Macron et Hollande nous ont plantés!

30623851_1222636077871520_1321207785077080064_n

 

 

Les masques sont tombés : si les islamo-rebelles étaient arrivés au pouvoir en Syrie avec l’appui de la France, les chrétiens les chiites et les kurdes  auraient été  purement et simplement rayés de la carte

Les bons rebelles de Hollande et Macron  massacrent aujourd’hui  les kurdes…

Hollande voulait que Obama  bombarde Damas pour djihadistes syriens , il n’a pas réussi.

Macron a fait bombarder l’armée syrienne  par Trump pour  sauver ceux qui aujourd’hui massacrent les kurdes !

Les journalistes de service font l’impossible pour dissimuler les responsables du fiasco syrien. Depuis 2012 la France a joué la carte des islamistes contre Bachar et la Syrie  et ce au nom des grands principes. La France s’est plantée face à la menace islamiste aussi bien en  Syrie que sur le territoire national. Nos dirigeants n’ont pas compris que ce serait Bachar ou le terrorisme

 

D’autres vérités seront dites un jour, en particulier le soutien apporté par les occidentaux à AlQAEDA en Syrie appelée Al Nosra . Les fameux rebelles modérés … 

Kouchner appelle à armer les rebelles, Bernard Henry Levy veut déclarer la guerre

Pierre Péan de s’exprimer  sur le génocide du Rwanda  et le rôle du même Kouchner

« L’idéologie de Bernard Kouchner et Bernard Henry-Levy est la haine du gaullisme et la philosophie politique qu’elle sous-tend : ‘une indépendance nationale honnie au nom d’un cosmopolitisme anglo-saxon’ ».

Avouons cependant qu’ils sont capables de transcender leur bêtises  pour soutenir les djihadistes

Le magnifique reportage de Samah Soula en 2016 reprend les causes de la guerre de Syrie, le mythe des « rebelles modérés » et les enjeux géopolitique .

 

Vous retrouverez dans le reportage  notre ami Frédéric Pichon  qui dès 2014 expliquait : Syrie pourquoi l’occident s’est trompé

http://www.amazon.fr/Syrie-Pourquoi-lOccident-sest-tromp%C3%A9/dp/2268076059

Jean Pierre Filiu éternel invité des médias est contrarié par cette défaite de Daech :

« Cette « libération » n’est qu’une restauration, en pire, d’un statu quo déjà scandaleux  ….. Car il y a changement de degré plutôt que de nature dans l’oppression de Palmyre sous les Assad et sous Daech. »

C’est ignoble ! Faut-il rappeler les exécutions de masses de soldats syriens par Daesh ?

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3149469/Slaughter-amphitheatre-ISIS-executioners-brutally-shoot-dead-25-Syrian-regime-soldiers-bloodthirsty-crowds-ancient-Palmyra-ruin.html

 

La guerre menée par le régime syrien et les Russes est une vraie guerre tout comme celle menée par les Kurdes.

François Hollande pratique avec Daech le coït interrompu ; faire semblant de les combattre mais pas trop pour ne pas déplaire au sultan ottoman et au Qatar. Ses compassions quand Daech tue en France me sont insupportables.

 

Dans le Figaro hadrien Desuin résume bien la situation en 2016 ;

« L’Europe se relève à peine des derniers attentats bruxellois. Comme à chaque tuerie islamiste, la foule allume des bougies. On se recueille, on dessine des cœurs à la craie, les drapeaux sont en berne et on pleure. On se promet que rien ne doit changer et qu’on vivra comme avant. Surtout on veille à ne pas faire d’amalgames, on répète que ce n’est pas çà l’islam. On ne doit pas avoir peur, il faut vivre avec. Et puis on rappelle aux réfractaires que l’Islam est une religion de paix et d’amour. Au bout de quelques jours et de longues minutes de silence, on cible la vraie menace ; « l’islamophobie » est finalement identifiée comme le seul ennemi sérieux à combattre.

Tandis qu’en Europe on se drape dans le deuil et le déni, la bataille fait rage contre Daech en Syrie. Au moment où ces lignes sont écrites, les forces syriennes appuyées par les milices chiites irano-libanaises ainsi que l’aviation russe, se battent pour reprendre Palmyre aux mains des barbares. A l’heure qu’il est des soldats tombent et donnent leur vie pour nous venger. Quelle aide fournissons-nous à ces hommes qui tentent de libérer des populations civiles asservies par une charia implacable ? Que fait la France pour sauver ce qui reste de ce patrimoine mondial de l’humanité ? Rien. Absolument rien. Nous n’avons rien fait pour sauver Palmyre il y a un peu moins d’un an. Nous ne ferons rien pour libérer Palmyre. En dix mois, nous n’avons rien appris et rien compris.

La réalité crève les yeux, et on continue à se mettre la tête dans le sable. La Russie est notre meilleure alliée avec Damas pour lutter contre Daech en Syrie. Et nous refusons toujours de nous unir à elle pour frapper Daech.

Alors que toute la Syrie anti-islamiste s’apprête à remporter une victoire symbolique autant que stratégique contre les hordes djihadistes de Daech, les réactions occidentales risquent de se faire discrètes. Coïncidence heureuse ou rideau de fumée, on annonce une offensive imminente vers Mossoul en Irak. Pas question de remercier la Russie ou l’Iran de leur aide militaire en Syrie. 

La réalité crève les yeux, et on continue à se mettre la tête dans le sable. La Russie est notre meilleure alliée avec Damas pour lutter contre Daech en Syrie. Et nous refusons toujours de nous unir à elle pour frapper Daech. Combien de fois a-t-on répété que la Russie et le régime syrien ne se battaient pas contre Daech mais contre « l’opposition modérée » ? Des milliers de fois sans doute. Cette version officielle a été reprise sans preuve dans les médias en dépit de l’évidence. Cette fois-ci, le récit officiel de la guerre va être difficile à entendre. Il faudra bien admettre que la Russie et la Syrie de Bachar Al-Assad sont en première ligne contre Daech tandis que nous les regardons faire.

Après plus de cinq ans de guerre civile syrienne, il serait temps de changer de stratégie et de sécher nos larmes. Contre Daech, on ne devrait pas avoir de scrupules à se battre aux côtés des Russes, des Kurdes et de l’armée syrienne. C’est un moindre mal qui doit l’emporter sur toute autre considération. 

La meilleure réponse à apporter aux attentats qui frappent notre continent tous les quatre mois, ce n’est pas de s’agenouiller devant un lumignon ou de s’interroger sur l’état d’urgence. Ce n’est pas de hisser un grand drapeau blanc en haut de la cathédrale de Strasbourg. Ce n’est pas seulement un grand sursaut national contre l’islam radical, infiltré sur notre sol, qui est nécessaire. C’est aussi en Syrie qu’il faut changer d’alliés. On renâcle à se battre aux côtés des russes et des syriens qui sont en première ligne contre Daech au prétexte qu’ils ne sont pas de parfaits démocrates. On préfère encourager contre eux une « rébellion modérée » qui n’en est pas une. Cette vision stratégique a un nom, l’angélisme. A Bruxelles, à Paris comme en Syrie, l’angélisme doit laisser place au réalisme. »

 

Malheureusement nous avons armé  les rebelles modérés c’est-à-dire les djihadistes qui assassinent aujourd’hui les Kurdes

Oui les masques sont tombés, Hollande voulait que Obama  bombarde Damas pour Sauver  Al Quaeda , il n’a pas réussi.

Macron a fait bombarder l’armée syrienne  par Trump pour  sauver Al quaeda !

L’auriez vous oublié ?

https://pgibertie.com/2018/04/13/baisse-de-la-tension-internationale-lattaque-chimique-serait-pipo/

Je sais bien que les djihadistes d’Iblid qui aident aujourd’hui à massacrer les kurdes  s’appellent officiellement Al Nosra ou armée syrienne libre

Je sais bien que la presse après les avoir appelés  « rebelles modérés » les désignes comme « supplétifs d’Erdogan »

Mais ce sont les mêmes : des ennemis que nous avons armés

Ça ressemble à quoi un bon rebelle de Hollande et de Macron :

Le briseur de statue d’une des vidéos n’est autre qu’Omar Gharba, à l’époque membre  de l’Armée Syrienne Libre…soutenue par Washington et par Paris.

« Si Dieu le veut, seul Dieu sera vénéré dans la terre du Levant », a déclaré le terroriste qui a détruit la statue, notant que « aucune autre idole ne sera adorée après ces jours. » Nous n’accepterons que la religion d’Allah et la Sunnah de notre prophète Mohammed bin Abdullah.  »

 

https://www.youtube.com/watch?v=f8HrBOfSp54

Il y a bien d’autres vidéos montrant le massacre d’enfants chrétiens ou kurdes

 Les islamo-rebelles syriens ont exterminé les chrétiens dans l’indifférence générale. Ce sont les habitants du villages al-Duvair qui ont été massacrés. Nous sommes prévenus: si les islamo-rebelles étaient arrivés au pouvoir en Syrie avec l’appui de la France, les chrétiens auraient été  purement et simplement rayés de la carte. Le chef rebelle Ahmad Issa des brigades Suqur Al-Sham  (membre reconnu de l’Armée Libre) a d’ailleurs déclaré  sur al-Jazeera : L’islam doit être la seule source d’autorité en Syrie. Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s