Les grandes écoles de province, la vérité

Source : Les grandes écoles de province, la vérité

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Les grandes écoles de province, la vérité

LES SERVICES COM  VONT VOUS FAIRE PRENDRE DES VESSIES POUR DES LANTERNES 4_jvy4b

 

 

 

 

AUDENCIA, GEM, NEOMA, TBS SKEMA, KEDGE

Sérieuses, appréciées des recruteurs  car leurs diplômés sont moins gourmands que ceux du top 5, les grandes provinciales  font souvent les frais des classements et de leurs étranges critères.

Ces écoles sont plébiscitées par la méthode LinkedIn ou les enquêtes recruteurs. Elles recrutent majoritairement des étudiants de CPGE et leurs barres d’admissibilités sont au-dessus de 10. Seule une petite moitié des étudiants candidats  peut espérer les intégrer.

Les points forts sont notables mais il y a également des points faibles. J’ai volontairement fait l’impasse sur les critères des classements de la presse franco française.  Des renseignements utiles peuvent être tirés de l’Etudiant, à la condition de ne pas faire de classement général à partir de là, ce que l’Etudiant ne fait pas. Il en va de même des données fournies sur les sites des écoles.

L’échappée de Grenoble  au détriment d’AUDENCIA ou de Neoma  est une pure invention des services com, jamais confirmée par les vrais chiffres déclarés par les écoles auprès du ministère. Je pense en particulier au taux de chômage .

Je ne classerai donc pas des écoles qui se valent

PDF A TELECHARGER GRATUITEMENT TOUT CE QUE VOUS AURIEZ VOULU SAVOIR SUR LES ECOLES DE COMMERCE https://pgibertie.files.wordpress.com/2017/04/editions-vignou-2017-edition-pdf.pdf

Les recruteurs se contrefichent des classements. Ils raisonnent par groupe d’écoles, prennent en compte la personnalité de l’étudiant, son parcours, ses stages ou mieux, l’apprentissage.

Mais un projet avancé peut conduire à établir  une hiérarchie

Un étudiant soucieux des coûts de scolarité et des possibilités d’un financement via l’apprentissage  s’intéressera à GEM et à NEOMA

Un étudiant soucieux de parcours culturel  à Audencia

Métiers de la finance et du conseil :Neoma et Audencia

L’intérêt pour l’économie numérique fera penser  à Gem

Un cursus droit à Skéma….

La logistique, c’est un port donc Kedge ou Neoma  sans doute Audencia

L’aéronautique, TBS

 

Les grilles de salaires des big four pour les débutants , le témoignage sur prepa hec . com
« Je suis actuellement (2016) dans un des big four, la grille (salaire débutant ==> J1) est à peu près celle-là après avoir demandé à mes amis de différentes écoles:


groupe A: HEC, ESSEC, ESCP et école d’ingénieur (Polythechnique etc.) ==> 40K€
groupe B+: EM Lyon (pas sur) , EDHEC, ==> 37K€
groupe B: NEOMA, GEM, AUDENCIA ==> 35,5K€
Groupe C+: Toulouse BS==>
33,5K€
GroupeD:  Kedge, SKEMA, ESCA angers … ==> 32K€

La tendance est à peu près la même dans les 3 autres big four (Chez PwC on a NEOMA, GEM et AUDENCIA à 37K€, TBS à 35 etc.). A savoir que les classements récents (le point, challenge etc.) n’influence pas les grilles de salaire… les RH se basent sur des « vrais » critères et le classement des écoles pour les entreprises et peu mobile et bien différents des derniers classements « bidons » que j’ai pu voir sortir. »
http://www.prepa-hec.org/forum/grilles-2016-salaires-embauche-big-four-t26952.html

 

 

 

  Les valeurs sures

 

AUDENCIA, GEM, NEOMA

 

 Audencia

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES   66%

Points forts : forte notoriété auprès des recruteurs , alliance avec centrale,  doubles compétences ,bonne formation en finance , de belles chaires

 

Points faibles  gouvernance instable, peu de possibilités d’alternance une politique de com auprès de la presse française insuffisante et pas de campus à l’étranger pour les étudiants qui veulent  partir en groupe à l’international

Audencia est comme Neoma malmenée par les classements  et c’est tout aussi injuste. L’école, profondément transformée par Aissa Dermouche  puis par le duo Helfer Charroin  est toujours aujourd’hui une belle institution. Nous regretterons le départ de l’excellent Jean CHARROIN

AUDENCIA COURONNEE PAR SES étudiants. L’indice de satisfaction  46,55/55points  est le plus élevé du groupe, il est même supérieur à celui de l’EM

http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/exclusif-ecoles-de-commerce-ce-qu-en-pensent-les-jeunes-diplomes.html

 

Site de mise en relation alumni étudiants opérationnel bel interface

15000 anciens

http://myaudencianetwork.com/gene/main.php?sizeup_

4 consultants carrieres dans l’école

http://myaudencianetwork.com/gene/main.php?base=2465

30 projets sont actuellement incubés, dont 9 projets sur place

http://www.audencia.com/programmes/lincubateur-dentreprises/la-mission/

La Fondation Audencia, depuis le lancement de la campagne a collecté 7,2 M € qui contribuent à la recherche, l’innovation pédagogique, le soutien à l’incubateur et les bourses.

En 2014, 48 bourses ont été attribuées sur 56 demandes formulées, permettant ainsi aux étudiants de réaliser leur projet.

Faiblesse de l’apprentissage seulement 20 étudiants et seulement en troisième année

http://www.audencia.com/entreprises/recruter/apprentissage/

Les doubles compétences d’Audencia  sont un vrai point fort

A partir de la deuxième année possibilité de suivre les cours de l3 puis de m1 de l’université de Nantes

Le double diplôme Ingénieur-manager

 

La voie sciences de l’ingénieur est organisée une journée par semaine dans les locaux de l’Ecole Centrale de Nantes (en face d’Audencia Nantes). Les enseignements sont dispensés par le corps professoral de l’Ecole Centrale de Nantes.

Les modules suivis sont :

Semestre 1. Mathématiques, Mécanique, Thermodynamique

Semestre 2. Mathématiques, Mécanique des fluides, Automatique

Sous réserve d’être validés, ces cours visent à vous donner accès au double diplôme ingénieur ECN + grade master Audencia Nantes.

Pour cette double compétence, vous devrez intégrer à la fin de votre première année l’Ecole Centrale de Nantes pendant une durée de deux ans.

Vous réintégrez ensuite Audencia Nantes dans le cursus anglophone d’une durée de dix hu mois.

La liste des entreprises présentes au forum n’est pas directement accessible sur le site

les chaires d’Audencia Group

Les 6 chaires d’Audencia portent sur des problématiques au croisement des axes de recherche  disciplinaires et transversaux d’Audencia Recherche. Conformément à la stratégie de recherche de l’école, soit elles portent directement sur un aspect de la responsabilité sociétale des entreprises ou de l’innovation, soit elles intègrent ces enjeux dans leurs travaux :

Chaire Banques Populaires Comportements et Vulnérabilité Financière

Chaire Innovation et Relation Client

Chaire Responsabilité Sociétale des entreprises

Chaire Entrepreneuriat Familial et Société

Chaire Innovations Managériales

Chaire Secteur culturel : RH & innovations sociales

Entretien

              Le jury est le plus souvent sympathique et à l’écoute, il ne cherche pas à piéger. Montrez votre connaissance pour Nantes, les spécificités de l’école. Audencia aiment les candidats cultivés et ceux qui cherchent une double compétence dans le domaine culturel ou le développement durable.

 

Grenoble

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES    56%

 

Une école dynamique qui a su se construire une notoriété dans l’économie numérique. Un directeur de programme  passionné de culture, de belles réussites.  L’école est plutôt bien traitée par les classements, elle sait s’y prendre avec le FT.

Points forts : la double compétence ingénieur manager, le positionnement digital très solide, des frais de scolarité faibles (32000 euros), des possibilités d’apprentissage

Points faibles  les incertitudes d’une aventure lyonnaise, l’éloignement de Paris un réseau d’anciens seulement moyen.

Satisfaction des diplômés :GEM 45 ,2pts

26000 anciens un beau site mais rien n’indique s’il est accessible ou non aux étudiants qui ne cotisent pas.

