PEU IMPORTE L’AGE LA MORTALITE NON COVID DES BOOSTES EST BIEN PLUS ELEVEE QUE CELLE DES NON VACCINES

Le diable se cache dans les statistiques officielles. Ne recherchons plus dans les décès covid par statut vaccinal, elles sont soit non publiées (France depuis quelques semaines) soit faussées par la sous estimation du nombre de non vaccinés et surtout le classement des malades dans les 15j qui suivent l’injection parmi les non vaccinés.

Il faut être patient et plus subtil , s’interesser aux décès toutes causes et les ramener ensuite au statut vaccinal etpour 100 000 personnes années

LES DONNEES SUIVANTES METTENT LES 3 ET 4 DOSES DANS LA MEME CATEGORIE

Le travail effectué par THE EXPOSE est sans appel…

PEU IMPORTE L’AGE LA MORTALITE NON COVID DES BOOSTES EST PLUS ELEVEE QUE CELLE DES NON VACCINES MAI 2022

Pour 100000 personnes année

21,4 contre 14 pour les 18/39 ans

58 contre 82 pour les 40/49 ans

282 contre 332pour les 50/59

831 contre 1801 pour les 60/69

2081 contre 9417 pour les 70/79

5489 contre 14000 pour les 80/89

13000 contre 17000 pour les plus de 90 ans

Le 6 juillet 2022, quelques heures seulement avant que Boris Johnson n’annonce sa démission ent que Premier ministre du Royaume-Uni, l’ONS a publié son dernier ensemble de données sur les décès en Angleterre par statut vaccinal, qui peut être trouvé ici 

https://www.ons.gov.uk/peoplepopulationandcommunity/birthsdeathsandmarriages/deaths/datasets/deathsbyvaccinationstatusengland

LE DOSSIER EXCEL BRUT

Par exemple, il révèle qu’au cours de l’année écoulée, 9 décès sur 10 liés au Covid-19 concernaient la population vaccinée. Il montre également qu’en avril et mai 2022, 94 % des décès dus au Covid-19 concernaient la population vaccinée ; 90% d’entre eux faisaient partie des triples vaccinés.

 les taux de mortalité pour 100 000 sont les plus bas parmi les non vaccinés dans chaque groupe d’âge en Angleterre .

une personne sur 246 vaccinée contre le Covid-19 en Angleterre est malheureusement décédée dans les 60 jours suivant la réception d’une dose d’injection de Covid-19.

Au cours de chaque mois depuis le début de 2022, les 18 à 39 ans partiellement vaccinés et doublement vaccinés ont été plus susceptibles de mourir que les 18 à 39 ans non vaccinés. Les 18 à 39 ans triplement vaccinés ont cependant eu un taux de mortalité qui s’est aggravé d’un mois à l’autre après la campagne massive de rappel qui a eu lieu au Royaume-Uni en décembre 2021.

Nous voyons à peu près la même chose en ce qui concerne les 40 à 49 ans. Au cours de chaque mois depuis le début de 2022, les personnes de 40 à 49 ans partiellement vaccinées et doublement vaccinées ont été plus susceptibles de mourir que les personnes de 40 à 49 ans non vaccinées.

Le pire mois pour les taux de mortalité parmi les personnes partiellement et doublement vaccinées par rapport aux personnes non vaccinées a été février. Ce mois-ci, les 40-49 ans partiellement vaccinés ont 264% plus de risques de mourir que les 40-49 ans non vaccinés. Alors que les 40-49 ans doublement vaccinés avaient 61% plus de risques de mourir que les 40-49 ans non vaccinés.

En mai 2022, cinq mois après la campagne de rappel de masse, les 40-49 ans triplement vaccinés avaient 40 % plus de risques de mourir que les 40-49 ans non vaccinés, avec un taux de mortalité de 81,8 pour 100 000 parmi les triplement vaccinés. et un taux de mortalité de 58,4 chez les non vaccinés.

Encore une fois, nous observons exactement la même tendance chez les 50 à 59 ans que chez les 40 à 49 ans.

