nouveau champion mondial de la super contamination; Antony Hess vacciné deux doses ; 60 contaminés en une soirée

On connait le recordman des super contaminateurs ; 60 victimes en une seule soirée. PROBLEME IL EST VACCINE DEUX DOSES

EXCLUSIF : « J’ÉTAIS UN SUPER-PROPAGATEUR DE COVID ET LA CULPABILITÉ ME TUE » Anthony Hess  :

COMMENT UN MONDAIN AUSTRALIEN A DONNÉ LA SOUCHE DELTA À SOIXANTE PERSONNES EN UN SEUL WEEK-END ALORS QU’IL ÉTAIT COMPLÈTEMENT VACCINÉE

https://brunobertez.com/2021/07/23/super-transmission-un-vaccine-moderna-contamine-60-personnes

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire

L’égoiste irresponsable c ‘est celui qui a mis en place cette usine à gaz pour éviter un désastre aux présidentielles : PAS DE LOGIQUE SANITAIRE DANS LE PASS

Le président de l’Ordre des médecins  Italien Antonio Magi : Même les personnes vaccinées sont infectées : c’est sur cette preuve scientifique que le Pass  n’a aucune logique sanitaire. Macron ne voit en lui qu’une arme électoraliste, il sait que reconfiner sera désastreux , il a besoin de boucs émissaires, les non vaccinés .

Même les enfermistes les plus zélés s’étranglent devant la bêtise de nos journalistes et de nos politiques ; Deray lui-même  traite de stupide un politique qui affirmait que les vaccinés ne contaminaient plus , Costagliola elle même  ne voit de salut que dans le confinement de tout le monde. Or le vaccin n’est pas suffisant pour ne pas contaminer. Il réduit peut être  les formes graves mais en aucun cas il ne peut freiner la contagion. Encore faudrait il dire la vérité aux vaccinés et prendre avec eux des précautions: test obligatoire avant la vaccination, calcul du bénéfice risque, traitement accompagnant le vaccin (vit D Zinc…) et prévention des thromboses .Pour les moins de 30 ans sans commorbidité vacciner est totalement inutile .

L’égoiste irresponsable c ‘est celui qui a mis en place cette usine à gaz pour éviter un désastre aux présidentielles : PAS DE LOGIQUE SANITAIRE DANS LE PASS

Hélas la presse en France est devenue indigne , regardez :

BFM VS RÉALITÉ

Des centaines de manifestants au Trocadero selon BFM:

HEUREUSEMENT LE DELTA SE SOIGNE TRES BIEN A L’IVERMECTINE Avec elle tout serait réglé, il suffirait d’attendre une atténuation progressive comme en 1889/91

1°) Le vaccin protège mal de la contamination

« Le Delta  serait 1000 fois plus contagieux selon notre ministre qui prend de plus en plus l’habitude de citer des chiffres qui ne veulent rien dire ou faux comme ces 96% de positifs non-vaccinés. 1 000 fois plus contagieux ? A ce rythme, en 8 jours la France est contaminée à 100% ! Et formidable, seuls les non-vaccinés seront touchés puisque les vaccinés ne sont pas touchés, ce qui n’est que justice pour nos dirigeants, voilà qui règle tous les problèmes ! Pas si simple, car le raisonnement et les chiffres sont faux. » G Maudrux

https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/07/26/le-variant-delta-en-chiffres/

S’il existait dans ce pays une  presse libre  le ridicule aurait tué Véran ; dans les pays vaccinés l’épidémie repart c’est le cas des Seychelles, de Gibraltar, Royaume Uni ou Israël. on peut avancer un chiffre moyen de 40 à 50% de contaminés vaccinés deux doses ce qui est comparable ou peut s’en faut à leur part dans la population. 

Très lié à Big Pharma  mais intelligent Eric Feigl-Ding avoue que la protection des vaccinés de janvier serait tombée à16% …Getsworse,report also reveals waning potency, showing just 16% effectiveness against transmission among those 2nd-shot vaccinated in January, 44% VE if vaccinated in February, 67% VE if 2nd shot in March, 75% if vaccinated in April. Partly also age effect—but still bad.

Aux Etats unis pas de corrélation inverse  entre taux de vaccination et progression du Delta

Quand un virologue passe la censure:

HEUREUSEMENT LE DELTA SE SOIGNE TRES BIEN A L’IVERMECTINE

PÉTITION

REMPLACER LE PARACETAMOL PAR L’IVERMECTINE POUR SOIGNER LA COVID PRECOCEMENT

https://www.mesopinions.com/petition/sante/remplacer-paracetamol-ivermectine-soigner-covid-precocement/132856

L’Inde s’est très rapidement débarrassé de ce variant né chez elle, et la vague annoncée par tous nos journaux comme une catastrophe à venir n’a pas fait long feu. En intensité, le nombre de cas/million d’habitants, a été de moitié inférieur à la France. Ceci sans doute grâce à la seule arme dont ils disposaient : l’ivermectine. Les vaccinés complets représentaient 3% de la population indienne au moment de la vague.

MAUDRUX/

APRES L’INDE, L’ Indonésie brise la pandémie  avec l’ivermectine

Avec 6% de vaccinés deux doses  l’Indonésie durement touchée s’est tournée en catastrophe vers l’IVERMECTINE . Résultats immédiats à comparer avec la Thailande (5%) qui interdit la molécule.

