ANTIBIOTIQUES ET VIRUS/ QUAND CESSERONT ILS DE PROFESSER DES ANERIES ?

Plus un journaliste (ou un médecin )est bête, plus il affirmera péremptoire que les antibiotiques n’ont aucun effet sur les virus. Ainsi les macrolides (azytromycine , ivermectine ) ne sauraient en aucun cas être efficaces contre la covid ou encore la doxycycline contre la variole du singe

Sans vaccin , point de salut contre les virus , même si les vaccins sont dangereux….

Et pourtant certains antibiotiques sont en même temps des antiviraux et surtout ils combattent les surinfections qui rendent les virus dangereux …

Une étude de 2018 établissait qu’un malade de la variole du singe avait vu son état s’améliorer avec de la doxycycline et avait pu quitter l’hopital

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6478227/

L’examen au centre médical Shaare-Zedek le 4 octobre a révélé que le patient était fébrile et avait une éruption maculopapuleuse non blanchissante sur son visage (Figure 1, panneau A), cou, tronc et membres inférieurs et supérieurs ; plusieurs lésions sur ses paumes et ses plantes; 2 ulcères à base érythémateuse sur la tige de son pénis ; et des ganglions lymphatiques hypertrophiés et douloureux bilatéraux dans son aine. Les résultats des tests sanguins ont indiqué une thrombocytopénie modérée (98 000 plaquettes/μL) et une hépatite légère. Une lésion sur la face postérieure de son bras gauche (Figure 1, panneau B) était suspectée d’être une escarre, ce qui évoque la possibilité d’une rickettsialpox. Le patient a donc été hospitalisé et a reçu de la doxycycline par voie orale. Son état s’est amélioré et le lendemain, il a reçu son congé avec de la doxycycline et des instructions pour rester isolé à la maison.

Par la suite la maladie évolue sous une forme cutanée,Le patient a reçu l’ordre de rester isolé dans sa résidence jusqu’à ce qu’il soit complètement rétabli. Quelques jours après son retour à la maison, les pustules se sont transformées en croûtes (0,3 à 0,8 mm de diamètre) et ont disparu (Figure 1, panneaux E, F). Parallèlement à la guérison, des anticorps contre l’orthopoxvirus et un titre d’anticorps neutralisants (50 % de titre de test de neutralisation de réduction de plaque = 134) se sont développés, comparables à ceux des humains vaccinés contre la variole ( 10 ). Il convient de noter que les croûtes prélevées sur le patient pendant la convalescence, puis homogénéisées et testées pour le virus monkeypox, contenaient des charges virales viables de 10 5 –10 7 PFU/croûte.

On lira dans la presse FRANCAISE que la doxycyclinde n’ eu aucun effet et que son état s’est dégradé… BEN NON LISEZ L’ARTICLE, la doxycycline n’ a pas fait disparaitre la variole du singe mais l’ a rendu INOFFENSIVE ( ajoutez de l’éosine sur les boutons.

https://www.tf1info.fr/sante/est-il-vrai-qu-il-n-existe-aucun-traitement-ni-la-doxycycline-ni-le-tecovirimat-pour-lutter-contre-la-variole-du-singe-2221217.html

LES VIRUS TUENT RAREMENT MAIS LES SURINFECTIONS QU’ils permettent TUENT…

ET LES ANTIBIOTIQUES COMBATTENT CES SURINFECTIONS…

Quand ma femmeet moi avons eu la covid nous avons utilisé le kit ZIVERDO qui contient du zinc de l’ivermectine et de la DOXYCYCLINE plus de la vitamine D . RESULTAT EXTRAORDINAIRE…

La doxycycline n’a pas été interdite le 25 mai 2022 par le ministère de la Santé. Mais l’arrêté pose qu’il n’y a pas de traitement préventif de la variole du singe sauf «à titre dérogatoire», pour des personnes contacts ou des professionnels de santé exposés, 2 vaccins.

La doxycycline est un antibiotique antibactérien de la famille des tétracyclines. Ce médicament est indiqué dans le traitement des infections à germes sensibles à la doxycycline dans leurs manifestations respiratoires, génitales, urinaires, cutanées, oculaires ou générales.

MAIS… pour éviter l’infection si les pustules sont purulentes et qu’elles éclatent, là on peut prescrire cet antibiotique.

La doxycycline où plus communément appelée « doxy » chez les militaires prévient du paludisme. Ça fait des années que les militaires en prennent quand ils partent dans des régions humides comme la Guyane ou le Mali. A prendre une fois par jours pour prévenir des formes graves…

DIDIER RAOULT

Les simplifications outrancières des messages de santé véhiculées par les médias amènent à des contresens qui malheureusement commencent à gagner même ceux qui pratiqueront la médecine. L’un des plus spectaculaires est celui de l’activité ou de l’inactivité des antibiotiques sur les virus. L’incompréhension remonte au XIXe siècle quand on a identifié pour la première fois l’antagonisme de microorganismes entre eux. Ainsi, les champignons – que l’on trouve dans le roquefort, le vin et la bière – empêchent la multiplication des bactéries pathogènes. Les Lactobacillus et les bactéries qui fermentent le lait ont une action identique. Elles le font par la sécrétion de produits à activité antibiotique qui, depuis le XXe siècle, ont connu une utilisation massive.

L’efficacité de ces antibiotiques sur les virus qui vivent à l’intérieur des cellules n’avait pas été évaluée, plus encore, la culture des virus au laboratoire se faisait avec l’aide d’un certain nombre d’antibiotiques qui permettaient d’empêcher la contamination artificielle – par souillure – des cultures. Ceci a amené à une dichotomie, bactérie-virus. Comme souvent les gens n’ayant qu’une connaissance partielle sont devenus les ayatollahs de l’incompatibilité antibiotique-virus. Celle-ci a même fait l’objet d’affiches diffusées dans tous les cabinets médicaux : on ne traite pas les infections virales avec les antibiotiques.

Or ce n’est pas si simple, d’abord on est en train de se rendre compte que de nombreux antibiotiques ont une activité antivirale. Ainsi, certains d’entre eux (le targocid, l’ivermectine) sont efficaces sur le virus Ebola et la plupart des membres de cette famille, mais ils n’avaient jamais été testés jusqu’à un passé récent !

Par ailleurs, les infections mêlent souvent virus et bactéries. C’est le cas des infections virales respiratoires. La plupart du temps, elles sont associées à des surinfections bactériennes ou à des co-infections, ce qui les rend plus graves. Des outils nouveaux montrent que près de 10 % des enfants qui se présentent aux urgences avec une infection virale respiratoire ont aussi une bactérie pathogène dans le sang ! Chez ces enfants, l’existence d’une forme d’infection sévère avec un virus dans la gorge doit entraîner la recommandation d’un traitement antibiotique ! De la même façon, une partie encore importante des gens qui meurent lors d’une grippe succombent d’une surinfection bactérienne. Il n’y a donc rien de condamnable dans le traitement d’une infection virale par un antibiotique.

https://d-10076887534277314953.ampproject.net/2205191749000/frame.html

Dernier élément, le rôle des microbes qui vivent sur nos muqueuses. Certains nous protègent des virus en sécrétant des molécules antivirales, comme les antibiotiques, d’autres, au contraire, favorisent l’entrée des virus. C’est le cas de ceux responsables d’atteintes digestives et de méningites (Entérovirus) chez lesquelles on a montré que la prescription d’antibiotiques empêchait le virus d’être pathogène (1). Tout ceci amène à avoir une réflexion plus nuancée que celle du discours simpliste :  discours « virus = pas d’antibiotique », qui, lui, date du XXe siècle !

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour ANTIBIOTIQUES ET VIRUS/ QUAND CESSERONT ILS DE PROFESSER DES ANERIES ?

  1. pujos dit :

    Il est bien sûr interdit de parler du pouvoir anti viral et anti bactérien des huiles essentielles

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : ANTIBIOTIQUES ET VIRUS/ QUAND CESSERONT ILS DE PROFESSER DES ANERIES ? – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

  3. JeanLouis 05 dit :

    D’accord avec votre analyse, comme souvent, mais juste une remarque, êtes vous sur que l’ivermectine est classé comme antibiotique ?

    J’aime

  4. Greg dit :

    Et encore une nouvelle ARNAQUE bien orchestré et sous couvert des ARS !! Résumé rapide : des petits épargnants achètent à crédit (150000€) une chambre dans un EHPAD avec garantie de très faible loyer lorsqu’ils seront résidents dans cet EHPAD. Mais avant qu’ils occupent leur chambre, le propriétaire de tout le bâtiment déménage son EHPAD ailleurs pour recommencer son arnaque et tous les propriétaires d’une chambre dans l’ehpad ont perdus toutes leurs économies et deviennent propriétaires d’une coquille vide dans un bâtiment fermé !! Les hauts fonctionnaires du ministère des la santé et les directions des ARS encaissent des pots de vin énormes et les arnaqueurs continuent tranquillement leurs activités criminelles avec le soutien des GVT successifs ! Plus c’est gros, plus ça passe !!

    J’aime

  5. K2r dit :

    Vous répondez à la question que j’avais posée il y a quelque jours sur la doxycycline et je vous en remercie. Il y a de la désinformation, mais aussi les bonnes informations sur la toile. Pierre Chaillot a analysé en termes de consommation l’effet délétère de la propagande anti-antibiotiques. Les méchantes langues diront que les « élites » veulent garder les bons produits pour elles.

    Aimé par 1 personne

  6. Michel C dit :

    Y a un certain Raphael qui ne se prend pas pour de la merde :

    J’aime

  7. Tom Dapi dit :

    Je ne dirais qu’une seule chose pour public averti:
    VIVE BECHAMP LE VRAI SACHANT ET STOP A PASTEUR L IMPOSTEUR!

    https://marchenry.org/2022/01/24/61bechamp-ou-pasteur/

    Vidéo claire , bien expliquée, https://cv19.fr/2021/06/02/le-culte-de-la-virologie-documentaire/

    Vidéo

    J’aime

Répondre à pgibertie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s