Au cours de chaque mois depuis le début de 2022, les personnes de 50 à 59 ans partiellement vaccinées et doublement vaccinées ont été plus susceptibles de mourir que les personnes de 50 à 59 ans non vaccinées.

Mai a été le pire mois pour les 50 à 59 ans partiellement vaccinés, car ils étaient 170% plus susceptibles de mourir que les 50 à 59 ans non vaccinés.

Alors que janvier a été le pire mois pour les 50-59 ans doublement vaccinés, car ils étaient 115% plus susceptibles de mourir que les 50-59 ans non vaccinés.

En mai 2022, cinq mois après la campagne de rappel de masse, les 50-59 ans triplement vaccinés avaient 17 % plus de risques de mourir que les 50-59 ans non vaccinés, avec un taux de mortalité de 332 pour 100 000 parmi les triplement vaccinés. et un taux de mortalité de 282,9 pour 100 000 parmi les non vaccinés.

Par conséquent, en mai 2022, les personnes non vaccinées âgées de 50 à 59 ans étaient les moins susceptibles de mourir parmi tous les groupes de vaccination.

Le graphique suivant montre les taux de mortalité mensuels standardisés selon l’âge selon le statut vaccinal chez les personnes âgées de 60 à 69 ans pour les décès non liés au Covid-19 en Angleterre entre janvier et mai 2022 –

Les 60 à 69 ans présentent exactement le même schéma que les 18 à 39 ans. Les doubles et partiellement vaccinés sont plus susceptibles de mourir que les non vaccinés depuis le début de l’année, et les triples vaccinés sont plus susceptibles de mourir que les non vaccinés depuis février.

Tous les autres groupes d’âge montrent un schéma similaire et vous pouvez le lire et le voir par vous-même  .

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour PEU IMPORTE L’AGE LA MORTALITE NON COVID DES BOOSTES EST BIEN PLUS ELEVEE QUE CELLE DES NON VACCINES

  1. nicolasbonnal dit :

    Churchill : je ne crois qu’aux statistiques que j’ai moi-même truquées.

    J’aime

  2. Ping : PEU IMPORTE L’AGE LA MORTALITE NON COVID DES BOOSTES EST BIEN PLUS ELEVEE QUE CELLE DES NON VACCINES – Titre du site

  3. Paul-Emic dit :

    et quel est le taux de la population vaccinée ? Je ne trouve pas les chiffres pour l’Angleterre seule.

    J’aime

  4. Marie dit :

    ça craint… Autour de moi, ils tombent comme des mouches. Mon frère qui a fait injecter mon père derrière mon dos, a fait une embolie pulmonaire et porte désormais un peacemaker. Et il ne va pas fort. Et pourtant, il nie que cela ait quoi que ce soit à voir avec sa troisième dose. Il m’affirme même que plein de gens dans nos ancêtres étaient fragiles de coeur. Ok… Première nouvelle. ça me fend le coeur moi, parce que j’aime mon frère malgré tout. Je bénis le ciel que mes enfants m’aient écouté. Ils se portent tous comme des charmes.

    J’aime

    • abfab dit :

      idem autour de moi. Tous les génies qui se faisaient les chantres du vaccin et me traitaient de parano nous quittent pour un monde meilleur dans une proportion qui ne laisse place au doute quant à la cause. Je passe sur les infirmes à vie suite à des maladies rares qui ne le sont plus.

      Aimé par 1 personne

  5. Ping : SAURIEZ VOUS RECONNAITRE L’AFFICHE AUTORISEE? | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  6. Ping : LA FRANCE EST ELLE AUSSI TOUCHEE PAR LA SURMORTALITE VACCINALE DE 10PUIS PLUSIEURS MOIS; mais les journalistes n’en parlent que pour juillet pour accuser la canicule | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  7. Ping : LA FRANCE EST ELLE AUSSI TOUCHEE PAR LA SURMORTALITE VACCINALE DE 10PUIS PLUSIEURS MOIS; mais les journalistes n’en parlent que pour juillet pour accuser la canicule – PAGE GAULLISTE DE RÉINFORMATION . LES MÉDIAS NOUS MANIPULENT ET NOUS MENTENT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s