En Grèce, quarante fois moins de morts par million d’habitants, que la France

 

Pauvre , âgée, la Grèce applique le protocole Raoult depuis le début , le bonheur ne pas être une start up nation.

Et il y a encore des imbéciles qui osent affirmer que le Doliprane suffit…macron_permisdetuer

 

En Grèce, les télévisions diffusent la même scène tous les soirs à 18 heures. Le professeur Sotiris Tsiodras, infectiologue de l’Ecole de médecine d’Athènes, informe sur l’évolution du coronavirus. A ses côtés, le ministre de la Protection civile, Nikos Hardalias, exhorte les Grecs à respecter les consignes de sécurité. Désormais, le professeur Tsiodras, également directeur du comité grec des maladies infectieuses, note une baisse des nouveaux cas de Covid-19. A ce jour, la Grèce ne compte que 2463 contaminés avérés et 125 décès dus au coronavirus pour une population de 10,8 millions d’habitants. «L’âge moyen des personnes décédées est de 74 ans, et 91% d’entre elles présentaient une maladie sous-jacente», précise le Ministère de la santé.

La Grèce, avec 12 morts pour 1 million d’habitants, s’en sort mieux que nombre de pays européens dans la lutte contre la pandémie. La Suisse déplore 178 «morts du Covid-19» par million d’habitants, l’Italie 415 et l’Allemagne 68. Or, en théorie, la Grèce est l’un des pays les plus exposés au virus. Sa population est la deuxième plus âgée de l’Union européenne, avec 22% des habitants de plus de 65 ans; le surpoids, voire l’obésité frappe 55% de la population, au-delà de la moyenne européenne. Enfin, le système médical est mal en point après dix ans d’austérité budgétaire.

 

Cardiologue et présidente de l’Hôpital public Alexandras à Athènes, Sofia Xantzidou explicite: «Tous les matins, nous faisons un point précis avec le ministère pour définir les besoins en matériel de protection, etc.» Ainsi, si le pays a été en flux tendu, il n’a jamais manqué de ces biens. En outre, précise-t-elle, aux premiers symptômes, un traitement à base de chloroquine a été prescrit. George Panayiotakopoulos décrypte: «Dans un premier temps a été prescrite la chloroquine, puis l’hydroxychloroquine accompagnée d’un antibiotique, l’azithromycine. Si le patient est suivi, les risques sont faibles.» D’ailleurs, fin mars, la Grèce a relancé la production de médicaments à base de chloroquine pour lutter contre le paludisme qu’elle avait abandonnée.

 

La Turquie crie victoire contre le covid-19

Ne plaignez plus les Turcs, ils subissent  Erdogan mais au moins ils échappent à Macron et à ses laborantins cinglés .

 

La Turquie a utilisé un modèle qui s’est révélé très efficace dans le traitement des patients atteints de COVID-19, a déclaré le ministre de la Santé du pays.

La possibilité d’apporter des changements rapides et intelligents au protocole de traitement est la clé du succès du modèle turc, a suggéré Fahrettin Koca.

« Il ne fait aucun doute que la principale raison de notre succès dans le traitement de la maladie est les efforts héroïques et le travail du personnel de santé », a déclaré Koca au journal Hürriyet, ajoutant que le modèle, que la Turquie a développé et met actuellement en œuvre, aide à lutter efficacement contre l’épidémie.

Koca a expliqué que contrairement aux autres pays, en Turquie, les médecins ne conseillent pas aux personnes présentant des symptômes tels que fièvre, mal de gorge et toux de prendre des antipyrétiques et de rester à la maison, mais les invitent à l’hôpital et commencent immédiatement le traitement en administrant de la chloroquine aux personnes suspectes sans même attendre les résultats des tests.

Une autre différence entre les méthodes utilisées par la Turquie et d’autres pays est qu’en plus de la chloroquine, un antibiotique, appelé azithromycine, est utilisé aux premiers stades du traitement, a noté Koca.

