Quand l’automatisation est une connerie

N’accusez pas la mondialisation, Auchan  ne perdra pas de clients  car ces derniers ne peuvent faire leurs courses en Chine .Rien absolument rien sur le plan économique ne peut justifier le remplacement de l’homme par la machine  dans les grandes surfaces ou dans les stations essence . Les gains de productivité dans ces domaines ne sont rien d’autre qu’une manifestation du mal français.

Notre pays cumule toute une série de tristes statistiques:la concentration du commerce, l’autonomisation d’activités non menacées par la mondialisation

La CFDT du groupe Auchan mènera à partir de vendredi des actions de sensibilisation du public et des salariés pour protester contre une généralisation des caisses automatiques qui entraînerait selon elle la suppression d’environ « 2.000 emplois », ce que la direction d’Auchan dément.

« Les sections CFDT Auchan France ont décidé d’interpeller à nouveau les salariés et les +consommacteurs+ sur une nouvelle vague d’automatisation », indique mercredi la CFDT dans un communiqué, en estimant que ce projet d’automatisation généralisée se traduira par la suppression de « 1.500 postes 35H sur 3 ans », soit « plus de 2.000 emplois d’hôtesses de caisse », remplacées par des automates.

Consommateurs responsables? alors boycottez les caisses automatiques et les magasins qui les pratiquent…

Vous n’y perdrez pas Grande Distribution, courses dans un supermarche Auchan

La grande surface la moins chère de France,LECLERC de Bois d’Arcy  se vante à juste titre de refuser les caisses automatiques …

Hélas tous les Leclerc  ne font pas preuve de la même éthique

La concurrence existe et le consommateur peut sanctionner la bêtise Tout autre est la situation de la Poste  . Près de 5000 postes ont été supprimés à La Poste en 2014. Selon le bilan social, présenté ce jeudi au conseil d’administration, l’entreprise a recruté l’an passé 4525 personnes et enregistré 9289 départs, le différentiel étant de 4764 postes. C’est un peu plus qu’en 2013, où 4500 postes ont été supprimés dans le groupe, qui emploie plus de 230.000 personnes. «Nous avons recruté une personne pour deux départs, c’est un bon ratio dans un contexte comme le nôtre, assure un porte-parole de La Poste. Peu d’entreprises peuvent en dire autant.»

Triste mort pour la Poste, les bureaux ressemblent aujourd’hui  à ceux de l’ex URSS  avec files d’attente et désespoir de l’usager

Cet article a été publié dans économie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s