LES QUARANTE CINQ SECONDES D’INTELLIGENCE D’OLIVIER VERAN et Karine Lacombe à la recherche de cobayes pour engendrer le futur variant ……

Pendant un bref instant Olivier Véran a reconnu que Didier Raoult avait raison . Et oui soigner c’est mieux que « restez chez vous avec du doliprane ». S’ il avait écouté plut tôt l’IHU , combien de morts évités ?

Il reconnait l’utilité des antibiotiques , cessera t on enfin de pourchasser les médecins qui délibrent l’azythromycine ?

Hélas il ne tire aucune conclusion utile pour la vitamine D , le zinc, l’hydroxychloroquine et l’ivermectine.

10 mois de perdus et combien de vies ?

https://t.co/AlhrZRF8au?amp=1

https://t.co/WlXJg9lzSg?amp=1

Les autorités sanitaires et leurs médecins de plateau ont refusé depuis des mois toute idée de traitement précoce, ont dissuadé les médecins de ville d’examiner et de traiter leurs patients avec des molécules anciennes, connues et efficaces, qui ont été discréditées.

Ils ont ainsi contribué à l’augmentation du nombre de contaminations, d’hospitalisations, de réanimations, de morts et de Covid longs.

Pendant ce  temps Monique Plaza nous avertit des aventures de Karine Lacombe..

Karine Lacombe s’est rendue célèbre par ses expériences  sur le plasma de convalescents accusé aujourd’hui d’être à l’origine du variant anglais

Et voici ce qu’ils osent faire aujourd’hui. Karine Lacombe, l’une de ces médecins de plateau pourfendeurs des traitements précoces, engage des personnes symptomatiques, non à consulter leur médecin et à se faire soigner avec des traitements précoces qui ont démontré leur efficacité, mais à participer à des Essais pour valider des traitements absolument non validés. Les patients vont être utilisés comme des cobayes de l’industrie pharmaceutique après une assignation en double aveugle aux groupes traités et placebos. Comme le sont actuellement les citoyens en bonne santé pour des vaccins expérimentaux, dont on ne connaît rien des effets à long terme, dont on découvre des effets secondaires imprévus.

Karine Lacombe, comme M. Macron (sur les conseils de la famille Cazeneuve) est une fervente adepte des anticorps monoclonaux, sous la forme du bamlanivimab d’Eli Lilly. Or il faut savoir que ce traitement n’est plus distribué en Californie, Arizona et au Nevada en raison de la prévalence d’une variante virale qui n’est pas sensible à l’anticorps monoclonal, a déclaré la commissaire par intérim de la FDA. En outre, il est comme le Remdesivir, mutagène. Il pourrait donc permettre l’émergence de nouveaux variants.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour LES QUARANTE CINQ SECONDES D’INTELLIGENCE D’OLIVIER VERAN et Karine Lacombe à la recherche de cobayes pour engendrer le futur variant ……

  1. mauricefisherbarham9196 dit :

    J ai entendu d un personnel médical qu un médecin sera payé 400 euros par demi journée de vaccination et les infirmières 200 euros ce qui pourrait explique la colère de certains quand astra était suspendu.

    J'aime

  2. Emmanuel Carré dit :

    Merci Patrice, une fois de plus, pour cet article édifiant. Où sont les journalistes ? Comment peut-on laisser un tel scandale s’installer de façon institutionnelle, sans réagir ? Que font les médecins qui ont prêté le serment d’Hippocrate ? Pourquoi se laissent-ils anesthésier par cette propagande ?

    Aimé par 3 personnes

  3. Robert dit :

    On voit bien qu’ils poursuivent ‘LE PLAN »,,,,créer plus de malades et de  »cas »est leur objecrif, car ia réalisation du Plan passe par là,,,comme Ils l’ont bien exposé depuis 25 ans environ,,,les médecins de télé et les journalistes complices ont certainement eu l’assurance d’etre épargnés si ils participaient tous à l’édification du Grand Reset, c’est a dire La grande destruction et le Grand massacre, et son corollaire, le transhumanisme,,,ceci a été bien exposé par Aaron Russo, quand il a relaté les confidences de N.Rockefeller.

    J'aime

  4. fraternel dit :

    nos perroquets de plateaux télé continuent leur travail de sape avec la complicité des médias à la solde du pouvoir.
    il serait temps d’avertir la miss delphine ernotte pour enfin mettre en place un débat contradictoire digne de ce nom.
    et que la lacombe arrete de vouloir jouer aux apprentis sorciers en mettant en danger la vie des gens.

    Aimé par 1 personne

  5. PayanActUp dit :

    Vendredi 19, 8h20 sur France Inter Lacombe répondait uniquement « anticorps monoclonaux » à un auditeur l’interrogeant sur traitement précoce

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s