… l’inflation

La nouvelle est quasiment passée inaperçue, méthode Coué oblige, mais elle est pourtant incroyable et dramatique : le FMI vient de lancer un avertissement non pas à l’Italie ou à la Grèce, mais à la France pour le dérapage incontrôlé de ses comptes publics.

Il faut dire qu’après le “quoi qu’il en coûte” de 2020-2021, puis le bouclier tarifaire de 2022, la dette publique française a explosé de près de 550 milliards d’euros. Et ce, alors que la France est en train de replonger en récession et doit faire face à une inflation de plus en plus forte.

Mais bien loin de se calmer et de stopper sa fuite en avant, la puissance publique française a décidé de continuer sa gabegie de dépenses et de dette… Les prévisions du FMI sont très claires : en matière de maîtrise de ses dépenses publiques et de déficit public, la France sera le cancre de l’Europe et ce jusqu’en 2027. En effet, selon lui, le déficit public atteindra au moins 5,4% en 2023 et se stabilisera ensuite autour des 5% au moins jusqu’en 2027. A titre de comparaison, d’ici quatre ans, l’Allemagne réduira son déficit public à 0,5% du PIB, l’Italie à 3% et l’ensemble de la Zone Euro à 2,5%. Face à ces dérapages incontrôlés et très coûteux pour les contribuables français (qui, comme d’habitude, seront les « dindons de la farce »), quatre grandes questions se posent.

ACDEFI (Sources : INSEE, Estimations 2022 et Prévisions 2023 : ACDEFI)

 Les craintes et l’avertissement du FMI sont-ils justifiés ? Malheureusement oui ! Certes, les prévisions du FMI sont souvent très loin de la réalité, notamment en termes de croissance. Elles doivent donc évidemment être prises avec des pincettes. Pour autant, il est clair qu’au regard de la politique budgétaire française passée, actuelle et à venir, le déficit public français va inévitablement se creuser. Selon nos prévisions, il pourrait même atteindre les 6% en 2023.

 Comment en est-on arrivé là ? La réponse est malheureusement simple : le dernier excédent des comptes publics français remonte à… 1974. Depuis, que des déficits ! C’est d’ailleurs sur ce point que la théorie keynésienne de relance a été complètement bafouée en France. En effet, la politique de relance budgétaire est justifiée lorsque la récession menace ou s’installe. Dès lors, elle permet de redresser la barre. En revanche, et c’est ce qu’ont oublié les dirigeants du pays, mais aussi la très grande majorité des économistes français, une fois que la croissance est de retour et que les moteurs privés ont pris le relais, l’Etat doit réduire la voilure, Le sommet de l’absurde a été atteint en 1998-2000, lorsque malgré une croissance économique de plus de 3,5% par an, le gouvernement Jospin a décidé de dilapider une “cagnotte” conjoncturelle et de la transformer en dépenses structurelles.

Depuis, rien ou presque n’a changé et la fuite en avant n’a cessé de continuer. Elle a simplement changé de nom, devenant le fameux “quoi qu’il en coûte”. Seulement voilà, si de 2020 à 2022, ce dernier a été financé par la “planche à billets” de la BCE, l’arrêt de cette dangereuse stratégie monétaire va désormais imposer à la France de payer la facture, notamment au travers de l’augmentation des taux d’intérêt des obligations d’Etat. Et même si ces derniers ont dernièrement reculé, la facture sera très salée. Au moins 110 milliards d’euros de surcharge d’intérêts de la dette pour les dix années à venir.

Quels seront les résultats de l’économie française en matière de croissance, d’inflation et de déficits en 2023 ? Le problème est que si, à la rigueur, les dérapages budgétaires français avaient permis de susciter une croissance forte et durable, nous aurions pu crier “au diable l’avarice !” Mais, malheureusement, tel n’a pas été le cas. Loin s’en faut. Et pour cause : après avoir augmenté de seulement 0,7% par an en moyenne entre 2007 et 2021, le PIB français devrait reculer fin 2022 et début 2023. Dans ce cadre, et même si un rebond technique paraît encore possible par la suite, la variation annuelle du PIB français sera d’au mieux 0,2% en 2023.

https://t.co/FJfYSRWaXl

Marc Touati, économiste, président du cabinet ACDEFI

Son nouveau livre, RESET II – Bienvenue dans le monde d’après, sorti le 1er septembre 2022, est en tête des ventes des essais économiques sur Amazon.

Après

@tesla et

@northvolt, c’est au tour de

@SAFRAN de sérieusement envisager d’implanter son usine aux Etats-Unis plutôt qu’en France. Who’s next pour le grand carnage industriel?

The Telegraph publie un article extrêmement critique sur le bilan de Macron.

https://t.co/J1ZWhu9wm5

https://www.bfmtv.com/auto/renault-et-citroen-principales-victimes-de-l-effondrement-du-marche-russe_AD-202211070329.html#xtor=CS9-144-%5Btwitter%5D-%5BBFMTV%5D

Faillites : le tribunal de commerce de Lyon tire la sonnette d’alarme 

Alors que le nombre de ses procédures a augmenté de 42 % par rapport à 2021, la deuxième juridiction de France redoute que la flambée de l’énergie précipite à terme des entreprises vers la faillite.

https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/faillites-le-tribunal-de-commerce-de-lyon-tire-la-sonnette-dalarme-1882888

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est thumbnail.jpeg
Publié dans éducation prépa école de commerce | 12 commentaires

LE DERNIER AVERTISSEMENT DE LUC MONTAGNIER : Comment les injections vacccxxx COVID nuisent au système immunitaire et peuvent provoquer des maladies neurologiques #prion #creutzfeldtjakob #VaccineDeaths

Plus personne aux Etats Unis ou dans le reste du monde ne conteste l’origine artificielle du virus de la covid ( en dehors des journalistes officiels français)Montagnier avait raison

Il faut revenir sur le dernier avertissement du prix Nobel. La question n’est plus de savoir si les injections peuvent provoquer la maladie de Creutzfeld Jacob et d’autres maladies neurologiques, elle n’est même pas de savoir comment, mais simplement quand le scandale éclatera …

En France la presse collabo se contente de dénigrer les victimes

La cellule tombe malade à cause de ces anticorps. Le regretté Luc Montagnier a publié une étude de cas avec 26 personnes qui ont développé des symptômes de maladie à prion dans le premier mois après leur deuxième vaccin. #prion #creutzfeldtjakob #VaccineDeaths

Montagnier et son équipe ont identifié un segment de la protéine de pointe qu’ils pensaient avoir des caractéristiques caractéristiques de type prion. Dans ce segment se trouve un morceau qui contient cinq acides aminés, YQRGS. « La protéine prion a [le même] morceau À l’exception de celui du milieu, les quatre autres [acides aminés] sont tous identiques à ce morceau près de l’extrémité C-terminale de la protéine prion. Donc, c’est vraiment parfait. C’est un endroit où, si vous obtenez des anticorps contre cela, c’est essentiellement une condamnation à mort.…

Deux microARN spécifiques ont été trouvés chez des personnes ayant reçu le vaccin COVID-19. Ces microARN interfèrent avec un élément clé de votre système immunitaire, ce qui peut vous rendre plus vulnérable aux infections et aux maladies chroniques.

