La nature cancerigene des injections covid se precise malheureusement, un scandale digne de celui du tabac.

comment faire accepter un produit nocif pour la santé ?

La réponse est très simple : faire approuver le produit par les docteurs. En effet, tout le monde a une confiance aveugle en son docteur pour les questions de santé. Hier des affiches , aujourd’hui des télétoubibs

Hier les publication scientifiques démontrant les dangers et aujourd’hui?

Encore et toujours des publications scientifiques censurées par les Fact checkers …

Il faut rappeler que les essais officiels n’ont pas abordé les risques de cancers. Depuis les publications se sont multipliées

CE QUE L ON SAVAIT EN OCROBRE2022

Les injections font vieillir les cellules à une vitesse accélérée, facilitent les cancers , une étude japonaise préconise un adjuvant anticancéreux si l’on veut POURSUIVRE LES VACCXXX

 Parmi les nombreux acteurs qui permettent à notre système immunitaire de lutter contre les maladies, les lymphocytes T peuvent être comparés à des soldats qui aident l’organisme à lutter contre les infections et d’autres maladies, y compris le cancer.

Toutefois, les cellules tumorales peuvent échapper à cette attaque en exprimant à leur surface une protéine appelée PD-L1. PD-L1 fonctionne comme un « panneau stop » et inactive les lymphocytes T avant qu’ils n’attaquent.

Le PD-L1 agit en se liant à des récepteurs appelés PD-1 et B7.1 situés sur les lymphocytes T. La liaison de PD-L1 avec l’un ou l’autre de ces récepteurs conduit à l’inactivation des lymphocytes T.

Cette liaison entre PD-L1 et ses récepteurs constitue donc une cible thérapeutique intéressante pour l’immuno-oncologie. En effet, le blocage de la protéine PD-L1 peut empêcher les cellules cancéreuses d’inactiver les lymphocytes T par le biais des récepteurs PD-1 et B7.1. Les lymphocytes T retrouvent donc leur rôle dans la détection et la destruction des cellules cancéreuses.

LA VACCINATION GENERE UNE FORTE HAUSSE DE LA PROTEINE DE MORT CELLULAIRE PROGRAMMEE

Hélène Banoun

@BanounHelene

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/36245120/ Augmentation des marqueurs de l’apoptose (SUICIDE cellulaire) sur des cellules immunitaires après vaccin Covid : une explication possible pour l’immunosuppression post-vaccinale?

Nos résultats démontrent une augmentation statistiquement significative (p<0,01) de l’expression de PD-L1 à la fois sur les granulocytes périphériques et les monocytes des individus vaccinés ( Figure 1 ; intensité de fluorescence médiane delta moyenne [MFI] 1,71 et 2,26, respectivement) par rapport au contrôle groupe d’individus sains non vaccinés 

La signification de l’expression de PD-L1 après immunisation est actuellement inconnue. La régulation à la hausse de PD-L1 pourrait simplement refléter la régulation immunitaire physiologique, mais d’un autre côté, elle pourrait également influencer le résultat des vaccinations ou l’incidence et le type d’effets secondaires. En effet, un rapport de cas récemment publié suggère que la régulation à la hausse de PD-L1 après la vaccination peut être corrélée à certains effets secondaires de la vaccination

Un récepteur de point de contrôle inhibiteur important est la protéine de mort cellulaire programmée 1 (PD-1, CD279) qui se trouve généralement sur les cellules T et également sur d’autres cellules comme les cellules B matures . Ses ligands, programmé mort-ligand 1 (PD-L1) et PD-L2, sont régulièrement exprimés sur les cellules présentant l’antigène comme les cellules dendritiques et les macrophages ; une régulation à la hausse de PD-L1 est observée après activation des monocytes et des granulocytes 

la régulation à la hausse de pdl1 entraînera donc une immunosuppression…

L’expression aberrante du ligand-1 de mort programmée (PD-L1) dans les cellules tumorales favorise la progression du cancer en supprimant l’immunité contre le cancer .

