Une vague de surmortalité en Europe, aux Etats Unis  et ce n’est pas la covid….

Regardons ce qui se passe entre le 15 mai et la fin août, de la semaine 20 à la semaine 35 ; peu de décès de la covid mais une surmortalité inexplicable

La comparaison de la surmortalité toutes causes et des décès covid met en évidence de surprenants écarts.Entre 40 et 60% de l’excédent de décès chaque semaine ne s’expliqueraient pas par la covid , alors on meurt de quoi dans cet occident survacciné ? La presse n’en parle pas pourtant cette épidémie tue plus que la covid…

Les statistiques officielles cacheraient elles la moitié des excès covid, les effets secondaires des vaccins seraient ils l’explication? Abonnez vous au blog car la censure veille…

En France les plus de 75 ans sont massivement morts en aout septembre, autant que l’hiver dernier, mais officiellement ils étaient protégés de la covid, ils sont morts de quoi?

Un excès anormal de mortalité plus important  que cet hiver ou qu’au printemps 2020. A l’époque on accusait la covid mais officiellement elle ne serait pas cause. Mais alors qu’est ce qui a tué  les plus de 15 ans  et pourquoi personne n’en parle ? Pourquoi une surmortalité toute causes confondues dans les semaineds qui suivent l’appel de Macron du 12 juillet? Il n’y a pas de décès covid à ce moment là..

Aux Etats Unis la moitié de la surmortalité de l’été et l’automne ne serait pas due à la Covid mais alors à quoi?

Le site EUROMOMO  mesure la surmortalité dans l’Union Européenne  le royaume uni , Israelet quelques autres pays du continent . On découvre que depuis le début  de 2021 la Covid représenterait moins de la moitié de la surmortalité enregistrée. La surmortalité serait deux fois plus importante que l’an dernier (sans vaccin ), et elle exploserait après le mois de mai quand  l’épidémie avait ralenti et plus encore en septembre octobre. Cette mortalité par rapport à 2020 ne concernerait pas les plus de 85 ans mais toutes les autres catégories dans les semaines qui suivent leur… vaccination

Une surmortalité qui concernerait a minima 100 000 européens et que n’expliquerait pas la Covid….

marco nius@NiusMarco·Surmortalité en Europe J’ai juste reporté les semaines 20 à 38 de 2021 au dessus des années précédentes

Les Ecossais sont les premiers à s’en inquiéter, cette surmortalité serait plus importante que les décès associés à la Covid .

Le nombre de personnes décédées en Écosse la semaine dernière était 30% supérieur à la moyenne avant la pandémie, ont montré de nouveaux chiffres.

https://chriswaldburger.substack.com/p/european-youth-deaths-rise-sharply

Le National Records of Scotland a déclaré que 1 353 décès toutes causes confondues avaient été enregistrés au cours de la semaine précédant le 10 octobre.

C’était 315 de plus que la moyenne de la même semaine de 2015 à 2019, et le taux de décès « excessifs » le plus élevé depuis la première semaine de janvier 2021.

Il s’agit notamment des décès liés au cancer, aux maladies cardiaques et à la démence.

Cela survient alors même que le nombre de décès où Covid a été mentionné dans l’enregistrement est tombé pour la deuxième semaine consécutive, à 126.

Le nombre de décès liés à la pandémie avait augmenté depuis la mi-août, mais semble avoir culminé à 167 au cours de la semaine se terminant le 27 septembre – bien en deçà des pics précédents lors de l’épidémie initiale du virus et au début de 2021.

Le chiffre est tombé à 143 la semaine suivante, et a maintenant baissé de 17 à 126 – dont 100 étaient des personnes âgées de plus de 65 ans et dont 98 se sont produites dans les hôpitaux. Les hommes représentaient 82 des décès, tandis que 44 étaient des femmes.

Un autre décès a également été enregistré, lié aux effets indésirables d’un vaccin Covid-19.

Cela porte à cinq le nombre total de décès pour lesquels le vaccin était une cause sous-jacente, contre une population de 4,2 millions en Écosse qui a reçu au moins une dose.

Quelles étaient les causes du décès ?

Les 315 décès supplémentaires enregistrés la semaine dernière représentent une augmentation de 30% par rapport à la moyenne sur cinq ans avant la pandémie pour cette période de l’année.

Ils comprennent;

  • 44 décès par cancer,
  • 40 décès supplémentaires liés à des troubles circulatoires,
  • 27 décès par démence ou Alzheimer,
  • et sept d’affections respiratoires.

Il s’agit de la 20e semaine consécutive avec un excès de décès au-dessus de la moyenne quinquennale, et le plus élevé depuis la semaine se terminant le 10 janvier 2021.

En 2020, l’Écosse a enregistré le plus grand nombre de décès excessifs en temps de paix depuis 1891 , lorsque le pays a été touché par une épidémie de grippe russe.

Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas….

Publié le 26 octobre 2021 par pgibertie

Curieux , la surmortalité covid a chuté de 9/10  depuis  juin mais une surmortalité  bizarre l’a remplacée pour moitié…C’est quoi…

Le Diable est toujours dans les détails , quand les décès Covid s’effondrent de 90% vous vous attendez à voir la surmortalité faire de même, elle est pourtant cinq fois supérieure à ce que l’on attendait. Regardez bien ce tableau  issu des stats britanniques

Vous constatez  que les morts covid par million sont passés de 20 par jour  à zéro au printemps ? résultat un déficit de mortalité .

A partir  de juillet la mortalité  covid  remonte à deux par million d’habitants. Le déficit de mortalité devait au pire  disparaitre . Bizarrement nous avons à nouveau un excédent de mortalité  qui remonte bien plus haut que l’explication  covid .

C’ est violent … sans doute 10 000 morts inexplicables

En bas , c’ est quoi ? Les vaccinations , mais rassurez vous  Veran l’ a expliqué, personne ne meurt des effets secondaires, sauf dans la vraie vie…

En France le scénario est identique . La surmortalité de 2021 atteind le niveau de celle de 2020 dès le mois d’avril. La vague covid terminée la surmortalité par rapport à 2019 fond légèrement en mai juin. C ‘est normal le covid a fait perdre quelques mois de vie à des personnes fragikes qui seraient morte à ce moment là. A partir de juin juillet la surmortalité 2021 repart à la hausse y compris en comparaison avec 2020.

Au 21 septembre 2021 on comptabilise 7000 décès de plus qu’en 2020, l’écart avec 2020 est de 30 000 décès de plus (contre un peu plus de 20 000 en mai).

Comment expliquer cette surmortalité estivale ? Pour moitié par le supplément de décès covid en 2021, pour l’autre moitié on sait pas

Aux Etats Unis la surmortalité explose depuis le mois de juin pour atteindre un niveau inégalé même pour des catégories d’âge très vaccinées

Pourtant constatez le ci dessous en juillet le nombre de décès covid n’atteignait pas le niveau du printemps. La surmortalité des 25 64 ans de juin à aout ne peut pas s’expliquer par la covid, il y a peu de décuès covid

En Israel il y a officiellement bien moins de décès covid en mai jjuin juillet que pendant les vagues précèdentes, alors comment expiquer la surmortalite autour de la semaine 25?

En Israel chaque mois d’aout on compte 3500 décès, l’an dernier 400 de plus liés à la covid (non vaccinés), cette année 630 de plus pour la covid (dont 222 non vaccinés) et 400 que n’expliquent pas la covid.

Ainsi 10% des décès et la moitié de la surmortalité n’auraient pas d’explications…

LA FRANCE

En France la surmortalité apparait nettement par rapport à 2020 (5%) mais c ‘est à un moment où la covi est maitrisée, fin aout. Pour les 15 à 44 ans des pointes de surmortalité toutes causes de 5% à un moment qui correspond à l’après 12 juillet…

Toujours en France la surmortalité des plus de 75ans était deux fois plus importante en 2020 qu’en 2021 après la vague du printemps, aujourd’hui 2021 a pratiquement rattrapé 2020 et la covid n’y es t pour rien , l’explication se trouve dans les décès des quatre derniers mois

Le document ci dessous met en évidence une surmortalité des plus de 75 ans entre la 28eme et la 36eme semaine . Certains en déduiraient que la vaccination n’a pas empéché la dernière vague, mais on nous dit que si alors pourquoi les vieux sont ils massivement morts en septembre?

Regardez bien ci dessous les décès covid officiels en France , ils expliqueraient la surmortalite des semaines 1 à 19 mais en juin juillet il n’ya plus de dé cès covid… mais un surplus de mortalité dans le pays semaine 28 29 30 Ils meurent de quoi . Le président a parlé, souvenez vous, ça pique, ça pique …

Mai juin juillet en France, une surmortalité des jeunes sans Covid en France;

ENVIRON 5 ET 8% DE DECES EN TROP CHEZ LES MOINS DE 50 ANS  ENTRE LE 1ER JUIN ET LE 20 SEPTEMBRE 2021 . Pourquoi ?

Les études démographiques  mettent en évidence  un phénomène de long terme, la baisse régulière  du nombre de décès annuels  pour les moins de 40 ans et la très faible hausse numérique  pour les 40 à 65 ans. Le nombre de décès n’augmente qu’après 65 ans .

Ce phénomène a été observé en 2020 année covid

Ainsi  la baisse était de 5% entre le 1er mai et le 31 aout 2020  en comparaison de 2019 pour les moins de 24 ans , elle était visible  dans toutes les catégories  de moins de 65 ans .

Pour l’ensemble de la population  la baisse du nombre de décès  entre 2020 et 2019 étaient encore  de 1600 pour les moins de 65 ans (comme les dernières années. La surmortalité se concentrait entièrement  après 65 ans.

Le phénomène  est encore visible en 2021

Sur la période du 1ᵉʳ janvier au 7 juin 2021 par rapport à la même période de 2019, le nombre de décès quotidiens enregistrés n’augmente que pour les personnes âgées de plus de 65 ans (+13% pour les 65 à 74 ans, +13% pour les 75 ans à 84 ans et +7% au-delà).

En revanche, par rapport à la même période en 2019, le nombre de décès est stable pour les 50-64 ans (+1%) et en baisse pour les autres tranches d’âge (-13% chez les moins de 25 ans ; -5% chez les 25-49 ans).

Il s’est passé quelque chose durant l’été 2021 regardez

POUR LA PERIODE DU 1ER JUIN AU 20 SEPTEMBRE  LA BAISSE  NORMALE ATTENDUE  DU NOMBRE DE DECES DE AU MOINS 5% ( en comparaison de 2019) n’a pas lieu .

Vous constaterez une baisse de 7 à 8% entre janvier  et mai  2021 en comparaison de 2019, toujours pour les moins de 50 ans.

Que s’est il passé entre le 1er juin et la fin septembre pour expliquer cet excès significatif de décès

Le covid n’y est pour rien , il n’y a pas eu de décès covid  pour les moins de 50 ans

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

49 commentaires pour Une vague de surmortalité en Europe, aux Etats Unis  et ce n’est pas la covid….

  1. Cornilleau dit :

    Bonjour.
    Votre étude est détaillée, merci.
    Vous m’ informez , merci.
    J’en parlerai à ma compagne-infirmière.
    Pour synthétiser, votre article ne l’est pas.
    Mais démontre votre esprit rationnel .
    Merci. Ça fait du bien !
    Je vais vous suivre.
    Ajoutez un punch-résumé. Merci.
    Cordialement.

    Aimé par 1 personne

    • Sprikritik dit :

      Effectivement beaucoup d’exposés informatif aussi sérieux et crédibles que longs sur divers sites devraient faire l’objet d’un résumé pour gens de bonne volonté surchargés.

      Ca serait bien aussi , étant considéré son effectif impact sur le personnel politique, ainsi que sur de nombreux vecteurs d’opinions et /ou de décisions que ceux des anti-injects qui le lisent régulièrement (ou non d’ailleurs) écrivent au directeur du Canard enchaîné leur désapprobation de son lamentable parti pris pro-injections, puis probablement pro-gélules vu que la contre-information semble étrangère «au volatile ».

      Peut-on ignorer à ce point quand on est supposé bien informé et critique qu’en sus ’il existait depuis des années des traitements peu coûteux qui auraient éviter bien des dépenses et des dégâts plus ou moins mortels ?

      J'aime

  2. Ping : pgibertie: Une effrayante vague de surmortalité en Europe, aux Etats Unis  et ce n’est pas la covid… – Titre du site

  3. Lafon dit :

    L hecatombe a commence

    Aimé par 1 personne

  4. Philipso dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette information étayée.
    Cordialement.

    Aimé par 1 personne

  5. On savait déjà au mois de juin 2021 que la mortalité pour 6 mois ( avec vaccins )avait dépassée celle de toute l’année 2020 ( sans vaccins ) mais merci pour la confirmation sur les mois suivants 👍🏼 Après le refus de traiter, c’est le genocide 2 soigneusement organisé 😡

    J'aime

  6. André dit :

    J’habite dans la région de Québec au Canada. Depuis nombre d’années je consulte presque journellement les avis de décès de la région. Depuis 2 à 3 mois, je remarque une augmentation notable des décès; et bon nombre de ces décès sont des personnes de 55 ans et moins. Je me posais la question: pourquoi autant de décès? Avec le présent article, je penses avoir trouver la réponse à mon interrogation.
    Remarquez que je regarde les avis de la région de Québec, sans regarder ailleurs au Canada!
    Comme ma femme dit: Ça tombe comme des mouches!
    Merci de nous offrir ce blog!

    J'aime

  7. Yssarni dit :

    La surmortalité récente évoquée s’accompagne un partout d’un nombre élevé de nouveaux cas ( tests positifs). Comment en déduisez-vous avec certitude que la vaccination est responsable de la mortalité excédante ?

    J'aime

  8. Terry dit :

    De toute évidence, la gestion déplorable de la crise et les effets secondaires des vaccins y sont certainement pour beaucoup. Après, il faut rapporter ces chiffres à ceux de la démographie. On sait que la population vieillissante ne cesse de croître.

    J'aime

    • Gérard dit :

      Commentaire intéressant, car il reprend une méthode utilisée par des statisticiens pour reconstituer une mortalité à pyramide d’âge égal qui permet d’évaluer la véritable ampleur de la surmortalité en 2020 par rapport aux années précédentes. Il serait amusant qu’elle soit enfin officialisée mais pour justifier les conséquences des mesures prises.

      J'aime

  9. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:Une effrayante vague de surmortalité en Europe, aux Etats Unis  et ce n’est pas la covid…. – Titre du site

  10. Alarc'h dit :

    Bonjour,
    une chose que je ne comprends pas. Vous dites :

    « Les 315 décès supplémentaires enregistrés la semaine dernière représentent une augmentation de 30% par rapport à la moyenne sur cinq ans avant la pandémie pour cette période de l’année.

    Ils comprennent;

    44 décès par cancer,
    40 décès supplémentaires liés à des troubles circulatoires,
    27 décès par démence ou Alzheimer,
    et sept d’affections respiratoires. »

    J’aimerais savoir comment vous déterminez ceux qui sont « supplémentaires ». Il y en a 315 de plus, là je vous suis, c’est une nette augmentation. Mais sur quoi vous basez-vous pour dire que tel décès plutôt que tel autre est surnuméraire ? Ou je n’ai pas bien compris votre formulation, ou il y a une étape du raisonnement qui n’est pas exposée.

    Merci de votre réponse

    J'aime

    • pgibertie dit :

      c ‘est dans l’article sur l’ECOSSE il faut sans doute le reprendre

      J'aime

      • Alarc'h dit :

        Re-bonjour,

        en effet je retrouve l’info dans ce pdf : https://www.nrscotland.gov.uk/files//statistics/covid19/covid-deaths-21-report-week-40.pdf téléchargeable sur le site.
        J’ai été un peu déstabilisé par votre présentation.

        Le texte exact est :

        « There were 315 excess deaths across all locations for the latest week. There were 44 more cancer deaths, 40 more circulatory deaths, 27 more dementia/Alzheimer’s deaths and 7 more respiratory deaths compared to the five year average. There were also 89 excess deaths from other causes. The number of deaths where COVID-19 was the underlying cause was 108.  »

        Une traduction serait :
        « Au cours de la dernière semaine, 315 décès excédentaires ont été enregistrés, tous lieux confondus. Par rapport à la moyenne sur cinq ans, il y a eu 44 décès supplémentaires dus au cancer, 40 décès supplémentaires dus à des causes circulatoires, 27 décès supplémentaires dus à la démence ou à la maladie d’Alzheimer et 7 décès supplémentaires dus à des causes respiratoires. Il y a également eu 89 décès supplémentaires dus à d’autres causes. Le nombre de décès pour lesquels COVID-19 était la cause sous-jacente était de 108.  »

        Ils énumèrent donc par pathologie le nombre de cas supplémentaires (sur la moyenne des données de la semaine 40 de l’année sur les cinq dernières années). Voilà j’ai pu remettre mes idées en place et voir ce que j’avais compris de travers.

        Merci en tout cas pour vos informations.

        Aimé par 1 personne

      • ama35 dit :

        C’est curieux, vous ne mentionnez nulle part les 108 décès liés au Covid. En vous lisant, on a l’impression qu’il n’y en a aucun ou alors très peu (du genre une dizaine?).
        Même si c’est vrai que toutes autres causes confondues, ça reste le nombre le plus petit.

        J'aime

  11. CORTI Eliane dit :

    C’est affligeant de voir que de nombreuses personnes en sont encore à parler de tests positifs. La personne qui a créé les tests (et qui est bizarrement décédée depuis peu) a bien dit que ces tests n’étaient pas destinés à chercher la positivité donc si vous y croyez encore alors qu’on nous a menés en bateau avec des faux positifs et des négatifs positifs et des non testés déclarés COVID, arrêtons de ne pas vouloir comprendre….. s’il y a une surmortalité et pas de pic actuel du virus, il faut bien commencer à craindre les effets de l’injection risquée. N’êtes-vous pas étonnés de tous ces jeunes sportifs de par le monde qui font des crises cardiaques sur le terrain. Vous trouvez ça habituel ?
    Merci à Patrice GIBERTIE de si bien nous informer. La peur fait nier les évidences, et perdre du temps alors qu’il faudrait enfin se battre contre l’ignominie en cours.

    Aimé par 1 personne

  12. Dame Ginette dit :

    Surmortalité chez les 15-85 ans, ça ne serait pas des suicides ? (Pardon, c’est de l’humour noir). En tout cas, toujours pas vaxxinée, et fière de faire partie du groupe contrôle… Pourvu qu’on puisse tenir jusqu’à la chute finale de toute cette mafia démoniaque.

    J'aime

  13. Evelyne dit :

    Merci beaucoup, cela fait quelque temps que j’avais remarqué ces anomalies sur EUROMOMO et vous l’avez magnifiquement formalisé

    J'aime

  14. Hélène dit :

    Bonjour,
    J’apprécie votre article qui ne saute pas aux conclusions et reste prudent tout en ouvrant des pistes de réflexions sur une base qui semble étayée.
    Toutefois, j’aime me faire ma propre opinion sur les sujets développés par un auteur. Pouvez-vous indiquer les sources des graphiques exposés ainsi que ce que représente les abscisses et les ordonnées de chacun de ceux-ci svp ?
    Merci beaucoup pour votre travail.
    Cordialement

    J'aime

  15. Ping : Une effrayante vague de surmortalité en Europe, aux Etats Unis … et ce n’est pas la covid!… – NEWERA : Métanoïa pour une Nouvelle Ère

  16. Paris dit :

    Merci de cet article si étayé

    J'aime

  17. guiot Annie dit :

    Ben oui, c’est la suite de la plandémie, ces injections mortifères avec la protéine spike et le reste, (qui ne s’appelle pas covid, mon avis) on y est :hécatombe , hécatombe, hécatombe ! Prières pour celles et ceux qui vont souffrir. j’ai beaucoup de peine et de colère. Pauvres de nous !

    J'aime

  18. Tousin dit :

    Il fallait s’y attendre le génocide bien organisé et Globalist mondiale fonctionne avec l’aval de tous médias corrompus Et hélas ce n’est pas terminé si personne ne les arrête ils iront jusqu’au bout de leur plan diabolique

    J'aime

  19. Pascal dit :

    La presse mainstream s’interroge aussi en Belgique mais n’a pas de réponse … : « La tranche d’âge des 25-44 ans en surmortalité par rapport à la même période l’an dernier et malgré la vaccination contre le Covid: «C’est étonnant»  »
    https://www.sudinfo.be/id422701/article/2021-10-18/la-tranche-dage-des-25-44-ans-en-surmortalite-par-rapport-la-meme-periode-lan

    J'aime

  20. Urso dit :

    Merci pour votre excellent travail je vous rejoins

    J'aime

  21. yoananda dit :

    Bonjour, je n’ai pas encore pu lire votre article en détail.
    Je suis allé vérifier les données de l’INSEE sur la surmortalité.
    Elle n’apparaît pas : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4931039?sommaire=4487854
    Est-ce que vous avez une explication ?
    (si elle est dans votre article, veuillez m’en excuser, j’ai besoin d’un moment bien calme pour le lire à tête reposée et ce sera pour plus tard)

    J'aime

  22. MYLENE dit :

    mylène
    Les décès risquent d’être en hausse cet hiver puisqu’on ne cherche pas une solution pour débarrasser les vaccinés des nano particules de graphène et du tandem virus+protéine spike. Et pourtant il y a vraiment urgence.
    D’autre part, si ces personnes meurent, ce sera une immense perte, car n’oublions pas que ce sont des acteurs de l’économie et qu’ils travaillent dans de multiples secteurs. Donc l’économie de tous les pays sera bouleversée et peut-être effondrée.
    Au chagrin des gens s’ajouteront, le risque de famine, de pauvreté, d »arrêt des entreprises perdant leurs employés vaccinés..

    Toutefois, il faut transmettre cette nouvelle : les chercheurs de la Quinta Columna préconisent de suivre un traitement pouvant déjà éliminer le graphène contenu dans le vaccin
    https://odysee.com/@Roms17:d/Comment-d%C3%A9grader-l'oxyde-de-graph%C3%A8ne-_-La-Quinta-Columna:4

    En ce qui concerne le tandem : virus+ protéine Spyke, les POLYPHENOLS/FLAVONOÏDES dégradent petit à petit ceux-ci. De nombreux sites paramédicaux les proposent en diverses formules puissantes.
    Cela dit, les chercheurs feraient bien de travailler sur les « anticorps dit spécifiques » Car il semble que les anticorps naturels soient ENTRAVES par des pseudos anticorps artificiels insérés dans ce vaccin. Ce qui affaiblit ou plombe le système immunitaire des vaccinés. ON N’A PARLE D’AUCUNE SOLUTION POUR CELA .

    CET HIVER SERA REDOUTABLE EN LUTTES DE TOUTES SORTES. Nous serons tous dans le chagrin et l’incompréhension face à une telle et brutale transformation de nos vies .

    J'aime

  23. Patrice bonjour. Merci pour cet article très clair quant à la surmortalité « post-vaccinale CoqueVide » de 2021. Cela fait plusieurs mois que je travaille sur cet énorme dossier de la contamination des « vaccins » – entre autres par les nano-particules métalliques – et j’invite les lecteurs à consulter les quelques centaines de pages que j’ai rédigées sur le sujet. Courage.

    Dominique Guillet, fondateur de l’Association Kokopelli.

    Voici mes dernières, et très longues, contributions au débat:

    La Couronne Nécro-Moléculaire de Graphène
    http://xochipelli.fr/2021/10/la-couronne-necro-moleculaire-de-graphene/

    Toxicité des nano-particules de Graphène pour le système de reproduction des insectes, des poissons et des mammifères
    http://xochipelli.fr/2021/10/toxicite-des-nano-particules-de-graphene-pour-le-systeme-de-reproduction-des-insectes-des-poissons-et-des-mammiferes/

    Sources d’Anti-Oxydants pour Détruire la Couronne Nécro-Moléculaire d’Oxyde de Graphène
    http://xochipelli.fr/2021/09/sources-danti-oxydants-pour-detruire-la-couronne-necro-moleculaire-doxyde-de-graphene/

    Nouvelles des Brigades Anti-Graphène
    Octobre: http://xochipelli.fr/2021/10/nouvelles-des-brigades-anti-graphene-octobre-2021/
    Septembre: http://xochipelli.fr/2021/08/nouvelles-des-brigades-anti-graphene/

    Une Pandémie d’Oxyde de Graphène?
    http://xochipelli.fr/2021/08/une-pandemie-doxyde-de-graphene/

    J'aime

  24. Ping : C ‘ est reparti et il pourront piquouzer tant et plus , enfermer tout le monde, ils n’ont toujours rien compris… | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  25. Yannick dit :

    Merci pour cet article essentiel pour la vérité.

    J'aime

  26. Yannick dit :

    Merci pour cet article essentiel pour que la vérité éclate

    J'aime

  27. Ping : Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas…. | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  28. Ping : Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas…. - Résistance

  29. Carolyonne89 dit :

    A reblogué ceci sur La vérité est ailleurset a ajouté:
    Plus que troublant non? La covid n’étant plus responsable des surmortalités, l’explication est malheureusement simple à trouver, et ce n’est que le début..de la fin!

    J'aime

  30. Ping : Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas…. par pgibertie – Titre du site

  31. Ping : Cet excès de mortalité bizarre que le covid n’explique pas….Publié le 26 octobre 2021 par pgibertie – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

  32. Ping : Une effrayante vague de surmortalité en Europe et aux États Unis… et ce n’est pas la Covid + L’omerta sur les vaccins se fissure – Profession Gendarme

  33. Ping : Dans mon bled plein de morts. Vu avec ma kiné et ma taxi : hécatombe et malades. Plein de morts de cancers…Patrice Gibertie fait le poing sur cette « effrayante vague de surmortalité ». Le « petit nombre des victi

  34. Maman dit :

    En ce moment:
    de quoi meurent les Vaudois?
    et les Neuchâtelois?
    https://www.experimental.bfs.admin.ch/expstat/fr/home/methodes-innovation/momo.html
    Allez voir la 3e série de graphiques. Il y a des petits drapeaux: choisissez VD et NE (Vaud et Neuchâtel) au lieu de ZH et BE (Zurich et Berne qui sont proposés d’office) et choisissez l »onglet 0-64 ans, c’est saisissant!
    D’ailleurs dans la 1ère série de graphiques, la région lémanique signale aussi une surmortalité générale…
    Pourtant les Vaudois et les Neuchâtelois sont plutôt bien vaccinés (en tout cas plus que dans l’Est de la Suisse).
    https://www.covid19.admin.ch/fr/vaccination/persons
    Affaire à suivre…

    J'aime

  35. Ping : Et si nous parlions de la dimension spirituelle du combat politique… - Le Salon Beige

  36. Altman dit :

    Je trouve vos questionnements très pertinents. Néanmoins, il ne faudrait pas penser à tous les malades qui ont été mis en attente faute de personnel, médecins, lits (tous consacrés aux malades du covid?). Ce serait bien de voir dans le detail si par exemple ces décès dues aux cancers sont les consequences de la vaccination ou bien des examens/ traitements mis en attente.
    Merci et bravo pour votre blog que je viens de prendre connaissance via votre participation au live reinfocovid.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s