Paris brûle, il s’en fout !le bordel? il en profite!

53618346_2349274795106224_5040948247107993600_n53491972_2314238341943689_751669442018017280_nMoy1Yo6YcWczSLEY7rMNei7EUUxdwQE41200x768_le-chef-de-l-etat-s-est-accorde-une-journee-de-pause.jpg

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

L’ignoble amalgame entre la France et la Nouvelle-Zélande

 

Representation-massacre-Innocents-verso-folio-15-codex-Egberti-manuscrit-Xe-siecle_0_728_564

Des innocents, une fois de plus sont morts , c’est ce que je retiens et condamne . Cet attentat commis dans deux mosquées est ignoble, c’est un attentat terroriste . Qu’importe leur religion, des êtres humains sont victimes de la lâcheté de fanatiques .

Qui peut savoir s’il n’y avait pas, parmi les morts, de ces réformateurs de l’islam, qui tentent d’utiliser son langage symbolique pour dire l’humanisme universel d’une manière compréhensible pour le monde musulman ? Qui peut penser qu’il n’y avait pas, parmi les morts, de braves gens totalement étrangers à la guerre que nous livre l’islam politique, et aspirant seulement à cheminer vers la transcendance selon les rites que leurs ancêtres leur ont enseigné, sans menacer la liberté de quiconque ?

Qui oserait prétendre que ces enfants, assassinés simplement parce que leurs parents les ont emmenés prier dans une mosquée, étaient en quoi que ce soit coupables des monstruosités commises ailleurs au nom de l’islam ? (Aurélien Marq)

Notre vieux pays  a subi trop d’horreurs pour ne pas se sentir solidaire des familles et des proches des victimes .

Les islamistes eux  sablent le Champomy, l’extrémiste  australien  a fait ce qu’ils souhaitent :  diviser

Il fallait s’y attendre, la récup commence en France : on ne retient plus les idiots utiles de l‘islamisme , quelques exemples :

Capture+6

 

Nous avons l’amalgame entre la France et la Nouvelle-Zélande,  qui nous ferait avoir la sensation que les musulmans seraient persécutés systématiquement en France , par l’Etat et les citoyens français qui ne sont pas musulmans. Et il brandit la menace de « pulsions criminelles des soldats de l’extrême droite », pour mieux éluder les passages à l’acte des djihadistes  en France .

Pour rappel à ce déni oui-oui de « frère » musulman, soutien de « Zani » Ramadan, les martyrs sont TOUS ceux tombés sous les balles des soldats de toutes les armées de fanatiques , ceux qui vont à la mosquée et les autres.

L’UOIF proche des Frères musulmans  récupère :

« Avec amertume, Musulmans de France tient à rappeler que les actes anti-musulmans, l’islamophobie les discours de haine et le racisme rampants et latents, objectivés et connus mais pourtant non suffisamment combattus et dénoncés, favorisent le passage à l’acte en créant un climat délétère et nauséabond. Le drame qui frappe la Nouvelle-Zélande peut un jour survenir dans d’autres pays comme cela a déjà été malheureusement le cas au Canada.

 

Musulmans de France est extrêmement préoccupée par la montée inéluctable et continue de l’islamophobie, par la banalisation des discours de haine et par cette forme particulière de racisme qui vise les musulmans parce qu’ils sont musulmans. En choisissant deux mosquées bondées, lieu de recueillement et de prières, c’est clairement l’appartenance à cette religion qui a causé la mort de ces dizaines d’innocents.

 

Plus que jamais, les musulmans de France demandent aux pouvoirs publics de ne plus tolérer les dérapages racistes auxquels nous assistons trop souvent de la part de certains politiques et de certains polémistes ou éditorialistes. Il est urgent de mettre en œuvre des campagnes d’envergure de lutte contre le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme. Toute haine de l’autre provient d’un même mal. »

Volontairement  l’uoif confond islamophobie et  islamistophobie. La haine  des musulmans est détestable, la lutte contre les islamistes est une nécessité de survie

Les musulmans sont ,en France et ailleurs victimes comme les chrétiens, les juifs, les athées , victimes de l’islamisme !

Ils veulent générer la haine entre les musulmans et les autres français .

Ils ont le culot de rendre responsables des Français de cet attentat , mais cet attentat a eu lieu dans un pays où la laïcité n’existe pas et où l’on se moque de notre conception exigeante de la Nation …

Le plus grand salopard est sans doute Romain Goupil ex gauchiste devenu  macroniste  qui  accuse  Robert Ménard.

