Classements internationaux des écoles de commerce : la revanche des ECRICOME

What-is-Prudence

 

Certains étudiants se posent la question de l’utilité de passer les concours aux écoles de commerce  appelés Ecricome. Presque toutes les écoles ont confié la gestion de leurs écrits à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris . Les concours Ecricome ont le mérite de proposer des épreuves différentes, de donner une chance de réussite supplémentaire. Les deux écoles alliées issues  de fusions(Neoma, Kedge) proposent plus de 2500 places mais surtout  leur reconnaissance à l’international s’améliore. J’ai toujours poussé à passer le concours Ecricome et je renouvelle ce conseil.

Rouen, Reims , Bordeaux disposent d’institutions solides. C’était vrai il y a trente ans et cela le redevient aujourd’hui .Si elles n’égalent pas les parisiennes  elles réussissent aussi bien que des écoles bien plus coûteuses .

Deux publications du Financial times servent de référence : le classement des master of management ( master du type programme grande école) et les MBA  executive destinés aux cadres après quelques années d’activité.

Les écoles françaises sont toujours correctement placées et la domination des parisiennes n’est pas contesté (HEC ESSEC ESCP) ,en dessous le retour à la situation d’avant 2010 est la règle avec l’épuisement des effets marketing. Quatre écoles  se retrouvent dans le top 10 des deux classements : EDHEC, Lyon , et les deux écoles Ecricome :  Neoma et  Kedge.

Pour les programmes grandes écoles . L’Edhec s’en sort mieux que l’Em Lyon  désormais coincée entre Neoma (Reims, Rouen ) et Skema (Lille).  Si l’Edhec , lyon et Neoma jouent le jeu en présentant tous leurs diplômés du programme à l’enquête (plus d’un millier chaque fois) Skema n’en présente que la moitié( ?).

Audencia et Grenoble ne présentent pas les étudiants du programme grande école. Audencia présente une centaine de doubles diplômés avec Centrale. Grenoble présente 271 étudiants d’un global international master… L’artifice n’empêche pas aux deux écoles de reculer , Grenoble se fait même doubler par Neoma et ses 1221 diplômés étudiés.

Kedge joue également le jeu et se retrouve désormais devant Toulouse et les autres écoles de commerce . Une seule école recrutant une partie de ses étudiants figure dans le top 10 français, c’est l’ieseg.

http://rankings.ft.com/businessschoolrankings/masters-in-management-2018

Le classement des executive MBA temps pleins   traduit la capacité des écoles  à faire face à la concurrence internationale et en particulier américaine  pour attirer les cadres .

Le Mba correspond à une formation  post graduate d’excellence  aux Etats Unis.

Les écoles françaises optent alors souvent pour des implantations en France et à l’international. Hec et l’Insead s’imposent à l’international  et peuvent se targuer d’une réputation d’école mondiale. Hec propose même un programme commun à la LES et à NYU classé deuxième mondial.

Un deuxième groupe est composé de l’ESCP et de l’ESSEC .

Le troisième groupe d’écoles françaises révèle beaucoup de surprises, on y retrouve aussi bien Kedge , Neoma que Lyon et l’Edhec.

Ensuite c’est le désert, en dehors de Toulouse et de Rennes, pas d’Audencia ou de Skema . Grenoble figure dans la liste mais pas pour un programme Russo géorgien …

http://rankings.ft.com/businessschoolrankings/executive-mba-ranking-2018

Les classements du Financial Times ne sont pas parfaits mais ils sont les moins mauvais avec ceux de l’Etudiant et de Challenges. Les critères sont indiqués et vérifiables .

Neoma et Kedge ne sont pas seulement des écoles de bon niveau , elles figurent parmi les moins chères : moins de 36000 euros pour le programme complet (3ans) soit 10 000euros de moins que les parisiennes et 5000 de moins que les provinciales concurrentes.  L’EMLyon  demande plus de 52 000 euros…

Analyse complète en téléchargeant:

Editions Vignou 2018 ode

5b4f4405e2d625.19686693

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

La gare la plus absurde d’Europe se trouve…?A Versailles !

 

CarteTGOTTMVL18-e1462693545841

 

Valérie Pécresse vient d’inaugurer la gare de Versailles Matelot. Cette gare participe à la mise en place d’une ligne de tram en direction de Saint Germain en Laye et le Nord du département. Problème cette gare ne servira pas aux les Versaillais elle est réservée à la réparation des trams.Qu’importe direz vous, il y a une gare à proximité pour les voyageurs, oui il y a Versailles Chantiers …gag…

Deuxième problème, les génies du génie ferroviaire se sont débrouillés pour que la ligne de tram en question passe par Saint Cyr et oublie précisément Versailles .

