LES INJECTIONS N’ONT AUCUN IMPACT SUR LA CONTAMINATION ET SUR LA GRAVITE DE LA MALADIE/ LE BOOSTER BOOSTE L EPIDEMIE

Ils n’existe aucune corrélation positive entre vaccination et maitrise de la pandémie. La seule corrélation positive connue est celle entre traitement précoce et baisse de la mortalité, le reste c’est du marketing pour Big Pharma

Omicron mettra t il tout le monde d’accord? L’efficacité des vaccins est nulle…Mais si c’était déja le cas…

Commençons par ce que dit une revue complotiste….The Lancet

 Au Royaume-Uni, il a été décrit que les taux de contaminations parmi les contacts familiaux entièrement vaccinés étaient similaires à ceux des contacts familiaux exposés à desnon vaccinés (25 % pour les vaccinés contre 23 % pour les non vaccinés). 12 des 31 infections chez les contacts familiaux entièrement vaccinés (39 %) provenaient de cas entièrement vaccinés liés épidémiologiquement.

 La charge virale maximale ne différait pas selon le statut vaccinal ou le type de variant . En Allemagne, le taux de cas symptomatiques de COVID-19 parmi les personnes complètement vaccinées est signalé chaque semaine depuis le 21 juillet 2021 et était de 16,9% à cette époque chez les patients de 60 ans et plus. Cette proportion augmente de semaine en semaine et était de 58,9% le 27 octobre 2021 ce qui prouve clairement la pertinence croissante des personnes entièrement vaccinées comme source possible de transmission. 

Une situation similaire a été décrite pour le Royaume-Uni. Entre la semaine 39 et la semaine 42, un total de 100.160 cas de COVID-19 ont été signalés parmi les citoyens de 60 ans ou plus. 89,821 sont survenus chez les vaccinés complets (89,7 %), 3,395 chez les non vaccinés (3,4 %) . Une semaine auparavant, le taux de cas de COVID-19 pour 100 000 était plus élevé dans le sous-groupe des vaccinés par rapport au sous-groupe des non vaccinés dans tous les groupes d’âge de 30 ans ou plus.

 En Israël, une épidémie nosocomiale a été signalée impliquant 16 travailleurs de la santé, 23 patients exposés et deux membres de leur famille. La source était un patient COVID-19 entièrement vacciné. Le taux de vaccination était de 96,2 % chez tous les individus exposés (151 agents de santé et 97 patients). Quatorze patients complètement vaccinés sont tombés gravement malades ou sont décédés, les deux patients non vaccinés ont développé une maladie bénigne .

 Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis identifient quatre des cinq principaux comtés avec le pourcentage le plus élevé de population entièrement vaccinée (99,9 à 84,3 %) comme des comtés à « haute » transmission

Posez vous des questions

  1. Si les vaccins étaient efficaces les catégories les plus vaccinées seraient les moins touchées….

Ben en France les moins de 10 ans avec 0% de vaccinés ont un  taux de positivité  de 4.7% et pourtant ils testent à l’école primaire, les 50/59 ans  vaccinés  à 91% sont positifs à 6.3% et les 70/79ans presque tous vaccinés sont positifs à 5,5%

  • Si les vaccins étaient efficaces les régions les plus vaccinées seraient les moins touchées

Les cartes parlent, comparez l’Europe et l’Afrique. Les régions ultra vaccinées sont celles qui totalisent le plus de morts . Situation particulière de l’Occident mais également de payx au système sanitaire délabré qui interdisent les traitements précoces (Brésil, Russie)

les décès cumulés avant la vaccination*

Les cartes ci dessous montrent l’évolution des décès par semaine après le début de la campagne de vaccination

carte décès en janvier 2021
les décès à la fin mars, les plus âgés sont vaccinés et théoriquement protégés