Je n’ai aucune sympathie pour Ménard  mais Goupil entend bien interdire  tout débat  .

Hamon et le chef des crypto communistes  donnent de leur  voix . Que dire de NVB:

53921369_10218461954682420_3056389635111387136_n
Ainsi selon l’ancienne ministre dénoncer les milliers de morts de l’islamisme, c’est provoquer le massacre  de Christchurch??????
Monique Plaza  dénonce les manoeuvres des proches de Mélanchon

Piétinant les cadavres de Christchurch, Mme Aude Lancelin règle ignominieusement ses comptes avec Alain Finkielkraut.

Une telle violence diffamatoire est inouïe. Cette «journaliste» et ses suiveurs sont en train de désigner nombre de leurs adversaires politiques comme des fascistes responsables d’attentats racistes et «islamophobes», les désignant ainsi comme cibles aux islamistes (qui n’ont pas besoin de ça). Cette dame recommence le travail de dénonciation funeste qui avait abouti à l’attentat de Charlie Hebdo.

Cette journaliste qui perd les pédales de l’éthique journalistique et de la déontologie extrapole, à partir de deux éléments , et d’une façon mensongère, sur les prétendus liens d’amitié entre (Le juif) Finkielkraut et (le suprémaciste nazi) Breivik :

https://www.liberation.fr/…/la-france-imaginaire-d-anders-b…

https://www.franceculture.fr/…/quoi-rime-leloge-litteraire-…

Commentaires des suiveurs à voir ici: https://twitter.com/alancelin/status/1106632611072495619…

Il est effrayant de voir cette gauche islamisto-compatible décrire notre pays, à l’instar des islamistes les plus haineux, comme un repère de fascistes !

 

Les enfants assassinés des deux mosquées de Christchurch sont maintenant avec les enfants assassinés de l’école Ozar Hatorah, et tous les enfants assassinés à leurs côtés. 

Les attentats racistes commis contre des musulmans ont tous eu lieu dans des pays communautaristes :Canada, Usa, Nouvelle Zélande…

La guerre civile dérive  du communautarisme que l’on appelle parfois multiculturalisme  .

La seule solution est l’intégration dans une nation commune, avec des valeurs communes .

Les Anglo saxons se moquent  de la laïcité à la française , ils n’ont rien compris . C’est cette laïcité qui nous protège , c’est cette laïcité qu’en France  les islamistes  et leurs idiots utiles combattent !

Il ne suffit pas de les combattre par les discours , il faut combattre les provocateurs , ceux  qui s’opposent à l’intégration , il faut rendre cette intégration possible en limitant l’immigration et enfin en finir avec le deux poids deux mesures. Le racisme anti français est un racisme. Les associations et partis « indigiénistes »  doivent être interdits au même titre que tous les groupuscules racistes !

 

Les réactions de quelques amis, réactions que je partage :

Le piège commence à fonctionner.

 

La Nouvelle-Zélande, qui compte moins de 1% de sa population de confession musulmane, est devenue, avec cette attaque terroriste, le premier territoire de culture occidentale dans lequel les musulmans sont pris pour cible de façon massive, et avec l’objectif de faire un maximum de victimes.

 

Ce faisant, celui, ou ceux ayant perpétré cet attentat répondent exactement comme l’appellent de leurs vœux tous les groupes islamistes. Et à n’en pas douter, ce drame sera récupéré pour servir une propagande de vision d’un monde dans lequel les « kofars » sont unis et réunis pour s’en prendre à l’islam et aux musulmans.

 

C’est l’objectif des islamistes que de créer des tensions telles, par la provocation, depuis le verbe jusqu’aux attentats, afin de créer des situations de violences envers les minorités musulmanes, dans les pays occidentaux.

 

En ce sens le ou les assassins de cette attaque terroriste, sont les meilleurs alliés des islamistes en tuant des musulmans.

Qui plus est, ce précédent ouvre la boite de Pandore de la vengeance aveugle, avec un talion appliqué collectivement. Et chaque meurtre ne fera qu’alimenter le plan des terroristes qui consiste en la division des peuples et des nations sur base confessionnelle. « 

 

David Vallat

Le multiculturalisme anglo-saxon permet d’échapper aux règles communes, au profit de règles particulières communautaires. On peut être ouvertement raciste, suprémaciste blanc, salafiste, nazi, évangéliste, protestant,… sans avoir à rendre de compte sur les pratiques ou discours liés aux cultes, à la culture, à la pratique religieuse. Chacun dans son coin. Les clergés et autres représentants étant tenus de se frotter la calotte ou le qamis avec « l’autre » dans une partouze oecuméniste qu’on appelle encore chez nous:… dialogue interreligieux

 

Le risque était que les communautés s’affrontent sur la base d’éléments culturels, cultuels, ou de pratique sociale. C’était un risque…. Aujourd’hui c’est un fait!

