UNE PUBLICATION DE L’UNIVERSITE DE KYOTO AFFIRME QUE L’IVERMECTINE EST 50% PLUS EFFICACE QUE LA MOLECULE PFIZER

Le nouveau poison de Pfizer est promu par les médias et pourtant l’ivermectine peut nous soigner comme elle le fait en Afrique et en Asie ou encore au Mexique

Quant à la prévention, zinc et vitamine d sont les seuls à limiter la contamination

Efficace et en plus sans le moindre danger, l’ivermectine l’emporte sur tous les traitements comme antiviral et en plus elle est anti inflammatoire… Bon elle ne rapporte rien à Big Pharma…

On sait qu’une entreprise japonaise qui mene une expérience en phase 3 a indiqué l’efficacité de l’ivermectine

Japon : « La société pharmaceutique japonaise Kowa Co Ltd a déclaré lundi que l’ivermectine, un médicament antiparasitaire, s’était avérée efficace pour traiter le variant Omicron du COVID-19 dans un essai de phase III. »

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT05056883

Plus interessant cette publication dont personne ne parlera

Tous les médicaments prometteurs ciblant la principale protéase seraient également
être efficaceS contre cette variante ; cependant, l'ivermectine montre la plus forte affinité de liaison

Leroux Arthur @LerouxArthur10·Le Prix Nobel de Médecine 2018, Pr Tasuku Honjo, nous explique que l’#ivermectine est efficace sur #COVID19 d’après la littérature, mais qu’il n’y a pas d’essai sérieux car il n’est pas rentable d’investir dans les molécules repositionnées. Ca vous rappelle quelqu’un ? #Raoult

Le Pavlovid de Pfizer, comprend deux molécules, le nirmatrelvir dangereux pour le foie et l’anti vih ritonavir totalement inefficace

Jean-François Lesgards

@JLesgards

Qqn a déjà expliqué que le Paxlovid/nirmatrelvir de Pfizer est une molécule toxique contenant un nitrile (famille cyanure) qui va bouffer notre glutathion donc promouvoir l’inflammation dans le COVID? Et antinflammatoire seul = inefficace! contre-indiquée en cas d’insuffisance hépatique ou rénale.

Les nitriles s’hydrolysent lentement dans l’organisme, donnant rarement l’anion C≡N qui est toxique (cyanure). 

Le ritonavir oui aussi pour empêcher la dégradation naturelle du nirmatrelvir (toxique) par nos enzymes de detoxification

le nirmatrelvir a été administré avec une faible dose de ritonavirinhibiteur de protéase du VIH17, qui a déjà été approuvé pour traitement antirétroviral. La co-administration aide à ralentir la dégradation du nirmatrelvir afin d’accroître sa biodisponibilité dans l’organisme et pour qu’il puisse rester actif plus longtemps à des niveaux plus élevés pour être efficace contre le virus18. Le ritonavir est un inhibiteur du système du cytochrome P450 dans le foie.

. La première application effective de ce type de molécules a été le GC376 (en)promédicament du GC373, introduit en 2018 pour traiter la péritonite infectieuse féline provoquée par le coronavirus félin9, maladie dont le taux de létalité chez le chat atteint 100 %.

Monique Plaza@MoniquePlaza3

Le Molnupiravir nécessite chez les hommes hétérosexuels, après 5 jours de traitement, l’utilisation du préservatif au moins pendant 3 mois. Paxlovid interagit avec 32 classes de médicaments. Mais selon la FDA ces deux médicaments sont apparemment moins toxiques que l’ivermectine.

MAMMIE Bocock@Medic4allHumanVoilà voilà ! Merck encourage les hommes sexuellement actifs «à utiliser correctement et systématiquement une méthode de contraception fiable pendant le traitement et pendant au moins 3 mois après la dernière dose» Le risque au-delà de 3 mois est inconnu https://fda.gov/media/155054/download

 

POUR NE PAS SE CONTAMINER VITAMINE D ET ZINC

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/prophylaxie-du-covid-19-vitamine-d-zinc-plus-efficaces-vaccins#.YfefO4t-QGo.twitter

Le 13 décembre 2021, un article publié dans Frontiers in Medecine porte sur la chimioprévention du Covid-19 par une supplémentation en zinc . Cette étude a concerné 200 participants : 104 participants ont reçu une supplémentation en zinc (sous forme de picolinate de zinc : 10 mg, 25 mg ou 50 mg par jour). Et 96 participants n’étaient pas supplémentés. Durant cette étude 2 participants parmis les 104 participants supplémentés ont déclaré un covid symptomatique, tandis que 10 participants parmis le groupe contrôle de 96 participants ont déclaré un covid symptomatique (p = 0,015). Cette étude aboutit à un risque relatif RR de 0,18 soit une réduction de 82 % du risque de déclarer un covid symptomatique dans le cas d’une supplémentation en zinc

Dans la gestion de l’épidémie de covid-19, la chimioprévention de la maladie par une supplémentation en vitamine D est également souvent évoquée [2][3]. Dès le 1er mars 2020 une publication indiquait une valeur sérique cible de 40 ng/mL [4]. En France, le 31 janvier 2021, la « Coordination Santé Libre » indiquait une valeur sérique cible de 50 ng/mL pour les personnes exposées 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour UNE PUBLICATION DE L’UNIVERSITE DE KYOTO AFFIRME QUE L’IVERMECTINE EST 50% PLUS EFFICACE QUE LA MOLECULE PFIZER

  1. Ping : UNE PUBLICATION DE L’UNIVERSITE DE KYOTO AFFIRME QUE L’IVERMECTINE EST 50% PLUS EFFICACE QUE LA MOLECULE PFIZER – Qui m'aime me suive…

  2. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:UNE PUBLICATION DE L’UNIVERSITE DE KYOTO AFFIRME QUE L’IVERMECTINE EST 50% PLUS EFFICACE QUE LA MOLECULE PFIZER – Titre du site

  3. Essi dit :

    Reiner Füllmich annonce que le Grand Jury prend place le 5 février. Avec 4 accusés potentiels, des experts sans conflits d’intérêt et reconnus, ainsi que des témoins. A suivre de près. Ça va se passer au niveau mondial. Devrait être retransmis sur les réseaux alternatifs complotistes. A suivre. Ce n’est qu’un premier pas.

    J’aime

  4. LYONNAY dit :

    @P.Gibertie : On nous a tellement dit que le Japon avait vaincu le covid grâce à l’ivermectine…
    Mais quand on consulte un grand quotidien japonais (Asahi Shimbun) on voit qu’ils ont une
    politique vaccinale quasi identique à la nôtre. De plus l’article auquel renvoie votre lien vers
    Reuters signale à la fin du texte que l’ivermectine n’est pas autorisée au Japon.
    N’avons nous pas tendance (ce qui est humain et se comprend bien sûr…) à prendre nos désirs
    pleins d’espoir pour la réalité??

    J’aime

    • K2r dit :

      Les gouvernants japonais sont mondialistes et corrompus comme les autres, mais la politique officielle vaccinale n’empêche pas les médecins de traîter, particulièrement à l’Ivermectine, qui a donné les résultats logiques malgré le nombre de personnes âgées. Il y a peut être moins d’obésité que en Europe et aux USA, mais c’est flagrant. Les chercheurs, dont des prix Nobel ont bien défendu l’Ivermectine, mais ça ne satisfait pas les pharmas et les amateurs de pots de vin.

      J’aime

    • Jean Sentrais dit :

      Le contexte de l’Agence de Presse Reuters est saisissant :

      -« Voila voila …. Le président de l’agence de presse internationale Reuters est le premier investisseur et membre du conseil d’administration de Pfizer
      – 10 décembre 2021 –

      L’agence de presse internationale Reuters se vante officiellement de son « absence de parti pris », mais l’implication de son président dans le conseil d’administration de Pfizer soulève la question : comment faire confiance à ce que diffuse l’agence de presse Reuters sur le sujet des « vaccins » contre le Covid » ?

      Source :

      https://ns2017.wordpress.com/2021/12/10/voila-voila-le-president-de-lagence-de-presse-internationale-reuters-est-le-premier-investisseur-et-membre-du-conseil-dadministration-de-pfizer/comment-page-1/

      Aimé par 1 personne

    • Kebriniak dit :

      La politique vaccinale du japon n’a ABSOLUMENT rien à avoir avec ce qu’il se passe en France, elles sont même aux antipodes l’une de l’autre. Premièrement la vaccination au Japon n’est pas obligatoire sous quelque forme que ce soit, avant de recevoir le vaccin, les personnes sont informés des risques et doivent donner leur consentement, le Ministère de la Santé japonais insiste sur le fait que la vaccination doit être un choix personnel et que personne ne doit subir de pression ou être discriminée s’il refuse de se faire vacciner. Autrement dit tout le contraire de ce qui se fait en France, voici le texte en anglais directement copié du site du Ministère Japonais de la Santé:
      Consent to vaccination
      Although we encourage all citizens to receive the COVID-19 vaccination, it is not compulsory or mandatory. Vaccination will be given only with the consent of the person to be vaccinated after the information provided. Please get vaccinated of your own decision, understanding both the effectiveness in preventing infectious diseases and the risk of side effects. No vaccination will be given without consent. Please do not force anyone in your workplace or those who around you to be vaccinated, and do not discriminate against those who have not been vaccinated.
      Source: https://www.mhlw.go.jp/stf/covid-19/vaccine.html

      J’aime

  5. pascal simonon dit :

    Bonjour,Selon le texte de Reuters, il s’agirait de recherches non cliniques ?Bien à vous, Pascal Simonon 

    J’aime

    • Jean Sentrais dit :

      Source (10 décembre 2021) sur les conflits d’intérêts majeurs de James C. Smith Président de Reuters et ex « Vérificateur des faits » (!) siégeant également au Conseil d’Administration de Pfizer :

      https://ns2017.wordpress.com/2021/12/10/voila-voila-le-president-de-lagence-de-presse-internationale-reuters-est-le-premier-investisseur-et-membre-du-conseil-dadministration-de-pfizer/comment-page-1/

      -« L’agence de presse internationale Reuters se vante officiellement de son « absence de parti pris », mais l’implication de son président dans le conseil d’administration de Pfizer soulève la question : comment faire confiance à ce que diffuse l’agence de presse Reuters sur le sujet des « vaccins » contre le Covid ?

      Le président et ancien PDG de l’agence de presse internationale et « vérificateur des faits » Reuters est également un investisseur de premier plan et membre du conseil d’administration de Pfizer.

      Les rôles influents de James C. Smith dans les deux organisations « soulèvent de graves problèmes de conflit d’intérêts », a fait remarquer le National Pulse, car l’agence de presse internationale Reuters a non seulement accordé une importante couverture au « vaccin » contre le COVID-19 de Pfizer en particulier, mais a aussi largement contribué à discréditer les sceptiques et toute critique de la version officielle au sujet du coronavirus ».

      J’aime

  6. Jean Sentrais dit :

    Il est utile de rajouter que le démiurge Pfizer (faiseur de miracles) recommande que son nouveau traitement, le Pavlovid (quel drôle de nom enchanteur !) vienne en complément de sa vaxx … évidemment.

    Et où sont les études qui porteraient à démontrer l’innocuité conjuguée de leurs 2 poisons ?

    En résumé :
    AVC + myocardite + thrombose + déficience neurologique + cécité + cancer = inutile contre le covid !

    Maintenant, la destruction du foie va s’y ajouter. Et toujours inutile contre le covid.

    Le Monde occidental d’obédience néo-libérale débridée n’en finit pas de ses outrances suicidaires. Or, qui prétendrait s’y soustraire par hasardeuse pulsion de vie sera suicidé par la contrainte, par l’obligation, par la force. Pour un intérêt industriel.

    Nous vivons une époque fascinante, absolument fascinante.

    J’aime

    • Jean Sentrais dit :

      Paxlovid : tout aussi drôle, comme nom !

      Sémantiquement :
      Pax + Love + It = Paix + Amour + Lui.

      C’est divin vous dis-je, c’est un miracle chrétien. Un acte de foi monothéiste !

      Et quand je pense que les plus grandes agences en communication ont planché des semaines pour pondre un tel nom de marque enregistrée comme droit d’exploitation commerciale, je me dis que le Vatican devrait en être jaloux !

      Alors, je me plais à réécrire ceci :

      -« Le propre de l’Être humain voire son comble, est la superstition ; or son paradoxe soit qu’un Être faible, réduit ou asservi s’abandonnera toujours à de fausses croyances … De fausses croyances qu’il est opportun de conjurer » !

      J’aime

  7. Ping : Passe écologique et vaccinal, fin de la maison polluante et de la bagnole, privation de liberté, etc. Macron et sa troupe annoncent la douleur : ce sera totalitarisme à la une – avec la bonne conscience écolo-bourgeoise et l’imprimatur des

  8. Ping : Passe écologique et vaccinal, fin de la maison polluante et de la bagnole, privation de liberté, etc. Macron et sa troupe annoncent la douleur : ce sera totalitarisme à la une – avec la bonne conscience écolo-bourgeoise et l’imprimatur des

  9. Ping : Passe écologique et vaccinal, fin de la maison polluante et de la bagnole, privation de liberté, etc. Macron et sa troupe annoncent la douleur : ce sera totalitarisme à la une – avec la bonne conscience écolo-bourgeoise et l’imprimatur des

  10. fraternel dit :

    paxlovid =vide de sens en plus flingue les reins;
    nouveau remdésivir ?

    J’aime

  11. Tassaert dit :

    Réponse à «  fraternel « 
    Exactement ce que j’ai pensé ! D’autant que le Remdesivir lui aussi ne
    fonctionne que sur la péritonite féline
    Pour le Covid, ça a surtout donné des effets secondaires…
    Fort à parier que ça va être la même chose avec ce traitement
    pire que le virus lui même…
    Vivement l’action en justice de Reiner Fuellmich 💪🏼

    J’aime

  12. Ping : LA VITAMINE D PROTEGE DE LA COVID… ET DES INJECTIONS , LES TRAITEMENTS PRECOCES REDUISENT LA MORTALITE DE 87% (études scientifiques) | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  13. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:LA VITAMINE D PROTEGE DE LA COVID… ET DES INJECTIONS , LES TRAITEMENTS PRECOCES REDUISENT LA MORTALITE DE 87% (études scientifiques) – Titre du site

  14. Ping : COMBIEN DE MORTS EN MOINS S’ILS AVAIENT SOIGNE? | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  15. lapigreg dit :

    Bonjour, le résultat de l’étude clinique vient de paraitre.
    Aucune effet de l’ivermectine sur le covid.
    Dommage…

    J’aime

  16. lapigreg dit :

    Bonjour, pourquoi ne pas avoir l’honnêteté de mettre à jour votre article avec les résultats de l’étude ?

    J’aime

  17. pgibertie dit :

    vos sources!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J’aime

  18. pgibertie dit :

    les références des résultats dont vous parlez

    J’aime

  19. Lapigreg dit :

    J’aimerais bien mais ça ne passe pas.
    Il faut chercher ivermectin et kowa. Sur Japan times Ça date du 3 octobre

    J’aime

    • pgibertie dit :

      j ‘ai cherché et trouvé un communiqué en jap de Kowa, quelques lignes pour dire que l’ivm ne présentait pas d’effet secondaire mais que les malades s formes légères avaient guri dans les deux groupes. Je ne peux rizn déduire sans l’étude

      J’aime

  20. lapigreg dit :

    mes commentaires s’effacent.
    Je disais que si vous aviez attendu d’avoir l’étude suite à la dépêche de Reuturs ca aurait été bien aussi.
    Mais quand ca valide on est moins critique ?

    J’aime

Répondre à Carolyonne89 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s