Les grandes écoles de province.

via Les grandes écoles de province.

Citation | Publié le par | Laisser un commentaire

Les grandes écoles de province.

Indispensable pour les admissibles 

4499320_3_8cb2_ill-4499320-b790-frais-inscriptions-ecole-commer_a6d9d2f561ef63d143727434979d0958

 

Le guide pdf complet à télécharger

Editions Vignou 2018 ode

 

 

AUDENCIA, NEOMA, GEM, SKEMA TBS, KEDGE

 

 

Sérieuses, appréciées des recruteurs car leurs diplômés sont moins gourmands que ceux du top 5, les grandes provinciales font souvent les frais des classements et de leurs étranges critères.

Ces écoles sont plébiscitées par la méthode LinkedIn ou les enquêtes recruteurs. Elles recrutent majoritairement des étudiants de CPGE et leurs barres d’admissibilités sont au-dessus de 10. Seule une petite moitié des étudiants candidats peut espérer les intégrer.

Les points forts sont notables mais il y a également des points faibles. J’ai volontairement fait l’impasse sur les critères des classements de la presse franco française.  Des renseignements utiles peuvent être tirés de l’Etudiant, à la condition de ne pas faire de classement général à partir de là, ce que l’Etudiant ne fait pas. Il en va de même des données fournies sur les sites des écoles.

Les recruteurs se contrefichent des classements. Ils raisonnent par groupe d’écoles, prennent en compte la personnalité de l’étudiant, son parcours, ses stages ou mieux, l’apprentissage.

Mais un projet avancé peut conduire à établir une hiérarchie

Un étudiant soucieux des coûts de scolarité et des possibilités d’un financement via l’apprentissage s’intéressera à  NEOMA

Un étudiant soucieux de parcours culturel  à Audencia

Métiers de la finance et du conseil :Neoma et Audencia

L’intérêt pour l’économie numérique fera penser  à Gem

Un cursus droit à Skéma….

La logistique, c’est un port donc Kedge ou Neoma  sans doute Audencia

L’aéronautique, TBS

 

Les grilles de salaires des big four pour les débutants , le témoignage sur prepa hec . com
« Je suis actuellement (2016) dans un des big four, la grille (salaire débutant ==> J1) est à peu près celle-là après avoir demandé à mes amis de différentes écoles:


groupe A: HEC, ESSEC, ESCP et école d’ingénieur (Polythechnique etc.) ==> 40K€
groupe B+: EM Lyon (pas sur) , EDHEC, ==> 37K€
groupe B: NEOMA, GEM, AUDENCIA ==> 35,5K€
Groupe C+: Toulouse BS==> 33,5K€
GroupeD:  Kedge, SKEMA, ESCA angers … ==> 32K€

 

La tendance est à peu près la même dans les 3 autres big four (Chez PwC on a NEOMA, GEM et AUDENCIA à 37K€, TBS à 35 etc.). A savoir que les classements récents (le point, challenge etc.) n’influence pas les grilles de salaire… les RH se basent sur des « vrais » critères et le classement des écoles pour les entreprises et peu mobile et bien différents des derniers classements « bidons » que j’ai pu voir sortir. »


http://www.prepa-hec.org/forum/grilles-2016-salaires-embauche-big-four-t26952.html

 

 Audencia

Points forts : forte notoriété auprès des recruteurs, alliance avec centrale, doubles compétences, bonne formation en finance, de belles chaires, insertion professionnelle correcte.

 Points, peu de possibilités d’alternance une politique de com auprès de la presse française insuffisante

 

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES                                                    64 .7%                        8.3 en recherche d’emploi  seulement 2 %d’apprentis

 

.L’école, profondément transformée par Aissa Dermouche  puis par le duo Helfer Charroin  est toujours aujourd’hui une belle institution. Nous regretterons le départ de l’excellent Jean CHARROIN

AUDENCIA COURONNEE PAR SES étudiants. L’indice de satisfaction  46,55/55points  est le plus élevé du groupe, il est même supérieur à celui de l’EM

http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/exclusif-ecoles-de-commerce-ce-qu-en-pensent-les-jeunes-diplomes.html

 

 

Site de mise en relation alumni étudiants opérationnel bel interface

15000 anciens

http://myaudencianetwork.com/gene/main.php?sizeup_

4 consultants carrieres dans l’école

http://myaudencianetwork.com/gene/main.php?base=2465

30 projets sont actuellement incubés, dont 9 projets sur place

http://www.audencia.com/programmes/lincubateur-dentreprises/la-mission/

La Fondation Audencia, depuis le lancement de la campagne a collecté 7,2 M € qui contribuent à la recherche, l’innovation pédagogique, le soutien à l’incubateur et les bourses.

En 2014, 48 bourses ont été attribuées sur 56 demandes formulées, permettant ainsi aux étudiants de réaliser leur projet.

Faiblesse de l’apprentissage seulement 20 étudiants et seulement en troisième année

http://www.audencia.com/entreprises/recruter/apprentissage/

Les doubles compétences d’Audencia  sont un vrai point fort

A partir de la deuxième année possibilité de suivre les cours de l3 puis de m1 de l’université de Nantes

Le double diplôme Ingénieur-manager

 

La voie sciences de l’ingénieur est organisée une journée par semaine dans les locaux de l’Ecole Centrale de Nantes (en face d’Audencia Nantes). Les enseignements sont dispensés par le corps professoral de l’Ecole Centrale de Nantes.

Les modules suivis sont :

Semestre 1. Mathématiques, Mécanique, Thermodynamique

Semestre 2. Mathématiques, Mécanique des fluides, Automatique

Sous réserve d’être validés, ces cours visent à vous donner accès au double diplôme ingénieur ECN + grade master Audencia Nantes.

Pour cette double compétence, vous devrez intégrer à la fin de votre première année l’Ecole Centrale de Nantes pendant une durée de deux ans.

Vous réintégrez ensuite Audencia Nantes dans le cursus anglophone d’une durée de dix hu mois.

La liste des entreprises présentes au forum n’est pas directement accessible sur le site

les chaires d’Audencia Group

Les 6 chaires d’Audencia portent sur des problématiques au croisement des axes de recherche  disciplinaires et transversaux d’Audencia Recherche. Conformément à la stratégie de recherche de l’école, soit elles portent directement sur un aspect de la responsabilité sociétale des entreprises ou de l’innovation, soit elles intègrent ces enjeux dans leurs travaux :

Chaire Banques Populaires Comportements et Vulnérabilité Financière

Chaire Innovation et Relation Client

Chaire Responsabilité Sociétale des entreprises

Chaire Entrepreneuriat Familial et Société

Chaire Innovations Managériales

Chaire Secteur culturel : RH & innovations sociales

Entretien

              Le jury est le plus souvent sympathique et à l’écoute, il ne cherche pas à piéger. Montrez votre connaissance pour Nantes, les spécificités de l’école. Audencia aiment les candidats cultivés et ceux qui cherchent une double compétence dans le domaine culturel ou le développement durable.

 

 

 

Neoma

 

Points forts : proximité de Paris , notoriété forte chez les recruteurs (finance, marketing ,luxe) bonnes formations dans ces secteurs(CFA, DSCG),cohérence du programme, 660 places d’apprentissage,), réseau d’anciens bien organisé et utilisable , insertion professionnelle  digne du top cinq.

Points faibles : la fin du double cursus droit à Reims .

 

 

% DE CDI UN AN APRES 73.8 % RECHERCHE EMPLOI                                      9%     11.5% d’apprentis

Neoma est née du mariage de Reims et de Rouen, deux écoles immuables du top 10.

La nouvelle école a joué le rôle de souffre-douleur du Figaro, du Point et d’Olivier Rollot. Le Figaro la déclasse en oubliant deux de ses trois accréditations En dehors d’erreurs pas la moindre donnée objective pour expliquer des classements qui ne la mettraient pas dans le top 10..

Ce n’est pas la fusion qui est en cause, ni la cohérence des programmes. Il suffit de se plonger dans le rapport rédigé par les pairs de l’école en 2014 lors du renouvellement du grade de master pour comprendre ce qui se passait alors. Le modèle de Reims ne correspondait plus aux exigences sur un point très précis : la qualification internationale des professeurs et la recherche.

Frank Bostyn et Céline Davesne ont fait un travail considérable pour rentrer dans les clous et ils ont obtenu Equis pour 5 ans. Mission déjà accomplie pour Aacsb et AMBA, Résultat, l’école est réhabilitée par les classements les plus sérieux qui la placent de la 7eme à la 9eme place

L’école s’est donnée une nouvelle équipe dirigeante très féminine et communicante avec Michel Edouard Leclerc  comme Président et Delphine Manceau comme directrice. De quoi changer l’image ….

Indice de satisfaction des diplômés 45,2 /55 derrière Audencia et Gem, devant TBS, SKEMA, kedge

http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/exclusif-ecoles-de-commerce-ce-qu-en-pensent-les-jeunes-diplomes.html

L’école, toute proche de Paris a un bon réseau et réussit l’insertion professionnelle.