En France nous sommes protégés de ce type d’attentats. Nous avons subi des attaques liées à notre façon de vivre, à nos symboles ( Bataclan, Nice, Charlie). Les seules attaques de masse liées aux communautés ont touchées les juifs ( Toulouse, Hyper Casher.…), accompagnées du relativisme mortifère de la sidération.

 

C’est d’ailleurs le signe tangible de l’effritement de nos valeurs laïques qui, dans le déni politique le plus total, a posé des œillères en enfumant le débat public. Les déséquilibrés, loups solitaires et autres fous, ont permis de mettre en tête l’anathème de l’islamophobie, et son corrolaire… le cache sexe du « pas d’amalgame ».

« L’islamophobie » est une opposition communautariste ,un sentiment communautaire. Ce n’est pas le cas en France qui n’est pas communautariste,ni coexistante. Mais c’est bien le cas en Nouvelle-Zélande et de la pire des manières. La haine d’une communauté envers une autre, fût-elle suprémaciste.

 

La laïcité est un rempart au communautarisme, puisqu’elle permet de maintenir la République, et l’indivisibilité. La coexistence et le dialogue interreligieux mènent à des oppositions entre communautés. Ça existe en Inde, en Afrique, en Amérique, en Nouvelle Zélande… Ça commence en Europe ( Pologne…), Mais pas encore en France.

 

Si ce type d’attaques venait à se produire dans notre pays laïque, nous pourrions dire l’échec du seul modèle au monde qui a tenu bon devant le rouleau compresseur communautariste, devant la partition, devant la sédition, devant les aménagements philosophiques qui conduisent inéluctablement à l’affrontement.

 

En attendant, protégeons nos symboles, notre art de vivre dans un espace commun, refusons la segmentation, l’expression des volontés de droits particuliers. Affirmons la liberté de conscience comme source de progrès, et la séparation stricte de nos institutions d’avec les clergés politiques, médiatiques et philosophiques.

 

C’est la seule voie, celle de la République et de la laïcité, la seule garantie d’une démocratie comme nulle autre. Celle qui permet l’égalité des droits individuels, l’égalité de tous les citoyens, et la fraternité dans une seule communauté nationale.

Esprit laique

 

 

Read more at http://www.esprit-laique-association.org/blog/tuerie-de-masse-en-nouvelle-zelande.html?fbclid=IwAR1AEB7zjPZ7d6qNRuJCfGvt0R57PQlHmy8z26fIavmXnG3_p4SBrsd91cA#OsFqYMjv2TYgmRf2.99

Fatiha Boudjahlat

Que c’est sale la jouissance morbide des indigénistes et des islamistes à instrumentaliser cet attentat…

 

Je n’avais pas compris que c’était un attentat en France. J’avais cru comprendre que c’était dans un pays anglo saxon.

 

Je n’avais pas compris que c’était un attentat dans un pays laïque. J’avais cru comprendre que c’était dans un pays multiculturaliste.

 

Je n’avais pas compris que c’était un attentat féministe contre le hijab de décathlon et là non embauche par Etam d’une femme hypervoilée. J’avais cru comprendre que c’était un batard d’identitaire d’extrême droite.

 

Identifiées de droite, islamistes ou indigénistes n’aiment que la violence, sont dans la même morbidité. C’est le seul amalgame légitime. Pauvres victimes assassinées et instrumentalisées avec cette gourmandise de hyènes.

Pour elles, Inna lillah wa inna ilayhi raaji’uun.

Pour les autres : soyez maudits.