Une expression marquée de PD-L1 a été rapportée dans divers types de cancers humains et de cellules immunitaires infiltrant les tumeurs.

https://t.co/x9LPv8l7QK

La voie JAK/STAT est impliquée dans la régulation à la hausse de l’expression de PD-L1 dans les lignées cellulaires du cancer du pancréas

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26762740/

Immunologie et immunothérapie du cancer du sein : ciblage de la protéine de mort cellulaire programmée-1/protéine de mort cellulaire programmée ligand-1

https://t.co/2TIDjzRrSP

L’IFNγ induit la surexpression de PD-L1 par la signalisation JAK2/STAT1/IRF-1 dans le carcinome gastrique EBV-positif

https://t.co/xkNZuiFvxp

Augmentation of Immune Checkpoint Cancer Immunotherapy with IL18IL18 plus anti-PDL1 and anti-CTLA-4 Antibodies

Z Ma, W Li, S Yoshiya, Y Xu, M Hata… – Clinical Cancer …, 2016 – AACR

… It is of note that combination of IL18 and CTLA-4 or PDL1 … Although dual blockade of PDL1
and CTLA-4 pathways also … Although dual blockade of PDL1 and CTLA-4 signaling elicited …

Enregistrer Citer Cité 79 fois Autres articles Les 6 versions

Prostate cancer C5a receptor expression and augmentation of cancer cell proliferation, invasion, and PDL1 expression by C5a

R Imamura, S Kitagawa, T Kubo, A Irie, T Kariu… – The …, 2021 – Wiley Online Library

… PDL1 expression. To determine whether C5a affected the PC cell PDL1 expression, we
investigated the PDL1 … PC-3 cells expressed the PDL1 protein, and their production increased …

Enregistrer Citer Cité 10 fois Autres articles Les 3 versions

[HTML] europepmc.org

[HTML] Clinical significance of PDL1 and PD-L2 copy number gains in non-small-cell lung cancer.

Y Inoue, K Yoshimura, K Mori, N Kurabe, T Kahyo… – Oncotarget, 2016 – europepmc.org

… PD-1) and its ligand (PDL1), because PDL1 expression on tumor cells has limited … PDL1
and PD-L2 gene copy number gains using fluorescence in situ hybridization as well as PDL1 …

Enregistrer Citer Cité 107 fois Autres articles Les 9 versions

[PDF] oup.com

Therapeutic uses of anti-PD-1 and anti-PDL1 antibodies

GK Philips, M Atkins – International immunology, 2015 – academic.oup.com

… BMS-936559 is a fully human IgG4 antibody that inhibits binding of PDL1 to PD-1 and CD80
(which binds not only PDL1 but also CTLA-4 and CD28) with high affinity. In a Phase I trial …

Enregistrer Citer Cité 371 fois Autres articles Les 6 versions

[HTML] frontiersin.org

[HTML] Interferon-α up-regulates the expression of PDL1 molecules on immune cells through STAT3 and p38 signaling

AV Bazhin, K Von Ahn, J Fritz, J Werner… – Frontiers in …, 2018 – frontiersin.org

… and p38 activation with specific inhibitors prevented PDL1 up-regulation. Our findings … of
PDL1 expression and prove that IFNα induces STAT3/p38-mediated expression of PDL1 and …

Enregistrer Citer Cité 81 fois Autres articles Les 10 versions 

[HTML] frontiersin.org

[HTML] Regulation of GVHD and GVL activity via PDL1 interaction with PD-1 and CD80

K Cassady, PJ Martin, D Zeng – Frontiers in immunology, 2018 – frontiersin.org

… Our group has carried out experiments to elucidate how PDL1/CD80 interaction impacts
PDL1/PD-1 interaction. First, we found that PDL1/CD80 interaction augments the expansion …

Enregistrer Citer Cité 25 fois Autres articles Les 5 versions 

[PDF] ascopubs.orgFull View

Meta-analysis of PDL1 expression as a predictor of survival after checkpoint blockade

A Arfe, G Fell, B Alexander, MM Awad… – JCO Precision …, 2020 – ascopubs.org

… imposed that ICIs’ benefits on OS could not decrease as the PDL1 expression level increases
(eg, that the ΔRMST in the 0%-1% PDL1 class can only be equal to or lower than that in …

Enregistrer Citer Cité 9 fois Autres articles Les 3 versions

[HTML] sciencedirect.com

[HTML] NAD+ metabolism maintains inducible PDL1 expression to drive tumor immune evasion

H Lv, G Lv, C Chen, Q Zong, G Jiang, D Ye, X Cui, Y He… – Cell metabolism, 2021 – Elsevier

… metabolism enhances IFNγ-induced PDL1 expression and drives tumor … PDL1 checkpoint
blockade and NAD + augmentation sensitizes immunotherapy-resistant tumors to anti-PDL1 …

Enregistrer Citer Cité 57 fois Autres articles Les 5 versions

Rôle pronostique et prédictif du PDL1 plasmatique dans les cancers bronchiques non à petites cellules de stade avancé traités par nivolumab

A Costantini, C Julie, C Dumenil… – Revue des Maladies …, 2018 – Elsevier

Rôle pronostique et prédictif du PDL1 plasmatique dans les cancers bronchiques non à
petites … L’objectif de ce travail est d’explorer l’intérêt du PDL1 plasmatique (PD-L1p) comme …

Enregistrer Citer Autres articles

PDL1 dans les exosomes circulants de patients atteints de mélanome: un nouveau biomarqueur?