Les recruteurs sont fidèles à Neoma  et la proximité de Paris n’est pas le moindre des atouts .L’école a même un site sur Paris. Un réseau d’entreprises partenaires comparable à celui de l’Edhec ou de Lyon.

Site de mise en relation des alumni et  accessible gratuitement  à tous les étudiants depuis 2015

http://www.neoma-alumni.com/

56000 anciens des dizaines de tribus locales ou d’entreprises

Fondation Neoma 74 bourses d’excellence en 2015

30 entreprises actuellement incubées et 79 pré- projets

Filière d’Excellence Audit Expertise Conseil massivement effectuée en apprentissage, les gros bataillons de EY et des big four

Filière d’excellence Chartered Financial Analyst (CFA)

Cette formation de référence proposée sur le campus de Reims permet de passer les deux niveaux du CFA (Chartered Financial Analyst), certification professionnelle d’expertise financière du CFA Institute et vous prépare au niveau III

forme avec efficacité aux métiers d’analystes financiers et de gestionnaires de portefeuille

Doubles compétences  de Neoma

Elles interviennent en fin de cursus et ressemblent plus à des spécialisations pour ce qui est du DD avec l’Université de Rouen (sport). Il y a un master en Technologie et Management – Centrale Paris CentraleSupelec

MS Management de projet informatique

MS Ingénierie, Economie et Nouvelles Technologies pour la Construction à l’International

La fusion a abouti à une transformation du cursus. A Reims l’école disposait de plusieurs doubles diplômes conduisant à la licence en droit, histoire, philosophie. Ces doubles compétences sont en cours de reconstruction .

NEOMA Business School propose au total de ses deux campus  650 places en apprentissage.

http://www.neoma-bs.fr/thematiques/formations/graduate-school/programme-grande-ecole/apprentissage

L’apprentissage au sein du Programme Grande Ecole de NEOMA Business School est proposé en 1 an (dernière année du cycle Master) ou en deux ans (totalité du cycle Master) 500 places

96 entreprises partenaires  participent aux forums de recrutement

http://www.fondation-neoma-bs.fr/sites/drupal.fondation_neomabs/files/zoomdelafondation_avril2015_v7.pdf

ACCOR ALTEN ARCELORMITTAL ATOS AUCHAN Luxembourg  BACARDI – MARTINI BALENCIAGA BMW GROUP BNP PARIBAS BOUYGUES CONSTRUCTION BRASSERIES KRONENBOURG CAISSE D’EPARGNE LORRAINE CHAMPAGNE ARDENN CANON FRANCE SAS CARREFOUR MARKET CHAMPAGNE LAURENT-PERRIER CHAMPAGNES PIPER HEIDSIECK ET CHARLES HEIDSIECK CIC EST CIC NORD OUEST COLRUYT France COMEXPOSIUM CREDIT AGRICOLE GROUP CREDIT DU NORD DANONE DELOITTE France DENTSU AEGIS NETWORK DOGFINANCE EDMOND DE ROTHSCHILD EULER HERMES  EY FERRERO France GALEC / E. LECLERC GENERALI France GIVENCHY COUTURE GRANT THORNTON GROUPE BEL GROUPE BPCE GROUPE CASINO GROUPE CHEQUE DEJEUNER GROUPE ETAM GROUPE INVIVO GROUPE LACTALIS GROUPE ROCHER GROUPE SOPARIND BONGRAIN GSK GLAXOSMITHKLINE SANTE GRAND PUBLIC HENKEL France HP France IKEA JOHNSON & JOHNSON KPMG France KPMG Luxembourg L’ETUDIANT L’OREAL LA BANQUE POSTALE LCLLEROY MERLIN LIDL LOUIS DREYFUS COMMODITIES MANPOWER France MARS FRANCEMAZARS METROPOLE TELEVISION – M6 MHCS – Dom Pérignon, Krug, Mercier, Moët & Chandon, Ruinart, Veuve Clicquot MICROSOFT FranceNATIXIS NESTLE France NIELSEN NUTRIXO – GRANDS MOULINS DE PARISOTIS PEPSICO FRANCEPRISMA MEDIA PSA PEUGEOT CITROEN PWC France PWC Luxembourg RSM PARIS SAINT-GOBAINSERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMEES SFR SIXT SMALL IZ BEAUTIFUL SOCIETE GENERALE SOLUCOM SOPRA CONSULTING SPB STOKOMANI STUDYRAMA TNS SOFRESUNILEVER France VENTE-PRIVEE.COMVRANKEN-POMMERY MONOPOLE

96 entreprises participent aux forums y compris des banques d’affaires

Les Chaires de NEOMA Business School :

http://www.neoma-bs.fr/profils/professionnels-et-entreprises/recherche-chaires?view=chaire

 Chaire de Bioéconomie Industrielle  Elle fait partie d’un ensemble intégré de la chaine de connaissance et de la valorisation économique des nouvelles technologies : une suite de chaires couvrant la recherche appliquée (Chaire AgroParisTech), les procédés et l’ingénierie (Chaire de l’Ecole Centrale) se complètent et interagissent ; une liaison étroite avec une grappe industrielle (site de Reims-Pomacle avec des démonstrateurs, la création d’entreprises, le soutien des collectivités territoriales) constitue un ensemble très original et presque unique en Europe.

Chaire Business Model & Innovation Entrepreneuriale

Chaire Economie Sociale et Solidaire

Chaire Nouvelles Carrières

Smart Product and Consumption

institut.neoma-bs.fr/spoc/

Plus spécifiquement, le centre de recherche se focalise sur deux axes: le design sensoriel des produits intelligents, et l’appropriation des produits intelligents par les utilisateurs. Les résultats des recherches et le matériel utilisé pour la recherche sont utilisés pour enrichir l’enseignement dans plusieurs cours (marketing des produits high-tech, marketing et design, marketing de l’innovation). Cette approche a été dupliquée en formation continue (IBM, Econocom, e-mba). Plusieurs entreprises impliquées dans le développement de produits intelligents ont été associées à l’enseignement (Ubisoft, Aldebaran, Microsoft, Adobe, Cisco, HTC, SFR, Renault).

MOBIS  a affirmé sa présence auprès des acteurs de la chaîne logistique globale au niveau régional (les ports du Havre, de Rouen, de Paris, etc.), grâce à une approche innovante et durable mobilisant la socio-économie des transports et de la logistique.

Entretien

Le jury est à l’écoute, il appréciera une bonne connaissance de Rouen et de Reims. L’école n’ignore pas que la proximité de Paris est un atout pour les stages et les emplois, c’est la seule école de province  dans  laquelle vous pourrez  évoquer le concept de «  quatrième école de la région parisienne ». Evitez de laisser croire que vous venez passer un entretien d’entrainement. N’oubliez pas d’évoquer votre intérêt pour la finance si c’est le cas, pour les métiers du Champagne. A Rouen  n’oubliez pas la logistique.

 

Grenoble

 

Points forts : la double compétence ingénieur manager, le positionnement digital très solide, des frais de scolarité faibles (32000 euros), des possibilités d’apprentissage.

Points faibles : l’éloignement de Paris un réseau d’anciens seulement moyen. Insertion professionnelle décevante.

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES   GEM                                     60.1                          17 % à la recherche d’emplois

Satisfaction des diplômés :GEM 45 ,2pts

Une école dynamique qui a su se construire une notoriété dans l’économie numérique. Un directeur de programme passionné de culture, de belles réussites.  L’école est plutôt bien traitée par les classements mais quand les journalistes y regardent de plus prés….

26000 anciens un beau site mais rien n’indique s’il est accessible ou non aux étudiants qui ne cotisent pas.

L’apprentissage est possible en troisième année du programme grande école et un contrat de professionnalisation dès la deuxième

À la rentrée 2014, Grenoble EM comptait 231 alternants en 2e année et 329 en 3e année du PGE. Elle aimerait augmenter le nombre de places.

http://etudiant.lefigaro.fr/stage-emploi/actu/detail/article/ecoles-de-commerce-l-alternance-passeport-pour-l-emploi-17927/

Les doubles compétences de GEM

PARCOURS UNIVERSITAIRES :ils permettent de préparer une licence

Vous suivez le parcours management (parcours classique) en première année + des cours à l’université Vous complétez vos acquis dans un domaine qui vous passionne tout en acquérant des compétences en management. Ces parcours sont ouverts pour certains sur sélection et vous donnent accès à une Licence

Lettres & Management

Droit & Management

Economie & Management

Histoire & Management

Philosophie & Management

LLCE (Langues Littérature et Civilisation Etrangère) & Management (anglais, allemand ou espagnol)

PARCOURS INGÉNIEUR MANAGER

Développé avec l’EISTI à Cergy Pontoise, école d’ingénieur spécialisée dans le génie mathématique et le génie informatique, ce parcours en 4 ans permet l’obtention d’un double-diplôme ingénieur-manager.

