Comment les ennemis de nos amis  pourraient ils être nos amis ? Macron doit s’expliquer

La prise d’Afrin peut avoir en France des conséquences inattendues en clarifiant des situations ambigues. L’ASL  et ceux que les medias présentent comme modérés ne combattent pas seulement Assad,ils ont bel et bien combattu les kurdes . Comment les ennemis de nos amis  pourraient ils être nos amis ?

LES AUTORITES FRANCAISES NE RECONNAISSENT OFFICIELLEMENT QUE LES ENNEMIS DES KURDES…

Les kurdes sont ils les dangereux terroristes décrits par l’ASL et les Turcs? Nous avons besoin de vous comprendre M Macron …

Vous leur donnez raison…

 

 

 

 

5aae309d4e7a5

 

 

Une clarification s’impose.

De quoi parle t on ?

De deux évènements différents :

Le premier c’est la chute d’Afrin, ville kurde attaquée par les Turcs du Sultan et les islamistes syrien. Le drapeau turcs et celui des islamistes flottent désormais sur Afrin . Pour ce dernier le rouge du drapeau syrien a été remplacé par le vert couleur de l’islam

 

403570_img650x420_img650x420_crop

Les Forces syriennes libres (ASL), aidées par l’armée turque, ont pris le contrôle total du centre-ville d’Afrine, dimanche 18 mars 2018. L’annonce en a été faite par le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui s’est félicité que les drapeaux turc et de l’ASL « flottent désormais là-bas ».

Les masques sont tombés alors pourquoi la France de Macron doit clarifier sa positiob

Depuis Hollande la France ne reconnait que la  Coalition nationale syrienne dominée par les freres musulmans et surtout une de ses composantes  le CNS cher à Alain Juppé.

Il s’agit là de la façade officielle .

Sur le terrain ces instances ne repésentent personne  et  c e sont les Turcs et lesQataris soutiens indéfectibles des frères musulmans qui  contrôlent l’ARMEE SYRIENNE lIBRE

http://www.etilaf.org/press.html

 

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/08/21/comment-paris-a-livre-des-armes-aux-rebelles-syriens_4475027_3218.html

UN BESOIN DE CLARIFICATION 

le deuxieme évènement concerne une organisation proche de la Coalition et de l’ASL. SYRIA cHARITY

Pour le lanceur d’alerte Mohamed Louizi « L’ASL, va-t-elle « fêter » Afrin à Paris ce 24 mars ? »

Selon lui Syria Charity  est   proches  des Frères musulmans  en France.

Que disent les organisateurs ?

Syria Charity a organisé de multiples galas  pour se financer. Le site ne parle que d’action caritative avec un traiteur hallal

.

28752644_1526959614068771_3328328122272579584_n« L‘ONG Syria Charity vous invite à participer à son grand Gala Caritatif au profit du peuple syrien et en particulier pour AGIR face au drame que connait la GHOUTA !

 

De grands artistes, sportifs, humoristes et conférenciers répondent présents à l’appel de la solidarité et marquent leur soutien aux victimes… Et vous?

 

 

Au programme de la soirée : des conférences, des chants engagés, de l’humour mais surtout une immersion au coeur de l’action humanitaire et un DINER GASTRONOMIQUE avec le traiteur de prestige Chef Voila et Fleur de Safran. (Repas végétariens possibles sur simple demande email) »

https://www.syriacharity.org/faireUnDon.php?id_projet=48

Le Figaro cautionne :

Le joueur du Bayern Munich Franck Ribéry et sa compagne Wahiba, ont fait un don de 150.000 euros à Syria Charity, une ONG d’aide humanitaire et médicale en Syrie. L’association qui a rendu public ce don lors de son 15e gala caritatif, marqué notamment par la présence du chanteur Maître Gims, se réjouit «de pouvoir financer 10 écoles en Syrie» avec une telle somme.

http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2017/11/02/27001-20171102ARTFIG00260-le-couple-ribery-fait-un-don-de-150000-8364-a-syria-charity.php

https://www.islametinfo.fr/2016/04/16/syria-charity-m-muhammed-invite-du-gala-caritatif-du-30-avril/

10334315_10209190997476958_872161661171092982_n

Reportage enfin sur la présence de l’association  au salon du Bourget organisé l’UOIF (Freres musulmans)

 

« Images insoutenables de Syrie, immersion virtuelle à 360°à Gaza ou simulation de bombardement: au salon du Bourget, les ONG musulmanes rivalisent, dans des styles parfois opposés, pour susciter les dons en faveur de leurs « frères » en détresse dans le monde.

 

 

Dans le brouhaha de la foire musulmane du Bourget (Seine-Saint-Denis), la plus grande d’Europe, des cris de bébé se font entendre: sur l’écran accroché au-dessus d’une vente de gâteaux faits maison, des secouristes dégagent la tête de l’enfant, coincée sous les gravats après un bombardement à Alep.

 

« Je suis Syrie », conclut la vidéo-choc après une autre série d’images insoutenables sur fond de musique hollywoodienne.

 

« On revendique de choquer, pour que les gens prennent conscience du drame à des kilomètres de chez eux. Et encore, on édulcore », assume Mohammad Alolaiwy, 31 ans, président de Syria Charity.

 

Avec son budget de 3,5 millions d’euros, son association finance des colis humanitaires, le parrainage d’orphelins, une maternité, et des ambulances, dont quatre soutenues financièrement par la région Ile-de-France. « Et malheureusement, à cause du conflit, on continue de grossir », constate cet ingénieur en télécoms, qui entend « aider les gens qui le veulent à rester en Syrie ».

« Grâce à l’effet boule de neige des réseaux sociaux », l’association fondée en 2011 a vite grandi, affichant près de 500.000 fans sur Facebook. Presque autant que Baraka City, association très en faveur chez les jeunes des quartiers populaires, mais contestée en raison des positions ambigües de ses fondateurs, des trentenaires au profil salafiste.

 

Toutes deux sont parmi les plus connues des visiteurs de ce 33e rassemblement annuel des musulmans de France, organisé par l’Union des organisations islamiques de France (UOIF).

 

Installées au coeur de l’espace commercial, où chacun des 50.000 visiteurs dépense en moyenne 250 euros, elles côtoient quatre ONG musulmanes internationales, sans compter de nombreuses oeuvres locales pour les écoles et les mosquées, qui tentent chacune de lever des fonds.

 

Signe de son essor, Syria Charity est passée d’un petit stand l’an dernier à 90 m2 d’espace, une ambulance tournant sur un présentoir comme au salon de l’Auto. Baraka City déploie un grand plateau au design moderne, baigné de lumière. La foule s’y presse pour découvrir les forages d’eau potable en Afrique et acheter les t-shirts, omniprésents dans les allées.

 

« Leurs réseaux sont plus fermés, plus communautaires », affirme un bénévole d’Human Appeal, importante ONG musulmane britannique également présente. « Nous, nous avons plus de donateurs et de réseaux non-musulmans », explique-t-il. « Mais en France, avec la laïcité, ils ont besoin de se démarquer », pense ce trentenaire. »

https://www.ladepeche.fr/article/2016/05/15/2345017-islam-bourget-ong-mobilisent-syrie-gaza-refugies.html

 

20160718124808578d0848d7862

Que dit Mohamed Luizi ?

« Erdogan a offert Afrin à l’ASL (Armée Syrienne Libre) et aux milices jihadistes des Frères musulmans en Syrie, représentées en France, au vu et au su des autorités, par la Syria Charity.

Des médias français n’osent pas dire les choses ainsi. Les médias arabes, si.

 Syria Charity, finançant ses milices selon de nombreuses sources, organise le week-end prochain une soirée Gala à Paris, en présence de Vincent Geisser, entre autres. Le rappeur La Fouine est aussi annoncé.

Triste France de Macron qui n’ose pas lever le petit doigt face à Erdogan qui, sans gêne, arbore la « main de Rabia », la main du Tamkine, et aussi le fameux « salut des loups gris »: l’extrême-droite nationaliste Turque, présente aussi en France. Quant aux Kurdes, ils savent bien qu’ils peuvent compter sur la France .. »

https://www.facebook.com/mohamed.louizi

 

 07

La main de Rabia  est le signe de ralliement  des Frères musulmans, d’Erdogan à Tariq Ramadan

 

 

Syria Charity arbore le drapeau des tombeurs d’Asrine , celui de la fameuse ASL ;Mennel la chanteuse de the Voice appartient et milite dans cette organisation.