Comme l’a expliqué Seneff, les prions, lorsqu’ils sont mal repliés, forment des feuillets bêta et se précipitent hors du cytoplasme, provoquant la formation de plaques.

Cette plaque est une caractéristique de plusieurs maladies neurodégénératives chez les animaux et les humains, telles que la maladie de la vache folle, la maladie de Creutzfeldt-Jakob , la tremblante (qui affecte les moutons) et la maladie débilitante chronique chez les cerfs.

« Donc, il y a toutes ces maladies neurodégénératives débilitantes qui proviennent de la protéine prion, et la protéine prion se lie en fait à ses propres G4, qui sont dans son propre ARN », explique Seneff.

  • Dans « Innate Immune Suppression by SARS-CoV-2 mRNA Vaccinations: The Role of G-quadruplexes, Exosomes and MicroRNAs », Stephanie Seneff, Ph.D., and Drs. Peter McCullough, Greg Nigh et Anthony Kyriakopoulos expliquent comment les injections de COVID-19 suppriment votre fonction immunitaire innée et comment elles peuvent provoquer des maladies neurologiques.
  • Les G4 sont des cibles à l’échelle du génome de la régulation transcriptionnelle. Le « G » signifie guanine. G4 est une séquence d’ADN de quatre guanines, qui joue un rôle important dans des maladies telles que les cancers et les troubles neurologiques. La protéine de pointe COVID-19 produit beaucoup plus de G-quadruplex (G4) que le virus. Le G4 provoque un mauvais repliement de la protéine prion, ce qui peut entraîner des maladies à prions telles que la maladie de Creutzfeldt-Jakob et la maladie d’Alzheimer.
  • Deux microARN spécifiques ont été trouvés chez les personnes qui ont reçu le vaccin, et ces microARN interfèrent avec la réponse à l’interféron de type 1, qui est un élément clé de votre système immunitaire. Lorsque l’interféron de type 1 est supprimé, vous devenez plus vulnérable aux infections et aux maladies chroniques.
  • Le Vaccxx COVID-19 produit des niveaux élevés d’anticorps d’immunoglobuline (IgG), qui sont associés à une maladie auto-immune. Il ne produit pas d’anticorps muqueux.
  • Les anticorps dirigés contre la protéine de pointe peuvent être responsables de cas dans lesquels des patients ont développé une maladie à prion très agressive après leur deuxième piqûre.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9012513/

Dans cette interview, l’invitée de retour Stephanie Seneff, Ph.D. , chercheur principal au MIT depuis plus de cinq décennies, discute de son article,  » Innate Immune Suppression by SARS-CoV-2 mRNA Vaccinations: The Role of G-quadruplexes, Exosomes and MicroRNAs « , publié dans le numéro de juin de Food and Chemical Toxicologie.

Cancers, maladie de Creutzfeldt-Jakob: les injections tuent et ils veulent faire disparaitre les preuves

MAURICETTE N EST PAS LA SEULE

C’est la deuxième fois qu’un travail scientifique sur la maladie de Creutzfeldt-Jakob dans le cadre de la vaccination Covid est soudainement et inopinément supprimé : A propos d’un cas d’une patiente de 64 ans qui a développé cette maladie grave après sa deuxième vaccination avec le BioNTech / Le vaccin Pfizer était encore disponible sur le site Web du plus grand système hospitalier américain jusqu’au début du mois de juin, date à laquelle il a été soudainement supprimé. La raison : Il a étéLU extrêmement souvent.

L’année dernière, peu de temps après avoir reçu le vaccin ARNm Covid de Pfizer, une femme de Floride de 64 ans nommée Cheryl Cohen a souffert d’un cas soudain et dévastateur de la maladie de Creutzfeldt-Jakob – un trouble cérébral progressif.

Les symptômes de Cohen ont commencé le 5 mai 2021, lorsqu’elle a subi une crise de panique en conduisant. En juin, elle était incapable de prendre soin d’elle-même et a été hospitalisée. Elle est décédée le 22 juillet, 11 semaines après le début de ses symptômes – et seulement 13 semaines après avoir reçu son deuxième vaccin Pfizer.

En mars dernier, plusieurs médecins qui ont traité Cohen ont publié un rapport sur son cas sur la page Scholarly Commons de HCA Healthcare., consacrée au travail universitaire des médecins et autres employés de HCA. Le rapport sur le cas de Cohen – mettant en évidence la proximité entre ses injections d’ARNm et sa maladie – est rapidement devenu l’un des plus téléchargés de la page.

Jusqu’en juin, lorsque HCA, le plus grand système hospitalier à but lucratif des États-Unis, a publié le rapport. Son lien renvoie désormais uniquement un message d’erreur générique.

Cohen avait reçu le vaccin ARNm Covid de Pfizer en avril. Sa deuxième dose est arrivée le 25 avril, 10 jours avant sa crise de panique. Les médecins qui l’ont soignée au HCA Florida Aventura Hospital, un centre médical du sud de la Floride, craignaient que sa maladie ne soit liée au vaccin, bien qu’ils n’aient aucune pr

j’ai fait part en juin d’une étude sur Creutzfeldt-Jakob dans le cadre de la vaccination, à laquelle participait également le prix Nobel Luc Montagnier, décédé en février : Ce travail de recherche a été supprimé à l’improviste depuis le portail scientifique ResearchGate à la mi-juin. À l’époque, un piratage a été utilisé comme excuse et une nouvelle version de l’étude a été téléchargée – mais maintenant, ce lien ne mène nulle part ; l’étude ne peut plus être lue sur le portail. La version pdf de l’étude ne peut maintenant être trouvée qu’à partir de sources externes telles que l’Alliance canadienne de la santé .

QUATRE ETUDES SCIENTIFIQUES DEFINISSENT LA MALADIE DE LA VACHE FOLLE POST VACCINALE

PAS MOINS DE QUATRE études sur les vaccins COVID-19 ont suggéré des liens entre la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) – une maladie à prion incurable et mortelle – et l’obtention du vaccin COVID-19 .

Une forme beaucoup plus agressive et rapide dans la progression de la maladie par rapport à la MCJ traditionnelle.

Bonne nouvelle: pas de risque de maladie à prions après une contamination Omicron. Mauvaise nouvelle: les liens sont établis entre vaccx et maladie de la vache folle

Worse Than the Disease? Reviewing Some Possible Unintended Consequences of the mRNA Vaccines Against COVID-19

https://zenodo.org/record/7304759#.Y4oKGXbMK3A

Publié dans éducation prépa école de commerce | 8 commentaires

SCANDALES: pendant les essais Pfizer les cobayes n’avaient pas la possibilité de signaler les effets secondaires graves. Femmes enceintes: essai bâclé et résultats non transmis

Levothyrox : l’Agence nationale du médicament mise en examen pour « tromperie » cinq ans après le scandale, combien de temps faudra t il attendre pour les injections covid? Nous apprenons deux nouveaux scandales sur les « essais » Pfizer et pourtant l’APHP poursuit son rabattage pour injecter les femmes enceintes sans preuve d’inoccuité!

