La presse fait la une sur une publication de l’inserm qui mérite le prix LYSSENKO de la falsification

Ses auteurs, une équipe de l’Inserm dirigée par Thibaut Fiolet , il ne s’agit pas d’une étude portant sur des malades hospitalisés  et observés par une équipe mais d’une manipulation statistique . De quoi rire quand on reprend les données ; Aucune étude nouvelle mais la reprise de statistiques anciennes contestées.Les vraies études sont tout simplement oubliées…

Lyssenko est un scientifique auteur de plusieurs falsifications. J’ignorais qu’il existait déja un prix portant son nom et décerné à des personnalités politiques. Le prix que j’évoque n’a rien à voir de près ou de loin avec ce prix

L’hydroxychloroquine , ça peut pas marcher puisqu’ils n’ont pris en compte que les études à charge…

1° ELIMINATION DE TOUTES LES ETUDES  PLUS OU MOINS FAVORABLES A L’Hydroxychloroquine en les accusant de « biais » Elles sont donc écartées ou corrigées…

Parmi les études observationnelles, quinze articles présentaient un risque de biais modéré ou grave [13 14 15 16 17 18 41 42 44 46 47 48 56

Facteurs de risque de mortalité chez les patients atteints de COVID-19 à New York.

J Gen Intern Med. 2020;: 1-10 https://doi.org/10.1007/s11606-020-05983-z

et dix études présentaient un risque critique de biais [23 43 49 50 52 53 54 59 60 65

Onze études observationnelles n’ont pas rapporté de tailles d’effet ajustées pour contrôler la confusion et le biais de sélection [23 24 43 44 49 53 54 57 59 60 65

2°) Ne retenir que les études  défavorables  même  si  elles ne proviennent pas d’études hospitalières  avec des médecins et des patients.

Il s’agit pour l’essentiel de productions statistiques du « big data » . Depuis le Lancet gate on sait combien elles peuvent être bidonnées… Le plus souvent  les patients n’ont pas été testés  et l’on ignore s’ils ont… le  Covid. Enfin l’état de santé  des malades n’est pas comparable …

Les gros bataillons de recovery et les Anglais suicidés avec des doses létales (6 fois la dose)

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.07.15.20151852v1

la critique :

https://pgibertie.com/2020/06/06/etude-recovery-comment-la-fondation-bill-gates-a-finance-le-suicide-des-malades-anglais-a-lhydroxychloroquine/

Des malades traités à l’hcq déjà en réa et en plus mauvais état et en particulier un mauvais bilan lymphocytes

https://www.clinicalmicrobiologyandinfection.com/article/S1198-743X(20)30505-X/fulltext

La trop fameuse étude sur les vétérans

https://www.cell.com/med/fulltext/S2666-6340(20)30006-4?_returnURL=https%3A%2F%2Flinkinghub.elsevier.com%2Fretrieve%2Fpii%2FS2666634020300064%3Fshowall%3Dtrue

https://pgibertie.com/2020/04/22/le-compte-rendu-de-la-fameuse-etude-americaine-contre-raoult-est-indigne-dun-pays-democratique/

Les champions des comorbidités

D’un côté des malades traités à l’hcq : 78% ONT AU MOINS TROIS CO MORBIDITES (dianète, cancer)  de l’autre 22% seulement

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est capture-toxi-1.png

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.05.21.20109207v1.supplementary-material

L’étude qui mélange tout

Le diable se cache dans les détails (tableaux complémentaires en pdf) et si vous avez pris la peine de lire cette étude vous ne serez pas convaincus :

Plus du tiers des patients concernés n’ont pas eu le covid…Que viennent ils faire dans cette étude, les tests sont négatifs  et ils n’ont pas les symptômes.

Les non covid sont plus nombreux que dans le groupe traité à l’hcq et AZI (différence de 5%)

Il ne s’agit pas des premiers symptômes et l’ont découvre que 20% du groupe de contrôle ont eu de l’hcq (7% avant hospitalisation ) et 40% de l’azi ( avant même l’hospitalisation …

3) La réponse de Raoult : les études sont positives

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est capture-etudes.png

Même en prenant en compte les « études «  big data » les données sont favorables. Pour les vraies études celles menées dans les hôpitaux, elles sont unanimes

https://pgibertie.com/2020/08/26/manu-tu-sais-la-covid-ca-se-soigne/

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La presse fait la une sur une publication de l’inserm qui mérite le prix LYSSENKO de la falsification

  1. Michèle MacHenin-Murzilli dit :

    Je suis désolée, mais je n’ai pas le courage de parcourir ces données statistiques, qui finalement rangent le pauvre petit individu, au rang d’un troupeau de moutons, obéissant et un peu idiot. Vive la Liberté ! Je n’en peux plus et, cependant, dans mes montagnes, je me sens extraordinairement épargnée ! Mais les champignons sont toujours porteurs de radioactivité chez nous (1600 mètres, en montagne de Savoie)… Mais les gens ne le savent pas. Que dire, après tout, c’est surtout pour nos descendants, nos enfants, nos petits-enfants, qui sont en train de muter dans une autre dimension vibrationnelle, tout en nous aidant aussi ! Vous ne savez pas, tout ça ????? Les statistiques, je crois que ça suffit ; LA VIE EST PLUS IMPORTANTE QUE LES STATISTIQUES QUI NE FONT QUE COMPLIQUER LES CHOSES !
    Moi, mon arbre, dans la forêt d’à côté me parle d’autre chose !

    J'aime

  2. Ping : Malgrè de nouvelles preuves de l’efficacité du protocole Raoult ils refusent toujours d’autoriser les soins | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  3. Ping : Manu , tu sais la Covid, ça se soigne! | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s