Representation-massacre-Innocents-verso-folio-15-codex-Egberti-manuscrit-Xe-siecle_0_728_564

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire

ETAM SE SOUMET AUX ISLAMISTES . Signez la pétition en faveur de la responsable de magasin sanctionnée

53764492_2371455112878316_4876342603286577152_n

ETAM SE SOUMET AUX ISLAMISTES en acceptant  le port du hijab , signe politique d’appartenance à la mouvance islamiste. Signez la pétition en faveur de la responsable de magasin sanctionnée

Dans une vidéo sur Twitter, une jeune femme affirme s’être vu refuser le dépôt de son CV dans une boutique Etam, à Montpellier, en raison du hijab qu’elle portait. Accusée de discrimination, l’enseigne a présenté des excuses et a sanctionné la responsable du magasin qui pourtant ne faisait qu’appliquer le règlement intérieur

https://twitter.com/i/status/1105358719838232576

 

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) s’est emparé de l’affaire. Sur Twitter, « Oumaima » explique en effet avoir été « contactée par un juriste » du groupe militant issu des Frères musulmans. « Ils vont suivre mon cas jusqu’au bout pour que cette responsable soit sanctionnée », affirme-t-elle.

En Iran résister au port du voile  c’est 10 ans de prison supplémentaires et 148 coups de fouets pour l’avocate des droits des femmes

Etam  a pris peur , a mis a pied la responsable  et a fait preuve de soumission :

Je suis Cédric, le directeur général d’Etam. Je viens de prendre connaissance de ce qui s’est passé dans notre magasin. Sachez que chez Etam, nous comprenons votre émotion et sommes désolés de ce qui s’est passé. C’est effectivement contraire à nos valeurs.

Je vous appelle à signer la pétition en faveur de cette responsable courageuse

https://www.change.org/p/jean-robert-franco-soutenons-la-directrice-de-magasin-de-chez-etam-057199a9-f97c-4e6e-9514-a38da02b2039?recruiter=54192839&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_petition&utm_term=Search%253ESAP%253EFR%253ENonBrand-Tier%25201%253EHead%2520Term%253EBMM&recruited_by_id=02464a90-bafd-0130-8f77-3c764e04b838&utm_content=fht-14426155-en-us%253Av5&fbclid=IwAR0ZRdiA5IxddyIwwuhSrn_qf6MQuJ88v2UluR6R0UufoqH1plZNa7T4Ztw

 

 

Pour mémoire, suivant la jurisprudence établie par la cour de Cassation en 2014 dans l’affaire Baby-Loup, il est légal d’interdire le port du voile dans une entreprise privée, à deux conditions : que cette interdiction figure dans le règlement intérieur de l’entreprise et que l’employé concerné soit en contact avec le public.

Dans un communiqué publié mercredi soir, Etam a d’ailleurs expliqué que l’entreprise « demande à ses employés en contact avec ses clients, conformément à son règlement intérieur et comme l’autorise la loi, de respecter dans le cadre de leurs fonctions une totale neutralité dans leur expression comme dans leur apparence ».

Incompréhensible.

La responsable du magasin a pris acte que la postulante n’entendait pas déposer son voile . « J’ai juste à vous dire dans un premier cas (sic) que je ne vais JAMAIS enlever mon hijab, vous pouvez tout dire et faire », a-t-elle assuré sur Twitter.

Pourquoi faire perdre son temps à une candidate qui ne veut pas respecter le règlement intérieur de l’entreprise ? Elle a eu raison de lui faire comprendre que sa candidature n’était pas  recevable.

L’attitude qui consiste à donner raison à la postulante et à mettre à pied la responsable relève de l’hypocrisie la plus totale à moins qu’Etam entende tolérer pour ses employés   le port du hijab , signe politique d’appartenance à la mouvance islamiste.

A un moment où des femmes soumises à des Etats islamistes se battent pour se débarrasser de ce signe d’infamie , l’attitude d’Etam  est inadmissible.

Nous vous demandons de clarifier votre politique en espérant le rétablissement dans ses fonctions de votre responsable de magasin.

A défaut , vos clients en tireront les conséquences …

Zineb El Rhazoui

@ZinebElRhazoui

Replying to @etam_france @umeym_

@etam_france En tant que cliente Etam, je serais incommodée par un vendeur magasin affichant des signes idéologiques ostensibles comme un tee-shirt à message politique ou un voile islamiste. Merci à Etam de veiller à la neutralité idéologique de son personnel.

http://www.lefigaro.fr/international/2019/03/13/01003-20190313ARTFIG00110-iran-l-avocate-nasrin-sotoudeh-lourdement-condamnee.php

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | 4 commentaires

Grenoble: la ville perdue de la République?

via Grenoble: la ville perdue de la République?

