Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas….

Curieux , la surmortalité covid a chuté de 9/10  depuis  juin mais une surmortalité  bizarre l’a remplacée pour moitié…C’est quoi…

Le Diable est toujours dans les détails , quand les décès Covid s’effondrent de 90% vous vous attendez à voir la surmortalité faire de même, elle est pourtant cinq fois supérieure à ce que l’on attendait. Regardez bien ce tableau  issu des stats britanniques

Vous constatez  que les morts covid par million sont passés de 20 par jour  à zéro au printemps ? résultat un déficit de mortalité .

A partir  de juillet la mortalité  covid  remonte à deux par million d’habitants. Le déficit de mortalité devait au pire  disparaitre . Bizarrement nous avons à nouveau un excédent de mortalité  qui remonte bien plus haut que l’explication  covid .

C’ est violent … sans doute 10 000 morts inexplicables

En bas , c’ est quoi ? Les vaccinations , mais rassurez vous  Veran l’ a expliqué, personne ne meurt des effets secondaires, sauf dans la vraie vie…

En France le scénario est identique . La surmortalité de 2021 atteind le niveau de celle de 2020 dès le mois d’avril. La vague covid terminée la surmortalité par rapport à 2019 fond légèrement en mai juin. C ‘est normal le covid a fait perdre quelques mois de vie à des personnes fragikes qui seraient morte à ce moment là. A partir de juin juillet la surmortalité 2021 repart à la hausse y compris en comparaison avec 2020.

Au 21 septembre 2021 on comptabilise 7000 décès de plus qu’en 2020, l’écart avec 2020 est de 30 000 décès de plus (contre un peu plus de 20 000 en mai).

Comment expliquer cette surmortalité estivale ? Pour moitié par le supplément de décès covid en 2021, pour l’autre moitié on sait pas

ENVIRON 5 ET 8% DE DECES EN TROP CHEZ LES MOINS DE 50 ANS  ENTRE LE 1ER JUIN ET LE 20 SEPTEMBRE 2021 . Pourquoi ?

Les études démographiques  mettent en évidence  un phénomène de long terme, la baisse régulière  du nombre de décès annuels  pour les moins de 40 ans et la très faible hausse numérique  pour les 40 à 65 ans. Le nombre de décès n’augmente qu’après 65 ans .

Ce phénomène a été observé en 2020 année covid

Ainsi  la baisse était de 5% entre le 1er mai et le 31 aout 2020  en comparaison de 2019 pour les moins de 24 ans , elle était visible  dans toutes les catégories  de moins de 65 ans .

Pour l’ensemble de la population  la baisse du nombre de décès  entre 2020 et 2019 étaient encore  de 1600 pour les moins de 65 ans (comme les dernières années. La surmortalité se concentrait entièrement  après 65 ans.

Le phénomène  est encore visible en 2021

Sur la période du 1ᵉʳ janvier au 7 juin 2021 par rapport à la même période de 2019, le nombre de décès quotidiens enregistrés n’augmente que pour les personnes âgées de plus de 65 ans (+13% pour les 65 à 74 ans, +13% pour les 75 ans à 84 ans et +7% au-delà).

En revanche, par rapport à la même période en 2019, le nombre de décès est stable pour les 50-64 ans (+1%) et en baisse pour les autres tranches d’âge (-13% chez les moins de 25 ans ; -5% chez les 25-49 ans).

Il s’est passé quelque chose durant l’été 2021 regardez

POUR LA PERIODE DU 1ER JUIN AU 20 SEPTEMBRE  LA BAISSE  NORMALE ATTENDUE  DU NOMBRE DE DECES DE AU MOINS 5% ( en comparaison de 2019) n’a pas lieu .

Vous constaterez une baisse de 7 à 8% entre janvier  et mai  2021 en comparaison de 2019, toujours pour les moins de 50 ans.

Que s’est il passé entre le 1er juin et la fin septembre pour expliquer cet excès significatif de décès

Le covid n’y est pour rien , il n’y a pas eu de décès covid  pour les moins de 50 ans

tout le dossier noir actualisé de la mortalité non covid est ici

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas….

  1. Ping : Une vague de surmortalité en Europe, aux Etats Unis  et ce n’est pas la covid…. | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  2. Christophe dit :

    Je dois avouer que je ne comprends pas bien l’exposé.
    Vous êtes certain qu’il est bien clair ?

    J'aime

  3. Ping : Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas…. - Résistance

  4. rivalta dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos travaux de compilation
    mais attention aux conclusions hatives qui pourraient décribiliser la valeur de votre travail; en effet il y a un biais important, la population vieillit rapidement (baby boom à plein en 1945, et baisse actuelle de la natalité très forte)
    dans quelle mesure est ce la cause de ces eccarts ?

    PS en 2020 il y a un plus grand nombre de morts mais une mortalité moindre par calsse d’age au dela de 60 ans par rapport à 2017 ou 2015 (années avec grippe forte)

    J'aime

  5. Ping : Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas…. par pgibertie – Titre du site

  6. socratedefrance dit :

    L’avantage d’une vérité c’est qu’elle ne nécessite aucune dépense d’énergie pour rester vraie.
    Elle est vraie par nature.
    Le mensonge, lui, nécessite une dépense d’énergie pour faire passer le faux pour le vrai.
    Le mensonge est faux par nature et vrai par destination.
    Ainsi, plus le temps passe, plus l’énergie requise pour maintenir l’apparence du vrai augmente.
    Il augmente jusqu’à ce qu’il s’effondre sur lui-même.
    Ce n’est donc qu’une question de temps.

    Il me semble qu’il y a un combat qui réglerait tous les autres : la reconnaissance des traitements précoces.
    Avec eux, toutes les décisions politico-pharmaceutiques s’effondrent d’elles-mêmes.
    Avec eux, plus d’opinion, plus d’idéologie… Juste des faits.
    Avec eux, plus de fracture entre les uns et les autres… Juste des faits.
    Avec eux, c’est plus que le monde d’avant, c’est le monde normal… Juste des faits.

    Aimé par 1 personne

    • Annie L. dit :

      La recherche de la cause s’impose. Surtout si la courbe s’infléchit. Peut-être, d’ailleurs, que la réponse pourrait être trouvée par des autopsies. Sinon, comme l’ont fait des médecins chercheurs américains, par l’examen du sang des personnes décédées, vaccinées ou non vaccinées.

      J'aime

      • Oui, analyse de sang à minima.
        Ce qui est honteux c’est que nous sommes en capacité de savoir, mais que nos dirigreants ne veulent pas…à croire qu’ils préfèrent laisser planer le doute plutôt que d’assumer la réalité. S’agissant de santé public, c’est indescent.

        J'aime

  7. Ping : Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas….Publié le 26 octobre 2021 par pgibertie – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

  8. Ping : Dans mon bled plein de morts. Vu avec ma kiné et ma taxi : hécatombe et malades. Plein de morts de cancers…Patrice Gibertie fait le poing sur cette « effrayante vague de surmortalité ». Le « petit nombre des victi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s