LE BOOSTER BOOSTE LES CAS MEME DANS L HEMISPHERE SUD OU COMMENCE L ETE

Le Booster est extraordinaire, il transforme l’été en hiver…Brésil, Australie… par la magie des injections la pandémie repart . Dans l’hémisphère nord ils boostent en pleine pandémie…Super

  • Si les vaccins étaient efficaces on assisterait à un décrochage des cas et des formes graves depuis que l’on vaccine Il y aura plus de morts en 2021 qu’en 2020

Inefficaces ? Mais si au moins ils n’étaient pas dangereux…

https://t.co/zAqfDHJiHy

https://www.dailymail.co.uk/news/article-10267251/Christmas-party-leaves-50-60-people-infected-suspected-Omicron-Covid-Norway.html

https://t.co/Pe3FaFvmrE

https://t.co/GlhU0vISr6

https://t.co/ca165K2EnX

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour LES INJECTIONS N’ONT AUCUN IMPACT SUR LA CONTAMINATION ET SUR LA GRAVITE DE LA MALADIE/ LE BOOSTER BOOSTE L EPIDEMIE

  1. mireilleweber dit :

    Merci pour vos excellentes analyses

    Aimé par 1 personne

  2. gilles dit :

    Bravo pour votre démonstration

    Aimé par 1 personne

  3. Gérard Menvussa dit :

    Trois petites remarques si vous me.permwtez?
    Sur les cartes du monde , les pays qui utilisent le sinovac ont l’air de s’en sortir beaucoup mieux que le Pfizer?
    D’ autre parts, il a été démontré dans cette étude https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34406358/ la dangerosité de l’injection Pfizer (la roulette russe) , la molécule dénoncée dans l article de BBC news a l air beaucoup moins fréquente que le problème de circulation de l’injection qui peut être fréquent lui par contre…
    D’ autres parts encore , il va y avoir plus de morts en 2021 (certainement ) mais beaucoup moins du COVID, alors comme vous l’avez déjà noté dans un de vos textes, de quoi meurent les gens (et des jeunes pour le coup)? Du vaccin ? Ce ne serait donc pas si rare… Il faudrait comparer les causes de mortalité par âge sur les 4 à 5 dernières années et les comparer à celle de 2021? Je n’ arrive pas à trouver les causes de décès en nombre et par tranche d’âge, mais je suis prêt à mettre un billet que les morts par thromboses et arrêts cardiaques chez les moins de 65 ans ont littéralement explosé en 2021 par rapport aux autres années !
    Et encore une fois , qu’elle coïncidence peut-il y avoir avec ces articles dans la presse mainstream initiés par Santé Public France? https://www.lefigaro.fr/sciences/insuffisance-cardiaque-ces-quatre-signes-qui-doivent-alerter-20210914

    Aimé par 1 personne

  4. Gérard Menvussa dit :

    Pardon pour
    * me permettez
    * d’ autres parts
    * à celles
    * en nombres et en tranches d’âges.
    Haa l’empressement!!!

    J’aime

  5. LYONNAY dit :

    Cher Mr Gibertie,

    Je me permets ce lien vers une pétition lancée suite à des cas constatés. La défense des enfants doit nous trouver comme des combattants dressés et intraitables :

    https://www.mesopinions.com/petition/sante/respect-protection-enfants-disponibilite-assuree-tests/163919

    Merci d’avance à tous ceux qui voudront bien la signer et la faire connaître !

    Aimé par 1 personne

    • greg dit :

      tout à fait d’accord avec vous : vacciner les enfants, c’est rétablir la respectabilité de josef mengele !!!
      Pour moi, vacciner les plus de 13 ans est déjà une abomination !!
      vu que cette daube de vaccin n’est toujours pas obligatoire (par la loi), seule une personne majeur a donc le droit de choisir !!
      Avant de vacciner les plus de 13 ans, il aurait fallu abaisser la majorité à 13 ans !!