Le maire de Grenoble vient de rallier Macron, le régime entend bien protéger une  gestion calamiteuse et la mise en coupe réglée de plusieurs quartiers  par les racailles , les truands et les islamistes

 

« Piolle Pot », alias le « Khmer vert »est certainement le maire le plus sectaire et le plus dangereux de France , il apporte son soutien à Macron  et à la liste LREM

Grenoble, une caserne de CRS attaquée, plus d’une centaine de véhicules incendiés, une école d’infirmière détruite, une pépinière d’entreprises dévastée, des forces de police attaquées dans une guérilla dont on tait la réalité.

La République est assaillie dans un silence assourdissant. ignace_grenoble_emeutes_morts_scooter_jeunes_cites-mpi-718x1024

Citation | Publié le par | Laisser un commentaire

Grenoble: la ville perdue de la République? laxiste avec les racailles, le régime fait poursuivre un polytechnicien qui manifestait en tenue, au début du mouvement des gilets jaunes:

ignace_grenoble_emeutes_morts_scooter_jeunes_cites-mpi-718x1024

Le maire de Grenoble vient de rallier Macron, le régime entend bien protéger une  gestion calamiteuse et la mise en coupe réglée de plusieurs quartiers  par les racailles , les truands et les islamistes

 

« Piolle Pot », alias le « Khmer vert »est certainement le maire le plus sectaire et le plus dangereux de France , il apporte son soutien à Macron  et à la liste LREM

Grenoble, une caserne de CRS attaquée, plus d’une centaine de véhicules incendiés, une école d’infirmière détruite, une pépinière d’entreprises dévastée, des forces de police attaquées dans une guérilla dont on tait la réalité.

La République est assaillie dans un silence assourdissant. Ce qui suit est  tiré de l’article d’Anne Sophie Chazaud dans le Figaro

Selon un scénario désormais bien huilé, le quartier du Mistral à Grenoble est en proie à de violentes émeutes depuis une huitaine de jours. Le point de départ est, comme à l’accoutumée, la mort accidentelle de deux jeunes délinquants qui roulaient dangereusement à travers la ville au volant d’un scooter de grosse cylindrée, volé, dépourvu de plaques d’immatriculation  Aussitôt des appels circulent pour se retrouver le soir,’il s’agit de déclarer la guerre à la police, de lui tendre un guet-apens et de blesser des agents, afin de venger la mort des deux jeunes

Le Mistral, s’est replié sur un communautarisme oppressant, en proie à l’omniprésent trafic de drogue et à l’islamisation de plus en plus radicale des mœurs. La Ville de Grenoble et ses faubourgs, d’une manière générale et depuis des décennies, font face à une montée endémique de la violence (où le jeune Adrien Perez a par exemple été assassiné cet été par Younes et Yanis El-Habib), aux trafics en tous genres, à l’omniprésence de la drogue, aux pratiques mafieuses, à la délinquance du quotidien. Le gauchisme à la fois naïf et délétère de l’actuel maire EELV n’est pas pour arranger les choses, lui qui est surnommé le «Khmer Vert» et qui semble plus motivé à faire la guerre aux voitures qu’à la délinquance

On n’a pas entendu parler d’arrestations préventives comme dans le cas des milliers d’arrestations dont les « gilets jaunes » ont été la cible.

 

Après des nuits d’émeutes, qui se sont tout de même progressivement calmées, le bilan est calamiteux bien que les autorités restent, comme de bien entendu, particulièrement discrètes sur le sujet, ce qui n’est pas sans contraster avec l’excessive théâtralisation à laquelle elles se livrent semaine après semaine au sujet des «gilets jaunes». Depuis quelques jours, on recense plus d’une centaine de véhicules détruits et incendiés, une caserne de CRS attaquée, des pompiers pris pour cibles, des attaques aux cocktails Molotov contre les forces de l’ordre, une école d’infirmières détruite, une pépinière d’entreprises détruite, des policiers pris pour cibles d’armes par destination depuis les toits des immeubles de la cité, des riverains comme d’habitude pris en otage par les délinquants et politiquement abandonnés à leur sort…

IMG-20190311-WA0000

Ce scandale d’une intolérable violence urbaine dont, rappelons-le, les habitants de ces quartiers populaires sont les premières victimes, n’a pas fait la Une des journaux télévisés. Il n’a pas non plus fait l’objet des dénonciations dramaturgiques de l’exécutif, des petites phrases stigmatisantes et provocatrices du pouvoir, lesquelles n’ont pourtant pas manqué tout au long du conflit des «gilets jaunes» afin de souffler sur les braises. Il faut croire que s’en prendre aux «Gaulois réfractaires» est moins risqué.

