Le compte rendu de la fameuse étude américaine  contre Raoult est indigne d’un pays démocratique 

manipuler

La lecture approfondie  révèle au contraire la performance du protocole qui réside entièrement dans la bithérapie  avec l’antibiotique .  L’azithromycine seule serait efficace mais les malades n’ont malheureusement pour eux pas bénéficié de zinc.

Faites votre propre analyse et devenez complotiste:

2020.04.16.20065920.full

Ils en jubilent : une étude américaine met en garde sur les dangers de la chloroquine . bien rares sont les journalistes français à comprendre l’Anglais et à savoir lire.

La fameuse étude n’est qu’un relevé statistique destiné à démolir Trump qui a autorisé  le protocole Raoult. Une simple lecture du compte rendu permet de constater que des cas ont été analysés a posteriori c ’est à dire après la maladie .

réponse de Raoult

Response-to-Magagnoli

Il s’agit uniquement d’hommes très malades avec de nombreuses co morbidités et traités tardivement.

Le groupe sans hydroxychloroquine  (hc) qui aurait obtenu les meilleurs résultats a été traité tout de même à l’antibiotique  (azithromycine) dans 50 cas, les autres ont reçu un autre antibiotique .  Les comorbidités sont moins nombreuses que dans les autres groupes . . Le tableau 1 voit le groupe sans HC tomber de 177 patients à 158 au moment de la ventilation . L’étude  a ainsi enlevé les 19  malades les plus gravement atteints du groupe sans hc…

 

Le groupe avec hydrocloroquine  et sans azythromycine qui obtient les plus mauvais résultats  s’est vu gonfler au dernier moment de  malades  après échec de la ventilation enlevés au groupe précédent

Le groupe combinant Hydroxychloroquine  et azithromycine  obtient les meilleurs résultats même s’il a «été gonflé lui aussi de 11 malades moribonds : on s’en serait douté, c’est le protocole Raoult

Après réintégration dans leur groupe d’origine des mourants  on obtient :

Hoxydrochloroquine seule :22 %de décès

HC et az 13%

Az seule ou pas az   21%

A cursory browse through Table 2 of the paper shows that the patients that would eventually comprise the HC group were the sickest upon admission, the HC+AZ patients were intermediate and the patients that would elect no HC group were the least sick. This is prior to intervention.

This sort of sampling bias highlights the importance of double blind randomization to determine efficacy. Such an a priori correlation might be due to sicker patients opting for experimental treatments at a higher rate. In any case, it would not be wise to interpret these data as indicating that the interventions cause the worse outcomes. The underlying health state is probably responsible.

Some examples follow, then a criticism of what the authors have written into their Results and Discussion.

Known risk factors include age, weight and blood pressure; and signs of severe disease include kidney damage.

Browsing through table 2 looking for parameters with lowish p-values:
Mean systolic blood pressure differences between groups showed a p-value of just under 0.05 (statistically significant), with values of 136, 132, and 129 across the groups (HC, HC+AZ, no HC), but more significantly, the HC group had 34% of patients with BP information showing up in the very highest pressure group (27.8/0.804, the denominator being the fraction with information on BP in that group), while HC+AZ had 30% and no HC had 25%.

 

 

 

 

 

Un rapide survol du tableau 2 du document montre que les patients qui finiraient par constituer le groupe HC étaient les plus malades à l’admission, les patients HC + AZ étaient intermédiaires et les patients choisis  pour le groupe sans HC étaient les moins malades.

En tout état de cause, il ne serait pas judicieux d’interpréter ces données comme indiquant que les interventions provoquent les pires résultats. L’état de santé sous-jacent est probablement responsable.

 

Jean Bernard Cadier futur prix Joseph Goebbels de l’information :

https://www.bfmtv.com/international/etats-unis-une-etude-preliminaire-sur-l-hydroxychloroquine-livre-des-resultats-peu-probants-1898508.html

Un prix  Joseph Staline pour  Cnews qui mélange la pseudo étude ci dessus et le guide thérapeutique des Instituts Nationaux de Santé très  hostile à Trump qui déconseille la bithérapie pour les cas sévères…

https://www.nih.gov/news-events/news-releases

 

 

 

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le compte rendu de la fameuse étude américaine  contre Raoult est indigne d’un pays démocratique 

  1. JPM dit :

    Cela devient lamentable! Quelle triste image d’eux mêmes et de leur noble profession donnent ces médecins,ces biologistes, ces virologues et consorts. Les journalistes se mettent également de la partie pour étriller celui qui nous intéresse en particulier, le Pr Raoult.
    Selon la coloration politique on encense ou on détruit, cela démontre que non seulement nos scientifiques, à l’ego surdimensionné, ne sont pas objectifs, et que la presse est partiale (on le savait). Et dans l’intervalle ce sont plus de 500 décès journaliers en France. le serment d’Hippocrate devrait être requalifié en serment d’hypocrite. Je suis triste pour tout ces morts, car combien auraient pu être sauvés. La gestion de cette crise par l’Allemagne est exemplaire, un scientifique allemand de renom a su anticipé et être écouté par A Merkel, plus réactive et pragmatique (et surtout moins technocrate) que nos dirigeants, qui se sont entourés de scientifiques appartenant a la technostructure médicale parisienne. De toutes les façons les langues se délient, les responsabilités des différents gouvernements sur l’état de délabrement de nos services de santé se font jour. Mais je tire mon chapeau à tout ces soignants passionnés par leur métier, qui eux ont la véritable vocation

    J'aime

  2. Ping : La validation officielle du protocole Raoult n’interviendra sans doute jamais car à ce jour , 21 avril, aucun essai n’ a débuté… | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s