Chirac réveille toi ! Macron va faire UNE CONNERIE :IL SE PREND POUR TRUMP

 

ouverture de la chasse aux   Syriens

Trump-Macron-1523077418

Souvenez-vous, l’invention des armes de destruction massive Bush et la sale guerre d’Irak en 2003 . Un million de victimes civiles, le terrorisme réveillé

Chirac avait évité le pire pour la France .

Bush a un héritier Trump et un admirateur Macron La vie de nos soldats sera menacée pour le plaisir de psychopathes. Nos alliés : l’Arabie Saoudite qui bombarde des enfants aux Yemen

 

COMME EN 2003 SURTOUT NE PAS ATTENDRE L’ENQUETE INTERNATIONALE

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé mardi qu’elle allait envoyer « sous peu » une équipe d’investigation dans la poche rebelle de Douma, en Syrie, pour enquêter sur l’attaque chimique présumée qui a déclenché un tollé international.

 

L’OIAC, qui a reçu une invitation officielle de Damas pour venir enquêter, « a demandé à la République arabe syrienne d’effectuer les arrangements nécessaires pour ce déploiement », a fait savoir l’organisation dans un communiqué.

 

« L’équipe se prépare à se déployer en Syrie sous peu », a-t-elle poursuivi, et le directeur général de l’OIAC Ahmet Uzumcu souhaite qu’elle « établisse les faits entourant ces allégations ».

 

Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux ont menacé le régime syrien de représailles, l’accusant d’avoir perpétré une attaque à l’arme chimique ayant fait des dizaines de morts samedi à Douma, la dernière poche rebelle dans la Ghouta orientale, près de Damas. La Syrie et son allié russe ont catégoriquement démenti.

http://www.lemonde.fr/syrie/article/2018/04/10/syrie-le-secretaire-general-de-l-onu-appelle-a-une-enquete-impartiale_5283480_1618247.html

Le véto russe n’a as porté sur cette enquête mais sur un projet américain

http://www.liberation.fr/planete/2018/04/10/attaque-chimique-en-syrie-chaque-camp-veut-mener-son-enquete_1642415

 

 

 

 

Macron joue avec la vie de nos soldats

Ce week-end, un avion russe a menacé une frégate française postée en Méditerranée orientale. Elle emporte des missiles de croisière (MdCN), qui pourraient être utilisés contre le régime syrien.

La frégate française Aquitaine, postée en Méditerranée orientale dans le cadre de l’opération Chammal, a été survolée durant le week-end par au moins un avion russe affichant une posture « agressive », selon le terme que nous avons entendu, caractérisée par deux éléments. Le premier, c’est la proximité : l’appareil est passé au plus près du navire français. Alors que de telles visites russes ne sont pas rares dans les parages des navires français, elles se situent généralement à une distance raisonnable, marquant ainsi une attitude clairement dénuée d’ambiguïté, à défaut d’être amicale. Cette fois, la visite a été nettement plus belliqueuse.

Frédéric Pichon :

Des « frappes » ne sont pas un acte anodin. Il s’agit d’un acte de guerre, qui engage l’Etat.

« Frapper » ne résout rien : la frappe symbolique est une façon lâche de soulager à bon compte la bonne conscience des dirigeants.

« Frapper » sans stratégie politique ne sert à rien.

Le mode opératoire conventionnel reste de -très- loin le plus meurtrier

Chaque partie – Damas comme l’opposition- a autant de raisons parfaitement RATIONNELLES d’avoir perpétré cette attaque

 

 

 

Notre Macron bombe le torse et menace…Si Paris devait décider de frapper la Syrie, « cela se ferait en lien avec les Américains, sans doute, en tout cas la France a la possibilité de faire les choses en autonomie », a souligné vendredi le chef d’Etat-Major des armées

 

Tout cela pour un problème d’ego, l’occident a perdu en Syrie en soutenant les djihadistes…

 

Et ils prennent le risque de provoquer une guerre mondiale.

 

Et maintenant il y a cette obscure histoire d’espions

 

Je partage la colère de Regis OLLIVIER

 

https://lecolonel.net/le-royaume-uni-fait-declarer-par-lotan-la-guerre-a-la-russie/

 

 

 

« La situation dans laquelle nous nous trouvons est pire que celle qui prévalait au temps de la guerre froide. Et voilà des dirigeants qui sont prêts à déclencher un conflit international au prétexte d’une tentative d’assassinat sur un ex-espion russe et transfuge, avec quelques dommages collatéraux une vingtaine de personnes.

 

 Et qui plus est, une attaque chimique… Bien entendu, d’autres dirigeants, dont le notre, suivent comme des petits caniches de Sa Majesté tandis qu’un autre, le plus fou de tous, jette de l’huile sur le brasier. Cela fait des mois et des mois que les grandes nations poussent le président Poutine dans ses derniers retranchements. Je suis tenté de dire : c’est quoi ce bordel ! Ce monde est dirigé par des malades.

 

Et lorsqu’on me parle de Trump, May et Merkel, je sors ma sulfateuse. Ces trois ridés sont bons pour l’asile psychiatrique. Puis, en y regardant de plus près, c’est quoi « ces quelques victimes » par rapport aux milliers de morts au Yémen en Syrie, en Irak. Tous ces Yazédis massacrés et par qui. Et même, en y regardant de plus près encore car nos dirigeants félés du bocal adorent qu’on parle des immigrés, c’est quoi par rapport à tous ces migrants qui meurent en Méditerranée ? Que dalle… Alors, arrêtez toutes ces conneries avant de provoquer un cataclysme international et prenez votre retraite. «

 

 

 

L’ancien ministre des Affaires étrangères, Hubert Védrine considère que les « torts sont partagés » entre l’Occident et la Russie dans le contexte diplomatique actuel.

 

« On est arrivé, par une série d’étapes déplorables, à la situation actuelle », explique l’ancien ministre. Avant d’expliquer : « Quand je dis que les torts sont partagés, c’est par à-propos de l’attitude de l’Occident par rapport à la Russie, d’après l’URSS. Il y a eu une série d’actes du côté américain, une sorte de mépris. Il y a eu une volonté de l’Union européenne de couper l’Ukraine de la Russie et également beaucoup de choses à reprocher du côté russe ».

 

Une perte de leadership, qui contraint les capitales européennes à faire bloc avec le Royaume-Uni, par rapport au contexte actuel. « C’est évident que le régime russe commet des actes condamnables, qu’ils sont critiquables […], il n’empêche que les relations deviennent maintenant plus mauvaises et moins bien gérées que pendant la Guerre froide »

 

 

 

Cet article a été publié dans géopolitique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s