Table rase et logique totalitaire

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Le cinéma Grand Rex vient de déprogrammer le film Autant en emporte le vent, au prétexte que sa vision de l’esclavagisme aux Etats-Unis est incorrecte. Voilà comment l’idéologie dominante, l’antiracisme supposé, parvient à faire interdire de fait un film culte, considéré comme un chef d’oeuvre de l’art du XXe siècle. Par ailleurs, on saccage la statue de Churchill, de Christophe Colomb ou de Schoelcher, tous présumés racistes. S’il faut ainsi bannir au nom du politiquement correct toute oeuvre présumée incorrecte au regard de l’idéologie, touchant à l’histoire de la colonisation, des rapports sud-nord ou de l’esclavage, au moins 40% de la culture occidentale depuis la Renaissance est vouée à l’anéantissement, par exemple Montaigne, Rousseau, voire Chateaubriand et leur description – pouvant être considérée comme condescendante – du « bon sauvage », Voltaire, Kipling bien sûr, plus récemment Camus et sa vision de l’Algérie qui ferait frémir  les gardiens du temple. Ne…

Voir l’article original 174 mots de plus

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Table rase et logique totalitaire

  1. danielle lhobet dit :

    Nous sommes chez les fous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s