Le saccage des valeurs

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Voici deux affiches. L’une a été interdite à Paris (la mairie a exigé son retrait, la justice a annulé cette décision mais les autorités ont maintenu leur interdiction malgré le jugement). L’autre en revanche, fleurit en toute normalité sur les murs du métro. Entre les deux affiches, laquelle est interdite et laquelle est librement déployée?

Par un étrange phénomène d’inversion des valeurs, l’invocation du père de famille traditionnel est maudite et l’image sexuelle exhibée en toute banalité. Qu’il y a t-il derrière cette inversion des valeurs? L’époque baigne dans l’hypocrisie. Elle s’indigne à juste titre et condamne les écrits et prises de position pédophiles du passé (affaire Matzneff). Mais elle tolère une affiche malsaine qui touchera forcément et peut agresser des millions d’enfants  de tous âges, y compris de deux à 14 ans. Dans 20 ou 30 ans, la société médiatique s’offusquera peut-être: comment a-t-on pu faire une chose pareille…

Voir l’article original 98 mots de plus

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s