Leurs injections toxiques font chuter de moitié les possibilités de grossesse et pour un jeune le risque d’en mourir est 9 fois plus élevé que pour la covid

Ils ont confessé ne pas avoir testé la transmissibilité mais nous savons que leurs toxiques font chuter les possibilités de grossesse et que pour un jeune le risque d’en mourir est 9 fois plus élevé que pour la covid . Les journalistes devraient réactualiser leurs données avec celles de la justice américaine. Dans l’essai Pfizer une femme enceinte sur trois vaccinées a perdu son bébé

REDUCTION SPECTACULAIRE DE LA POSSIBILITE DE GROSSESSE APRES UNE FECONDATION IN VITRO PENDANT LES TROIS MOIS QUI SUIVENT LA VAXXX

Le taux de grossesse après une fécondation in vitro est de 60% pour les non vaccinées ,de 34% pour les vaccxx de moins de trois mois , de 54% pour les plus de trois mois . On ignore l’impact de plusieurs doses

@BanounHelene

https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2797318

1ère dose de vaccin COVID-19 inactivé 60 j ou moins avant traitement par FIV a été associée à taux grossesse réduit. Pour FIV avec transfert d’embryons frais, il peut être nécessaire de retarder la procédure jusqu’à au moins 61 jours après la vaccination par le COVID-19.

 Le groupe vacciné (subdivisé en 4 sous-groupes d’intervalle de temps entre la première vaccination et le traitement de fécondation : ≤30 jours, 31-60 jours, 61-90 jours et ≥91 jours) et le groupe non vacciné.

Il y avait 667 patients vaccinés et 2385 patients non vaccinés qui ont subi un transfert d’embryon frais. Le taux de grossesse en cours a augmenté avec l’intervalle de temps dans chaque sous-groupe de vaccination et le groupe non vacciné (34,3 %, 36,2 %, 51,4 % et 56,3 %, respectivement, et 60,3 % dans le groupe non vacciné) (

Par hospitalisation COVID-19 évitée chez les jeunes adultes précédemment non infectés, nous prévoyons 18 à 98 événements indésirables graves, dont 1,7 à 3,0 associés au rappel. cas de myocardite chez les hommes et 1 373 à 3 234 cas de réactogénicité de grade ≥ 3 qui interfèrent avec les activités quotidiennes. Compte tenu de la forte prévalence de l’immunité post-infection, ce profil bénéfice/risque est encore moins favorable. 

par hospitalisation COVID-19 évitée chez les jeunes adultes précédemment non infectés, nous prévoyons 18 à 98 événements indésirables graves, dont 1,7 à 3,0 associés au rappel. cas de myocardite chez les hommes et 1 373 à 3 234 cas de réactogénicité de grade ≥ 3 qui interfèrent avec les activités quotidiennes. Compte tenu de la forte prévalence de l’immunité post-infection, ce profil bénéfice/risque est encore moins favorable. 

 LES DONNEES DE L’ESSAI PFIZER FOURNIES PAR LA JUSTICE AMERICAINE

ON DECOUVRE QUE 50 FEMMES ONT ETE VACCINEES 37 SUIVIES SANS DOUTE PENDANT QUELQUES SEMAINES. 11 ONT PERDU LEUR BEBE

Le sort des grossesses de 13 est inconnu

Le risque de décès avec « vaccin » covid »est au moins 9 x supérieur au risque de décès avec coronavirus chez les moins de 18 ans !

https://rumble.com/vzbmih-risque-de-dcs-avec-vaccin-covid-au-mois-9-x-au-risque-de-dc-corona-chez-moi.html

voir la video du dr AGRET

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Leurs injections toxiques font chuter de moitié les possibilités de grossesse et pour un jeune le risque d’en mourir est 9 fois plus élevé que pour la covid

  1. Ping : Leurs injections toxiques font chuter de moitié les possibilités de grossesse et pour un jeune le risque d’en mourir est 9 fois plus élevé que … – Qui m'aime me suive…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s