Le courage du Docteur Denis Marty

Ne confondez pas Denis Marty avec le télétoubib Jérome. Denis est un médecin , un vrai, il exerce en Périgord et ses confrères l’avaient élu président du Conseil Départemental de l’Ordre . Je connais bien le Dr Marty, il fut un de mes élèves en terminale,lorsque je débutais dans la carrière, il y a très longtemps , à Périgueux . Plus recemment il accompagna mon pauvre père à la fin de sa vie.

En décembre dernier Denis Marty publia un éditorial plein de sagesse dans lequel il rappelait les règles fondamentales de la déonthologie du médecin

Homme d’histoire et de culture, il rappelait combien la contreverse est indispensable au progrès scientifique . Homme de terrain il regrettait la mise à l’écart des praticiens pensant la crise de la covid et plus encore la remise en question de la liberté de prescription.

Denis Marty a démissionné de ses fonctions.

Une horde d’imbéciles ne lui a pas pardonné la citation de Didier Raoult: »Pour rejoindre le troupeau, pas besoin de cerveau, les jambes suffisent »

Faut il rappeler que la politique du « Prenez du Doliprane » et les restrictions dans la délivrance d’antibiotiques ont condamné à mort des malades qui n’avaient pas la covid (en 2020 on testait pas) mais une pathologie bactérienne. Il suffit de regarder ci dessous l’effondrement anormal de ces pathologies ainsi que des grippes en 2020 pour comprendre qu’elles ont été rebaptisées covid et que non soignées elles expliquent la surmortalité en particulier dans les Ehpads.

Denis Marty dans son édito n’a évoqué ni l’hydroxychloroquine, ni l’ivermectine, ni les vaccins mais seulement la relation privilégiée des patients et des médecins.

Que certains « médecins » en soient choqués montrent qu’ils sont tombés bien bas

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Le courage du Docteur Denis Marty

  1. Jean Sentrais dit :

    Bravo ! à Denis Marty et Patrice Gibertie, vous avez tout dit de l’infamie-covid : rien ne fut sanitaire (nous avions pourtant les meilleurs scientifiques et médecins-chercheurs), tout fut industriel financier spéculatif (hors de la France qui s’est réveillée brutalement : non-souveraine).

    Les peuples (de l’empire US) dont celui de France comprirent leur peine et leur désarroi d’être assassinés pour le seul luxe de quelques palettes de misérables dollars : car nous avons accepté de penser de ne pas valoir davantage …

    Aimé par 2 personnes

    • Ledredon dit :

      Hélas, non, tout fut en réalité religieux et du seul fait des mondialistes fous comme pour la guerre en Ukraine ; lisez, visionnez Pierre Hilard et Youssef Hindi et PA Plaquevent sur E et R et Stategika, par exemple…

      J’aime

  2. wlgraves dit :

    Cher Patrice gilbertie,

    SVP, Un link to this Editorial. A long time follower of Prof Raoult!!

    Merci.

    Walter

    >

    J’aime

  3. wlgraves dit :

    Merci beacoup!!!

    >

    J’aime

  4. Christophe Nicolas dit :

    Bel éditorial qui mériterait d’être étudié en terminale par les lycéens.

    Les bobards ont toujours existé et la loi de Brandolini mériterait des précisions car si le pocheron du bristrot pond un beau bobard, il n’ira pas loin mais si c’est l’académie ou le Pape, il ira très loin donc la loi Brandolini est proportionnelle au népotisme qui fait monter les gens par intérêt lesquels ne sont pas à leur place parce qu’ils n’ont le gout de ce qu’ils font.

    Si vous êtes Pape, il faut le gout de la bonté qui aime les saints que Dieu entoure de miracles parce qu’ils vont parler pour Lui étant donné qu’il n’y aura pas de seconde rédemption.
    Si vous êtes académicien, il faut le gout de la vérité et ne pas mettre les problème sous le tapis car ce serait de l’orgueil
    Si vous êtes un membre éminent de la sphère des affaires, il faut le gout de la justice pour ne pas brimer les âmes par des managements inhumains

    Evidemment la Sainteté, la vérité et la justice sont des aspects inséparables.

    Du coup, la loi de Brandolini est proportionnelle au niveau social de ceux qui construisent les bobards or « le monde » qui aime le pouvoir va produire du népotisme et c’est là que le mensonge arrive au sommet pour y engendrer un mal démultiplié.

    Dans la crise du Covid on a:
    – Le Pape qui dit que le vaccin est un geste d’amour, une belle cagade
    – L’Académie qui dit qu’il faut vacciner les enfants ce qui le comble de la cancritude
    – Pfizer qui dit que c’est criminel de ne pas prendre le vaccin, la totale en iniquité

    La sainteté est désormais dans un fauteuil roulant parce qu’elle écoute des érudits et pas des saints, la vérité au fond d’une mine parce qu’elle s’écoute parler et ne se soumet plus à l’observation, et la justice est à l’abattoir parce qu’il faut bien le dire Albert Bourla est un vétérinaire or la justice n’a pas de rapport avec les volailles.

    Il y a des gens qui ne sont pas à leur place ce qui fait que la loi de Brandolini fonctionne a plein régime. Ces derniers temps, les pratiques du « monde » crée une grande souffrance sur terre, la guerre en Ukraine étant son dernier « bébé ».

    J’aime

    • herve_02 dit :

      Je ne suis pas d’accord avec « la loi de Brandolini est proportionnelle au niveau social de ceux qui construisent les bobards ».

      Le mensonge se répand suivant 2 choses : les portes voix qui le transmettent et la préparation des cerveaux qui le reçoivent. Cela n’a rien à voir avec le niveau social. À la limite on peut se dire que le niveau social _peut_ être un marqueur de la capacité à trouver des porte voix.

      Je vais prendre un exemple dans cette crise du covid et chez les complotistes. Nous sommes tous d’accord que ce n’est pas un pangolin qui a violé un civette après avoir été mordu par une chauve sourie (pas enragée). Cela ne veut pas dire que c’est une arme bactériologique (ou virologique lol) lancée par shwab qui veut tous nous tuer. Pourtant certains le pensent parce que c’est au croisement de 2 chemins : l’idée que le davos veut tuer tous les pauvres _maintenant_ et avec une _action_ réfléchie ET que le gouvernement ment (comme d’hab) et force les gens à prendre un vaxXxin qui ne sert à rien (et donc à pour seul but de nous tuer).
      Ceux qui ont « lancé » cette idée ne font pas partie de classe social ayant un accès aux porte voix, mais font partie de rézos informels (de même niveau social) qui leur permet de répandre l’idée auprès de cerveau prêt à la recevoir.

      Je vais prendre un autre exemple qui me gonfle encore plus. tout le monde SAIT que les chiffres du covid ont été gonflés et un certain grand nombre de personnes savent que le vaxXxin ne sert à rien. Comme on n’a pas isolé le virus à la mode de papa en biochimie DONC (attention sauf quantique de foi) le « virus » du covid n’existe pas CAR les virus n’existent pas. Cette idée arrive à prospérer sur le gonflage des chiffres du covid. Elle est poussée (à mon avis) par une partie de la doxa, en sous marin, pour déconsidérer les récits alternatifs.

      En fait ces « vérités » se construisent sur les « trous » dans les récits officiels.

      il suffit de regarder cet éditorial pour comprendre que le problème n’est pas la science (virus ou pas – épidémie ou pas) mais la médecine qui a décidé de se transformer en système expert suivant les protocoles gravés dans les instructions gouvernementales.

      J’aime

  5. UBU dit :

    Je fais mienne cette devise:
    « Pour suivre le troupeau pas besoin de cerveau, les jambes suffisent »
    Toute ma sympathie pour ce confrère qui a osé, en macronie triomphante, être et rester ……. un MEDECIN

    Aimé par 1 personne

  6. Pierre Le Lann dit :

    Merci pour ce beau texte d’ un vrai médecin et non un abonné des plateaux télé.

    J’aime

  7. JEAN CLAUDE fraternel dit :

    bon courage docteur marty denis
    une personne qui a une déontologie et dont hyppocrate serait fier

    J’aime

  8. K2r dit :

    Un des justes. Espérons revoir un temps où ce serait la norme et non l’exception. Merci d’avoir diffusé ce texte qui le mérite très largement. Il y a probablement dans l’ordre des médecins d’autres gens estimables, prisonniers d’une institution dévoyée et qui n’osent ni s’exprimer, ni en sortir. Espérons que ça leur redonnera du courage et que l’institution connaîtra le sort qu’elle mérite.

    J’aime

  9. Stanislas dit :

    C’est exactement ce que je développe, je démontre avec sources et données officielles

    J’aime

  10. Valérie Panfili-Robault dit :

    Merci monsieur Giberty de continuer ainsi à nous informer ! Mes respects d’humanité à vous et monsieur Marty!

    J’aime

  11. Valérie Panfili-Robault dit :

    Merci monsieur Gibertie de continuer ainsi à nous informer ! Mes respects d’humanité à vous et monsieur Marty!

    J’aime

  12. TRACZ Eliane dit :

    Combien c’est réconfortant de lire vos envois. celui-ci correspond exactement à la situation que nous vivons . LA MEDECINE ne peut être exercée par des financiers, des lobbies, des politiques, ou du monde de la Presse. Leurs erreurs sont grossières!..
    Seules l’éthique, la déontologie, et le serment d’Hippocrate sont garant d’un exercice
    équilibré de la médecine.
    La situation actuelle cherche à DETRUIRE toute la belle énergie du monde
    médical, ainsi que sa compétence…. Courage et Raison : ne laissons pas faire
    ce saccage. !.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s