      J’aime

    • fraternel dit :

      je viens de signer votre pétition
      bon courage et gardez espoir

      J’aime

  6. greg dit :

    bravo, très bien.
    svp qu’en est-il de la mise en place du QRCODE pour les non vaccinés qui ont des contres indications médicales ??
    j’ai bien essayé de lire : Décret n° 2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 , mais pour moi, c’est du grand charabia incompréhensible !!!
    J’ai cru comprendre que les contres indications sont principalement définies après une première injection covid, ce qui est aberrant !! Mais qui démontre aussi la reconnaissance que ce vaccin peut-être très dangereux !!
    Peu de temps après m’être fait vacciné contre l’hépatite B, en pleine force de l’âge et en très bonne santé, j’ai fait une phlébite et une embolie pulmonaire bilatérale. Il n’est donc pas question que je me fasse vacciner covid !!
    Idem pour mon fils qui a attraper une maladie auto-immune depuis ce vaccin !!

    Aimé par 1 personne

  7. guyevrard dit :

    ses dernière cartes donnent une vue des chiffres sur les vacciné et les autre méthodes ! , mais l’ Inde a tout la même couleurs alors que l’on sait que le Uttar Pradesh ne vaccine plu !

    J’aime

  8. Patrick dit :

    Bonjour, serait-il possible d’avoir la référence de l’article du Lancet traduit dans cet article ?

    J’aime

  9. fraternel dit :

    des maires de villages du haut rhin et des conseillers municipaux font de la résistance
    comme ceux de la ville de munster et du village de wasserbourg
    tous soutiennent le personnel médical suspendu pour non vaccination
    qu’ils en soient remerçiés
    et comme dirait le professeur perronne ils n’ont toujours rien compris nos branquignols des plateaux télé et ceux du gouvernement

    J’aime

  10. janmertensnetbe dit :

    Bonjour Mr. Gibertie,

    Je suis un fidèle lecteur de vos blogs, j’apprécie souvent vos analyses pertinentes et documentées, ainsi que votre humour pinçant 😊 !

    Comme la dernière analyse de ‘World on Data’ parlait exactement du même sujet que votre blog d’hier, mais qu’elle arrive à des conclusions diamétralement opposées aux vôtres, je me permets de vous la faire parvenir et de susciter votre réaction ! Je joins ci-dessous mes pages LinkedIn et Facebook, juste pour vous rassurer que ma question est sincère et sérieuse.

    Bien cordialement, avec tous mes encouragements,

    Jan Mertens
    https://www.linkedin.com/in/janmertens-gcs/
    https://www.facebook.com/jan.mertens.9480

    Voici le lien:
    https://mailchi.mp/ourworldindata/biweekly-digest-2021-12-03?e=5a809d8a0d

    J’aime

    • pgibertie dit :

      L’approche pour 10 000 ou pour 1m fait exploser les différences , je l’ ai dit mais aujourd’hui les écarts sont devenus très faibles comme le montrent les derniers chiffres de la drees , le ferai un article demain

      J’aime

  11. scal dit :

    Tombé un peu par hasard sur ce blog…

    Je ne suis sincèrement pas militant, ni engagé de quelque bord que ce soit, mais j’ai été effaré par le manque de recul scientifique quant aux « analyses » présentées.

    Il est facile et tentant, je l’admets, de présenter des cartes coloriées en mettant bien en évidence des pseudo corrélations. Mais un minimum de rigueur serait appréciable…
    Vos conclusions sont peut être vraies, je ne ferme absolument pas la porte à cela. Mais la légèreté argumentaire les réduit à néant – d’un point de vue scientifique et analytique.

