LES ESCLAVES PREFERES DES BIEN PENSANTS

Les Parisiens ne sont pas à une contradiction près. Ils se veulent écolos, progressistes et rééliront à la Mairie de Paris ceux qui inlassablement en chassent les banlieusards pour mieux accueillir les rats.

Ils manifestent contre Colbert et veulent la repentance  pour la Traite du 18eme siècle mais ils profitent de l’esclavagisme  du 21 ème siècle. Rien absolument rien contre le scandale des mines de lithium dans lesquelles travaillent des milliers d’enfants esclaves          .

Ils voteront pour Anne Hidalgo, candidate des rats et des mangeurs de Boulgour. La voiture électrique est son symbole, la trottinette son avatard. Qu’importe si le bilan carbone d’un diésel moderne est moins mauvais que celui d’une élelectrique. plus aucun véhicule diesel n’y circulera en 2024.

https://pgibertie.com/2020/01/27/paris-vaut-bien-une-alliance-avec-le-parti-des-rats/

Le racisme bien pensant s’accomode de tout ce qui favorise son confort. De l’empathie pour les malfras et l’oubli pour les vraies vuctimes .

Les Parisiens bobos ne sont pas les seuls bien pensants à s’accomoder de l’esclavage du 21ème siècle: les islamogauchistes furent bien silencieux quand Daesh réduisit en esclavage sexuel des milliers de filles yézidies.

La barbarie des hommes n’a pas de limite. Mais les atrocités commises sur les femmes yézidies, une minorité kurde du nord-ouest de l’Irak, m’ont particulièrement touché. Des atrocités commises au nom d’une religion par certains fidèles qui se croient supérieurs aux autres.

Ces jeunes filles, parfois encore des enfants, ont été capturées par Daech, violées, vendues et réduites en esclavage. Considérées comme des objets. Certaines ont réussi à s’échapper de cet enfer, les autres sont encore aux mains de leurs tortionnaires, détenues dans des conditions inhumaines, au nom d’Allah

Ceux qui s’indignent aujourd’hui manifestèrent ils contre la barbarie? dénoncent ils l’esclavage des enfants des mines de lithium?

Par leur ampleur et leur durée – du VIIe au XXe siècle -, les « traites orientales » organisées par les négriers musulmans constituent sans doute, d’un point de vue quantitatif, la plus importante des trois traites négrières de l’histoire. Le sujet pourtant reste aujourd’hui encore en partie tabou.

Analysant des manuels scolaires du monde entier, Marc Ferro écrivait en 1981, à propos d’un livre de quatrième utilisé en Afrique francophone : « La main a tremblé, une fois de plus, dès qu’il s’agit d’évoquer les crimes commis par les Arabes […] alors que l’inventaire des crimes commis par les Européens occupe, pour sa part, et à juste titre, des pages entières 4… »

La loi musulmane interdisant d’assujettir les musulmans, on amena les captifs des pays slaves, du Caucase et d’Asie centrale mais surtout de régions au sud du Sahara. Les Africains étant, de loin, les plus nombreux, il se produisit une progressive dévalorisation de l’image des Noirs, assimilés à la figure de l’esclave. Cette dévalorisation servit objectivement à légitimer la traite dont les sociétés esclavagistes avaient besoin.

Pour cela, on eut recours à des arguments à la fois racistes et religieux. On prétendait que l’insuffisante organisation de leur cerveau faisait d’eux des êtres naturellement gais, d’autant plus propres à être mis au travail forcé. On utilisa la légende biblique de Cham, pourtant dénuée à l’origine de tout préjugé de couleur, pour prétendre que les Noirs descendaient de Cham, dont la descendance avait été maudite par son père Noé.

Qui manifeste aujourd’hui contre l’esclavagisme et le racisme oriental?

L’idéologie communautariste gagne manifestement du terrain à gauche . Cette subversion est d’abord celle des mots et des concepts qu’ils expriment. L’excision, par exemple, marquerait une différence culturelle contradictoire avec la vision ethnocentrique que nous n’avons pas à imposer. La défense du voilement intégral et du communautarisme qu’il exprime procèdent du même raisonnement, qui conduit à promouvoir la différence culturelle ou religieuse dans le parfait mépris des principes universels selon lesquels notre droit est fondé.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour LES ESCLAVES PREFERES DES BIEN PENSANTS

  1. fraternel dit :

    ceux qui se battent contre l’esclavagisme sont rarement invités sur les plateaux télés n’est ce pas quant aux bobos ce n’est pas nouveau nouveau 4×4 et jardin partagé et à celles et ceux qui ramassent les déchets travaillent dans l’ombre s’occupent de la défense de l’environnement ne sont pas des écolos de salon ceux que l’on a regardé comme des illuminés il y a déjà 30 ou 40 ans comme rené dumont ou le professeur jacquard ceux qui défendent la frugalité l’empathie la décroissance on leur fait un bras d’honneur et on va continuer comme le monde d’avant ou la finance reste le maitre mot?
    Consommer toujours consommer pour continuer à exploiter les enfants qui travaillent dans des mines pour extraire le lithium pour ces fichus smartphones(non je n’en possède pas et n’en ai jamais voulu) maintenant que 93 pour cent des français veulent continuer à manger local bio (merçi à eux)il est temps de changer de société on n’aura pas assez de terres pour les cultures mais que l’on arrete d’accaparer des terrains agricoles pour des prétendus emplois qui vont en détruire trois pour un seul crée!et tout pour amazon!
    revenons à un monde de sagesse et écoutons nos anciens et à une agriculture responsable n’écoutons plus les tenants d’une agriculture monoculture (n’est ce pas la fnsea)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s