Fatiha Boudjahlat : « l’islamophobie, c’est fait pour créer et coaliser la communauté musulmane »

 

Fatiha explose les islamo gauchistes , les islamistes  et les racialistes qui entendent réduire les femmes à une pseudo identité « arabe – soumise- voilée ».

 

74861868_10218109725326161_3727973532085256192_o

CLIQUEZ sur l’image ci dessous:

Si vous avez écouté Fatiha  alors le racialisme vous sera insupportable mais de quoi s’agit il?

Pendant longtemps nous avons bêtement cru en l’universalité de certaines valeurs humanistes. La démocratie, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes , les droits de l’homme , l’émancipation des femmes, autant de principes que nous pensions valables pour tous les hommes toutes les femmes. La République ne reconnait que des citoyens égaux et fait abstraction de la race, du sexe, de la religion . Ce modèle a permis  l’intégration  de génération de migrants.

Aujourd’hui de pseudos philosophes viennent nous expliquer que tout est relatif et que nous n’avons aucune légitimité à vouloir intégrer , bien au contraire il faudrait accepter une société différenciée et multiculturelle.

L’individu est donc racialisée , il appartient à une communauté , une race, un genre, l’idée que  puisse exister une seule forme d’émancipation de la femme est inacceptable.

Fatiha combat ces pseudos philosophe et les dénonce

Une des premières Esther Benbassa  , l’idéologue des verts et de Jadot   prend la défense du parti des indigènes de la République : « « L’appel des Indigènes de la république, par exemple, ne peut qu’interpeler violemment une France qui refuse de se voir dans sa pluralité. En effet, la plupart des politiques sont toujours jacobins. Ils restent ancrés dans un universalisme républicain qui ne répond plus aux exigences de la société. Considérer que, sous l’égide d’un État centralisateur, tous les citoyens sont égaux, c’est une aspiration mais ce n’est pas la réalité. »

Tout devient alors possible Benbassa participa à la manifestation islamiste contre les lois liberticides  et pose avec des copines portant une étoile jaune pour assimiler la situation des musulmans à celle des juifs sous les nazis .

Houria Bouteldja incarne cette vision racialiste de la société et entend combattre le racisme d’Etat : « considérer le racisme comme un système de domination qui produit des indigènes et des Blancs et donc une société inégalitaire d’un point de vue racial. On aimerait que l’antiracisme se recompose autour de cette idée ».

Du pain béni pour les islamistes  qui voient légitimer  les pires pratiques , de quel droit les blancs condamneraient ils l’imam Nader abou Anas :

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Ftwitter.com%2FW_Alhusseini%2Fstatus%2F1191662002445463553%3Ffbclid%3DIwAR0r9a4FY-SKoW8tWwtrXriJq8wDB5qUnhX41H8PNllDX_BKfZHgOZjzmmQ&h=AT2j7lmkJwTnPS6sB-RWv7BOLnjogYIE-n4lfG2nurJM8wHu4eLJFjVbjZ8z900kUNukjGQETbS2RHpIDG6EuliheNCDllyBD2oUwbXsThru47M9wGLNdCA54CNdH2XBf50s

Toute critique de l’obscurantisme devient alors  impossible .

David Pujadas aime les racialistes , il en a toujours une sur son plateau .

Virginie Martin  de la Kedge Business School de Bordeaux, interviewée par Pascal Boniface, grand ami de l’UIOF, expliquait :

« La République à la française, qui se proclame « une et indivisible », tend trop souvent à refuser de considérer les différences qui caractérisent ses citoyens. En fait, elle propose un « vivre ensemble », certes louable, mais qui a trop tendance à n’être qu’une sorte de pacte entre « clones ». Elle tend à homogénéiser, à invisibiliser les différences : de sexe, d’origine culturelle, ethnique. Elle intime une injonction à « faire un » et à s’intégrer…

En donnant de nouveaux droits à des populations jusque-là dominées, les XXe et XXIe siècles ont offert les moyens certes imparfaits, mais réels, d’un empowerment. Des identités marginalisées ont revendiqué leur légitimité et contesté l’autorité du centre.

Derrière le brouillard pseudo scientifique, les mêmes mots que les Indigènes de La République.

La deuxième diva de Pujadas ,Rokhaya rejette le féminisme universaliste, elle revendique un féminisme racialiste  : afro-féminisme, féminisme islamique.

