Médecins malgré eux

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

« – Il ne sera pas mauvais de vous faire quelque petite saignée aimable, de vous faire quelque petit clystère dulcifiant.

– Mais, Monsieur, voici une mode que je ne comprends point.

– Il n’importe, la mode en est salutaire; il faut se faire aussi saigner pour la maladie à venir.

– Ma fi! Je m’en moque et je ne veux point faire de mon corps une boutique d’apothicaire.

– Vous êtes rétives aux remèdes; mais nous saurons vous soumettre à la raison! »

(Molière, le médecin malgré lui, scène IV)

Ainsi Sganarelle parle à Jacqueline, comme nos médecins médiatisés parlent à la France: « Vous êtes rétives aux remèdes; mais nous saurons vous soumettre à la raison! » Les supposés médecins qui ont envahi depuis presque un an l’espace politico-médiatique sont à l’image des médecins de Molière. Ce sont de faux médecins: tout médecin digne de ce nom soigne les…

Voir l’article original 526 mots de plus

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Médecins malgré eux

  1. nicole almar dit :

    BRAVO. Que l’humour nous sauve! et pas les armes.

    J'aime

  2. Michèle Machenin-Murzilli dit :

    Magnifique réplique aux incultes, mais qui sont tout de même au « Pouvoir »…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s