LA PRESSE LIBRE QU’ILS ASSASSINENT/ ILS VEULENT TUER FRANCE SOIR

Bien peu de titres ont su garder leur indépendance, France Soir est l’un des derniers.

Le tribunal de commerce de Paris a pris une bien curieuse décision à l’encontre de France Soir, qui se plaignait d’avoir été arbitrairement banni par Google : déboutant France Soir, le tribunal a condamné le plaignant aux dépens records de 70.000€. Du jamais vu dans l’histoire judiciaire pour une affaire de ce type !

Même si France Soir fait appel, l’exécution provisoire oblige le titre à s’acquitter de cette somme impressionnante… qui constitue une mesure financièrement punitive de nature à menacer l’existence de ce prestigieux titre de la presse française. Xavier Azalbert explique en quoi cette décision est une menace pour la liberté de toute la presse…

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/09/27/xavier-azalbert-une-sanction-financiere-inedite-menace-lexistence-de-france-soir-et-de-la-presse-libre/

L’essayiste Idriss Aberkane a reçu le 22 septembre sur sa chaine YouTube Xavier Azalbert, directeur de la publication de FranceSoir, dans le cadre d’un entretien fleuve de près de deux heures à propos de la presse libre, libre de conflits d’intérêts, et du procès de Google contre le journal, censuré par le géant américain. L’occasion pour M. Azalbert de développer sa vision sur le rôle d’un média « leader de tendances », synonyme de « contrariant », dont la fonction tient principalement au traitement de sujets d’actualité peu, voire pas évoqués par les médias mainstream, qu’il qualifie de « suiveurs de tendances ». Une tendance à traiter une actualité précise sous un angle monoforme dans un cadre rigide qui vise le maintien de la prédominance de la pensée unique. Quels sont les défis rencontrés par la presse libre ? Réponses dans la vidéo ci-dessous.

https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/xavier-azalbert

C’est à un « Défi de la vérité » exceptionnel que s’est prêté Xavier Azalbert, directeur de la publication de FranceSoir, puisqu’il a, une fois n’est pas coutume, pris le fauteuil de l’invité pour répondre aux questions de Wolf Wagner. Journaliste indépendant, ce dernier a collaboré avec notre média, notamment sur les mouvements sociaux et les libertés publiques, deux de ses sujets de travaux. Nous avions notamment publié Sécurité globale : la loi de tous les dangers pour la démocratie ou son enquête « Chiffres des manifestations : entre manipulation et communication« .

C’est donc en confiance mais sans complaisance qu’il interviewe Xavier Azalbert sur les différentes polémiques qui ont accompagné FranceSoir, en particulier depuis deux ans. S’appuyant sur un édito à charge de Nicolas Poincaré (janvier 2021), sur le « Le Défi de la vérité » originel et pilote où le directeur de FranceSoir répondait aux questions de Christophe Kulikowski, ainsi que sur la page Wikipédia de FranceSoir, réceptacle de nombre d’attaques, Wolf Wagner l’invite à donner son point de vue sur ces procès faits à un organe de presse.

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour LA PRESSE LIBRE QU’ILS ASSASSINENT/ ILS VEULENT TUER FRANCE SOIR

  1. Ping : LA PRESSE LIBRE QU’ILS ASSASSINENT/ ILS VEULENT TUER FRANCE SOIR – Qui m'aime me suive…

  2. Carolyonne89 dit :

    A reblogué ceci sur La vérité est ailleurset a ajouté:
    Le tribunal de commerce de Paris a pris une bien curieuse décision à l’encontre de France Soir, qui se plaignait d’avoir été arbitrairement banni par Google : déboutant France Soir, le tribunal a condamné le plaignant aux dépens records de 70.000€. Du jamais vu dans l’histoire judiciaire pour une affaire de ce type !

    J’aime

  3. UBU dit :

    voilà ce qui arrive quand la presse ne chante pas les louanges de Jupiter
    Encore une magnifique preuve de ce qu’est devenue la justice dans la macronie bananière …. une justice aux ordres
    Drôle de conception de ce qu’est la DEMOCRATIE

    Aimé par 1 personne

  4. Carolyonne89 dit :

    « ON » veut encore et toujours plus museler la vérité, et ce en tous domaines, car ils deviennent tous sensibles.. j’ai connu FRANCE SOIR lorsque je travaillais à Paris, juste à côté et même régulièrement avec eux. A l’époque nous ignorions toutes ces « manigances et propagandes jusqu’au boutisme », mais déjà il y avait une énorme différence entre ce journal et son principal concurrent de l’époque « Le Figaro »! Et c’est tout à l’honneur de France Soir de persévérer dans cette voie, soutenons les, ils en ont bien besoin !