Vous démarrez ce parcours dès la 1ère année du Programme Grande Ecole et passez deux ans à Grenoble Ecole de Management et deux ans à l’EISTI avec des spécialisations orientées finance et mathématiques financières.

Parcours ouvert aux étudiants issus de classes prépas HEC, ECS, scientifiques et aux diplômés d’une Licence de Mathématiques

En 3eme année : Télécom Bretagne en filière Ingénierie des Services et des Affaires : possibilité d’obtenir un double diplôme ingénieur-manager

http://entreprises.grenoble-em.com/sites/default/files/public/kcfinder/files/Fiche_Alternance(1).pdf

Entreprises présentes au forum

AUCHAN Saint-Gobain ORESYS Hewlett Packard Enterprise Schneider Electric SOLOCAL GROUP TOTAL MICROSOFT FRANCE Mars France PANZANI GROUPE CREDIT AGRICOLE Bouygues Telecom DASSAULT SYSTEMES GROUPE SEB Amazon NIKE AKKA TECHNOLOGIES GOOGLE GROUPE ROCHE Keyrus AB InBev SAP France SOMFY SAS ADECCO GROUPE France AMADEUS Adidas France CAPGEMINI GROUPE VOLVO RENAULT TRUCKS Nissan International SA. HILTI Leroy Merlin Rhône-Alpes Dentsu Aegis Network Service du commissariat des armées Salesforce GROUPE CASINO Lucca KRONENBOURG GROUPE GO SPORT LIDL EXTIA mc²i Groupe GROUPE NUMERICABLE-SFR BTO SRL HAYS Danone BANQUE POPULAIRE DES ALPES EULER HERMES AccorHotels SAUPIQUET LABORATOIRES PIERRE FABRE HSBC ATOS ATOS Ubisoft BLOOMBERG TJX Europe / TK Maxx Solucom CARREFOUR Johnson&Johnson EDF GENERAL ELECTRIC LA BANQUE POSTALE Decathlon Henkel France EDMOND DE ROTHSCHILD Société Générale CGI L’OREAL MICHELIN

CHAIRE DIGITAL NATIVES

UN PARTENARIAT ORANGE ET GRENOBLE ECOLE DE MANAGEMENT .La Chaire Orange – Grenoble Ecole de Management « Digital Natives » est une Chaire d’enseignement et de recherche.

Elle a pour vocation d’aider à construire l’Ecole de Management de l’économie numérique, et d’accompagner la transformation numérique des entreprises en intégrant les nouveaux comportements des jeunes générations.

UNE CHAIRE DÉDIÉE AUX SERIOUS GAMES

Entretien

Les modalités de l’entretien sont originales mais il importe de faire passer votre bonne connaissance de l’école, de son dynamisme. Les passionnés d’économe digitales doivent le faire savoir. Bonne cohérence entre votre personnalité et les doubles compétences proposées par l’école

 

 

 Skema

POINTS FORTS les : parcours droits des affaires et IEP, l’international, la possibilité de compléter en finance de marché avec un bon master finance, proximité  des bassins d’emplois.

Point faibles :

Notoriété seulement moyenne auprès des recruteurs, éloignement de Paris.

 

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES 66.5                          15% en recherche d’emploi               9 .8% d’apprentis

 

Il n’y a pas de « miracle » Skéma, l’école est l’héritière d’une belle institution, l’ESC Lille .

Satisfaction convenable des étudiants

Indice de satisfaction des diplômés :

Avec 43,4 pts/55 elle fait mieux que Kedge et TBS, moins bien que GEM ,Audencia et Neoma

Elle ne manque pas d’atouts  :

Les coûts de la scolarité sont raisonnables (32000 euros)

Skema propose deux doubles compétences

Parcours Droit Des Affaires – Campus de Lille :

Le parcours Droit des Affaires permet aux élèves du Programme Grande Ecole d’accéder à un Master de l’Université en Droit des Affaires dans le cadre d’un cursus spécifique.

Parcours IEP Aix-en-Provence – en Master 2 :

L’école offre aussi la possibilité aux étudiants de suivre et obtenir un Master 2 en partenariat avec l’IEP d’Aix-en-Provence dans différentes disciplines notamment : Ingénierie politique, Action publique territorialisée, Carrières Publiques, Communication Institutionnelle et journalisme politique

L’école touche à tout, à la culture, à la gastronomie… Certains aimeront, d’autres seront un peu déstabilisés. Attention à l’habillage, certains MSC proposés ne sont rien d’autre que ce que les autres écoles proposent dans le programme grande école…

http://www.skema-bs.fr/actualite-skema/-skema-et-ferrieres-unis-pour-l-excellence-a-la-francaise

questions-pour-un-champion

Toulouse bs

 

 

Points forts : faible coût de scolarité, la chaire aéronautique, des campus à l’étranger, bonne ouverture sociale, attractivité de la ville étudiante.

Points faibles : peu de places pour le pge en apprentissage, visibilité du diplôme brouillée par de nombreux bba, éloignement de Paris

Isabelle Assassi la brillante et passionnée directrice de programme a malheureusement quitté sa fonction.

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES              64.75                       EN RECHERCHE  12 .2%    4% seulement d’apprentis

La vieille rivale de Bordeaux a trouvé sa place dans le top 10, Tbs    n’est pas chère (32000 euros) elle sera peut-être plus sélective mais

Le nombre de places en apprentissage demeure modeste pour le PGE  et  la notoriété de l’école reste modeste chez les recruteurs parisiens . Les diplômés sont un peu déçus par le réseau d’anciens et l’insertion dans la vie professionnelle. L’école peut bénéficier de l’attractivité de ses associations et des campus à l’étranger

Indice de satisfaction des diplômés 42,2/55 derrière NEOMA et SKEMA, comparable à Kedge

http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/exclusif-ecoles-de-commerce-ce-qu-en-pensent-les-jeunes-diplomes.html

30 000 anciens

Sur le site http://www.tbs-alumni.com, les profils de chaque alumni ET étudiants sont la base des relations entre membres ; ces profils sont mis à jour tous les jours, par les personnes elles-mêmes, par des bénévoles, des étudiants chargés de mission, par les permanentes….

Pour y accéder les étudiants semblent devoir cotiser

La fondation distribue des bourses (pour 800 000 Euros en 2008)

59 étudiants étaient concernés par la filière apprentissage en 2012/2014 pour le programme grande école mais  ils sont bien plus nombreux  si l’on compte d’autres formations gérées par l’école comme le DCG

http://www.tbseducation.fr/sites/default/files/upload/stockfile/commun/cfa/2012/modalites_apprentissage_esc_2012-2014.pdf

12 entreprises sont actuellement incubées et 4 pré incubées

http://incubateurgesct.blogspot.fr/p/projets-incubes.html

 

Les doubles compétences de TBS

Double parcours à l’INSA (Institut National des Sciences Appliquées)

Double diplôme TBS / CESB Conseil en gestion de patrimoine en alternance

Double diplôme TBS / MSc SCALE (Supply Chain and Lean management), Ecole des Mines d’Albi

En M2, vous suivez d’abord le MSc en Gestion de patrimoine, puis, vous intégrez une banque parisienne pour un contrat d’alternance et vous suivez en parallèle les enseignements délivrés par le Centre d’Etudes Supérieures Bancaires (CESB), afin d’obtenir le diplôme de CGP (conseil en gestion de patrimoine)

 

Pendant votre année de Licence 3 à TBS, vous suivez, grace à un emploi du temps aménagé, les cours de L3 du département Histoire de l’Université de Lettres et Sciences Humaines de Toulouse et vous validez, au terme d’une année de cours, une licence d’Histoire de l’Université. Une opportunité unique de partager les enseignements et les méthodes de travail des ingénieurs, en effectuant la dernière année de TBS (M2) de l’INSA

Depuis septembre 2015, TBS possède un nouveau campus à Londres qui dispense l’option en finance quantitative du Programme Grande Ecole. Programmes : Master 1 Majeure Finance et Master 2 Banking and Financial Market.