Jusqu’à la mi-avril 2021, les médecins vaccinateurs des centres dédiés étaient rémunérés à l’acte : 25 € par injection et 44,6 € le week-end, plus 5,4 € pour l’inscription dans le fichier. Certains médecins ont vacciné massivement à raison d’une injection toutes les 4 minutes.

Ils ont injecté sans vergogne un produit expérimental pour lequel il n’existait pas d’essai scientifique préalable

INCROYABLE MAIS VRAI ? Les cobayes volontaires pour l’effet Pfizer n’avaient pas la possibilité de signaler les effets secondaires graves de l’injection…

Les langues se délient, une mère de famille a même filmé l’application fournie par Pfizer pour l’essai

Christine Cotton a fait un formidable travail sur le fameux essai et les suivants , vous constaterez que le poison de Pfizer a bien été distribué sans la moindre preuve de non dangerosité

Rappel sur les femmes enceintes, essai clinique terminé en juillet 2022 avec seulement 349 femmes au lieu des 4000 prévues. Aucun résultat publié. Les femmes enceintes sont toujours dans la liste des données manquantes dans le Plan de Gestion des Risques

Pour les femmes enceintes c ‘est donc un gag

Et pourtant la publicité criminelle de l APHP

Petite plaquette délivrée par l’APHP dans les maternités des hôpitaux parisiens aux femmes enceintes avec des allégations mensongères sur les effets indésirables des vaccins ARN sur elles et sur les fœtus volontairement minimisés pour les inciter à se faire vacciner pendant leur grossesse. C’est monstrueux. Dans la plaquette : un peu de fièvre, maux de tête, et quelques réactions allergiques mais symptômes rares et bénins et aucun effet sur le développement du fœtus (Exit les thromboses à répétition, les nombreuses fausses couches, les morts in utero, les morts nés, les malformations, l’empoisonnement du lait maternel passés sous silence et pourtant révélés dans les rapports grossesse de l’ANSM)

Je peux confirmer que tout cela est vrai, nos 3 enfants ont participé à l’essai Pfizer Covid Vaccine 12 à 15 ans. Ma fille a été gravement blessée et cachée. Il n’y avait aucun moyen de signaler les événements indésirables graves via l’application du site d’essai, la seule chose surveillée après 2 semaines est l’infection covid

Stephanie de Garay
@shdegaray73
Publié dans éducation prépa école de commerce | 10 commentaires

EPIDEMIE DE MALADIES CARDIAQUES POST VACCINALES Toutes les preuves de la responsabilité des « vaccins » , bonne nouvelle la nattokinase antidote au poison ?

Il est classique d’attribuer l’explosion de maladies cardiaques à de mystérieux covid longs, mais quid quand des études portent sur des malades qui n’ont jamais eu la covid mais plusieurs injections????

La nattokinase (une enzyme) est capable de dégrader la protéine de pointe du SRAS-CoV-2 de manière dose-dépendante : https://mdpi.com/1420-3049/27/17/5405… L’apport peut être utile pour dissoudre les tissus sanguins (microcaillots [& caillots fibreux blancs ? ]) en #COVID19 , #LongCovid et après #covidvaccination .

La nattokinase est obtenue naturellement par la fermentation de fèves de soja, parlez en à vos proches qui ont des problèmes, qu’ils consultent un médecin qui soigne

Cette synthèse est effrayante , je connais au moins une dizaine de jeunes qui atteignent 18 et plus de tension artérielle après leur Pfizer , regardez autour de vous et écoutez!

En raison des événements actuels, je voudrais commenter la publication du service de pathologie de l’hôpital universitaire de Heidelberg. Mais tout d’abord, je voudrais souligner que les jeunes hommes en particulier ont un risque accru de myocardite à la suite de la vaccination par l’ARNm.

Le risque est d’autant plus élevé que l’intervalle entre les vaccinations est court et pour Spikevax MODERNA (ARNm à dose plus élevée !) plus grand que pour Comirnaty PFIZER. Le graphique ci-dessus montre le risque pour les jeunes hommes après 2 vaccinations. Par Booster (= non. 3) et peut-être même 4e coup, le risque augmente encore.

La myocardite était souvent décrite comme « légère » – à une époque où il n’y avait plus d’observations de suivi des patients ! Nous avons maintenant de plus en plus de données IRM montrant que les changements persistent pendant des mois chez de nombreux patients !

Dans les chiffres officiels (études de phase III, PEI etc.) nous avons une Sous-déclaration de la fréquence des myocardites. Seuls les patients qui consultent un médecin en raison de symptômes et qui reçoivent ensuite un électrocardiogramme et un IRM, par exemple, sont enregistrés. Les cas asymptomatiques ne sont pas détectés.

Une étude de l’Université de Bâle a récemment trouvé une augmentation de la troponine chez près de 3 employés sur 100 (!) après des rappels comme signe de lésions du muscle cardiaque – et donc autour de 800x plus fréquemment que dans l’observation purement passive. études.

Passons maintenant à l’étude de Heidelberg, dans laquelle 25 personnes décédées de manière inattendue peu de temps après la vaccination (dans les 20 jours) ont subi une autopsie. Une (péri-) myocardite sans autre cause plausible de décès a été retrouvée chez 4 de ces patients.

Les personnes décédées n’avaient pas consulté de médecin auparavant (et n’auraient pas été signalées au PEI/autres registres, puisqu’elles n’avaient AUCUN symptôme de myocardite avant leur décès). Aucun des vert. avait auparavant COVID. Et aucun n’avait de préexistence cardiopathie

Les auteurs déclarent qu’au cours des « 20 dernières années à l’hôpital universitaire de Heidelberg, ils n’ont vu aucune inflammation (!) comparable dans le muscle cardiaque ».

Les auteurs supposent une relation causale (la vaccination a été la cause de la mort cardiaque subite chez ceux qui avaient eu auparavant un cœur sain). Et notez qu’un mécanisme possible pourrait être l’administration intraveineuse de la vaccination (remarque : la plupart du temps, l’aspiration n’a PAS été effectuée dans les centres de vaccination !).

https://threadreaderapp.com/thread/1598997103044227078.html

Des cas de myocardite, diagnostiqués cliniquement par des tests de laboratoire et d’imagerie ont été décrits dans le cadre de la vaccination anti-SARS-CoV-2 à base d’ARNm. La description basée sur l’autopsie des caractéristiques histologiques détaillées de la myocardite induite par le vaccin fait défaut. Nous décrivons les résultats de l’autopsie et les caractéristiques communes de la myocardite chez les personnes non traitées qui ont reçu la vaccination anti-SARS-CoV-2. Des autopsies standardisées ont été réalisées sur 25 personnes décédées de manière inattendue et dans les 20 jours suivant la vaccination anti-SARS-CoV-2. Chez quatre patients qui ont reçu une vaccination par ARNm, nous avons identifié une (épi-)myocardite aiguë sans détection d’une autre maladie ou constellation de santé importante qui aurait pu causer un décès inattendu. L’histologie a montré une infiltration inégale des lymphocytes T interstitiels du myocarde, principalement du sous-ensemble CD4 positif, associée à des dommages légers aux myocytes. Dans l’ensemble, les résultats de l’autopsie ont indiqué un décès dû à une insuffisance cardiaque arythmogène aiguë. Ainsi, la myocardite peut être une complication potentiellement mortelle après une vaccination anti-SARS-CoV-2 basée sur l’ARNm. Nos résultats peuvent aider à diagnostiquer de manière adéquate les cas peu clairs après la vaccination et à établir un diagnostic rapide in vivo, fournissant ainsi le cadre d’une surveillance adéquate et d’un traitement précoce des cas cliniques graves.