Une opération qui coûtera plusieurs centaines de millions d’euros…

Le maire de Versailles ne désespère pas  d’un aménagement du projet . « La virgule de Saint-Cyr est très onéreuse en raison des terrassements. Je regrette cette option d’autant que le tram devait aller à la gare des Chantiers par la ligne existante à l’origine. Mes projections montrent qu’il est encore possible de faire quelque chose. Il faut remettre le dossier sur la table »

Le futur tram   reliera Massy à Versailles et une autre ligne …Saint Cyr à Saint Germain . Mais  pas de liaison entre  Versailles et Saint Cyr , il faudra comme aujourd’hui prendre le rer.

Pourquoi vouloir éviter à tout prix à la ligne rejoignant Saint Germain  d’accéder à la Ville Royale et ne proposer ici qu’une gare de rabattement périphérique via la « virgule de Saint-Cyr » ? en cul-de-sac ferroviaire et insertion urbaine très difficile pour les bus et connexions routières… Alors que l’infrastructure lourde qu’est la « Grande Ceinture Ferroviaire » existe pourtant belle et bien depuis plus d’un siècle

La ligne de tram  en direction de Saint Germain  n’est ni connectée, ni en interconnexion avec le seul nœud ferroviaire important du secteur qu’est le Pôle d’échange multimodal de Versailles-Chantiers en cours de rénovation complète. Avec 1500 trains/jour et la desserte quotidienne de centaines de bus, c’est le plus fréquenté de Grande Couronne et de l’Ouest Parisien.

Installer une gare de réparation et refuser de connecter  la ligne de tram à la gare de voyageurs….. il y a quelque chose d’absurde .

 

L’étude technique sur ce site :http://www.tangentielle78.fr/wp/#

CarteTGOTTMVL18-e1462693545841

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

La France est première en Europe  pour les prélèvements obligatoires  et… pour le prix le plus élevé des carburants . La France est enfin le seul pays d’Europe où le chômage progresse…

 

 

images.jpg macron

 

Il parait que ça va mieux, les « spécialistes » se relaient pour annoncer le retour de la croissance et du pouvoir d’achat.

Les statistiques nous disent le contraire : le chômage en France n’est jamais passé en dessous de la barre des 9%, pire il est le seul en Europe où le chômage progresse : 9,3% des actifs contre 9,2% le mois dernier . La France est en queue de peloton, la Croatie est passée devant elle et l’Italie ne devrait pas tarder à faire de même .Depuis le mois de juin l’Italie est passée de 10 ,6% de chômeurs à 9,7% ….

Le taux de chômage semble inversement proportionnel au niveau d’intelligence tel qu’il est mesuré par la presse française. Ainsi aux Etats Unis le taux de chômage est tombé à 3,9%

 

 

Les « plaintes « des Français n’y sont pour rien , nous avons un des taux d’emplois vacants les plus faibles d’Europe. Les coûts non salariaux de la main d’œuvre explosent mais pas les salaires.

Dans la zone euro (ZE19), le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 8,1% en août 2018, en baisse par rapport au taux de 8,2% de juillet 2018 et au taux de 9,0% d’août 2017. Il s’agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis novembre 2008. Dans l’UE28, le taux de chômage s’est établi à 6,8% en août 2018, stable par rapport à juillet 2018 et en baisse par rapport au taux de 7,5% d’août 2017. Il s’agit du taux le plus faible enregistré dans l’UE28 depuis avril 2008. Ces chiffres sont publiés par Eurostat ,l’office statistique de l’Union européenne.

Difficile dans ce contexte pour Emmanuel Macron de se présenter comme un modèle en Europe . Seul le gouvernement socialiste espagnol fait plus mal (15%) avec la Grèce massacrée par les politiques d’austérité.

 

 

Les Français feraient ils les difficiles et refuseraient-ils massivement les emplois ? Un emploi vacant est un poste rémunéré nouvellement créé, non pourvu, ou qui deviendra vacant sous peu . Plus ils sont nombreux plus cela traduit des rigidités du marché du travail.