Entreprises participant au forum

http://fr.calameo.com/read/00182179723d1004ffb60

 

AB Inbev • AC Nielsen • Accenture • Accor • Airbus • Air France • Amazonia • ARVALATOS CONSULTING • ATR • Banque de France • Barilla France • BCG • BiscuitsPoult • BNP Paribas • BONNE ASSURANCE • Brasseries Kronenbourg • CampusChannel • Carrières • C.F.E.E. (Compagnie Française d’Etudes et d’Entreprises) •CAPGEMINI • Carrefour Market • Catalina marketing • CERFRANCE Midi-Pyrénées CGI • Chausson Matériaux • CHIESI SA • CIRFA • Citya Immobilier • CNES • CocaCola CONFORAMA • CONSORT NT • Continental Automotive France •Corinne  Cabanes & Associés • Crédit Agricole Groupe • Cultura • Décathlon •DELOITTE • Devoteam Consulting • ENERJIA • ERDF • Es-Tête • Euler Hermes FranceEXCO • Expert • EY • Finaxys • Fleury Michon • France Défi • Freescale Semiconducteurs  Fromarsac • FullSIX Group • GRANT THORNTON • GrDF Groupama • Groupe Atlantic • GROUPE CASINO • Groupe Lactalis • Groupe La Poste GROUPE PARFUMS BERDOUES • Groupe Yves Rocher • Halifax Consulting • HILTI • HSBC France • IAS-GIFAS • IBM France • Kienbau• KPMG • La Banque Postale • Laboratoires Pierre Fabre • La Dépêche du Midi •ASELEC SA • Latécoère • La Voix des Hommes • LCL • LENORMANT MANUTENTION Leroy Merlin • LES ESTUDINES DE BRIENNE • L’Etudiant • LIDL • Liebherr Aerospac Logica • L’Oréal • Marine Nationale • MARS MAZARS • Mediameeting • MEDICA Mondelez • Nataïs Pop Corn • Natixis • Nestlé • Nutrition et Santé • Page PersonnelPepsiCO France • Point P • Pro à Pro Distribution • PRIMEXIS • Prisma Média  PwC • Raynal & Roquelaure • Regain Perform • Rexel France • Rockwell Collins RSM FRANCE • Sage • Saint-Gobain • SEAC • Seb • SFR • Société Générale • Soluco SOPRA GROUP • Soytouch SARL • Spring • STERIA • St-Hubert • Studyrama •SYGNATURES SA • Thalès Avionics • Turbomeca • Unilever • Unis-Cité • UNITAGVéolia • VINCI Energies Franc                                   

Les chaires de TBS

              Chaire SIRIUS – Droit et Management des activités du secteur spatial

Chaire Aeronautics Management

En collaboration avec Airbus et l’Indian Institute of Management de Bangalore, Toulouse Business School contribue à former les futurs leaders de l’industrie aéronautique indienne.

Dans ce contexte, Toulouse Business School propose le programme Aerospace MBA / Executive General Management Programme in Aerospace and Aviation Management en Inde, avec le soutien d’Airbus.

La Chaire Aeronautics Management vise à dispenser un enseignement d’excellence et à promouvoir le secteur de l’aéronautique

Entretien

Toulouse est une vraie ville, il faut connaître la région et ses entreprises. Un intérêt pour l’aérospatiale sera un plus  s’il correspond à la vérité. N’oubliez pas les nombreux parcours de l’école, Bonne connaissances des parcours à l’international.

 

 

 

 

 

KEDGE

Points forts : Bordeaux et l’héritage bordelais (corporate, logistique, négoce), le potentiel de recherche, bonne insertion sur le marché du travail, réseau d’anciens.

Points faibles : la com a dissimulé le traumatisme du changement de modèle, Marseille n’est pas Bordeaux , les risques de dilution

 

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES                                                              68.9  %                          5% en recherche d’emploi

 

 Je ne saurais oublier Bordeaux, une école qui m’est chère, une bien belle institution. Des centaines d’anciens ont fait de très beaux parcours

Je ne comprends pas pourquoi Bem ne s’est pas mariée avec Toulouse. Depuis il y a eu Kedge une communication que j’ai égratignée et surtout une multiplication des campus : Avignon, Bayonne, Bastia, Bordeaux, Marseille, Toulon, Paris, Shanghai, Suzhou , Dakar.  J’apprécie peu …Attention aux risques de dilution de diplôme grande école.

Le processus de fusion de kedge fut brutal surtout pour les professeurs
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/fusion-bem-euromed-kedge-business-school-en-ordre-de-marche.html
http://www.e-orientations.com/actualites/kedge-business-school-la-fusion-a-du-mal-a-prendre-15161
La cagnotte bordelaise et la prudence de Thomas Froehliecher ont évité le désastre. Le nouveau directeur est manifestement là pour consolider l’école …

Ici, une flexibilité totale, avec 15 parcours possibles + 1 parcours à la carte et 1 parcours en apprentissage

CYCLE MASTER EN 2 OU 3 ANS

Vous avez le choix entre 2 durées :

LONG TRACK : POUR VIVRE UN MAXIMUM D’EXPERIENCES

Vos deux années de Master sont entrecoupées d’une Year Away, vous permettant de vous consacrer pleinement à un projet qui vous tient à coeur.

FAST TRACK : POUR ALLER A L’ESSENTIEL

Ouvert aux parcours à la carte et orientés. Dans ce cas, le cycle Master se fait en 2 ans.

Les chaires et expertises

Entreprises partenaires

Auchan BNP Paribas CMA CG DECATHLON Pernod Ricard Gemalto Hilti La Banque Postale P&G Accenture Saint Gobain Société Générale Wavestone Unilever TF1 Amaris L’Occitane Crédit Agricol  Natixis Volkswagen Lidl Adecco Amazon Henkel EY AccorHotels AutogrillCaisse d’Epargn Highco ONET

Deux des enseignants-chercheurs de l’école occupent le top 10 du classement mondial des 50 meilleurs enseignants-chercheurs spécialisés dans le transport maritime.

 

 

 

 

 

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Les vrais chiffres des écoles de commerce ou la défaite des communicants: PDF A TELECHARGER

4_jvy4b

Il y a des classements bizarroïdes qui placent Lyon devant l’ESCP  et Grenoble ou Skema  devant Audencia et Neoma

Il y a heureusement les professionnels qui ont fini par faire preuve de rigueur, l’Etudiant et Challenges,

Tout rentre alors dans l’ordre…

Il y a surtout des informations précises à partir desquelles j’ai construit la nouvelle édition

du guide critique 2018 des ECOLES DE COMMERCE

Réseaux, insertion professionnelle, salaires

VOUS POUVEZ TELECHARGER UN PDF GRATUIT

https://pgibertie.files.wordpress.com/2018/05/editions-vignou-2018-ode.pdf

 

BookCoverPreview

 

 

Des indicateurs objectifs et vérifiables existent-ils ? La presse pourrait-elle partir de ces indicateurs officiels, éviter la manipulation de certains services de com trop zélés ?

Oui ils existent et je ne comprends pas pourquoi la presse leur préfère des indicateurs surréalistes. Les vrais chiffres des écoles de commerce sont validés par les directeurs et sont transmis au Ministère de l’Education Nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ils sont utilisés pour accorder ou non aux écoles le Master. Ils sont centralisés par la commission en charge des accréditations, la CEFDG.

https://www.cefdg.fr/

L’approche n’est pas facile pour le grand public mais je me propose de dévoiler les fiches cachées des écoles. Nous y ajouterons d’excellentes enquêtes objectives menées par les statisticiens de l’Ensai.

.

Nous serons alors très loin de la grande cuisine des classements  et de l’image de la jeunesse dorée pour laquelle tout serait facile.

 

LES ECOLES ET L’EMPLOI/ LES VRAIS CHIFFRES

Juger les écoles sur leur capacité à faciliter l’emploi de leurs étudiants ? L’idée ne semble pas mauvaise. Hélas l’art de la com ne permet pas d’appréhender la réalité. Comment ne pas être exigeant si vous sortez d’une école gonflée par des classements imbéciles ?

Saviez-vous qu’un diplômé sur deux n’a pas de CDI un an après avoir quitté certaines écoles ?

Parfois un sur quatre est encore à la recherche d’un emploi au terme d’un cursus qui a pu couter 50 000 euros de frais de scolarité.

Les écoles post bac ne figurent pas dans le petit groupe d’écoles qui réussissent magistralement l’insertion de leurs jeunes diplômés. Elles sont pourtant plus chères et moins ouvertes socialement  que les meilleures.  Les statistiques réservent bien des surprises : contre-performances de certaines écoles chéries de certains classements, réussite de « petites écoles » négligées. Quant aux fameux BBA et bachelors, ils conduisent surtout à intégrer une autre école dans les 3 /4 des cas et donc à des cursus de 80 000 euros…

 

 

Les indicateurs du ministère sont réalistes   mais il faut tenir compte de trois situations différentes : l’emploi, le chômage et la poursuite d’étude.

Le total des employés et de ceux qui sont en recherche d’emploi  ne fait pas 100%, plusieurs étudiants sont en poursuite d’étude après leur diplôme.

 

Les poursuites d’étude sont moins nombreuses que l’on pouvait le penser. Elles sont incontournables si un étudiant veut compléter son diplôme par une véritable double compétence en droit ou dans une école d’ingénieur. Tel est le cas dans les parisiennes ou à l’EDHEC mais les chiffres demeurent modestes, tout comme les doubles compétences…

Dans certaines écoles la poursuite d’étude traduit une réalité différente, le besoin de compléter un diplôme jugé insuffisant. On évoque souvent des masters spécialisés dans des écoles plus prestigieuses. Dans les faits cette pratique est peu répandue et la poursuite d’étude se fera après quelques années d’expérience professionnelle. Le diplôme de la Grande Ecole se suffit donc à lui-même dans l’immense majorité des cas.