    Aimé par 1 personne

  5. DUBOIS Jean Pierre dit :

    Veuillez lancer une pétition

    J’aime

  6. Ping : LA PRESSE LIBRE QU’ILS ASSASSINENT/ ILS VEULENT TUER FRANCE SOIR – PAGE GAULLISTE DE RÉINFORMATION . LES MÉDIAS NOUS MANIPULENT ET NOUS MENTENT, SACHONS TRIER LE BON GRAIN DE L IVRAIE

  7. K2r dit :

    Ça en dit long sur le régime.

    Aimé par 2 personnes

  8. JEAN-LUC dit :

    J’apprécie Xavier Azalbert qui, de formation scientifique, donne un éclairage qui vient avantageusement se substituer aux discours de journalistes comme Cohen ou Poincarré qui ont un avis sur tout et des connaissances sur rien.
    La plupart des journalistes aujourd’hui, se contentent de relayer les dépêches AFP sans amener la moindre analyse, fruit d’un peu d’investigation.
    Ils ne font que relayer la voix de leurs maîtres, propriétaires milliardaires des médias mainstream.
    Tout ce qui ne va pas dans le sens de la vérité officielle est qualifié de complotisme.
    C’est ainsi que se met en place une pensée totalitaire intolérante et incompatible avec toute pensée et recherche scientifique.
    Le journalisme d’investigation au-dessus de la ceinture a disparu du paysage audio-visuel.
    Raison pour laquelle les médias ont perdu toute crédibilité.
    Merci à Xavier Azalbert de lutter en faveur de l’expression d’un véritable pluralisme.

    Aimé par 2 personnes

    • Carolyonne89 dit :

      Oui les dépêches de l’AFP on voit que tous les médias mainstream les publient sans même prendre le temps de vérifier et de modifier une seule virgule, ce ne sont pas des journalistes, ils ne font que la mise en page à leur sauce avec photos.. pitoyable, pourtant c’était un beau métier celui de journalistes il fut un temps.. lointain !

      J’aime

  9. chollet dit :

    Maryvette
    Oui, aujourd’hui un grand nombre se comporte comme les enfants à l’école, il faut avoir les mêmes anoraks, basquettes pour se sentir comme les autres ; il en est de même pour une trop grande partie des adultes, c’est le plus grand nombre qui a raison, elle regarde où et comment la majorité se comporte… Les autres sont complotistes !!! (sachant qu’un complotiste ne dévoile jamais son complot, alors réfléchir c’est trop demandé ?..). Aujourd’hui les fous diraient est ce bien nous les fous ou bien ce sont les autres qui le sont. N’en serions nous pas là ? Réfléchir, le bon sens n’est plus de mise actuellement. Il y a pourtant énormément d’éléments qui nous alertent, et encore, personnellement je dois être bien loin du compte, d’avoir tout repéré… Encore trop de personnes avalent tout sans se poser la moindre question, pourtant ils ne sont pas bêtes, il faut juste réfléchir… Et surtout, si on nous présente ce qui semble « une bonne loi, une bonne idée etc…, dites vous simplement qu’est ce que cela cache ? Maintenant je doute de tout mais peut être pas assez encore malheureusement.

    Aimé par 2 personnes

  10. Maryvette dit :

    Maryvette
    Il faut bouder GOOGLE supprimer ses comptes … Aujourd’hui et, cela l’est particulièrement depuis ces 3 dernières années, on ne trouve plus ce qu’on recherche, c’est l’imposition de « faits, de définitions qq fois, d’analyses, etc.. du choix personnel et politique de GOOGLE. Aujourd’hui plus d’intérêt à faire des recherches, ou si minimes… que cela ne vaut pas la peine d’en parler, de s’y intéresser. C’est un lavage de cerveau en grande partie dans bien des domaines.

    Aimé par 1 personne

  11. Jean Sentrais dit :

    Il est utile de rappeler que, lorsqu’un service est « gratuit » sut le web, c’est vous qui en êtes la marchandise ! Vous êtes réduits au titre et à la fonction subordonnée aux intérêts supérieurs du grand maître du jeu.

    Puis, Xavier Azalbert (que j’adore !) octroie d’emblée à Google une valeur de « service public » démocratique, presque gaullienne ; je suis navré de lui dire qu’il se trompe largement.

    Puis, il ne peut ignorer qu’en organisant, en alimentant son action de ré-informer il participe d’un échiquier, d’un faisceau de forces souvent contraires dont les intérêts sont opposés, et qu’il ne peut espérer y gagner tous ses (admirables) combats.