Et bien la France est un des pays dans lesquels il y a le moins d’emplois qui ne trouvent pas preneur : 1,2%         , deux fois moins que la moyenne européenne …

Autre mauvaise nouvelle, selon Eurostat, l’inflation explose en France en passant en 1 an  de 1% à 2.6% par an . Au même moment les retraites augmenteront de 0.3%       par ce qui entrainera une nouvelle baisse du pouvoir d’achat

La compétitivité ne s’améliore pas et les réformes ne donnent rien.

Les coûts horaires de la main-d’œuvre ont augmenté de 2,2% dans la zone euro (ZE19).En France c’est 2,4% et 5%.

La faute aux salaires trop généreux, non ils ne progressent que de 2% ;dans le coût de la main d’œuvre, les autres coûts progressent de manière dangereuse(5%) en un an. De quoi parle t on ? des charges sociales …

Les mauvaises politiques donnent de mauvais résultats, ce n’est pas une affaire de com…

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9102919/3-17092018-BP-FR/7e5a0895-d702-445d-9731-c82035d0b566

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9102904/3-14092018-AP-FR/ff47e4c8-c8b5-4acf-b801-a45c2b17c803

 

Les boulets structurels

 

Les ménages et les entreprises souffrent de deux handicaps : le niveau de prélèvements obligatoires et le prix exceptionnels des carburants. Dans les  deux cas la France est.. première !

https://www.cargopedia.fr/prix-des-carburants-en-europe

Si cette croissance des prix touche donc tous les conducteurs, elle pénalise les métiers à grande mobilité pour lesquels les véhicules constituent un outil de travail. Avec l’accentuation des tarifs du gazole non routier (GNR) depuis la fin de l’année 2017, les agriculteurs sont eux aussi concernés.

Avant la hausse de la csg, la surcharge globale des prélèvements obligatoires en France s’évaluait à 14% relativement à la zone euro (soit 125 milliards d’euros), et à 18% par rapport à l’Allemagne (156 milliards d’euros). La prise en compte des crédits d’impôts réduirait ces écarts d’à peine 25 milliards d’euros, laissant apparaître 100 à 130 milliards d’euros supportés en trop par le contribuable français comparativement à ses voisins européens.

La différence est plus marquée concerne les prélèvements liés au travail, puisque de 23,9% du PIB en France ils sont plus élevés de 2,1 points et de 2,9 points de PIB relativement à l’Allemagne et à la zone euro, soit respectivement 46 milliards et 64 milliards d’euros en plus.

 

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Le Nobel de la paix en hommage aux dizaines de milliers de femmes tuées ou mutilées par les islamistes et les dictatures

17316093lpw-17316330-article-combonorwaynobelpeace-jpg_5625498_1250x625

Deux belles figures de l’Humanité ont enfin été récompensées par le Nobel de la Paix. Leur combat contre la barbarie s’impose à nous . Malheureusement le  silence  règne sur ces guerres oubliées  et les coupables : islamistes et dictateurs.

Vous avez entendu parler du génocide rwandais de 1994 mais savez vous que depuis , dans l’est du Congo, la guerre et les massacres se perpétuent.

Il est hélas impossible de donner des chiffres précis sur l’occurrence des violences sexuelles dans les Kivus et l’Ituri, comme toujours quand il s’agit de viols et plus encore dans ce contexte. Cependant, toutes les organisations locales, humanitaires internationales ou onusiennes, s’accordent pour reconnaître une centaine de milliers de femmes violées dans l’Est de la RDC depuis 1996  Le rapport sur les violations des Droits de l’homme…, et les chiffres sont probablement minorés : les femmes décédées à la suite de ces violences, par exemple, ne sont pas comptabilisées. Par ailleurs, une part importante des victimes garde le silence. Enfin, et il faut d’autant moins l’oublier que le tabou sur la question est particulièrement prégnant, les violences sexuelles touchent également les hommes, qui n’ont qu’exceptionnellement le courage d’en parler, et seulement quand les répercussions physiologiques sont invalidantes. Les différents rapports signalent la concomitance des vagues de violences sexuelles et des combats ; dès le début de la seconde guerre du Congo, les journaux, les associations locales, les ONG internationales et les organismes onusiens se sont accordés pour dépeindre les violences sexuelles comme une arme de guerre. L’armée congolaise  du boucher Kbila participe elle aussi  à ces massacres et notre président Macron « rend hommage à l’action du Président Kabila pour l’unité et l’intégrité de la RDC »

Issu d’une longue lignée d’ancêtres kurdes, les yézidis ont toujours refusé de se convertir à l’islam, même sous l’Empire ottoman. Leur indépendance leur coûte cher : 73 pogroms et tentatives de génocide au cours de leur histoire. Les islamistes préfèrent encore les juifs aux yézidis, qu’ils appellent « adorateurs du diable » . Simplement parce qu’ils prient Dieu au soleil et vénèrent l’ange Paon, perçu comme Satan. Inspirée par le culte de Mithra mâtiné d’influences chrétiennes et soufies, le yézidisme n’a pas de livre, fonctionne encore en caste et vénère le cheikh Adi, un Levantin qui a considérablement renouvelé sa pratique au XIIe siècle.