Le Vietnam utilise l’ivermectine et a tué dans l’œuf  le variant avec 0,9% de vaccinés

Des preuves de l’efficacité? Même Véran n’ose plus le contester officiellement

https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/07/23/scoop-olivier-veran-pense-que-livermectine-peut-avoir-un-effet/

Pétition pass sanitaire

Publié dans éducation prépa école de commerce | 6 commentaires

LA CONFIANCE REVIENDRA QUAND LES MEDIAS ET LE POUVOIR  METTRONT FIN A LEURS MENSONGES ; la protection n’est pas de 95% ET DES TRAITEMENTS EXISTENT

On n’a toujours pas de vaccin contre le Sida, a-t-on eu tort de soigner et sauver des milliers de vies ? Le Covid serait la seule maladie sans aucun traitement.
Ce n’est pas la réalité et des pays ont réussi à enrayer l’épidémie !

En dehors de nos médias et de nos politiques plus personnes  n’ose évoquer des statistiques de protection dignes de l’ex URSS .

Pourquoi mentent ils ? La protection vaccinale existe mais elle  est plus faible qu’attendu et  il faudrait accompagner les risques d’effets secondaires. Je ne suis pas contre les vaccins mais contre le pass et pour l’équilibre bénéfice risque.

Et si on s’en sortait en soignant  pour vivre avec !!! De variants en variants  l’ivermectine a permis à des pays de s’en sortir sans vaccination … Le DR Lesgards  fait une précieuse mise au point sur l’intérêt des traitements avec des molécules à effets anti inflammatoires

Israel  nous précède de quelques mois ; les vaccinés contaminent  ( 40% de risques de contamination en moins ) surtout s’ils se croient protégés . Ils réduiraient de moitié les risques d’hospitalisation ( sans tenir compte des effets secondaires ) pour les populations fragiles

Les nouvelles statistiques du ministère de la Santé ont indiqué qu’en moyenne, le vaccin Pfizer – le vaccin administré à presque tous les Israéliens – n’est désormais efficace que de 39% contre l’infection, tout en n’étant qu’à 41% efficace pour prévenir le COVID symptomatique. Auparavant, le vaccin Pfizer-BioNTech était efficace à plus de 90 % contre l’infection.

Les statistiques israéliennes semblaient également brosser un tableau de la protection qui s’affaiblit au fil des mois après la vaccination, en raison de l’affaiblissement de l’immunité. Les personnes vaccinées en janvier n’auraient actuellement que 16 % de protection contre l’infection, tandis que chez celles vaccinées en avril, l’efficacité était de 75 %.

Les médecins notent que ces chiffres peuvent non seulement refléter le temps écoulé depuis la vaccination, mais aussi un biais selon lequel ceux qui ont vacciné tôt étaient souvent des personnes souffrant de problèmes de santé et plus sujettes à l’infection, comme les personnes âgées.

Réagissant aux chiffres israéliens jeudi, l’épidémiologiste Nadav Davidovitch, professeur à l’Université Ben Gourion et chef du syndicat des médecins israéliens, a déclaré au Times of Israel : « Ce que nous voyons, c’est que le vaccin est moins efficace pour prévenir la transmission

Israel, chez les +65 ans, 93% de vaccinés, 85.5% des morts…

Non vaccinés   plus de 65 ans  7%  de vaccinés  14, 5% des morts

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/lettre-dinformation-lattention-des-senatrices-et-senateurs-lesgards

EXTRAITS DE LA LETTRE DU DR  LESGARDS

  • Il est très difficile d’empêcher la diffusion de ce virus
  • Le virus déclenche une réaction immunitaire et inflammatoire (immuno-inflammatoire) qui peut tuer. Et donc il faudrait remplacer presque le terme de « maladie virale » pour le COVID-19 par « maladie immuno-inflammatoire induite par un virus ». Et insister beaucoup plus sur les thérapies anti-inflammatoires.

D’autre part, si des équipes ont observé que des personnes ont été infectés par deux variants différents de SARS-CoV2, en général, une première immunisation produit une bonne immunité contre les variants (on aurait dû tester plus les anticorps chez les gens avant de les vacciner, certains sont déjà protégés, si on met de côté le coût des tests qui aurait pu être améliorés).

Donc je pense que cette immunité naturelle est clé (sans elle on ne serait pas là d’ailleurs, nous sommes assaillis et portons aussi en nous des milliers d’autres virus et bactéries) et nécessiterait d’être boostée ! Ceux qui l’ont fait n’ont pas contracté le virus ou ont fait des formes légères (c’est le cas de mes nombreuses personnes âgées avec des comorbidités de très nombreux médecins l’ont observé et des études le montrent). On parle ici notamment de vitamine D (qui interagit avec plus de 500 gènes), zinc, quercétine..

Atteindre l’immunité collective serait possible, mais après combien de temps ? Difficile à dire. Et je comprends alors qu’on pense à l’aide des vaccins, mais cela nécessite des réflexions cruciales en termes de bénéfice/risque ainsi que de conséquences sur les libertés individuelles, mais je ne souhaite discuter ici que de science.

2/ Sur les vaccins :

Sur cette question précise qui nous implique tous en ce moment et qui sollicite déjà et va solliciter beaucoup de travail et de votre temps, il est essentiel de prendre un peu de recul et c’est évidemment un des buts de ma lettre vers vous.

Certains des plus grands spécialistes mondiaux des coronavirus ont déclaré qu’on ne vaccine pas contre les coronavirus et que les anticorps monoclonaux ne fonctionnent pas. A-t-on un vaccin contre les coronavirus du rhume ? En effet, c’est très compliqué de vacciner contre des virus à ARN par rapport aux virus très différents comme des vaccinations classiques infantiles.

