SOIGNER LES VRAIS COVIDS LONGS

Provoqués par la covid et non les injections , le protocole de la FLCCC. Les covids longs accompagnent les covids non soignés (doliprane)

Le syndrome COVID longue distance (LHCS) – communément appelé COVID long – se caractérise par un malaise prolongé, des maux de tête, une fatigue généralisée, des troubles du sommeil, une perte de cheveux, un trouble de l’odorat, une diminution de l’appétit, des articulations douloureuses, une dyspnée, des douleurs thoraciques et un dysfonctionnement cognitif.

Jusqu’à 80 % des patients souffrent d’une maladie prolongée après la COVID-19. Le COVID long n’est pas seulement observé après l’infection par le COVID, mais est également observé chez certaines personnes qui ont reçu des vaccins (probablement en raison de l’activation des monocytes/microglies par la protéine de pointe du vaccin). Le long COVID peut persister pendant des mois après l’infection aiguë et près de la moitié des patients signalent une qualité de vie réduite.

Les patients peuvent souffrir de symptômes neuropsychologiques prolongés, y compris de multiples domaines de la cognition. Une caractéristique déroutante du long COVID est qu’il n’est pas prédit par la gravité initiale de la maladie ; elle affecte fréquemment les cas légers à modérés et les jeunes adultes qui n’ont pas eu besoin d’assistance respiratoire ou de soins intensifs.

L’ensemble de symptômes du COVID long est, dans la majorité des cas, très similaire au syndrome de réponse inflammatoire chronique (CIRS)/encéphalomyélite myalgique/syndrome de fatigue chronique. Un facteur de différenciation important du CIRS est l’observation que le long COVID continue de s’améliorer de lui-même, bien que lentement dans la majorité des cas.

Une autre observation importante est que le COVID long comprend plus de jeunes que le COVID sévère, qui touche les personnes âgées ou les personnes présentant des comorbidités.

Le long COVID est très hétérogène et résulte probablement d’une variété de mécanismes pathogéniques. De plus, il est probable qu’un traitement retardé (avec de l’ivermectine, etc.) dans la phase symptomatique précoce entraîne une charge virale élevée (charge protéique élevée), ce qui augmente le risque et la gravité d’un COVID long.

L’approche décrite dans I-RECOVER : Long COVID Treatment Protocol est un consensus basé sur une collaboration dirigée par le Dr Mobeen Syed (« Dr Been »), le Dr Tina Peers et la FLCCC Alliance. L’approche doit être individualisée en fonction des signes cliniques et des symptômes du patient.

Comme pour tous les protocoles FLCCC, les aspects peuvent changer à mesure que les données scientifiques et l’expérience clinique dans cette condition évoluent. Il est donc important de vérifier fréquemment pour recevoir une notification de tout changement de protocole.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour SOIGNER LES VRAIS COVIDS LONGS

  1. Essi dit :

    Après une attaque d’Omicron que j’ai soignée moi-même avec le kit ZIVERDO (acheté sur Internet) et un appel chez Soignez Heureux pour m’assurer que je fais juste, les symptômes sont bien partis. Après quelques jours, comme décrit par le Dr Chetty cf. Vidéo sur le site http://www.corona-ausschuss.de ou http://www.grand-jury.net (en anglais), j’ai eu un retour de flamme, avec de nombreux symptômes (nez qui coule, toux sèche, tachycardie, crise de panique, nervosité extrême). J’ai contacté FLCCC par mail et ils m’ont envoyé les liens utiles. Les symptômes correspondaient complètement. J’ai repris de l’Ivermectine (commandée sur Internet) et diverses autres choses du protocole.
    Au 3e jour d’Ivermectine, ça a fait comme si un bouchon sautait.
    Aucun médecin (je vis à Genève) n’est entré matière pour me prescrire quoique ce soit. A l’un j’ai expliqué que l’Ivermectine avait marché. Il m’a mise en garde de ne pas faire de publicité, qu’une grande étude brésilienne montrant l’inefficacité allait sortir…
    J’ai fait un don à Soignez Heureux et à FLCCC qui sont formidables.
    Merci aussi mille fois à Patrick Gibertie pour ses informations précieuses.

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : SOIGNER LES VRAIS COVIDS LONGS – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s