Ce n’est pas le cas des BBA et bachelors  qui ne conduisent pas majoritairement au marché du travail mais … à intégrer une autre école .

 

Les écoles n’assurent pas une protection complète contre le chômage

L’enquête de la CGE nous donne 15%de jeunes diplômés en recherche d’emploi, 80% d’employés et 5% en poursuite d’étude pour l’ensemble des grandes écoles de commerce.

Les écarts sont pourtant conséquents entre des écoles qui comptent moins de 5% de chômeurs après le diplôme et celles qui sont à près de 20%. Mais tous les emplois ne se valent pas, nous prendrons donc en compte le pourcentage de jeunes diplômés en CDI

Qui fait mieux  que la moyenne? Les parisiennes, on s’y attendait mais il y a des surprises.

 

Les écoles qu’il faut intégrer : moins de 10% d’étudiants en recherche d’emploi et plus de 70% en cdi

Réussite sans égal de l’Essec, pour pratiquement tous les étudiants c’est le cdi. Certains seront surpris de trouver Neoma dans le premier groupe mais la proximité de PARIS (Reims, Rouen) et l’importance de l’apprentissage n’y sont pas pour rien. Peut être également une moindre exigence en terme d’emplois ?

% Diplômés en CDI                                 %en recherche d’emploi

ESSEC                                   90.2                                             3

ESCP                                     77.4                                             7

HEC                                       74.1                                           5

EM LYON                               73.8                                          7

NEOMA                                73.8                                          9

Trois écoles n’atteignent qu’un seul objectif mais leurs performances sont enviables

Je m’attendais à trouver l’EDHEC et Audencia un peu mieux placées, Kedge s’en sort bien.  Le niveau d’exigence serait-il trop élevé pour les diplômés de l’Edhec et de Audencia qui croient en l’existence d’un top 5 ?

% Diplômés en CDI                                           %en recherche d’emploi

EDHEC                                                          70.6                          12

KEDGE                                                            68.9                            5

Audencia                                                      64 .7%                        8.3

 

Les autres écoles

On trouve dans ce groupe des écoles post bac qui parviennent à égaler des écoles recrutant après prépa ou licence. L’ieseg école chérie des média se situe à ce niveau avec TBS et Skema .

% Diplômés en CDI    %en recherche d’emploi

TBS           64.75                       12 .2

Ieseg        68 .8                          11

SKEMA     66.5                          15

 

Les déceptions

Même si c’est un peu mieux qu’en 2017 Grenoble n’a pas de résultats à la hauteur des fameux classements . La notoriété n’explique pas tout, la proximité de Paris, la force du réseau d’anciens font la différence entre Néoma, Telecom  et des écoles plus éloignées comme Grenoble ou Montpellier.

La situation du marché local de l’emploi… un indicateur qui n’est jamais pris en compte.

% Diplômés en CDI    %en recherche d’emploi

EM STRAS                            62.4                      14%

Esce                                      61                             6

ESSCA                                   59.3                          10

GEM                                     60.1                          17

MONTPELLIER                       53.5                     25.7

RENNES                                   53.3                      23

 

Les petites malines qui réussissent …

L’enquête porte sur de petits effectifs car les promotions sont moins nombreuses ( 5 fois moins qu’à Neoma ou Kedge ) ce qui limite les comparaisons. Ces petites écoles, par leur taille, réussissent cependant l’insertion des étudiants avec des performances  dignes du premier groupe. De belles performances pédagogiques …De quoi faire hésiter.  Ces écoles sont moins chères et plus ouvertes socialement que celles qui font moins bien…

% Diplômés en CDI    %en recherche d’emploi

TELECOM        80 .11                        8

BURGUNDY   76.4                           7 .9

ICN                   72.3                           8.8

 

Quelles explications peut-on fournir ?

La notoriété n’explique pas tout, la proximité de Paris, la force du réseau d’anciens font la différence entre Néoma, Telecom et des écoles plus éloignées comme Grenoble ou Montpellier.

La situation du marché local de l’emploi… un indicateur qui n’est jamais pris en compte. Je ne comprends pas pourquoi.

Cette année, la nouvelle attention portée à l’apprentissage révèle que 13 % de la population des diplômés est concernée et considère cette pratique pédagogique de nos programmes comme particulièrement adaptée pour garantir la meilleure insertion dans le monde professionnel.

Le stage de fin d’études est la principale porte d’entrée vers l’emploi, particulièrement pour les ingénieurs (un tiers d’entre eux a décroché son emploi par ce moyen). Les stages effectués durant leur année de césure ont permis à près de 6 % des managers d’obtenir leur premier emploi ; ce moyen reste marginal pour les ingénieurs (1,6 %). Par ailleurs, 5,2 % des nouveaux ingénieurs et 6,4 % des nouveaux managers ont été embauchés à l’issue de leur apprentissage. L’addition de ces trois moyens concourt à près de 40 % des recrutements.

Le second moyen utilisé par les diplômés pour trouver leur emploi est la navigation sur les sites internet spécialisés dans l’emploi, principalement l’APEC. Si on y ajoute les sites Internet d’entreprises, un emploi sur cinq y trouve son origine. On peut aussi noter la progression de l’utilisation des réseaux sociaux professionnels dans la recherche d’un emploi : + un point entre 2015 et 2016, pour les ingénieurs comme pour les managers. Les relations personnelles interviennent dans 10 % des embauches, plus fréquemment chez les managers. Les candidatures spontanées ont permis à plus de 8 % des diplômés des grandes écoles de décrocher leur emploi.

 Des-moutons-de-Panurge-se-jettent-dans-un-ravin

Les vrais chiffres de l’apprentissage en école de commerce

Pour le ministère l’alternance et particulièrement ‘apprentissage doivent jouer un rôle important, les classements retiennent tous ce critère mais s’emmêlent les pinceaux dans des chiffres fantaisistes.

Comparez avec les vrais chiffres….

La pratique de contrats de professionnalisation complète les contrats d’apprentissage mais le questionnaire du ministère ne porte pas sur ce type d’alternance. Pour en savoir plus il faut se tourner vers les sites des écoles. Nous l’avons fait et nous avons pu constater que certaines écoles peu portées sur l’apprentissage ont signé des accords avec ADDECO. La hiérarchie n’en sera pas modifiée pour autant car l’alternance est complexe à mettre en œuvre, il faut adapter les emplois du temps.

Montpellier a fait le choix de donner la priorité à l’alternance. Un groupe d’école mené par l’Essec,  Neoma, Skema , l’Edhec ,offre de belles possibilités.

Les autres écoles ont fait d’autre choix tout autant respectables

% d’apprentis déclarés au ministère   

MONTPELLIER         842/2377       35.5%                                                   

ESSEC                       340/3004       11%                                                     

NEOMA                    662/5664         11.5%

SKEMA                    424/4356              9.8                                                     

EDHEC                      236/3471           6.8                                                     

RENNES                    128/2235           5.7                                                        

KEDGE                    302/5884               5.1                                                        

ESCP                            159/3163          4.8 

 TBS                               94/2500           4                                                       

 GEM                      113/3076               3.7%                                                        

AUDENCIA              42/2392                2%   

 IESEG                      119/3932             2.5                                                                    

EM LYON               26/2993                 1% 

HEC                          28                          1% 

 

La puissance de l’école                                        

Nous retiendrons comme indicateur le budget annuel du groupe tel qu’il est transmis au ministère ; le diviser par le nombre d’étudiants n’aurait pas grand sens car les formations sont très différentes (rien de comparable entre un BTS en alternance et un MBA).

Le budget d’une Institution  traduit la capacité d’action d’une école mais il faut l’interpréter avec prudence, les gros budgets sont aussi la conséquence de gros effectifs et de scolarités élevées. La recherche de la taille critique explique aussi le changement récent de stratégie de l’Escp ainsi que plusieurs fusions.

En millions d’euros :

ESSEC 117

HEC 116.5

KEDGE 95

ESCP 96

NEOMA 71.5

EM 68

SKEMA   72M

GEM   55.7

TBS 51

IESEG    45

AUDENCIA  40

RENNES 32

MONTPELLIER 29

TELECOM   18

 

Le POTENTIEL DE RECHERCHE

La FNEGE a eu pour mission, à l’origine, de développer en France l’enseignement supérieur de gestion pour le porter à un niveau comparable à celui des grands pays industrialisés.

Les programmes qu’elle a alors financés ont permis, dans un premier temps, la formation d’un corps professoral de gestion de haut niveau. Dans un second temps, la FNEGE a favorisé le développement de la recherche en gestion (formations doctorales, associations académiques, publications, notamment la Revue Française de Gestion).

Ces dernières années, la FNEGE a beaucoup contribué à l’internationalisation des établissements français de gestion, soit en aidant à la délocalisation de programmes, soit en facilitant des partenariats avec des établissements étrangers.