L’apprentissage est possible en troisième année du programme grande école et un contrat de professionnalisation dès la deuxième

À la rentrée 2014, Grenoble EM comptait 231 alternants en 2e année et 329 en 3e année du PGE. Elle aimerait augmenter le nombre de places.

http://etudiant.lefigaro.fr/stage-emploi/actu/detail/article/ecoles-de-commerce-l-alternance-passeport-pour-l-emploi-17927/

 Les doubles compétences de GEM

PARCOURS UNIVERSITAIRES  ils permettent de préparer une licence

Vous suivez le parcours management (parcours classique) en première année + des cours à l’université.Vous complétez vos acquis dans un domaine qui vous passionne tout en acquérant des compétences en management. Ces parcours sont ouverts pour certains sur sélection et vous donnent accès à une Licence

Lettres & Management

Droit & Management

Economie & Management

Histoire & Management

Philosophie & Management

LLCE (Langues Littérature et Civilisation Etrangère) & Management (anglais, allemand ou espagnol)

PARCOURS INGÉNIEUR MANAGER

Développé avec l’EISTI à Cergy Pontoise, école d’ingénieur spécialisée dans le génie mathématique et le génie informatique, ce parcours en 4 ans permet l’obtention d’un double-diplôme ingénieur-manager.

Vous démarrez ce parcours dès la 1ère année du Programme Grande Ecole et passez deux ans à Grenoble Ecole de Management et deux ans à l’EISTI avec des spécialisations orientées finance et mathématiques financières.

Parcours ouvert aux étudiants issus de classes prépas HEC, ECS, scientifiques et aux diplômés d’une Licence de Mathématiques

En 3eme année : Télécom Bretagne en filière Ingénierie des Services et des Affaires : possibilité d’obtenir un double diplôme ingénieur-manager

http://entreprises.grenoble-em.com/sites/default/files/public/kcfinder/files/Fiche_Alternance(1).pdf

Entreprises présentes au forum

AUCHAN Saint-Gobain ORESYS Hewlett Packard Enterprise Schneider Electric SOLOCAL GROUP TOTAL MICROSOFT FRANCE Mars France PANZANI GROUPE CREDIT AGRICOLE Bouygues Telecom DASSAULT SYSTEMES GROUPE SEB Amazon NIKE AKKA TECHNOLOGIES GOOGLE GROUPE ROCHE Keyrus AB InBev SAP France SOMFY SAS ADECCO GROUPE France AMADEUS Adidas France CAPGEMINI GROUPE VOLVO RENAULT TRUCKS Nissan International SA. HILTI Leroy Merlin Rhône-Alpes Dentsu Aegis Network Service du commissariat des armées Salesforce GROUPE CASINO Lucca KRONENBOURG GROUPE GO SPORT LIDL EXTIA mc²i Groupe GROUPE NUMERICABLE-SFR BTO SRL HAYS Danone BANQUE POPULAIRE DES ALPES EULER HERMES AccorHotels SAUPIQUET LABORATOIRES PIERRE FABRE HSBC ATOS ATOS Ubisoft BLOOMBERG TJX Europe / TK Maxx Solucom CARREFOUR Johnson&Johnson EDF GENERAL ELECTRIC LA BANQUE POSTALE Decathlon Henkel France EDMOND DE ROTHSCHILD Société Générale CGI L’OREAL MICHELIN

CHAIRE DIGITAL NATIVES

UN PARTENARIAT ORANGE ET GRENOBLE ECOLE DE MANAGEMENT .La Chaire Orange – Grenoble Ecole de Management « Digital Natives » est une Chaire d’enseignement et de recherche.

Elle a pour vocation d’aider à construire l’Ecole de Management de l’économie numérique, et d’accompagner la transformation numérique des entreprises en intégrant les nouveaux comportements des jeunes générations.

UNE CHAIRE DÉDIÉE AUX SERIOUS GAMES

Entretien

Les modalités de l’entretien sont originales mais il importe de faire passer votre bonne connaissance de l’école, de son dynamisme. Les passionnés d’économe digitales  doivent le faire savoir. Bonne cohérence entre votre personnalité et les doubles compétences proposées par l’école

 

 

Neoma

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES   68%

 

Points forts : proximité de Paris , notoriété forte chez les recruteurs (finance, marketing ,luxe) bonnes formations dans ces secteurs(CFA, DSCG),cohérence du programme, 500 places d’apprentissage, faible coût de scolarité(32000 euros), réseau d’anciens bien organisé et utilisable

Points faibles : la fin du double cursus droit à Reims, une politique de com  insuffisante auprès de la presse française et pas de campus à l’étranger pour les étudiants qui privilégient l’international en groupe

Neoma est née du mariage de Reims et de Rouen, deux écoles immuables du top 10.

La nouvelle école semble jouer le rôle de  souffre-douleur des classements franco français. Le Figaro la déclasse en oubliant deux de ses trois accréditations et lui donne le même nombre de points que des écoles ayant une seule accréditation. Challenges ou l’Etudiant ne valorisent pas ses points forts : la finance, le CFA, le DSCG en interne, la puissance du réseau d’anciens. L’Etudiant se mélange les pinceaux pour les entreprises présentes aux forums et ne valorise pas un des meilleurs carnets d’adresses En dehors d’erreurs pas la moindre donnée objective pour expliquer un recul dans les classements.

Ce n’est pas la fusion qui est en cause, ni la cohérence des programmes .Il suffit de se plonger dans le rapport rédigé par les pairs de l’école en 2014 lors du renouvellement du grade de master pour comprendre ce qui se passait alors . Le modèle de Rouen et celui de Reims  ne correspondaient plus aux exigences sur un point très précis : la qualification internationale des professeurs et la recherche.

Frank Bostyn a  fait un travail considérable pour rentrer dans les clous et il devrait obtenir Equis pour 5 ans et le master pour la durée maximale lors des renouvellements de 2018. Mission  déjà accomplie pour Aacsb et AMBA, en 2018 la tortue devrait doubler bien des lièvres.

Le Financial Times et les classements internationaux  font preuve de plus d’impartialité.

Indice de satisfaction des diplômés 45,2 /55 derrière Audencia et Gem, devant TBS,SKEMA, kedge

http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/exclusif-ecoles-de-commerce-ce-qu-en-pensent-les-jeunes-diplomes.html

L’école, toute proche de Paris a un bon réseau et réussit l’insertion professionnelle.

Les recruteurs sont fidèles à Neoma  et la proximité de Paris n’est pas le moindre des atouts .L’école a même un site sur Paris. Un réseau d’entreprises partenaires comparable à celui de l’Edhec ou de Lyon.

Site de mise en relation des alumni et  accessible gratuitement  à tous les étudiants depuis 2015

http://www.neoma-alumni.com/

56000 anciens des dizaines de tribus locales ou d’entreprises

Fondation Neoma 74 bourses d’excellence en 2015

30 entreprises actuellement incubées et 79 pré- projets

Doubles compétences  de Neoma

Elles interviennent en fin de cursus et ressemblent plus à des spécialisations pour ce qui est du DD avec l’Université de Rouen (sport). Il y a un master spécialisé avec Centrale Paris

La fusion a abouti à une transformation du cursus. A Reims l’école disposait de plusieurs doubles diplômes conduisant à la licence en droit, histoire, philosophie. Ces doubles compétences sont en cours de reconstruction sur le modèle Audencia (à partir de la deuxième année)

NEOMA Business School propose au total de ses deux campus  500 places en apprentissage.

http://www.neoma-bs.fr/thematiques/formations/graduate-school/programme-grande-ecole/apprentissage

L’apprentissage au sein du Programme Grande Ecole de NEOMA Business School est proposé en 1 an (dernière année du cycle Master) ou en deux ans (totalité du cycle Master) 500 places

96 entreprises partenaires  participent aux forums de recrutement

http://www.fondation-neoma-bs.fr/sites/drupal.fondation_neomabs/files/zoomdelafondation_avril2015_v7.pdf