    Ensuite, et enfin, se plaindre d’un « bannissement » ou d’un « défaut d’éclairage » par Google, c’est lui conférer, lui attribuer beaucoup trop d’importance, en somme. Ainsi, Xavier Azalbert devrait mener meilleure pour nous instruire qu’il existe beaucoup d’autres plate-formes et moteurs de recherche sur le web. Différents de Google, auxquels il serait opportun d’offrir quelque bonne publicité en taisant celle faite aujourd’hui à Google qui demeure omnipotent et plénipotentiaire …

    Avant d’assigner Google en justice pour discrimination et déloyauté en vertu d’une information présumée libre et éclairée, je lui aurais conseillé de s’abstenir, pour les raisons que je viens d’évoquer. Et de conclure qu’il commettrait une faute stratégique dommageable, notamment par un aveu d’allégeance à son maître-et-dieu : Google.

    Aimé par 2 personnes

    • Ahmed Allor dit :

      Soit, si on veut… Le problème n’est pas tant d’avoir perdu, le problème est la sanction d’avoir osé défier Google…. Venant d’un tribunal français , envers un contribuable français (qui contribue) contre un non contribuable américain ( qui ne paye pas d’impôts en France), la pilule peut être amère pour Azalbzert et pour beaucoup de contribuables français!!!
      Ensuite, en décembre 2019 (quand il y avait encore un peu de raisonnement) la commission de la concurrence a infligé une amande de 150 M€ à google pour abus de position dominante et à enjoint la condamnée à clarifier les règles de bannissement des comptes (entre autre).
      Hors , de ce que j’en ai entendu, les motifs de bannissement de France Soir sont plus que douteux et Google s’impose en grand expert médical alors qu’il n’en n’a ni la légitimité, ni la capacité, ni donc le droit, pour bannir une présentation objective…. Le délit d’abus de position dominante est flagrant!
      Condamnable donc. Au lieu de ça, Google est littéralement récompensé! C’est trop fort de café non?

      J’aime

      • Jean Sentrais dit :

        C’est là et ici que l’on comprend que ni la France ni l’UE ne sont souveraines en leur pseudo territoire …

        Cependant, être réduit et asservi aux intérêts US ne signifie pas qu’il faudrait se laisser choir. Mais qu’il faut user d’une autre stratégie « guerrière », celle du contournement de l’obstacle : l’art de la guerre n’enseigne pas qu’il soit utile de se fracasser la tête comme un mur, puis de souffrir et de mourir en héros romanesque …

        J’aime

    • Carolyonne89 dit :

      Déjà Mozilla, Opéra, ce serait bien… Mais Google est tellement puissant… Difficile d’y échapper tout le temps

      J’aime

      • Jean Sentrais dit :

        Je parle de moteurs de recherche (pas de navigateurs) disponibles et différents de Google : Qwant, Ecosia, Duckduckgo, … dont leur politique n’est pas hégémonique et outrancièrement commerciale, et sectaire par le fait de servir exclusivement les intérêts une puissance globale étrangère (la situation en Chine est comparable).

        Même les quidams ricains se méfient de Google (Alphabet) et de Bing (microsoft) ! et ont élaboré d’excellentes alternatives pour un surf allègre du web …

        Aimé par 1 personne

      • Carolyonne89 dit :

        Ah Oui ok j’avais mal compris, merci, effectivement c’est plus fiable

        J’aime

      • Robert Moreau dit :

        Je navigue avec firefox, et ça marche super bien. Pas besoin de « gogole » !

        Aimé par 1 personne

      • Carolyonne89 dit :

        Oui c’est vrai firefox est un bon navigateur effectivement, je vais regarder pour l’installer ça fait un moment que j’y pense mais ne le fais pas…merci👍

        J’aime

    • yvesdams dit :

      Absolument pas d’accord avec ce point de vue. France-Soir a absolument raison de vouloir lutter contre l’hégémonie de Google et nous devrions l’aider plutôt de lui conseiller de « s’écraser ».

      J’aime

      • Jean Sentrais dit :

        @yvesdams

        C’est exactement ce que je dis, vous le dites en d’autres mots.

        Toutefois, les forces en face (de FranceSoir, de vous, de nous) sont colossales : autant le savoir avant d’y foncer tête-baissée pour se la fracasser contre un mur ! puis souffrir et mourir en héros romanesque.

        Vous pourriez déplorer la position de monopole de Google, certes. Mais sans savoir que Google sert les intérêts stratégiques des USA (comme Facebook, etc.) et dispose de son soutien politique armé, vous vous exposez à être explosé comme les tubes de la Baltique …

        L’art de la guerre et de la puissance enseigne beaucoup de stratégies alternatives à un choc frontal.

        J’aime

      • yvesdams dit :

        Vu sous cet angle je suis d’accord, mais alors, comment s’y prendre pour ne pas rester inactif et passif ?
        Hypothèse et interrogation : si on réussissait à démontrer que les USA sont responsables des « accidents » de Nord stream 1 et 2 pourrait-on pousser l’UE à se dresser contre les USA, Google et YouTube deviendraient alors des parias de la même façon que les USA ? (Enfin ! c’est mon rêve).

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s