La FNEGE étudie et prime  travaux de recherche, études de cas et innovation pédagogique .la consultation de la liste des lauréats ne manque pas d’intérêt :

Jean-Luc CASTRO, Mohamed MERDJI et Mickaël NAULLEAU    AUDENCIA

Grégory BRESSOLLES, Yves ESTRADE et Pierre MORA   KEDGE Business School

Géraldine GALINDO et Nathalie CLARET   ESCP Europe

Isabelle DUCASSY et Philippe GIVRY KEDGE Business School

Marie-Josephe Rigobert, Souad Brinette, et Amine Chelly, Professeurs à EDC Business School

Catherine Leblanc et Benjamin Morisse  ESSCA d’Angers

Yannicke Heuberger et Céline Davesne, NEOMA Business School

Eric PERSAIS,  Groupe Sup de Co La Rochelle,

Amine CHELLY, Mathieu CHAUVET et Jean-Yves EGLEM,  EDC Paris,

Alain ROUX, Sylvie CARTOUX-ROYET et Gilles CERTHOUX AUDENCIA

Mmes Anne QUEFFELEC et Marie-Noëlle RIMAUD   sde co la Rochelle

Madame Catherine PUTHOD (Université de Savoie – IUT Annecy)

Monsieur Paul LAPOULE (Advancia-Negocia)

Jean-Luc CASTRO, Mohamed MERDJI et Mickaël NAULLEAU   Audencia

Mme Karine LE RUDULIER de l’IGR-IAE de l’Université de Rennes 1.

  1. Claude ANANOU d’HEC Montréal

Gilbert BABIN , Pierre -Majorique LEGER et Jacques ROBERT HEC Montréal

Henri ISAAC , Valérie RENAUDIN, Jean-Marc AYME et Nathalie INNOCENTI Université Paris Dauphine

Madame Latifa HORR (enseignante-chercheure à l’Université Mohamed V- Rabat Souissi – Maroc).

En dehors de l’ESCP  le top 5 habituel ne brille pas particulièrement, belle performance de Audencia ,on trouve également des professeurs de Kedge et Neoma.

 

La préparation à l’international

Deux informations essentielles sont fournies, par les directeurs d’école, à la commission pour obtenir le droit délivrer le grade de  master.

LES ETABLISSEMENTS PARTENAIRES

RENNES                        235

AUDENCIA                   211

NEOMA                         209

KEDGE                         152

EDHEC                           140

EM                                   125

GEM                               115

ESCP                          95

TBS                          98

SKEMA                   98

Essec                        96

HEC                         91

LE NOMBRE D’ACCORDS DE DOUBLE DIPLOMES

IESEG                                  45

ESCP                                   29

AUDENCIA                       27

GEM                                   22

TBS                                      22

EDHEC                               20

NEOMA                              15

KEDGE                                15

SKEMA                               14

RENNES                             14

Essec                                    11

HEC                                     15

EM                                         6

La prise en compte de ces indicateurs est sans doute moins probante que les précédents car les partenaires ne se valent pas .Pour  Hec la qualitatif l’emporte sur le quantitatif. Une école se détache de toutes les autres : l’ESCP.

 

 

 

 

 

 

1309750-Compétition_par_Muzo

 

 

 

Derrière le brouillard j’entrevois la solidité de belles institutions.

Difficile de présenter toutes les écoles  et certains seront surpris.

Bien des écoles non citées sont de grande qualité  mais je conseillerai aux étudiants de leur préférer s’ils sont admis celles des groupes ci-dessous :

  • Hec
  • Essec /Escp/masters selectifs Dauphine
  • Edhec / EM Lyon / IEP Paris
  • Audencia / Neoma / iae Paris / Grenoble
  • Skema /TBS/Kedge  /Ieseg / Iae AIX
  • Rennes /Montpellier /Telecom /Essca/iPAG

Pour tenter de légitimer mes choix, je tiens à insister  sur des critères objectifs que représentent :

– L’insertion professionnelle et l’emploi

-La méthode LINKEDIN  et les carrières des anciens

– La proximité de Paris pour les stages

– Le recrutement  sélectif  est important  pour  les employeurs : En 2016 Audencia, Gem sont à plus de 11/20 pour leur barre d’admissibilité, Tbs et Neoma sont  à 10,5. A l’écrit au moins un candidat sur deux est éliminé.

– Un recrutement à majorité admission sur CPGE .Le modèle français de la grande école a pour socle l’excellence des CPGE et pour prolongement une formation indissociable de l’entreprise. J’ai voulu vous aider à retrouver les qualités de ce modèle  et les institutions qui le font vivre. Je ne parle donc que de ce que je connais.

Il existe d’autres modèles, d’autres écoles… Evitons de nous perdre dans le brouillard.

Certains ne manqueront pas de souligner que la hiérarchie des groupes est la même qu’il y a dix ans ; et alors ? Tout ce marketing pour rien ?  Sans doute….

Publié dans éducation prépa école de commerce | 2 commentaires

ECOLES DE COMMERCE: la vérité sur les diplômes,les cursus, les classements

LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

BookCoverPreview

Il fut un temps où les écoles de commerce étaient célébrées pour leur capacité à attirer les meilleurs étudiants et pour leurs liens étroits avec le monde du travail et les entreprises. Aujourd’hui les critiques internes aux institutions ne sont pas tendres. Elles remettent en cause une dérive venue du monde Anglo saxon : explosion des frais de scolarité, faible valeur ajoutée. Ne soyons pas surpris si ces critiques viennent de là-bas. Martin Parker, écrit même « Pourquoi il faut passer le bulldozer sur les école de commerce » pour The Guardian.

Où en sommes-nous en France ?

Quelques belles institutions sont fidèles au modèle français mais pour un bachelier et même pour un étudiant plus âgé il n’est pas facile de s’y retrouver. Mon « Guide critique des écoles de commerce « édition 2018 » sera à la fois le dernier et le plus précis.

Depuis trois ans je dénonce la…

View original post 1 888 mots de plus

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

ECOLE DE COMMERCE: la vérité

Bâtissez votre formation sur du béton plus que sur le blabla pédagogiste à la mode dans trop d’écoles :

-Avant l’école une prépa ou une formation solide et ACADEMIQUE si possible car votre niveau de culture générale ne progressera guère en école. Le risque après un bachelor ou une école post bac c’est d’arriver sur le marché du travail avec une culture générale de …lycée

-En école choisissez les modules les plus sérieux même s’ils ne sont pas « sexy ».

De toute façon et quelle que soit l’école votre premier job sera, pour une majorité ,dans l’audit ou le conseil où vous allez apprendre à travailler pendant de longues heures. Dans quelques années vous irez en entreprise dans des secteurs diversifiés.

Pour échapper au lot commun il vous faudra de l’audace et penser au numérique, aller sur le terrain commercial. Prendre des risques.

Quelques-uns auront, en plus de l’école de commerce, su acquérir une double compétence en droit, en maths financières, mais alors il vous faudra beaucoup de travail, autant qu’en prépa …

BookCoverPreview

https://www.amazon.fr/dp/B07CS9JZ84/ref=sr_1_6… version numérique 2.99 euros

https://www.amazon.fr/guide-critique-2018-ECOLES-COMMERCE/dp/B07CQKKF7W/ version papier 10,36 euros

Le pdf gratuit à télécharger 

Editions Vignou 2018 ode

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire

Une attaque en règle menée par 1200 terroristes ce n’est pas un incident c’est un début de guerre civile

750black.jpg

 

Le pouvoir macronien est bien plus ferme avec les  vieux ou les prolos  qu’avec les casseurs d’extrême gauche et les islamistes

APRES LEUR VICTOIRE A NOTRE DAME DES LANDES 1200 TERRORISTES ATTAQUENT PARIS

Jamais le mot d’incident n’a été autant galvaudé, Le pouvoir macronien est bien plus ferme avec les prolo de la CGT qu’avec les casseurs d’extrême gauche ou les islamistes

Les autorités étaient prévenues mais n’ont pas pris la mesure du danger. Le gouvernement paie sa complaisance avec l’extrême gauche à Notre Dame des Landes. Seuls 29 squats sur les 97 recensés ont été démantelés. Depuis plusieurs années les casseurs interpelés dans les manifestations bénéficient d’une quasi impunité

 Ils sont connus, pourquoi ne sont-ils pas arrêtés.

Ces activistes d’ultragauche défraient la chronique de Notre-Dame-des-Landes, jusqu’à Paris, ce mardi, à l’occasion du défilé du 1er-Mai, en passant par Montpellier lors de la manifestation estudiantine début avril.

Ils sont « pour beaucoup issus de la mouvance anarchiste » et participent à « tous les combats altermondialistes violents ». Les « Black Blocs » avaient notamment causé des incendies et des dégradations en marge du sommet de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Seattle en 1999 et de celui de l’Otan dix ans plus tard à Strasbourg et à Kehl (Allemagne).