 

Situé au nord de Mossoul, dans une zone contrôlée par les peshmergas, son temple sacré n’a pas été souillé par les djihadistes. C’est là que viennent se purifier les rescapées. Violées et converties de force à l’islam, elles y défilent pour redevenir yézidies.

Caroline Fourest :

« Aux siècles derniers, lorsque les femmes étaient violées par les troupes du califat ottoman, elles devaient en prime affronter le rejet de la communauté. Pas cette fois. Le chef spirituel des yézidis, Baba Cheikh, condamne ceux qui les blâmeraient. Un vrai progrès, qui ne guérit pas, mais évite d’ajouter l’enfer à l’enfer.

 

Le cauchemar a débuté il y a trois ans, presque jour pour jour, le 2 août 2014. Daech, qui venait de s’emparer de Mossoul, a envoyé ses sbires fondre sur Sinjar et ses villages alentour pour rafler des yézidis. Les peshmergas déployés autour des villages pour les protéger ont pris peur. Les villageois se sont trouvés nez à nez avec des hordes de djihadistes irakiens et étrangers. Après avoir rusé pour les dépouiller de tous leurs biens, les mercenaires du « califat » ont fait monter les hommes dans des camions pour les exécuter. On commence tout juste à retrouver leurs fosses communes.

 

 

Le sort des femmes yézidies est encore pire. Dans une société traditionnelle, la mort est plus douce que le viol. Les pervers du djihad ont commencé par séparer les vieilles des jeunes, les adultes des enfants, les mères des vierges, avant de les étiqueter et de les vendre comme des bêtes. Des images montrent des colonnes de femmes en voile intégral noir, les mains enchaînées. Les plus âgées étaient enfermées dans des caves pour servir d’épouses temporaires, à la chaîne. Quand on ne pompait pas leur sang pour transfuser les djihadistes blessés… Les plus jeunes étaient triées et vendues.

 

Les prix commençaient à 150 € pour une enfant de 9 ans et pouvaient grimper à plusieurs milliers de dollars.

« La première chose qu’ils ont faite, c’est de nous forcer à nous convertir à l’Islam », confiait-elle à l’AFP il y a deux ans. « Après, ils ont fait ce qu’ils ont voulu ».

 

Ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains depuis 2016, Nadia Murad, dont six frères et la mère ont été tués par l’EI, milite désormais pour que les persécutions commises contre les Yazidis soient considérées comme un génocide.

Céline Pina:

Un prix Nobel de la paix qui a du sens et qui envoie un vrai message politique.

 

Enfin un prix Nobel fort, ancré dans le réel, yeux ouverts face à la barbarie et qui récompense des personnes exceptionnelles. L’un répare le pire, l’autre l’a subi mais au lieu d’en rester brisée, se reconstruit en menant une lutte digne pour les droits humains.

 

Attribué à Denis Mukwege, ce gynécologue qui répare, au risque de sa vie, les femmes victimes de mutilations génitales et à Nadia Murad, jeune yézidi, autrement dit chrétienne dont le peuple est persécuté et génocidé et qui fut esclave de l’Etat Islamique, ce prix Nobel parle de la violence et du cynisme de notre monde actuel. Mais il le fait en nous redonnant de l’espoir et de la force car ceux qu’il récompense incarnent le courage de dire et d’agir alors même que les dictatures et les traditions religieuses qu’ils affrontent ne font aucun cas de la vie en général et présentent comme un exploit viril et un hommage à Dieu, le viol, la mutilation et le meurtre.

 

Dommage qu’en France, où dénoncer la recrudescence de l’oppression des femmes et combattre les mutilations génitales ne comporte aucun risque, on assiste souvent à la valorisation des laquais de l’islamisme et des tenants d’une lecture raciale de la société promouvant le voile comme une liberté ou la mutilation génitale comme un moyen de respecter sa culture d’origine, voire tentant de la valoriser en « circoncision feminine ».