Même s’il mute moins que la grippe, vous voyez déjà qu’en Angleterre et en Israël des rapports très récents montrent que ces deux pays au taux de vaccinations très élevés (et sur un temps court) montrent une augmentation des cas du variant Delta chez les vaccinés aussi et observent que chez les hospitalisés les rapports s’équilibrent entre vaccinés et non vaccinés (contrairement à ce que répète M. Véran) et sont à peu près à 50/50 quand on dépasse 65 ans, c’est-à-dire la frange de population « cible » fragile du COVID !

Vous savez déjà que le vaccin protège mal de la contamination d’autres personnes . Il est du aussi à un phénomène appelé ADE (facilitation par les anticorps en français) où quand on a des anticorps défectueux ou pas assez compétents, les cellules immunitaires portant les anticorps contre le virus le reconnaissent, mais au lieu de le détruire vont l’« ingérer » et finalement contribuer à sa diffusion. Vous pourrez trouver ceci sur le Vidal en ligne en tapant ADE, Vidal !

Sur les formes graves, on observe une protection certes, mais regardez les rapports des pays ayant plus de recul : hélas, cela s’équilibre et cela est encore dû aux forces de ce virus : il échappe à l’immunité assez bien et surtout il induit très rapidement de l’inflammation qui tue les personnes fragiles et le vaccin n’immunise pas contre l’inflammation, seuls les traitements le font ! 

 il existe bien des thérapies contre le COVID contrairement à ce qu’on en entend trop dans tous les médias et dans la bouche de scientifiques qui ont des conflits d’intérêts, je suis désolé de le rappeler.

Encore une fois, je reste collé à la science et à ce que j’ai expliqué au début de ce courrier et rappelé ; il est très difficile de bloquer la diffusion de ce virus donc les antiviraux « purs » ne fonctionnent pas tels les anticorps monoclonaux. Certaines molécules ont une certaine efficacité antivirale, mais elle s’adjoint SURTOUT d’une efficacité anti-inflammatoire !

C’est le cas en particulier de l’ivermectine, et sur ce sujet comme tous ceux évoqués, je pourrais aussi évidemment donner de la bibliographie.

C’est aussi le cas de l’Hhdroxychloroquine en association avec l’azithromycine et du zinc (si on fait la bibliographie avec ces associations, on trouve que c’est efficace).

Il y a d’autres thérapies, je ne vais pas en faire la liste, mais l’essentiel est d’utiliser des antiviraux avec des antiinflammatoires. Heureusement qu’on utilise la dexaméthasone à l’hôpital qui sauve des vies, mais il existe d’autres antiinflammatoires beaucoup plus précisément axés sur les voies inflammatoires précises du COVID qui ne sont pas encore utilisées.

Les thérapies, point important aussi, ne contribuent pas à développer de variants contrairement aux vaccins ARNm, car la pression des vaccins ARNm est concentrée sur la protéine spike, alors que les médicaments agissent par des voies plus variées et complexes.Et on devrait discuter de cela beaucoup plus, au lieu de cristalliser le débat sur une vaccination de masse accompagné d’un passe sanitaire et de sanctions et j’en arrive donc à ma conclusion scientifique et objective

Publié dans éducation prépa école de commerce | 7 commentaires

J’avais donc raison !De nouvelles études israélienne  scientifiques confirment mes critiques sur la fameuse étude qui estimait  à 95% l’efficacité  du Pfizer  contre le variant anglais

De nouvelles études israélienne  scientifiques confirment mes critiques sur la fameuse étude qui estimait  à 95% l’efficacité  du Pfizer  contre le variant anglais .

 Rassurez vous ils ne me citent pas mais j’avais deviné les biais .

La légende des 95% d’efficacité est née de cette étude de février dernier en Israel , la presse jubilait

La presse française jubilait:

https://www.leparisien.fr/societe/vaccination-anti-covid-en-israel-une-baisse-spectaculaire-des-contaminations-et-des-deces-24-02-2021-8426122.php

Mon scepticisme est né de statistiques invraisemblables , ils ne pouvaient disposer dans la population du nombre annoncé de non vaccinés âgés . Puis j’ai fini par comprendre : les non vaccinés ont été étudiés au début de la période en pleine pandémie. Les vaccinés eux ont été étudiés en fin de période  quand la pandémie disparaissait . L’étude  surestimait donc l’efficacité du vaccin face au variant. Les 95% devaient être au mieux remplacés par un 74%

  • Premier problème les non vaccinés ont surtout été testés en pleine pandémie  et les vaccinés quand les cas étaient plus rares . Si on prend en compte cette chronologie l’efficacité relative tombe de 95% à 75%
  • Les non vaccinés ont été testés  très souvent ( deux tests pcr en moyenne par non vacciné, donc des cas de contamination trouvés) pas les vaccinés…donc moins de cas trouvés (une personne vaccinée sur six a subi un test PCR). Ainsi, le nombre de «  cas  » pour 1000 tests était: 30,8 pour les personnes non vaccinées  7,5 pour les personnes vaccinées Soit une nouvelle baisse à 75% du taux d’efficacité relatives

Voici l’étude qui confirme  :

Examen par les pairs (non sollicité) Une autre analyse des données israéliennes sur l’efficacité des vaccins. Entièrement vacciné vs non vacciné Période d’observation : 24 janv. 3 avr. Conclusion : encore une fois, surestimation probable de l’efficacité.

Sur la période d’étude : 1) Les gens sont passés de non vaccinés à complètement vaccinés. 2) Le taux d’infection était en baisse (pic le 20 janvier)

Une partie de la différence entre vaccinés et non vaccinés est due au déclin naturel de la vague.

Les auteurs tentent d’attribuer le déclin à la vaccination. Peu convaincant. Toutes les vagues (et la vague précédente en Israël) suivent cette trajectoire. Pic et déclin. Certes, on ne peut pas attribuer le début de la baisse aux taux de vaccination. Le graphique à barres montre les cas hebdomadaires.

