EPIPHARE/DES QUESTIONS A POSER SUR LA FAMEUSE ETUDE DE VERAN QUI JUSTIFIE VERAN

Le Monde et le reste de la presse font cocorico ; l’étude porterait sur 22,6millions de personnes de plus de 50 ans, pour moitié vaccinées pour moitié non vaccinées…Le Diable se cache une fois de plus dans les détails …

.. Covid-19 : une étude française confirme l’efficacité des vaccins sur plus de 22 millions de personnes

Fait sans précédent, ces deux analyses ont été réalisées sur un total de 22,6 millions de personnes. Ce sont « les études épidémiologiques analysant l’efficacité “en vie réelle” des vaccins qui portent sur le plus grand nombre de personnes dans le monde », souligne Antoine Flahault, professeur d’épidémiologie et directeur de l’Institut de santé globale à Genève. « Les études israéliennes sur le sujet, elles, ont inclus près de 6,5 millions de participants, les études britanniques 2,6 millions et les études nord-américaines 3,4 millions », précise l’épidémiologiste suisse.

Une étude  chez 15,4 millions de personnes âgées de 50 à 74 ans (7,7 millions vaccinées comparées à 7,7 millions non vaccinées) l’autre chez 7,2 millions de personnes âgées de 75 ans et plus (3,6 millions vaccinées comparées à 3,6 millions non vaccinées). Les deux cohortes ont été suivies jusqu’au 20 juillet 2021.

Une presse d’investigation se serait posée la question des conflits d’intérêt :Véran justifiant Véran  et surtout elle aurait lu l’étude

Il me semble utile de poser quelques questions sur la fiabilité de l’étude

1) Il n’est pas vrai que la totalité des Français de plus de 50 ans soient incorporés dans cette étude et nous ne pouvons que le regretter…

L’étude porte sur 7,2 millions de Français de plus de 75 ans alors que le pays n’en compte que 6,200000

Ils auraient inventé un million d’habitants….

https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/france/structure-population/population-ages/

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2381474

Les vrais journalistes d’investigation et collabarateurs de France soir y sont allés de leur côté, ils trouvent une explications au million mistérieux; 1,1M DE VACCINES AURAIENT ETE COMPTES ET APPARIES DEUX FOIS

Au début de la période considérée 1,1M de vaccinés contre I, 1 million de non vaccinés mais au fur et à mesure où les non vaccinés se font vacciner , ils deviennent dans l’étude des vaccinés et sont appariés à de nouveaux non vaccinés. Les 1,1 M de vaccinés avec lesquels ils étaient appariés sont retirés définitivement de l’étude et par conséquence cessent d’être suivis, s’ils tombent malade par la suite, au pire moment de la pandemie cela ne sera pas pris en compte.

Cette methode a permis de ne pas suivre les vaccinés pendant la totalité de l’étude, on leur a épargné l’observation pendant l’hiver.

Pour les non vaccinés ils ont été majoritairement suivis pendant la partie la plus violente de la pendémie…

Pour les 50 à 75 ans , ils en étudient 15,4millions, l’INSEE en compte 21M soit …

Ce serait donc plus de 85% des plus de 50 ans  en France qui auraient été suivis depuis le 11 février et jusqu’au 20 juillet , pour moitié  non vaccinés pour une autre moitié  à partir de la première dose

2)Toutes les hospitalisations covid n’ont pas été prises en compte

Un total de 26000 hospitalisés depuis  le 11 février  jusqu’au 20 juillet pour cause de covid selon l’étude

Au cours de cette même période selon Geodes nous en obtenons huit fois plus  pour les catégories concernées : 80% des hospitalisations covid ont disparu…

La Drees nous a habitué à des choix sélectifs et l’ont ne peut que s’en inquiéter.

Les non-vaccinés sont 10 FOIS plus souvent testés que les vaccinés (pass sanitaire oblige). Ainsi, un non-vacciné a beaucoup plus de chance d’avoir un test positif qu’un vacciné.

Nous constatons que les effets secondaires ne sont pas pris en compte pour les vaccinés , nous pouvons être certains qu’au moins 90%  des hospitalisés Covid ont été testé covid via un test pcr, mais ils ne doivent être que 60% des hospitalisés non vaccinés à être certifiés covid

La sous évaluation des vaccinés Hospitalisés est donc la encore évidente!

 3 )En réalité il n’y a pas eu de suivi de tous les Français de plus de 50 ans mais des « appariements de vaccinés et non vaccinés pouvant être utilisés plusieurs fois Un  non vacciné servant  ensuite après la vaccination comme vacciné dans la poursuite de l’étude .

Nous l’avons vu ci dessus

L’étude reconnait les appariements

Les groupes « vaccinés » et « non vaccinés » ont été constitués, en appariant chronologiquement (du 27
décembre 2020 au 30 avril 2021) chaque sujet vacciné à un sujet non vacciné à la date de vaccination (ou
date index) de mêmes âge, sexe, région administrative et type de résidence (EHPAD et USLD avec/sans
PUI (pharmacie à usage intérieur)). Les personnes vaccinées et non vaccinées ont été suivies de la date
de vaccination jusqu’au 20 juillet 2021.

Nous retrouvons les même défauts dans une étude israélienne, la même opacité des données  avec plusieurs biais évidents :

Le biais chronologique reconnu de l’étude israélienne : risque de mettre dans le même couple un vacciné et un non vacciné  mais pour des périodes chronologiques différentes , les non vaccinés sont très nombreux pour les groupes âgés en pleine pandémie ( février mars  avril) et ils seront très exposés à la maladie. Si on les compare à un nombre équivalent de vaccinés  en mai ou juin , les vaccinés tomberont moins malades non parce qu’ils sont vaccinés mais parce que la pandémie est terminée…

Le problème est évident pour les plus de 75 ans (voir ci dessus), mais il concernerait également les 50 /74 ans

Les non vaccinés du début de l’étude ont été appariés à des vaccinés , dès qu’ils se vaccinaient ils étaient utilisés comme vaccinés et leurs appariés vaccinés disparaissaient .

Ils nous garantissent bien un appariement chronologique entre le 27 décembre et le 30 avril …Je veux bien mais il y a un os

Très concrètement parlons des vaccinés Pfizer suivis après le 14eme jour  post deuxième dose. Il y en a beaucoup parmi les plus de 75 ans après le mois de mai , qu’ils en aient trouvé  1M700 000 n’est pas difficile. Mais pour trouver un nombre équivalent de non vaccinés, il y a un os dans le yaourt…

Mais à qui feront ils croire qu’ils ont pu suivre un nombre équivalent  de plus de 75 ans  non vaccinés et de vaccinés après le 30 avril ? ….Au début mai il n’y avait en France que 1,5 millions de plus de 75 ans  , et leur nombre n’ a cessé depuis de diminuer…

A moins d’inventer un million de plus de 75 ans non vaccinés, l’étude était impossible à réaliser pour cette période  faute d’effectifs

A moins de ne pas respecter l’appariement chronologique et de comparer ce qui ne l’est pas , des vaccinés

Merci de me rassurer

4) les groupes de non vaccinés sont deux fois plus nombreux à ne pas être vaccinés contre la grippe; les lecteurs de ce blog n’ignorent pas que la moitié des covid graves sont associés à une grippe préparant le terrain à la covid

la différence est conséquente pour les plus de 75 ans parmi lesquels on compte 700 000 non vaccinés contre la grippe de plus dans le groupe des non vaccinés covid.

Reprenons donc l’étude en attendant des précisions sur les comparaisons à long terme qui me posent problème

Plus de 75 ans : le risque  d’hospitalisation réduit des deux tiers  

Non vaccinés                                            5471/3645744 (0.15%)

Vaccinés à partir de la première dose 1540/3645744 (0.04%)

Pour les 50 74 ans Le risque d’hospitalisation  réduit de moins des deux tiers   et seulement de moitié avec moderna

Non  vaccinés                                     13223/7754912 (0.17%)

Vaccinés après la première dose   4317/7754912 (0.06%)

On nous dit qu’il ne s’agit que des hospitalisations covid  Rien donc sur l’ensemble des hospitalisations qui auraient pu nous interpeler sur les effets secondaires. Cependant au cours de la deuxième semaine qui suit la première inoculation il se passe quelque chose d’étrange

Suivi du 7ème jour jusqu’au 13ème jour après la 1ère dose

Non  vaccinés                     179/288795 (0.06%)

 Vaccinés  Moderna           139/288795 (0.05%)

Non                                        1926/2823965 (0.07%)

 Vaccinés Pfizer                   1234/2823965

Il n’y a aucune différence entre vaccinés et non vaccinés

Une protection liée à la vaccination  de un à trois pour les hospitalisations semble cohérente avec des statistiques d’autres pays

Pour arriver à un à neuf il faut  s’appuyer sur des comparaisons post deuxième doses  qui butent sur des impossibilités démographiques étudiées plus haut

CE QUE L’ON POUVAIT ATTENDRE/

Si l’on applique  la règle Véran ( le vaccin réduit la mortalité de 90% on tombe alors sur des absurdités statistiques). En effet sans le vaccin il faudrait multiplier par dix le nombre de morts vaccinés  pour avoir le nombre de décès évités

Sans le vaccin , cet été la France aurait eu plus de mort que l’hiver dernier avec deux fois moins de cas … Impossible

Israël et le Royaume Uni auraient dû avoir  depuis mars   trois fois plus de décès que n’en ont enregistré les statistiques de ces pays , bien plus que cet hiver

DEUX POSSIBILITES

1 L’étude est truandée

2 La France est protégée par Jupiter

Voir la démonstration par l’absurde sur Twitter  par un biologiste dissimulé par le pseudo Mounotella

L’équipe de France Soir met en évidence d’autre biais

https://www.francesoir.fr/societe-sante/epi-phare-une-etude-dauto-validation-du-ministre-de-la-sante

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour EPIPHARE/DES QUESTIONS A POSER SUR LA FAMEUSE ETUDE DE VERAN QUI JUSTIFIE VERAN

  1. Ping : EPIPHARE/DES QUESTIONS A POSER SUR LA FAMEUSE ETUDE DE VERAN QUI JUSTIFIE VERAN – Qui m'aime me suive…

  2. Ange dit :

    Ceci dit ce sont des chiffres statistiquement non significatifs sur plus de 3 millions de chaque côté. Hors c’est l’argument que les pros vaccin opposent aux effets secondaires. Hors l’éthique voudrait le contraire minimiser l’efficacité (qui en fait est quasi inexistante 0,15 versus 0,04 par exemple) et maximiser les effets secondaires.

    Aimé par 1 personne

    • herve_02 dit :

      La différence c’est que attraper le covid (suite à un test dit positif) et faire un avc c’est pas la même chose.

      J'aime

    • Didier LAIGLE dit :

      Vous pourriez un peu expliciter votre raisonnement SVp.
      Parce que pour moi tirer des conclusions sur de tels biais me paraît pour le moins osé !
      Pourquoi n’a-ton pas le lien des ces études.
      Enfin autre chose m’interpelle:
      Patrice cite les données démographiques de l’INED (provisoires pour 2021) soit 6 280 950 pour les 75 ans et plus. Or dans le même temps, l’Insee elle mentionne: 6 409 568. Certes les données de l’Ined sont provisoires et peut-être moins affinées que celles de l’Insee; mais dans tous les cas on est loin du compte. Pourquoi donc prendre les données de l’Inde et non celles de l’Insee ?
      Quelle magouille ce GVT a-t-il encore pu inventer pour que le résultat corresponde au message à faire passer ?
      Autre évidence: Au vu des chiffres de l’Ined, comment peut-on parler de surmortalité pour 2020 et 2021? Le nombre de « vieux » de plus de 60 ans est en croissance continue depuis 2010 avec même une accélération entre 2018 et 2021 (même si cette dernière année manque de fiabilité). Mais où est donc la surmortalité dont certains parlent tant !
      Par contre on constate bien au moins la dénatalité; baisse de population das la catégorie 0-19 ans.

      J'aime

  3. Sophie Leblanc dit :

    Ha merci ! Je me suis fendue d’un post à ce sujet dur FB y a 2 heures, sans tous vos chiffres précis, mais en relevant toutefois qu’il e semblait totalement improbable de trouver une telle cohorte de gens dans cette tranche d’âge, rajoutons qu’en prime pour ajouter à leur fouillis ils étalent leur étude bidon sur plusieurs variants ce qui la rend donc caduque d’entrée de jeu….

    J'aime

  4. Ping : QUAND COMPRENDREZ VOUS QUE LA MACRONIE SE FOUT DE VOUS? | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  5. Ping : Étude Epiphare justifiant la vaccination : ils inventent 1 million de personnes et font disparaître 80% des hospitalisations Covid! - Résistance

  6. Math dit :

    dans l’etude, ils precise suivre une cohorte de 11 millions de vaccinés X2 du 1er fev au 30 avril, hors au 30 avril, il n’y avait que 9.63% de la population de vaccinés, soit 7millions de la population…d’ouviennent les 4 m de plus? les +50 ans n’ont eu l’autorisation de se vacciner qu’a partir du 10 mai d’apres le calendrier du gouvernement, comment en avaient ils 7.7M au 30 avril?
    si on considere les 7M au 30 avril, ca fait donc une etude sur?……3mois… avec des resultats sur …5mois…
    me trompe-je ? de beaucoup ?

    Aimé par 1 personne

  7. Ping : Étude Epiphare justifiant la vaccination : ils inventent 1 million de personnes et font disparaître 80% des hospitalisations Covid! – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l i

  8. Math dit :

    dixit l’étude en question : »L’objectif de cette étude était de comparer chez les personnes âgées de 75 ans et plus les risques de formes graves de COVID-19 (hospitalisation pour COVID-19 et décès au cours d’une hospitalisation pour COVID-19) entre les personnes vaccinées entre le 27 décembre 2020 et le 30 avril 2021 et celles qui ne l’étaient pas.  »
    même pré-requis dans l’étude sur les 50 ans et plus pour atteindre un total de 11 million, sauf que les 11M de double vaccinés a été atteint le 30 mai….

    J'aime

  9. Eric dit :

    Une fois de plus ce gouvernement nous jette de la poudre aux yeux et ça marche. Tous les gogos croient à ces conclusions hâtives et douteuses d’un vaccin qui protège, alors que la virose elle-même ne crée pas plus de 5% de cas véritablement sévères, et encore sur des personnes en mauvaise santé ou / et âgées. Pour en ajouter une couche, black-out de l’avalanche des effets secondaires graves, inadmissibles pour des vaxxins aussi inutiles.
    Mc Kinsey aux manettes, je vous le dis !

    Aimé par 1 personne

  10. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE: QUAND COMPRENDREZ VOUS QUE LA MACRONIE SE FOUT DE VOUS?L’étude porte sur 7,2 millions de Français de plus de 75 ans alors que le pays n’en compte que 6,200000 – Titre du site

  11. L.P. dit :

    Le résultat est probablement faussé par les EHPAD. Si dans ces établissements les vaccinés ont bien fait l’objet d’une extraction de fichier (apparemment) et alimentent le nombre total de vaccinés, il n’en est pas de même pour la suite qui se base sur une utilisation de fichiers traitant uniquement des HOSPITALISATIONS. Ainsi donc, il est probable que les malades et décédés Covid en Ehpad ne figurent pas dans l’étude alors que cette population, particulièrement vulnérable, représente environ 600000 personnes soit 10% de la tranche d’âge 75 et plus. Les cas « domicile » sont probablement ignorés également (chiffres inconnus).
    A cela s’ajoute l’écart de 1 million de personnes entre population Etude et INED, incompréhensible.
    Donc une étude uniquement utile à Véran pour la poursuite de la propagande.
    A noter qu’un simple décompte quotidien: décès vaccinés, décès non vaccinés ( à condition d’avoir un déclaratif sans faille sur la cause, ce qui n’est pas évident) aurait largement suffi à déterminer l’effet des vaccins. Bizarrement cela n’a jamais été communiqué alors qu’auparavant Salomon savait chaque soir annoncer à l’unité près le nombre de décès.

    Aimé par 1 personne

  12. pgibertie dit :

    A reblogué ceci sur LE BLOG DE PATRICE GIBERTIEet a ajouté:

    article complété en montrant l’ absurdité du 9 décès sur dix évités et comparés aux autres pays

    Aimé par 1 personne

  13. Ping : Epi-phare, une étude d’auto-validation du ministre de la Santé – Gallus.app

  14. Ping : Covid-19 : Non, la vaste étude française ne confirme pas l’efficacité des vaccins ! | Olivier Demeulenaere – Regards sur l'économie

  15. Ping : Covid-19 : Non, la vaste étude française ne confirme pas l’efficacité des vaccins !-Olivier Demeulenaere – Titre du site

  16. Olivier dit :

    Tout ça devrait nous préparer à ce qui va se passer aux prochaines élections présidentielles, quant à la loyauté et la véracité des résultats….

    J'aime

  17. Ping : L’ÉTUDE FOIREUSE DE VÉRAN POUR S’AUTOJUSTIFIER – JEMINFORMETV.COM

  18. Ping : la réponse de l’auteur d’Epiphare à nos accusations | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  19. Ping : la réponse de l’auteur d’Epiphare à nos accusations-LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE – Titre du site

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s