 

Le courage de nos deux prix Nobel qui font un veritable travail politique et essaient de changer le monde offre un contraste saisissant avec nos politiques stipendiés qui ne prennent aucun risque car ils trouvent ce type de sujets touchy, ont peur qu’en regardant en face la persecution des yezidis ils doivent assumer la réalité d’un Islam peu tolérant sur ses terres (car daesch n’est pas seul à persécuter ce peuple) ou regarder en face le fait que les mutilations génitales sont culturellement revendiquées et témoignent de la même peur de la sexualité féminine dont le voile parle également.

 

Sauf que si le courage des uns est admirable et vaut bien un prix Nobel, la lâcheté des autres est inexcusable et explique le mépris que la majorité des politiques engendrent sur notre sol.

L’un gynécologue, l’autre victime, Denis Mukwege et Nadia Murad incarnent une cause planétaire qui dépasse le cadre des seuls conflits, comme en témoigne le raz-de-marée planétaire #MeToo déclenché il y a un an par des révélations de la presse.

 

À 25 ans, Nadia Murad a survécu aux pires heures traversées par son peuple, les Yézidis d’Irak, jusqu’à en devenir une porte-parole respectée et à décrocher le Nobel de la paix. Cette jeune fille au visage fin et pâle encadré par de longs cheveux bruns aurait pu couler des jours tranquilles dans son village de Kosho, près du bastion yézidi de Sinjar, une zone montagneuse coincée aux confins de l’Irak et de la Syrie. Mais la percée fulgurante des djihadistes du groupe État islamique (EI) en 2014 en a décidé autrement.

 

Un jour d’août, sur des pick-up surmontés de leur drapeau noir, ils ont fait irruption, tué des hommes, transformé en enfants-soldats les plus jeunes et condamné des milliers de femmes aux travaux forcés et à l’esclavage sexuel. Aujourd’hui encore, Nadia Murad – comme son amie Lamia Haji Bachar, avec laquelle elle a obtenu en 2016 le prix Sakharov du Parlement européen – n’a de cesse de répéter que plus de 3 000 Yézidies sont toujours portées disparues, probablement encore captives.

 

Le Dr Denis Mukwege est, quant à lui, connu pour travailler sans relâche et ne jamais se résigner à l’horreur. Il « répare » depuis des années les femmes violées victimes des guerres oubliées dans l’est de la République démocratique      du Congo. À deux mois et demi d’élections cruciales en RDC, les jurés du Nobel ont récompensé une voix parmi les plus sévères envers le régime du président Joseph Kabila, davantage entendue à l’étranger qu’au pays. Âgé de 63 ans, marié et père de cinq enfants, le Dr Mukwege aurait pu rester en France après ses études à Angers. Il a fait le choix de retourner dans son pays, et d’y rester aux heures les plus sombres.

il va découvrir une pathologie nouvelle qui va profondément marquer le restant de sa carrière : la destruction volontaire et planifiée des organes génitaux des femmes. Il fait connaître au monde la barbarie sexuelle dont les femmes sont victimes à l’Est de la République démocratique du Congo où le viol collectif est utilisé comme arme de guerre. Pour faire face à cette épidémie volontaire, il s’est spécialisé dans la prise en charge des femmes victimes de viols collectifs. Cette prise en charge des femmes victimes de violences sexuelles est générale. Elle concerne les domaines tant physique, psychique, économique que juridique. Sur le plan médical, il est reconnu comme l’un des spécialistes mondiaux du traitement des fistules

http://www.congoactuel.com/un-medecin-denonce-la-pratique-des-mutilations-genitales-feminines-dans-certaines-tribus-de-la-rdc/

 17316093lpw-17316330-article-combonorwaynobelpeace-jpg_5625498_1250x625

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Ces enfants qu’aime tant Emmanuel Macron

7909527_e4223da4-c670-11e8-bf67-d1c86b46c0e5-1_1000x625

Qui a dit que notre président était froid et distant , n,’a-t-il pas déclaré  à Saint Marin :« J’aime chaque enfant de la République, quelles que soient ses bêtises, parce que bien souvent, il n’a pas choisi l’endroit où il est né, et il n’a pas eu la chance de ne pas en faire ».

Emmanuel Macron venait de rencontrer  un beau jeune homme , repris de justice, proche d’un dignitaire du gang de la cocaine…

 

 

C’était hier, le bon temps pour Macron :

« Ils sont inséparables. Copains comme cochons. Des potes, quoi… Et on imagine aisément le dialogue entre eux. « Eh, Manu, y a des bâtards qui me cherchent des merdes. Fais quelque chose ! ». « T’inquiète, Ben, c’est juste une embrouille à la con. Je te sanctionne pour la forme. Et après, ils vont la boucler ».

