Du bla bla comme d’habitude et des larmes de crocodile; la responsabilité de la justice, des médias et du politique

Et cette fois-ci encore, pas un procureur pour s’inquiéter de ce qui arrivait au malheureux Samuel Paty. Que dalle.

La Charia appliquée en France et les médias donnent la parole …aux islamistes

Le temps des déplacements post-mortem, des condoléances et des déclarations de bonne intention est largement dépassé.

Quatre jours après le cours en question, l’inspection académique des Yvelines, informée de l’affaire par la principale, réclame la venue d’un inspecteur pour rappeler à Samuel Paty «les règles de laïcité et de neutralité». Une rencontre devait également être organisée entre le professeur, la principale et les parents, indique la note du renseignement.

Régis de Castelnau

rHfitetSrfdcSp,ouf àcn 1h4s:orhrceddf05

  · 

Rubrique : rassurés.

L’abomination de Conflans-Sainte-Honorine fait peur. Et c’est normal.

Tout le monde y va depuis ce matin de ses solutions, et c’est normal aussi.

Le professeur martyr avait déposé plainte pour les menaces dont il était l’objet. À la suite de la monstrueuse vidéo de délation dont il avait été la victime. Et dont la diffusion est un formidable symptôme de ce qui nous arrive. Comme ça un parent d’élève a pu tranquillement et sans aucun complexe, lancer ce qui n’était rien d’autre qu’une fatwa ? Soutenu par le CCIF derrière lequel toute la « gauche » avait défilé aux cris d’Allah Akbar l’année dernière (coucou Mélenchon, coucou Martinez).

Déferlement de menaces de mort et comme d’habitude il ne s’est rien passé.

Comme dans l’affaire de la petite Mila. Des insultes et des menaces de mort par milliers, une jeune fille de 16 ans contrainte de quitter lycée sans obtenir le moindre soutien des enseignants et de leur hiérarchie. Elle a dû déménager et refusée par tous les établissements publics d’enseignement elle n’a pu se réfugier que dans le privé.

Le procureur local avait commencé par entamer des poursuites contre elle (!!!!) avant de battre en retraite devant le tollé. En revanche jusqu’à présent, aucune conséquence judiciaire pour les harceleurs et leurs menaces de mort (la condamnation de Montpellier n’a rien à voir). Quelques mises en examen (six) pour la forme et pas une sanction. Bravo les magistrats ! Quelle célérité ! Quelle conscience professionnelle !

Et cette fois-ci encore, pas un procureur pour s’inquiéter de ce qui arrivait au malheureux Samuel Paty. Que dalle.

Ah oui, mais non. C’est qu’ils sont occupés les magistrats, à faire des assemblées générales et à signer des pétitions pour obtenir le départ du garde des sceaux nommé par le pouvoir exécutif. Ils ont quand même autre chose à foutre que de s’occuper du terrorisme islamique.

Ah j’oubliais, ils ont entendu Nicolas Sarkozy pendant trois jours pour une procédure qui a commencé il y a huit ans et qui ne repose sur rien. C’était urgent. Et ils l’ont mis en examen.

Ouf! Ça c’était prioritaire !

Ça va, avec une justice comme celle-là, on est rassuré.

De Mohamed Louizi ce soir

«Depuis ce énième acte d’horreur absolue, j’observe avec sidération et dégoût le bal de prétendus « experts » mais vrais hypocrites sur les plateaux télé. Parmi lesquels on trouve bon nombre d’amis de longue date des Frères musulmans, entre autres.

Ils ont toujours relativisé l’idéologie islamiste, proclamé le droit des islamistes à l’expression et se sont associés avec ces derniers (10 novembre à Paris) pour dénoncer ce qu’ils appellent « l’islamophobie de l’État français ».

Ils ont troqué la liberté contre la peur. La paix contre la barbarie de l’islam politique. Aujourd’hui, les voilà pleurant avec le berger, alors que la veille, après le couvre-feu bien évidemment, ils ont mangé avec la meute des loups barbus, sans masque, sans distanciation.

Ils parlent de solutions alors que, eux, ils font partie du problème. Sans leur relativisme coupable, les islamistes auraient été isolés, affaiblis, depuis longtemps. Corrompus, ils ont vendu leur silence contre quelques avantages, quelques invitations, quelques cadeaux, quelques protections.

Ils auraient dû analyser comment des pays arabes ont tenté et tentent toujours d’éradiquer le cancer islamiste. Car on ne discute pas avec l’islamisme. On le combat. On le poursuit. On le juge. On le condamne. En démocratie, l’islamisme ne doit jamais se sentir en paix. En République laïque, l’islamisme doit rendre gorge.

Il faut que la peur change de camp et tout de suite, quoi qu’il en coûte. Pour cela :

– Toutes les organisations frérosalafistes, sur le territoire français, sont à dissoudre, immédiatement.

– Toutes les « salles de prière » et les « mosquées » frérosalafistes doivent être fermées, sans délai.

– Tous les contrats signés entre l’État et les organisations islamistes (ça existe !) doivent être arrêtés.

– Tous les établissements « scolaires » privés, sous contrat ou hors contrat, qui sont fondés et gérés par des salafistes et des Frères musulmans, doivent être fermés. Le ministre de l’Éducation nationale doit prendre ses responsabilités

– Les « leaders » frérosalafistes doivent rendre des comptes à la nation. La loi doit s’appliquer. Des « leaders » islamistes, de vrais parrains mafieux, bénéficient d’une impunité insupportable. Ils sont comme cul et chemise avec des politiques pourris. Cette impunité n’a que trop duré.

– Tous les « imams » frérosalafistes, qui ne sont pas Français, doivent être expulsés dans le même avion qui expulsera aussi les radicalisés islamistes étrangers.

– Des médias doivent cesser de faire le jeu des islamistes, des Frères musulmans. On doit cesser de leur donner la parole. Pas d’expression libre pour ces ennemis de la liberté d’expression.

Il n’est pas normal que France 2, par exemple, continue de tendre son microphone et de s’offrir en tribune libre à des voix fréristes notoires. Il n’est pas normal que le JT de 20h du samedi 17 octobre 2020, au lendemain de la décapitation du professeur Samuel PATY, puisse donner la parole à l’islamiste Tariq Oubrou, le disciple d’Ibn Taymiyya – cette référence des terroristes de DAESH ! – après avoir donné la parole à Zhour Jalali, la directrice voilée du collège privé islamiste Avicenne, fondé par des Frères musulmans à Nice.

A quoi serviraient l’hommage national, les rassemblements, les slogans, les fleurs, les bougies, le numéro vert et tous les autres artifices qui accompagnent l’émotion, si ce qui devait être fait, sans relâche, depuis plus de 40 ans, ne commence que maintenant, et très timidement.

Ce sont des actes précis pour envoyer un message clair à l’islamisme et à ses mille et une officines et lames de fond. Autrement, l’islamisme passera et son idéologie triomphera sur les cadavres des braves, sur les ruines d’un État qui n’a pas voulu assumer ses devoirs et protéger la République, une et indivisible.»

Au panthéon des imbéciles, et des idiots utiles

Contre « l’obscurantisme » il faut allumer des bougies !  Proposition de Nathalie Loiseau

Il fallait y penser.

Vertigineux de bêtise.

Des fois, on a des bouffées de désespoir.             (RDC)

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Du bla bla comme d’habitude et des larmes de crocodile; la responsabilité de la justice, des médias et du politique

  1. Michèle Machenin-Murzilli dit :

    Bonsoir Régis, de Castelnau-de-Lez ou pas ? Une bien belle région, si l’on s’éloigne des villes. N’y a-t-il pas, dans votre subconscient une histoire Cathare ? Je fantasme, parce que, bien sûr, c’est votre pseudo et vous avez bien raison. De nos jours, avec ce qui était déjà prévu depuis 30 ans (1990 j’ai des preuves dans la tête…) je m’en souviens….. pire que l’an 40……. depuis trente ans, parfaitement. Si je ne me trompe pas, je vous raconterai ma petite histoire…… et là, j’avais donc trente ans de moins, calculez donc…. tout ce que je déplore, avec énormément d’émotion, n’est que le résultat…… DE NOTRE TEMPERAMENT FRANCAIS D’ETRE ACUEILLANTS ET GENTILS, PAS RACISTES…… tiens donc, ben de pire en pire, depuis 1990, on est bien obligés de le devenir…. face à la racaille imbécile et sournoisement mélangée à notre population, et qui sévit dans les grandes cités… victimes si je puis dire, de la liberté d’expression d’INTERNET !!!! outil aussi diabolique qu’angélique, au demeurant… n’oublions pas d’en parler entre nous.
    Oh ! c’était juste pour vous changer un peu les idées. Et sachez bien que ce que nous vivons, en tant qu’humains, est une planète vouée « à la guerre des contraires ! »… Vivement qu’on aille sur une autre…
    Michèle

    J'aime

  2. portaz dit :

    Merci pour cet article, cri de révolte mais aussi des propositions concrètes pour lutter contre l’islamisation.

    J'aime

  3. Mulor dit :

    Vous avez tout dit, BRAVO !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s