ARTEMISIA : ELLE GUERIT

Notre ami Bernard Sudan se bat depuis de nombreux mois pour la reconnaissance de la plante miracle de Madagascar ( je l’ai utilisée avec succcès mais avec en plus de l’ivermectine lors de mon covid) on en trouve facilement sur internet

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour ARTEMISIA : ELLE GUERIT

  1. Jean Sentrais dit :

    … l’absynthe et l’estragon français (de la même famille que l’artémisia annua) sont également intéressants pour prévenir du covid-19 20 21 22.

    Or, j’imagine déjà le Ministère de la Maladie (ex de la Santé) mener campagne législative pour interdir l’estragon dans nos assiettes gourmettes, comme il avait sévi pour interdire la décoction d’écorce de quinina (sauf qu’interdire le Schweppes Indian Tonic, c’eût été plus difficile face aux lobbies des boissons gazeuses) !

    Qu’est-ce qu’on rigole, en somme.

    Aimé par 1 personne

    • Jean Sentrais dit :

      Comme chacun sait, le Schweppes Indian Tonic a été créé et commercialisé en 1870 afin d’offrir une pharmacopée prophylactique itinérante aux aventuriers aristo de l’Empire british (et de la gentry londonnienne) : le SIT contient un principe actif médicamenteux qu’est la quinine (aujourd’hui l’hydroxychloroquine, la fameuse HCQ !) prévenant du paludisme. Sa recette est demeurée inchangée, depuis.

      Lors de la pseudo pandémie de sars-cov-2 et sa vraie maladie du covid-19, la marque industrielle Schweppes a disposé en 2020 de l’opportunité gracieuse des 150 ans d’existence de son SIT pour le fêter assidument, à grands renforts de pub, sans toutefois mettre en avant sa prophylaxie historique. Etait-ce pour devancer et parer l’interdiction de la prescription médicale de l’HCQ, laquelle interdiction fut diligentée par tous les Ministères de la Maladie occidentaux ?

      Ainsi, ce lobby des boissons gazeuses s’est bien défendu. Et nous pouvons l’en féliciter et l’en remercier, pour une fois …

      D’autant que la volonté politique malgache agit d’une égale stratégie puissante quoi qu’elle fut raillée en 2020 en Occident, mais seulement en Occident ! pour faire connaître et reconnaître les bienfaits de l’artémisia annua … pour prévenir et combattre un infection virale notamment par corona virus.

      J’aime

  2. Au Sénégal l’artemisia annua est surtout utilisée pour soigner le palu et bien sûr en préventif aussi. Il faut admettre que les résultats sont positifs puisque les quasi 100% de guérison sont atteint. Faut’le faire !

    J’aime

  3. Annick dit :

    Bonjour,
    Oui, on rigole, mais ils nous cassent les pieds avec leurs imbécilités et leurs picpic qui font mourir ceux qui croient en leur propagande satanique. L’artémésia annua… ça pousse comme du chiendent, pas besoin d’avoir la main verte, les graines ne coutent pas grand chose: 1€ les deux cents!!!, sans compter que si ça devient interdit on peut récupérer les graines des anciens pieds. Pour soigner la corona pas les effets secondaires de l’inoculation.

    J’aime

  4. Dominique RIDEL dit :

    Exact… J’ai acheté de l’Artemisia Annua sur Amazon en 2020, nous en prenons tous préventivement, ma fille aînée a été positive au Covid le vendredi. Comme le lui ont dit les médecins elle est rentréé chez elle avec du Doliprane qu’elle n’a pas pris. Par contre dès le vendredi soir elle a commencé un traitement à l’Artémisia à raison d’un litre par jour. Le mardi matin deux infirmières commanditées par l’ARS sont venues chez elle la tester. Elle était négative, y compris après un second test 15 mn après.

    Aimé par 1 personne

    • Annick dit :

      Votre fille a eu entièrement raison de ne pas succomber au Doliprane qui détruit le glutathion, c’est un non sens pour une infection, il faut laisser la fièvre exister c’est signe que nos défenses combattent. Il n’est bien évidemment pas question de la laisser s’envoler vers les 41° mais jusqu’à 39° nous ne risquons pas grand chose si nous nous mettons au repos. Notre corps a beaucoup de ressources que bigpharma nous ordonne d’ignorer pour son plus grand profit, ce ne sont pas des agences de santé mais des agences pour la maladie. Depuis toujours nos défenses immunitaires innés et les plantes ont sauvé l’humanité. Pour ma part, en prévention je me dope à la vitamine D3, au Zinc et à la vitamine C (pas celle vendue en pharmacie), de temps en temps une petite cure de NAC, pas malade même en présence de covidiens. L’artémisia annua est parfaite mais pas que pour la covid, c’est un anti infectieux et anti inflammatoire puissant, très bonne idée de l’utiliser.

      Aimé par 1 personne

      • Dominique RIDEL dit :

        Ah quel plaisir de lire votre réponse… Nous aussi, mon épouse et moi nous prenons en prévention et comme vous de la vitamine C, du Zinc et aussi de la vitamine D en ampoule que nous prescrit (prescrivait), notre diabètologue (car nous avons tous deux un diabète de type 2).
        Celui-ci d’ailleurs il y a un an, nous a brusquement suspendu sa prescription de vitamine D au seuil de l’été, après que nous ayons lors d’une consultation refusé de nous faire vacciner contre la COVID, et ce malgré son argumentation abondante (et totalement utopique). Nous avons alors vécu son « non renouvellement de prescription de vitamine D », un peu comme une punition car depuis 10 ans il ne s’arrêtait pas de nous dire que les diabètiques ne synthétisent pas la vitamine D et donc qu’il faut leur en donner même durant l’été (dans notre cas sous forme d’ampoules)….
        Bref, nous avons profité du renouvellement du traitement par notre généraliste pour continuer la vitamine D… (c’est pas beau je sais…).
        On ne va plus voir ce diabétologue.

        Concernant l’Ivermectine et l’Azitromycine, j’ai pris la précaution dès la fin de 2019 d’en acheter sur Internet (notamment aux USA), j’ai reçu sans problème mes cachets au bout de 15 jours, par courrier postal, et je suis donc « en sécurité » pour toute ma famille. Mais l’Artémisia Annua est en vente libre hors France et on peut ainsi bénéficier de ce traitement efficace sans aucun problème, il suffit de vouloir le faire et de ne pas (surtout pas écouter les voix du « bien »), et de ne pas se soumettre aux dictats et à la propagande répandue.

        Donc depuis le début de « l’épidémie », nous n’avons jamais été positifs à la COVID et n’avons bien entendu pas contracté cette maladie. Nous ne sommes bien entendus pas vaccinés et à part le fait que nous respectons les « gestes barrières » par pur civisme, nous ne sommes pas des adeptes du port du masque obligatoire et nos masques ont dû séjourner dans la boîte à gants de la voiture durant des semaines…

        Merci à vous.

        J’aime

      • Annick dit :

        Bonsoir,
        Concernant les masques… pas fan, l’ai porté le – possible, sauf obligation majeure, pour les tests, pas question qu’on me touche, quand on est malade on le sent, de toute façon ces tests sont faux à 97% et n’ont pas été prévu pour détecter un virus, l’inventeur en pleine forme est décédé en Aout 2019, comme par hasard, il se heurtait frontalement à Fauci, vous connaissez le copain de Delfraissy, ils ont échangé des mails dès mars 2020, indiquant que la chloroquine était efficace mais qu’il ne fallait pas la vendre et faire attendre la populace afin qu’elle accepte la picpic, que le masque ne servait à rien. Sur les premières boites était inscrit: protège des microbes, ne protège pas des virus. Il n’en fallait pas plus pour mettre tout en doute, le narratif n’était que mensonge.
        L’inventeur du test: https://www.bing.com/search?q=kary+mullis+pcr+test&form=ANSPH1&refig=3920fd5611094b2cba11031b593d70da&pc=U531&sp=3&qs=SC&pq=karri+mullis&sk=PRES1SC1UT1&sc=10-12&cvid=3920fd5611094b2cba11031b593d70da
        Le vendeur fidèle serviteur auquel Merkel a donné pour mission de trouver un maximum de tests positifs pour faire peur au peuple https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/christian-drosten-lheure-des-comptes. Actuellement, introuvable.
        Comment peut on élaborer un va… x1 pour un virus qui n’a jamais été isolé?.
        Le test RT-PCR a pour but de relever les ADN afin de pouvoir fabriquer des virus ou microbes adaptés par population dans le but de dépopulation.
        Bonne soirée

        J’aime

  5. JOELLE ROUSSELET dit :

    et quelle est la meilleurs? L’annua ou la vulgaris?

    J’aime

  6. Gaby dit :

    Il n’y a pas que Bernard Sudan qui se bat depuis des années pour faire reconnaitre les bienfaits de l’Artémisia Annua.
    J’évoque ici Raphaël Colicci qui connait bien cette plante magique qui soigne des tas d’affections graves comme la maladie de Lyme, certains cancers, etc…

    Plusieurs de ses vidéos sur You tube comme celles ci =

    et celle ci =

    J’aime

  7. Gaby dit :

    OUPS vraiment désolée,
    je ne pensais pas en mettant des liens en « prose » que cela ressortirait en « images » à la parution. Cela prend beaucoup de place sur votre page commentaires

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s