COMMENT LA PRESSE EST ELLE TOMBEE SI BAS?

Pourquoi la presse officielle ne supporte t elle pas les réseaux sociaux?

Pourquoi les Français n’ont ils pas confiance dans les journalistes?

Les spécialistes vous expliqueront que c ‘est la faute aux complotistes, que c ‘est une tradition historique… En réalité quand la presse est libre , intelligente, capable d’enqueter l’opinion la soutient et se bat pour son indépendance…

En s’en prenant à la loi de 1881 le pouvoir macronien n’attaque pas la presse asservie, à quoi bon tordre le cou à un cadavre? C’est la liberté d’expression des citoyens qui est en réalité menacée :

Mais quand tout est pourri….

Le document ci dessus sur un fait d’actualité banal vous montre comment ces paresseux se contentent d’un copié collé d’une dépèche AFP…

Mais il y a surtout cette désinformation systématique , méprisante sur la pendémie actuelle et ses scandales

Souvenez vous , c’était lors du week end de l’Ascension en mai dernier.

Sans doute séduite par la call girl chargée de la commercialisation de l’étude bidonnée  du Lancet  la presse massacre Raoult en reprenant les communiqués mensongers de l’afp

Ce que les complotistes osaient dire en mai   et ce  tout le monde sait aujourd’hui :

Début juin, l’affaire avait fait grand bruit. Et pour cause : la vaste étude publiée dans la plus prestigieuse des revues médicales concluaient à l’inefficacité de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 et même à sa dangerosité, entrainant un coup d’arrêt dans les essais menés dans le monde entier. Mais des doutes avaient rapidement été soulevés sur les données prétendument issues de plus de 100 000 patients hospitalisés dans le monde, recueillies par une obscure société du nom de Surgisphere. Trois des quatre auteurs de l’article (le 4e étant le dirigeant de Surgisphere) s’étaient alors rétractés.

Arianne Anderson est directrice des ventes de la société Surgisphere qui a fourni les données de l’étude du Lancet, laquelle a déclaré la chloroquine dangereuse.
Cette « dame » est issue du monde de la prostitution et de l’industrie pornographique.
Outre que l’étude du Lancet est pour le moins approximative, avec une telle employée, sa crédibilité « part en vrille ».
L’amateurisme et l’incompétence du ministère de la Santé qui a réagi sans aucun recul face à cette étude, prenant dans l’immédiateté la décision d’interdire le protocole du professeur Raoult, sont maintenant patents. Olivier Véran n’y a vu que du feu si l’on peut dire.
Arianne Anderson alias Skye Daniels est visible sur les réseaux pour adultes. Sa contribution personnelle peut servir, à la limite, à une campagne de promotion pour la lutte contre le Sida, mais quant au Covid 19…

https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-mortalite-accrue-a-l-hopital-avec-la-choloroquine-et-l-hydroxychloroquine-20200522

L’analyse de près de 15.000 malades du Covid-19 traités par ces médicaments dans les 48 heures suivant le diagnostic montre une augmentation importante de la mortalité.

Par Damien Mascret

Hydroxychloroquine : «On peut le dire haut et fort, le Pr Raoult se trompe !»

Le Pr Jean-François Bergmann, qui a travaillé pendant 10 ans au sein de l’agence du médicament, tire à boulets rouges sur l’épidémiologiste de Marseille et son traitement proclamé contre le Covid-19.

https://www.leparisien.fr/societe/sante/hydroxychloroquine-on-peut-le-dire-haut-et-fort-le-pr-raoult-se-trompe-23-05-2020-8322216.php

Actualité  Santé

Covid-19 et hydroxychloroquine : fin de partie ?

VIDÉO. Une vaste étude observationnelle publiée dans la revue « The Lancet » pointe un risque accru de décès associé au traitement préconisé par le Pr Raoult.

 Par Géraldine Woessner

https://www.lepoint.fr/sante/covid-19-et-hydroxychloroquine-fin-de-partie-23-05-2020-2376607_40.php

Chloroquine, l’étude accablante – 23/05

Le professeur Alexandre Mebazaa, anesthésiste au service de réanimation à l’hôpital de Lariboisière (Paris).

https://www.bfmtv.com/replay-emissions/week-end-direct/chloroquine-l-etude-accablante-23-05_VN-202005230116.html

https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200522.OBS29210/coronavirus-l-hydroxychloroquine-et-la-chloroquine-augmentent-le-risque-de-mortalite-selon-une-vaste-etude.html

Cette étude « la première à large échelle », montre une « preuve statistique robuste » que le traitement vanté notamment par le professeur Raoult n’est pas bénéfique pour les patients atteints de Covid-19.

LOIN DE DEVENIR PRUDENTS ILS MULTIPLIENT LES MENSONGES …

Aujourd’hui la France n’a plus de presse d’investigation, les journalistes n’ont aucune culture scientifique alors pour se protéger ils se réfugient derrière les dépêches AFP .  Toute leur haine éclate à l’encontre du documentaire « Hold Up » et les prix Nobels deviennent des charlatans.

Les Français ne se battront pas pour défendre une presse totalement pervertie … Espérons que des médias critiques et intelligents voient le jour, de nouvelles pousses émergent, vous les reconnaitrez vite, les autres les appellent « complotistes ».

