Faduma Koloram,un nouvel Oradour sur Glane qui laisse indifférent les beaux esprits …

 Faduma Koloram, un petit village tranquille  de la lointaine Afrique, Oradour sur glane, un village du Limousin . Le premier a été réduit de la carte  par les islamistes  de Boko Aram le 10 juin 2020, le second par les nazis d’Adolf Hitler, le 10 juin 1944.

 Au moins 81 personnes ont été tuées et sept autres enlevées.

Au cours de la dernière décennie, le Boko Haram, et plus tard son démantèlement, l’État islamique de la province d’Afrique de l’Ouest (ISWAP), ont tué plus de 27 000 personnes et en ont déplacé environ trois millions, selon les données des Nations unies.

Le Nouveau Monde a conservé le fanatisme de l’ancien , mais l’ancien au moins semblait conserver le devoir de mémoire. Le Nouveau lui assume un aveuglement total pour les nouveaux barbares et  se mobilise  pour promouvoir les pires formes  de communautarisme.

Maxime Tandonnet :

Voilà bien une dizaine de jours que les grands médias radio-télé, après l’obsession unique du covid 19 et du confinement, inondent les consciences occidentales d’un message à sens unique sur les violences policières et le supposé racisme dans la police. Au point d’en oublier tout le reste. Mais qu’est-ce qu’une « émotion saine » et qui la définit ? Les conditions de la mort de George Floyd sont certes épouvantables et révoltantes.

Mais le 10 juin, la presse écrite annonçait en toute discrétion, par un entre-filet, un événement dramatique, d’une atrocité inouïe : au Nigéria, Boko Haram a procédé à l’anéantissement d’un village, Faduma Koloram. Sur le fond, les faits n’ont évidemment rien à voir. Mais pourquoi l’un et pas l’autre ? Pourquoi cette horreur innommable, l’anéantissement de la population d’un village, tombe-t-elle dans l’indifférence absolue ? Pourquoi ne suscite-t-elle pas, elle, le moindre soupçon d’émotion ni d’empathie ? Serait-ce parce qu’elle se situe en Afrique, et non en Amérique ?

 Serait-ce parce qu’il manquait au moment des faits, les caméras des grandes chaînes de télévision ?

 Ou du fait de l’identité des meurtriers, des fanatiques islamistes qui répandent la terreur et le sang? Et si le racisme planétaire le plus authentique tenait dans l’indifférence et l’oubli de l’anéantissement d’une population en Afrique, une barbarie qui rappelle les heures les plus sombres de l’Europe, et dont la banalisation, la quasi tolérance planétaire, fait froid dans le dos.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Faduma Koloram,un nouvel Oradour sur Glane qui laisse indifférent les beaux esprits …

  1. fraternel dit :

    surement que le fait que notre pays est pourvoyeur d’armes dans le monde peut expliquer certaines choses et ensuite on s’en offusque ou on s’en fout les marchands d’armes n’ont aucun respect de la vie humaine on parle de boko aram ces fous furieux qui assassinent et c’est écoeurant qu’on en parle pas les populations civiles ont toujours fait l’objet de massacres et quoi de plus facile de monter les gens les uns contre les autres surtout quand ils sont pauvres analphabètes rien qu’à voir les armes qu’on envoie aux belligérants du yemen on en parle? la ministre de la défense s’en offusque!allons nous enfin cesser de vendre des armes dans des pays en conflit au nom d’intérêts stratégiques?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s