Les anti Raoult gavés par l’argent les labos: ils écument les plateaux tv et empêchent les médecins de nous soigner

La crise récente a fait ressortir les polarités ainsi les décisions parfois surprenantes de médecins qui tiennent aussi des rôles consultatifs ou exécutifs dans les hautes instances (Conseil Scientifique, Haut Conseil de la Santé Publique)

http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique

Le Professeur Perronne a rappelé avoir mis en place un système de déclaration des conflits d’intérêts avant toute prise de décisions, allant jusqu’à exclure les personnes des décisions ou débats si besoin est.

Début 2020, le collectif Data+Local recoupait les données de la base Transparence Santé, mise en place après le scandale du Médiator. Les 30 000 praticiens répartis en 32 CHU du territoire se sont partagés plus de 92 millions, auxquels s’ajoutent quelque 78 millions d’euros versés au titre notamment de conventions passées entre les CHU et les laboratoires. Tout cela ne prend bien sûr pas en compte les aides versées aux associations de victimes et ou patients.

Voici le Top 13 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique

N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.

N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).

N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon.

N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).

N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.

N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.

N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.

N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.

N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées).

N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.

N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead. Or Alain Makinson participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. Un beau trio. Montpellier est très bien représentée.

N°12François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead. Or François-Xavier Lescure est l’adjoint de notre célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique Covid-19. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’hydroxychloroquine. Il est co-auteur de l’étude très contestable sur le remdésivir de Gilead, publiée dans le New England Journal of Medicine. Or cette étude n’a aucune méthodologie.

N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.

A partir de douze, ça commence à faire un foyer épidémique !

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Les anti Raoult gavés par l’argent les labos: ils écument les plateaux tv et empêchent les médecins de nous soigner

  1. Michèle MacHenin dit :

    Bonjour chers amis,
    Dans les années 1990, une canadienne, le Docteur Ghylaine Lanquetot, médecin, dénonçait déjà la « mafia médicale ». C’est encore pire au XXIème siècle ! Soutenons le Professeur Didier Raoult, mais surtout qu’il ne lui arrive rien ! Il y a deux jours j’étais chez mes cousins, entre Aix-en-Provence et Marseille, et j’ai beaucoup pensé à lui et son équipe. Mais je n’avais pas le temps de m’y rendre. Soutenons de tout notre coeur les gens honnêtes. Et prenons soin de nous également ! Cordialement à tous,
    Michèle MM

    J'aime

  2. Patrick Huet dit :

    Vraiment excellent !
    Cela permet de voir tout de suite à qui on a à faire. Il faudrait que chaque fois qu’un de ces noms est cité, indiquer la somme qu’il a reçue. Ne les lâchons pas. Que la honte se grave sur leur front et dans leur coeur à chacune de leurs interventions !

    Du côté positif, au tableau d’honneur des médecins du courage (en France) nous avons aussi :
    le Dr. Yonathan Freund (qui exerce à l’Assitance publique hôpitaux de Paris) et qui a déclaré : « difficile de rester silencieux quand je vois le délire alarmiste qui envahit les médias » (Réf : https://fr.sott.net/article/35933-Dr-Yonathan-Freund-difficile-de-rester-silencieux-quand-je-vois-le-delire-alarmiste-qui-envahit-les-medias )

    Oui, Perronne et Raoult ne sont pas seuls. Simplement, ils ne sont pas encore organisés en association ou syndicat. Or, dans nos sociétés, seul les groupes ont la légitimité des médias. Alors, praticiens de toutes branches, c’est l’heure de se rassembler, de créer une structure, et de présenter un front commun à l’Etat et à l’Ordre des Médecins.

    J'aime

    • LANCE Jean-Jacques dit :

      OK ! sur la chaîne de silvano Trotta, le comité allemand qui dénonce la manipulation mondiale est enregistré sur sa dernière vidéo qui date de 1 jour.
      Avec Silvano Trotta. youtube, vous tombez dessus.
      A partager !

      J'aime

    • josepha dit :

      j’ai regardé 2 voyantes sur internet qui parlaient de macron…. Elles le voient toutes les 2 avec de gros problèmes de justice sur le dos…. et la démission derrière ! allez courage cette fois ce sera la bonne ! il aura vraiment abusé ! mais aura quand même eu le temps de faire sa PMA avant de partir qui vise à détruire la famille en disant que les parents biologiques ce n’est pas importants, pour les enfants non plus !!

      J'aime

  3. Patrick Huet dit :

    Un autre médecin qui relève le gant (peut-être fait-il aussi partie de ceux cités par Silvano ): le professeur Bhakdi.
    Vers la fin mai, il avait lancé une association intitulée « Professionnels médicaux et scientifiques pour la santé, la liberté et la démocratie » dont l’origine était allemande.
    Plus d’information ici :
    https://covidinfos.net/covid19/le-pr-bhakdi-lance-une-association-des-professionnels-medicaux-et-scientifiques-pour-la-sante-la-liberte-et-la-democratie/1200/

    J'aime

  4. josepha dit :

    nous sommes dans un complot ! il est évident que l’hydroxychloroquine n’est pas dangereuse ! elle est prescrite depuis 70 ans des milliards de comprimés ont été vendus et elle était vendue sans ordonnance jusqu’ici il y a bien une raison ! et tout a commencé avec le covid ! en octobre des militaires se sont rencontrés pour une compétition sportive à wuhan…. à leur retour il y a eu des malades, les armées FRANCAISE ET ITALIENNE leur ont demandé de ne rien dire ! par la suite ils ont apparenté leur maladie au covid 19…. en novembre et décembre buzin s’activait pour mettre la chloroquine dans les produits dangereux pour avoir une excuse pour pouvoir l’écarter du traitement ! elle en a obtenu l’autorisation en janvier ! tout cela sans pouvoir apporter de vraies raisons à sa démarche ! une personne aurait pris de la chloroquine avec plusieurs autres médicaments et serait morte ce qui n’exclut pas le suicide…. quelques mois plus tard la chloroquine était interdite de prescription par les médecins libéraux ! quel chemin parcouru pour un médicament en vente libre pendant 70 ans ! et il faudrait croire cette élucubration !

    J'aime

  5. Patrick Huet dit :

    Autre super nouvelle. Il s’est créé une association américaine de médecins qui luttent contre la désinformation sur la chloroquine. Son nom : America’s Frontline Doctors.

    Ils ont tenu une conférence de presse à ce sujet le 27 juillet (hier).

    Des réseaux sociaux ont supprimé la vidéo de cette conférence, leur site a même été bloqué (indiqué comme supprimé), toutefois la vidéo est toujours présente sur youtube à cette heure.
    Elle est sous-titrée en français :

    Si jamais, elle disparaissait, voici un site qui en donne le transcript complet :
    https://www.rev.com/blog/transcripts/americas-frontline-doctors-scotus-press-conference-transcript
    Faites-en une copie par précaution.
    Non nous ne sommes pas seuls !

    De plus en plus de médecins se lèvent et s’unissent !

    J'aime

  6. Alain 18 dit :

    Quelques questions me viennent à l’esprit : Et si on parlait des « mécènes » qui financent l’Institut du Professeur Raoult : IHU Méditerranée Infection ? A savoir Mérieux, Sanofi Aventis, Cerba European Lab, etc, etc. (Ces renseignements figurent en toutes lettres sur le site de l’IHU). Et qui fabrique le fameux Plaquénil ??? Sanofi Aventis bien sûr. Ça ne dérange personne ?

    J'aime

    • Patrck Huet dit :

      Je répondrais que tous les médicaments commercialisés par les labos ne sont pas systématiquement nocifs. Et heureusement.
      Ce sont certains gros actionnaires de ces labos qui sont nocifs.

      Car ils orientent l’activité des labos non pas sur ce qui peut soigner un malade, mais sur ce qui va leur rapporter le plus.

      Ces types d’actionnaires sont prêts à toutes les manipulations de résultats, corruption de gouvernements et de médias pour parvenir à leurs fins. La Fondation Bill Gates en est un très bon exemple de ce type de procédés.
      (Tous les actionnaires des labos ne sont pas criminels, certains se soucient vraiment du bien-être des autres, mais ce n’est pas le cas de tous.)

      J'aime

    • Michèle MacHenin-Murzilli dit :

      Alain : j’ai omis de dire aussi ce que je pense de l’Institut du Professeur Raoult : au moins, ce n’est pas caché !

      J'aime

  7. Michèle MacHenin-Murzilli dit :

    Oui ! Alain 18, le sponsoring médical éxiste depuis vraiment longtemps. Je n’ai pas le temps de farfouiller dans l’Histoire, mais je me souviens d’un fait que j’avais pu observer dans les années 80 lorsque j’avais fait un petit remplacement au standard d’une Maison de Retraite (on ne disait pas aux patients, à l’époque, qu’ils étaient dans une EHPAD, qui ne voulait rien dire pour eux. En tous les cas le Medecin qui dirigeait l’établissement était payé par un Laboratoire pour tester des médicaments sur « les vieux »… « sans doute pour les faire rajeunir »… C’était une infirmière scandalisée qui me l’avait susurré à l’oreille droite ! Celle de mon coeur ! Alors, aujourd’hui, c’est bien pire, mais comme vous le ditez, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac !…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s