La passion de la Macronie pour la racaille et la mise en scène des indigénistes

La Macronie et les bobos des deux côtés de l’Atlantique perdent la tête : «  Autant en emporte le vent »  devient un film raciste, Luc Ferry s’en prend à la colonisation  en oubliant que Jules son illustre ancêtre en fut comme la gauche, un illustre promoteur.

Le révisionnisme bat son plein , qu’importe si les historiens ont depuis longtemps expliqué que la colonisation  fut une  mauvaise affaire  autant pour la métropole que pour les colonisés. Qu’importe  si l’ignominie de la traite fut autant l’affaire du monde Arabe que de l’Occident… Il faut réécrire l’histoire de la France, oublier tous ceux qui se consacrèrent à améliorer  le sort des populations , tous sont assimilés aux authentiques salauds que furent Léopold de Belgique  et autres négriers.

Tous sont mobilisés contre la tradition républicaine, la France se trouve assimilée aux Etats racistes du vieux sud américain.  Les indigénistes sont aux avants postes , il ne doit plus y avoir de Français mais des communautés ethniques et culturelles qui s’affronteront.

La tyrannie des minorités, soutenue par des bien-pensants plutôt mal intentionnés, devient étouffante. Écriture inclusive qui déstructure la langue, classification des gens en cis, trans, binaire, noir, blanc, racisé qui détruit le genre humain, désignation incessante des ennemis, tout est source d’objectivation, de spécification excessive et prétexte à rejet.

Une telle radicalisation qui ne conçoit ni dialogue ni négociation aboutit à cliver notre pays en camps retranchés et hostiles, composés de victimes et de bourreaux s’entrecroisant dans un maelström délirant. Il est de plus en plus impossible de «faire société» et de défendre des valeurs communes, ce qui rend notre pays vulnérable à toutes les formes de prédation.

Monique Plaza

Les indigénistes veulent racialiser le débat . Assa Traoré a déclaré qu’il fallait renverser la république comme ils le faisaient en Afrique. Le prétexte de la mort d’Adama Traoré, réactivé par les bavures américaines, sert un agenda anti républicain et anti français. Et nous leur servons la soupe. Avec un Macron qui fait fi de la séparation des pouvoirs pour faire pression sur Belloubet qui s’exécute… quelle honte…

Le choix d’Assa Traoré comme figure de proue de la contestation  ne doit rien au hasard, elle défend une fratrie célèbre …

– Adama Traoré: 17 procédures pour vol, stupéfiants et viol de son codétenu. ( seulement son casier de majeur) .- Yacouba Traoré : 18 mois fermes pour avoir tabassé celui qui a accusé de viol son frère et 3 ans fermes pour avoir tabassé un chauffeur de bus et mis le feu au véhicule.- Samba Traoré condamné à 4 ans dont 18 mois avec sursis pour violence avec arme.- Bagui Traoré : condamné à 18 mois fermes pour violences et extorsions sur femmes vulnérables.- Serene Traoré : condamné à 4 mois fermes pour outrages envers le maire de Beaumont sur Oise.- Youssouf Traoré condamné à 6 mois dont 3 avec sursis pour outrages et menaces de morts envers des policiers.

Aucun combat sans mise en scène, sans attention portée aux symboles, sans communication.

Rosa Parks a été préférée comme figure de proue à Claudette Colvin, plus jeune et qui a été la première à refuser de céder sa place à un Blanc dans un bus. Mais elle était une ado enceinte d’un homme marié. Elle ne présentait pas bien, auprès des noirs mais aussi des blancs.

Où sont les frères Traoré? ( en prison pour certains certes). Une figure féminine est plus efficace pour susciter l’empathie et mobiliser. Et une femme belle encore plus. Il faut observer l’évolution de sa coupe de cheveux pour mesurer la maîtrise sémiotique de ces militants.

Assa Traoré a un usage politique de ses cheveux. Elle cherche à activer notre imaginaire americanisé. Black Panther, Angela Davis. Coupe Afro à l’américaine, pour que Traoré soit assimilé à un noir américain, et la France aux USA des années 60… ça, c’est de l’appropriation culturelle ou je ne m’y connais pas.

Le médium est le message écrivait Mcluhan….

Fatiha Boudjahlat

Le plus curieux est l’empathie de la bourgeoisie macronienne non pour des révolutionnaires mais pour des délinquants.