Publié dans éducation prépa école de commerce | 6 commentaires

HUNTER BIDEN, toxico et pédophile, c’était bien vrai! Elon Musk fournit les preuves de la censure pour ne pas ébruiter le scandale ( censure reprise par les Média français )

Elon Musk fait publier des communications internes accablantes sur la censure politique, notamment l’affaire Hunter Biden, et en publiera encore #TwitterGate

L’histoire qui nous intéresse s’est déroulée le 14 octobre 2020 lors du scandale des révélations par le New York Post qui a publié BIDEN SECRET EMAILS, une enquête sur le contenu de l’ordinateur portable abandonné de Hunter Biden, fils de l’actuel président  des États-Unis, Joe Biden. Pour justifier la censure, il a été décrété en haut lieu que l’article sur l’ordinateur portable avait été supprimé pour violation de la politique de l’entreprise en matière de « matériel piraté ». « Twitter a pris des mesures extraordinaires pour supprimer cette histoire, en supprimant les liens et en affichant des avertissements indiquant qu’elle pouvait être “dangereuse”. Ils ont même bloqué sa transmission par message direct, un outil jusqu’ici réservé aux cas extrêmes, par exemple la pornographie enfantine. » Cette manœuvre a eu des conséquences incroyables, puisque la porte-parole de la Maison-Blanche, Kayleigh McEnany, avait été privée de son compte pour avoir tweeté sur l’histoire de l’ordinateur portable de Hunter Biden.

Biden a pu faire croire dans un débat présidentiel que l’histoire du PC d’Hunter Biden était un complot russe mettant ainsi la faute sur Trump.

Hunter, qui visiblement a d’étranges liens avec l’Ukraine : compagnie gazière, millions de dollars…

https://nypost.com/2020/10/14/email-reveals-how-hunter-biden-introduced-ukrainian-biz-man-to-dad/

https://player.odycdn.com/api/v4/streams/free/ABC_Hunter_Biden_VOSTFR/7ddfa9e40e170dd4ecacbd840b550754502a1158/c36852

Tout ça grâce au blocage des médias et des RS sur cette affaire.

Publié dans éducation prépa école de commerce | 11 commentaires

La mafia médiacratique veut la peau de France Soir

Avec des arguments dignes de Herold Paquis et de Philippe Henriot , certains tentent de justifier la pire des censures . France Soir serait sanctionné pour avoir diffusé de fausses informations ? Mais lesquelles? Oui France SOIR a justement dénoncé l’étude pipotée par une Call Girl , à l’origine du Lancet Gate! Oui France soir a dénoncé toute une série de molécules dangereuses (Remdesivir, Molnupiravir…)aujourd’hui retirées. Oui France soir a donné la parole aux victimes des effets secondaires, à des scientifiques reconnus .

Je voudrais que les zélotes du Dieu Big Pharma se souviennent qu’en France il y a eu plus de scandales sanitaires que de variétés de fromages, France soir a joué un rôle essentiel de lanceur d’alertes , rôle jadis joué par le Canard et même le Monde .

France Soir a des journalistes et des dizaines de milliers de lecteurs, dans une démocratie la disparition d’un media n’est jamais une bonne nouvelle.

Hélas nos Zélotes ont la Vérité révélée, ils ne lisent plus rien, n’acceptent plus le débat , entendent forger masse soumise et incapable de réfléchir .

Du jamais-vu depuis la loi de 1881 qui a instauré le droit d’information et la liberté d’expression , à l’exception de l’occupation..

Publié dans éducation prépa école de commerce | 26 commentaires

Le totalitarisme écolo-catastrophique :Nier la réalité scientifique , faire peur, présenter l’homme comme l’ennemi , appeler à ne plus faire d’enfants

Sardine Ruisseau ne fait pas rire et les paroles de Jancovici montrent jusqu’ou les khmers verts sont capables d’aller .

Tous ceux qui font l’impasse sur les données scientifiques portent la responsabilité de crédibiliser ces dangereux charlatans!

Hier personne ne dénonçait ceux qui voulaient la fin des juifs pour sauver le Monde

Le charlatanisme commence avec l’affirmation sans preuve que le co2 détermine le niveau des températures

Aujourd’hui personne ne dénonce ceux qui veulent la fin de l’humanité pour sauver la planète

La réalité, un réchauffement limité et habituel , sans rapport avec le co2 , les catastrophistes mentent!

1° LE TOTALITARISME VERT une ideologie dangereuse

  

AYMERIC CARON LE PENSEUR….

Pour lui, tout se passe comme si le spécisme procédait de l’adhésion à une métaphysique datée selon laquelle l’homme a été placé au sommet de la création par un dieu à son image, et du déni obscurantiste des avancées de la science.

Pourtant le même Caron fait sienne la théorie du «hasard de l’incarnation». Selon cette théorie, chacun d’entre nous aurait pu s’incarner dans un autre corps, humain ou non. Comme il aime les chiffres, l’auteur ajoute que «nous avions une chance sur 200 millions de nous incarner en humain plutôt qu’en coccinelle ou en moustique» (p. 81). S’il refuse de manger un animal, conclut-il, c’est parce qu’il aurait pu être cet animal. Malheureusement, la théorie du hasard de l’incarnation est assez invraisemblable: elle suppose un dualisme pour le moins démodé. Qui croit encore que des âmes immatérielles flottent dans l’air avant de s’incarner dans des corps au gré du hasard le plus pur? 

Dans une envolée assez représentative, il déclare ainsi que «la terre n’appartient pas qu’aux hommes, ni même d’ailleurs à tous les êtres vivants qui la peuplent. Elle n’appartient qu’à elle-même. Elle est la Mère, et toutes les espèces lui appartiennent» (402). Dans la même veine, Caron nous explique que «le mouvement est ce qui caractérise la vie» (p. 13). Fort du constat que «l’Everest bouge de plusieurs centimètres par an» (p. 16), il conclut naturellement que la Terre est vivante.