Bien sûr, les auteurs étaient au courant des tendances temporelles. Le modèle incluait la semaine calendaire comme covariable. MAIS, voir le tableau de l’article. Les estimations de l’efficacité sont presque identiques (non ajustées contre ajustées), n’implique aucune confusion par la tendance des vagues (ou quoi que ce soit d’autre). C’est inattendu.

Nous devons ajuster notre chiffre attendu de 11 332 pour tenir compte du fait qu’il inclut les personnes âgées de 60 à 64 ans (l’étude utilise différentes tranches d’âge des données gouvernementales disponibles publiquement). D’après le tableau ci-dessus, cela représentera environ la moitié des infections dans le groupe d’âge 60-69 ans, soit 2 834. Nous devons également réduire le chiffre attendu d’environ 2,3% pour tenir compte des différents totaux d’infection de l’étude et des données gouvernementales. Cela nous donne un chiffre attendu de 8 329 infections parmi les vaccinés de plus de 65 ans.

Le chiffre de 2 201 de l’étude est 73,6 % plus petit que 8 329, ce qui suggère une efficacité du vaccin parmi les plus de 65 ans de plus de 74 % que 95 %.

On ne sait pas pourquoi les auteurs de l’étude n’ont pas fait une analyse similaire à celle-ci. La prise en compte de la prévalence de fond du virus doit être élémentaire, pour éviter de surestimer l’efficacité des vaccins lorsqu’ils sont déployés pendant le recul de l’épidémie.

L’étude (qui a été financée et approuvée pour publication par Pfizer) mentionne brièvement une efficacité moindre du vaccin 2-3 semaines après la première dose, mais ne donne aucune information sur l’efficacité ou l’incidence de l’infection au cours des 14 premiers jours. Cela signifie qu’il ne donne plus d’informations sur le pic d’infection post-vaccination observé dans d’ autres études , bien que le silence ici puisse être révélateur.

Une autre question est de savoir pourquoi les chercheurs n’ont donné aucun détail plus précis sur les personnes de plus de 65 ans alors qu’ils devaient avoir les données pour le faire, et plus de la moitié des décès de Covid concernent les personnes de plus de 80 ans.

Une efficacité de 85 % dans l’ensemble et de 74 % chez les plus de 65 ans, c’est toujours bien, mais ce n’est pas aussi bon que les 95 % de l’étude. Comme souvent avec les études sur les vaccins, en y regardant de plus près, vous vous demandez si vous obtenez une image complète et précise.

Publié dans éducation prépa école de commerce | 6 commentaires

COUP DOUBLE POUR LE GOUVERNEMENT ET SES SERVITEURS/ ILS SACRIFIENT LES LIBERTES ET FONT EXPLOSER L’EPIDEMIE

Incroyable mais vrai ils suppriment les masques dans les salles de cinema alors que l’épidémie passe massivement par les vaccinés qu’une propagande débile , des slogans criminels , ont persuadé qu’ils étaient protégés de la contagion ! En même temps ils décident que les femmes enceintes  doivent s’exposer à des fausses couches alors que le vaccin est déconseillé par les producteurs les trois premiers mois de la grossesse .

Les personnes vaccinées n’auront plus à s’isoler si elles sont cas contacts, assure @JeanCASTEX car »on a constaté que les personnes qui ont eu deux doses […] n’ont plus de chance d’attraper la maladie »

Il est en plein délire de désinformation.

Le gouvernement est encouragé par une opposition encore plus cinglée : les socialistes veulent que les thérapies expérimentales soient obligatoires.

Malheureusement toutes les statistiques confirment la très faible protection contre la contamination  par le Delta particulièrement contagieux . Le Royaume uni retrouve les records de janvier dernier .

Au pays Bas on apprend que 85% du personnel hospitalier contaminé était vacciné. En Israel même phénomène en pire puis que la capacité à prévenir les maladies graves ne serait réelle que pour les moins de 60 ans …

 Bien que complètement vacciné, il est toujours possible d’être infecté par le Covid-19. Les virologues l’ont déjà répété à de nombreuses reprises. D’où l’importance de continuer à respecter certaines mesures sanitaires. Il semble que le variant Delta de par sa contagiosité élevée est propice à ce phénomène. C’est en tout cas ce que constatent des virologues néerlandais en observant les chiffres du personnel hospitalier, rapporte le Volkskrant. Le nombre d’employés complètement vaccinés qui sont testés positifs au coronavirus a en effet augmenté fortement aux Pays-Bas. Au LUMC (Leiden University Medical Center) 85% de tous les employés confirmés positifs ont été entièrement vaccinés. Au Radboud UMC (Nimègue), 34 cas ont été récemment déclarés.

« L’idée qu’on avait au départ, qu’on ne transmet plus le virus après la vaccination, ne semble pas vraie pour le variant delta. Nous voyons même des personnes qui ont déjà eu une infection, ont été vaccinées deux fois et sont à nouveau testées positives », souligne ainsi le virologue clinicien Matthijs Welkers (Amsterdam UMC), auprès du quotidien néerlandais.

https://www.lalibre.be/planete/sante/2021/07/20/des-virologues-neerlandais-mettent-en-garde-le-variant-delta-se-propage-egalement-via-les-personnes-vaccinees-Q2YOQY3BHVEYTJBQT4OJLQA6LY/

Israël: Le Gartner Institute révèle que l’efficacité du vaccin contre les maladies graves tombe à 50 % chez les personnes de plus de 60 ans et à 70 % dans la population générale. La question se pose de faire un troisième injection chez les personnes âgées.