C Nardin, M Cordonnier, G Chanteloup… – … de Dermatologie et de …, 2020 – Elsevier

… PDL1 dans les exosomes de lignées cellulaires de mélanome (B16F10, SK-MEL-2). Les
Exo-PDL1 … Cependant, les variations de taux d’Exo-PDL1 (ΔExo-PDL1) étaient corrélées à …

Enregistrer Citer Autres articles

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour La nature cancerigene des injections covid se precise malheureusement, un scandale digne de celui du tabac.

  1. Juen dit :

    Bonjour
    Il ne faut surtout pas comparer une injection thérapeutique dont on ne connais pas la composition et qui à été plébiscité sur tous les médias mainstreams H 24, dont la propagande l’a rendu quasi obligatoire et le fait de fumer qui est un choix délibéré….

    J’aime

    • herve_02 dit :

      Ah, non ne comparons pas le comparable.

      le tabac a été accepté car présenté comme sain et sans danger, le vaxXxin a été « accepté » car présenté comme sans danger et protecteur. Personne ne force à fumer et personne ne force (sauf population concernée) à se vaxXxiner… c’est la même chose en fait.

      des choix individuels biaisés par une propagande médicale.

      J’aime

      • Cristobal dit :

        Les Poppers, Cause Cachée du SIDA — Jusqu’à la découverte du VIH (HIV), il n’y avait aucun doute : la chute de l’immunité était directement liée à un mode de vie excessif, combinant une toxicomanie dévastatrice à une sexualité débridée dans la très grande majorité des http://reference.rethinkers.net/Aids_Poppers_Neo_2011.pdf

        LES DIX PLUS GROS MENSONGES SUR LE SIDA: Interview du Professeur Etienne de Harven et de Monsieur Jean-Claude Roussez (ainsi que du Professeur Luc Montagnier, Prix Nobel de science médicale 2008). Une émission proposée et présentée le 5/5/10 sur NoName TV par Bahran depuis le Bureau de la Dissidence.

        J’aime

      • Mireille dit :

        Non, absolument RIEN, aucun danger , aucune peur, ne force à fumer. Par contre on peut avoir peur du Covid et se faire vacciner. Ce n’est pas la même chose. Pour ma part, je suis fière d’avoir résisté aux deux…

        J’aime

    • Landry Caussanel dit :

      Les fabricants de tabac ciblent les jeunes, au moment où ils s’émancipent de leur parent, le tabagisme prends racine, dans la période la plus troublé. Le tabagisme serait quasi inexistant, si l’on coupait l’accès au tabac et à sa publicité au moins de 20 ans ( marketing tabac cible)
      Après l’addiction est là. Nous sommes dans la société de la dépendance, et il y n’y pas que le tabac…
      Bien à vous

      J’aime

  2. Jean-Marie GLANTZLEN dit :

    Si votre médecin, aussi sympa soit-il, n’est pas dépasteurisé, votre confiance doit être prudemment limitée.

    A fortiori s’il n’a pas au moins survolé les deux tomes (1184 pages) résumant le travail impressionnant de Dawn LESTER et David PARKER « Qu’est-ce qui nous rend réellement malade ? Pourquoi tout ce que nous croyons savoir sur la maladie est faux ». Editions Nouvelle Terre

    NB. La table des matières étant très détaillée, il n’est donc heureusement pas nécessaire de tout lire

    J’aime

  3. Christophe Nicolas dit :

    Oui, c’est bien vu de la part de ces chercheurs car il était bien certain que le corps réagirait à une maladie auto-immune, la plupart du temps, par une immunosuppression sous bien des aspects donc celui présenté.
    L’organisme ne se laisse pas détruire, il réagit dès qu’une situation biologique sort des clous puis il s’adapte comme il peut avec une perte de santé et une baisse de l’espérance de vie au final.