Dès 2014 Manuel Valls les a pointés du doigt après les graves débordements en marge de la manifestation anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes, samedi. «Cette violence venant de cette ultra-gauche, de ces « Black Blocs », qui sont originaires de notre pays mais aussi de pays étrangers, est inadmissible et elle continuera à trouver une réponse particulièrement déterminée de la part de l’Etat», a prévenu le ministre de l’Intérieur. Qui sont ces jeunes, hostiles aux institutions, masqués et vêtus de noir, regroupés sous l’appellation «Black Blocs»?

«Les Black Blocs forment, dans les manifestations, des groupes éphémères, dont l’objectif est de commettre des actions illégales, en formant une foule anonyme non identifiable, explique Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l’Intérieur. C’est la raison pour laquelle ces individus portent des vêtements noirs ou très sombres, ce qui rend difficile le travail d’identification et d’interpellation. Ils s’habillent ainsi au dernier moment et changent immédiatement de tenue une fois les exactions terminées.» Selon lui, ils sont «pour beaucoup issus de la mouvance anarchiste» et participent à «tous les combats alter-mondialistes violents»

BFM continue sa désinformation en jetant le trouble sur l’idéologie  des casseurs.

On ne peut pas parler au nom du black bloc, par définition, car il est anonyme. Mais les qualifier de « totos » comme on l’entend parfois, d’autonomes, n’est pas faux. Ils sont anticapitalistes, écologistes radicaux, anarchistes, généralement anti-Etat, ce qui les place à l’extrême gauche de l’échiquier politique. En France les slogans les plus repris dans le cortège de tête au printemps dernier étaient : « A. Anti. Anti-Capitaliste ! », « Tout le monde déteste la police ! » et « Paris, debout, soulève-toi ! ». L’appel à l’insurrection était aussi omniprésent sur les graffitis qui ont orné les murs.

https://www.streetpress.com/sujet/1464688427-manifestations-au-coeur-du-black-bloc

INDULGENCE CRIMINELLE ?

https://www.20minutes.fr/justice/2257219-20180418-dame-landes-plusieurs-zadistes-condamnes-violences-envers-gendarmes

 

Une jeune femme âgée de 20 ans a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis assortis d’une interdiction de paraître en Loire-Atlantique, ce lundi après-midi à Nantes.

 

Soupçonnée d’avoir jeté une bouteille sur un gendarme mobile – sans le blesser –

A Saint-Nazaire, cinq personnes ont également été jugées en comparution immédiate par le tribunal correctionnel, essentiellement pour « violences aggravées sur personnes dépositaires de l’autorité publique » intervenues dans la zone de Notre-Dame-des-Landes.

 

L’une, interpellée vendredi, a été condamnée à quatre mois avec sursis avec obligation d’accomplir un travail d’intérêt général, « outre une interdiction de paraître dans le département de Loire-Atlantique ». Trois autres, arrêtées samedi, ont été condamnées à huit mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve, ainsi qu’à une interdiction de présence en Loire-Atlantique.

 

La cinquième personne, interpellée samedi, a demandé un délai pour préparer sa défense et a été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de séjour en Loire-Atlantique dans l’attente de son jugement le 24 mai.

LES CONDAMNATIONS DE 2015

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/12/02/ce-n-est-pas-le-proces-de-la-manifestation-ni-celui-des-blacks-blocs_4821881_1653578.html

 

Ils sont finalement là, les deux premiers condamnés de la place de la République. Venus manifester en marge de la COP21 alors que l’état d’urgence l’interdisait, David M. et Jorine G. ont été interpellés dimanche 29 novembre. Comme 339 autres manifestants ce jour-là sur cette place. Ils ont ensuite été placés en garde à vue. Comme 315 autres personnes.

Mais seuls eux comparaissaient, mardi 1er décembre, devant la 23e chambre du tribunal correctionnel de Paris. L’un pour violences volontaires sur un agent de police et refus de se disperser malgré les sommations. L’autre pour être restée sur la place malgré les ordres, également, et avoir refusé que l’on prenne ses empreintes.

A 28 ans, David M. reconnaît « une partie » des faits qui lui sont reprochés. « Le fait d’avoir été là pour la ligne humaine. » Ivre ? Oui, il l’était. Le jet de projectile ? Il l’admet aussi. Mais lui a lancé une canette en aluminium, pas une bouteille en verre dont les éclats ont occasionné une « coupure au-dessus de la lèvre » du policer, comme le décrit la présidente du tribunal. Et c’était parce que recevoir du gaz lacrymogène l’avait énervé, se justifie le prévenu. Il ne pouvait donc pas viser volontairement qui que ce soit, puisqu’il en avait « partout dans les yeux ».

 

Sur les captures d’écran de la vidéosurveillance, le prévenu est facilement reconnaissable, avec son sac à dos de randonnée et ses habits clairs. « Une tâche de lumière » au milieu des manifestants les plus énervés, vêtus de noir, souligne son avocate. Il ne cherchait d’ailleurs pas à se cacher, selon lui. S’il avait un tee-shirt autour de la bouche, c’était davantage « pour les odeurs de poivre. » Les yeux rivés sur les clichés, la présidente est sceptique. « On voit tout de même que vous êtes au milieu des échauffourées. » Des clichés également « éloquents » pour le procureur.

 

Les sommations, David M. admet les avoir entendues. Mais en regardant dans les rues alentour, les barrages de CRS étaient déjà en place. « J’ai voulu passer, mais je me suis pris un coup de gaz lacrymo. » Une explication qui ne convainc pas le procureur, qui requiert huit mois de prison dont quatre avec sursis et mandat de dépôt à la clef. Car « quand le masque tombe, ou plutôt le foulard dans le cas de monsieur, il faut rendre des comptes ».

Soit finalement trois mois de prison ferme, sans mandat de dépôt, et 200 euros de dommages et intérêts. Le parquet de Paris a annoncé avoir fait appel de ce jugement.

 

2516756-protestors-dressed-in-27549114

Publié dans SCIENCES POLITIQUES | Laisser un commentaire

ECOLES DE COMMERCE: la vérité sur les diplômes,les cursus, les classements

https://www.amazon.fr/guide-critique-2018-ECOLES-COMMERCE/dp/B07CQKKF7W

BookCoverPreview

 

Il fut un temps où les écoles de commerce étaient célébrées pour leur capacité à attirer les meilleurs étudiants et pour leurs liens étroits avec le monde du travail et les entreprises. Aujourd’hui les critiques internes aux institutions ne sont pas tendres. Elles remettent en cause une dérive venue du monde Anglo saxon : explosion des frais de scolarité, faible valeur ajoutée. Ne soyons pas surpris si ces critiques viennent de là-bas. Martin Parker, écrit même « Pourquoi il faut passer le bulldozer sur les école de commerce » pour The Guardian.

Où en sommes-nous en France ?

Quelques belles institutions sont fidèles au modèle français mais pour un bachelier et même pour un étudiant plus âgé il n’est pas facile de s’y retrouver. Mon « Guide critique des écoles de commerce « édition 2018 » sera à la fois le dernier et le plus précis.

 

Depuis trois ans je dénonce la mystification des classements des écoles de commerce.

 

La presse vend du papier, les candidats sont friands et les écoles pas toujours scrupuleuses. Preuves à l’appui, je multiplie les avertissements. Depuis quelques semaines la baudruche se dégonfle et plusieurs journalistes sérieux prennent du recul et des précautionsQuels classements utiliser ? Quels critères choisir ?

L’Etudiant et Challenges ont fait d’indéniables progrès.

Evitez absolument les classements qui ne fournissent pas les indications statistiques précises pour chaque école. Le Point, le Figaro en attendant le Parisien sont de ce point de vue peu lisibles et donc scientifiquement contestables.

Selon le Figaro, Gem aurait 32% d’alternants dans son programme grande école. Chiffres totalement fantaisistes. Il faudrait que l’école propose plus de 1000 contrats ; impossible. L’école avoue 113 contrats d’apprentissages sur son site et au ministère (3,2%…) on peut y ajouter des contrats de professionnalisation mais le Figaro s’est bien mélangé les pinceaux. Gem indique 17% d’alternants à l’Etudiant, ce n’est toujours pas 32%.

Le FIGARO utilise les accréditations pour la reconnaissance internationale mais oublie joyeusement AMBA pour Neoma , Edhec et Tbs.

Depuis quelques années je constate avec plaisir le renouveau de la fibre entrepreneuriale, les classements veulent la prendre en compte et c’est bien mais comment ?

Le Point classe première l’EDC ….

Pour comparer les différentes écoles le plus simple est de prendre en compte le concours du Petit Poucet .

http://petitpoucet.fr/2018/02/28/barometre-de-lentrepreneuriatetudiant-2018/

De quelles écoles de commerce sont issus les candidats et les lauréats du Concours Petit Poucet pour cette nouvelle édition ? 1. HEC Paris 2.  NEOMA 5. ESSEC 8. EM Lyon Business School 12. SKEMA

Je ne trouve pas l’EDC ….