« Selon le dernier bilan du ministère, 59 personnes se trouvent dans un état critique, dont 32% qui ne sont pas vaxxées ». Donc 68% vaxxés en état critique. Pour mémoire, 58% ont reçu 2 doses, 64% 1 dose… VAXXÉS MAJORITAIRES DANS LES CAS GRAVES

Ne sacrifiez pas la liberté car l’immunité vaccinale ça n’ existe pas pour ce type de virus. Les personnes à risques doivent prendre en compte une protection meilleure mais pas absolue contre les effets graves

Aucun autre pays démocratique n’a mis en place la stigmatisation institutionnalisée et systémique des non vaccinés.

Regardez autour de vous en Europe, cherchez un pays qui met en place l’obligation de la vaccination des moins de 18 ans et la vaccination obligatoire /

L’Allemagne ne vous comprends pas ! Selon vous Angela Merkel est elle une complotiste????

Même la Chine ne va pas aussi loin

La haute autorité chinoise de la santé est intervenue contre les réglementations locales émises par certaines villes qui interdisent aux résidents n’ayant pas reçu de vaccin contre le COVID-19 d’entrer dans certains lieux publics clés, et elle a donné de nouvelles orientations.▪️ Les gouvernements locaux de plusieurs villes avaient publié des règles stipulant que les personnes non vaccinées seraient interdites d’entrer dans les lieux publics tels que les hôpitaux, les supermarchés, les restaurants, les lieux de divertissement, et ne pourraient plus accéder aux transports publics. Certaines villes avaient également stipulé que, pour assurer la sécurité du campus, les étudiants et les membres de leur famille devraient être vaccinés dès que possible. Dans le cas contraire, les élèves ne seraient pas autorisés à retourner à l’école en septembre. Dans le comté de Tanghe, dans la province du Henan (centre de la Chine), il avait été demandé aux fonctionnaires, y compris aux retraités, de se faire vacciner, à l’exception de ceux qui ne se prêtent pas à la vaccination, et menacés de ne plus être autorisés à continuer de travailler ou à recevoir un salaire. Ces réglementations avaient déclenché des discussions animées en ligne, beaucoup affirmant que la vaccination d’une personne devrait être un choix personnel. Certains experts ont également déclaré que les règles relatives aux enfants peuvent violer les lois sur l’éducation. ▪️ «Être Informé, consentir et être volontaire» sont les principes de base du programme d’inoculation des vaccins COVID-19, a déclaré le centre de contrôle et de prévention des maladies relevant de la Commission nationale de la santé. Selon la loi chinoise sur la prévention et le traitement des maladies infectieuses, les personnes sans contre-indications qui ont l’âge acceptable pour recevoir le vaccin doivent être vaccinées autant que possible.

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.globaltimes.cn%2Fpage%2F202107%2F1228884.shtml%3Ffbclid%3DIwAR2vmtK3GGtQSJU8y8ij1RtfHNNo5EcX0LRS70t7khkZgbaZ7Xm3nem94As&h=AT0wxnbdM6ZPdr3SCvulyjzs45uVOJmTpebKrREY97lndcHDua_1Ll08fE_VQo2ugPblwFYO_amP_IBxxazyTSwLEIkenLunQxYra0YrC_f44uFMlNF2VSWgqP0_YSv1ifxA&tn=H-R&c[0]=AT3OkO1jEa8KcPdT94xYe0-S8n3m4G786WBgJ_Dye3PaD92Zw8AvTMcCqoR6OeyqhTIdHiwcXjVKZcq2OSweSRcxMe04i87BsH7xs2JPZj2mIkrsGgx8CwiFYxVMpKU_JeGj4AVBfCUxpbLeDvnYE0uG2Ahttps://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.6435-9/218653707_10159566108474309_6572289073689267740_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-3&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=1EeL8HwhhP0AX9Jsabk&tn=p5SuU-JFigRRIYpW&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=d6950b1d3ee79468281c41842a6d8411&oe=60F93C15

Que sont devenus les amoureux du droit pour accepter que des mesures liberticides bafouent une demi-douzaine de conventions internationales ,  que n’importe qui puisse contrôler l’identité d’un citoyen, qu’un responsable d’entreprise soit transformé en garde chiourme sous peine de lourdes amendes  ?

Aujourd’hui de nombreuses personnes non vaccinées redoutent de ne pas être prise en charge à l’hôpital , de ne pouvoir visiter leurs proches malades . D’autres , travaillant à l’étranger sont piégés car ils sont vaccinés avec un vaccin traditionnel non reconnu. Que dire de ceux à qui leur santé interdit ce type de vaccination ?

Publié dans éducation prépa école de commerce | 6 commentaires

Plus dangereux que le virus!

Ils ont detruit le tourisme , transformé les Français en chiens de garde et propagé le virus…

Le variant leur a porté sur les neurones , il est contagieux et le vaccin ne protège pas de la transmission , demain ils voudront confiner tout le monde même avec deux ou trois piqures. Le pass sanitaire laisse croire aux vaccinés qu’ils ne contaminent pas  et le gouvernement les encourage à enlever le masque à l’intérieur

Le non sens est permanent ! Les personnes à risque qui voudraient se faire vacciner ne trouvent plus de place et le gouvernement entend piquer les ados au moment où au Danemark on constate que ces derniers sont dix fois plus menacés par les effets secondaires que les adultes !

Le variant est pourtant inoffensif pour les jeunes !

Publié dans éducation prépa école de commerce | 5 commentaires

DEPUTES ET SENATEURS. LE MONDE ENTIER VOUS OBSERVE

Informez vous, allez à la source, la semaine derniere les vaccinés deux doses représentaient 90% des contaminations et de la population de plus de 50ans israelienne

Ne sacrifiez pas la liberté car l’immunité vaccinale ça n’ existe pas pour ce type de virus. Les personnes à risques doivent prendre en compte une protection meilleure mais pas absolue contre les effets graves

Aucun autre pays démocratique n’a mis en place la stigmatisation institutionnalisée et systémique des non vaccinés.

Regardez autour de vous en Europe, cherchez un pays qui met en place l’obligation de la vaccination des moins de 18 ans et la vaccination obligatoire /

L’Allemagne ne vous comprends pas ! Selon vous Angela Merkel est elle une complotiste????

Même la Chine ne va pas aussi loin

La haute autorité chinoise de la santé est intervenue contre les réglementations locales émises par certaines villes qui interdisent aux résidents n’ayant pas reçu de vaccin contre le COVID-19 d’entrer dans certains lieux publics clés, et elle a donné de nouvelles orientations.▪️ Les gouvernements locaux de plusieurs villes avaient publié des règles stipulant que les personnes non vaccinées seraient interdites d’entrer dans les lieux publics tels que les hôpitaux, les supermarchés, les restaurants, les lieux de divertissement, et ne pourraient plus accéder aux transports publics. Certaines villes avaient également stipulé que, pour assurer la sécurité du campus, les étudiants et les membres de leur famille devraient être vaccinés dès que possible. Dans le cas contraire, les élèves ne seraient pas autorisés à retourner à l’école en septembre. Dans le comté de Tanghe, dans la province du Henan (centre de la Chine), il avait été demandé aux fonctionnaires, y compris aux retraités, de se faire vacciner, à l’exception de ceux qui ne se prêtent pas à la vaccination, et menacés de ne plus être autorisés à continuer de travailler ou à recevoir un salaire. Ces réglementations avaient déclenché des discussions animées en ligne, beaucoup affirmant que la vaccination d’une personne devrait être un choix personnel. Certains experts ont également déclaré que les règles relatives aux enfants peuvent violer les lois sur l’éducation. ▪️ «Être Informé, consentir et être volontaire» sont les principes de base du programme d’inoculation des vaccins COVID-19, a déclaré le centre de contrôle et de prévention des maladies relevant de la Commission nationale de la santé. Selon la loi chinoise sur la prévention et le traitement des maladies infectieuses, les personnes sans contre-indications qui ont l’âge acceptable pour recevoir le vaccin doivent être vaccinées autant que possible.

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.globaltimes.cn%2Fpage%2F202107%2F1228884.shtml%3Ffbclid%3DIwAR2vmtK3GGtQSJU8y8ij1RtfHNNo5EcX0LRS70t7khkZgbaZ7Xm3nem94As&h=AT0wxnbdM6ZPdr3SCvulyjzs45uVOJmTpebKrREY97lndcHDua_1Ll08fE_VQo2ugPblwFYO_amP_IBxxazyTSwLEIkenLunQxYra0YrC_f44uFMlNF2VSWgqP0_YSv1ifxA&tn=H-R&c[0]=AT3OkO1jEa8KcPdT94xYe0-S8n3m4G786WBgJ_Dye3PaD92Zw8AvTMcCqoR6OeyqhTIdHiwcXjVKZcq2OSweSRcxMe04i87BsH7xs2JPZj2mIkrsGgx8CwiFYxVMpKU_JeGj4AVBfCUxpbLeDvnYE0uG2A

Publié dans éducation prépa école de commerce | 7 commentaires

Angela Merckel « triste clown » pour Gibert DERAY ? QUAND LA HAINE SUBMERGE LES MEDIAS

Il fut un temps , l’an dernier encore  où les scientifiques pouvaient débattre , où les médias se faisaient l’écho de leurs incertitudes . Puis l’on chassa Perronne, Raoult, Toussain  et ceux qui croyaient aux traitements précoces . Le petit écran est depuis réservé à un petit groupe  de représentants d’une Pensée Unique 

Gilbert Deray n’a jamais de sa vie soigné un seul malade de la covid  mais il incarne le mieux  la haine qui se déverse contre ceux qui ne pensent pas comme lui . Il suffit de lire son article  dans le JDD .

L’immense majorité de ceux qui ont manifesté hier ne sont pas anti vaccins, certains sont vaccinés . Beaucoup se sont renseignés,  et ils ont pris en compte le bénéfice risque. Ils sont surtout opposés à la vaccination des enfants de moins de 18 ans et à l’obligation vaccinale .

Ils partagent donc dans leur immense majorité les idées d’Angela Merkel , de nos amis Allemands et plus largement des Européens…Qu’il me soit permis de lui répondre.

Vous osez donc affirmer  qu’Angela Merckel et la quasi-totalité de l’Europe :ils ne sont que des tristes clowns, des profiteurs de la guerre. Leurs propos outrageusement stupides transpirent l’appât du pouvoir, de l’électeur et comme toujours du gain financier.

J avoue ne pas comprendre ; voulez vous imposer l’obligation vaccinale y compris pour les enfants à toute l’Europe ?

De qui parlez vous ? Ce sont les mêmes qui ont proposé des médicaments inefficaces qui ont conduit des milliers de personnes à la mort

Pas très gentil pour vos amis Yazdanpanha et son Remdésivir, Karine Lacombe et son plasma convalescents, mais vous avez raison c’est inefficace et dangereux.

. Demandez aux Brésiliens ce qu’ils pensent de l’hydroxychloroquine et de l’ivermectine. Vous passez trop de temps à la télévision , vous devriez vérifier, ces médicaments sont malheureusement interdits et combattus au Brésil ce qui explique la mortalité catastrophique à la différence du Mexique ou de l’Inde

Vous devriez lire les publications de pasteur et des chercheurs de l’OMS. Toutes positives pour l’ivermectine et il faut beaucoup d’effort à votre ami CASTOGLIOA pour en empêcher l’autorisation

 Obscène et stupides ces affirmations sur la 5G, la conspiration mondiale, Bill Gates et les nanoparticules pour nous contrôler.

Moi tout ce que j’ai entendu c e sont des doutes sur les liens entre décideurs et BIG PHARMA, vous c’est combien déjà ? Oh je sais, petit joueur à coté de Martin Blachier.

Pour le reste certains sans doute exagèrent mais vos amis également ; Pensez donc certains clament des stupidités ,  que le vaccin protège à 100% et que seuls les non vaccinés vont à l’hôpital…

La pandémie aurait elle détruit les principes de notre civilisation ?  Je ne lis que de la haine dans vos propos.

Le Larousse du xxe siècle  énonce les effets et degrés de la haine : « Lorsqu’un objet, une personne ou un acte est, a été ou paraît à notre imagination devoir être pour nous cause d’impressions pénibles, nous sommes disposés à les éviter ou à les écarter de nous. Cette disposition s’appelle, suivant les cas, l’aversion ou l’antipathie. Qu’elle devienne violente, qu’elle s’accompagne d’une idée fixe, qu’elle se manifeste par un besoin de faire du mal et de détruire et nous avons la haine. »

De ce premier repérage émerge l’idée d’une double polarité de la haine, dont la version faible, en quelque sorte passive, conduirait à l’évitement, à la séparation (haine de répulsion), et dont la version forte, active, viserait à la destruction (haine d’agression).

Il dénonce la bonne conscience qui anime les indignés, insoucieux du risque qui lui est attaché, celui de transgresser les règles et de commettre le mal en le prenant pour le bien.

En quelques semaines la France est passée  de la version faible à la version insoutenable de la haine .

Notez avec quelle fourberie les médias aux ordres prennent grand soin de transformer des manifestation contre le pass sanitaire en « manifestations anti-vaccins ». Caricaturer les positions pour pouvoir les salir sans développer d’argument.

Je soutiendrai tout homme ou femme politique qui  osera dénoncer la haine et la peur qui la nourrit, qui répondra aux inquiétudes de ceux qui ont peur de la contamination mais également à ce »eux qui refusent de voir piquer leurs enfants .

Les politiques devraient relire  de Stephen Sweiss son essai Conscience contre violence ou Castellion contre Calvin, est un modèle de valorisation de la liberté de conscience et de la tolérance contre l’inhumanité sans conscience de tout autoritarisme sectaire et absolutiste.

Un  vaccin contre le poison de Gilbert Deray

“Toujours un groupe plus fort vise, soit à cause de sa religion, de la couleur de sa peau, de sa race, son origine, son idéal social ou ses conceptions philosophiques, un groupe plus petit et plus faible sur lequel il se hâte de décharger les forces destructrices qui sommeillent en lui. Les mots d’ordre, les prétextes ont beau changer, les méthodes de calomnies, d’avilissement, de destruction restent les mêmes. Mais un homme de pensée ne doit jamais se laisser aveugler par de telles paroles de haine et se laisser entraîner par la fureur des instincts collectifs ; il faut chaque fois chercher le droit avec calme et justice 

“Depuis le commencement, tout le mal est venu des doctrinaires qui veulent que leur système soit le seul, l’unique. Ce sont les sectaires de la pensée et de l’action qui perturbent la paix universelle et qui, par leur tyrannie, transforment la juxtaposition naturelle des idées en opposition et discorde meurtrière 

Toute lutte reste vaine quand elle est engagée par un seul individu au nom d’un droit qui voudrait s’opposer à une autorité doctrinaire absolue, appliquée par une organisation et un appareil d’État exerçant pressions et actes de terreur de tous acabits.

”en réalité, il n’est point d’action entreprise par pure conviction qui soit vaine, jamais un effort moral n’est complètement perdu 

 “jamais jusqu’ici on n’a réussi à imposer d’une façon dictatoriale à toute la terre, une seule religion, une seule philosophie, une unique conception du monde, et jamais on n’y réussira, car l’esprit saura toujours résister à l’asservissement ; toujours il refusera de penser selon des formes prescrites, de s’abaisser, de s’aplatir et de se mettre au pas ”

Publié dans éducation prépa école de commerce | 3 commentaires

Grande Bretagne et Allemagne . Pas de vaccination des moins de 18 ans

Les enfants ne recevront les vaccins Covid que s’ils sont vulnérables

Les ministres se prononcent contre la vaccination de masse des adolescents sur l’avis de scientifiquesParEdouard Malnick, ÉDITEUR POLITIQUE DU DIMANCHE17 juillet 2021 • 21h00

Cette décision est en contradiction avec les décisions prises dans des pays tels que les États-Unis, Israël et la France, où les enfants de plus de 12 ans sont systématiquement vaccinés CRÉDIT : Danny Lawson/PA

https://cf-particle-html.eip.telegraph.co.uk/ebb1ac10-2165-4595-a6b5-f89d44c01236.html?i=0&ref=https%3A%2F%2Fwww.telegraph.co.uk%2Fpolitics%2F2021%2F07%2F17%2Fchildren-will-get-covid-vaccines-vulnerable%2F&channel=politics&id=ebb1ac10-2165-4595-a6b5-f89d44c01236&isapp=false&isregistered=true&issubscribed=false&truncated=false&lt=false

La Grande-Bretagne a opté contre les vaccinations de masse contre le Covid pour tous les enfants et adolescents , les ministres se préparant plutôt à offrir des injections aux jeunes vulnérables de 12 à 15 ans et à ceux sur le point d’avoir 18 ans, peut révéler le Telegraph.

Le Comité conjoint sur la vaccination et la vaccination (JCVI) aurait déconseillé aux ministres de déployer des vaccins pour tous les enfants jusqu’à ce que de nouvelles preuves sur les risques soient disponibles.

Au lieu de cela, selon les directives qui doivent être publiées lundi, des jabs seront proposés aux enfants entre 12 et 15 ans qui sont jugés vulnérables à Covid ou qui vivent avec des adultes immunodéprimés ou autrement vulnérables au virus. Ils seront également désormais proposés à tous les jeunes de 17 ans dans les trois mois suivant leur 18e anniversaire.

Cette décision est en contradiction avec les décisions prises dans des pays comme les États-Unis , Israël et la France, où les enfants de plus de 12 ans sont systématiquement vaccinés.

Les syndicats d’enseignants avaient fait pression pour que tous les jeunes se voient proposer un vaccin pour les protéger contre les maladies graves de Covid et pour aider à minimiser les perturbations supplémentaires de l’éducation après trois blocages.

Cependant, les conseils du JCVI devraient faire écho aux recommandations de la commission allemande des vaccins, Stiko, qui a déclaré le mois dernier que seuls les enfants présentant des conditions préexistantes devraient recevoir un vaccin Covid.

Les ministres se préparent à annoncer cette décision après des mois de délibérations du JCVI. Une source a déclaré que le comité garderait la possibilité de vacciner tous les enfants « à l’étude ». Les groupes de patients et les députés ont été informés des plans par Nadhim Zahawi, le ministre des Vaccins, la semaine dernière.

La divulgation intervient avant la levée de nombreuses restrictions de Covid lundi et alors que le ministère de la Santé a annoncé que chaque adulte au Royaume-Uni s’était désormais vu offrir une première dose d’un vaccin – avant la date cible de Boris Johnson du 19 juillet. 

Plus des deux tiers (68 %) des adultes ont désormais reçu deux doses 

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire

A GIBRALTAR TOUTE LA POPULATION EST VACCINEE MAIS LA PANDEMIE REPART/ L’IMMUNITE VACCINALE EST IMPOSSIBLE

A GIBRALTAR TOUTE LA POPULATION EST VACCINEE MAIS LA PANDEMIE REPART/ L’IMMUNITE VACCINALE EST IMPOSSIBLE

Comment convaincre, c’est désespérant ; après Israel, le UK, les Seychelles, Malte, l’exemple par l’absurde : Giraltar 33000 habitants  mais 39000 vaccinés deux doses et ça repart ….L’équivalent de 80000 contamination par jour ramenés à la population de la France.
Je ne suis pas anti vaccin je crois en la rationalité du bénéfice risque calculé librement mais le mensonge m’insupporte : par définition les virus de type coronavirus mutent et l’immunité vaccinale n’est pas possible. Ceux qui affirment le contraire sont de dangereux menteurs qui dressent vaccinés contre non vaccinés  et conduisent les premiers à se croire immunisés

https://t.co/jCmBzYpZuG?amp=1

Le risque vient des vaccinés se croyant protégés qui cessent de s’isoler ou de se faire tester après un cas contact.

Les alertes se multiplient, les statistiques confirment, les pays les plus vaccinés constatent que l’épidémie repart via les vaccinés.

Delfraissy admet  qu’un tiers des plus de 80 ans n’a aucun anticorps protecteur après deux Pfizer (et combien d’autres pas assez ) mais ne voit de solution qu’en multipliant les piquouzes

Si je suis complotiste alors cinq prix Nobel de médecine le sont aussi tout comme des médecins de la qualité de Perronne Raoult et Maudrux …

Le Professeur de Marseille et l’avocat de l’ivermectine proposent  deux évolutions possibles et complémentaires de la Covid en tenant compte des données scientifiques.

Points communs ; ni l’un ni l’autre ne sont des anti vaccins ni des complotistes   mais ils ne pensent pas grand bien des thérapies géniques rendues obligatoires en France . Scientifiques et médecins ils prônent le calcul  bénéfice risque en tenant compte de l’âge, de l’exposition et des comorbidités.

Ils ne croient ni l’un ni l’autre dans une hypothétique immunité vaccinale car le virus mute et ils observent Israël, les Seychelles, Malte ou le Royaume Uni .

il faudra vivre avec la covid et ses évolutions  mais en la rendant la moins dangereuse possible d’où l’importance de soins précoces. On connait l’attachement du premier à l’hydroxychloroquine et du second à l’ivermectine, mais l’un et l’autre ont enrichi leur intuition grâce aux centaines d’études scientifiques qui leur donnent raison

La France rejoint le Tadjikistan  dans la liste  des pays qui rendent de fait la vaccination obligatoire

Les couples qui veulent avoir un enfant  devront choisir, se faire vacciner et attendre plusieurs mois  ou vivre en paria . Les femmes enceintes ne pourront plus consulter dans les hôpitaux, pas plus que les malades   à moins de payer leur tests pcr. Pas de solution pour les allergiques non compatibles avec la vaccination. Un test également pour faire ses courses au supermarché.

Un gamin de 12 ans pour aller s’acheter une paire de chaussures dans un centre commercial a le choix entre le vaccin dont le bénéfice pour lui est nul ou un écouvillon dans le nez si les parents ont les moyens

Aucun pays démocratique ne sera allé aussi loin dans l’abject, instaurer l’apartheid.

VOUS PENSEZ CHOISIR ENTRE LE VACCIN ET LE CONFINEMENT, DEMAIN VOUS AUREZ QUATRE PIQURES ET LE CONFINEMENT

Publié dans éducation prépa école de commerce | 12 commentaires