Caron considère au contraire que tous les êtres vivants ont un intérêt égal à vivre (p. 168), ce qui le met en difficulté quand il s’agit de justifier des pratiques telles que l’euthanasie et l’avortement. S’agissant de l’euthanasie, il permet une exception lorsque la vie «est définitivement empêchée de s’épanouir et de profiter d’elle-même, ce qui engendre soit une souffrance soit une inutilité» (p. 171). L’ennui est que cela fait dépendre l’intérêt à vivre de la qualité de la vie. Sachant qu’il y a virtuellement autant de qualités de vie qu’il y a de vies, l’exception devient la règle: tous les êtres vivants n’ont pas un intérêt égal à vivre. Concernant l’avortement, il prétend que «le respect de la vie concerne celle qui est là, pas celle qui pourrait être» (p. 171). Croit-il vraiment que l’embryon et le fœtus ne sont pas encore vivants? Mystère et boule de gomme.

Une fois son éthique fondée sur le respect de la vie, Caron peine aussi à justifier la consommation de ces carottes et autres végétaux dont le cri rapporté nous rappelle trop souvent qu’eux aussi sont vivants. Après s’être un peu débattu, il s’en sort par la petite porte, en concédant que le sort des plantes importe moins que celui des animaux parce qu’elles ne ressentent rien.

https://www.letemps.ch/opinions/antispeciste-plaidoyer-daymeric-caron-passe-moulinette-philosophes

LA TESTOSTERONE SERAIT TOXIQUE

James Cameron , scénariste et réalisateur de films tels que Terminator, Terminator 2, True Lies, Aliens et Titanic, a déclaré qu’au début de sa carrière, lui et son travail avaient été empoisonnés par la « toxine » qu’est la testostérone alors qu’il faisait la promotion de son militant écologiste agitprop Avatar suite, prévue pour décembre. 

Selon le Hollywood Reporter , Cameron a déclaré: « Beaucoup de choses que j’ai faites plus tôt, je ne les ferais pas – en termes de carrière et juste des risques que vous prenez en tant que jeune homme sauvage empoisonné à la testostérone. Je pense toujours à (testostérone) comme une toxine que vous devez éliminer lentement de votre système. »

a testostérone est une hormone sexuelle qui contribue au développement des caractéristiques physiques typiquement masculines, telles que :

  • l’apparition d’une voix grave;
  • le développement des muscles;
  • l’apparition de poils au visage et sur le corps;
  • la production de sperme;
  • le maintien de la santé et de la force des os.

La testostérone influence également le désir et la performance sexuelle chez l’homme. Une déficience en testostérone est donc susceptible de diminuer votre qualité de vie.

Nier la réalité scientifique , faire peur pour renverser toutes les hiérarchies, présenter l’homme comme l’ennemi , appeler à ne plus faire d’enfants

Sur les réseaux, ils se disent « childfree » ou « ginks », contraction de l’anglais pour « green inclinations, no kids » et ils revendiquent leur refus d’avoir des enfants.

« La surpopulation a de lourdes conséquences écologiques. Le calcul est assez simple, plus on est nombreux, plus on émet de CO2, plus le changement climatique s’aggrave », s’alarme Jean-Loup Bertaux, directeur de recherche émérite au CNRS et auteur de « Démographie, climat, migrations : l’état d’urgence » (Fauves Editions). « En France, un enfant de moins c’est 40 tonnes de carbone par an de gagné. En comparaison, passer à la voiture électrique, c’est 2 tonnes économisées ». 

En 2009, l’écologiste Yves Cochet, alors député, proposait de réduire les allocations familiales à partir du troisième enfant afin de faire baisser la natalité.

Denis GarnierPrésident de l’association Démographie Responsable:

« Les jeunes sont plus au fait, grâce à la publication d’études sur le réchauffement climatique  et l’émergence des questions d’atteintes à la biodiversité dans le débat public »

les pays riches doivent faire drastiquement baisser leurs émissions, quitte d’ailleurs à ne plus subventionner la natalité au-delà de deux enfants comme le fait encore la France,

“Ou bien on régule nous-mêmes (ndlr : la population), ou bien ça se fera par des pandémies, des famines ou des conflits”. Invité de la matinale de France info lundi 23 mai, l’écologiste et président du Shift Project, Jean-Marc Jancovici, s’est prononcé en faveur d’une régulation des naissances pour alléger le poids démographique qui pèsera bientôt sur la planète. 

Les effets combinés de la croissance à venir de la population et de l’augmentation inéluctable de la consommation par habitant (à la fois dans les pays développés et encore plus dans les pays en voie de développement) conduisent à une véritable catastrophe pour notre planète : destruction de la biodiversité, ressources en eau menacées, montée des eaux par fonte des glaciers, raréfaction des ressources halieutiques, épuisement et salinisation des terres cultivées, réchauffement de plus de 5 °C en 2100 en France avec des pointes à plus de 50 °C, déplacements massifs de populations.

Tribune publiée dans Le Monde

LIMITER LA NATALITE DANS LES PAYS RICHES OU ELLE EST FAIBLE ET LA REMPLACER PAR L ADOPTION D ENFANTS DES PAYS PAUVRES

L’onu est à l’origine ( comme pour le climat ) d’une psychose démographique

Le prix Nobel d’économie Amartya Sen considérait que le problème de population était avant tout un problème de développement. la régulation de la population mondiale ne peut passer que par un développement partagé par tous

C’ est ce que j ‘ai enseigné , c ‘est ce que les écolos contestent

Par exemple, en 1994, la division de la Population des Nations-Unies projetait 163 millions d’Iraniens à l’horizon 2050 et en prévoit désormais 103 millions après être descendue à 94 millions en 2014. Entre-temps, la fécondité est passée de 6,5 enfants par femme à 1,7, puis remontée à 1,9

L’ ONU en 1980 n’a

avait pas prévu la baisse de la population en europe et sa stabilisation en Chine ou en INde

l’Asie, 5,9 milliards d’habitants en 2100 d’après les projections publiées en 1981, n’en a plus que 4,7 à cet horizon dans celles publiées en 2022 (20 % de moins). La révision est également à la baisse et de façon encore plus importante pour l’Amérique latine : 647 millions en 2100 au lieu de 1187 (47 % de moins). À l’inverse, l’Afrique, 2,2 milliards d’habitants en 2100 d’après les projections de 1981, en a presque le double, 3,9 milliards, dans celles publiées en 2022.

LE DEVELOPPEMENT REDUIT BIEN LA NATALITE

En 2022 le machin récidive et fait peur avec une explosion africaine

A la lumière de l’urgence environnementale, une idée vieille de plusieurs siècles, mais surtout portée par la jeunesse, revient dans le débat : ne pas faire d’enfants est un geste écologique.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/cop26-faire-des-enfants-c-est-egoiste-arreter-de-se-reproduire-pour-sauver-la-planete-2326045.html

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/11/09/reduire-la-population-contribuerait-a-l-attenuation-du-rechauffement-climatique_6149100_3232.html

« Réduire la population contribuerait à l’atténuation du réchauffement climatique »

Nous sommes en octobre 2021. Dans la City, quartier financier du centre de Londres, un immeuble abrite une salle de conférences où sont rassemblées environ 80 personnes pour la réunion annuelle de Population Matters (PM), une organisation à but non lucratif qui se penche sur la démographie mondiale et ses répercussions sur l’environnement.