On n’a pas entendu parler en cette semaine des droits de la femme, de la condition de vie des femmes qui oseraient encore s’aventurer dans certains de ces quartiers sans revêtir la nouvelle tenue imposée sans laquelle elles seront considérées comme des prostituées impudiques. On n’a pas entendu parler du sort réservé aux jeunes homosexuels dans ces quartiers. On n’y a pas vu, non plus, de blindés de la gendarmerie, comme ceux qui ont été utilisés contre les «gilets jaunes». On n’a pas vu de canons à eau utilisés contre les populations. On n’a pas vu de bataillons pléthoriques de forces de l’ordre. On n’a pas assisté à des interpellations massives, tout juste sait-on avec certitude que deux individus ont été interpellés, le préfet se refusant pour l’heure à en dire davantage. On n’a pas entendu parler d’arrestations préventives comme dans le cas des milliers d’arrestations dont les «gilets jaunes» ont été la cible.

C’est donc le deux-poids, deux-mesures qui règne, et l’arbitraire idéologique qui l’accompagne en permanence. Jeter de l’huile sur le feu contre le peuple, c’est sans risque. Jeter de l’huile sur le feu des banlieues: courage, fuyons!

Est-ce à dire qu’on préfère s’attaquer au peuple lui-même plutôt qu’à ce qui le mine, le détruit et le gangrène tout comme à ce qui sape la République dans toutes ses valeurs fondamentales?

https://www.ledauphine.com/isere-sud/2019/03/11/au-quartier-mistral-a-grenoble-wauquiez-demande-a-l-etat-de-retablir-l-ordre

https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/emeutes-a-grenoble-la-loi-est-la-meme-pour-tout-le-monde-1144359.html

aleqm5jn_gwmny9ingejajrn4hidayeuag

le régime a perdu la tête, en même temps il fait poursuivre  un polytechnicien qui manifestait en  tenue  au début du mouvement des gilets  jaunes:

Je suis polytechnicien et je suis allé en grand uniforme à l’acte 3 des gilets jaunes.

Pour cette raison, l’école a porté plainte contre moi pour port illégal d’uniforme au cours d’une manifestation politique ou syndicale. La peine encourue est d’un an de prison et 15000 euros d’amende.

Il y a beaucoup à dire sur la probable nullité de la plainte :
Pour commencer que le grand uniforme de polytechnique (GU) n’est pas un uniforme militaire.
Il ne porte pas de galons. Il est donné aux élèves étrangers, et sa coiffe (le bicorne) est une coiffe civile, initialement attribuée à différents corps de l’état.

Et enfin sur le caractère politique ou syndical de la manifestation du premier décembre. Je n’y ai pas beaucoup vu de banderoles de partis, et encore moins de drapeaux syndicaux. Les seuls slogans étaient La Marseillaise, « Macron démission » et la « police avec nous ». Le seul drapeau était tricolore. J’y étais, et j’y ai vu le plus beau spectacle politique de ma vie: un peuple uni pour réclamer sa liberté, loin des intrigues politicardes.

Mon objectif était clair : montrer que parmi les « élites » de ce pays, dont les polytechniciens sont une figure visible et encore respectée, il y en a qui sont prêts à s’engager dans un tel mouvement populaire pour la justice sociale et fiscale, en bref pour la fraternité. A rendre un peu de tout ce qui leur a été donné.

Par ailleurs, mon acte me paraît être dans la continuité de l’histoire révolutionnaire de l’école qui lui a valu une certaine estime populaire. On peut citer les élèves qui sortent de l’école pour rejoindre les barricades en 1830 et aideront à faire tomber Charles X. Ou même ses fondateurs, Carnot, Prieur-Duvernois, Monge et Lamblardie, dont deux étaient membres du comité de salut public et un autre un ami de Robespierre. Je pensais donc que cette affaire, en arrivant aux oreilles de la direction, aurait plus fait sourire que grincer des dents.

Je faisais également faire un acte profondément républicain et social. Face à la fronde médiatique et politique contre les gilets jaunes, assimilés tantôt à des antisemites, tantôt à des homophobes, la moindre des choses était de manifester du soutien. Si possible un soutien engagé.

Par ailleurs, je n’ai jamais pensé que mon acte était illégal, et encore moins que l’école porterait plainte. Je l’ai toujours vue régler ses problèmes en interne (parfois trop), à la manière d’une institution militaire, et avec l’élégance d’une institution chargée d’histoire.

