Fragments de réflexion sur un discours

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Le grand discours présenté hier par le chef de l’Etat aux Mureaux, consacré au « séparatisme islamiste », mériterait d’être complété par les quelques modestes fragments de réflexion suivants:

  • Les islamistes radicaux, frères musulmans ou autres adeptes de daesh et al qaïda, que vise apparemment le discours, ne sont pas forcément dans une logique séparatiste – fonder une société à part – mais plutôt de conquête et d’asservissement de la société dans son ensemble.
  • Le sujet de la maîtrise des frontières et des migrations demeure le tabou absolu qu’ignore tout discours officiel par terreur d’être taxé de « lepéniste » (c’est à cela que sert le « lepénisme »). De fait, un pays ravagé par le chômage (au moins 4 à 6 millions de personnes) et la pauvreté (9 millions de personnes), la désespérance de toute une jeunesse laissée sur le carreau, peut-il se permettre de recevoir chaque année au moins 250 000 migrants « nouveaux titres…

Voir l’article original 497 mots de plus

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s