Malheureusement, cette passion pour Meklat se rattache à deux précédents récents, ceux des affaires Adama Traoré et Théo. Les Français n’aiment pas leur police, c’est une tradition culturelle, on le sait depuis François Villon en passant par Georges Brassens et Renaud. C’est en jouant sur ce réflexe qu’on a monté en épingle ces deux affaires en veillant à mettre le plus d’huile possible sur le feu. Des informations fiables établissent que Traoré était un de ces petits caïds au casier judiciaire chargé redouté dans son quartier, décédé au moment d’une arrestation sans que jusqu’à présent les causes de sa mort puissent être rattachées à des violences commises par les gendarmes à cette occasion. Pour bien connaître la façon dont se passe une information judiciaire, brandir le « mensonge d’État » pour faire instantanément de Traoré un héros martyr, relève du réflexe pavlovien. Concernant Théo, l’IGPN qui n’est pas connue pour être tendre avec les flics, a retenu la thèse de l’accident confortée par des témoignages et des images de vidéosurveillance. De toute façon une information judiciaire a été ouverte et l’auteur du coup à l’origine d’une blessure grave a été mis en examen pour viol. Mais de la même façon, Théo a immédiatement été canonisé saint et martyr, sans que les informations sur son comportement, les causes de son interpellation, et son passé, n’intéressent grand monde.

Mais ce qui est grave, comme le soutien apporté à Meklat, c’est l’attitude des belles âmes. Le Président de la République en fonction (?), à ce titre patron de la police n’a pas jugé bon de se déplacer au chevet des deux policiers grands brûlés à Viry-Châtillon. Cela ne l’a pas empêché de se précipiter au chevet du jeune Théo, prenant ainsi parti par cette provocation indigne, dans une affaire dont la justice était pourtant saisie. Que dire des appels à la manifestation de Bobigny dont on savait très bien qu’elle dégénérerait grâce à la petite pègre, de cette obscène pétition des artistes, de l’attitude de la presse nationale ?

Mais enfin, ne voyez-vous pas cette insurrection qui monte, ces couches populaires qui sont en rage et ne vous supportent plus ? Cette police aujourd’hui hors de contrôle, cette gendarmerie dont les études assez fines montrent que ses membres votent majoritairement Front National, Marine Le Pen annoncée à près de 30 % au premier tour de la présidentielle ? Vous ne sentez pas que cela pourrait très mal tourner ? Vous pensez vraiment que l’élection de Macron va vous permettre de continuer comme si de rien n’était ? Et c’est pour cela que vous continuez à jouer les boutefeux ?  Mais enfin, mesurez-vous votre responsabilité ?

Comme d’habitude, on voit à quoi sert cette alliance millimétrée de l’oligarchie et des gauchistes culturels ou politiques, les libéraux et libertaires main dans la main. Qui rêvent d’une société acculturée, communautarisée, divisée et segmentée, gibier facile pour l’exploitation,  au sein de laquelle on laisse se développer voire porte aux nues, une délinquance violente chronique, que l’on va actionner pour contrôler ou déconsidérer ceux qui auraient vraiment envie de se révolter face au sort qui leur est fait et à celui qui les attend.

Régis de Castelnaud

Quant à la Macronie, ce fatras informe de post-socialistes mélés de droitards gamellards et opportunistes qui n’ont JAMAIS pris la défense du peuple, sous la houlette de nos deux têtes de l’exécutif, nos Heckel et Jekel de l’Inrépublique, elle est en train de parvenir à ce qu’elle a tant contribué à produire : l’atomisation généralisée du pays, la division des Français, et, surtout, elle commence à tâter, un peu tard, les limites de son discours coupablement soumis aux minorités agissantes : la Macronie est bien cette République mise à genoux devant le communautarisme, qui, à l’image des Belloubet, Castaner et autres figurines pathétiques qui nous font honte, se sont empressées de taper sur le peuple français et de s’incliner devant la racaille dont le peuple ne peut plus entendre parler et dont il subit, pour le moment silencieusement, les derniers assauts hystériques.
Ce monde délirant, racialisé, complaisant envers la délinquance, a largement été co-produit par la Macronie, quand bien même celle-ci s’apercevrait, mais un peu tard, que sa créature lui a désormais échappé.
On ne se débarrassera pas de l’une sans se débarrasser de l’autre, quelles que soient les manipulations et le mauvais jeu d’acteur qui nous seront encore servis dimanche. Cela prendra le temps qu’il faut mais le peuple français sera au rendez-vous pour préserver, son patrimoine, attaqué, son histoire, et son avenir.

Anne Marie Chazaud

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour La passion de la Macronie pour la racaille et la mise en scène des indigénistes

  1. Michèle MacHenin-Murzilli dit :

    A Régis de Castelnaud,
    Monsieur,
    Quelle magnifique tirade et comme elle en dit long sur l’écoeurement de notre pauvre France profonde, dont la culture et le patrimoine se dissolvent comme du sucre dans de l’eau saumâtre. L’on voudrait bien rester authentiques et vrais, mais l’on fait et l’on dépend dans bien des paramètres, de cette mondialisation si monstrueusement déterminée, par une conspiration des élites, des milliardaires et du Diable déguisé en Ange, et qui pousse l’Humanité au bord du gouffre. L’image qui me vient à l’esprit n’est pas bien belle non plus. Elle a donné, jadis, lieu à bien des tableaux qui illustrent les murs blancs des Musées. Ne vous faites pas de soucis, dans quelques décennies, l’on épinglera les races humaines, comme les collectionneurs épinglent les coléoptères et les papillons sous une plaque de verre !!!
    J’aime énormément votre dernier paragraphe. Vous avez tout juste.
    Il y a non seulement de la noblesse dans votre nom, au bout du conte, et moi, habitant la Haute-Tarentaise que traversent en hiver surtout, les milliardaires qui nous enrichissent tout en nous méprisant, j’ai la tête dans les nuages et j’ai froid à l’âme autant qu’à mon corps !!
    Michèle Mac’Henin (en toute polyvalence culturelle, indissociable d’une âme de poète)

    J'aime

  2. LANCE Jean-Jacques dit :

    Analyse très pertinente et très juste. Tiens, cela ma rappelle certains passages des protocoles « dits de Sion » dont la finalité du plan consistait à jeter dans la rue des millions de révoltés afin de provoquer le chaos planétaire ! En prenant un peu de hauteur et en visualisant toute la misère qui s’abat sur l’humanité, on est sûr d’une chose : la mèche est allumée et le gros pétard pas très loin d’exploser ! Il n’y a que les moutons (fort nombreux) pour penser qu’ils sont sorti d’affaire….

    J'aime

  3. Michèle MacHenin-Murzilli dit :

    Jean-Jacques, alors faut-il compter sur l’intelligence chevaleresque de certains ou la bêtise obéissante des moutons incultes qui ne discernent même pas ce qu’ils mangent ?… Oui, ça risque de péter fort. Dans bien des cas, l’ordre est venu du chaos, mais cela n’est jamais devenu éternel !

    J'aime

    • LANCE Jean-Jacques dit :

      Oui Michèle, même si cela est toujours dur à croire pour beaucoup, le but recherché, à terme, par cette bande de psychopathes est d’abord l’écroulement de l’économie planétaire (grâce à un virus artificiel volontairement mal géré !), doublé d’une révolte des peuples induite et suscitée et, in fine, le rétablissement de l’ordre par la prise de pouvoir des plus hautes élites de ce monde sur des individus totalement perdus acceptant un vaccin synonyme de retour à la sureté et à la sécurité retrouvée….mais plus sûrement les victimes d’un contrôle total.
      C’est ce qui semble bien être la base du plan. Il est bien parti et pour ce qui est de la suite, j’ai toujours l’espoir d’une minorité suffisamment motivée pour limiter les dégâts !
      Le problème, ce sont invariablement les nombreux moutons qui acceptent leur asservissement avec bonheur.
      Quelle que soit la finalité, chacun récoltera ce qu’il aura semé…..dans cette vie ou dans une autre. En fait, c’est ici que se situe le ‘but spirituel du jeu ».
      Ne jamais trahir sa conscience, voilà le plus important !

      J'aime

      • Michèle MacHenin-Murzilli dit :

        Oui ! Oui ! Jean-Jacques, je sais tout cela depuis fort longtemps et vos propos sont totalement en accord avec ce que je pense… et dépense comme énergie pour le penser et le dire également, à ma façon.
        Il y a tellement de gens qui pratiquent le « si ce n’est toi, c’est donc ton Frère ! » si cette expression vous parle.
        Je viens de me procurer un gros livre concernant « LA CONSPIRATION DES ELITES » de G. Faydit. Il n’y a pas d’équivoque, ce qu’il clame est vrai, absolument vrai. Je l’ai reçu il y a trois jours, et même pas eu le temps de commencer par le commencement. Alors, chaque jour je l’ouvre au hasard, et la réponse au sujet du Chaos provoqué est sous mes yeux. Ordo ob chao, je crois que c’est un truc comme ça, n’est-ce pas !…
        J’aime ma relative liberté, l’essentiel de ma vie est derrière moi, je laisse ouverte la porte à davantage de Connaissance, afin de ne pas mourir idiote (j’ai septante sept printemps).
        Je souhaite fort et sincèrement que ce Blog avec Patrice dure et perdure, car il est synonyme de courage et de vérité ! Un immense remerciement à lui et tous ceux qui mettent également leur grain de sel ou de sucre !…
        Cordialement

        J'aime

  4. LANCE Jean-Jacques dit :

    Rien à rajouter Michèle, restez comme vous êtes, c’est parfait !
    Il faut garder la foi, contre ça nos bourreaux sont impuissants.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s