    Christine Cotton a bien vu que les rapports Pfizer cachait une baisse immunitaire en écourtant la durée d’études et par d’autres entourloupes. La Dress cachait aussi ces faits en voulant faire porter le chapeau des hospitalisation aux non-vaccinés, les sous estimant en chiffres ce qui fait dévirer le risque sur eux, s’alignant ainsi sur les slogans pour se faire vacciner débités dans les médias, slogans venant directement des conseillers de l’Elysée.

    Je propose le nouveau slogan :
    « Un vaccin qui aboutit à une immunosupression est tout de même un comble.  »

    Une thérapie à répétition de ce style amène le patient au Sida aussi surement que les partouzes homosexuelles sous poppers ou la transfusion sanguine de sang contaminé.

    Qu’en pense le porte parole du gouvernement ?
    Qu’en pense le conseil constitutionnel ?
    Qu’en pense l’Elysée ?

    Qui ont injecté 25000 enfants avec des doses pour adultes de mai à décembre 2021 ?

    https://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/france-le-dernier-pays-qui-ne-95962

    J’aime

    • Christophe Nicolas dit :

       » les rapports Pfizer cachaient »

      J’aime

    • herve_02 dit :

      > Ce style amène le patient au Sida aussi surement que les partouzes homosexuelles sous poppers ou la transfusion sanguine de sang contaminé.

      C’est une assertion intéressante… MAIS elle implique que le virus du sida existe ET que la contamination existe… ce qui ne semble pas faire consensus ici bas. 🙂

      non, je ne cherche pas la merde 😉

      J’aime

      • Sllg dit :

        Il parle du SIDA, pas du VIH. Rien à voir. Par besoin de virus pour choper le SIDA, un vaccin peut te le déclencher.
        SIDA = syndrome d’immunodéficience acquise
        VIH = virus

        J’aime

  4. WIl led dit :

    De fait les Pharma n’auront pas eu besoin de faire plus d’études sur leurs poisons puisque les études sont menées par d’autres … un peu à l’image des bouteilles qui de verre consignées et à la charge des producteurs sont devenues plastiques à recycler sur l’argent public ! Monde de merde 💩

    J’aime

  5. K2r dit :

    Comme l’a souvent expliqué le Pr Perronne, dont on n’est pas obligé de partager le soutien de la vaccination en général, les injections sont des thérapies géniques en l’absence de pathologie. Ce ne sont pas des vaccins. Les risques d’effet nuisibles étaient évidemment élevés et d’ailleurs une planche de présentation brièvement visible sur une vidéo des labos montrait qu’une vaste liste avait été anticipée. L’augmentation des cancers nouveaux ou réactivés peut difficilement ne pas être attribué à ces injections. Comme on sait que la composition de celles-ci était extrêmement variable, il est possible que seule une faible partie des injectés l’aient été avec des quantités significatives de produits actifs. Ça inclut les ARNm complets, les morceaux d’ARN, les nanoparticules et semble-t-il du graphène, entre autres. Ça doit donc être un peu compliqué de déterminer la toxicité respective de chaque constituant. De toute façon, il n’y a aucune raison rationnelle à se laisser injecter librement ces produits.

    J’aime

  6. Bianchi Françoise dit :

    Projet mortifère.

    J’aime

  7. Ping : La nature cancerigene des injections covid se precise malheureusement, un scandale digne de celui du tabac…. Merci au blog de notre ami Gibertie – PAGE GAULLISTE DE RÉINFORMATION . LES MÉDIAS NOUS MANIPULENT ET NOUS MENTENT, SACHONS TRIER L

  8. Ping : 92% des soignants refusent leur nouvelle dose de vaccin. Florian se demande si Braun et Macron vont les virer alors. Pas de quoi rire en attendant car rappel : 87% de nos couillons de jeunes des smartphones ne vont pas voter (ils ont perdu en une généra

  9. Ping : Borne-EDF félicite les froncés qui cessent de consommer du courant et caillent ; passons. Hollywood rend moins bête (suite) : découvrez ‘Ils vivent’ de John Carpenter, tourné en 1988. Les ET ont pris le pouvoir sur la terre et nous tienn

  10. Turbet dit :

    que pensez vous des risques liés a une transfusion de sang en ce moment?

    J’aime

  11. Ping : Borne-EDF félicite les froncés qui cessent de consommer du courant et caillent ; passons. Hollywood rend moins bête (suite) : découvrez ‘Ils vivent’ de John Carpenter, tourné en 1988. Les ET ont pris le pouvoir sur la terre et nous tienn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s