ACCOR ALTEN ARCELORMITTAL ATOS AUCHAN Luxembourg  BACARDI – MARTINI BALENCIAGA BMW GROUP BNP PARIBAS BOUYGUES CONSTRUCTION BRASSERIES KRONENBOURG CAISSE D’EPARGNE LORRAINE CHAMPAGNE ARDENN CANON FRANCE SAS CARREFOUR MARKET CHAMPAGNE LAURENT-PERRIER CHAMPAGNES PIPER HEIDSIECK ET CHARLES HEIDSIECK CIC EST CIC NORD OUEST COLRUYT France COMEXPOSIUM CREDIT AGRICOLE GROUP CREDIT DU NORD DANONE DELOITTE France DENTSU AEGIS NETWORK DOGFINANCE EDMOND DE ROTHSCHILD EULER HERMES  EY FERRERO France GALEC / E. LECLERC GENERALI France GIVENCHY COUTURE GRANT THORNTON GROUPE BEL GROUPE BPCE GROUPE CASINO GROUPE CHEQUE DEJEUNER GROUPE ETAM GROUPE INVIVO GROUPE LACTALIS GROUPE ROCHER GROUPE SOPARIND BONGRAIN GSK GLAXOSMITHKLINE SANTE GRAND PUBLIC HENKEL France HP France IKEA JOHNSON & JOHNSON KPMG France KPMG Luxembourg L’ETUDIANT L’OREAL LA BANQUE POSTALE LCLLEROY MERLIN LIDL LOUIS DREYFUS COMMODITIES MANPOWER France MARS FRANCEMAZARS METROPOLE TELEVISION – M6 MHCS – Dom Pérignon, Krug, Mercier, Moët & Chandon, Ruinart, Veuve Clicquot MICROSOFT FranceNATIXIS NESTLE France NIELSEN NUTRIXO – GRANDS MOULINS DE PARISOTIS PEPSICO FRANCEPRISMA MEDIA PSA PEUGEOT CITROEN PWC France PWC Luxembourg RSM PARIS SAINT-GOBAINSERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMEES SFR SIXT SMALL IZ BEAUTIFUL SOCIETE GENERALE SOLUCOM SOPRA CONSULTING SPB STOKOMANI STUDYRAMA TNS SOFRESUNILEVER France VENTE-PRIVEE.COMVRANKEN-POMMERY MONOPOLE

96 entreprises participent aux forums y compris des banques d’affaires

Les Chaires de NEOMA Business School :

http://www.neoma-bs.fr/profils/professionnels-et-entreprises/recherche-chaires?view=chaire

 Chaire de Bioéconomie Industrielle  Elle fait partie d’un ensemble intégré de la chaine de connaissance et de la valorisation économique des nouvelles technologies : une suite de chaires couvrant la recherche appliquée (Chaire AgroParisTech), les procédés et l’ingénierie (Chaire de l’Ecole Centrale) se complètent et interagissent ; une liaison étroite avec une grappe industrielle (site de Reims-Pomacle avec des démonstrateurs, la création d’entreprises, le soutien des collectivités territoriales) constitue un ensemble très original et presque unique en Europe.

Chaire Business Model & Innovation Entrepreneuriale

Chaire Economie Sociale et Solidaire

Chaire Nouvelles Carrières

Smart Product and Consumption

institut.neoma-bs.fr/spoc/

Plus spécifiquement, le centre de recherche se focalise sur deux axes: le design sensoriel des produits intelligents, et l’appropriation des produits intelligents par les utilisateurs. Les résultats des recherches et le matériel utilisé pour la recherche sont utilisés pour enrichir l’enseignement dans plusieurs cours (marketing des produits high-tech, marketing et design, marketing de l’innovation). Cette approche a été dupliquée en formation continue (IBM, Econocom, e-mba). Plusieurs entreprises impliquées dans le développement de produits intelligents ont été associées à l’enseignement (Ubisoft, Aldebaran, Microsoft, Adobe, Cisco, HTC, SFR, Renault).

MOBIS  a affirmé sa présence auprès des acteurs de la chaîne logistique globale au niveau régional (les ports du Havre, de Rouen, de Paris, etc.), grâce à une approche innovante et durable mobilisant la socio-économie des transports et de la logistique.

Entretien

Le jury est à l’écoute, il appréciera une bonne connaissance de Rouen et de Reims. L’école n’ignore pas que la proximité de Paris est un atout pour les stages et les emplois, c’est la seule école de province  dans  laquelle vous pourrez  évoquer le concept de «  quatrième école de la région parisienne ». Evitez de laisser croire que vous venez passer un entretien d’entrainement. N’oubliez pas d’évoquer votre intérêt pour la finance si c’est le cas, pour les métiers du Champagne. A Rouen  n’oubliez pas la logistique.

 

 

Les prétendantes

TBS   SKEMA KEDGE

 

Toulouse bs

 % DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES   53 .5%

 

Points forts : faible coût de scolarité, la chaire aéronautique , plait à la presse française avec des campus à l’étranger

Points faibles : peu de places pour le pge en apprentissage, visibilité du diplôme brouillée par de nombreux bba , notoriété moyenne chez les recruteurs

La vieille rivale de Bordeaux a trouvé sa place dans le top 10, Tbs    n’est pas chère (32000 euros) elle sera peut-être plus sélective mais

Le nombre de places en apprentissage demeure modeste pour le PGE  et  la notoriété de l’école reste modeste chez les recruteurs parisiens . Les diplômés sont un peu déçus par le réseau d’anciens et l’insertion dans la vie professionnelle. L’école peut bénéficier de l’attractivité de ses associations et des campus à l’étranger

Indice de satisfaction des diplômés 42,2/55 derrière NEOMA et SKEMA, comparable à Kedge

http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/exclusif-ecoles-de-commerce-ce-qu-en-pensent-les-jeunes-diplomes.html

30 000 anciens

Sur le site http://www.tbs-alumni.com, les profils de chaque alumni ET étudiants sont la base des relations entre membres ; ces profils sont mis à jour tous les jours, par les personnes elles-mêmes, par des bénévoles, des étudiants chargés de mission, par les permanentes….

Pour y accéder les étudiants semblent devoir cotiser

La fondation distribue des bourses (pour 800 000 Euros en 2008)

59 étudiants étaient concernés par la filière apprentissage en 2012/2014 pour le programme grande école mais  ils sont bien plus nombreux  si l’on compte d’autres formations gérées par l’école comme le DCG

http://www.tbseducation.fr/sites/default/files/upload/stockfile/commun/cfa/2012/modalites_apprentissage_esc_2012-2014.pdf

12 entreprises sont actuellement incubées et 4 pré incubées

http://incubateurgesct.blogspot.fr/p/projets-incubes.html

 

Les doubles compétences de TBS

Double parcours à l’INSA (Institut National des Sciences Appliquées)

Pendant votre année de Licence 3 à TBS, vous suivez, grace à un emploi du temps aménagé, les cours de L3 du département Histoire de l’Université de Lettres et Sciences Humaines de Toulouse et vous validez, au terme d’une année de cours, une licence d’Histoire de l’Université. Une opportunité unique de partager les enseignements et les méthodes de travail des ingénieurs, en effectuant la dernière année de TBS (M2) de l’INSA

Entreprises participant au forum

http://fr.calameo.com/read/00182179723d1004ffb60

 

AB Inbev • AC Nielsen • Accenture • Accor • Airbus • Air France • Amazonia • ARVALATOS CONSULTING • ATR • Banque de France • Barilla France • BCG • BiscuitsPoult • BNP Paribas • BONNE ASSURANCE • Brasseries Kronenbourg • CampusChannel • Carrières • C.F.E.E. (Compagnie Française d’Etudes et d’Entreprises) •CAPGEMINI • Carrefour Market • Catalina marketing • CERFRANCE Midi-Pyrénées CGI • Chausson Matériaux • CHIESI SA • CIRFA • Citya Immobilier • CNES • CocaCola CONFORAMA • CONSORT NT • Continental Automotive France •Corinne  Cabanes & Associés • Crédit Agricole Groupe • Cultura • Décathlon •DELOITTE • Devoteam Consulting • ENERJIA • ERDF • Es-Tête • Euler Hermes FranceEXCO • Expert • EY • Finaxys • Fleury Michon • France Défi • Freescale Semiconducteurs  Fromarsac • FullSIX Group • GRANT THORNTON • GrDF Groupama • Groupe Atlantic • GROUPE CASINO • Groupe Lactalis • Groupe La Poste GROUPE PARFUMS BERDOUES • Groupe Yves Rocher • Halifax Consulting • HILTI • HSBC France • IAS-GIFAS • IBM France • Kienbau• KPMG • La Banque Postale • Laboratoires Pierre Fabre • La Dépêche du Midi •ASELEC SA • Latécoère • La Voix des Hommes • LCL • LENORMANT MANUTENTION Leroy Merlin • LES ESTUDINES DE BRIENNE • L’Etudiant • LIDL • Liebherr Aerospac Logica • L’Oréal • Marine Nationale • MARS MAZARS • Mediameeting • MEDICA Mondelez • Nataïs Pop Corn • Natixis • Nestlé • Nutrition et Santé • Page PersonnelPepsiCO France • Point P • Pro à Pro Distribution • PRIMEXIS • Prisma Média  PwC • Raynal & Roquelaure • Regain Perform • Rexel France • Rockwell Collins RSM FRANCE • Sage • Saint-Gobain • SEAC • Seb • SFR • Société Générale • Soluco SOPRA GROUP • Soytouch SARL • Spring • STERIA • St-Hubert • Studyrama •SYGNATURES SA • Thalès Avionics • Turbomeca • Unilever • Unis-Cité • UNITAGVéolia • VINCI Energies Franc                                   

Les chaires de TBS

              Chaire SIRIUS – Droit et Management des activités du secteur spatial

Chaire Aeronautics Management

En collaboration avec Airbus et l’Indian Institute of Management de Bangalore, Toulouse Business School contribue à former les futurs leaders de l’industrie aéronautique indienne.

Dans ce contexte, Toulouse Business School propose le programme Aerospace MBA / Executive General Management Programme in Aerospace and Aviation Management en Inde, avec le soutien d’Airbus.

La Chaire Aeronautics Management vise à dispenser un enseignement d’excellence et à promouvoir le secteur de l’aéronautique

Entretien

Toulouse est une vraie ville, il faut connaître la région et ses entreprises. Un intérêt pour l’aérospatiale sera un plus  s’il correspond à la vérité. N’oubliez pas les nombreux parcours de l’école, Bonne connaissances des parcours à l’international.

 

 

  Skema

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES 62% 

POINTS FORTS LES PARCOURS DROIT DES AFFAIRES ET IEP, l’international, la possibilité de compléter en finance de marché avec un bon master finance ,

Point faibles :

Notoriété seulement moyenne auprès des recruteurs

Il n’y a pas de « miracle » Skéma, l’école est l’héritière d’une belle institution, l’ESC Lille .

Satisfaction convenable des étudiants

Indice de satisfaction des diplômés :

Avec 43,4 pts/55 elle fait mieux que Kedge et TBS, moins bien que GEM ,Audencia et Neoma

Elle ne manque pas d’atouts  :

Les coûts de la scolarité sont raisonnables (32000 euros)

Skema propose deux doubles compétences

Parcours Droit Des Affaires – Campus de Lille :

Le parcours Droit des Affaires permet aux élèves du Programme Grande Ecole d’accéder à un Master de l’Université en Droit des Affaires dans le cadre d’un cursus spécifique.

Parcours IEP Aix-en-Provence – en Master 2 :

L’école offre aussi la possibilité aux étudiants de suivre et obtenir un Master 2 en partenariat avec l’IEP d’Aix-en-Provence dans différentes disciplines notamment : Ingénierie politique, Action publique territorialisée, Carrières Publiques, Communication Institutionnelle et journalisme politique

L’école touche à tout, à la culture, à la gastronomie… Certains aimeront, d’autres seront un peu déstabilisés. Attention à l’habillage, certains MSC proposés ne sont rien d’autre que ce que les autres écoles proposent dans le programme grande école…

http://www.skema-bs.fr/actualite-skema/-skema-et-ferrieres-unis-pour-l-excellence-a-la-francaise

 

KEDGE

% DIPLOMES EMPLOYES EN CDI    UN AN APRES   69.5%

Points forts : Bordeaux et l’héritage bordelais (corporate, logistique, négoce), le potentiel de recherche , bonne insertion sur le marché du travail

Points faibles : la com a dissimulé le traumatisme du changement de modèle, Marseille n’est pas Bordeaux

 Je ne saurais oublier Bordeaux, une école qui m’est chère, une bien belle institution. Des centaines d’anciens ont fait de très beaux parcours

Je ne comprends pas pourquoi Bem ne s’est pas mariée avec Toulouse. Depuis il y a eu Kedge une communication que j’ai égratignée et surtout une multiplication des campus : Avignon, Bayonne, Bastia, Bordeaux, Marseille, Toulon, Paris, Shanghai, Suzhou , Dakar.  J’apprécie peu …Attention aux risques de dilution de diplôme grande école.

Le processus de fusion de kedge fut brutal surtout pour les professeurs
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/fusion-bem-euromed-kedge-business-school-en-ordre-de-marche.html
http://www.e-orientations.com/actualites/kedge-business-school-la-fusion-a-du-mal-a-prendre-15161
La cagnotte bordelaise et la prudence de Thomas Froehliecher ont évité le désastre. Le nouveau directeur est manifestement là pour consolider l’école …

Ici, une flexibilité totale, avec 15 parcours possibles + 1 parcours à la carte et 1 parcours en apprentissage

CYCLE MASTER EN 2 OU 3 ANS

Vous avez le choix entre 2 durées :

LONG TRACK : POUR VIVRE UN MAXIMUM D’EXPERIENCES

Vos deux années de Master sont entrecoupées d’une Year Away, vous permettant de vous consacrer pleinement à un projet qui vous tient à coeur.

FAST TRACK : POUR ALLER A L’ESSENTIEL

Ouvert aux parcours à la carte et orientés. Dans ce cas, le cycle Master se fait en 2 ans.

Les chaires et expertises

Entreprises partenaires

Auchan BNP Paribas CMA CG DECATHLON Pernod Ricard Gemalto Hilti La Banque Postale P&G Accenture Saint Gobain Société Générale Wavestone Unilever TF1 Amaris L’Occitane Crédit Agricol  Natixis Volkswagen Lidl Adecco Amazon Henkel EY AccorHotels AutogrillCaisse d’Epargn Highco ONET

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

DES ATTENTATS DE LONDRES AU GRAND CHAMBARDEMENT GEOPOLITIQUE /TROP COMPLIQUE A COMPRENDRE?

military-situation-badia-region-syria-May2017-580x561Pourquoi les services secrets  britanniques sont ils sourds et aveugles? Certainement parce que les réseaux fréro salafistes  sur lesquels ils s’appuyaient les ont lâchés…Les terroristes islamistes profitent du chambardement  géopolitique actuel dont personne ne  vous parle .   Trump et May jouent la carte  des Saoudiens et des émiratis  contre le Qatar et les frères musulmans  . Ces derniers, soutenus par le Sultan Turc  tentent de se rapprocher des Iraniens et de punir les occidentaux.

Les analyses de Mohamed Louizi sont limpides

« La ligne Trump-May
—————————-

Très récemment, le 21 mai, lors de sa visite officielle à Riyad, le président américain avait prononcé un discours dans lequel il dit vouloir combattre non seulement «le terrorisme islamiste» mais aussi «l’extrémisme islamiste»

Au lendemain de l’attentat de Londres, après celui de Manchester — au-dessus duquel plane sérieusement l’ombre des Frères musulmans– la Première Ministre du Royaume-Uni, Theresa May, avait utilisé presque ces mêmes termes, après son «trop, c’est trop !», pour désigner la menace islamiste dans sa globalité, et non seulement son volet jihadiste. Une position courageuse qui n’a pas plu au quotidien britannique The Guardian : journal centre-gauche, proche du Parti Travailliste de Jeremy Corbyn dont l’amitié avec les Frères musulmans n’est plus à prouver.

En effet, The Guardian, dans un éditorial en réponse à May, considère que pour affronter la «menace terroriste», il va falloir s’appuyer, dit-il : «sur quelques individus qui pourraient être les mieux placés pour décourager le terrorisme» ! Qui sont-ils ? The Guardian précise : «ceux qui partagent les mêmes croyances extrêmes, mais sont non-violents et opposés aux méthodes violentes». Suivez mon regard ! Puisque les Frères musulmans, en Angleterre comme en France, laissent croire qu’ils rejetteraient la violence. Ce qui est totalement faux et infondé.

The Guardian rajoute cette phrase, qui en dit long des liaisons obscures entre extrémistes islamistes et services secrets, je cite : «Les plans de Theresa May criminalisent les yeux et les oreilles dont vous avez besoin pour repérer la terreur» ! On comprend mieux pourquoi des services secrets sont si inefficaces dans la lutte contre la terreur islamiste : on sait comment la police paye les indics dans le milieu du trafic des stups. Toutefois, la question de la rétribution des indics extrémistes, dans le milieu islamiste, mérite d’être posée, tout comme celle relative à la pertinence de ce choix.

Selon la SPA (Saudi Press Agency), l’Arabie Saoudite «a décidé de rompre ses relations diplomatiques et consulaires avec l’État du Qatar. Il a également décidé de fermer toutes ses frontières terrestres, ses ports maritimes et aériens, interdire le transit sur son territoire, espace aérien et maritime, et entamer les procédures juridiques pour une entente immédiate avec les pays frères et amis et les sociétés internationales, pour appliquer la même procédure, dès que possible, pour tous les moyens de transport à destination et en provenance de l’État du Qatar. Et ce, pour des raisons de sécurité nationale de l’Arabie Saoudite»[5].

———————————————————————————————–
2- Frères musulmans : le Qatar n’a pas respecté l’accord de Riyad de 2013
———————————————————————————————–

Ces décisions, poursuit la SPA, en citant une source officielle, trouvent leur justification dans les «violations graves commises par les autorités de Doha, en privé et en public, au cours des dernières années, visant à briser l’unité interne saoudienne ; inciter à se rebeller contre l’état ; compromettre sa souveraineté et accueillir plusieurs groupes terroristes et sectaires, visant à frapper la stabilité dans la région — Frères musulmans, Daesh et Al-Qaïda ; la promotion de la littérature et des programmes de ces groupes à travers ses médias en permanence, ainsi que le soutien des activités des groupes terroristes soutenus par l’Iran dans la province de Qatif, en Arabie Saoudite et dans le Royaume de Bahreïn ; le financement et l’accueil des extrémistes qui cherchent à frapper la stabilité et l’unité de la nation à l’intérieur et à l’étranger ; l’utilisation des médias qui cherchent à fomenter la sédition …» !

L’Arabie Saoudite reproche au Qatar de ne pas respecter ses engagements et surtout les accords pris dans le cadre du CCG (Conseil de Coopération du Golfe) notamment le fameux «Accord de Riyad», du 23 novembre 2013. Ce non-respect des accords, et plus particulièrement ses liens avec les Frères musulmans, avaient déjà poussé l’Arabie Saoudite en 2014 à rappeler son ambassadeur à Doha.

Aujourd’hui, le ton est monté sérieusement d’un cran. D’autres pays ont décidé de faire comme l’Arabie Saoudite, parmi lesquels : le Bahreïn, le Yémen, la Libye, l’Égypte, la République des Maldiveset surtout les Emirats-Arabes-Unis, qui, selon la SPA, «prennent cette action décisive en raison de l’absence d’engagement des autorités qataries envers «l’Accord de Riyad» pour la restauration des ambassadeurs et l’accord complémentaire de 2014». Les EAU, qui comme l’Arabie Saoudite, classent depuis 2014 les Frères musulmans parmi les «organisations terroristes», reprochent au Qatar de «poursuivre son soutien, son financement et son accueil des organisations terroristes, extrémistes et sectaires, dirigées par les Frères musulmans»

Quoi qu’il en soit, la présente décision de l’Arabie Saoudite et de ses alliés ne sera pas sans conséquences sur les pays du Golfe, du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et celle d’autres régions. Même si le Qatar décide, pour que cesse cette escalade, de rassurer «sérieusement» ses frères arabes, en se séparant définitivement de ses Frères musulmans, ces derniers trouveraient refuge en Turquie, en Iran et mêmes en Europe. Ils pourraient bénéficier de la bienveillance protectrice de certains gouvernements islamisto-compatibles, en continuant simplement à être «les yeux et les oreilles» de certains services secrets, qui espèrent combattre l’islamisme par l’islamisme (!) : une manière de jeter de l’huile sur le feu ou comme le dit le proverbe brésilien : « Jeter la merde dans le ventilateur » !

Les analyses de Mohamed lOUIZI sont à retrouver sur son blog

http://mlouizi.unblog.fr/2017/05/26/attentat-de-manchester-arena-et-si-on-parlait-vrai/

http://mlouizi.unblog.fr/2017/06/05/qatar-le-compte-a-rebours-est-il-declenche/

Il n’est pas évident de comprendre que la menace ne vient plus des Saoudiens mais bien plus des groupuscules plus ou moins protégés par le Sultan et le Qatar. Le Sultan ne pardonne pas aux Américains  d’éliminer Daesch en s’appuyant sur les Kurdes …

La punition des occidentaux se prépare donc

Les analyses de Fabrice Balanche ou de Frédéric Pichon sont essentielles pour comprendre la suite. Les Russes  soutiennent Iraniens et Turcs contre les Occidentaux military-situation-badia-region-syria-May2017-580x561.jpg

http://www.washingtoninstitute.org/policy-analysis/view/growing-risk-of-international-confrontation-in-the-syrian-desert

Publié dans géopolitique | Laisser un commentaire

LA VERITE SUR «LA MACHINE A FABRIQUER LES TERRORISTES »VOUS NE POURREZ PAS DIRE QUE VOUS NE SAVIEZ PAS

l’article a été écrit il y a presque deux ans;

Depuis les attentats se sont multipliés et les dirigeants n’ont toujours rien compris. Jamais les islamistes en France n’auront été aussi forts, deux partis présentent même des candidats aux législatives;COMBLE DE L  IGNOMINIE LA NOUVELLE MINISTRE DES DROITS DES FEMMES est SURTOUT CONNUE POUR SES POSITIONS EN FAVEUR DU PORT DU VOILE;

rien de nouveau, ah si… remplacez Hollande par Macron et dormez braves gens

LA VERITE SUR «LA MACHINE A FABRIQUER LES TERRORISTES »VOUS NE POURREZ PAS DIRE QUE VOUS NE SAVIEZ PAS

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Les vrais chiffres de l’apprentissage en école de commerce

XVMc1ec0b22-2f25-11e7-85ee-3d8b9af4ab90Les vrais chiffres de l’apprentissage en école de commerce sont disponibles
Pour le ministère l’alternance et particulièrement ‘apprentissage doivent jouer un rôle important, les classements retiennent tous ce critère mais s’emmêlent les pinceaux dans des chiffres fantaisistes.
Comparez avec les vrais chiffres….
La pratique de contrats de professionnalisation complète les contrats d’apprentissage mais le questionnaire du ministère ne porte pas sur ce type d’alternance. Pour en savoir plus il faut se tourner vers les sites des écoles. Nous l’avons fait et nous avons pu constater que certaines écoles peu portées sur l’apprentissage ont signé des accords avec ADDECO. La hiérarchie n’en sera pas modifiée pour autant car l’alternance est complexe à mettre en œuvre, il faut adapter les emplois du temps.
Montpellier a fait le choix de donner la priorité à l’alternance. Un groupe d’école mené par l’Essec, Neoma, Skema , l’Edhec ,offre de belles possibilités.
Les autres écoles ont fait d’autres choix tout autant respectables
% d’apprentis déclarés au ministère
MONTPELLIER 842/2377           35.5%
ESSEC 358/2842                            12 .5%
NEOMA 522/5534                             9.8
SKEMA 424/4356                            9.8
EDHEC 236/3471                           6.8
RENNES 128/2235                          5.7
KEDGE 302/5884                             5.1
ESCP 142/2932                               4.8
TBS 94/2500                                        4
GEM 113/3076                                     3.7%
AUDENCIA 42/2392                         2%
IESEG 119/3932                           2.5
EM LYON 26/2993                       1%
HEC                                          0

PDF A TELECHARGER GRATUITEMENT TOUT CE QUE VOUS AURIEZ VOULU SAVOIR SUR LES ECOLES DE COMMERCE
https://pgibertie.files.wordpress.com/2017/04/editions-vignou-2017-edition-pdf.pdf

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

CLASSEMENT DES ECOLES DE COMMERCE : QUEL EST LE PLUS IDIOT ?

Source : CLASSEMENT DES ECOLES DE COMMERCE : QUEL EST LE PLUS IDIOT ?

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

CLASSEMENT DES ECOLES DE COMMERCE : QUEL EST LE PLUS IDIOT ?

XVMf1e91af8-301b-11e7-a34a-c7eb138e5750-805x257

Les classements  des écoles de commerce se suivent et se ressemblent, d’une année sur l’autre ils poursuivent leur œuvre de désinformation. Ils n’osent critiquer les parisiennes par peur du ridicule mais en dessous ils font n’importe quoi. Le plus grave, ils passent sous silence la situation de l’emploi  au terme d’études particulièrement coûteuses ; Les critères sont le plus souvent fantaisistes et les données fausses

La bonne école selon la presse spécialisée

Les classements des écoles de commerce sont apparus en 1988 avec John Byrne de Business Week. L’inventeur avoue avoir engendré des monstres :

LeClair: : It sounds like it was pretty innovative and influential back in the early days. Why do you call it a monster now?

Byrne:  It’s a monster because everyone has decided to rank schools. There is no perfect way to really rank business schools or any schools. What you have is a lot of imperfect and flawed methodologies. Some of them are frankly journalistically mindless, where people are measuring things that have nothing to do with quality and may even have to do with political correctness.Yeah, I think I created the monster back in 1988 when I put together the first Business Week ranking of business schools. It’s a monster because most of the methodologies are flawed. They’re imperfect. They’re even intellectually dishonest.

Byrne l’a avoué, la plupart des écoles mentent et les classements sont des monstres qu’il faudrait supprimer. Les recruteurs le savent, pas les étudiants qui sont délibérément trompés.

Le brouillard épais des critères utilisés par la presse pour classer les écoles

Dans le monde économique les rankings sont une bonne chose, à la condition de reposer sur une méthodologie claire, des critères vérifiables PAR TOUS.

La presse spécialisée opte pour des critères non vérifiables, pas de banque ressource pour accéder aux données, parfois la méthodologie n’est pas explicitée. Le lecteur doit donc faire confiance et la presse, elle-même faute de disposer des moyens du Financial Times, ne peut vérifier les informations données par le service com des écoles.

Il y a quelque chose  d’effrayant à constater les erreurs  dans la lecture d’informations simples comme les accréditations.

Les critères de sélection ci-dessous sont tous utilisés, nous nous interrogerons sur leurs limites.

Moyenne au bac des intégrés

Note sur 20 calculée à partir de la répartition des mentions obtenues au bac par les admis en 1re année des écoles à bac ou en 1re année du cycle grande école pour les autres en 2015. Mesure le niveau moyen des élèves admis ayant choisi d’intégrer l’école.

Intérêt douteux de prendre compte les notes du bac pour des étudiants qui ont fait au moins deux ans de prépa avant d’intégrer l’école. Il n’y a pas grand-chose de commun entre le niveau d’entrée et le niveau de sortie de la CPGE.

Encore faudrait-il que l’octroi des points pour ce critère soit cohérent… Grenoble, Toulouse, Skema et Neoma recrutent des étudiants qui ont entre 15 et 16 de moyenne. Les deux premières obtiennent 3 points comme HEC (17,6 de moyenne), les deux autres en ont seulement deux comme des écoles recrutant à 13 de moyenne.

Quelle est la cohérence ?

 Pourquoi ne pas partir du nombre de points correspondant à une mention et mettre ensemble les écoles recrutant de 14 à 16

Implication dans la recherche d’excellence

Nombre d’articles publiés par les professeurs de l’école sur 3 ans dans les publications CNRS et FNEGE (Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion des entreprises) de catégories 1*, 1e, 1g, 1eg et 1. Cet indicateur mesure l’implication des écoles dans la recherche d’excellence.

Un enseignant chercheur sera-t-il pour autant un bon pédagogue ? Ce critère traduit le tropisme de la fac de luxe … Une école qui préfère se tourner vers des professionnels compétents mais publiant peu sera mal notée

Problème, les informations des écoles sont-elles vérifiées ? Les classements n’ont rien à voir avec ce que les écoles déclarent à la commission des titres. Nous le constaterons plus loin.

Durée du grade de master

En années, durée d’attribution du grade de master (au maximum 6 ans. Depuis 2015, la durée maximale est portée à 5 ans). Plus la durée est longue, plus l’école présente des garanties aux yeux du ministère.

On ne peut comparer que ce qui est comparable, les écoles notées en 2015 seront pénalisées par rapport à celles qui ont eu auparavant une durée de 6 ans. Pénalisées également les écoles ayant connu une fusion récente et à ce titre  limitées à une durée plus courte.

Participants aux forums-entreprise

Nombre d’entreprises de plus de 1.000 salariés présents sur les forums recrutement de l’école en 2014-2015. Montre l’aptitude de l’école à mobiliser les grandes entreprises lors de ces manifestations où elles viennent se présenter aux futurs diplômés. Nous ne prenons en compte qu’une seule fois une entreprise présente sur plusieurs forums de l’école, tous campus confondus.

Etrange… Une école réussissant à établir des relations étroites avec une entreprise et amenant cette dernière à être présente plusieurs fois dans ses locaux, ne sera pas valorisée. On aurait aimé que la participation des entreprises à l’enseignement, l’existence de chaires, de parrainages soient pris en compte

Participants aux forums-entreprises (PME)

Nombre d’entreprises de moins de 1.000 salariés présentes sur les forums recrutement de l’école en 2014-2015. Montre l’aptitude des écoles à mobiliser leur réseau de PME lors de ces manifestations où elles viennent se présenter aux futurs diplômés. Nous ne prenons en compte qu’une seule fois une entreprise présente sur plusieurs forums de l’école, tous campus confondus.

L’Etudiant note les écoles sur le pourcentage des jeunes diplômés qui créent une entreprise à la sortie de l’école. Le pourcentage est faible quelle que soit l’école. Qu’importe, une école à 6% aura 3 points (Montpellier) et une école à 4%, un seul point (Lyon, Neoma).

L’Etudiant note les écoles sur le nombre de grandes entreprises participant aux forums. Bon critère, mais pourquoi un tel décalage entre les renseignements du magazine et ce que nous apprenons sur les sites des écoles ?

Les écoles indiquent sur leurs plaquettes les entreprises visiteuses et nous retrouvons partout les mêmes, sans doute pas de quoi établir un classement. La liste des partenaires est publiée plus loin.

Il y a cohérence entre ces informations pour plusieurs écoles : Audencia, Neoma, les trois parisiennes. D’autres laissent dubitatifs, l’ESC Montpellier ou Strasbourg reçoivent selon l’Etudiant 50% d’entreprises de plus de 1000 salariés que Hec… Impossible de confirmer avec les informations des sites.

C’est sans doute vrai puisque c’est imprimé mais je suis surpris. Mieux, HEC, l’ESSEC ou l’Escp reçoivent à peu près le même nombre d’entreprises que Audencia ou Neoma, à savoir 80/90 mais une barre astucieusement placée permet d’accorder aux parisiennes  les fameux trois points (comme à Montpellier pour plus de 140 entreprises), contre seulement deux aux autres. Ouf le classement est sauvé du ridicule …..

Sauf que le nombre d’entreprises présentes ne correspond pas à celui annoncé sur les sites des écoles.

 

sup_de_cons_texte_au_15032017_page_42.jpg_-_visionneuse_de_photos_windows 

Part des étrangers sur le campus

Pourcentage d’étudiants étrangers présents sur le(s) campus de l’école en 2014-2015, tous programmes confondus. Montre l’internationalisation sur le(s) campus français de l’école.

 

Le critère est-il suffisant ? Plusieurs scandales ont prouvé combien il était facile d’importer des étudiants chinois pour se faire de l’argent et bien progresser dans les classements

 

Proportion de double-diplômés

Pourcentage de diplômés 2014 ayant reçu le diplôme d’un partenaire académique.

Le critère le plus contestable si le double diplôme ne traduit pas une double compétence. Une école incapable d’assurer la formation au DSCG  la sous-traite à une université partenaire, l’étudiant sera un double diplômé. De l’enfumage.

Moyenne des notes de satisfaction des promos 2011 et 2014. Les diplômés pouvaient noter le critère sur une échelle de 1 (« Pas du tout satisfait ») à 5 (« Entièrement satisfait »). Sondage effectué durant l’été 2015 par l’ENSAI junior Consultant (la Junior-Entreprise de l’École nationale de la statistique et de l’analyse de l’information). Les données suivies d’une astérisque (*) proviennent de l’enquête 2013.

J’ai besoin de comprendre pourquoi la barre nécessaire pour obtenir 3 points en satisfaction générale est de 4,2 et non de 4 ? Neoma avec 4,1 n’obtient que 2 points. Pourquoi la même barre est-elle de 4 pour la satisfaction des professeurs et pas 4,2 ? Pour sauver Hec des deux points infamants et ne pas décrédibiliser le classement

Les classements privilégient l’étudiant consommateur roi. Pourquoi pas mais plusieurs remarques

Dans quelles conditions l’enquête s’effectue-t-elle ? Qui fournit les coordonnées des étudiants ? L’école les contacte-t-elle ? Pourquoi ne pas avoir posé les mêmes questions aux recruteurs ?

 

     Etudiants par professeur de gestion: effectif du PGE divisé par le nombre d’enseignants de gestion permanents selon la définition de la CEFDG, soit travaillant au minimum 4 jours par semaine en CDI et dont l’établissement est l’employeur exclusif.

Le modèle c’est l’université, pourquoi uniquement les permanents ? Une école qui fait appel à des professionnels de haut niveau venus de l’entreprise est pénalisée…

 Anciens élèves figurant dans le Who’s Who constaté dans l’édition 2014.

Pourquoi pas ceux qui ont une particule…

Proportion des diplômés de la promotion 2014 possédant un double diplôme avec une autre institution française.

Qu’apporte un diplôme de gestion s’ajoutant à un diplôme de gestion ? Rien. Ce critère valorise les écoles qui sous traitent une partie de la formation à l’université voisine et pénalise les écoles qui prennent en charge la formation. La prime aux plus mauvais. Pour avoir un sens ce critère devrait être réservé aux doubles diplômes traduisant une double compétence ; droit plus gestion

Salaire annuel brut moyen des débutants en France, hors primes, dans la dernière promotion (source écoles).

Salaire annuel brut moyen des débutants à l’étranger : il n’inclut pas les primes (source écoles).

Bon critère, le seul problème : la source, certaines écoles valorisent…Seule une étude de terrain serait crédible

Professeurs de gestion étrangers : proportion d’enseignants de gestion non français au sein du corps professoral permanent, selon la définition de la CEFDG.

Les écoles faisant appel à des professeurs français de qualité ou à des professionnels venus de l’entreprise sont pénalisées

Etudiants admis sur titre : pourcentage d’élèves admis sur titre dans la promotion sortante. Ils viennent d’un premier cycle universitaire ou de tout parcours qui n’est pas une classe prépa

Une école qui recrute sur CPGE serait donc une mauvaise école….

La durée du visa, celle de l’habilitation grade master

Voir plus haut, on ne compare pas ce qui n’est pas comparable : la durée maximale a été réduite et pour les écoles fusionnées elle est mécaniquement courte dans un premier temps. On y retrouve le nombre de professeurs permanents par élève (7), le pourcentage de professeurs diplômés d’une école labélisée EQUIS, AACSB ou figurant dans le classement de Shanghai (5), le nombre d’inscrits aux MOOCS mis en ligne par l’école (2) ainsi que le nombre moyen d’étoiles CNRS obtenues par professeur (3).

Le syndrome de la fac de luxe : plus une école ressemblera à une université, meilleure elle sera, plus elle fera appel à des professionnels venus de l’entreprise   plus elle sera mauvaise. Le bon prof est le chercheur pas le pédagogue. Un gadget en plus les MOOCS ou le rêve de l’école sans prof

8178_1493819314_sup-de-cons-image2

Le nombre d’associations par élève

Intérêt ? Peu d’associations mais efficaces c’est peut-être mieux…

Taille du campus par étudiant, Evolution de la taille des campus, Campus à l’étranger 

Le campus à l’étranger, c’est bien mais pour en faire quoi ? Des vacances tous ensemble ? La dispersion des étudiants c’est aussi bien. Pour le reste à quand le classement sur le nombre de wc par étudiant

Innovation pédagogique : le dernier critère a été noté selon l’avis de la rédaction du « Parisien Etudiant » sur la qualité du travail des écoles dans le domaine des projets pédagogiques et des projets de développement

Sur quels critères ? La qualité de l’accueil des journalistes ? Le budget pub ? Mystère… Peut-être la nécessité de mettre une bonne note aux parisiennes pour faire crédible

 Le taux de diplômés issus des voies littéraires et technologiques, la part d’admis sur titre dans l’école Le taux d’étudiants de première année venus des cinq lycées fournissant le plus d’élèves au programme a été compté négativement.

Prendre des ES, des S, des prépas et recruter dans de grands lycées, voilà ce qui fait une mauvaise école

Le pourcentage d’étudiants étrangers

Le modèle : l’université de Toulon et sa filière chinoise ?

Un traitement particulier pour le Point. Les critères sont incompréhensibles, ils n’en deviennent pas pour autant plus justes, je vous laisse juges.

  • La note Entrepreneuriat comptabilise le nombre de projets présentés par les diplômés à l’incubateur et la sélectivité de cet incubateur par rapport aux diplômés sortants, le nombre d’entreprises créées par les diplômés du programme et incubées, dans l’absolu et par rapport aux effectifs, la viabilité d’une partie des entreprises sur trois ans, le pourcentage d’élèves en majeure entrepreneuriat. Le montant du fonds d’investissement, en tant que tel puis rapporté au nombre d’élèves, est pondéré.

Challenges fait également du nombre d’entreprises incubées un critère discriminant. Pourquoi pas mais les résultats de l’enquête interpellent …

Aujourd’hui, l’incubateur de l’EDHEC a accompagné la création de 12 nouvelles entreprises qui ont conduit à la création de 30 emplois. On compte actuellement 50 projets en cours de développement.

L’enquête de Challenges   découvre …. 148 entreprises incubées, trois fois plus que la réalité.

http://www.edhec-executive.fr/qui-sommes-nous-/eye-business-incubateur/eye-l-incubateur-du-groupe-edhec-166412.kjsp

Il y aurait 20 places par an à Roubaix

En 2014  il y aurait 4 entreprises incubées à Nice

http://www.mon-incubateur.com/site_incubateur/incubateur/eye-edhec-young-entrepreneur-roubaix

Challenges trouve 104 entreprises incubées à l’EM ,  L’Etudiant fait mieux et en trouve.. 134 .Sur son site l’école en avoue… 24. Que penser du chiffre donné pour Skema par la presse, 55 entreprises actuellement incubées ? Combien sont-elles par bureau ?

 L’incubateur Tonic dans le Nord est modeste avec seulement dix bureaux, les entreprises n’y demeurent que jusqu’à la création de leur identité juridique, ainsi  40 entreprises ont été aidées depuis la création en 1999. Celui de Sophia Antipolis  a incubé depuis 2001 146 entreprises et le site donne les noms de 7 entreprises actuellement incubées.

Comment Challenges arrive-t-il à 55 ?  L’explication serait-elle dans l’addition des actuelles incubées et des projets ? On pourrait comprendre ?

Dans ces conditions, Neoma qui avoue 30 entreprises actuellement incubées et 79 pré- projets, devrait obtenir le chiffre de 109. Challenges lui en octroie 46 …

Les critères sont tellement complexes qu’ils conduisent à des résultats risibles. VOUS LIREZ PLUS LOIN QUELQUES INDICATEURS SIMPLES comme le taux d’emploi des diplômés, les salaires, le réseau d’anciens, le nombre d’apprentis. Vous les comparerez au classement du Point …Sachez que pour le magazine l’école leader pour l’entrepreneuriat, devant HEC, est…l’EDC .

Lyon, école des entrepreneurs ne serait que 10éme  loin derrière Troyes. Neoma et Grenoble passent à la trappe.

  • La note International comprend le nombre de professeurs diplômés à l’étranger et d’étudiants internationaux, de partenariats actifs avec des universités étrangères, et le pourcentage de doubles-diplômés issus de ces partenariats. Une majoration est affectée pour les universités étrangères accréditées et les doubles-diplômés issus de ces institutions. Le pourcentage de diplômés expatriés est valorisé. L’exposition internationale, par le biais d’un stage ou d’un séjour académique (dans une université partenaire ou sur un campus de l’école), est également pondérée.

Dieu que c’est compliqué et tout cela pour faire de l’ISG une des meilleures écoles à l’international loin devant l’ESSEC.

Plus sérieusement certains classements comme celui de l’Etudiant valorisent les écoles qui ont peu de participants par accord d’échange, ce qui évite le voyage en groupe. Hélas l’erreur détruit la bonne intention : Neoma qui a 2,5 étudiants par échange et par campus (les étudiants de Reims et de Rouen ne se connaissent pas) obtient un point de moins au classement que Grenoble qui a pourtant 3 étudiants par accord. Skema subit la même injustice.

Pour être bien classée une école doit recruter des professeurs étrangers, docteurs et femmes…Est-ce pertinent ?