Car les choses n’ont pas le même effet partout si l’on prend en compte les enjeux climatiques. Considérant que les pays développés, dont les émissions de dioxyde de carbone (CO2) par habitant sont élevées, devraient se diriger vers des familles plus petites, avec moins d’enfants, le directeur de PM, Robin Maynard, 63 ans, soutient :

“Avoir un enfant au Royaume-Uni équivaut plus ou moins à en avoir 16 au Niger. Faire le choix d’une petite famille est une solution efficace [pour lutter contre les changements climatiques].”

https://www.courrierinternational.com/article/climat-faut-il-reduire-la-natalite-pour-sauver-la-planete

2 LE DOSSIER SCIENTIFIQUE EST ICI AVEC TOUTES LES SOURCES

Le totalitarisme écolo-catastrophique invente de pseudo lois scientifiques et entend détruire nos civilisations

LISEZ LES ETUDES SCIENTIFIQUES

Publié dans éducation prépa école de commerce | 5 commentaires

La France , paradis de Big Pharma; autisme et aluminium, ventes d’opioides,intoxication médicamenteuses, injections inutiles et dangereuses de produits covid

L’hopital se meurt mais Big Pharma se porte bien !Il parait que les vaccins covid ne peuvent être dangereux puisque les institutions le garantissent, aurions nous oublié que tous les cinq ans en moyenne des lanceurs d’alerte réussissent à dénoncer un scandale médicamenteux?

Nous avons tous connu des morts de ces scandales du passé et du présent , c’est le cas de deux membres de ma famille très proche.

Talc Morhange, Distilbène,Sang contaminé,amiante,Prothèses PIP, Dépakine, Mediator, hormones de croissance, Vioxx….. Les scandales a se succèdent et la presse, l’Etat ont chaque fois quatre ou cinq ans de retard. Les lanceurs d’alerte se heurtent à l’incrédulité et aux moqueries .

La preuve est faite depuis longtemps des liens consanguins entre Big Pharma, la Médiacratie et les décideurs politiques .

La crise actuelle ne fait qu’accentuer la tragédie; Rivotril, Remdesivir… et injections dites vaccinales…

,

Il parait que le principe de précaution est inscrit dans notre constitution mais tout le monde s’en fout!

Pour les journalistes quand il y a des morts l’hiver , c ‘est la canicule, quand il y a des morts après des vagues de décès après les vaccinations, c ‘est encore la canicule…Il y a un moment ou corrélation et causalité se confondent sauf pour les corrompus, les pervers et les imbéciles…

Les dangers sanitaires se multiplient

I EXPLOSION DE L ‘AUTISME ET VACCINS A L’ALUMINIUM

A en croire les autorités il n’existerait pas de liens entre aluminium et Alzheimer et entre adjuvants dans les vaccins et des maladies auto immunes … La presse n’en avait que pour Robert Cohen et Bruno Lima, les lanceurs d’alerte comme Henri Joyeux n’étaient que des charlatans .

Comment pouvait il en être autrement puisque l’on savait qu’Alzheimer était la conséquence du dépot dans le cerveau de plaques amyloides . Mais ce que l’on savait reposait sur des photos truquées et une étude pipotée.

Contrairement à ce que pensaient jusqu’ici les scientifiques travaillant sur Alzheimer, la neuroinflammation du tissu cérébral n’est pas la conséquence de l’accumulation de plaques amyloïdes mais leur cause.

Il faut donc trouver d’autres explications à cette inflammation : défaillance du système immunitaire, aluminium ?

Plusieurs études prouvent la responsabilité de l’aluminium dans bien des pathologies et pas seulement Alzheimer. Le consensus journalistico industriel prétendait que l’aluminium n’était pas dangereux et pourchassaient ce qui prétendaient le contraire, ils se sont trompés et l’on découvre même les conflits d’intérêt de Bruno Lima et de Robert Cohen

Le Professeur Henri Joyeux fut un des rares en France à dénoncer la fausse piste des plaques amyloïdes et à dénoncer les radicaux libres. Il a publié récemment un important livre « Refusez l’Aluminium dans les produits de Santé – Plaidoyer pour des vaccins sûrs et sans danger ».La toxicité de l’aluminium s’explique et est démontrée scientifIquement, en particulier la neuro-inflammation. Il détaille dans ce livre les nombreuses pathologies aluminiques chroniques par bioaccumulation et biopersistance dans les organes.

L’aluminium entraîne une dégénérescence neuronale chez le lapin, le chat et le chien. En effet, lorsqu’on injecte des sels d’aluminium directement dans le cerveau de ces animaux, on observe un déficit de la mémoire d’apprentissage, un ralentissement général et une perte de la curiosité.

Espoir; les recherches des vétos

Le projet 4A-I « Effets de l’altération de l’autophagie et de l’exposition précoce aux adjuvants à l’aluminium sur la réponse inflammatoire et la survenue d’un trouble du spectre #autism  » Merci de faire un don ( https://reactforhope.org ) à cet important projet scientifique !

Mon projet de doctorat portait sur la neurotoxicité des HAP induite par l’exposition périnatale chez le rat. En tant que Pr associée, je travaille actuellement sur les effets neurotoxiques de l’adjuvant aluminique chez la souris. Je m’intéresse particulièrement aux conséquences comportementales et cérébrales de l’exposition aux composés environnementaux, modélisées chez les rongeurs.

Nous
estimons qu’une question aussi cruciale pour la santé publique que la sécurité des vaccins, dont dépend
une couverture vaccinale optimale, mérite plus qu’une publication subjective d’opinions personnelles
mal documentées et devrait être traitée à la lumière de toutes les études scientifiques disponibles, de
manière objective, rigoureuse et honnête.
Tout en réaffirmant notre position favorable à la vaccination, nous affirmons que l’innocuité des
adjuvants vaccinaux à base d’aluminium, comme celle de tout facteur environnemental présentant un
risque de neurotoxicité et auquel le jeune enfant est exposé, doit être évaluée sérieusement et sans plus
tarder, notamment à l’heure où le CDC annonce une prévalence toujours croissante des troubles du
spectre autistique, à présent de 1 enfant sur 54 aux USA

IICRISE DES OPIOIDES et intoxication medicamenteuses EN FRANCE? C’EST COMME LE NUAGE DE TCHERNOBYL, ça n’arrivera pas chez nous

Le Vioxx apparaît dans le livre de Jouan et Riché et on y voit Emmanuelle Wargon, ancienne ministre du Logement d’Emmanuel Macron, alors numéro 2 de l’agence sanitaire, y défendre l’utilisation « raisonnée » de ce médicament après son arrêt de commercialisation.

1999 : autorisation de mise sur le marché en France du Vioxx

10 francs français par comprimé quand la dose quotidienne d’un anti-inflammatoire classique comme l’ibuprofène revient à 2 francs.