 

Manu, de son vrai nom Emmanuel Macron, est président de la République. Ben, de son vrai nom Alexandre Benalla, est adjoint au chef de Cabinet de l’Élysée et plus spécialement chargé de la protection de Manu. Un job qui nécessite un entraînement permanent. »

 

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/alexandre-benalla-racaille-elysee-benoit-rayski-3458108.html#Tk8FOiWfdpRXwyky.99

Manu , privé de son Mignon  depuis quelques semaines a craqué  lors d’un voyage à Saint Martin  pour deux beaux éphèbes. Il faut le comprendre l’un d ‘eux, était un dur, un vrai dur.

Emmanuel Macron a suscité la polémique en acceptant d’être pris en photo avec le jeune homme et son cousin, torse nu, en train de faire un doigt d’honneur. « J’aime chaque enfant de la République, quelles que soient ses bêtises, parce que bien souvent, il n’a pas choisi l’endroit où il est né, et il n’a pas eu la chance de ne pas en faire », a-t-il déclaré.

« Le Parisien a retrouvé un ancien cliché du braqueur qui a croisé la route du chef de l’État, Emmanuel Macron, samedi, à Saint-Martin. Avant son incarcération en février 2015, il fanfaronnait déjà.

Même débardeur blanc, même provocation avec les doigts. Nous avons retrouvé un cliché sur lequel fanfaronne le jeune braqueur qui a croisé, en compagnie de son cousin, la route du président de la République Emmanuel Macron, samedi, lors de sa visite à Saint-Martin (Antilles françaises). Des selfies pris par les deux cousins aux côtés du chef d’État, et diffusés sur les réseaux sociaux, ont créé la polémique.

 

Cette fois, nous sommes en février 2015, Reaulf Fleming, dit « Raul », tout juste majeur, vient d’être interpellé à Saint-Martin pour braquage. Le voyou qui porte en réalité des menottes aux poignets (NDLR : nous les avons effacées de la photo, comme le veut la loi) est sur le point d’être placé en détention provisoire. Il demande alors aux policiers qui l’ont arrêté d’immortaliser la scène.

 

Le braqueur sera condamné en avril 2015 à 5 ans de prison ferme. Il venait de sortir récemment de détention lorsque le chef de l’État l’a rencontré, ce week-end, préconisant au jeune homme d’arrêter « les bêtises » et de s’atteler à la reconstruction de l’île ravagée par l’ouragan Irma.

 

 « Le président a dit qu’il allait m’aider à trouver du travail et aider ma mère malade », a confié Reaulf Fleming, au Parisien, lundi. Selon lui, le chef d’État lui aurait apporté une « grande motivation ». « Il m’a donné envie de sortir de cette île. J’aimerais travailler dans la plomberie. » Un véritable défi pour ce jeune braqueur dont un proche serait, selon nos informations, le chef du gang armé contrôlant le marché de la cocaïne en provenance de Guyane. »

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Quand le Monde et Askolovich déversent leur haine sur des victimes du Bataclan

DfTkrc_WAAAAKzo

 

Elise Vincent et Lucie Soullier plumassiers au journal  » le Monde » se déchainent contre Patrick  Jardin, ils l’accusent de pactiser avec l’extrême droite  et de choisir le chemin de la haine.

Claude Askolovitch bonne conscience autoproclamée en rajoute sur France Inter à l’encontre de Patrick Jardin:

« (Il)s’abandonne à la haine et la revendique et est devenu un personnage fétiche de l’extrême droite, à l’opposé des victimes de bon sentiments… On ressent pour cet homme, grande gueule à la Depardieu, qui fouille photos et archives pour savoir ce qui est arrivé à Nathalie, la sympathie désespérée qu’inspirent ceux qu’on ne sait pas aider… « 

L’amalgame est explicite, Patrick Jardin appartient  à la facho sphère…

Le malheureux se défend de faire de la politique, il pleure simplement  sa fille Nathalie assassinée par les islamistes au Bataclan . Il est sorti de l’anonymat en refusant que l’islamiste Médine  se produise sur la même scène du Bataclan.