 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour En Grèce, quarante fois moins de morts par million d’habitants, que la France

  1. LANCE Jean-Jacques dit :

    Merci. Une fois de plus votre information démontre clairement que la France, comme d’autres pays, a délibérément favorisé « le crime de masse ». Cela étant à présent acquis, je l’espère, pour les gens « réveillés » à cette situation dramatique qui va encore perdurer, il faut, dès à présent, avoir le courage de se poser la question qui fait mal : Pourquoi ?
    Il va donc être urgent de changer absolument de regard sur les dirigeants politiques que beaucoup d’entre-nous ont porté au pouvoir. Entre la peste et le choléra, certains ont toujours cru bien faire en respectant leur « super devoir civique ». Pour ma part, j’ai toujours voté pour Coluche et si une majorité de personnes dégoûtés par la politique avait fait la même chose, je crois qu’il aurait fallu « réinventer » une façon d’établir une « autre » gouvernance !
    Ne nous le cachons pas, nous aurons tous participé, d’une manière ou d’une autre, à un moment donné, à l’établissement de cette situation terrible actuelle. Nous les avons lâchement laissé agir, pour notre plus grand confort, les laissant ainsi tout loisir de penser à notre place.
    Maintenant, nous payons la facture ! A nous de relever le défi à présent pour faire en sorte de dévoiler leurs véritables objectifs…..J’y reviendrai.

    J'aime

    • Michèle MacHenin-Murzilli dit :

      Oui ! Jean-Jacques et c’est bien courageux de le reconnaître. Nicole, ci-dessous, aime dire qu’elle ne fait pas partie du « nous ». Je ne suis pas allée voter non plus. Et je voterai encore moins tant que nous n’aurons pas des gens sensés comme Gouvernants. Un politicien, surtout un Président se doit d’être TOTALEMENT POLYVALENT dans son niveau de connaissances prioritaires. Ce qui n’est pas le cas, actuellement, en ce qui concerne les gens que l’on aurait pu sauver, avec l’Hydroxychloroquine et l’azythromicine du Professeur Raoult. Et d’autres solutions naturelles en plus : nourriture saine, compléments pour donner du punch aux défenses immunitaires, etc..Je reviens de faire deux trois courses, et je vois encore des gens non protégés, qui ne pensent pas à autrui ! Bonne santé à tous et à Patrice !

      J'aime

      • Michèle MacHenin dit :

        Du coup, j’ai ressorti la machine à coudre, chère Nicole, et j’aimerais vous offrir mon travail, à trois bénévoles, nous livrerons bientôt 150 masques lavables, bien sûr fabriqués maison, aux normes Afnor paraît-il (on m’a procuré le prototype). C’est bien, mais si l’on n’ajoute pas un filtre à l’intérieur du tissu, ils ne protègeront pas vraiment. Aussi, sur le côté, on laisse ouvert pour que la personne puisse glisser un matériau plus filtrant (genre café, paraît-il). Je veux bien, mais je ne suis pas infectiologue, juste confiante et courageuse. Ce CORONA (666999) nous parle beaucoup et nous devons lutter tous ensemble, gens de bonne volonté mondiale, pour faire fondre le Mal qui sévit sur Terre, monté par le Diable… qui se cache sous les faciès ricanants de nos Elus !!!
        Bien à vous tous, qui participez au Blog, ô combien courageux, de Patrice Gibertie. Je me sens toutefois bien petite par rapport à vos professions. Mais j’oeuvre avec mon Coeur d’Amour.

        J'aime

      • nicole almar dit :

        Oh! il n’y a pas de profession supérieure, il n’y a que des professions différentes. La hiérarchie est horizontale, Michèle, et surtout pas verticale. l »‘agent de surface » comme certains l’appellent, est aussi importante qu’un chef de service et ce dernier n’existe pas sans la première, qu’il s’agisse d’un hôpital, ou d’une grande surface, ou d’une banque…Nous sommes tous utiles aux uns et aux autres ni inférieurs, ni supérieurs. Seulement et heureusement différents… Bravo pour la fabrication des masques!

        J'aime

  2. nicole almar dit :

    non pas « nous » je ne vote pas depuis 40 ans! sous aucun prétexte, je n’ai pu me laisser influencer par l’imposture du vote! ce qui ne m’a pas empêchée d’être torturée par l’impuissance face aux manipulations et aux mensonges…

    J'aime

    • LANCE Jean-Jacques dit :

      Bravo Nicole mais je ne parlais pas de vous….. Par contre, lorsque je dis que, d’une façon ou d’une autre, nous avons tous participé (moi le premier) à l’ aboutissement catastrophique d’aujourd’hui, je parlais aussi du fait qu’il existe encore plus grave que le mensonge politique et en particulier le mensonge religieux qui a exercé depuis toujours sur l’homme, un contrôle des consciences criminel lui faisant ainsi perdre de vue sa véritable nature. Si l’homme, au lieu de cultiver le nihilisme, recherchait par lui-même sa véritable identité « hors des sentiers battus », le sort de la planète et ses choix « politiques » se seraient certainement orientés plus tôt vers un humanisme bien plus vrai et plus profond. J’y reviendrai plus longuement prochainement…..

      J'aime

      • nicole almar dit :

        i ‘accord avec vous. je savais bien que vous ne parliez pas de moi mais j’ai tenu à la précision. Psychanalyste et médecin généraliste, passionnée de musique et de poésie, j’ai alimenté mon humanisme avec Chopin, Schubert, Beethoven, Malher et tous les autres, avec Romain Rolland aussi et les Stoïciens… Dante et Sophocle sans oublier Victor Hugo, tout au long de ma longue vie…Tout cela pour vous dire combien je suis d’accord avec vous, en toute simplicité.

        J'aime

  3. Manuel dit :

    c’est évident qu’il y a une volonté de nuire. Regardez aussi ceci: « L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur
    Vince Ras
    24 avril, 13:22
    Le grand professeur italien Stefano Montanari a jeté un pavé dans la mare, en dénonçant un certain nombre de contre-vérités sur le Covid-19. Ce médecin, fort de ses quarante années d’expérience, a révélé que toutes les mesures barrières sont aussi inefficaces qu’un «grillage en bois contre les moustiques». «Non seulement les masques, les gants et le confinement ne servent à rien contre l’épidémie, mais il n’y aura jamais de vaccin», a confié le professeur qui explique l’hécatombe qui a endeuillé son pays par l’état de délabrement général du système de santé en Italie.
    «A quoi bon porter des gants qui sont un véritable foyer de virus, alors que notre peau est intelligente ? Quant au masque, si celui qui le porte est contaminé, il devra le changer toutes les deux ou trois minutes, sinon cela ne servirait à rien», a-t-il fait savoir, en ajoutant que «quand une personne asymptomatique est informée qu’elle est atteinte du Covid-19, elle sera terrorisée et se confinera en se priant de vitamine D et verra son état psychologique se dégrader en raison de l’absence de perspectives et des craintes pour son avenir».

    «Durant les dix dernières années, la médecine italienne a été détruite, des services voire des hôpitaux entiers ont été fermés», a affirmé le professeur Stefano Montanari, en soulignant que de nombreux licenciements ont été opérés dans le secteur de la santé et que le budget qui lui est alloué est allé en décroissant ces dix dernières années, sans parler de la corruption qui gangrène l’Etat, «si bien que ce qui revient à 10 euros ailleurs coûte le double en Italie», a-t-il dénoncé. «Le peu d’argent qui a été consacré au secteur a été mal utilisé. Vingt-sept millions de doses de vaccin contre la grippe porcine ont fini à la poubelle alors qu’il n’y a pas de moyens pour acquérir des respirateurs», fulmine le professeur, en indiquant que «les hôpitaux italiens n’étaient pas préparés pour accueillir les malades souffrant des complications du Covid-19». Selon lui, «c’est cette incapacité qui a rendu ce virus aussi fulgurant». «Le problème, ce n’est pas ce virus qui existait déjà. Je ne peux pas attester qu’il a été produit en laboratoire ou est causé par les chauves-souris, mais je peux confirmer que ce virus mute si rapidement que le germe pathogène s’est propagé en Italie n’est pas le même qu’en Chine ou en Allemagne», a-t-il affirmé.

    Le professeur Stefano Montanari est, par ailleurs, catégorique : «Le nombre de morts par le coronavirus est bas et tous les autres décès sont dus à d’autres pathologies.» «Si nous devions tester toute la population en Italie, nous constaterions que la moitié a réagi positivement au virus car ce dernier a développé un anticorps naturel et tout ce qui se dit sur le vaccin, dans ces conditions, est une imposture mondiale vu que le virus mute de façon tellement rapide qu’on ne pourra pas suivre cette mutation et mettre au point le vaccin nécessaire à chaque fois», a-t-il fait remarquer, en se disant convaincu que la vaccination contre les virus à couronne «est un gros mensonge des grands groupes pharmaceutiques. Je suis certain qu’ils finiront par imposer ce nouveau vaccin à l’ensemble de la population, ce qui leur permettra d’engranger des milliards de dollars».

    «Le confinement tuera plus de gens que le virus lui-même et c’est peut-être cela le but de ceux qui ont propagé la terreur sur le Covid-19», constate ce professeur italien de renom. «Toutes les entreprises économiques sont fermées hormis les Bourses. Aussi, ces entreprises peuvent être rachetées à des prix dérisoires. Leurs heureux acquéreurs deviendront encore plus riches une fois le confinement levé», a-t-il dit. Et de conclure : «Je crois que tout ceci a été manigancé à des fins lucratives, car les laboratoires vont nous sortir un vaccin qu’ils présenteront comme la panacée et qui leur permettra de gagner des milliards, alors qu’il ne sera efficace que contre une seule forme de ce virus qui mute de manière furtive.»

    J'aime

  4. Patrick Huet dit :

    Citation : « et 91% d’entre elles présentaient une maladie sous-jacente», précise le Ministère de la santé »
    C’est bien ce que j’affirme sur différents réseaux depuis trois mois, le corona ne fait qu’aggraver une situation existante, et malheureusement, ces personnes seraient décédées même sans avoir attrapé le corona,

    J'aime

  5. fraternel dit :

    et voilà!pas de conflit d’interet pas de je veux un vaccin!pour se tirer la bourre entre Sanofi et l’institut pasteur pas de « je suis scandalisée la méthode du professeur raoult! »comme disait celle qui a des intérêts dans la pharmacopée n’est ce pas!et pas un seul de ces journalistes de bfmtv cnews lci France info qui a le courage de poser des questions qui dérangent à ces grands scientifiques qui font les plateaux télé!pensez nous imaginez qu’ils ne viendraient plus!pas une seule invitation donnée au professeur raoult à des médecins de la santé naturelle qui préconisent le renforcement de l’immunité par des moyens simples et efficaces ha non!rendez vous compte si l’action en bourse de bigpharma baisse!on a affaire à des peureux de ceux qui se mettent à genou à baver d’extase bon sang!soyez des journalistes d’investigation pas à la solde de grands groupes financiers ayez le courage de poser les bonnes questions!
    Heureusement il nous reste envoyé spécial avec elise lucet bravo madame çà c’est du journalisme objectif
    Et bravo à nos amis grecs maintenant va aussi falloir que ce gouvernement grec s’occupe humainement du sort des réfugiés mais cela est une autre histoire.

    J'aime

    • Michèle MacHenin-Murzilli dit :

      Vous avez raison d’exprimer ce que vous pensez, fraternellement, on vous pardonne vos p’tites fautes d’orthographe, car au coeur d’elles, il y a quelqu’un de bien objectif qui comprent parfaitement les choses. En temps de vraie guerre, il y avait déjà les journalistes spécialisés et, mon cher et pauvre mari, handicapé à vie par une guerre, constatait à l’âge de 22 ans, que ces gens-là ne comprenaient rien à ce qu’ils vivaient, eux, en tant qu’appelés, petits soldats pour « soi-disant défendre la Patrie ». Vous voyez bien que l’Humanité a toujours été manipulée (même si nous sommes très intelligents, souvent, nous ne pouvons même pas y échapper. Je dis « nous », mais pas vraiment moi.
      Il est bien que nous nous serrions les coudes, car nous sommes des belles personnes généreuses et nous aimons notre prochain, comme un certain Jésus l’avait enseigné. Malheureusement, il n’a pas été suivi !
      Bonne nuit.

      J'aime

      • LANCE Jean-Jacques dit :

        Bien dit Michèle ! Votre dernière phrase synthétise, à elle seule, tous les déboires de la planète depuis des générations….Nous payons les « pots cassés » proportionnellement à notre indifférence à certains enseignements de grands Maîtres tel Jésus. Tant que l’homme ne se retrouvera pas avec les deux genoux à terre, comprenant enfin son égarement total, rien ne sortira de positif pour lui. Chacun conserve une responsabilité personnelle dans cette affaire, même si beaucoup resteront sourds à ce constat !

        J'aime

  6. Patrick Huet dit :

    @ pgibertie, serait-il possible d’avoir un lien, je pourrais le communiquer à certaines de mes connaissances qui font totalement confiance en ce qu’affirment les médias français ?

    @Manuel, si vous aviez un lien aussi, cela me serait également très utile au cours de mes discussions.
    Merci à vous deux.

    Au sujet de la fermeture de lits d’hôpitaux en Italie, c’est idem en France… et même en ce mois d’avril. J’ai singé d’ailleurs une pétitions sur mesopinions. Voici le lien
    https://www.mesopinions.com/petition/sante/reouverture-service-urgences-hopital-lavelanet/85932

    Tous les hôpitaux ne sont pas débordés (car les malades n’ont plus l’autorisation de s’y rendre), alors certains en profitent pou réduire encore leur capacité pour des raisons budgétaires.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s