LE CYCLE SOLAIRE ACTUEL EST PLUS INTENSIF QU’HABITUELLEMENT ET VOTRE VOITURE ELECTRIQUE N’Y FERA RIEN

Les historiens ont étudié depuis longtemps les variations des températures , les préhistoriens également . De même les scientifiques connaissent les cycles solaires.

Les journalistes vous expliqueront que l’intensité solaire n’a aucun impact sur les températuresn l’explication serait dans les pets des vaches…

Bon je laisse à votre intelligence la possibilité de comparer cycles solaires et températures et faites attention à votre voiture électrique, c ‘est une d’elles qui a embrasé la Gironde Merci à Marco Nius pour ses documents

En 1849, l’astronome suisse Johann Rudolf Wolf (18161893) établit une méthode de calcul de l’activité solaire fondée sur le nombre de taches. Les cycles de Schwabe sont numérotés à partir du maximum de 1761

 Les aérosols et les nuages ​​sont une partie essentielle de l’atmosphère terrestre, influençant le temps et le climat 1 , 2 , 3 . L’ionisation dans l’atmosphère est principalement causée par des particules de rayons cosmiques, qui ont leur origine en dehors de notre système solaire.

Fin 2019, notre Soleil entrait dans un nouveau cycle, le cycle 25. Un cycle qui durera 11 ans, comme tous les autres en moyenne. Les chercheurs de la Nasa l’avaient prédit plutôt calme. Comme l’a été le cycle 24. Mais en décembre 2020, des chercheurs du National Center for Atmospheric Research (NCAR) annonçaient, quant à eux, que ce cycle 25 pourrait bien nous surprendre et se montrer, au contraire, particulièrement intense.

VOIR AUSSILe nouveau cycle solaire pourrait être le plus intense jamais observé

Cela semble se confirmer aujourd’hui. Depuis septembre 2020, le nombre de taches observées à la surface du Soleil — un nombre qui trahit bien l’activité de notre Étoile — est constamment plus élevé que ce qu’avaient prévu les chercheurs de la Nasa.

marco nius

@NiusMarco

·

Niveau des océans par les marégraphes depuis 1800. Vous comprendrez pourquoi ils démarrent en 1850

Paul Maxit

@PaulMaxit

#climat L’Arctique, mesdames et messieurs, aujourd’hui (à gauche) et il y a 100 ans (à droite).

https://www.nature.com/articles/s41598-021-99033-1

Une question fondamentale au cours des deux dernières décennies a été de savoir si les changements dans l’ionisation atmosphérique peuvent perturber les aérosols et donc les propriétés des nuages. Les aérosols et les nuages ​​sont une partie essentielle de l’atmosphère terrestre, influençant le temps et le climat 1 , 2 , 3 . L’ionisation dans l’atmosphère est principalement causée par des particules de rayons cosmiques, qui ont leur origine en dehors de notre système solaire. L’activité solaire module le flux de particules de rayons cosmiques sur des échelles de temps allant des jours aux millénaires, alors qu’aux échelles de temps géologiques, c’est la position du système solaire dans notre Galaxie qui est importante pour l’ionisation 4 , 5. Un lien impliquant l’ionisation, les aérosols et les nuages ​​constituerait une interconnexion passionnante entre la Terre et la Galaxie. En effet, des expériences en laboratoire ont démontré que les ions assistent la nucléation de nouvelles (∼∼1–2 nm) de particules d’aérosols 6 , 7 , et des preuves provenant d’observations aéroportées montrent également que la nucléation ionique est une source importante d’aérosols dans la troposphère libre 8 . Cependant, ces résultats ne garantissent pas en eux-mêmes que les aérosols survivent aux noyaux de condensation des nuages ​​(CCN), de sorte que les variations d’ionisation peuvent modifier les concentrations de CCN et par la suite les nuages. En fait, des études testant le rôle de la nucléation des ions à l’aide de modèles numériques globaux d’aérosols indiquent que la réponse du CCN aux changements d’ionisation est trop faible pour être significative 9 , 10 , 11 , 12 , 13 , 14. La raison en est que toute modification de la densité numérique des aérosols nucléés ioniques est atténuée par l’absorption sur les aérosols existants avant que les particules ne puissent se transformer en CCN. Cependant, il existe des preuves contrastant les résultats numériques. Des résultats théoriques et expérimentaux récents détaillent comment les ions peuvent accélérer la croissance des petits aérosols en augmentant le flux massique de la phase gazeuse aux aérosols 15 , 16 , et ce mécanisme de condensation des ions n’est pas inclus dans la modélisation numérique. Un mécanisme accélérant la croissance des aérosols dans l’atmosphère réelle conduirait à un taux de survie plus élevé des aérosols atteignant la taille des CCN.

La prise en charge observationnelle du lien reliant l’ionisation atmosphérique aux changements de nuages ​​a été poursuivie en utilisant une suppression naturelle d’une semaine de l’ionisation atmosphérique de l’ordre de 10 à 20%. De tels événements sont appelés Forbush Decreases (FDs) 17 et sont causés par un nuage de plasma magnétisé du Soleil frappant la Terre, protégeant ainsi une partie du flux de rayons cosmiques. Initialement, les études FD ont donné des résultats contradictoires 18 , 19 , 20 , 21 , 22 , 23 (voir la section 7.4 dans 23 ) mais en triant les FD en fonction de leur force, une réponse significative a été trouvée à la fois dans les aérosols et les nuages ​​dans le cas de la forte DF 23 .

Cependant, pour que le lien ion-aérosol-nuage soit important, les changements d’ionisation atmosphérique devraient influencer significativement le bilan énergétique de la Terre. Ici, nous abordons cette question en utilisant les données satellitaires de Clouds and the Earth’s Radiant System (CERES) 24 sur le forçage radiatif du haut de l’atmosphère (TOA CERES daily SYN1deg) pendant les forts FD, ainsi que l’observation simultanée des nuages ​​à partir du spectroradiomètre imageur à résolution moyenne (MODIS ) 25 (Voir Méthodes). Les treize DF les plus fortes après 2000, où les instruments CERES et MODIS ont été actifs, ont été classées en fonction de leur force d’ionisation dans l’atmosphère (voir tableau 1 ). Il est montré qu’un∼∼Une diminution de 10% de l’ionisation des rayons cosmiques des cinq FD les plus puissants entraîne un forçage radiatif global au sommet de l’atmosphère de 1 à 2 W / m22avec un retard de∼∼5 à 7 jours causés par des nuages ​​liquides principalement bas au-dessus des océans. Les nuages ​​convectifs profonds réagissent également au FD, mais ici l’effet net sur le bilan radiatif est atténué en raison des effets opposés du forçage des ondes courtes et des ondes longues.

https://planet-terre.ens-lyon.fr/ressource/milankovitch-2005.xml

Cela fait à présent 30 ans qu’une corrélation entre les mouvements astronomiques et les variations climatiques terrestres est bien établie pour les derniers millions d’années. L’amélioration de la détermination des mouvements à long terme de la Terre et de la résolution des enregistrements climatiques permet d’affiner continuellement ce lien. Ainsi, depuis 2005, l’Échelle de Temps Géologique des ~25 derniers millions d’années (Néogène) est officiellement basée sur les derniers calculs des variations à long terme de l’orbite et de la rotation terrestre.

Cycles de Milankovitch et variations climatiques : dernières nouvelles

pour compléter

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour LE CYCLE SOLAIRE ACTUEL EST PLUS INTENSIF QU’HABITUELLEMENT ET VOTRE VOITURE ELECTRIQUE N’Y FERA RIEN

  1. Ping : LE CYCLE SOLAIRE ACTUEL EST PLUS INTENSIF QU’HABITUELLEMENT ET VOTRE VOITURE ELECTRIQUE N’Y FERA RIEN | Qui m'aime me suive…

  2. fred dit :

    hello…merci de tout ce que tu fais…
    de l’eau a ton moulin les cycles de milankovitch
    très bien expliqué ici ;;

    fred

    J’aime

  3. . yx dit :

    hello…merci de tout ce que tu fais… de l’eau a ton moulin les cycles de milankovitch très bien expliqué ici…https://www.youtube.com/watch?v=MXcY8Cf6hsI sympathies fred ________________________________

    J’aime

  4. P. Le Lann dit :

    Born ( Bornée?) a assuré que c’était une voiture électrique qui a déclenché l’incendie de la Teste..c’est faux, c’est une camionnette à moteur thermique.;

    J’aime

    • Michel C dit :

      Bornée, peut-être mais Born née, certainement 😉

      J’aime

    • Lepiaf18 dit :

      Et si c’était un modèle hybride. Ça cumule tous les inconvénients dans le domaine. Essence plus « inflammable que le Go et une batterie pour alimenter la partie « électrique ». Décidément ce début de 21è siècle est celui de la conceptions « d’usines à gaz » particulièrement inutiles !!
      Il serait bon d’avoir des sources, parce que là pour nos journaleux (AFP) c’est la faute à « la canicule ». Celle-là qui n’existe pour l’instant même pas à part en de rares endroits.
      Nous ne faisons face qu’à des vagues de chaleur plus ou moins prononcées. P Gibertie l’expose de façon détaillée ici.
      Pire celle qui nous occupe est mins intense que celle d’i y a un mois !

      J’aime

  5. gerardgilles dit :

    Merci pour votre travail d information des MASSES …..

    Mais toute cette désinformation pseudo scientifique …. Prolifère sur le terreau de l incompetence MAJUSCULE De tous les medias et autres jouraleux …. Dont l arrogance et suffisance n ont d’egales que leur INCOMPETENCE CRASSE sur tous les sujets scientific et technic ….

    Mon estimation …basée sur ma generation ( né en 1947) generation qui a effectué son Service National ( le mot militaire avait ete supprimé ….!!! ) Donnait un chiffre de 3 % de la population masculine comme normalement cérébrés !!!! Sans pour cela être des Prix Nobel de Physique !!

    Donc tout sexe confondu cela représente MAXI 5 % …..

    Vous comprenez alors TOUT …… y compris la grosse « sodomie » du COVID ….19…20 …21 …22 et suivants !

    LA solution de retour aux fondamentaux …. C est le PEUPLE qui dans son grand RAS LE BOL …. Se met en colere …. La REVOLUTION ….. LA GUERRE CIVILE ….

    Soyons prêts …. « Elle » arrive …..surtout pas besoin d avoir fait l ENA pour le comprendre

    >

    Aimé par 1 personne

    • Carolyonne89 dit :

      Je suis totalement d’accord avec vous, et plus tôt elle arrivera mieux ce sera..avant qu’ils n’aient fait trop de dégâts irréparables, il y en a déjà eu tellement, il est temps que cela cesse définitivement

      J’aime

    • Lepiaf18 dit :

      De la même génération, je plussoie bien volontiers. J’en ai les moyens avec un Bac+ 2 et un Prépa aux Arts et Métiers du début des années 70 !
      Les « militaires en retraite » (dont je suis, compétent en protection N.B.C. qui plus est) avaient tenté d’ouvrir les yeux de nos « Politiques », ça n’a visiblement pas suffit!
      Les générations suivantes n’ont fait aucune « école de la vie » en communauté, on va vers un individualisme bêtifiant.
      Et l’ENA, et sa remplaçante désormais, n’ont pour vocation que d’apprendre à des déjà nantis comment se remplir les poches avec le pognon de la masse (les impôts). Il n’est jamais sorti de cette « école » un seul personnage politique valable depuis près d’un siècle et il n’a jamais été prévu qu’ils fournissent des Présidents ! Les reçus finissent en général, Inspecteur des Finances, Commissaires aux Comptes, Ministres de l’Economie ou du Budget, voire Ministre de l’air du Temps (Ségolène, par complaisance !).
      Bon, en ce moment on a plutôt affaire à une bande de cancres, les derniers de promo peut-être, ou la bande des 68-tards !

      J’aime

  6. guillaume rampon dit :

    Quel courage ! S’attaquer au réchauffisme après s’être attaqué au covidisme chapeau !
    Vous dansez sur le bûcher allumé par les médias, je souhaite que vous ne tombiez pas.

    J’aime

  7. WEIGAND dit :

    Petit rectificatif, c’est un problème électrique sur un véhicule thermique qui a mis le feu à La Teste, et non un véhicule électrique !!!
    Je suis contre le tout électrique qui est une aberration, mais je tenais à faire cette précision pour éviter les amalgames
    Bonne journée

    J’aime

  8. Michel C dit :

    La plume RCA dans le cul va très bien avec la plume COVID19 dans le cul.
    Ils ont fière allure avec leurs plumes dans le cul. Ils ressemblent à des paons.
    Vont-ils en rajouter une avec le COVIPOX?

    Aimé par 1 personne

  9. Ping : les journalistes traverseront la Seine et le Rhin à pied, sans pouvoir nager , s’ils ne se noient pas nous aurons la preuve qu’ils disent la vérité | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  10. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE: les journalistes traverseront la Seine et le Rhin à pied, sans pouvoir nager , s’ils ne se noient pas nous aurons la preuve qu’ils disent la vérité- » Dans les années 70 la presse annonçait le grand froid,

  11. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:LE CYCLE SOLAIRE ACTUEL EST PLUS INTENSIF QU’HABITUELLEMENT ET VOTRE VOITURE ELECTRIQUE N’Y FERA RIEN – Titre du site

  12. Carolyonne89 dit :

    A reblogué ceci sur La vérité est ailleurset a ajouté:
    Bon je laisse à votre intelligence la possibilité de comparer cycles solaires et températures et faites attention à votre voiture électrique, c ‘est une d’elles qui a embrasé la Gironde Merci à Marco Nius pour ses documents

    J’aime

  13. Tom DAPI dit :

    Pour ceux qui veulent comprendre (et pas rester trop neuneu):
    La conférence de Vincent Courtillot (Géophysicien Français qui sait de quoi il parle lui!)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s