Il faut croire que les choses ont changées.

Je ne crois pas un seul instant que l’école ait agi de son propre chef. Le directeur dont le poste est récent, vient d’être nommé. Il est déjà contesté de l’intérieur et ce genre de polémique est la dernière chose dont il doit avoir envie. Je pense plutôt qu’on lui a demandé de le faire.

Nicole Belloubet n’a-t-elle pas demandé des réquisitions fermes ? Combien de gilets jaunes ont fait de la garde à vue pour rien ? Combien aux casiers judiciaires vierges sont allés en prison ? Combien de blessés ? Ce mouvement populaire a déstabilisé le pouvoir, qui a eu peur. Alors tous les moyens sont bons pour enrayer le mouvement. La violence, la diversion, l’amalgame et l’intimidation.

Mon cas rentre dans la dernière catégorie. De tous les militants poursuivis, je suis probablement celui qui en a fait le moins, et celui dont les actes ont été les moins visibles. Mais la poursuite en justice, même si elle n’aboutira certainement jamais, est une menace. Une menace qui pèse sur moi et ma famille et aussi sur ceux qui voudraient suivre mon exemple.

A mon appel de république : « engagez-vous pour la justice », le pouvoir répond : « voyez ce qu’il en coûte ».

Je vous conjure ne pas avoir peur et renouvelle mon appel: vous qui, comme moi, avez bénéficié des largesses de la république, c’est à dire du peuple, engagez vous pour la justice!

Publié dans éducation prépa école de commerce | 2 commentaires

A TES ENFANTS TU NE TRANSMETTRAS RIEN  ! Le grand débat débouche sur un délire gauchiste valorisé par Macron

via A TES ENFANTS TU NE TRANSMETTRAS RIEN  ! Le grand débat débouche sur un délire gauchiste valorisé par Macron

 

Tous les indicateurs sont réunis: lire l’article en cliquant/

Macron et Lrem préfèrent augmenter la fiscalité sur les successions  pour ne pas rétablir l’isf sur les spéculateurs

https://pgibertie.com/2019/03/08/a-tes-enfants-tu-ne-transmettras-rien-le-grand-debat-debouche-sur-un-delire-gauchiste-valorise-par-macron/  https://www.facebook.com/ECIOTTI/videos/2111683655575352/?t=0

Le think tank « progressiste » Terra Nova suggère dans une note de durcir de la fiscalité sur les successions afin de compenser les pertes liées à la réforme de l’ISF. Le débat national ouvert par les Gilets jaunes peut-il remettre cette proposition au goût du jour ?

Un mouvement né du ras-le-bol fiscal peut-il aboutir à une hausse d’impôt ? La question peut se poser après la publication, vendredi, d’une note de Terra Nova préconisant, au nom de la justice sociale, non pas de rétablir l’ISF, supprimé par le gouvernement, mais de durcir la fiscalité sur les successions. Un sujet hautement inflammable en France.

Le think tank d’inspiration progressiste, proche de certains membres de la majorité LaREM, suggère dans cette note d’augmenter de 25% le rendement de la fiscalité sur les successions, pour générer près de 3 milliards d’euros supplémentaires, de quoi compenser les pertes liées à la récente réforme décriée de l’ISF. Le document, qui marche sur des braises, propose pour cela de réduire l’abattement dont bénéficient les héritiers en ligne de directe. Il veut aussi rendre les successions plus progressives, réduisant le barème sur les petits héritages, pour le durcir fortement au delà d’un certain seuil.

<img class="picture initjs lazyloaded" src="data:;base64, » alt= » » data-module= »lazyload » />

Il y est aussi question de durcir la taxation sur l’assurance vie et de revoir les avantages liés à la transmission d’entreprise issus du « pacte Dutreil » de 2003.

Un sujet pour le grand débat ?

Les auteurs de la note – une économiste et un haut fonctionnaire sous pseudonyme, ainsi que le banquier Guillaume Hannezo, associé de la banque Rothschild & Cie et ex-directeur financier de Vivendi, et le directeur de Terra Nova Thierry Pech, suggèrent de rouvrir ce dossier dans le cadre du grand débat voulu par Emmanuel Macron face au mouvement de contestation des Gilets jaunes.