Le microcosme français s’intéresse à un des multiples classements du FINANCIAL TIMES, celui du master généraliste en management

Permet-il pour autant de comparer les masters Grande ECOLE français ?

Encore faut-il que les écoles jouent le jeu et présentent toutes le même PROGRAMME au classement du Financial Times, à savoir donc  le programme Grande école

Certains établissements apparaissent avec un master spécifique et non le diplôme grande école. La stratégie payante consiste à faire prendre en compte une formation d’excellence, très internationalisée avec des rémunérations élevées pour les anciens. Il est ainsi possible de booster son classement.

Le bon rang de Grenoble s’explique par un classement à partir non de son diplôme « grande école » mais du MASTER INTERNATIONAL BUSINESS, excellent mais qui n’a rien à faire là. Il s’agit d’un master spécialisé sélectif.

Audencia l’a compris et elle n’est plus classée sur le master qu’obtiennent un millier d’étudiants par an mais sur le double diplôme obtenue chaque année par 101 étudiants de l’école Centrale

Skema diplôme plus d’un millier d’étudiants chaque année dans son grade master, le Financial times ne les prend pas tous en compte loin de là. LES EFFECTIFS déclarés par Skema ne représentent que la moitié des effectifs du PGE .

http://rankings.ft.com/businessschoolrankings/masters-in-management2017

Mais les fondamentaux ont la peau dure et leur approche est accessible via le site de la Commission des titres de master et ce pour le plus grand malheur de quelques écoles écoles . La contradiction devient alors flagrante entre certains classements et la réalité.

https://www.cefdg.fr/

 

La nouvelle mode du « bien-être », mise en avant par certaines écoles est-elle compatible avec la préparation à l’emploi?  

 

http://www.lemonde.fr/campus/article/2018/03/15/mba-des-candidatsen-quete-d-epanouissement_5271154_4401467.html

 

« Des étudiants assis bien droit sur leur chaise, les yeux mi-clos, les bras le long du corps, concentrés sur leur respiration en pleine méditation… Vous n’êtes ni dans un monastère ni dans un ashram, mais à Angers, dans un cours de macroéconomie du programme grande école de l’ESSCA, une école de management postbac.

 Lassé de voir ses étudiants déconcentrés par les alertes de leur smartphone ou l’arrivée d’une nouvelle notification Facebook sur l’écran de leur ordinateur, Stéphane Justeau, professeur d’économie et directeur de l’Institut de pédagogie avancée de l’école, s’est demandé comment améliorer leur concentration. Et a eu l’idée de leur proposer des exercices de « pleine conscience ». Une pratique méditative laïque héritée du bouddhisme qui a fait ses preuves sur le plan scientifique.

 “À la fin des années 1970, Jon Kabat-Zinn, médecin et professeur à l’université du Massachusetts, a montré l’impact de la pratique de cette méditation sur les processus mentaux, l’attention, la régulation des émotions, énumère le professeur. Aujourd’hui, pas moins de 450 articles ont été publiés sur ce sujet. »

 À Kedge (Bordeaux, Marseille), la pratique de la méditation a fait son entrée à l’école en 2014 à l’occasion de la “quinzaine du bien-être”. Depuis, les étudiants se pressent chaque année, en novembre, à l’atelier d’une dizaine d’heures de respiration et de méditation, dispensé par Amanda Schmitt, la responsable du centre Art de Vivre, une école située à Marseille.

 « Beaucoup de difficultés en entreprise sont liées au fait que les différents collaborateurs ont du mal à entendre les signaux envoyés par leur corps », observe Christelle Tornikoski, professeure de management à GEM. Une difficulté que la « pleine conscience » peut aider à résoudre.

 La business school grenobloise a été l’une des premières à s’intéresser, il y a vingt ans, à la pleine conscience. Et la seule sans doute à proposer à ses étudiants du programme grande école une spécialisation de 27 heures centrée sur le sujet, alliant connaissances du domaine de la santé et du monde de l’entreprise, et pratiques de la pleine conscience et de l’intelligence collective. Nom de code : “La force du manager de demain : réflexivité et cœur à l’œuvre”. Le centre de développement personnel et managérial de GEM propose à l’ensemble de ses étudiants des ateliers « pleine conscience ».

Tout cela est plus sexy que des cours d’Excel ou une aide sérieuse à l’orientation .Il m’arrive de me demander si l’on peut travailler en école. …

Les écarts sont pourtant conséquents entre des écoles qui comptent moins de 5% de chômeurs après le diplôme et celles qui sont à près de 20%. Mais tous les emplois ne se valent pas, nous prendrons donc en compte le pourcentage de jeunes diplômés en CDI

Qui fait mieux que la moyenne? Les parisiennes, on s’y attendait mais il y a des surprises.

Les écoles qu’il faut intégrer : moins de 10% d’étudiants en recherche d’emploi et plus de 70% en cdi

Réussite sans égal de l’Essec, pour pratiquement tous les étudiants c’est le cdi. Certains seront surpris de trouver Neoma dans le premier groupe mais la proximité de PARIS (Reims, Rouen) et l’importance de l’apprentissage n’y sont pas pour rien. Peut être également une moindre exigence en terme d’emplois ?

% Diplômés en CDI %en recherche d’emploi

ESSEC                         90.2                                              3

ESCP                            77.4                                             7

HEC                              74.1                                             5

EM LYON                   73.8                                                 7

NEOMA                      73.8                                              9

Trois écoles n’atteignent qu’un seul objectif mais leurs performances sont enviables

Je m’attendais à trouver l’EDHEC et Audencia un peu mieux placées, Kedge s’en sort bien. Le niveau d’exigence serait-il trop élevé pour les diplômés de l’Edhec et de Audencia qui croient en l’existence d’un top 5 ?

% Diplômés en CDI %en recherche d’emploi

EDHEC                               70.6                                          12

KEDGE                               68.9                                           5

Audencia                          64 .7%                                      8.3

Ces bachelors post bac qui conduisent rarement à l’emploi mais à de couteuses poursuites d’étude

 

Pour des raisons budgétaires les grandes écoles ont multiplié à côté de leur PROGRAMME GRANDE ECOLE, plusieurs formations moins sélectives. Les étudiants sont tentés par des programmes recrutant au niveau du bac et jouant sur la confusion des noms. Personne n’a vu un seul étudiant du BBA Essec ne pas se présenter comme un Essec. Pourtant il ne suit pas le programme Grande école et n’aura pas le grade de master. Les écoles ont gagné en notoriété ce que les étudiants et les recruteurs ont perdu en visibilité. Ces programmes sont à la mode et les Bachelor in Business Administration se multiplient. Ils sont organisés sur trois ans mais attention ils ne délivrent pas de licence. Les bachelors ont été conçus comme des formations post-bac professionnalisantes conduisant au marché du travail et destinées à des étudiants ayant déjà une petite idée de ce qu’ils ont envie de faire. Un bon bachelor se suffit à lui-même, il doit conduire au marché du travail sans chercher à repasser par la case « grande école ».

La critique intervient lorsque que des étudiants les confondent avec des écoles post prépa ou post bac délivrant le master. Alors ils veulent poursuivre dans une autre école ; ils referont en deux ou trois ans ce qu’ils ont déjà fait en trois ou quatre ; finalement un cursus répétitif très cher.Je rappelle que dans le modèle anglo-saxon le bachelor est suivi d’une longue période professionnelle puis ensuite un Mba, ce qui semble plus logique.

Les BBA qui peuvent se suffire à eux-mêmes : un étudiant sur deux  entre sur le marché du travail :

 

% Diplômés en CDI     %en recherche d’emploi    %poursuite étude

 

CESEM Neoma                   34                   9 .8                                       44

 

Bba essec                            33.1                  3                                         45

 

Bachelor TBS                        25                  8                                         49

Situation analogue pour Kedge EBPI mais peu d’étudiants ont répondu, seulement 4 % poursuivent des études. Cette formation qui délivre le grade de master est donc devenu une école post bac à part entière.

Ceux qui conduisent rarement à l’emploi mais à de couteuses poursuites d’étude

Je suis bien plus critique pour ces formations souvent mises en place pour alimenter le programme grande école.

 

% Diplômés en CDI        %en recherche d’emploi         %poursuite étude

 

Kedge bachelors          14.6                         9                                        63

 

Edhec     ESPEME         15                               4                                         74

 

Pour la rentrée 2018, les frais de scolarité de cette formation  passeront de 36.900 euros à 40.900 euros pour le parcours «business management» et de 50.500 euros à 55.500 euros pour le cursus «global business» sur quatre ans…Pour les deux tiers des étudiants qui complèteront  par deux années en programme Grande école, le cout total du cursus avoisinera donc les 100 000 euros . …Cher pour un diplôme Edhec…

BookCoverPreview

https://www.amazon.fr/guide-critique-2018-ECOLES-COMMERCE/dp/B07CQKKF7W

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire