La validation officielle du protocole Raoult n’interviendra sans doute jamais car à ce jour , 21 avril, aucun essai n’ a débuté…

93235821_10219146789517800_6009831128930713600_n

Il ne nous reste plus qu’à espérer la saisonnalité du virus et compter sur la débrouillardise de nos généralistes …Cette épidémie révèle toutes les faiblesses d’un système gonflé d’orgueil , incapable de se remettre en cause  et qui qualifie de « fake news « toutes les informations qu’il ne produit pas.

Les pays pauvres ont choisi de soigner, les pays riches ont préféré se lancer dans des recherches qui n’ont pas vraiment commencé….

Question de moyens ; les pays pauvres ont donné la priorité à l’utilisation de molécules anciennes et bon marché. La stratégie du Nord apportera ses fruits… quand le virus aura disparu

Les recherches des labos conduisent à une série d’impasses ; les anti vih se révèlent dangereux  et le Remdézivir ne satisfait pas . La validation officielle du protocole Raoult n’interviendra sans doute  jamais car à ce jour 21 avril aucun essai n’ a débuté. Les expériences portent sur l’hydroxychloroquine seule ou réservée à des malades en situation trop avancée.

Magnifique opération de communication ;  tous les Français sont persuadés que le bon Président soutient Raoult , ne s’est il pas rendu à Marseille ?

L’antibiotique n’est utilisé en bithérapie que dans certains protocoles et trop tard . Téléchargez les essais officiels et comparez avec le protocole.  La validation officielle du protocole Raoult n’interviendra sans doute  jamais car  à ce jour 21 avril  aucun essai n’ a débuté.  Quand la presse vous informera de l’insuccés de l’hydroxychloroquine,  ressortez ce documents officiels et vous constaterez que ce n’était pas le protocole Raoult .

Téléchargez  ce document officiel et vous deviendrez complotiste, comme ils disent …

covid19_projets-recherche_therapeutiques

Pour réduire la létalité il allait tester et surtout traiter le plus rapidement possible même avec le seul antibiotique.

L’Afrique de son côté nous regarde en jubilant car elle connait la molécule, tout le monde en prend…

https://www.marianne.net/monde/nous-constatons-une-guerison-plus-rapide-moussa-seydi-le-medecin-senegalais-qui-s-est-inspire?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1587146397

Bien entendu la publication d’analyses démontrant que la létalité au sud est plus faible qu’au nord n’a attiré que rires … Et oui  le nombre de morts demeure faible dans les pays pauvres… Trop simple pour que les grands esprits puissent comprendre

Cliquez sur le lien pour télécharger l’étude avec les liens pour 35 « fake news  » des meilleures université du Monde
2020.04.15 journal manuscript final

Si après ces lectures vous ne vous posez pas de questions , je ne peux rien pour vous,,,

En France, la chloroquine divise. Au Sénégal, elle rassemble. En première ligne face à l’épidémie de Covid-19, le docteur Moussa Seydi, infectiologue au centre des maladies infectieuses de l’hôpital Fann à Dakar, a choisi, dès les premiers cas, d’utiliser un traitement à la chloroquine pour faciliter la guérison des patients.

Moussa Seydi : L’explication peut tenir en plusieurs points. D’abord, il y a eu des mesures fortes dès le départ concernant la fermeture des frontières, ce qui a empêché la multiplication des cas de Covid-19 importés. L’interdiction des grands rassemblements comme les prières du vendredi nous ont également permis de réduire d’emblée le flux de nouveaux cas. Ensuite, nous avons pris en charge les cas que nous avons eu de manière assez précoce. Dès le 19 mars, nous avons mis en place un protocole de prise en charge des patients les moins graves avec un traitement à l’hydroxychloroquine – molécule dérivée de la chloroquine, ndlr. Traitement sur lequel pour l’instant j’observe de bons résultats concernant la réduction de la charge virale. Enfin, le troisième facteur est la jeunesse de la population. De fait, nous n’avons pas beaucoup de cas graves. Néanmoins nous avons des inquiétudes en ce qui concerne la multiplication cas communautaires (patients contaminés par une source non identifiée, ndlr). Il s’agit d’un danger imminent qu’il faut que l’on surveille rigoureusement.

Dès les premiers cas identifiés au Sénégal, vous avez fait le choix d’utiliser de la chloroquine pour traiter les patients atteints du Covid, en vous inspirant des travaux de l’infectiologue marseillais Didier Raoult, pourquoi ?

Cette étude a des failles et des imperfections mais j’ai trouvé ses résultats intéressants malgré tout. Comme le docteur Raoult, nous avons constaté une baisse de la charge virale au bout d’une semaine. Ce qui induit une guérison plus rapide. Le rapport bénéfice/risque est en faveur des bénéfices. Je considère que je ne perds rien en apportant ce traitement à mes patients. D’autant plus que je n’ai pas constaté d’effets secondaires. Pour l’heure, les résultats sont là. S’ils se confirment à long terme, tant mieux, on continuera. Sinon, on arrêtera. En attendant nous avons une attitude raisonnable. Nos patients sont suivis comme dans un essai clinique.

Par ailleurs je tiens à préciser que je ne connais pas Didier Raoult. Je ne l’ai jamais rencontré et ne savais pas qu’il avait vécu à Dakar. Cette démarche que j’ai vis à vis de la chloroquine n’a donc rien de sentimentale. C’est de l’ordre de l’urgence médicale.

De manière générale, je peux vous dire que nous remarquons l’efficacité de l’hydroxychloroquine lorsqu’on l’administre à des patients qui n’ont pas atteint un certain stade de la maladie. Quand on a besoin d’une aide respiratoire, l’hydroxychloroquine n’est pas utile car l’avancée de la maladie est trop importante. La molécule a une utilité pour empêcher les cas de s’aggraver.

Ici au Sénégal et plus généralement sur le continent africain, tout le monde a bouffé de la chloroquine. C’est une molécule très connue qui a été utilisée dans le traitement contre le paludisme. En Europe, le paludisme n’est pas un problème de santé publique, alors les gens connaissent moins et se posent davantage de questions. C’est d’ailleurs une réaction normale.

Raoult de son côté manifeste l’indifférence su sage à l’égard des crétins…

 

Le terrain est bien préparé pour baliser le refus du protocole et la presse aux ordres multiplie les désinformations:

Le compte rendu de la fameuse étude américaine  contre Raoult est indigne d’un pays démocratique 

https://pgibertie.com/2020/04/22/le-compte-rendu-de-la-fameuse-etude-americaine-contre-raoult-est-indigne-dun-pays-democratique/

Les publications se multiplient mais si toutes cherchent à décrédibiliser  Raoult , aucune ne porte sur le protocole: lisez vous mêmesCP Etude Hycovid – CHU Angers_01_04_2020_ (1)

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La validation officielle du protocole Raoult n’interviendra sans doute jamais car à ce jour , 21 avril, aucun essai n’ a débuté…

  1. Nadia Lamm dit :

    Très bonne et forte analyse. L’intelligence et les valeurs humanistes ont changé d’hémisphère. À nous de savoir si on veut continuer jusqu’à se prendre le plus grand mur de toute l’histoire de l’humanité . A bien y penser…

    Aimé par 1 personne

  2. MINGALON dit :

    Entièrement d’accord avec vous . Mon mari est Malgache et le gouvernement là-bas a lancé le « Covid organics » à base d’Artemisia (plante anti Palu ), ils ont aucun mort à ce jour et seulement une centaine de cas. Les pays riches prennent ce genre de remède pour de la rigolade alors que cela fonctionne. Je suis sidérée depuis le début de voir comment la France gère cette crise, avec des pseudo études et des guerre « d’égo ».
    Je souhaiterais tellement que le peuple Français se réveille et arrête de gober toutes les infos des chaines « intox et lavage de cerveau ».
    Merci à vous.

    Aimé par 1 personne

  3. nicole almar dit :

    oui sans aucun doute. Lisez si vous le pouvez, le Quotidien du médecin de ce jour, dernière édition.
    On y parle de Fake med…et vous comprendrez pourquoi le protocole ne sera jamais validé.
    Toute la stratégie va dans le sens d’un entêtement du gouvernement à ne ps vouloir soigner et-horreur- guérir…

    Aimé par 1 personne

  4. aitabbas aziz dit :

    C,est malheureusement un complot contre l,humanité

    J'aime

  5. danielle lhobet dit :

    Maintenant il faudrait voir comment agir pour ce que l’on ne peut plus tolérer :
    la soumission des états à l’ordre mondial qui est à deux doigts et qui rend manifeste ce que nous voyons : à savoir
    l’intention de toutes les vaccinations à l’ensemble de l’humanité avec tout les maux que cela entraînent.
    une agriculture transgénique
    une force 5 G destructrice
    une finance mondiale malsaine aux service de certains
    l’ensemble si nous laissons faire mènera à est un emprisonnement et une perte totale de liberté.
    Révolution silencieux et légale s’impose.
    Danielle Lhobet

    J'aime

  6. LANCE Jean-Jacques dit :

    Votre travail de dénonciation est formidable et suggère plus que fortement de la volonté délibérée de nos « dirigeants » de nous maintenir dans un rôle de « rats de laboratoire ». Cela devra absolument cesser ! A ce titre, il est primordial de poursuivre et d’amplifier cette « révolte » en ligne jusqu’au moment où nous pourrons définitivement faire sauter nos propres chaînes.
    Si nous avons été si frileux à réagir, depuis trop longtemps, c’est parce que nous sommes prisonniers de nous-mêmes, prisonniers de nos concepts, de tout ce qu’on nous avons appris et surtout pas appris, prisonniers de nos peurs, de nos religions et de nos stupides doctrines politiques.
    Nous n’avons plus le choix…..
    Il faudra poursuivre cette dénonciation et faire partager autour de nous le plus largement possible et surtout garder en ligne de mire la préservation de notre liberté de pensée et d’agir. Deux choses qui ne seront pas négociables !
    Seul le réveil d’une bonne partie du peuple peut les terroriser, c’est pour cela qu’ils nous ont mis sous cloche. Sans nous et notre collaboration naïve et complaisante, ils ne seront plus rien.
    Poursuivre cette résistance n’est pas seulement une « légitime défense », mais plus que cela, notre ultime espoir de la renaissance d’une véritable liberté.

    J'aime

  7. JPM dit :

    Je souscris totalement à votre analyse. 50 ans d’énarchie peut conduire à l’anarchie très rapidement. Nos Institutions sont à revoir de fonds en comble pour assurer une véritable vie démocratique dans notre pays, donner du pouvoir à nos régions comme cela fonctionne dans d’autres pays voisins et surtout faire cesser ces privilèges monarchiques qui chloroforment nos élites et dont eux-mêmes doivent émerger du peuple et non de quelques grandes familles dynastiques de la politique.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s