ILS PRESCRIVAIENT DE L’OPIUM CONTRE UNE PETITE MIGRAINE ET MAINTENANT ILS INJECTENT LA SPIKE ACTIVE DU WUHAN CONTRE UN VARIANT INOFFENSIF !

Mckinsey  condamné pour son rôle dans la crise des opioïdes se rattrape en « conseillant » les cinglés de l’injection!

Regardez l’excellente série Dopeside qui raconte comment plus de 500 000 américains sont morts  et surtout ne dites pas, ça ne peut recommencer ! Tous les acteurs sont à nouveau présents .

Au cœur du mécanisme , l’UE  avec Ursula Von der Leyen , son fiston chez Mckinsey, son copain Bourla ? Trudeau et son copain Burton ex pdg de Mckinsey et nommé  ambassadeur du Canada en Chine … Et en France ? Chez nous il y a les Fabius et surtout le consultant organisateur de Mckinsey pour le gouvernement, Mael de Calan , un bébé Juppé, fidèle des fidèles d’Ursula Von  der Pecresse…

en 2018 déja

Accusations pénales contre Ursula von der Leyen

L’affaire des consultants prend de l’ampleur : selon les informations du SPIEGEL, la justice enquête pour savoir si des experts externes travaillaient comme de faux indépendants au sein du ministère de la Défense. Des rumeurs y circulent sur des systèmes de copains douteux. Depuis que le SPIEGEL a rendu compte des allégations de la Cour des comptes, von der Leyen a immédiatement déployé plusieurs équipes d’enquêteurs pour examiner tous les contrats de conseil conclus depuis son entrée en fonction. Cela représente environ 70 millions d’euros par an, selon des initiés.

https://t.co/Hb5vX2ILei

Bon, on se calme en regardant cette superbe vidéo  de Raoult…

 AVANT DE RELIRE L’HISTOIRE DES OPIOIDES

L’OxyContin est un puissant analgésique similaire à la morphine, développé et commercialisé par le laboratoire privé Purdue Pharma, basé dans le Connecticut aux États-Unis. Bien qu’autorisé par la Food and Drug Administration (FDA), le gendarme de la santé américaine, il serait à l’origine de plus de 300 000 morts par overdose depuis les débuts de sa commercialisation sur le marché américain en 1996.

Cet opiacé censé soulager les douleurs intenses en agissant directement sur le cerveau humain est également accusé d’être le principal contributeur de la « crise des opioïdes » qui a ravagé les États-Unis, faisant plus de 450 000 morts depuis 1999.

Comment, malgré une batterie de tests effectués en amont de l’autorisation de commercialisation délivrée par la FDA, cet opiacé a pu réussir à rendre tout un pays mortellement dépendant ?

Il faut regarder « Dopeside » tout est expliqué, décortiqué et on voit la puissance énorme de ces labo qui obtiennent des AMM de manière quasiment mafieuse !!! Le plus étonnant C est la difficulté ensuite pour faire tomber ses labo !!!

https://www.nationalgeographic.fr/sciences/2021/11/loxycontin-lanti-douleur-qui-a-rendu-lamerique-accro#:~:text=D%C3%A8s%20le%20d%C3%A9but,personnes%20aux%20opiac%C3%A9s.

Dès le début, Purdue Pharma assume un discours très nuancé des effets de son médicament. Le laboratoire affirme publiquement que les effets de l’OxyContin dureraient 12 heures, accompagnant implacablement l’argument d’un risque de dépendance et d’addiction atténué, voire quasi-inexistant, lors de la prise du médicament.

Ce discours, contraire aux résultats des tests prouvant que ces effets avaient en réalité une longévité moindre, a permis au laboratoire de rallier à sa cause de nombreux médecins généralistes, à l’époque très peu formés sur les effets de dépendance aux médicaments. En découlent de nombreux cas de surdosage à l’origine de la dépendance de nombreuses personnes aux opiacés.

M. Barton a été directeur général mondial de McKinsey de mi-2009 à mi-2018, période au cours de laquelle la société a conseillé Purdue Pharma sur les moyens d’augmenter les ventes de l’analgésique.

La société a accepté la semaine dernière de payer 573 millions de dollars américains pour régler des enquêtes dans les États américains sur ses travaux de conseil liés à la vente d’opioïdes.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis, 450 000 personnes sont mortes de surdoses impliquant tout opioïde dans ce pays, y compris les opioïdes sur ordonnance et illicites, de 1999 à 2019.

Le Globe pressait depuis décembre M. Barton et le premier ministre Justin Trudeau d’expliquer quel rôle son ambassadeur en Chine avait joué dans la crise des opioïdes.

En décembre, M. Trudeau a écarté la question de savoir si M. Barton, ancien conseiller économique de son gouvernement, était au courant du travail controversé sur les opioïdes mené sous sa direction chez McKinsey.

« Dominic Barton est un Canadien extraordinaire qui fait un excellent travail pour nous en Chine en tant qu’ambassadeur du Canada », a déclaré M. Trudeau aux journalistes.

Jay Alix, le milliardaire fondateur de la société de conseil AlixPartners, s’est engagé dans de longues batailles juridiques avec McKinsey au sujet de sa conduite dans les affaires de faillite aux États-Unis. Il a demandé pourquoi le Premier ministre gardait M. Barton en Chine.

«En tant que leader, il a personnellement profité de tous les conseils de conseil sur les opioïdes qui ont dynamisé les ventes et a bénéficié des investissements connexes de McKinsey dans les opioïdes qui profitaient de la dépendance même que McKinsey a contribué à alimenter. La responsabilité lui revient », a déclaré M. Alix.

M. Alix a déclaré que le premier ministre doit décider si M. Barton doit rester l’homme du Canada à Pékin compte tenu du comportement de McKinsey dans la crise des opioïdes et d’autres comportements douteux de la société.

« Les échecs de gestion, le manque de leadership responsable et les nombreux actes de comportement illégal présumé qui ont eu lieu sous la surveillance de Barton sont ahurissants », a déclaré M. Alix. « Est-ce que Dominic Barton est vraiment le genre de personne à qui les citoyens canadiens respectueux des lois et les chefs de gouvernement peuvent faire confiance et dont ils peuvent être fiers?

En 2018, le New York Times a révélé que McKinsey avait préparé un document sur la façon dont les mesures d’austérité de l’Arabie saoudite étaient reçues, soulevant des questions quant à savoir si son analyse avait joué un rôle dans les efforts de Riyad pour cibler ses critiques en ligne. McKinsey a déclaré plus tard que le mémoire n’avait pas été rédigé pour une « entité gouvernementale » ou pour cibler des critiques et qu’il était « horrifié par la possibilité, aussi lointaine soit-elle, qu’il ait pu être utilisé à mauvais escient ».

La même année, McKinsey a été critiqué pour avoir organisé une retraite d’entreprise dans la région occidentale du Xinjiang en Chine, à seulement six kilomètres de l’emplacement d’un camp d’internement où Pékin emprisonne des Ouïghours musulmans minoritaires.

En 2017, McKinsey a présenté ses excuses pour des « erreurs de jugement » dans ses relations commerciales avec des entreprises entachées de corruption en Afrique du Sud.

https://www.thestar.com/business/2021/02/06/mckinseys-role-in-opioid-scandal-happened-under-a-boss-who-led-the-charge-for-stakeholder-capitalism-now-hes-our-ambassador-to-china.html

https://www.nationalgeographic.fr/sciences/2021/11/loxycontin-lanti-douleur-qui-a-rendu-lamerique-accro

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour ILS PRESCRIVAIENT DE L’OPIUM CONTRE UNE PETITE MIGRAINE ET MAINTENANT ILS INJECTENT LA SPIKE ACTIVE DU WUHAN CONTRE UN VARIANT INOFFENSIF !

  1. Jean-claude PEREZ dit :

    Continuer de « vacciner » avec des spikes dérivées du spike de wuhan (qui contient la région prion) est un crime quand nous démontrons comment et pourquoi omicron s’est debarassé de cette région prion.

    2022 Jean Claude Perez, Valère Lounnas, Montagnier Montagnier (2021)
    THE OMICRON VARIANT BREAKS THE EVOLUTIONARY LINEAGE OF SARS-COV2 VARIANTS. International Journal of Research -GRANTHAALAYAH, 9(12), 108.
    10.29121/granthaalayah.v9.i12.2021.4418
    Pdf https://t.co/A7a7uL85yj

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE: ILS PRESCRIVAIENT DE L’OPIUM CONTRE UNE PETITE MIGRAINE ET MAINTENANT ILS INJECTENT LA SPIKE ACTIVE DU WUHAN CONTRE UN VARIANT INOFFENSIF ! – Titre du site

  3. Ping : ILS PRESCRIVAIENT DE L’OPIUM CONTRE UNE PETITE MIGRAINE ET MAINTENANT ILS INJECTENT LA SPIKE ACTIVE DU WUHAN CONTRE UN VARIANT INOFFENSIF ! | Qui m'aime me suive…

  4. Rezzouk dit :

    Si ils injectaient de la spyke, les cancéreux guériraient… Peut-être c’est de l’eau sucré qu’ils vous injectent.

    J’aime

    • Jean Sentrais dit :

      La protéine spike induite par les vaxx ARNm agit, entr’autres effets secondaires indésirables …, en neutralisant le processus naturel d’un corps sain d’identification et de destruction des cellules précancéreuses.

      Aux USA, les Armées déplorent en 15 mois une augmentation de 300% des cancers parmi les soldats, évidemment vaxxinés. De tout âge. Dans le civil également, le nombre de cas de cancers explose …

      Cette situation avait été cependant redoutée (fin 2020) : des alertes avaient été lancées sur le seul risque cancéreux. Sur l’analyse des expérimentations des thérapies géniques par ARNm (dont celles menées par Alain Fisher il y a vingt ans !), le risque était avéré, déploré, certifié !

      Or, Alain Fisher était nommé fin 2020 par l’EMmerdeur, au titre et à la fonction de Monsieur-vaxxin en charge de la piqûre forcenée.

      Ma seule boîte-à-baffes à l’EMmerdeur ne pourrait suffire à baffer tous les salauds d’Empire :
      https://sentrais.eu/baffes/baffes-test-6.php

      J’aime

    • Jean Sentrais dit :

      @Isabelle
      [Et savez vous si nous avons le même phénomène avec le virus lui-même ?]

      Question pertinente que personne n’oserait écarter !

      Toutefois, face à l’acharnement de vouloir vaxxiner tous les Français, de leur naissance à leur mort (!), il n’est pas idiot de comploter que de vrais complotistes d’État s’évertueraient à faire disparaître des preuves que l’immense majorité des personnes non-vaxxinées ayant contracté un « petit » covid s’en sortent parfaitement bien, et qu’aucun effet secondaire ne soit encore celui d’un cancer déclaré !

      Le Temps et l’Histoire en parleront mieux que moi, mieux que tout autre devin : rendez-vous dans 3, 5 et 20 ans … mais je gage que les vaxxinés d’aujourd’hui seront les parleurs de demain.

      Aimé par 1 personne

      • Jean Sentrais dit :

        @Isabelle
        Également, a été observé que la toxicité de la protéine spike exprimée par les vaxxins ARNm s’élève jusqu’à 1000x celle native du virus. Alors une dose, deux doses, trois doses, quatre doses de vaxxins ?

        Ceci explique et signifie 2 choses en termes de statistiques :

        1
        les effets secondaires indésirables (AVC, thrombose, myocardite, péricardite, déficience neurologique, cécité, cancer, … décès) provoqués par la vaxx sont nombreux et redoutables !

        2
        il est préférable d’être « jeune », d’être en bonne santé, de vivre sainement et sereinement, de choper un « covid », d’être traité précocement. Que de se faire vaxxiner !

        J’aime

  5. Jean Sentrais dit :

    -« J’entends résonner au loin les premières notes stridentes d’un hallali que les Peuples du Monde adressent au funeste Empire : je ne doute pas que le sinistre Sire national, à l’heure de sa défaite fera pleuvoir, pleurer et verser des torrents de larmes, des fleuves de sang … s’il en restait encore.

    Ô Terreur visionnaire, cesse donc de m’étreindre » !

    J’aime

  6. Jean Sentrais dit :

    C’est certain : si la Valou Péquerelle était élue Présidente de la République, nul doute qu’elle affectera de « karchériser » … les 13 millions de non-vaxxinés + 7 millions de dé-vaxxinés ! pour honorer son programme pharmaco-industriel.

    Or, en ce jour qui déferle d’invraisemblables et effroyables vérités, la Valou serait fort imprudente ou téméraire de nourrir un dessein si funèbre. Car aussitôt élue, aussi destituée ! C’est ce qu’en fera le Peuple français.

    Aimé par 1 personne

  7. Jean Sentrais dit :

    Qui peut révéler où se trouve Justin Trudeau Prime Minister of Canada Young Global Leader, ce mardi 01 février à 19:31 (heure de Paris) ?

    Aimé par 1 personne

  8. Ping : ILS PRESCRIVAIENT DE L’OPIUM CONTRE UNE PETITE MIGRAINE ET MAINTENANT ILS INJECTENT LA SPIKE ACTIVE DU WUHAN CONTRE UN VARIANT INOFFENSIF ! - Collectif pour la vérité et les libertés - pays de Morlaix - Rejoignez nous tous les samedis à 10h devant

  9. Rezzouk dit :

    Un article qui stipule bien que le Covid n’est pas ” vraiment un virus ”

    https://www.telegraph.co.uk/global-health/science-and-disease/land-covid-now-no-worse-cold/

    J’aime

Répondre à Jean Sentrais Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s