Celine Pina accuse :

« Dans les faits, la jeune femme partage essentiellement des prêches et informations d’islamistes notoires: Hassan Iqioussen, Nabil Ennasri, Tariq Ramadan, Marwan Muhammad. Elle est un soutien de Dieudonné et met en avant les associations islamistes les plus emblématiques: Baraka City, Syria Charity. Elle est proche du BDS et de Lallab. Son clip sur la Palestine a été tourné et sponsorisé par le CBSP, organisation liée aux frères musulmans, classée parmi les organisations terroristes aux USA et au Canada. Le CBSP est une organisation qui possède des fonds considérables et les emploie à desseins. Ils ont été soupçonnés notamment d’alimenter le Hamas, ce sont des tracts de cette association qui avaient été trouvés chez les assassins d’Ilan Halimi. »

http://www.lefigaro.fr/vox/medias/2018/02/12/31008-20180212ARTFIG00222-celine-pina-l-indignation-selective-des-defenseurs-de-mennel.php

 

Geisser incarne l’islamo gauchisme  comme Filiu et Burgat .

Caroline Fourest :

En fait de « contribution scientifique », l’essentiel des travaux de Vincent Geisser consiste à stigmatiser toute personne critique envers l’intégrisme musulman comme étant « islamophobe » (SOS-Racisme, des journalistes, et même le recteur de la Mosquée de Paris), tout en répandant des clichés sur les musulmans laïques sur les sites islamistes. Le vrai musulman serait celui qui ne renonce pas à porter le voile ou à faire le ramadan comme l’exige la République laïque « assimilationniste ». Geisser parle même de « national-laïcisme » à propos de la loi sur les signes religieux à l’école publique… A l’inverse, le moindre musulman éclairé est raillé comme faisant partie de l' »Islam light », un « produit qui se vend bien ». Ayaan Hirsi Ali ou Irshad Manji, menacées de mort par les islamistes, sont décrites comme des « poupées Barbie de l’Islam light », que l’on favorise par « érotisme victimaire ».

 

Autant dire que Vincent Geisser est l’un des chercheurs favoris des musulmans non « light » : les Frères musulmans, la mouvance tunisienne autour de Ghannouchi, les fidèles de Tariq Ramadan et de l’UOIF. Il donne des conférences devant des publics où l’on sépare les hommes des femmes, et contribue très régulièrement au site Oumma.com. Un site agressif envers les opposants à l’intégrisme, auquel il participe par des chroniques vidéo et de nombreux articles signés de la mention CNRS. Il en a le droit. Comme il a le droit au respect de sa correspondance privée, donc de ses e-mails. En revanche, ses idées peuvent difficilement revendiquer leur « scientificité » sans être questionnées.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2009/06/19/l-islam-light-selon-vincent-geisser-par-caroline-fourest_1208913_3232.html

Geisser s’est, illustré en Tunisie en faveur des islamistes et il n’a pas digéré la défaite des frères musulmans en 2014 :

https://www.tunisie-secret.com/Vincent-Geisser-traite-la-democratie-tunisienne-de-voyoucratie-de-l-ancien-regime_a1268.html

11063418_10209191031037797_6311649488013106960_o

Que vient faire la Turquie au Conseil français du culte musulman?

Au moment ou Erdogan envahit la Syrie , ce dossier de presse peut inquieter

Depuis quelques années, un homme directement lié au clan Erdogan, à travers la famille de son épouse, Emine Erdogan, s’est ainsi hissé au sommet de la hiérarchie du Conseil français du culte musulman. Ahmet Ogras

https://www.marianne.net/monde/les-reseaux-d-erdogan-en-france-0

 

Le Centre français du culte musulman (CFCM) est une instance associative créée en 2003 sous l’égide du ministère de l’Intérieur, instance qui représente le culte musulman de France, le régit dans ses différents aspects et constitue l’interlocuteur collectif des pouvoirs publics. En dépit de ses limites, cette organisation est très importante depuis quelques années. De facto, un partage à l’amiable de la présidence du CFCM s’est opéré, à tour de rôle, entre ce qu’il convient d’appeler les représentants de l’islam algérien et de l’islam marocain de France, les deux États n’étant jamais très éloignés des scrutins et des mosquées.

Cela a provoqué le courroux de plusieurs composantes du CFCM, notamment les Frères musulmans de l’UOIF, qui ont parfois boycotté les élections de l’instance. Dans le cadre de la présidence tournante du CFCM, l’arrivée à la présidence le 1er juillet 2017 d’Ahmet Ogras, un représentant de l’islam turc minoritaire, permet aux Frères musulmans de revenir par la grande porte de manière tout à fait inattendue.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/07/07/31003-20170707ARTFIG00263-pierre-vermeren-la-priorite-des-freres-musulmans-l-europe.php

 

 

 

http://www.michel-tabanou.net/2018/03/confederation-islamique-milli-goru-explication-politique-de-mon-refus-a-une-invitation-pour-la-journee-porte-ouverte-du-5-mars.html

 

En effet, encore faut-il le rappeler, Ahmet Ogras est un très proche du parti frérosalafiste turc l’AKP : le parti d’Erdogan. Son beau-frère et sa belle-sœur sont des conseillers d’Erdogan au palais présidentiel. Il serait même « the contact person » de l’AKP en France (2). Jean-Marie Guénois a raison d’alerter, dans cet article, contre l’instrumentalisation de ladite « islamophobie », par les islamistes, pour « normaliser un islam rigoriste en France ». Toutefois, il aurait dû préciser aussi que le le CFCM — largement noyauté par les agents de l’islam politique et les missionnaires de l’islam consulaire et qui avait porté plainte contre Charlie Hebdo — s’inscrit dans la même logique victimaire que le CCIF. Pour ne prendre que le cas du turc Ahmet Ogras, il n’est pas inutile de rappeler que ce dernier a fait cause commune, dans un passé très récent, avec des figures du CCIF et des organisations notoirement fréristes pour « mieux lutter contre l’islamophobie », à en croire le site de la chaine publique turque TRT

https://www.facebook.com/mohamed.louizi/posts/10216134428378391

Il se définit lui-même comme le « Macron des musulmans ». À 46 ans, le Franco-Turc Ahmet Ogras prend samedi la tête du Conseil français du culte musulman (CFCM), jusque-là toujours piloté par des Maghrébins. Et c’est peu dire que l’homme est attendu au tournant, tant ses liens avec l’AKP, le Parti de la justice et du développement, au pouvoir en Turquie depuis 2002 et avec l’entourage, à Ankara, du président Recep Tayyip Erdogan posent question, tout comme son manque d’expérience théologique.

 

Une première pour l’islam turc. La prise de fonction d’Ahmet Ogras, ingénieur devenu gérant d’une agence de voyages à Paris, n’est pas une surprise. Depuis 2013, l’association qui a vocation à représenter les musulmans de France auprès de l’État a changé ses statuts, instaurant une présidence tournante tous les deux ans. Après la grande mosquée de Paris, liée à l’Algérie, et le Rassemblement des musulmans de France (RMF), proche du Maroc, c’est donc au tour du Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF), qui fédère 250 des 2.500 mosquées et salles de prière françaises, de manœuvrer. Ce qui n’est pas sans causer un certain malaise, alors que le pouvoir turc est accusé de dérive autoritaire voire islamiste.

Ingénieur de formation, Ahmet Ogras a participé au milieu des années 2000 à la fondation de l’Union des démocrates turcs européens (UDTE), proche de l’AKP, bien que l’intéressé réfute tout lien direct avec le parti au pouvoir en Turquie depuis 2002. « Seulement des liens d’amitié et une reconnaissance mutuelle avec Erdogan », jure-t-il auprès de La Croix. À ses yeux, ce dernier est d’ailleurs un « modèle de démocratie », comme il l’a déjà dit en 2014. Avec l’UDTE, Ahmet Ogras a notamment participé aux manifestations contre la reconnaissance du génocide arménien en France. C’est l’UDTE, encore, qui a organisé en Allemagne des manifestations en soutien au président Erdogan après la tentative de putsch raté.

http://www.europe1.fr/societe/ahmet-ogras-le-nouveau-president-du-cfcm-qui-laisse-perplexe-3376721

L’épouse d’Ahmet Ogras est-elle une cousine d’Emine, la femme du président Erdogan, ainsi que cela est souvent dit et écrit? Interrogé sur ce point, Ahmet Ogras ne le nie pas. Son épouse, en revanche, que nous avons fini par approcher à la fin 2017, réfute avoir tout lien de parenté avec la première dame turque. Le nouveau président du CFCM est alors bien obligé de reconnaitre ses petits arrangements avec la vérité. On devine que laisser courir la rumeur de cette supposée proximité avec la famille présidentielle lui permettait de consolider sa stature. Pour autant, lorsque son beau-frère et associé, Ali Hasal, a dû quitter Paris, ce dernier a rapidement pu trouver une place parmi le personnel officiant au Palais présidentiel d’Ankara.

 

Car l’ascension d’Ahmet Ogras épouse l’évolution islamo-nationaliste du régime turc. Au milieu des années 2000, il est à l’origine de la création de l’UETD (Union des démocrates turcs européens), une association de lobbying pour l’AKP (le parti de la justice et du développement, islamo-nationaliste, au pouvoir depuis 2002) dont il prend la direction française.

 

«L’impulsion est venue d’Europe, on a fait écho au Président Erdogan mais ce n’est pas lui qui nous a demandé», m’explique-t-il. En 2012, il co-organise à Paris la grande manifestation rassemblant quelque 15.000 européens d’origine turque pour dénoncer le vote de la loi pénalisant la négation du génocide arménien. L’UETD joue également un rôle important dans l’organisation des rassemblements électoraux autour de Recep Tayyip Erdogan à Lyon (2014) puis à Strasbourg (2015).

 

A l’image d’une grande partie du personnel politique de l’AKP, Ahmet Ogras a entretenu des liens en France avec le mouvement de l’imam Fetullah Gülen, l’ancien allié devenu ennemi d’Erdogan. Ainsi avait-il choisi d’envoyer ses deux enfants à l’école (hors contrat) du mouvement, à Villeneuve-Saint-Georges, et fréquentait-il, selon l’un de ses anciens membres, la Fatiad, une association d’entrepreneurs du mouvement. (Aujourd’hui, le président du CFCM dénonce l’infiltration des gulénistes dans l’Etat turc. Il évoque également, c’est la ligne officielle, leur lourde responsabilité dans le coup d’Etat raté du 15 juillet dernier, ainsi qu’il me l’explique sur le trottoir, à l’issue de notre interview).

http://www.slate.fr/story/147834/turquie-france-islam-francais-opa

 

 

Des imams recrutés par les services secrets turcs

Mais surtout, Ahmet Ogras établit des relations étroites avec l’Union turco-islamique des affaires religieuses, la Ditib, directement rattachée à Erdogan, alors Premier ministre, qui encadre l’islam turc à l’étranger. En France, la Ditib représente quelques 250 mosquées sur 2500 et 150 imams venus de Turquie (il y a environ 400 mosquées ou salles de prières «turques» sur notre territoire, mais toutes ne sont pas rattachées à la Ditib).

 

«Les Français ne comprennent pas ce qu’est la Ditib. D’abord dévolue au seul culte, elle connaît une transformation radicale depuis 5 à 6 ans. C’est devenu une arme politique pour Ankara, en relation avec les services secrets. Regardez en Allemagne, certains imams ont été recrutés par le MIT, les services secrets turcs», décrit Emre Demir, l’ancien directeur de Zaman France, journal du mouvement de Fethullah Gülen. De fait, en février Outre-Rhin, le service fédéral de renseignement allemand a fait rappeler par Ankara six imams turcs accusés de profilage et espionnage.

 

 

http://www.lemonde.fr/religions/article/2017/06/21/avec-ahmet-ogras-l-islam-turc-arrive-a-la-tete-du-cfcm_5148373_1653130.html

 

 Youssef Qaradawi, théologien de référence des Frères musulmans

 001.png

Dans « Le Fascisme islamique », le Germano-Égyptien Hamed Abdel-Samad révèle que les Frères musulmans cherchaient à faire croire aux Égyptiens que Hitler s’était converti à l’islam et qu’il se faisait appeler Hadj Mohamed HitLer

Youssef Qaradawi, théologien de référence des Frères musulmans, réfugié au Qatar, déclarait le 30 janvier 2009 sur la chaîne Al Jazeera : « Tout au long de leur histoire, Allah a imposé [aux juifs] des personnes qui les punissaient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. […] C’est un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par les mains des croyants »…

Il veut la mort des homosexuels

https://www.youtube.com/watch?v=NxnVSnnZs0Q

Il réclamait le « meurtre de tous les fonctionnaires syriens, de tous les soldats de l’armée régulière (…) et en général tous ceux qui soutiennent le pouvoir syrien ». Youssef Qaradawi ne fait pas dans la dentelle : selon lui, il faut tuer tous les Alaouites, ce groupe religieux musulman, au pouvoir à Damas, rattaché à l’islam chiite.

 

Le cheikh qatari, prédicateur vedette de la chaîne Al Jazeera, a rebaptisé les attentats-suicides « opérations-martyrs ». Il justifie l’assassinat de femmes et d’enfants, sans que les organisations islamiques en Europe ne prennent leurs distances avec lui.

https://www.youtube.com/watch?v=QTpnOCNGhBM

 

Yusuf Al-Qaradawi a vivement dénoncé, son placement dans la liste rouge d’Interpol à la demande des autorités égyptiennes. Le président de l’Union internationale des savants musulmans, a indiqué n’avoir « jamais tué personne ni incité au meurtre », balayant les accusations qui fondent le mandat d’arrêt égyptien.

Le président turc Recep Erdogan a lui aussi critiqué l’Egypte

Le président de l’Union Mondiale des Savants Musulmans, cheikh Yûsuf Al-Qaradawi, adresse une lettre au président turc Recep Tayyip Erdogan :

 

Allah est avec toi. Les peuples arabes et musulmans sont avec toi. Tous les êtres libres du monde sont avec toi. Et nous, les savants musulmans à l’Est et à l’Ouest, sommes avec toi, ainsi que l’ange Gabriel et les vertueux d’entre les croyants, et les anges sont par surcroît un soutien.

 

Nous sommes tous avec toi, car tu es avec la vérité contre le mensonge; avec la justice contre l’injustice; avec les peuples contre les dictateurs; avec la liberté contre les bourreaux; avec la consultation (shoura) et la démocratie contre ceux qui mènent les peuples par le fouet et les soumettent par la violence.

 

Ô noble président, avance dans ton chemin droit pour construire la Turquie comme tu veux et comme nous voulons, guidant les gens vers la vérité, les appelant à la raison, soutenant les opprimés et défendant les persécutés.

 

C’est d’ailleurs en tant que président du CEFR, auquel est affilié l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), que Yusuf Al-Qaradawi était invité au Bourget en 2012. Il avait déjà effectué au moins deux visites en France. En 1992, dans la Nièvre, il présidait la première cérémonie de remise de diplômes à l’Institut européen des sciences humaines, une école de formation des imams encadrée par l’UOIF. En 2002, il été accueilli en grande pompe, à Paris pour le congrès annuel du CEFR. Mais, à l’époque, il ne suscitait semble-t-il aucune méfiance auprès des autorités françaises.

Au détour d’un virage humide de la forêt vallonnée du Morvan, sur l’ancienne terre d’élection de François Mitterrand, à cinq bornes de Château-Chinon, se niche l’Institut européen des sciences humaines (IESH). Qui ne dit pas tout à fait son nom puisque l’école privée forme des imams et accueille des étudiants en langue arabe, apprentissage du Coran et théologie. Voire des colonies et des retraites l’été.  Le directeur serait  un « ancien » FRERES MUSULMAN IRAKIEN

http://www.liberation.fr/societe/2012/04/08/islam-de-france-les-fruits-amers-de-luoif_809194

http://www.saintdenismaville.com/iesh-une-faculte-islamique-a-saint-denis/

 

 

 

UN BESOIN DE CLARIFICATION s’impose M Macron  ces organisations sont elles dangereuses pour la France ?

Je n’ai pas les moyens de répondre mais  nous avons besoin d’une réponse claire des autorités

M. Macron a annoncé qu’il souhaitait davantage de transparence sur toutes les formes de financement du terrorisme et a annoncé, dans ce but, l’organisation d’une conférence internationale    début 2018.

Chiche

 

Cet article a été publié dans géopolitique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Comment les ennemis de nos amis  pourraient ils être nos amis ? Macron doit s’expliquer

  1. Ping : UN BESOIN DE CLARIFICATION s’impose M Macron ces organisations sont elles dangereuses pour la France ? | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  2. Ping : Honneur et Patrie | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s