Le laboratoire fait bénéficier les pharmacies hospitalières d’un prix extrêmement bas, 1 centime le comprimé, soit 1000 fois moins cher que le prix en ville. Ce véritable dumping a pour but d’amorcer la prescription hospitalière

Hélas les articles et les études scientifiques mettent en évidence les accidents cardiaques;

Comment expliquer que dès le mois d’Août 2000, des généralistes, des spécialistes, des pharmaciens, des étudiants en médecine, lecteurs d’une revue indépendante en langue française, soient déjà alertés de l’existence d’un possible risque cardiovasculaire du Vioxx … mais que dix-huit mois plus tard, 6000 de leurs confrères, professionnels de santé comme eux, élisent ce médicament « Médicament de l’Année ».

Septembre 2004 : à la suite d’une nouvelle étude, la firme MSD annonce le retrait du Vioxx suite à la mise en évidence d’effets indésirables cardiaques sévères. Une estimation américaine fait alors état d’environ 30.000 infarctus et morts subites d’origine cardiaque imputables au Vioxx, sans compter les accidents vasculaires cérébraux.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été mise en examen pour « blessures et homicides involontaires par négligence » dans l’affaire de la commercialisation de l’antiépileptique Dépakine.

La molécule en cause, le valproate de sodium, est commercialisée depuis 1967 sous la marque Dépakine par le laboratoire Sanofi, mais aussi sous des marques génériques, et est prescrite aux personnes souffrant de troubles bipolaires.

Elle présente, néanmoins, un risque élevé de malformations congénitales sur le fœtus si elle est prise par une femme enceinte. Le nombre d’enfants handicapés à cause du valproate de sodium est estimé entre 15 000 et 30 000, selon les études.

Des milliers de Français meurent chaque année de combinaisons médicamenteuses toxiques INVOLONTAIRES, souvent prescrites . Les plus exposés sont les plus fragiles , les personnes en dépression, celles qui n’ont pas un médecin de famille , et l’addiction commence avec le paracétamol promu par les télétoubibs et vendu sans ordonnance ..

L’utilisation de opioides forts semble mieux controlée en France , officiellement elle est réservée aux cas qui le justifient ( douleurs cancéreuses, post opératoires…) Malheureusement les désastres sont souvent liés à la dépendance « soft » au paracétamol et surtout au paracétamol combiné aux opioides de type codéine. Longtemps en vente libre le doliprane codéiné est théoriquement vendu sur ordonnance et il aété massivement diffusé pendant la covid . Deux molécules qui détruisent le foie ! Dont une qui crée la dépendance………………..

Ces désastres progressifs ne font pas l’objet de statistiques .

Autre gros problème , la dépendance créée par la SUBUTEX distribué aux addicts aux opioides , qui est lui même un opioide………

Plus grave encore les interractions mortelles et méconnues des praticiens . On compte plusieurs centaines de milliers d’intoxication médicamenteuses en France chaque année et 90% sont INVOLONTAIRES . Les enfants ne sont pas les seuls concernés.

Le mélange involontaire d’opioides et d’antidépresseurs est dramatique

La prescription massive de ces molécules à des personnes fragiles psycholoqiquement ou addicts à des médicaments , est criminelle mais l’ordre des médecins s’en fout…..

Les autres poisons

Les benzodiazepines
Les plus fréquemment retrouvés sont : le Lexomil®, le Rivotril®et le Xanax®

Le paracétamol
Doliprane®, Dafalgan®, Efferalgan® sont les spécialités les plus répandues

Inflammation du foie liée à une prise de médicaments (un abus ou un médicament spécifique), l’hépatite médicamenteuse peut se manifester sous plusieurs formes et avoir des conséquences importantes sur la santé.

 LE MÉDICAMENT DAFALGAN CODÉINE EST-IL PRESCRIT ?

Ce médicament contient deux antalgiques : le paracétamol, qui empêche la transmisssion de la douleur, et un opiacé (la codéine). L’effet antalgique de la codéine est dû à sa transformation en morphine au niveau du foie. Il renforce l’action du paracétamol en agissant sur la perception de la douleur par le cerveau.

Le tramadol est fortement déconseillé en cas de pathologie hépatique sévère. Il est également fortement déconseillé en cas de prise d’antidépresseurs

https://www.vidal.fr/medicaments/gammes/oxycodone-mylan-68074.html

Adulte et adolescent de plus de 12 ans : la dose initiale est habituellement de 5 à 10 mg toutes les 12 heures. Cette posologie peut être augmentée quotidiennement en fonction du résultat sur la douleur. Chez les patients antérieurement traités par un autre dérivé de l’opium, la dose initiale peut être plus élevée.

RAPPEL LA CRISE AMERICAINE

https://grandangleeco.com/big-pharma-opioides-usa/

Le Figaro, « la crise américaine des opiacés, déclenchée par la promotion agressive de médicaments anti-douleur très addictifs tels que l’oxycodone dans les années 1990, a fait plus de 500 000 morts par overdose aux États-Unis en deux décennies. ». En septembre 2019, Purdue Pharma se déclare en faillite.

le laboratoire Johnson & Johnson et trois gros distributeurs américains de médicaments ont accepté de payer 26 milliards de dollars pour solder des milliers de litiges, a annoncé mercredi la procureure de l’Etat de New York. Lefameux cabinet de conseil McKinsey a accepté de verser 573 millions de dollars pour solder des poursuites judiciaires lancées par des États américains qui l’accusaient d’avoir contribué à la crise des opiacés via ses conseils aux groupes pharmaceutiques dont Purdue Pharma, le fabricant de l’Oxycontin.

Du moins, en France, McKinsey, quand bien même le cabinet est au pilori dans l’opinion publique pour son rôle auprès du ministère de la Santé dans la campagne de vaccination covid, ne semble pas inquiété dans les réseaux qui pourraient être clients.

 Si le retrait du dextropropoxyphène en 2011 a permis de faire reculer la consommation globale d’opioïdes faibles, il  s’est cependant accompagné d’un report vers d’autres antalgiques opioïdes de palier 2, en particulier le tramadol qui ainsi devient l’antalgique opioïde le plus consommé en France – avec une augmentation de plus de 68 % entre 2006 et 2017 – suivi par la codéine dont la consommation a augmenté de près 120% entre  2006 et 2017. Sur cette même période, la prescription d’antalgiques opioïdes de palier 3 a elle aussi significativement augmenté : + 150% environ entre  2006 et 2017. Ainsi on estime qu’en 2017, près d’un million de français ont reçu une délivrance d’un antalgique fort : la morphine en premier lieu suivie par l’oxycodone et le fentanyl.

La mort par surdose d’opioïdes est évitable par l’administration de naloxone et la mise en œuvre de gestes de premiers secours. La naloxone est l’antidote spécifique des opioïdes, médicament de référence dans le traitement d’urgence des surdoses d’opioïdes depuis plus de 40 ans.
Des kits prêts à l’emploi sont aujourd’hui disponibles en pharmacie, à l’hôpital et dans les structures spécialisées d’addictologie (Csapa, Caarud).

Toute personne à risque devrait se voir délivrer ou prescrire un kit de naloxone, et recevoir dans le même temps les informations clés sur la conduite à tenir en cas de suspicion de surdose aux opioïdes.

 LE MÉDICAMENT DAFALGAN CODÉINE EST-IL PRESCRIT ?

Ce médicament contient deux antalgiques : le paracétamol, qui empêche la transmisssion de la douleur, et un opiacé (la codéine). L’effet antalgique de la codéine est dû à sa transformation en morphine au niveau du foie. Il renforce l’action du paracétamol en agissant sur la perception de la douleur par le cerveau.

Le tramadol est fortement déconseillé en cas de pathologie hépatique sévère. Il est également fortement déconseillé en cas de prise d’antidépresseurs

https://www.vidal.fr/medicaments/gammes/oxycodone-mylan-68074.html

Adulte et adolescent de plus de 12 ans : la dose initiale est habituellement de 5 à 10 mg toutes les 12 heures. Cette posologie peut être augmentée quotidiennement en fonction du résultat sur la douleur. Chez les patients antérieurement traités par un autre dérivé de l’opium, la dose initiale peut être plus élevée.

III LE SCANDALE SANITAIRE DE LA CRISE COVID

Publié dans éducation prépa école de commerce | 23 commentaires

 “Ségrégationnistes sans remords : les « bons motifs » des Inquisiteurs de la Vraie Foi Pfizerienne /Si on est contaminé par un soignant vacciné, c’est une contamination éthique. SI on en meurt, on sera mort de façon éthique.

 Ils n’hésitent pas à se revendiquer de la Science et ils refusent de lire les études scientifiques, ils se prétendent les héritiers de la presse libre et se comportent comme les admirateurs de Pétain . Qui pouvaient imaginer que des journalistes français puisse défendre la mise à l’écart sans d’autres français pour la seule faute d’avoir refusé une injection expérimentale dont on ne connaitra la nocivité qu’en 2025…

L’argumentation se résume à cette formule; Si on est contaminé par un soignant vacciné, c’est une contamination éthique. SI on en meurt, on sera mort de façon éthique.

Les accidents survenus, après prescription de Dépakine à des femmes enceintes épileptiques, constituent des drames, mais non un scandale. Académie de Médecine https://www.academie-medecine.fr/a-propos-de-la-depakine-2/

Il vaut mieux mourir selon les règles, que de réchapper contre […] – Molière (l’Amour médecin)

Ils vous expliquent qu’en CHINE (Yohann USAI) les vaccins sont moins efficaces que chez nous (? preuves?) et ne comprennent pas que les Chinois nous précèdent …

https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/l-edito-politique/l-edito-politique-du-mardi-29-novembre-2022-9346619

https://t.co/GRqgZkzL0x

Le graphe est extrait d’une étude française portant sur15000 patients. Elle confirme non seulement que les injections sont à l’origine de la contamination et les facilitent , mais en plus aucun effet sur les formes graves

Les interdictions de travail sautent en Grèce et en Allemagne:

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fmicb.2021.796807/full#T1

Seuls au monde à interdire de travailler à des travailleurs qui ont refusé des injections inutiles et dangereuses ? le ministre allemand s’excuse à l’égard des non vaccinés, le Conseil Constitutionnel grec

Les travailleurs de la santé non vaccinés en Grèce retourneront à leurs postes

https://t.co/wWjwMxC3nV

for true and humane medicine

@tatiann69922625

Nannnn ! Allemagne «  Lauterbach – C’était une erreur que les non vaccinés aient été blâmés pour la pandémie 

Publié dans éducation prépa école de commerce | 7 commentaires

 Un médecin doit penser faux parce que son Ordre le lui commande .L’Ordre des Médecins va juger le Docteur Loridan parce qu’il a entièrement raison sur les masques  (65 publications scientifiques confirment son analyse)

Partout dans le monde le mur de mensonge craque, sauf en France: c’est un professeur Israelien qui vient sur CNews avouer que le taux de mortalité de la covid est inférieur à celui de la grippe pour les moins de 60 ans, que les injections sont dangereuses pour les plus jeunes, c’est le conseil constitutionnel grec qui invalide la suspension des soignants.

Hélas la vague de mensonges submerge toujours la France, non seulement la légende urbaine de la protection contre les formes graves mais toutes les idioties de 2021, pire les soignants sont punis au nom de ces mensonges .

Parlons des masques, les connaissances ont beaucoup évolué, les légendes moins rapidement. On nous a expliqué qu’ils ne servaient à rien quand Salomon avait détruit les stocks, puis qu’ils étaient obligatoires même en plein vent sur la plage . .

Les recherches scientifiques nous apprennent qu’ils sont pire que le mal…l’Ordre des Médecins va juger le Docteur Loridan parce qu’il a entièrement raison sur les masques  (65 publications scientifiques confirment son analyse)

Plusieurs enseignants ont été suspendus pour les mêmes raisons

https://www.aimsib.org/2022/11/27/lordre-des-medecins-va-juger-le-docteur-loridan-parce-quil-a-entierement-raison-sur-les-masques/

https://www.francesoir.fr/societe-sante/les-masques-sont-responsables-d-un-plus-grand-nombre-de-deces-covid-selon-une-etude

CES MENSONGES ENFIN AVOUES Dangerosité des injections et inutilité

CE QUE LA SCIENCE DIT DES MASQUES/ LA SYNTHESE DE 65 PUBLICATIONS

Virus Covid : 0,06 à 0,14 μm. Virus de la grippe : 0,08 à 0,12 μm. Retenons 0,1 μm, bien en dessous de la taille des pores d’1masque en tissu, chirurgical (les bleus) ou FFP2 . Mais ces virus voyagent surtout ds des aérosols de 0,09 à 3 µm. Alors les masques ? La capacité de filtrage de masques FFP2 va jusqu’à 0,3 μm (= taux de pénétration inf. à 0,01% pour les particules ≥ 0,3 μm). Elle est très inf. pour nos masques chirurgicaux (pénétration de 44%) et les masques communautaires = en tissus (pénétration de 97%) pour ≥ 0,3 μm.

Les masques FFP2 bloquent les plus grosses gouttelettes dites respiratoires (au-delà de 5 µm) et les aérosols de 0,3 à 5 μm qui s’accumulent sur/ds la protection. Il existe une désintégration physique de ces gouttelettes et aérosols à la température existant sous un masque.

Ce processus peut conduire à une diminution de la taille des particules arrêtées et leur permettre le passage. Ces masques FFP2 ne peuvent pas retenir les aérosols de moins de 0,3 μm et les virus eux-mêmes… Pire pour les autres. Donc : pas d’arrêt de la propagation des virus. es porteurs de masques (tissu, chirurgicaux, FFP2) libèrent des particules relativement + ptes et en + gd nb que les personnes sans masque car leur parole + forte sous les masques a un effet nébuliseur. La nébulisation concerne en fait à la fois respiration, parole + toux.

Jean Pierre G professeur agrégé en biologie et immuno ( à la retraite, sinon ils l’auraient brûlé)

Publié dans éducation prépa école de commerce | 24 commentaires