Ce n’est pas la première fois que la proposition refait surface dans les cercles proches de la majorité. En septembre dernier, l’ex-patron d’En Marche – et actuel ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait mis sur la table l’hypothèse d’une réforme en profondeur des droits de succession, là encore dans un but affiché de justice sociale. « Je pense qu’il faut ouvrir ce débat-là », avait-il jugé. « On va discuter, et, je vous le dis, ces propositions seront reprises, ou pas. »

 

 

M

Citation | Publié le par | Laisser un commentaire

Macron a tué le couple franco-allemand

53491972_2314238341943689_751669442018017280_n

Le projet fédéraliste de Macron est totalement rejeté par le reste de l’Europe à l’exception de petits partis centristes en particulier belges et luxembourgeois regroupés au sein de l’Alliance des libéraux et démocrates (ALDE), quatrième formation au parlement.

Les députés français qui pèseront demain appartiendront à la coalition majoritaire : la liste LR de BELLAMY (PPE) ou à la liste socialiste. Plus à droite, il y aura plusieurs groupes au parlement européen et il n’est pas exclu que certains eurosceptiques s’allient avec le PPE .

Les macroniens ne compteront pas et s’ils représentent la France  nous le paierons cher  y compris par la perte  du siège de Luxembourg.

Le « chamboule tout » réussi en France par Emmanuel Macron lors des élections présidentielle et législatives du printemps 2017 se révèle impossible à réaliser sur le plan européen. Les dynamiques politiques sont trop éclatées entre les 27 Etats membres post-Brexit. Et les partis nationaux qui composent le PPE et le groupe S&D (socialistes et sociaux-démocrates), les deux principales formations au parlement, savent l’importance du nombre pour décrocher les postes clés dans l’assemblée. Les espoirs de débauchage entretenus par l’entourage du président français se sont évanouis, par exemple, en ce qui concerne le parti démocrate italien, qui restera dans l’alliance S&D.

Pire la lettre de Macron a été perçue comme une agression  par le PPE et par les socialistes, une volonté d’exporter le désordre français

La CDU CSU allemande  appartient au Ppe comme Orban et LR en France .  Elle n’est pas fédéraliste  et se situe aux antipodes de Macron . La position allemande n’est plus celle de Mme Merkel, elle est hostile à l’immigration .

 

Annegret Kramp-Karrenbauer, dirigeante de l’Union chrétienne-démocrate de la chancelière allemande Angela Merkel, répond aux propositions d’Emmanuel Macron en vue d’une réforme de l’Union européenne : c’est un Nein, vous n’êtes pas sérieux !

Elle rejette la proposition d’Emmanuel Macron d’un salaire minimum européen. Elle met également en garde contre l’idée d’une mutualisation des dettes honnie par l’Allemagne mais promue par Emmanuel Macron pour le financement de projets d’avenir.

« Nous devons nous appuyer de manière conséquente sur un système de subsidiarité et de responsabilités propres », a-t-elle estimé. « Le centralisme européen, l’étatisme européen, la mutualisation des dettes, l’européanisation des systèmes sociaux et du salaire minimum seraient la mauvaise voie », a-t-elle encore jugé.

L’Europe ne sera jamais une France en plus grand :

Aucun super-État européen ne saurait répondre à l’objectif d’une Europe capable d’agir. Le fonctionnement des institutions européennes ne peut revendiquer aucune supériorité morale par rapport à la coopération entre les gouvernements nationaux. Refonder l’Europe ne se fera pas sans les États-nations: ce sont eux qui fondent la légitimité démocratique et l’identification des peuples. Ce sont les États membres qui formulent leurs propres intérêts et en font la synthèse à l’échelon européen.

C’est de cette réalité qu’émane le poids des Européens sur la scène internationale. L’Europe doit tout à la fois miser sur la subsidiarité et la responsabilité de chaque État-nation et être capable d’agir dans l’intérêt commun. C’est pourquoi notre Europe doit s’appuyer sur deux piliers égaux, la méthode intergouvernementale et la méthode communautaire.

Le centralisme européen, l’étatisme européen, la communautarisation des dettes, l’européanisation des systèmes de protection sociale et du salaire minimum seraient la mauvaise voie.

Nous devons aussi prendre des décisions trop longtemps différées et abolir les anachronismes.

 

De nombreux pays membres sont mis au défi de maintenir la cohésion de leurs sociétés rendues plus hétérogènes par l’immigration. C’est particulièrement le cas face aux courants de l’Islam incompatibles avec notre conception d’une société ouverte.

 

 

 

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire