ZELENSKY: un bien étrange héros…

Certains ont décidé que les candidats à notre présidentielle devaient admirer Zélensky, ce nouveau Churchill… Mais ils se foutent de vous ! Il fut élu par les modérés et les russophones qui espéraient la fin des persécutions et de la corruption; il a joué la carte des nazis et des oligarques et refusé d’appliquer les accords de Minsk

Les infos qui suivent sont tirées de la presse qui fait parfois le job.

Quand des journalistes font leur travail, ce qui peut arriver , ils nous présentent une marionnette corrompue (40millions de S), admirateur du nazi Bandera . Derriere lui ,Igor Kolomoïski, un individu immonde et stupéfiant qui a accompli sa fortune aidée par une garde prétorienne nazie alors qu’il est juif, c’est le complice de BHL, et Zelenski est sa créature,

https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/economie-parallele-le-president-ukrainien-zelensky-dans-la-tourmente-des-pandora

En Ukraine, c’est le site d’investigation de Slidstvo.info qui, en participant au Consortium international des journalistes d’investigation (Icij), a sorti plusieurs documents impliquant le président Zelensky dans des tractations commerciales secrètes. L’un d’eux pointe ainsi l’achat par des compagnies offshore (une entreprise enregistrée à l’étranger), appartenant à sa société de production Kvartal 95, « de trois appartements dans le centre de la capitale britannique (…) pour une somme d’environ 7,5 millions de dollars », atteste Slidstvo.info. Les journalistes ont réussi à retrouver leur localisation exacte. Les deux premiers appartiennent à l’entreprise de Serhiy Shefir, premier assistant du chef de l’État. L’un, acquis pour 3 millions de dollars en 2018, est situé dans une maison appelée Chalfont Court, en face du bâtiment 221B Baker Street. Le second se trouve dans l’immeuble Clarence Gate Gardens juste à côté. Le dernier, détenu par le copropriétaire de Kvartal 95, Andriy Yakovlev, se situe à quelques mètres du palais de Westminster.

https://www.humanite.fr/monde/ukraine/ukraine-volodymyr-zelensky-piege-par-les-pandora-papers-723110

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/10/06/pandora-papers-une-onde-de-choc-mondiale_6097338_3210.html

Après la révolte du Maïdan, le début de la guerre civile au Donbass et l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, le président ukrainien Petro Porochenko promulgue, en mai 2015, les « lois de décommunisation (1) ». Elles punissent la promotion des idées communistes, interdisent les symboles soviétiques et élèvent au rang de « combattants pour l’indépendance » des groupes antisémites ayant collaboré avec les nazis : l’Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN), dont les milices participèrent à l’extermination des Juifs, et sa branche militaire, l’Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA), responsable entre autres du massacre de cent mille Polonais. L’une et l’autre bénéficient désormais d’un hommage national, le 14 octobre. Et chaque 1er janvier, à Kiev, une marche aux flambeaux honore la mémoire de Stepan Bandera, dirigeant de ces deux organisations et collaborateur du IIIe Reich. Ce sympathique tableau serait incomplet sans mentionner l’intégration à l’armée, en mai 2014, du bataillon Azov, une milice néonazie qui emprunte son emblème à la division SS Das Reich.

Issu d’une famille juive, le président Volodymyr Zelensky se tient à distance de cette fureur à laquelle on ne saurait résumer la vie politique ukrainienne. Mais tout de même : le 28 avril dernier, des centaines de personnes défilaient dans la capitale pour célébrer la division SS Galicie, formée de volontaires ukrainiens (2). Les médias français n’en ont soufflé mot — auraient-ils fait le même choix si le Kremlin avait autorisé un rassemblement néonazi sur la place Rouge ?

Aux États-Unis, l’observatoire du journalisme Fairness and Accuracy in Reporting (FAIR) a effectué un comptage éclairant : entre le 6 décembre 2021 et le 6 janvier 2022, le New York Times a publié 228 articles mentionnant l’Ukraine ; 9 comportaient le mot « nazi » sous une forme ou une autre ; et aucun ne faisait état du révisionnisme officiel, de la tolérance des autorités envers les mobilisations fascistes ou la présence de néonazis au sein des forces armées. Dans les colonnes du Washington Post, les chiffres étaient respectivement de 201, 6 et zéro. Or, notait FAIR, ces éléments « auraient sûrement un impact sur la formation de l’opinion publique américaine — du moins si le public en était informé ». Bien entendu, précisait l’association, « cela ne donne pas à la Russie le droit d’attaquer l’Ukraine, mais les médias américains devraient informer les Américains sur ce pays qu’arme l’argent de leurs impôts » (3).

Qu’en est-il en France ? Entre le 1er janvier et le 15 février 2022, sur les 152 articles mentionnant l’Ukraine parus dans Le Monde (dont 14 sans lien avec le conflit actuel), 5 comportaient le mot « nazi ». Deux évoquent le penchant fascisant de certains nationalistes, mais seulement pour signaler que Moscou instrumentalise la situation (8 et 11 février 2022). Un autre relatait la participation des milices ukrainiennes au génocide des Juifs, mais il s’agit… d’une recension d’un ouvrage sur l’histoire de la seconde guerre mondiale (21 janvier 2022). L’inventaire des colonnes du Figaro aboutit au même résultat : 171 articles mentionnent l’Ukraine (18 sans rapport avec la situation internationale), dont 8 comportent le mot « nazi ». L’un rend compte d’un livre sur l’extermination des Juifs en Europe et cite bien entendu l’Ukraine. Aucun n’informe sur des faits d’ordinaire jugés intolérables par la presse. Mais qui, parce qu’ils se déroulent dans un pays allié des Occidentaux contre la Russie, passent cette fois sans encombre le tamis moral des journalistes.

Pierre Rimbert

https://www.monde-diplomatique.fr/

BONNE SURPRISE: Guerre en Ukraine : parcourez les infox et les fausses images qui circulent depuis le début de l’offensive russe

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/03/04/guerre-en-ukraine-notre-guide-pour-detecter-les-infox-et-les-fausses-images_6116197_4355770.html#anchor=d_edito_35

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour ZELENSKY: un bien étrange héros…

  1. Ping : ZELENSKY: un bien étrange héros… | Qui m'aime me suive…

  2. Ping : ZELENSKY: un bien étrange héros… — LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE – La vérité est ailleurs

  3. Jean Sentrais dit :

    Daignons dresser quelque bilan du Régime de l’EMmerdeur, et de l’EMmerdeur soi-même dans le contexte dramatique de la Guerre Ukraine-Russie.

    L’EMmerdeur vient d’engager sa 4è Guerre en 5 ans : Guerre Énergie-Nourriture … en France et en Europe !

    Ainsi, pour mémoire funèbre :

    1
    Guerre Gilets-jaunes (des centaines de blessés graves, des milliers d’arrestation arbitraires …).

    2
    Guerre Covid : 135 mille décès « officiels » (chiffres excessifs mais pourquoi l’EMmerdeur s’en flatte-t-il ? sinon de nous rappeler que son interdiction des traitements préventifs précoces curatifs du covid était létale), dresser des Français contre des Français, mise au ban de la Société (pour mort sociale et professionnelle) de tous les non-vaxxinés ! Il est également opportun de rapporter en annexe la destruction systématique de l’Hôpital, les blessés graves et les décès dus à la vaxx ! Le désastre économique, psychique, fiduciaire (de la confiance) …

    3
    Guerre Ukraine-Russie : dresser dos-à-dos 2 cousins arrogants pour un carnage certain !

    4
    Guerre Énergie-Nourriture : 2 guerres-en-une (l’EMmerdeur Imperator sanglant de l’UE vit son « climax » US !) en organisant la pénurie sévère des ressources essentielles à la vie.

    Joli joli joli palmarès …

    Que sera la suite, en cas de réélection quinquennale ?

    Quant à Zelensky, qu’en penser : pusillanime en jeu de miroirs aberrants ? Le clone caché de notre EMmerdeur, pleutre et superfétatoire ?

    J’aime

  4. Ping : ZELENSKY: un bien étrange héros… | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE – Politique émois et moi

  5. Marcel dit :

    Après la capitalisation de l’eau, des sols, des denrées, des humains (santé?), bientôt l’air?

    Nous avons un aperçu des conséquences de cette guerre Ukraine-Russie: renforcer la domination des USA sous la complicité des globals leaders et des conservateurs (achat des terres dans le monde via blackrock, imposer son commerce, ses lois, la guerre dans le monde).

    La suite, profiter de la récession pour imposer la 4ème révolution industrielle numérique génétique robotique: remplacer 90% des ouvriers par des robots, fusion homme machine, agriculture robotisée dosée aux ogm et pesticides, guerre continue p.166 du forum économique mondial, Klaus Schwab «la quatrième révolution industrielle»: «La distinction entre guerre et paix, entre civil et combattant s’estompe de manière troublante. De même, l’espace conflictuel est de plus en plus à la fois local et global… Les armes autonomes, capables d’identifier leur cible et de décider d’ouvrir le feu sans intervention humaine, deviendront de plus en plus accessibles, remettant en cause les lois de la guerre.

    Militarisation de l’espace : si plus de la moitié des satellites sont à vocation commerciale, les satellites de communication jouent un rôle militaire de plus en plus important. Une nouvelle génération d’armes hypersoniques « planantes » est en train d’être mise au point, augmentant la probabilité que l’espace joue un rôle dans les conflits à venir et faisant craindre que les mécanismes actuels de régulation des activités aérospatiales ne soient plus suffisants.»

    Le rôle de la géo-ingénierie financée par Bill Gates pour imposer le conflit géo-politique, voir les aprentis sorciers du climat et signer la pétition https://www.change.org/p/ call for an international non use agreement on solar geoengineering

    Biden, Macron et leurs complices utilisent la même manipulation que le covidisme: des scénarios apocalyptiques, des chiffres hypothétiques afin de créer le conditionnement par la peur, pour ensuite élire le «sauveur» macron de la famine, de la guerre, de la maladie et renforcer le contrôle de la population via les passes.

    Les solutions: sortie de l’OTAN, révision des traités non favorables à la France, instauration de la démocratie directe participative par le Référendum Initiative Citoyen, le référendum révocatoire pour destituer tous ceux qui ne respectent pas la constitution des droits de l’homme.

    Pour une victoire écrasante de la gauche du peuple uni comme au Chili!
    #je suis marcel

    J’aime

  6. Greg dit :

    Joe Bidon, Will Schmidt, tous dégénérés ces amerlocks !!

    J’aime

  7. grayling dit :

    Monsieur Gilbertie,

    « Mais tout de même : le 28 avril dernier, des centaines de personnes défilaient dans la capitale pour célébrer la division SS Galicie, formée de volontaires ukrainiens”

    Des centaines, c’est pas des milliers, ni des millions, et en France aussi on a des manifs avec des centaines de fachos : pas une raison pour souhaiter que Poutine vienne faire le ménage chez nous à coups de missiles hypersoniques pour raser nos banlieues un peu trop chaudes ! ! !

    Quoi qu’en dise certains dont vous semblez vous revendiquer, ce n’est pas l’Ukraine de Zelenski qui a envahi la Russie de Poutine, et les morts Russes seraient bien vivants s’ils n’étaient pas allés tuer des Ukrainiens !

    Votre action est remarquable de sagacité en ce qui concerne le Covid, mais stupéfiant de cet obscurantisme soviétique renaissant dans la misérable personne de Poutine en ce qui concerne l’Ukraine.

    Et je n’ai aucune confiance envers les Etats-Unis du sénateur du paradis fiscal du Delaware pour autant !

    Point barre !

    Henri PERSAT grayling@laposte.net

    >

    J’aime

    • pgibertie dit :

      Je n’ai jamais soutenu Poutune mais après avoir enseigné la géopolitque pendant trente ans je peux vous assurer que les nazis, minoritaires n’existeraient plus si la paix revenait mais c ‘est la guerre depuis 2013 Ces nazis se filment eux mêmes et ils gangrènent l’armée et les institutions
      Je l’enseignait avant que Poutine soit au pouvoir

      J’aime

  8. Zander dit :

    Information et désinformation, fake news et sources vérifiées, enjeux politiques de tous bords, vendeurs d’armes et profits sur l’énergie notamment fossile ou gaz de schistes,…. la liste est longue pour occulter la souffrance des peuples victimes depuis les syriens jusqu’aux afghans, ouïgours, yéménites et aujourd’hui ukrainiens. Sans compter la famine qui s profile en Egypte, au Soudan, en à Madagascar ou en Erytrée, faute de céréales d’Ukraine ou de Russie, Quoiqu’il en soit, ces populations meurent ou sont blessées, déplacées, meurtries… et méritent notre soutien et notre compassion. Par voie de conséquence, inflation, montée vertigineuse des prix et pauvreté accrue des plus défavorisés avec pour corolaire, retour des grèves, gilets jaunes, blocage des réserves de carburants, exode des pays africains, etc.. etc… alors que les plus riches s’enrichissent de diverses façons opportunistes.
    Mais en attendant il y a urgence pour sauver ce qu’on peut encore pour la planète Seul vote utile possible et mobilisation urgente des citoyens si l’on ne veut pas voir décimer des millions de populations des pays du tiers monde, la montée des eaux et disparition de centaines de villes côtières, de millions d’espèces animales, de sécheresse et tornades dévastatrices… bref la fin de la domination de l’homme sur la Nature, et sa survie possible.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s