Lettre ouverte à ceux qui soutiennent la réforme Strauss Kahnienne des retraites

55935472_2400364776862170_7430882863391703040_o

 

 

Je voudrais tout d’abord  vous rassurer, je n’ai aucune sympathie pour M Martinez et moins encore pour M Mélenchon. Je considère comme prioritaire le rétablissement des comptes, le nécessaire allongement de la durée de cotisation  ( retraité j’ai personnellement cotisé 44 ans). La situation  des agriculteurs et des commerçants me scandalise : ma mère a travaillé jusqu’à 82 ans  pour toucher une retraite de 600 euros par mois.

Je ne suis pas concerné directement par la  réforme, mon épouse non plus et mes proches, cadres dans le privé galèrent dans les transports parisiens

Tout devrait donc me conduire à soutenir la réforme  de M Macron , il n’en est rien car cette réforme est injuste , dangereuse, inefficace et joue sur l’égoïsme et l’ignorance.

Le système dit à points  s’inspire du modèle suédois cher aux disciples du Grand Pervers (Strauss Kahn, également inventeur des 35heures), issus de la gauche bobo et de la CFDT. Vous l’ignorez sans doute mais cette réforme n’est pas libérale , un vrai libéral  préfère une retraite minimale pour tous financée par l’impôt et la liberté pour chacun de capitaliser . Cette réforme est batarde, elle est socialiste .

Elle est perverse.

Les cotisations sont obligatoires, lourdes et l’usine à gaz protège bien moins que le système actuel issu du grand compromis porté par le général De Gaulle .

En Suède la stagnation, voire la baisse de la part des retraites, combinée avec une augmentation du ratio de dépendance conduit mécaniquement à un appauvrissement relatif des retraités. Le taux de remplacement, c’est-à-dire le rapport entre la pension moyenne et le revenu d’activité moyen est programmé pour passer de 50,5% en 2016 à 32,6% en 2070.

Les cadres sont les premiers concernés, en Suède leur retraites ne dépassent pas 2000 euros

Contrairement à une image répandue, la Suède est assez mal placée du point de vue de l’égalité femmes-hommes.

La Commission européenne élabore un indicateur d’exposition au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale (AROPE). En 2016, 17% des Suédois de plus de 65 ans sont exposés à ces risques, mais cette proportion est de 22% pour les femmes, contre 11% pour les hommes. A titre de comparaison, cette proportion est en France de 10% et l’écart entre hommes et femmes est plus réduit.

Vous me répondrez que la réponse est de souscrire un plan de capitalisation privé. Vous avez raison et M Delevoye ou le frère de Bruno Le Maire  ont des liens bien établis avec ces fonds qui peuvent tout espérer.

Je voudrais seulement vous faire remarquer que tout le monde n’en aura pas les moyens …

Vous comptez sans doute sur une bonne santé durable pour ne pas avoir besoin du personnel médical et des infirmières. Une punition injuste infligée par un prof quand vous étiez en classe de 5ème vous aurait elle traumatisé  au point de détester tous les enseignants ?

Ces professions sont les victimes désignées du macronisme : les plus mal payées de l’Ocde, on réduit leur pension d’un tiers .

Vous me répondrez que des garanties seront données par la loi et qu’il y aura des compensations.

Puis je vous faire remarquer que la loi oblige déjà l’Etat  à indexer les pensions sur l’inflation et que chaque année Macron fait voter une loi pour ne pas …appliquer la dite loi.

Avez-vous remarqué que M Blanquer parle  d’utiliser les compensations pour changer la nature du métier d’enseignant… Petit détail mais il a en tête l’annualisation et la fin des heures supplémentaires, la bivalence ( deux matières à enseigner), le changement d’établissement, l’augmentation du temps de présence…

Toutes ces mesures auxquelles rêve le Sgen Cfdt et tous les fossoyeurs de l’école !

Qui choisira demain le métier de prof ? Celui de soignant ?

La situation dans l’enseignement supérieur sera pire encore …

La déliquescence de l’Ecole ne vous interpelle-t-elle pas ? Quand il était recteur de Créteil M Blanquer payait les élèves absentéistes pour qu’il reviennent en cours .

Aujourd’hui il invente le « nouveau prof » sorte d’animateur mal payé destiné à occuper les sauvageons .

La réforme est macronienne, technocratique et inutile. François Fillon , pour qui j’ai voté , voulait conserver le système actuel en assainissant la situation financière , il avait raison.

M Macron n’est ni courageux ni sérieux, c’est un manipulateur dangereux, un incompétent.

Macron a fait le choix de conserver les déficits et par dogmatisme de  jouer sur les égoïsmes.

Des amateurs

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s