La presse main stream n’a plus de lecteurs, ,elle est donc subventionnée…

 Est-il sain qu’une si grande part de la presse appartienne à quelques personnes ? L’indépendance, ensuite. Est-il normal que les principaux médias de notre pays soient entre les mainsdinvestisseurs de big pharma ? Comment ces propriétaires peuvent-ils concilier liberté de l’information et intérêts privés ? Patrick Drahi est aussi actionnaire de Gilead et de BFM-TV, LibérationL’Express, BFM-TV, RMC . Chacun constatera que les titres en question massacre Raoult et Perronne…

Et ce qui motive de riches patrons à créer des conglomérats médiatiques – qui ne rapportent pas vraiment d’argent – c’est d’abord la possibilité d’acheter de l’influence.

JE LAISSE LA CONCLUSION A M PLAZA

Durant l’épisode de Covid, une partie de notre pauvre pays a sombré corps et biens, s’est déshonorée et nous déshonore

avec

une gestion politico sanitaire catastrophique du Covid en forme d’absurdistan autoritaire,

une adhésion bornée et aveugle à des canons de la recherche médicale non adaptés en temps de crise épidémique,

un scandaleux sous-équipement hospitalier,

une médecine Doliprane aux antipodes du Serment d’Hippocrate,

des conflits de rivalité meurtrière entre médecins,

la multiplicité des liens d’intérêts des décideurs avec les laboratoires pharmaceutiques,

un acharnement incessant contre l’IHU qui a pourtant apporté une réponse rapide et rationnelle à l’épidémie,

l’interdit de molécules anciennes et très connues, la promotion et l’achat de molécules inutiles et toxiques, de congélateurs pour des vaccins non validés.

Ce processus de putréfaction a été facilité par une propagande, orchestrée, relayée et pilonnée par des médias contrôlés par quelques personnes puissantes et diffusant les mêmes dépêches et communiqués de presse. Pour ceux qui l’ignorent, la France est au 34ème rang pour la liberté de la presse, à cause de cette concentration des médias entre quelques mains. Et les choses ne vont pas s’arranger avec les projets macroniens visant à entraver la liberté de la presse et la liberté tout court par une loi de «sécurité globale» …

Tout cela peut se faire sur fond d’une UE qui a enlevé toute souveraineté à notre pays, et impose une politique hyper néolibérale dont nous n’avons pas fini de voir les effets délétères. Et nous avons la malchance de subir depuis 3 ans et demi un gouvernement autocratique qui n’a devant lui aucune opposition structurée digne de ce nom, et qui distille pour nous distraire des messages de prétendue «lutte contre l’islamisme» en forme de trompe-l’œil.

Des résistances existent, puissent-elles grandir et se structurer car l’explosion sociale menace.

Publié dans éducation prépa école de commerce | 5 commentaires

MORT DE DANIEL CORDIER. HONNEUR ET PATRIE .

Daniel Cordier, l’avant-dernier Compagnon de la Libération et ancien secrétaire de Jean Moulin, est décédé à l’âge de 100 ans

Un seul compagnon de la Libération est encore vivant, Hubert Germain, lui aussi centenaire, sur les 1.038 distingués par le général de Gaulle pour leur engagement au sein de la France libre pendant l’Occupation allemande.

Daniel Cordier se souvient de ses années à l’Action française, il juge que la pensée de Charles Maurras « correspond à cette volonté d’absolu que possède la jeunesse« .

A la réécoute du discours du maréchal Pétain du 17 juin 1940, il se dit « bouleversé« .

C’était imprévu. Je pensais naïvement, mes parents pensaient comme moi, que Pétain allait lancer la contre-offensive victorieuse de la France et au lieu de cela, il annonçait la fin des combats, c’est-à-dire la fin de l’espérance. J’ai fondu en larmes, je suis monté dans ma chambre et j’ai beaucoup pleuré.

L’ancien Combattant de la Libération raconte sa première rencontre avec le général De Gaulle, « j’ai mis quelque temps à le considérer comme un orateur » confie-t-il.

On était des soldats, on était dans l’armée. Nous continuions la guerre des soldats de 1914 qui étaient nos parents, c’est ça qu’il faut comprendre. Nous avons été élevés par des anciens combattants.

Aller au combat, « nous battre contre les Boches, […] tuer du Boche« , voilà la raison de son engagement rappelle-t-il.

Daniel Cordier se remémore ensuite sa visite chez Rex, Jean Moulin de son vrai nom. Il était tellement agréable, tellement à l’écoute du récit de sa vie qu’il s’est dit « mais au fond ce doit être un homme de l’Action française, il est de mon bord, il est avec moi. » Mais à la toute fin, il raconte comment Jean Moulin lui assène, « je me rends compte de la chance que j’ai eue d’avoir une famille républicaine« .

A la question de savoir ce qui a mené à l’arrestation de Jean Moulin, Daniel Cordier donne son avis, « c’est René Hardy qui a livré Jean Moulin« .

 Resté trente ans dans l’ombre de la vie civile jusqu’à la parution de son incontournable biographie Jean Moulin. L’inconnu du Panthéon (JC Lattès, 1989-1993) et le récit de son aventure personnelle: Alias Caracalla (Gallimard, 2009), cette grande figure de la Résistance a gardé une solide modestie, étoffe des héros.

Publié dans éducation prépa école de commerce | 2 commentaires

Neuneu Premier ministre : « il y a un un virus, un vilain monsieur invisible qui nous fait du tracas »

Jean Castex gère la crise sans connaitre les dossiers. Il ne faut pas s’étonner de la situation. Macron a le mauvais gout très sûr pour trouver ses ministres. N’oubliez jamais que Neuneu n’est qu’un lampiste, l responsable, c’est Macron !

Neuneu n’a jamais entendu parler du scandale du Lancet gate. L’étude bidonnée de la call girl justifie pourtant encore le refus en France de soigner la Covid : Monsieur Castex connait le futur, il sait qu’il y aura 400.000 morts, 9000 réa… mais ne sait rien du plus grand scandale scientifique de ce siècle, scandale aux conséquences sanitaires meurtrières !

France, 17 Novembre: Scandale de l’Etude Lancet – “Je n’ai pas de réponse à faire car je n’ai pas d’éléments concrets à vous donner sur ce sujet.

« Il se trouve qu’il y a un #virus, un monsieur invisible qui nous fait des tracas » #Infantilisation de la population par des demeurés hors sol

Autant d’ignorance au bout de 5 mois : quand il y a une stupidité à sortir, il en est capable

 Pas de chance, la France est frappée par la seule forme au monde de covid qui ne se soigne pas

https://pgibertie.com/2020/11/17/qui-soigne-a-raison-wer-heilt-hat-recht/

REAGISSEZ/

Signez la pétition, nous sommes déjà 210 000 !

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Rejoignez le groupe

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683

Publié dans éducation prépa école de commerce | 1 commentaire

Le manifeste “La quatrième voie”: soutenez les médecins qui veulent soigner

Lors de son allocution du 28 octobre, le Président de la République a expliqué que face à cette épidémie il y avait trois voies possibles :

  • Ne confiner personne pour compter sur l’immunité collective, ce qui nous obligerait à accepter une mortalité plus importante.
  • Confiner uniquement les plus fragiles puisque la Covid-19 tue surtout les personnes âgées (l’âge moyen de décès est de 84 ans).
  • Confiner tout le monde, solution retenue par le gouvernement. Ce fut aussi la solution choisie lors de la grande peste au 18e siècle. Notre médecine n’a-t-elle fait aucun progrès depuis 3 siècles ?

Nous, médecins, avons été choqués de constater qu’à aucun moment, notre Président n’ait parlé de soins précoces par le médecin traitant. Et s’il existait un autre chemin ? Une autre solution aurait dû être mise sur la table ! Car en tant que soignants nous l’affirmons, il existe une QUATRIÈME VOIE !

Comme pour toutes les maladies infectieuses, il existe des solutions thérapeutiques qui pourraient tout changer sur le plan sanitaire, économique et social.

Face à cette Covid-19, nous devons tous devenir proactifs plutôt que de rester cloitrés chez nous avec la peur au ventre en espérant que le virus nous épargne !

Quelle est cette QUATRIÈME VOIE?

La prévention avant tout !

Face à tout virus, il est essentiel d’augmenter ses défenses immunitaires. Pour cela, beaucoup de choses ont prouvé leur efficacité :

  • Une meilleure hygiène de vie.
  • Une activité physique régulière, si difficile en cas de confinement et pourtant essentielle.
  • L’espoir, la pensée positive, la méditation plutôt que la peur qui fait chuter notre système immunitaire.
  • Une supplémentation nutritionnelle. La vitamine D, la vitamine C, le zinc, les probiotiques et bien d’autres ont montré qu’ils amélioraient les défenses immunitaires et réduisaient le risque des maladies infectieuses, y compris liées au coronavirus.

D’autres approches complémentaires peuvent être envisagées par votre médecin en fonction de sa pratique, mais une chose est sûre : nous devons renforcer nos défenses plutôt que fuir devant l’ennemi. C’est la première chose à faire si on veut gagner la « guerre ».

La détection ciblée

Nous demandons que les tests de dépistage soient prescrits par des médecins et qu’ils ne soient plus réalisés à tout le monde et à n’importe qui. La situation actuelle entraine en effet plusieurs écueils :

  • Beaucoup de résultats sont des faux positifs à cause de la méthode retenue, en particulier en France. C’est-à-dire que les personnes testées sont faussement positives alors qu’elles ne sont ni malades ni contagieuses.
  • Ces tests réalisés sans l’accompagnement d’un médecin sont inefficaces sur le plan épidémiologique et hyper stressants sur le plan psychologique, contribuant à la baisse de l’immunité.
  • Ce choix de tests gratuits sans ordonnance coute une fortune d’environ 500 millions d’euros par mois aux frais du contribuable. Une partie de cet argent pourrait surement être mieux utilisée comme, par exemple, pour ouvrir de nouveaux lits de réanimation et embaucher du personnel soignant. Nous exigeons que cet argent qui provient de nos impôts soit mieux employé.

Un diagnostic médical repose autant sur la clinique que sur la biologie. C’est pourquoi les tests doivent être prescrits et interprétés par un médecin qui connait « son » patient.

Un traitement précoce

Face à n’importe quelle maladie, n’est-il pas de notre devoir de soigner les patients ? Et s’il n’existe pas de traitement qui fasse l’unanimité dans le monde médical, est-ce une raison pour ne rien faire ?

Depuis 1 an que ce virus est apparu, nous avons beaucoup appris sur lui et sur les complications. Nous savons qu’il évolue en deux phases, d’abord une phase infectieuse virale comme dans une grippe puis une phase inflammatoire où le virus n’est plus en cause directement.

C’est cette phase inflammatoire qui impose l’hospitalisation en réanimation. Une majorité de personnes fait preuve, heureusement, d’une immunité suffisante pour ne jamais en arriver là. Mais des personnes fragiles n’ont pas cette chance.

Malgré tous les combats d’égos télévisuels, nous sommes des milliers de médecins à avoir traité les patients qui en avaient besoin dans la première phase de la maladie pour leur éviter ces complications. Et nous le constatons tous les jours au quotidien : CELA FONCTIONNE.

Les scientifiques qui réfutent cela ne le font que sur la base d’études qui sont à ce jour insuffisantes. Insuffisantes pour prouver définitivement que les traitements marchent, mais également insuffisantes pour prouver que cela ne marche pas. Et souvent ils n’ont aucune expérience personnelle de ces traitements qu’ils rejettent d’un revers de main. Sinon ils ne seraient pas aussi péremptoires. Il existe pourtant plus d’une centaine d’études dans le monde qui montre l’efficacité du traitement précoce en diminuant les hospitalisations, les séquelles respiratoires, la mortalité.

Dans ces conditions, beaucoup de médecins dans le monde entier et en particulier en France ont décidé de soigner leurs patients malgré l’absence de consensus et la pression négative des institutions. Car c’est notre métier et nous n’accepterons jamais qu’on nous empêche de l’exercer. Nous sommes des gens responsables et il serait temps de nous faire confiance. Ce faisant, nous constatons dans nos cabinets que les malades sont soulagés bien plus vite, qu’ils s’aggravent moins et que nous hospitalisons beaucoup moins. Il serait temps qu’on prenne en compte cette expérience du terrain plutôt que se baser uniquement sur des études hospitalières puisque, justement, c’est en ville, AVANT l’arrivée à l’hôpital qu’il faut soigner.

De nombreuses publications nationales et internationales laissent penser que le TRAITEMENT PRÉCOCE pourrait reposer sur une ou plusieurs de ces approches thérapeutiques :

  • Le zinc à forte dose (60 mg en moyenne).
  • La vitamine C qui, à forte dose (plusieurs grammes par jour), a une action antivirale, augmente nos défenses et aide à être moins fatigué.
  • La vitamine D si elle n’a pas été déjà prescrite en prévention (on a montré que les personnes qui font des formes graves ont souvent des taux sanguins de vitamine D très bas).
  • L’azithromycine, une molécule antibiotique qui, par sa configuration, a également une action antivirale en même temps qu’elle réduit le risque de surinfections bactériennes. Dans de nombreux cas, elle peut, à elle seule enrayer les symptômes en quelques jours.
  • L’hydroxychloroquine (vendue en France sous le nom de Plaquenil®) dont l’efficacité sur le virus est bien démontrée. Mais pour qu’elle soit utile, elle doit être absolument utilisée dans la première phase de la maladie.

Il existe même d’autres pistes complémentaires pour soulager et soigner les malades : d’autres antibiotiques de la classe des macrolides, la doxycycline (un autre antibiotique), l’ivermectine (un antiparasitaire comme l’hydroxychloroquine), l’armoise, une plante antiparasitaire très utilisée en Afrique ou en Asie avec des résultats très encourageants (il n’y a pas de recrudescence de l’épidémie en Asie et en Afrique), mais aussi l’aromathérapie, la phytothérapie ou l’homéopathie qui peuvent lutter contre les infections ou soulager les symptômes. Tous ces traitements doivent être prescrits par un médecin en fonction des spécificités de son patient, de ses symptômes et d’éventuelles précautions d’emploi.

En conclusion nous demandons que le médecin traitant soit remis au centre du processus de prise en charge des patients
et soit la pierre angulaire des démarches sanitaires.

Nous demandons que de vrais protocoles de soins précoces soient mis en place, que ce soit pour la prévention de la population ou le traitement des malades comme n’importe quelle médecine moderne devrait le faire.

C’est certainement la meilleure solution pour pouvoir sortir du confinement plus rapidement. Si nous mettions cela en place sans attendre nous pourrions surement passer des fêtes de fin d’année dans la joie d’être ensemble, avec l’amour de nos proches et la sérénité sur le plan sanitaire. Et cela peut nous donner l’espoir qu’en 2021 cette épidémie se termine enfin.

Depuis 2 mois nous accumulons les décisions liberticides et pourtant le nombre de malades ne cesse d’augmenter. Nous avons, parait-il, dépassé les 40 000 décès, ce qui est 4 fois plus que nos voisins allemands. Il est temps de se rendre compte que la stratégie actuelle décidée par notre ministre de la santé nous amène dans le mur.

Si vous êtes d’accord avec ces propositions, si vous désirez nous suivre sur cet autre chemin, si vous pensez que cette QUATRIÈME VOIE est la plus sensée, rejoignez-nous ! Que vous soyez soignant ou usager de la santé, signez notre manifeste, adhérez à nos collectifs, exigez que des soins réels soient proposés à la population. C’est à cette condition que nous arriverons à soulager nos services de réanimation et que tous les malades seront pris en charge efficacement et sans distinction d’âge ou de région. Nous ne devons plus accepter que l’on conseille de sédater des personnes âgées avec du Rivotril  parce que nous n’avons pas assez de lits de réanimation. C’est pour cela qu’il est encore plus indispensable et urgent de traiter tous les malades précocement, de CHOISIR CETTE QUATRIÈME VOIE !

La France dispose d’un tissu médical étendu et diversifié. Nous sommes riches de cette diversité médicale. Les patients ont encore le libre choix de leur médecin et doivent donc obtenir les soins dont ils ont besoin et qui leur paraissent les plus adaptés à leur cas personnel.

Demandez conseil à votre médecin, à votre pharmacien et reprenez votre santé en main !

SIGNEZ LE MANIFESTEen cliquant sur le lien ci dessous

DITES NON A L EUTHANASIE !

REAGISSEZ/

Signez la pétition, nous sommes déjà 210 000 !

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Rejoignez le groupe

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Publié dans éducation prépa école de commerce | 4 commentaires

COMBIEN DE BOULES POUR UN SAPIN DE NOEL? LE GOUVERNEMENT HESITE.

Il y a déja un décret pour autoriser les fleuristes à vendre les sapins, que les sapins…Nous devons nous attendre à n’importe quoi et les veaux qui peuplent ce pays acceptent tout! Absurdistan , c’est le nom que nous donnent nos voisins et ils ont raison …

Nos dirigeants osent tout et c’est pour ça qu’ils font rigoler le monde entier …

Le virus circulant en France serait il unique au monde? Nous sommes les seuls à croire qu’il n’existe aucun traitement ;

Comment les autres soignent sans attendre le vaccin pendant que l’Absurdistan n’autorise que le Doliprane?

Dans bien des pays du monde les médecins soignent, en France, c’est  un doliprane et attendez de crever. Pour les plus fragiles ce diktat conduit à l’euthanasie au rivotril …Durant la vague épidémique, la France a tout d’abord interdit l’hydroxychloroquine et d’autres antiviraux en médecine de ville. Dans un deuxième temps, elle a décidé de restreindre l’usage des antibiotiques. Parallèlement, de nombreux pays utilisaient majoritairement les antibiotiques analogues à l’azithromycine contre le coronavirus, creusaient la piste des macrolides et définissaient des thérapies de prise en charge précoce afin de faire face à la pandémie.

https://pgibertie.com/2020/11/17/qui-soigne-a-raison-wer-heilt-hat-recht/

Vous vous souvenez sans doute encore de l’étude concoctée par une call girl (Lancet gate) rétractée depuis, sauf en France …

Remdésivir ? La presse vous en parlait il y a quelques semaines comme la molécule miracle  de Guilead, Yasdan et Karine Lacombe . Les « complotistes »   osaient contester  son inefficacité et les dangers pour les reins. Un milliard d’euros perdus pour le contribuable … Tout le monde avoue aujourd’hui ce que tous savaient depuis longtemps , même Macron

https://pgibertie.com/2020/11/18/apres-le-scandale-de-la-call-girl-le-scandale-du-remdesivir-desormais-classe-traitement-aggravant-alors-que-lue-le-8-octobre-sest-betement-pressee-den-acheter-500-000-doses-pour-1/

Allez comprendre : les mêmes  qui revendiquent une «  liberté d’expression totale » appellent au boycott de Cnews et surtout se déchaînent contre Hold Up « le documentaire viral qui fait la part belle aux corona sceptiques, où des experts controversés dénoncent la gestion de la crise sanitaire. »

Qu’importe si les experts controversés comptent deux prix Nobel et si le protocole est appliqué à six milliards de personnes  sur la planète.

https://pgibertie.com/2020/11/14/telechargez-hold-up-le-doc-qui-les-rend-fous/

REAGISSEZ/

Signez la pétition, nous sommes déjà 210 000 !

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Rejoignez le groupe

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683

Publié dans éducation prépa école de commerce | 2 commentaires

Après le scandale de la call girl , le scandale du REMDESIVIR désormais classé « traitement aggravant », alors que l’UE le 8 octobre s’est bêtement pressée d’en acheter 500 000 doses pour 1 milliards d’euros !

Macron savait que la molécule maudite était inefficace

Vous vous souvenez sans doute encore de l’étude concoctée par une call girl (Lancet gate) rétractée depuis, sauf en France …

Remdésivir ? La presse vous en parlait il y a quelques semaines comme la molécule miracle  de Guilead, Yasdan et Karine Lacombe . Les « complotistes »   osaient contester  son inefficacité et les dangers pour les reins. Un milliard d’euros perdus pour le contribuable … Tout le monde avoue aujourd’hui ce que tous savaient depuis longtemps , même Macron

Bien entendu il y a le niais de service,l’idiot amnésique  :Castex… Il n’a même pas entendu parler du scandale de la call girl …

https://pgibertie.com/2020/05/31/la-macronie-et-laffaire-des-avions-renifleurs/

N’oublions pas l’Europe :

La vengeance froide de Raoult : tendez l’oreille 20’

Didier Raoult : » J’ai vu la discussion entre yazdan et le directeur de Gilead qui se tutoyaient et qui disaient  « tiens, tu va acheter du remdesivir, bien sur ça donne des insuffisances rénales mais ça on le savait » devant moi et le président de la république.

A la faveur des ventes de ce produit, initialement développé en vain contre la fièvre hémorragique Ebola, le groupe a vu son chiffre d’affaires trimestriel augmenter au total de 17% à 6,58 milliards de dollars. Gilead est aussi redevenu rentable sur la période, en dégageant un bénéfice net de 360 millions de dollar

À sa manière, La Commission européenne a également adoubé le médicament en passant commande de 500.000 doses à Gilead début octobre. L’objectif est d’aider les pays européens qui pourraient avoir des difficultés à s’approvisionner, les États-Unis ayant préempté une partie des stocks disponibles.

Un produit désormais abandonné

https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-remdesivir-gilead-idUSKBN27T13W

.

Il y a néanmoins un hic, et de taille. La trajectoire de la molécule, dont ce quasi-milliard de dollars n’est que le commencement de profits bien plus larges, ne poserait aucun problème si son efficacité avait été solidement avérée par la science. Mais c’est loin d’être le cas.

Les études disponibles sont au minimim contradictoires et, en France, la Haute autorité de santé a qualifié de «faible» le service médical rendu«C’est une autorisation troublante», déclare le docteur Peter B. Bach au New York Times. «C’est un ensemble très faible de tests pour approuver un antiviral.» Comme l’explique le quotidien américain, cette autorisation repose sur trois études: l’une payée par le gouvernement américain, les deux autres sponsorisées par Gilead.

Le service médical rendu est jugé faible compte tenu des données actuelles préliminaires qui montrent une réduction globale de 4 jours du délai de rétablissement clinique du patient (11 jours au lieu de 15) par rapport au placebo, et en complément des soins de support, ce qui est de pertinence clinique discutable. Le remdesivir ne montre pas à ce stade d’effet global sur la mortalité à 14 jours, avec un possible effet suggéré uniquement chez les patients qui nécessitent une oxygénothérapie à faible débit.

La commission de la transparence estime donc qu’une réévaluation est nécessaire sur la base les données de mortalité à 28 jours de l’étude américaine ACTT dès leur disponibilité et au plus tard en octobre 2020 dans un contexte de stratégies thérapeutiques très rapidement évolutives. Le remdesivir étant un antiviral, la HAS a également regretté l’absence de démonstration de son impact sur la charge virale.

Enfin, la HAS considère que l’accès au remboursement n’est pas justifié pour les patients hospitalisés pour COVID-19 avec une pneumonie nécessitant une oxygénothérapie à haut débit, ou une oxygénothérapie lors de la ventilation assistée non invasive ou invasive ou une oxygénothérapie par membrane extracorporelle, aucun bénéfice clinique n’ayant été suggéré dans ces populations à partir des données disponibles.

1. Le remdesivir ne peut pas être administré à grande échelle à un stade précoce de la maladie. En premier lieu, son coût est 400 fois supérieur à celui de l’hydroxychloroquine (2000 euros contre 5 euros pour un traitement de 10 jours). Deuxièmement, il est injectable (10 injections), ce qui rend son administration plus difficile que per os. Troisièmement, il présente une forte toxicité rénale qui empêche son utilisation précoce puisque la majorité des cas de COVID 19 évoluent spontanément de façon favorable.

2. Il serait absurde d’utiliser ce médicament en phase tardive sévère où le virus a disparu de l’organisme !

L’OMS prend une décision tardive mais raisonnable. Que va-t-on faire des stocks considérables achetés à Gilead à un prix exorbitant ?

https://t.co/IXv3FW6Pu8?amp=1

Le remdesivir n’est donc pas un traitement envisageable et ce à tous les stades de cette maladie.

 https://pgibertie.com/2020/10/20/attention-danger-veran-donne-lordre-decouler-un-medicament-dangereux-qui-sera-interdit-a-la-fin-du-mois/

https://pgibertie.com/2020/05/29/les-scientifiques-du-monde-entier-contre-lescroquerie-du-lancet-la-macronie-mise-au-pied-du-mur-doit-retirer-les-mesures-anti-raoult/

https://pgibertie.com/2020/05/31/la-macronie-et-laffaire-des-avions-renifleurs/

Les « complotistes  » avaient raison, tout comme ils affirme que la covid peut être soignée!

https://pgibertie.com/2020/11/17/qui-soigne-a-raison-wer-heilt-hat-recht/

REAGISSEZ/

Signez la pétition, nous sommes déjà 210 000 !

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Rejoignez le groupe

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683

Publié dans éducation prépa école de commerce | 4 commentaires

Notre docilité tue!

« Pareillement les tyrans, plus ils pillent, plus ils exigent, plus ils ruinent et détruisent, plus on leur baille, plus on les sert, de tant plus ils se fortifient et deviennent toujours plus forts et plus frais pour anéantir et détruire tout ; et si on ne leur baille rien, si on ne leur obéit point, sans combattre, sans frapper, ils demeurent nus et défaits et ne sont plus rien, sinon que comme la racine, n’ayant plus d’humeur ou aliment, la branche devient sèche et morte. » La Boetie

Face à la bêtise combien sommes nous à répondre: nous n’écouterons pas les complotistes! Le seul médicament est le doliprane, il faut attendre le vaccin…

Le pouvoir en profite pour étouffer les commerçants, en conduire certains au suicide. Quant aux vieux, Nous les laissons assassiner au Rivotril sans réagir!

« On ne donnait aucune chance aux personnes âgées de s’en sortir », s’indigne une médecin d’Ehpad public » C’était vrai au printemps, ça le redevient!

En 24 heures, 1.219 patients atteints par le coronavirus sont morts, dont 437 à l’hôpital et 782 dans les Ephad 

https://t.co/taaCUfiC42?amp=1

Avec ces conditions sanitaires, avec ces décisions sur l’ouverture de tel ou tel restaurants, avec ces abandons de nos commerces … voici la réalité des choses. Ghislaine BORILLER 36 ans si pétillante sur cette photo, propriétaire du restaurant le kenyah a Plougoumelen ( 56 ) s’est donnée la mort 🥺 Mes pensées vont à sa famille, son fils … pas de mots …

Publié dans éducation prépa école de commerce | 2 commentaires

« qui soigne a raison » (wer heilt, hat recht) » Pas de chance, la France est frappée par la seule forme au monde de covid qui ne se soigne pas

Comment les autres soignent sans attendre le vaccin pendant que l’Absurdistan n’autorise que le Doliprane?

Dans bien des pays du monde les médecins soignent, en France, c’est  un doliprane et attendez de crever. Pour les plus fragiles ce diktat conduit à l’euthanasie …Durant la vague épidémique, la France a tout d’abord interdit l’hydroxychloroquine et d’autres antiviraux en médecine de ville. Dans un deuxième temps, elle a décidé de restreindre l’usage des antibiotiques. Parallèlement, de nombreux pays utilisaient majoritairement les antibiotiques analogues à l’azithromycine contre le coronavirus, creusaient la piste des macrolides et définissaient des thérapies de prise en charge précoce afin de faire face à la pandémie.

Comment pourrait-on disposer dès le départ d’un médicament ayant une indication contre un coronavirus inconnu il y a encore quelques mois ?Sur le terrain les vrais médecins tatonnent et soignent avec des molécules connues utilisées pour d’autres maladies,  et ils guerissent…

En septembre 2020, le docteur Lee Merritt  se demande si la vérité dans le traitement des maladies virales n’a pas été étouffée pendant plus de 40 ans.

L’utilisation possible de la chloroquine pour traiter les virus est rappelée par l’auteur. Le potentiel antiviral de nombreux antibiotiques tels l’azithromycine, les tétracyclines, les macrolides, le metronidazole et la ciprofloxacine est également énoncé. Dans la lutte contre le SARS-CoV-2, on entend beaucoup parler d’azithromycine (macrolide) et de doxycycline (tétracycline).

La nature est complexe…et la médecine serait si simple, voire simplissime ? Serait-il décrété et enseigné qu’un antibiotique ne pourrait pas avoir également une action antivirale ? En revanche un antibiotique comme l’azithromycine a le droit d’avoir également un effet anti-inflammatoire et immunomodulateur, par exemple dans le cas des pneumopathies interstitielles diffuses.

Au niveau mondial, les traitements précoces en médecine ambulatoire s’affinent.

Dès le mois de mars 2020, Didier Raoult proposait une bithérapie azithromycine/hydroxychloroquine. Depuis le zinc est venu compléter cette approche.

Dès mars également, le médecin américain Zelenko propose une trithérapie azithromycine/hydroxychloroquine/zinc. Il a depuis proposé la doxycycline en alternative à l’azithromycine.

En Australie, le Professeur Thomas Borody aurait déclaré que le Covid-19 est « soignable » et « plus facile à traiter que la grippe » . Ce chercheur australien propose depuis août 2020 une trithérapie doxycycline/ivermectine/zinc.

Au Pérou, le Docteur Gustavo Aguirre Chang est sur la piste thérapeutique de l’ivermectine depuis des mois. Désormais il propose d’associer ce composé à la doxycycline ou à l’azithromycine en prise en charge précoce. 

Une récente revue, parue en août 2020 dans The American Journal of Medecine , propose un schéma complet de prise en charge ambulatoire stratifiée. Cette prise en charge précoce a été complétée en octobre et est disponible sur le site de l’Association of American Physicians and Surgeons. Cet algorithme implique d’abord le zinc, puis l’association d’un antibiotique (azithromycine ou doxycycline) avec l’hydroxychloroquine ou l’ivermectine ou le favipiravir. Si besoin, ce traitement peut être complété en ambulatoire par un anti-inflammatoire puis un anticoagulant.

Les traitements ambulatoires ne manquent plus : Ivermectine, vitamine Cquercétine, vitamine D3vitamines B, zinc, mélatonine et aspirine pour le docteur Marik de l’Eastern Virginia Medical School par exemple

Le 11 avril 2020, on entend parler de trois généralistes Jean-Jacques Erbstein, Denis Gastaldi et Olivia Vansteenberghe et de leur approche thérapeutique à base d’azithromycine, de zinc, d’un anti-inflammatoire et d’un anticoagulant

Jean Paul Hamon déclarait avoir prescrit lui-même « sans aucune recommandation […] systématiquement devant des gens qui présentaient des symptômes de covid » des macrolides (azithromycine, erythromycine…).

 « Les personnes âgées et vulnérables vont recevoir gratuitement de la vitamine D pendant quatre mois à partir de décembre au Royaume-Uni, a annoncé le secrétaire d’État à la Santé et à la Protection sociale britannique 

 EN France IL EST INTERDIT DE SOIGNER

Le 13 octobre 2020 on pouvait lire : « « on a tellement terrorisé les médecins de ville qu’ils n’osent pas la prescrire », quand ils ne sont pas l’objet d’interventions des Associations régionales de santé s’ils l’inscrivent sur une ordonnance. »

On peut lire : « Un médecin en Ehpad se plaint sur Twitter de risquer son poste s’il prescrit de l’azithromycine qu’on prescrivait depuis des années dans les infections pulmonaires… »

REAGISSEZ/

Signez la pétition, nous sommes déjà 210 000 !

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Rejoignez le groupe

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683

LES ARTICLES DE FOND AVEC LES REFERENCES

Ils sont signés d’un mystérieux pseudo, ils sont précis brillants ;Merci Dover63

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-les-therapies-proposees-s-228598

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/commission-d-enquete-parlementaire-227725

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-le-traitement-du-dr-227378

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-100-de-succes-en-quelques-226824

Publié dans éducation prépa école de commerce | 6 commentaires

« QUOTIDIEN  » de Barthes dénonce les cathos à la police

Le zèle de « je suis partout » en 1942 contre les juifs avec la variante « humour progressiste »: quand des journalistes interpellent des policiers pour qu’ils interviennent contre de dangereux « radicaux »…

C’est sans doute la liberté d’expression de la presse? Oui s’ils s’étaient moqués, non quand ils vont exiger des forces de police une intervention physique…

Régis de Castelnaud, comme toujours résume cette saloperie médiatique:

Régis de Castelnau

 · Rubrique : que fait la police ?

Les cathos se mettant aux prières de rue, je n’aime pas trop. Et puis les «ouin, ouin » de ceux qui ont massivement soutenu Macron en 2017, abandonné Bellamy en 2019, et regardé ailleurs quand on matraquait les gilets jaunes, cela aurait plutôt tendance à me faire ricaner.

Bon, ce petit préalable étant fait, revenons quelques secondes sur la séquence si révélatrice de cette « journaliste » de Quotidien venant apostropher les policiers pour leur demander d’intervenir sur le parvis de l’église Saint-Sulpice. Parce que cette façon de s’installer du côté de la matraque est tellement révélatrice de la mentalité cette petite bourgeoisie.
Qui peut provoquer quelques inquiétudes sur son comportement en cas de coup dur. On imagine aisément où se situeraient Barthès et sa fine équipe dans ce cas.

Publié dans éducation prépa école de commerce | 3 commentaires

Dans la tête d’un progressiste…

Je ne parviens plus à comprendre ceux qui se sont autoproclamés « progressistes » … Beaucoup ont un passé d’universitaires, ils lisent, réfléchissent mais à certains moments leurs neurones se bloquent, la machine se grippe, fume, explose. Tout devient du complotisme, même l’évidence…

Ils viennent pour beaucoup de la gauche, se disent avertis des conflits d’intérêt, mais en ce moment, encéphalogramme plat, aucune réaction…

D’autres sont issus de la droite républicaine et autrefois ils n’avaient pas de mots assez durs contre la bureaucratie et l’autoritarisme. Aujourd’hui tout va très bien Madame la Marquise…

D’étranges symptômes traduisent une forte dégradation de l’esprit critique. Ils fonctionnent par « étiquette ». Le Monde fut un journal sérieux, donc ce qui écrit dans ce journal aujourd’hui sera la Vérité.

Vous citez 177 études scientifiques démontrant que le protocole Raoult est efficace, surtout pour les formes précoces de la maladie, ils refusent de lire et hurlent au « complotisme » !

Leurs référents : trois études bidonnées ; celle de la Call Girl (Lancet gate), celle de Nathan (Puceau gate) et celle des cardiaques surdosés en Angleterre…

Paresse intellectuelle ou peur effroyable de reconnaitre que les icones de leur jeunesse les ont plantés ! Je plains en effet les zélateurs de Cohn Bendit, de Goupil ou de Libé …

Leur vision du monde est manichéenne, dans le camp du Bien vous trouvez un inventaire à la Prévert : Gréta Thunberg, les produits Végan, Jadot, la revue Prescrire, les rats parisiens, la voiture électrique, Macron, Jimmy Mohamed, Yasdan, Biden , Yann Barthes, le Populo…

Nous n’évoquerons pas le camp du mal pour ne pas provoquer une réaction purulente chez des progressistes égarés dans ce blog…

Allez comprendre : les mêmes  qui revendiquent une «  liberté d’expression totale » appellent au boycott de Cnews et surtout se déchaînent contre Hold Up « le documentaire viral qui fait la part belle aux corona sceptiques, où des experts controversés dénoncent la gestion de la crise sanitaire. »

Qu’importe si les experts controversés comptent deux prix Nobel et si le protocole est appliqué à six milliards de personnes  sur la planète.

Décidément je ne parviens pas à me mettre dans la tête d’un progressiste…

REAGISSEZ/

Signez la pétition, nous sommes déjà 210 000 !

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Rejoignez le groupe

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683

Publié dans éducation prépa école de commerce | 7 commentaires