    Deux exemples évidents de mauvaise (si ce n’est fausse) interprétation :

    – la corrélation couverture vaccinale par tranche d’âge / taux de positivité.
    A ma connaissance, jamais il n’a été dit que le vaccin empêchait d’être positif à la COVID. On nous répète, en long, en large, en travers, que le vaccin prévient des formes graves. Il réduit un peu la transmission (donc potentielle positivité), mais son intérêt principal est la réduction de formes graves de la maladie. Le but du vaccin n’a jamais été d’anéantir le virus. Il est de prévenir de complications.
    D’autre part, on le sait depuis longtemps, ces complications sont très fortement liées aux « comorbidités » et insuffisances pré-existantes (immunodépression, diabète, obésité, problèmes respiratoires, …). Il est donc évident, et cela devrait sauter aux yeux… qu’une population âgée – a même taux de vaccination qu’une population plus jeune en meilleure santé, a priori – présentera intrinsèquement des formes plus compliquées de la maladie.
    Ces chiffres, ou en tout cas les conclusions supposément présentées, ne veulent tout simplement rien dire si l’on analyse un tant soit peu ce qu’il y a derrière.
    Peut être nous ment-on sur d’autres points, je suis prêt à l’entendre si on me le démontre. Mais en l’état, ce qui est présenté ne permet tout simplement pas de tirer quelque conclusion que ce soit. C’est fort dommage, cela dessert votre conviction.

    – les cartes qui « parlent », à vous lire.
    Couverture vaccinale VS nombre de morts.
    On notera que n’a pas été relevée, du tout, la phrase de précaution : « Due to limiting testing and challenges in the attribution of the cause of death, confirmed deaths can be lower than the true number of deaths. » Précaution certes, mais indispensable pour analyser quoi que ce soit.
    La première carte présente la couverture vaccinale (disons, à la louche, depuis 1 an).
    La seconde, le nombre de morts, et là, hasard? on a choisi de présenter les chiffres depuis début 2020 (disons à la louche 2 ans).
    Rien que factuellement, la comparaison est fallacieuse. Et toute conclusion est de fait erronée.
    Exemple volontairement caricatural : deux pays (A et B) se vaccinent en 2021. A a une couverture vaccinale > B. Le pays A a connu 1M de morts en 2020 et 100k en 2021. le pays B en a connu 500k en 2020 et 300k en 2021. Ce que vous présentez équivaut strictement à dire : A s’est plus vacciné que B et pourtant A cumule 1.1M de morts, quand B n’en cumule que 800k. c’est tout simplement grossier et illogique d’en déduire une quelconque conclusion quant à la vaccination.
    Passons sur les caractéristiques démographiques, sociétales (mobilité intra / inter sociétales), mesures sanitaires appliquées… Tant d’éléments qui devraient être notés, relevés pour commenter ce type de cartes.
    Et, je me répète, pour peut-être arriver à la conclusion que vous espérez, je ne le sais pas a priori. Mais en soi, l’argumentaire présenté est tout simplement faux. Et c’est dommage…

    J’aime

    • pgibertie dit :

      très simplement permettez moi de vous faire remarquer que la comparaison des taux de positivité entre les classes d’age porte sur le taux de prévamence et donc la contamination . Ces documents n’intègrent pas les risques et les commorbidités mais les risques de contamination . On peut donc comparer les classes d’ages: les jeunes non vaccinés ne sont pas plus contaminés que les plus vieux.La vaccination n’ a aucun intéret pour eux. Enfin le vaccin ne protège pas de la contamination vous en convenez.
      Sur le deuxième type de remarque je joins la carte de l’année 2021 Elle consolide mes observations

      J’aime

    • pgibertie dit :

      pour le reste je vous renvoie à mes comparaisons entre pays proches

      J’aime

    • pgibertie dit :

      Vous voila rassuré, j ‘ai mis deux cartes pour 2021 dont une de la fin mars, depuis les plus à risques étaient protégés . Merci pour vos remarques justifiées

      J’aime

      • scal dit :

        Merci Monsieur pour vos réponses,

        Pour ce qui est du taux de positivité / classe d’âge, En effet, j’en conviens totalement, et c’est d’ailleurs su et reconnu parmi toute la communauté scientifique, que le vaccin ne protège que peu (légèrement tout de même, mais peu) contre la transmission. En ce sens, je ne comprends sincèrement pas votre phrase (écrite en gras) : « Si les vaccins étaient efficaces les catégories les plus vaccinées seraient les moins touchées…. »
        Qu’entend-on par « touchées » ? Personne n’a jamais dit que cela prémunirait totalement contre la transmission. Du coup, quel est le propos au fond ?

        Quant aux cartes, permettez moi de redire que la corrélation en tant que telle ne se tient pas. Oui, il y a eu beaucoup de morts dans certains pays fortement vaccinés. C’est un fait. personne ne peut le nier. Mais quid de la démographie ? Les morts étaient-ils vaccinés ou pas ? C’est un point essentiel – sinon majeur – pour interpréter quoi que ce soit. Sans plus de détails, on pourrait tout aussi bien mettre en corrélation une carte de consommation de myrtilles avec le nombre de morts du COVID 🙂 J’exagère, je sais, mais sincèrement, c’est vrai.. ^^ Les statistiques sont des outils bien souvent rapides et trompeurs :/

        Je sais que je peux paraître « contradictoire », mais je vous prie de croire que ça n’est absolument pas motivé par antithèse. Je crois simplement que toute thèse, quelle qu’elle soit, doit être étayée rationnellement pour porter ses fruits. Un diagramme ne se suffit pas à lui même. Je tiens exactement le même discours vis à vis de ceux qui souhaiteraient nous faire passer des mesures motivées par un quelconque conseil sanitaire, de défense, ou j’en passe. Des faits, ok, mais des preuves logiques et de l’interprétation rationnelle surtout 🙂

        J’aime

      • pgibertie dit :

        Par touchées j’entendais contaminées rien de plus à partir de ce document. Merci de convenir qu’il n’y a pas d’impact sur la contamination
        Les cartes portent sur les décès covid, il est flagrant de constater que la vaccination n’ a pas modifié la dynamique de la mortalité constatée au début de l’année 2021 Rien de plus , rien de moins . Les décédés étaient ils vaccinés ou non , je l’ignore . Malheureusement les historiens de demain comme ceux d’aujourd’hui devront ce contenter de comparer les données glabales de mortalité pour palier les biais aadministratifs. Ils en déduiront sans doute que l’effet de la vaccination n’est pas extraordinaire. Pour aller plus loin il faudra comparer des pays semblables, ce que j’ai fait par ailleurs .

        J’aime

  12. Lylo dit :

    Bonjour, juste une remarque, il est communément admis que ces « vaccins » permettent d’éviter les « formes graves » du covid mais quelque chose m’interroge, lorsque comme moi on a appris que ce type de virus génère des variants qui sont de moins en moins mortels il est légitime de penser que l’efficacité de ces produits est tout simplement nulle et seule la nature épargne ou non les vaccinés ou non vaccinés.

    Aimé par 1 personne

  13. Ping : CES CARTES QUI DEMONTRENT COMBIEN CHRISTIAN PERRONNE A RAISON | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  14. Den's dit :

    Bonjour ,
    pour que l’analyse soit encore plus pertinente , ne faudrait-il pas donner la (les) date(s) de parution de(s) article(s) de Lancet ?
    Sur le cas britannique , on sait que les premières campagnes de vaccination ont été faites avec Astrazeneca , que dit The Lancet sur ce sujet ?
    merci .

    J’aime

  15. Ping : LES DONNEES GEOGRAPHIQUES DETRUISENT LE MYTHE DE L EFFICACITE DES INJECTIONS | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  16. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE: LES DONNEES GEOGRAPHIQUES DETRUISENT LE MYTHE DE L’ EFFICACITE DES INJECTIONS – Titre du site

  17. JEAN RAGE dit :

    M. Scal,
    Dans vos commentaires, vous présentez à plusieurs reprises (âge de la population, morts vaccinés ou pas…) des biais supposés dans l’analyse de M. Gibertie, qui n’est pas vraiment une analyse d’ailleurs. Il s’agirait plutôt d’un constat, d’une présentation selon moi? Avec un constat, on peut en faire l’analyse qu’on veut… Vous en faite une, c’est légitime… Mais Vous auriez plus apporté à la discussion en démontrant ces biais supposés. On peut trouver des biais supposés à toutes les analyses du monde, c’est d’ailleurs devenu le sport favoris de ceux qui veulent dénoncer une analyse qui les gène. Ils inventent des biais supposés sans jamais démontrer qu’ils existent. Mais les biais supposés ne sont pas des biais tant que leur existence n’est pas prouvée (comme tout le reste d’ailleurs). Je rappelle aussi, qu’un biais doit par sa présence modifier le résultat de manière répétée! Le problème de l’âge de la population est potentiellement un biais pour les fromes graves mais alors prouvez le.. et si oui le biais existe, l’analyse est discutable.
    Enfin, vous écrivez :
    « A ma connaissance, jamais il n’a été dit que le vaccin empêchait d’être positif à la COVID. On nous répète, en long, en large, en travers, que le vaccin prévient des formes graves. Il réduit un peu la transmission (donc potentielle positivité), mais son intérêt principal est la réduction de formes graves de la maladie. Le but du vaccin n’a jamais été d’anéantir le virus.  »
    Mais enfin monsieur, il me semble que nous ne vivons pas sur la même planète? Avez vous oublié (comme trop de gens) pourquoi , pour quels motifs l’autorisation de mise en marché conditionnelle a été mise en place , et toute la procédure habituelle de validation de cette thérapie a été dangereusement écourtée? Je vous le rappelle ici et c’est d’ailleurs une condition sine qua non pour la validation de l’AMM c, c’était que le vaccin devait empêcher la propagation de la maladie pour obtenir une immunité collective! C’est à dire efficace contre la contamination. Du slogan même « tous vaccinés , tous protégés… » et j’en passe « …avec la deuxième dose vous serez protégés de la covid! » « le vaccin vous rendra libre  » etc…  »
    Ha, mais j’ai mal compris alors? Ils voulaient tous dire protégés… des formes graves seulement? Mais alors pourquoi essayer (en vain) de protéger des formes graves, des gens qui ne font pas de formes graves (les moins de 65 ans!)? Non vraiment tout ça ne tient pas debout… C’est la déraison qui règne!
    La validation du dossier Pfizer/Moderna et la clique a était centré sur son efficacité à stopper la maladie… Tromperie magistrale encore une fois.
    Aussi, avec seulement 2 % d’utilisation des hôpitaux pour la covid en 2020, plus que jamais, la vaccination, je veux dire: la protection contre les formes graves est foncièrement une affaire intime. La théorie de « je me vaccine pour protéger les autres s’écroule ». Théorie bien pratique pour culpabiliser et donc contraindre!!!!
    Aujourd’hui, même l’argument « cela protège des formes graves » ne tient plus! cf les DREES et les analyses pertinentes sur ce blog et bien d’autres encore…. La perfidie vient encore de pousser le journal le monde à mentir avec ce titre Covid-19 : « les non-vaccinés représentent 76% des entrées en réanimation! »… C’est faux, il est vrai mais pour les moins de 65 ans qui représentent comme vous l’avez dit dans votre commentaire qu’une petite partie des admis en réanimation….

    De plus, les mentions « on nous répète, en long, en …. » révèle que vous subissez « bien » la propagande, je préfèrerais d’une personne critique comme vous : « il a été prouvé que…  » avec les preuves en toute rigueur (ce qui vous tient à cœur on dirait) en référence de votre texte….
    Alors, la critique oui, mais la critique constructive surtout!

    Aimé par 1 personne

  18. Ping : LES INJECTIONS N’ONT AUCUN IMPACT SUR LA CONTAMINATION ET SUR LA GRAVITE DE LA MALADIE/ LE BOOSTER BOOSTE L’EPIDEMIE – Central Concept

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s