Il est reproché à Médine d’avoir intitulé l’un de ses albums, sorti en 2005, Jihad, ainsi que les paroles de sa chanson de 2015 Don’t Laïk. Dans ce texte, il chante : « Crucifions les laïcards comme à Golgotha », ainsi que « Ils n’ont ni Dieu ni maître à part Maître Kanter. Je scie l’arbre de leur laïcité avant qu’on le mette en terre. Marianne est une Femen tatouée « Fuck God » sur les mamelles. Où était-elle dans l’affaire de la crèche ? Séquestrée chez madame Fourest », ou bien encore « J’mets des fatwas sur la tête des cons »

Nous sommes les gens du Livre 
Face aux évangélistes d’Eve Angeli 
Un genre de diable pour les anges de la TV Reality 
Je porte la barbe j’suis de mauvais poil 
Porte le voile t’es dans de beaux draps 
Crucifions les laïcards comme à Golgotha. »

Patrick Jardin n’était pas le seul à faire part de son émotion.

Philippe Duperron, président de « 13 onze 15 », qui regroupe 350 adhérents:

« Même s’il y a plusieurs degrés de lecture possibles dans ses chansons, dans l’esprit des victimes, le lien entre le lieu et le personnage tel qu’il nous apparaît pose problème. Si la programmation est supprimée, ça ne nous sera pas désagréable », a-t-il indiqué.

Certains avocats de victimes du 13-Novembre sont même passés à la vitesse supérieure. Dans un courrier adressé au préfet de police de Paris et que l’AFP a pu consulter, Me Samia Maktouf, qui défend une vingtaine de victimes, réclame « l’interdiction des concerts de Médine pour risque de trouble à l’ordre public, ainsi que pour atteinte à la mémoire des victimes, au respect dû aux survivants, et aux droits des familles des défunts ».

Benjamin Griveaux a défendu Medine, le porte-parole du gouvernement, a rappelé ces principes, disant que « la seule réponse à apporter c’est (…) la réponse du droit et non pas répondre sous le coup de l’émotion »« Les salles sont libres de programmer qui elles veulent » et « la liberté de l’artiste est totale sauf s’il y a incitation à la haine raciale, s’il y a trouble à l’ordre public et ça, c’est au droit de le dire », a-t-il dit sur CNews, ajoutant que le rappeur « n’a pas été à ce stade condamné, qu[’il le] sache ».

Patrick Jardin  a répliqué sur Twitter qu’il n’était engagé dans aucun parti politique mais qu’il refuserait toujours que Médine ou un autre «vienne piétiner» le corps de sa fille et des autres victimes du Bataclan.

« «Je sais bien que Monsieur Médine n’est pas un terroriste, mais ses idées appellent aux meurtres des blancs»,  «Je suis entièrement pour la liberté d’expression. Au vu du nombre de salles à Paris, je pense qu’il serait souhaitable qu’il puisse faire son concert ailleurs. Il ne peut pas faire son concert au Bataclan»

Médine a renoncé mais pas ses complices qui parlent de récupération parce que Marine Le Pen  a dénoncé le concert. Mais elle n’est pas la seule, de Laurent Wauquiez à Aurore Berge les condamnations sont heureusement nombreuses.

La plus belle critique des bien pensants vient une fois de plus d’un avocat de gauche:

http://www.vududroit.com/2018/10/monde-mal-pensants-avez-haine/

 

« Les belles âmes ont peur. Le retour des heures sombres, cette lèpre qui se répand, les méchants qui s’expriment, la plèbe qui prend la parole, tout ceci plonge ces petits-bourgeois dans une panique idéologique qu’ils ont du mal à contrôler. Alors ils se mobilisent, il faut lutter contre ce nazisme qui revient, et chacun doit être à son poste. Chacun doit apporter sa pierre à la construction de ce barrage qui doit nous préserver de la bête immonde : « no pasaran ! ».

Ils ont jeté leur dévolu sur une cible facile, un homme simple à qui l’islamisme a tué la fille un soir de novembre 2015, au Bataclan. Un homme qui ne s’en remet pas.

À celui-là, on va apprendre ce qu’est bien-penser, et l’exposer à la détestation des honnêtes gens. Personne ne peut en être surpris, le premier à lui jeter à la face une tomate pourrie en forme de tweet sera Claude Askolovitch, conservateur de la soumission. Tout de mauvaise foi, et d’insoutenable mépris, l’article fait la leçon à celui qui n’accepte pas, ne se résigne pas, qui a décidé de combattre. Et qui ne peut donc être qu’une brute fascisante.

On renverra à la lecture de ce concentré de déshonneur, mais on peut aussi se contenter du résumé qu’en donne Claude Askolovitch. « Sa fille Nathalie tuée au Bataclan, Patrick Jardin s’abandonne à la haine et devient un personnage de l’extrême droite. @lemonde raconte un homme émouvant de haine qu’on ne peut pas aider. »

Ce petit texte en forme de verdict expulse Monsieur Jardin de l’humanité, car un homme véritable, comme Askolovitch doit penser l’être, ça ne s’abandonne pas, surtout à la haine. S’abandonner au mépris social comme le fait notre professeur de morale, ça, en revanche, on peut et c’est même recommandé dans son petit milieu. Quant à la formule : « Un homme émouvant de haine qu’on ne peut pas aider », la fausse compassion hypocrite ne sert qu’à justifier la sentence: au rebut le père inconsolable ! »DfTkrc_WAAAAKzo

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

EDOUARD PHILIPPE EST RADIOACTIF

 

ob_887a6a_caricature-edouard-philippe-macron-512.jpg

 

Il est mêlé aux scandales de la période  LAUVERGEON, et sans doute à une affaire qui peut coûter 25 milliards d’euros  aux contribuables

 

 

Oubliez le scandale du Crédit lyonnais des années 1990 et les 15 milliards d’euros qu’il a coûtés à la France. L’affaire Areva est en passe de battre tous les records. Selon les  informations de Capital, la justice américaine a discrètement prévenu début juillet les autorités françaises qu’elle pourrait lancer un procès pour corruption contre l’ex-fleuron tricolore de l’atome. Et que, en cas de condamnation, l’amende pourrait aller jusqu’à… 24 milliards d’euros, l’équivalent d’un tiers des recettes de l’impôt sur le revenu.

Voilà maintenant qu’un possible pacte de corruption, conclu en 2010 par l’entreprise avec des dirigeants du Parti démocrate américain, menace de la faire exploser pour de bon

D’octobre 2007 à octobre 2010, Edouard Philippe a été le directeur des affaires publiques du groupe nucléaire. Un poste où il a vu passer l’étrange acquisition d’une start-up californienne sur laquelle la justice américaine se penche aujourd’hui. Invité ce jeudi soir de l’Emission politique, il a assuré ne rien savoir du dossier.

Entre les déboires de l’EPR, le gouffre d’Uramin et le scandale des mines au Niger, c’est la période noire pour le groupe nucléaire, celle qui le mènera à la faillite.

Edouard Philippe a travaillé, de 2004 à 2007 pour le cabinet d’avocats américain Debevoise & Plimpton. Ce cabinet est connu à Washington pour être proche du parti démocrate

Ce cabinet était également l’un des principaux conseils du Department of Energy (DOE, le ministère de l’Energie) durant l’administration Obama. Il intervenait notamment dans le domaine du financement des énergies renouvelables. Heureuse coïncidence : Areva, qu’Edouard Philippe a donc rejoint ensuite, a déposé des demandes de prêt ou de subvention non remboursable auprès du DOE au titre du programme de financement des énergies renouvelables. Quelques jours après son rachat par Areva, Ausra a ainsi obtenu une subvention non remboursable d’un montant de 13,9 millions de dollars pour la construction d’une usine solaire en Californie.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/affaire-areva-la-monstrueuse-amende-qui-menace-la-france-1308725

Les affaires publiques (public relations en anglais) c’est du lobbying. Donc Édouard Philippe était en quelque sorte le lobbyiste en chef du groupe. Et lorsque l’on fouille un peu, on se rend compte que son profil n’a pas été choisi par hasard. L’ancien rocardien,  découvre son mentor, Alain Juppé, lequel le nommera conseiller spécial lors de son bref passage (1 mois) au ministère de l’écologie en 2007. C’est à ce moment là qu’il sera recruté par Areva pour une mission… très précise. Selon un article de Charlie Hebdo datant du 29 avril 2009 intitulé « Le lobbying d’Areva pour l’uranium du Niger » , le lobbyiste « chargé des relations avec les élus » se nomme… Édouard Philippe. Selon l’entreprise il est même en contact régulier avec Marc Vampa, député de l’Eure et président du groupe d’amitié France-Niger à l’Assemblée.

 

À cette époque le Niger est en proie à une révolte des touaregs, très fortement réprimée par l’armée. La révolte des touaregs, qui n’avait à l’origine aucune portée idéologique, s’est radicalisée ces dernières années au Niger et au Mali. Certains de ses membres se sont alliés à des mouvements djihadistes dans un conflit qui terrorise la région depuis 2012.

 

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire