« L’instituteur de Malicornay »

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Le texte ci-dessous m’a été confié par M. René Chiche, professeur agrégé de philosophie, extrait de son futur ouvrage La désinstruction nationale (hors contrat d’édition pour l’instant). J’ai grand plaisir à partager ce texte magnifique et témoignage éloquent des ravages de la pensée correcte dans le milieu scolaire.

Chapitre 5

L’instituteur de Malicornay

Le 4 juin 2017, j’apprenais par des articles de la presse locale partagés sur les réseaux sociaux qu’un instituteur de la République, exerçant son métier dans l’école communale d’un village de l’Indre nommé Malicornay, avait été suspendu. Etait-ce une nouvelle affaire de pédophilie ? S’agissait-il d’une grave faute professionnelle qui nécessitait qu’on l’éloigne de toute urgence des élèves qu’on lui avait imprudemment confiés ? Pas du tout. Sa suspension, bientôt suivie d’une mutation d’office, sanctionnait ce que sa hiérarchie qualifia de « faute grave » et d’ « entorse à la laïcité » (sic).  L’instituteur en question…

Voir l’article original 2 150 mots de plus

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

Petite leçon de philosophie

Ce cher Frédéric Laupies  vous offre une petite leçon de philo , et vous êtes nombreux à le connaitre et à l’admirer  ( parmi  les anciens)

Il publie également… µ

Nostalgie et intelligence

 

 

 

9782706718649-475x500-1

 

 

 VIDÉO 1 : Le désir, menace pour la sagesse : https://lnkd.in/gD5cNN9 – VIDÉO 2 : La sagesse dévoilée par le désir : https://lnkd.in/g7epMDF

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

la réponse de 100 musulmans aux 90 célébrités:L’islam se vit dans le cœur, pas sur la tête

 

https://www.marianne.net/debattons/tribunes/le-voile-est-sexiste-et-obscurantiste-l-appel-de-101-musulmanes-de-france?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3N29uXJI27u08fYP0DqtR5mHn62MgvJalxdpZgHyZAmmzUrRI3D_Lm4aw#Echobox=1571740229

 

 

Pour signer la pétition , si vous êtes musulmans, si vous êtes issus de l’immigration et vous sentez concernés contactez  M Ibn Arabi

https://www.facebook.com/marie.ibnarabi.1?fref=search&__tn__=%2Cd%2CP-R&eid=ARD4NlntGaMkTf4WlwyOJsOozqIWxBXSh3aZq-cvzUQGKiVwVQ99RVhabhTR0Hxsp1GR9NjOAtG18NTq

 

Pour signer la pétition de soutien (si vous n’êtes pas musulman)

https://www.change.org/p/ministre-de-l-intérieur-chargé-des-cultes-des-français-parlent-aux-français-la-réponse-de-cent-musulmans-aux-célébrités?recruiter=1010814583&recruited_by_id=e5c72280-f335-11e9-a3fe-af172eb26190&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=psf_combo_share_abi&share_bandit_exp=abi-18509874-fr-FR&share_bandit_var=v1&fbclid=IwAR11fuOFEm2L999yexiQ95oAh-hVbusMCJLeneOv6C-1vIwN00E8PZPh4t8

 

Notre pays se déchire depuis trente ans au sujet du port du voile de certaines Françaises de confession musulmane. Ces femmes sont de plus en plus nombreuses, car l’influence des prédicateurs extrémistes est très forte. Le sujet est donc grave. Beaucoup de choses sont dites. Beaucoup de ces choses sont fausses.

Il nous est apparu urgent à nous autres, Français de culture ou de confession musulmane, humanistes progressistes et féministes, de prendre la parole publiquement.

Il est grand temps que nos compatriotes sachent que le port du voile ne fait pas l’unanimité, chez « les » musulmans. Il ne relève pas du culte, contrairement au jeûne du Ramadan ou aux cinq prières quotidiennes. Il n’est pas un « signe religieux » puisque l’islam réprouve tout fétichisme matériel. BDRCTD2LTH34CHX63IVVASEXXM.

D’ailleurs, LES musulmans, ça n’existe pas. Il y a DES musulmans, DES pratiques, DES interprétations, et DES convictions. Ces clivages et oppositions existent depuis le VIIe siècle.

Nous, signataires de ce texte, affirmons haut et fort, que le port du voile est le signe ostentatoire d’une compréhension rétrograde, obscurantiste et sexiste du Coran.

Voiler les femmes, c’est stigmatiser leur présence dans l’espace public. Faire d’elles des citoyennes assignées à la scandaleuse identité de « subordonnées au désir supposé des hommes ».

Or, notre beau pays lutte pour aller vers toujours plus d’égalité entre les sexes. Le sexisme et la diabolisation du corps des femmes sont contraires à nos idéaux.

Les auteurs de « la tribune des 90 » parue dans le Monde, ont été mus par la volonté de combattre la stigmatisation et l’amalgame. Démarche qui part d’un bon sentiment.

Cependant, nous affirmons ici que c’est bien le voile qui stigmatise les femmes.

Nous nous désolons de voir ces 90 Français faire l’amalgame entre DES musulmans orthodoxes obsédés par le corps des femmes, et LES musulmans tout court.

LES musulmanes ne portent pas le voile, sachez-le bien. Ce sont DES musulmanes qui le portent. DES musulmanes qui font une lecture patriarcale et faussement littéraliste du texte coranique. DES musulmanes et DES musulmans qui refusent l’intelligence de la foi, qui refusent d’allier la foi avec l’exercice de la Raison critique.

DES musulmans veulent figer l’islam dans le paradigme du VIIe siècle, celui du désert arabique, en y greffant le port d’un voile, par ailleurs inexistant dans le Coran. Ces musulmans donnent une telle importance à cet accessoire sexiste créé dans l’Antiquité, qu’ils en ont quasiment fait le 6ème pilier de l’islam.

Ces musulmans ne sont pas, et ne seront jamais LES musulmans. Ils ne sont que DES musulmans qui, par leur affichage, sont plus visibles que les autres.

Nous avons décidé de faire entendre notre voix, car les événements nous obligent à prendre nos responsabilités. Nous ne pouvons plus rester spectateurs lointains et désabusés d’un débat qui a tant d’importance. Nous estimons qu’il est de notre devoir de faire savoir à tous nos compatriotes, que la question du voile est un sujet de discorde, à l’intérieur-même des écoles juridiques sunnites officielles.

Alors de grâce, soutenez les Françaises et les Français de confession ou de culture musulmane qui se battent contre cette terrible vague néoconservatrice, venue des pays du Golfe arabo-persique, il y a 30 ans.

Ne confondez plus CES musulmans orthodoxes, qui prônent le sexisme par le port du voile, réflexe bien plus identitaire que religieux, avec tous LES musulmans. »

 

 

 

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

En France aussi les islamistes ont peur des femmes !

via En France aussi les islamistes ont peur des femmes !

 

 

la vidéo qui fait mal sur youtube

Citation | Publié le par | Laisser un commentaire

En France aussi les islamistes ont peur des femmes !

 

EHGH-LNW4AAWlCQ

 

 

Quand elles réussissent à se faire entendre elles explosent les islamo gauchistes :regardez cette vidéo, on comprend pourquoi Yann Barthes ne les invitera jamais

On ne les a pas entendues lors de l’affaire du voile, ces femmes issues de l’immigration , pour beaucoup musulmanes et mères de famille dans les banlieues. Les journalistes  n’auraient pas aimé entendre ce qu’elles avaient à dire  et les hommes politiques moins encore . On connait les Amazones de la République  qui risquent leur vie comme Zineb mais elles ne sont pas seules

Le système fera la peau  du journaliste Galzi qui   laissé la parole à l’une d’elle . Cliquez et lisez à partir de la 25eme minute. Un bijou qui ne devrait pas rester en ligne , on y trouve Nadia Ramadna face à un islamo gauchiste de la France Islamiste de Mélenchon et une caricature de député macronien avec une grosse bagouze …

Pour voir la vidéo cliquez ci dessous:

https://www.dropbox.com/s/udshlmu09f38t0p/9H%20Galzi%20du%20jeudi%2017%20octobre%202019_LCI_2019_10_17_09_22.mp4?dl=0

Je suis Nadia Ramadna, j’ai 53 ans et j’ai fondé la « Brigade des Mères ». Mon engagement vient de mon expérience de militante et de travailleuse sociale de plus de 20 ans dans les quartiers. Ça m’a laissé une incompréhension, je n’ai pas compris la régression : comment ça se fait qu’aujourd’hui des jeunes femmes décident de tout laisser et de porter le voile intégral ? Je veux lutter contre le machisme intégriste des banlieues. Je me suis rendue compte que quand une femme va porter plainte, la violence des institutions est aussi très dure. Aujourd’hui l’égalité femmes-hommes est très loin. Je me suis dit qu’il fallait qu’on fasse quelque chose pour se bouger, alors j’ai créé la « Brigade des Mères ».

 

« Je suis très pessimiste parce que je vois la réalité du terrain, je parle avec les gens, a expliqué Nadia Remadna. Je vois des filles que j’ai connues quand elles avaient 15-16 ans, elles ont aujourd’hui 23 ans, elles sont déjà mamans et voilées de la tête au pied », a décrit la fondatrice de la Brigade des mères. « Je vois aussi des garçons qui ne font plus la bise à leurs copines. Il n’y a plus de mariages mixtes dans les quartiers, on sépare les hommes et les femmes », a-t-elle énuméré.

Depuis juin 2014, la Brigade des mères intervient à Sevran pour tenter de « prévenir la radicalisation » des jeunes. « On essaie de mettre les valeurs de la République dans les quartiers et se rapproprier l’espace public », a expliqué Nadia Remadna. Or, selon elle, « on a l’impression que dans certains quartiers, une grande majorité [des habitants] adhère à cette radicalisation. »

https://www.youtube.com/watch?v=XQnwpmUh4Xs

L’article du Point ci-dessous éclaire parfaitement le destin de la fillette kabyle qu’elle fut, vivant à Paris jusqu’à ses 13 ans où son père embarque toute la famille pour que ses filles n’épousent pas des Français. Elle raconte les 12 années d’enfer qui suivent, les vitres peintes par le père pour que nul ne puisse les apercevoir. Elle réussira à s’enfuir à 25 ans, grâce au facteur. De retour en France, elle se marie, a des enfants et doit à nouveau se battre contre le machisme, contre la violence inhérente à sa culture d’origine, violence qui sévit dans les quartiers, notamment contre les femmes. Elle créera alors la fameuse « Brigade des mères ».  Parce que c’est  « encore pire aujourd’hui, affirme Nadia, auteur de Comment j’ai sauvé mes enfants (éd. Calmann-Lévy). La condition des femmes a fait un grand pas en arrière. La ville de banlieue nous est interdite ; elle est réservée aux hommes. » ».

 

Elle dénonce les élus « Les élus nous ont maintenus dans l’ignorance, dans notre culture, notre tradition, nos coutumes. On a l’impression que certains édiles ne sont maires que d’une petite minorité. Ils n’appliquent pas les lois, particulièrement la laïcité. Les religions ont remplacé toutes les institutions. On leur a donné trop de pouvoir. On a négocié avec les fanatiques par intérêt électoraliste. On protège toujours les fauteurs de troubles. Aujourd’hui, nous en payons les conséquences. C’est l’arroseur arrosé.». Et elle s’effraie de voir le silence de la gauche qui ne la soutient pas, c’est le moins que l’on puisse dire.

https://www.lepoint.fr/societe/nadia-remadna-l-amazone-des-territoires-perdus-13-03-2016-2025024_23.php

 

DANS LE MÊME SENS IL FAUT VOTER ZINEB

https://www.iledefrance.fr/trophees-ellesdefrance-2019-votez-pour-la-francilienne-de-lannee

 

 

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | 2 commentaires

PORTEZ LE VOUS MEMES

Si le hidjab n’est pas un symbole sexiste et islamistes, alors portez le vous mêmes 5da6dd31210000090e34a140

PARTAGEZ

https://twitter.com/hashtag/PORTEZLEVOUSMEMES?src=hashtag_click

Amel Zenoune, jeune étudiante en droit quitte Alger dans un bus de l’université pour rentrer chez elle à Sidi Moussa, environ une heure avant la rupture du jeune. En ce dimanche 26 janvier 1997, 17ème jour du ramadan, sur le chemin le bus est arrêté par ce que les algériens appelleront « un faux barrage » pour le distinguer des barrages de contrôle assuré par les militaires.

L’embuscade est mise en place par des terroristes du Groupe Islamiste armé GIA au lieu-dit Benedja, commune de Bentalha, connu de triste mémoire pour avoir subi un des massacres les plus terrifiants des années 90. Les passagers du bus tremblent de peur et voient leur dernière heure arrivée. Mais les terroristes ne semblent pas se soucier d’eux. Une seule personne les intéresse : Amel Zenoune. On lui intime l’ordre de descendre du bus et la jeune fille s’exécute avec courage.

L’un des hommes armés aiguise son couteau sur une pierre et, sans le moindre état d’âme, égorge la jeune fille sous le regard des autres passagers terrifiés. Il leur dira en substance qu’elle servira d’exemple à toutes celles qui fréquentent les universités et qui vont au travail sans être voilées. Un message terrifiant pour celles qui refusent d’abdiquer à leur ordre moral inique.

 

lire la video  suivante à partir de la 25eme minutes, vous comprendrez tout

https://www.dropbox.com/s/udshlmu09f38t0p/9H%20Galzi%20du%20jeudi%2017%20octobre%202019_LCI_2019_10_17_09_22.mp4?dl=0

 

 

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire

La dernière saloperie  de Trump et d’Erdogan :Kurdes vous avez cinq jours pour capituler !

 

 

 

73263680_10214795082646661_6362781095955529728_n

 

La Turquie suspendrait son offensive dans le nord de la Syrie pendant cinq jours et y mettrait  fin après un retrait des forces kurdes de ce secteur durant ce délai. Par ailleurs, Mike Pence a fait savoir que le président Trump allait abroger les sanctions contre la Turquie.

Traduisez : si les Kurdes capitulent et se retirent à 30 km de la frontières, s’ils laissent à Erdogan le territoire  qu’il a l’intention d’envahir, alors Erdogan  n’attaquera plus

Ce n’est pas un cessez le feu c’est une demande de capitulation ; l’Amérique passe donc du côté des Turcs

Pire les américains nettoieraient l’espace kurde, comment ? en contraignant les Kurdes

Pence a aussi déclaré que la ligne de démarcation, au-delà de laquelle les Kurdes devraient se retirer, va passer à environ 30 kilomètres au sud de la frontière turco-syrienne. Washington a dit avoir reçu les garanties de la part des YPG sur leur retrait organisé de la frontière avec la Turquie.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a indiqué au terme des négociations avec Washington, qu’Ankara avait obtenu les résultats qu’il souhaitait.

«Lors des pourparlers d’aujourd’hui, nous avons obtenu ce que nous voulions. Les États-Unis ont compris l’importance de la création d’une zone de sécurité. On est tombé pleinement d’accord. Ils ont compris notre inquiétude. On est convenu de ce que les forces des Kurdes syriens déposent leurs armes lourdes et que leurs positions soient rasées», a-t-il détaillé.

Donald Trump avait évoqué, un peu plus tôt ce jeudi, de « bonnes nouvelles » en provenance de Turquie où son vice-président Mike Pence s’est entretenu pendant plusieurs heures avec le chef de l’Etat turc pour tenter d’arracher un cessez-le-feu dans l’offensive turque en Syrie.

 

L’important pour les occidentaux est de se maintenir en Syrie et de contrôler les puits de pétrole de ce pays . Ils préfèrent le Frère musulman d »Ankara et ses disciples djihadistes  de Al Nosra

Publié dans éducation prépa école de commerce | Laisser un commentaire