Ne nous y trompons pas il s’agit d’entrer dans le mode multiculturel à l’américaine  et d’en finir avec la tradition d’intégration jugée liberticide.

Problème la nouvelle logique enferme l’individu dans une identité indélébile  héritée de ses ancêtres. Il appartient  à une  race, à une religion . Les  racialistes piègent tous les Français qui ont un ancêtre venu de l’autre côté de la Méditerranée en les renvoyant à une identité « musulmane » concurrente de l’identité française. Raciser les musulmans  c’est faire passer un message criminel : le bon musulman domine   la musulmane pudique qui  doit culturellement porter le voile , ce serait dans sa « nature et dans sa culture » … Oh le bobo islamo gauchiste ne veut pas le voile pour sa compagne  mais dans son délire orientaliste, n’est-il pas normal que  celle venue de Tunisie  le porte.

Pire  la logique racialiste étend cette fatalité aux troisièmes ou quatrièmes générations  issues de l’immigration .

L’identité se confondrait avec le voile… La soumission de la femme , tel est le sort réservé par Jadot , Mélenchon et Besancenot , aux  musulmanes « d’origine ».

Le féminisme occidental ce serait bon pour celles qui s’appellent Marie Eve  ou Clémentine mais totalement contraire à « l’identité » de Rachida et de Myriem… 

Mais une religion n’est pas une question d’origine  ou d’hérédité, il n’y a pas d’ADN  musulmane…

Les racialistes contestent l’universalité des droits de l’homme et nous renvoient au Moyen Age .

Ecrelinf…

 

cliquez sur l’image ci dessous pour comprendre les mécanisme de la secte islamiste

 

et sur cette image:

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Nominés pour le grand prix du cynisme en politique: B Cazeau (lrem) Anasse Kazib(Sud Rail)

 

Premier nominé Bernard Cazeau

Les macroniens osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait : Il ne faut pas interdire le port du voile pour les accompagnatrices même si celles-ci sont obligées de le porter

Il a dirigé le département de la Dordogne depuis le paléolithique supérieur. A l’époque socialiste il est même à l’initiative d’un pont sur la Dordogne qui a coûté 15 millions à construire et qui en coûtera 15 à démolir …Devenu macronien Bernard Cazeau se révèle tête pensante du groupe jupitérien au Sénat. «  La grenouille », comme l’appellent ses anciens amis socialistes , a fait fort.

Bernard Cazeau s’oppose fermement au projet de loi déposé au Sénat par Les Républicains, visant à interdire le port du voile aux accompagnants scolaires : « J’ai voté contre pour la simple raison que voter pour, c’est stigmatiser un certains nombres de femmes qui n’y peuvent rien, qui sont pratiquement obligées de porter ce voile pour des problèmes différents, mais qu’il ne faut pas stigmatiser. » 

Vous avez bien lu, il reconnait que celles qui portent le voile y sont contraintes mais il faut surtout les laisser dans leur prison . Grand prix du cynisme?

https://www.francebleu.fr/infos/politique/bernard-cazeau-c-est-plus-le-parti-socialiste-qui-m-a-quitte-que-moi-qui-ai-quitte-le-parti-1573462987?fbclid=IwAR0Slrxa94ixnrCcq6vMBzoGSJpc-GeQWx2_rKReh9e6MhPWwKN8RctG-9w

Pour se justifier il revendique son appartenance à la génération de Cohn Bendit et Romain Goupil eux aussi puissants idiots utiles de l’islamisme .bernard_cazeau_web

deuxième nominé Anasse Kazib 

Le syndicaliste Sud Rail  de la SNCF Anasse Kazib défend les salafistes qui refusent de serrer la main des femmes en entreprises

A la manif de la honte  les islamistes ne se sont pas contentés de hurler  « Allahu Akbar ». à deux pas du Bataclan, l’un d’eux Anasse Kazib  a repris à son compte les prescriptions  des imams les plus rétrogrades

Ecoutez jusqu’au bout, il revendique le droit de prier dans l’entreprise:cliquez sur la photo

Zohran Bitan l’avait explosé sur la question du voile:

https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/anasse-tu-fais-du-mal-aux-musulmans-rien-ne-va-plus-entre-zohra-bitan-et-anasse-kazib-1194002.html

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

QUAND MARCHERA T ON CONTRE LE RACISME ISLAMISTE?

 

 

L’islam n’est pas une race mais une religion, il y a des musulmans de toutes les couleurs et les plus extrémistes sont bien souvent des néo convertis de « chez nous ». Les musulmans les plus opposés au poison islamiste sont nés de l’autre côté de la Méditerranée. Hélas  ceux qui parlent de racisme contre les musulmans piègent tous les Français qui ont un ancêtre venu de l’autre côté de la Mediterranée en les renvoyant à une identité « musulmane » concurrente de l’identité française.

Raciser les musulmans  c’est faire passer un message criminel : le bon musulman domine   la musulmane pudique qui  doit culturellement porter le voile , ce serait dans sa « nature et dans sa culture » … Oh le bobo islamo gauchiste ne veut pas le voile pour sa compagne  mais dans son délire orientaliste, n’est-il pas normal que  celle venue de Tunisie  le porte.

Pire  la logique racialiste étend cette fatalité aux troisièmes ou quatrièmes générations  issues de l’immigration .

L’identité se confondrait avec le voile… La soumission de la femme , tel est le sort réservé par Jadot , Mélenchon et Besancenot , aux  musulmanes « d’origine ».

Les islamistes ne disent rien d’autre et la diva de Pujadas, Rokhaya Diallo, et ses indigiénistes ont même théorisé ce racisme identitaire .Rejetant le féminisme universaliste, elle revendique un féminisme racialiste  : afro-féminisme, féminisme islamique.

Le féminisme occidental ce serait bon pour celles qui s’appellent Marie Eve  ou Clémentine mais totalement contraire à « l’identité » de Rachida et de Myriem… 

Mais une religion n’est pas une question d’origine  ou d’hérédité, il n’y a pas d’ADN  musulmane … Saint Augustin était kabyle et les apôtres tous sémites …

Les média entrent dans le jeu en oubliant systématiquement d’inviter les musulmans qui combattent ce racisme identitaire . Ils acceptent  la courageuse Zineb mais elle est athée et a toujours refusé de rentrer dans ce piège identitaire.

Les plus modérés des musulmans invités sont … des Frères musulmans comme Tarek Oubrou  ou leur créature Hakim El Karoui.

Vous ne verrez jamais sur les plateaux un Mohamed Louizi  et bien rarement une Fatiha Boudjahlat ( celle qui détruisit en direct Romain Goupil). Ils se revendiquent musulmans mais ils ne rentrent pas dans le formatage.

Pourquoi aucune des signataires de la motion des musulmanes contre l’islamisme, n’a été invitée?

Parce que pour les rédactions : musulmane= voilée=soumise = arabe…

Et pourquoi pas récupérer l’étoile jaune en assimilant les musulmans aux victimes de la shoa , une  forme infâme de révisionisme . Capture2222

Oui il existe bien un racisme mais il est islamiste et c ‘est lui qu’il faut dénoncer !

Critiquer l’Islam serait dans ce délire trahir sa « race », des anciens, son sang…

Alors ils se déchainent contre celles qui osent  et lancent des appels aux meurtres contre elles…

Qui est aujourd’hui menacé dans la France de 2019, les femmes qui portent le voile ou celles qui osent critiquer l’islamisme ?Capturemmlo

Publié dans éducation prépa école de commerce | 2 commentaires

Inqualifiable « Marche contre l’islamophobie »

Il faut voir, dans cette marche, une sorte de reflet du pacifisme des années 1930 qui accusait de « germanophobie » tous les supposés « réactionnaires » s’alarmant de la montée du nazisme en Europe.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

La « marche contre l’islamophobie » à Paris ce jour, réunit de nombreuses personnalités dites progressistes. Cette initiative inverse les données du problème. Dans une logique communautariste, elle présente l’islamisme politique comme une victime de la France et du monde occidental. Or, l’idéologie islamiste (l’islam politique) mène à l’échelle planétaire une nouvelle terreur et guerre d’anéantissement qui a fait plus de 260 victime sur le seul territoire français depuis 2012 et des centaines de milliers dans le monde (voir ci-dessous). La question essentielle de la société française, aujourd’hui, est-elle une supposée « islamophobie » (assimilée à la critique de l’idéologie islamiste) ou la menace du terrorisme islamiste et du communautarisme?  Il faut voir, dans cette marche, une sorte de reflet du pacifisme des années 1930 qui accusait de « germanophobie » tous les supposés « réactionnaires » s’alarmant de la montée du nazisme en Europe. Cette initiative, évidemment sans la moindre référence au contexte sanguinaire qui traumatise la…

Voir l’article original 11 624 mots de plus

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

La place de la femme selon Mélenchon, Jadot et leurs copains

Pour qui Mélenchon appelle t il à manifester avec ses amis les Frères musulmans ?

Jadot semble avoir peur d’assumer l’appel qu’il a  signé…

 

dcaae5e7537fd4a6d697b6764ad84e67.jpg

 

 

 

75388186_10218731017420145_6348437421310345216_o

063_1168264526_5dc31f96210fd

L’artiste, papa de six enfants, était interrogé par les deux animatrices du podcast «Ladies like Us» sur son style parental, en particulier avec ses filles.

Alors qu’on lui demandait s’il avait abordé les questions liées à la sexualité avec elles, T.I a longuement évoqué son aînée, Deyjah Harris, actuellement en première année à l’université. «Non seulement nous avons eu cette conversation, mais nous avons aussi une visite annuelle chez le gynécologue pour vérifier son hymen», a-t-il ainsi déclaré, précisant qu’il l’accompagnait lors de ce rendez-vous. Une pratique mise en place après le 16e anniversaire de cette dernière.

T.I a également expliqué que sa fille devait signer un document pour permettre au gynécologue de lui partager les résultats de l’examen de l’hymen de sa fille.

Lors d’un de ces rendez-vous, le médecin avait expliqué à T.I que le sexe n’était pas l’unique cause de déchirure de l’hymen. Ce à quoi le rappeur d’Atlanta avait répondu que Deyjah Harris ne pratiquait ni équitation, ni cyclisme et globalement aucune autre activité sportive.

Pour défendre cette conception du statut de la femme  une manifestation doit avoir lieu

Parmi les personnalités appelant à défiler à Paris, on trouve le chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon, le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, la journaliste et réalisatrice Rokhaya Diallo, l’avocat Arié Alimi, la journaliste Aida Touihri ou encore Esther Benbassa, sénatrice EELV de Paris, le leader d’Europe Écologie Les Verts Yannick Jadot

« le 10 novembre à Paris nous marcherons pour dire (…) STOP aux discriminations qui visent des femmes portant le foulard, provoquant leur exclusion progressive de toutes les sphères de la société », précisent-ils, appelant « toutes les organisations », « toutes les associations », à les rejoindre.

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Mais qui protégeait le chef de Daech ?

Capturehhju

 

 

Al-Baghdadi vient d’être éliminé par les Américains  avec l’aide des kurdes , il se trouvait en pleine zone turque ( celle des rebelles « modérés ), dans la province d’Idlib, tout près de la frontière avec la Turquie.

Le calife de Daech a bien été exfiltré  quand les kurdes ont attaqué Raqua mais par qui ?

Comment a-t-il pu passer par la Turquie ?

L’élimination  du chef de Daech  est une bonne surprise , elle n’est pas sans rappeler  celle de Ben Laden lui aussi protégé par nos « alliés » pakistanais et victime de mystérieuse dissentions .

Les Kurdes auraient déniché  El Baghdadi  et les Russes  prévenus ont laissé passer les hélicoptères américains…

Faut il rappeler que la zone en question est régulièrement bombardée par les Russes et que les occidentaux  protestent chaque fois que les gentils rebelles du secteur sont menacés.

Les Kurdes ont joué un sale tour çà quelqu’un mais à qui?

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Conférence annulée de Mme Agacinski: une lâche servitude

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

La philosophe Sylviane Agacinski a été contrainte d’annuler une série de conférences prévues à Bordeaux sur la « reproductabilité » de l’être humain, sous la contrainte de divers groupes idéologiques qui l’ont menacée de violence. L’intellectuelle, épouse de Lionel Jospin, est en effet une opposante à la GPA. La réforme, en cours de discussion devant le le Parlement, soulève de gigantesques questions liées, non seulement à l’avenir de la civilisation, mais à celui de la nature humaine: elle introduit dans le droit la possibilité de créer l’enfant sans père; elle ouvre une voie possible, à travers l’intervention sur les cellules souches, à la sélection des embryons; elle modifie le sens de l’acte médical et de la solidarité nationale face au risque santé en prévoyant la prise en charge par la sécurité sociale d’un acte qui n’est pas de soin face à la maladie; en préparant le terrain de la future PMA, elle…

Voir l’article original 255 mots de plus

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire