Les étudiants de l’EM Lyon pris en otages

 

photo_dune_taupe

La diffusion de quelques minutes d’enregistrement sur plusieurs heures d’intervention de Laurent Wauquiez ne sera pas sans conséquences sur les étudiants et la notoriété de l’Em LYON ; les responsables de ce coup médiatique font des dégâts collatéraux que je condamne.

Il suffit de lire les commentaires sur les réseaux sociaux. Certains remettent en question l’intervention d’un homme politique dans l’école. Toutes les écoles le font et il ne s’agit jamais d’interventions intégrées dans la notation.

Dans sa lettre, Bernard Belletante le directeur se dit surtout mécontent du tollé suscité par l’enregistrement. « Enregistrer une personnalité sans l’en informer n’est pas une valeur early maker », Je note que cette absence d’éthique est par ailleurs un comportement illégal, contraire à notre règlement intérieur s’il s’agit d’un participant. La liberté exige une responsabilité collectives SI  nos intervenants extérieurs ne sont plus sûrs de la confidentialité de leur propos, ils pourront ne plus venir ce qui se fera au détriment de la diversité des personnalités qui viennent sur le campus. »

C’est bien là que se situe le cœur du problème, les réseaux sociaux s’en prennent au manque d’éthique des étudiants qui se seraient vendus au journaliste Paul Larrouturou .  En entreprise un tel comportement entrainerait des sanctions, et en école ?

Mais pourquoi accuser les étudiants, s’ils n’étaient pas d’accord avec Wauquiez rien ne les empêchait de se payer en direct l’homme politique, il n’y avait aucune incidence sur leur parcours.

J’aurai bien aimé assister à de tels cours et je connais des dizaines d’anciens qui n’auraient pas eu la langue dans la poche …

Sur le fond il serait indispensable que l’école contraigne TMC à lui fournir la totalité de l’enregistrement et que cet enregistrement soit intégralement accessible.

On ne peut extraire quelques minutes de leur contexte, une tirade extraite d’une plaisanterie perd son sens humoristique.

Seuls les étudiants témoins et ceux qui auront accès à l’ensemble peuvent juger.

Qui peut affirmer que c’est un étudiant qui a vendu la mèche…

Paul Larrouturou est un ami proche d’Emmanuel Macron selon Stéphane Bern

Bruno Bonnell, président de l’EMLyon et accessoirement député LREM vient de suspendre et même d’exclure toute possibilité d’enquête interne à venir suite aux enregistrements des échanges de Wauquiez avec les étudiants de cette école

L’école ne va « certainement pas » mener une enquête pour savoir lequel de ses élèves a enregistré les propos du président des Républicains à son insu.

Pourquoi donc?photo_dune_taupe

Il serait pourtant utile de libérer l’école de toutes ces manœuvres politiciennes et de cesser de prendre en otage les étudiants.

Que la  majorité et ses journalistes veuillent descendre Wauquiez, c’est de la politique , que les étudiants soient instrumentalisés , non…

 

Un ancien de LYON vient de m’écrire:

 les propos de Wauquiez divisent les anciens de l’EM Lyon (dont je fais partie).

 

Sans être fan de Wauquiez (et certainement pas de sa garde rapprochée), le concept d’enregistrement/fuite/montage me dérange. Le cours était facultatif, les étudiants étaient volontaires et triés sur lettre de motivation. Sachant cela, je trouve cette fuite un peu déloyal. Un article écrit a visage découvert lui aurait permis de partager son “dégout” – et surtout n’engager que lui, pas l’école.

 

Quant à la non-enquête/sanction à l’EM cela crée un dangereux précédent. Belletante s’est fait couper l’herbe sous le pied par Bruno Bonnell (accessoirement député LREM) qui a été plus rapide à dégainer (et par ailleurs en tant que président du CA, je pense que ce n’était pas son rôle de le faire). Belletante peut désormais difficilement s’y opposer sans rajouter un autre problème de coordination interne à l’EM. On a vraiment pas besoin de ça en plus. Aujourd’hui Wauquiez paie médiatiquement ses propos et la taupe n’est pas inquiétée. Demain, un autre élève qui fera qqc de contraire au règlement et pourra espérer le même traitement ? (il y a eu un cas intéressant à l’EDHEC à la fin des années 90).

 

Mon point central est l’image de l’EM Lyon qui en ressort ternie. Ce genre d’interventions marchent très bien à Paris depuis des années. De l’extérieur ça donne l’impression qu’à l’EM, les étudiants ne sont pas au niveau. Et à lire les articles qui sortent en ce moment, ils me donnent raison.

 

 

 

 

From: LE BLOG DE P

 

Cet article a été publié dans SCIENCES POLITIQUES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s