L’ieseg a fait de ce type de recrutement la clef de sa progression dans les classements avec plus de 80% de professeurs étrangers.

Malheur aux écoles qui recruteraient encore des hommes… compétents.

Le critère de la diversité du recrutement semble plus pertinent mais hélas les classements réservent de mauvaises surprises. Pour le Point recruter des littéraires et des techno favorise mais recruter des ES pénalise. Communiquer sur l’égalité des chances favorise, mais pratiquer des scolarités moins élevées sera peu pris en compte. La PCS des parents n’est jamais intégrée dans ces classements et rarement la part de boursiers d’Etat. De ce critère de la diversité découle celui de la valeur ajoutée.

Les classements accordent une place importante à l’apprentissage et à l’alternance. Hélas le résultat à l’arrivée ne correspond pas à la réalité avouée par les écoles.

Selon le Figaro, Gem aurait 32% d’alternants dans son programme grande école. Chiffres totalement fantaisistes. Il faudrait que l’école propose plus de 1000 contrats ; impossible. L’école avoue 113 contrats d’apprentissages sur son site et au ministère (3,2%…) on peut y ajouter des contrats de professionnalisation mais le Figaro s’est bien mélangé les pinceaux. Gem indique 17% d’alternants à l’Etudiant, ce n’est toujours pas 32%. .

Le Parisien et le Figaro sont friands de nouvelles technologies et le nombre d’inscrits aux MOOCS discrimine.

« L’innovation pédagogique » mesure la qualité de la formation « noté selon l’avis de la rédaction du « Parisien Etudiant » sur la qualité du travail des écoles dans le domaine des projets pédagogiques et des projets de développement »

Le MOOC ou cours en ligne, a fait son apparition en 2013 et s’est présenté comme une véritable révolution. Quel est le bilan, plus de trois années après son apparition ?

Le Mooc est une mode déjà dépassée qui n’a pas pris en France. Pire il a accentué l’absentéisme dans certaines écoles. Il relève de la tentation de l’école low cost, sans prof… Un sondage datant d’il y a plusieurs mois révélait que seuls 5% des étudiants affirment savoir ce que sont les cours en ligne gratuits et massifs.

Les écoles jouent avec le feu : Les MOOCs ne sont maintenant plus seulement formateurs, ils sont certifiants. Et d’ici quelques années, les certificats délivrés par les MOOCS pourraient bien faire concurrence aux diplômes. C’est en tout cas l’avis de Dominique Boullier, professeur de sociologie à Sciences Po Paris. Selon lui, « les certificats délivrés par les MOOCs représentent une potentielle machine de guerre contre les diplômes, qui contiennent 80% de choses inutiles pour l’entreprise.

https://www.contrepoints.org/2017/03/17/284237-revolution-moocs-na-t-lieu

Le livre humoristique de bandes dessinées de Zeil au titre très provocateur de « Sup de cons » veut rétablir la vérité sur certaines écoles de commerces peu efficaces, qui coûtent cher, et débouchent rarement sur un bon emploi.
Ce livre dénonce, nous voulons le compléter d’indicateurs précis
Des indicateurs objectifs et vérifiables existent-ils ? La presse pourrait-elle partir de ces indicateurs officiels, éviter la manipulation de certains services de com trop zélés ?
Oui ils existent et je ne comprends pas pourquoi la presse leur préfère des indicateurs surréalistes. Les vrais chiffres des écoles de commerce sont validés par les directeurs et sont transmis au Ministère de l’Education Nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ils sont utilisés pour accorder ou non aux écoles le Master. Ils sont centralisés par la commission en charge des accréditations, la CEFDG.
https://www.cefdg.fr/
L’approche n’est pas facile pour le grand public mais je me propose de dévoiler les fiches cachées des écoles. Nous y ajouterons d’excellentes enquêtes objectives menées par les statisticiens de l’Ensai .
Nous serons alors très loin de la grande cuisine des classements et de l’image de la jeunesse dorée pour laquelle tout serait facile

5122338_3_c273_sup-de-cons-le-livre-noir-des-ecoles-de-co_4c3b20a193e8460d4aade69d5af62ce3

LES ECOLES ET L’EMPLOI/ LES VRAIS CHIFFRES
Juger les écoles sur leur capacité à permettre l’emploi de leurs étudiants ? L’idée ne semble pas mauvaise
Les indicateurs du ministère sont réalistes mais il faut tenir compte de trois situations différentes : l’emploi, le chômage et la poursuite d’étude.
Le total des employés et de ceux qui sont en recherche d’emploi ne fait pas 100%, plusieurs étudiants sont en poursuite d’étude après leur diplôme.

Les poursuites d’étude sont moins nombreuses que l’on pouvait le penser. Elles sont incontournables si un étudiant veut compléter son diplôme par une véritable double compétence en droit ou dans une école d’ingénieur. Tel est le cas dans les parisiennes ou à l’EDHEC mais les chiffres demeurent modestes, tout comme les doubles compétences…
Dans certaines écoles la poursuite d’étude traduit une réalité différente, le besoin de compléter un diplôme jugé insuffisant. On évoque souvent des masters spécialisés dans des écoles plus prestigieuses. Dans les faits cette pratique est peu répandue et la poursuite d’étude se fera après quelques années d’expérience professionnelle. Le diplôme de la Grande Ecole se suffit donc à lui-même dans l’immense majorité des cas .

Les écoles n’assurent pas une protection complète contre le chômage
L’enquête de la CGE nous donne 15%de jeunes diplômés en recherche d’emploi, 80% d’employés et 5% en poursuite d’étude pour l’ensemble des grandes écoles de commerce.
A ma connaissance aucun classement de la presse spécialisée ne prend en compte le taux d’emploi et le taux de recherche d’activité….Je ne comprends pas. Les écarts sont pourtant conséquents entre des écoles qui comptent moins de 5% de chômeurs après le diplôme et celles qui sont à près de 20%.
Qui fait mieux que la moyenne? Les parisiennes, on s’y attendait mais il y a des surprises.
Lyon obtient des résultats remarquables, Audencia, l’Edhec ,Neoma , Kedge tiennent la route. Grenoble (deux fois plus de chômeurs qu’à Audencia)et les chouchoutes des classements déçoivent.
Quelles explications peut-on fournir ?
La notoriété n’explique pas tout, la proximité de Paris, la force du réseau d’anciens font la différence entre Néoma, Telecom et des écoles plus éloignées comme Grenoble ou Montpellier.
La situation du marché local de l’emploi… un indicateur qui n’est jamais pris en compte. Je ne comprends pas pourquoi.

Pour le ministère l’alternance et particulièrement ‘apprentissage doivent jouer un rôle important, les classements retiennent tous ce critère mais s’emmêlent les pinceaux dans des chiffres fantaisistes.
Comparez avec les vrais chiffres….
La pratique de contrats de professionnalisation complète les contrats d’apprentissage mais le questionnaire du ministère ne porte pas sur ce type d’alternance. Pour en savoir plus il faut se tourner vers les sites des écoles. Nous l’avons fait et nous avons pu constater que certaines écoles peu portées sur l’apprentissage ont signé des accords avec ADDECO. La hiérarchie n’en sera pas modifiée pour autant car l’alternance est complexe à mettre en œuvre, il faut adapter les emplois du temps.
Montpellier a fait le choix de donner la priorité à l’alternance. Un groupe d’école mené par l’Essec, Neoma, Skema , l’Edhec ,offre de belles possibilités.
Les autres écoles ont fait d’autre choix tout autant respectables mais qui ne justifient pas leurs bons classements dans la presse officielle…

La puissance du réseau, la capacité à le mobiliser constituent un élément clef du choix. Toutes ces données conduisent à souligner l’intérêt des écoles qui ont les meilleurs réseaux et il est relativement facile de les identifier..

Le premier groupe d’écoles comprend HEC, ESSEC ,ESCP , mais également EDHEC, EM et NEOMA .

Un deuxième groupe comprend Kedge, Audencia Skema TBS

étude complète

PDF A TELECHARGER GRATUITEMENT IMG_20140811_0001 TOUT CE QUE VOUS AURIEZ VOULU SAVOIR SUR LES ECOLES DE COMMERCE
https://pgibertie.files.wordpress.com/2017/04/editions-vignou-2017-edition-pdf.pdf

Mais vous pouvez également l’acheter sur Amazon
https://www.amazon.fr/guide-critique-2017-ECOLES-COMMERCE/dp/154519078X/

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire