Nos généralistes savent soigner la Covid, ils l’ont prouvé!

rendez leur les médicaments qu’ils savent utiliser

Nous étions en avril et la France, confinée, était désemparée face à un virus qui faisait plusieurs centaines de morts chaque jour.

À l’Est, dans la région la plus touchée de France, après l’Ile-de-France, deux médecins, désemparés face au désespoir de leurs patients atteints de Covid, ont décidé de tester l’azythromycine, un antibiotique aussi utilisée par le professeur Raoult à Marseille.
Forts de leurs résultats encourageants, ils ont publié une étude pour exposer le résultat de leurs recherches. Que n’avaient-ils faits ? Ils furent aussitôt convoqués par le conseil département de l’Ordre de Moselle  : on leur a reproché d’avoir mené des études sans autorisation sur leurs patients.
Convoqué fin juin devant l’Ordre des médecins de Moselle, les Dr Jean-Jacques Erbstein et Denis Castaldi ont été blanchis par leur conseil départemental fin juillet. Et même félicités.


Face à un patiente en détresse respiratoire, le Dr Jean-Jacques Erbstein lui prescrit de l’azithromycine. Et la patiente s’en sort. Le Dr Erbstein, en compagnie d’autres médecins, récidivent et rencontrent de nouveaux succès. Mais ils ont eu le tort de publier leurs résultats, et d’être mediatisés. Très vite, il se font insulter : « Charlatan, escroc, zozo, après la bouillabaisse marseillaise, voilà la choucroute de Moselle » Jusqu’au reveil « du censeur ordinal » qui a été « brutal », « non pour défendre les médecins ayant osé prescrire, mais pour leur demander de se taire ». S’il est une leçon que tire le Dr Erbstein de cet épisode sanitaire, c’est la suivante : « Nous devrions avoir un État stratège, pas un mauvais tacticien qui gère à la petite semaine les urgences sans y répondre. » 

* Dr Jean-Jacques Erbstein. Je ne pouvais pas les laisser mourir ! Le cri d’un généraliste en guerre. JDH Editions. Collection Uppercut.

Nous étions en avril et la France, confinée, était désemparée face à un virus qui faisait plusieurs centaines de morts chaque jour.

À l’Est, dans la région la plus touchée de France, après l’Ile-de-France, deux médecins, désemparés face au désespoir de leurs patients atteints de Covid, ont décidé de tester l’azythromycine, un antibiotique aussi utilisée par le professeur Raoult à Marseille.
Forts de leurs résultats encourageants, ils ont publié une étude pour exposer le résultat de leurs recherches. Que n’avaient-ils faits ? Ils furent aussitôt convoqués par le conseil département de l’Ordre de Moselle  : on leur a reproché d’avoir mené des études sans autorisation sur leurs patients.
Convoqué fin juin devant l’Ordre des médecins de Moselle, les Dr Jean-Jacques Erbstein et Denis Castaldi ont été blanchis par leur conseil départemental fin juillet. Et même félicités.


Face à un patiente en détresse respiratoire, le Dr Jean-Jacques Erbstein lui prescrit de l’azithromycine. Et la patiente s’en sort. Le Dr Erbstein, en compagnie d’autres médecins, récidivent et rencontrent de nouveaux succès. Mais ils ont eu le tort de publier leurs résultats, et d’être mediatisés. Très vite, il se font insulter : « Charlatan, escroc, zozo, après la bouillabaisse marseillaise, voilà la choucroute de Moselle » Jusqu’au reveil « du censeur ordinal » qui a été « brutal », « non pour défendre les médecins ayant osé prescrire, mais pour leur demander de se taire ». S’il est une leçon que tire le Dr Erbstein de cet épisode sanitaire, c’est la suivante : « Nous devrions avoir un État stratège, pas un mauvais tacticien qui gère à la petite semaine les urgences sans y répondre. » 

* Dr Jean-Jacques Erbstein. Je ne pouvais pas les laisser mourir ! Le cri d’un généraliste en guerre. JDH Editions. Collection Uppercut.

Signez la pétition, nous sommes déjà 186 000 !

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Rejoignez le groupe

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Nos généralistes savent soigner la Covid, ils l’ont prouvé!

  1. fraternel dit :

    déjà celui qui parle de choucroute de moselle est un ignare la choucroute c’est alsacien
    d’autre part on voit bien que certains ne peuvent supporter que certains médecins ont du courage et de l’abnégation bravo à ces deux medecins courageux qui de surcroit on été blanchis
    alors si vraiment ce sont des charlatans pourquoi auraient ils été blanchis?
    ON MARCHE SUR LA TETE!!!!!!!

    J'aime

  2. JEAN-LUC dit :

    C’est la première fois dans l’histoire qu’on interdit aux médecins de prescrire.
    On est dans une maladie pulmonaire et on entend des urgentistes, des urologues, des épidémiologistes, des infectiologues mais jamais des pneumologues ou des généralistes qui existent pour traiter en amont au début de la maladie. Essayer de traiter les gens dès le début c’est devenu incongru.
    On conseille aux patients d’attendre l’aggravation de leur état et d’aller aux urgences.
    C’est du jamais vu dans le domaine de la santé et une atteinte sans précédent à la médecine de ville et rurale.
    Le traitement ou vaccin miracle n’existera jamais pas plus que pour la grippe, le sida, etc…
    Par contre des thérapies basées sur l’observation et la pratique du terrain peuvent grandement aider le système immunitaire des malades à combattre les effets du virus.
    Il y a la vitamine D3, certains antibiotiques macrolides, la vitamine C, le Zinc, les inhalations et tisanes de thym, eucalyptus, l’hydroxychloroquine….
    On n’est pas démunis comme on voudrait nous le faire croire.
    D’ailleurs la plupart des testés positifs s’en sortent uniquement grâce à l’efficience de leur système immunitaire.
    Alors pourquoi ne pas soutenir les systèmes immunitaires fragilisés par différentes causes telles que la vieillesse ou la maladie.
    Cette erreur est la cause de la multiplication des morts notamment en Ehpads.
    La France s’est déconsidérée à l’occasion de cette épidémie et a perdu sa place sur le podium de la meilleure médecine du monde.
    Avec en prime un des plus grands désastres économiques de la scène internationale dont on aura grand mal à se relever.

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Nos généralistes savent soigner la Covid, ils l’ont prouvé! | Raimanet

  4. Klair dit :

    Tout à fait d’accord avec vous Jean-Luc !
    Si on ajoute que la peur et le stress perturbent le bon fonctionnement du système immunitaire et le fragilisent, alors il suffit de regarder autour de soi pour s’apercevoir qu’on n’est pas prêt de s’en sortir cet hiver !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s