Inqualifiable « Marche contre l’islamophobie »

Il faut voir, dans cette marche, une sorte de reflet du pacifisme des années 1930 qui accusait de « germanophobie » tous les supposés « réactionnaires » s’alarmant de la montée du nazisme en Europe.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

La « marche contre l’islamophobie » à Paris ce jour, réunit de nombreuses personnalités dites progressistes. Cette initiative inverse les données du problème. Dans une logique communautariste, elle présente l’islamisme politique comme une victime de la France et du monde occidental. Or, l’idéologie islamiste (l’islam politique) mène à l’échelle planétaire une nouvelle terreur et guerre d’anéantissement qui a fait plus de 260 victime sur le seul territoire français depuis 2012 et des centaines de milliers dans le monde (voir ci-dessous). La question essentielle de la société française, aujourd’hui, est-elle une supposée « islamophobie » (assimilée à la critique de l’idéologie islamiste) ou la menace du terrorisme islamiste et du communautarisme?  Il faut voir, dans cette marche, une sorte de reflet du pacifisme des années 1930 qui accusait de « germanophobie » tous les supposés « réactionnaires » s’alarmant de la montée du nazisme en Europe. Cette initiative, évidemment sans la moindre référence au contexte sanguinaire qui traumatise la…

Voir l’article original 11 624 mots de plus

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s