2021, un désastre sanitaire, autant de morts que l’an dernier mais plus à domicile , le flicage des médecins se paie très cher… Combien de pneumopathies non soignées baptisées covid?

A peine moins de morts de la covid en 2021 mais une surmortalité aussi forte qu’en 2020…50 000 morts de plus dont 34000 de plus … à domicile.La situation est catastrophique en EHPAD.Depuis plus de deux ans les plus vieux sont les principales victimes de l’interdiction des soins précoces , de l’absence des prises en charges pour toutes les pathologies respiratoires de l’hiver .

Didier Raoult fut le seul à lancer un appel pour un vrai vaccin , celui contre les pneumocoques

OFFICIELLEMENT AU MOINS UN DECES SUR 5 BAPTISE COVID N’A PAS ETE CONFIRME PAR UNE PCR POSITIVE

ON IGNORE COMBIEN D’AUTRES SONT COMBINES A UNE AUTRE PATHOLOGIE RESPIRATOIRE VERITABLE CAUSE DU DECES;

Les premières statistiques parlent, le flicage des médecins , les pressions contre la prescription de molécules simples , la téléconsultation, ont entrainé une dégradation de l’état des malades hospitalisés, un désastre pour les plus âgés abandonnés par l’hopital , mourant en ehpad ou à domicile de pathologies connues et non soignées, j’ignore si le Pfizer protège de la covid mais le doliprane ne sauve pas d’une pneumonie bacterienne

Seule une commission d’enquête indépendante pourrait lever le doute

Entre 660 et 670000 déces en France en 2021, le même nombre qu’en 2020, contre 613000 en 2019. La surmortalité est donc de plus de 8% et de 50000 personnes .

En 2020 One Word data donne 65 000 décès covid pour la France, 15000 de plus que la surmortalité , IL Y AVAIT DONC BIEN 15000 PERSONNES AU MOINS CLASSES COVID QUI SONT MORTES D AUTRE CHOSE

En 2021 la même source indique 60 000 decès Covid de plus… DONC TOUJOURS DES MILLIERS DE PERSONNES CLASSEES COVID MORTES D AUTRE CHOSE

Mais il y a plusieurs points qui posent problèmes…

LES INJECTIONS N’AURAIENT ELLES SERVI A RIEN?

DERRIERE LES MORTS COVID DES VIEUX MORTS SOUVENT D ‘AUTRE CHOSE ET SURTOUT DE MANQUE DE SOINS

UNE EXPLOSION DES DECES A DOMICILE!

En 2019 144000 Français sont morts à leur domicile ;

En 2020 ils sont 169000

En 2021 ils sont 178000 soit 34000 de plus soit 25% de plus et les deux tiers de la mortalite totale

La surmortalité concerne les plus vieux et non les jeunes comme si les premiers injectés étaient restés les plus vulnérables

    En 2020, 4690000 plus de 75 ans sont décédés contre 423000 en 2019 Leur surmortalité représente 90% de la surmortalité totale. Pour 2021 il faut attendre les chiffres consolidés mais il y aura bien plus de 460 000 décès pour cette catégorie d’âge

La covid n ‘est pas la seule impliquee dans la surmortaluté des plus fragiles :

Les hospitalisations pour maladies respiratoires et covid (750 000 par an en 2020 et en 2021) pour tous les âges ,sont à peine plus nombreuses que celles pour les seules maladies respiratoires avant la covid. Mais il y a plus de décès , des hospitalisations plus longues et plus de vieux qui meurent sans être hospitalisés… Comme si la disparition des soins précoces était responsable d’une dégradation de l’état des malades avant l’hospitalisations...

Une pneumopathie désigne une infection affectant les poumons et plus largement le système respiratoire. Elle peut être d’origine diverse, virale par exemple, mais la plupart du temps, c’est une bactérie, le pneumocoque, qui est en cause. Chaque année, 5 à 12 personnes sur 1000 sont concernées par cette maladie, potentiellement grave.

Parmi les signes les plus courants, on retrouve une toux, de la fièvre, des difficultés à respirer. Les antécédents du patient et la vitesse de survenue des symptômes orienteront le germe en cause. Par exemple, l’infection à pneumocoque survient le plus souvent chez des personnes de plus de 65 ans et se manifeste par une toux de début brusque associée à une fièvre élevée.

Une antibiothérapie dite « probabiliste » couvrant un maximum de germes est débutée sans attendre les résultats des prélèvements. Mais ça c’était avant…les téléconsultations et le prenez un doliprane

Combien de pneumopathies non soignée baptisées covid?

2 LES PRESSIONS FAITES SUR LES MEDECINS ET LES DIRECTIVES CONTRE LES SOINS PRECOCES RESPONSABLES D ‘ UNE SURMORTALITE DES PLUS FRAGILES

De nombreux Français sont hospitalisés faute d’avoir été soignés précocément, mais depuis plus de deux ans les plus de 80 ans sont sacrifiés, 5 décès covid pour une hospitalisation en soins critiques…

Le bénefice risque n’est sans doute pas suffisant pour les soins critiques mais pourquoi avoir interdit les molécules qui guérissent et évitent l’hospitalisation? Pourquoi des « médecins » ne délivrent ils que du doliprane? Pourquoi ?

Depuis plus de deux ans les plus vieux sont les principales victimes de l’interdiction des soins précoces , de l’absence des prises en charges pour toutes les pathologies respiratoires de l’hiver

Mais ont ils été soignés comme on pouvait le faire jadis contre les maladies respiratoires? Combien ont perdu la vie privés d’antibiotiques, d’oxygène ambulatoire? Combien de victimes du tout doliprane et du « ils sont trop vieux pour être soignés »….

Les plus de 80 ans représenteraient 2039 décès covid sur 3825 depuis le début janvier 2022 soit 54% du total . Mais la covid n’est que la partie émergée du scandale : officiellement ils meurent moins de la covid mais ils sont plus nombreux à mourir d’autre chose.

Même plus les cataplasmes et les ventouses de jadis, c ‘est le vaccin , le doliprane et la mort…

En 2020 les témoignages prouvent que les conséquences de l’abandon des soins pour le rivotril furent catastrophiques .. Le rivotril utilisé normalement contre l’épilepsie entraîne la mort d’une personne en détresse respiratoire et son utilisation paliative a été autotisée par Véran. En 2020 étrange correlation 30390 doses de rivotril utilisées en plus et à peu près le même nombre de surmortalité covid pour les plus de 80 ans…

En 2021 pour les six premiers mois même correlation pour 12423 doses de plus

En 2021 ce fut pire car il s’agissait alors de démontrer que les vaccins étaient efficaces contre les formes graves! Combien de vraies prises en charge!

Pour les plus jeunes l’absence de soins précoces conduit à l’hopital et beaucoup sont sauvés!

Mais l’hopital ne substitue pas à l’absence de soins précoces pour les plus âgés: pour eux , pas de soins précoces et c ‘est la mort!

Les plus de 80 ans non vaccinés qui décèdent de la covid sont 881 mais surprise  ils ne sont que 163 en soins critiques. Normalement on devrait passer par les soins critiques avant de décéder….

Le ratio est de 5,4 décès pour un soin critique non vacciné contre 3,18 pour un soin critique vacciné.

Nous pouvons donc en déduire qu’un nombre important de non vaccinés décèdent sans être hospitalisés en soins critique sans doute car leur grand âge et leur état de santé ne justifie pas qu’on les soigne… Pourtant il s’agit bien de soins critiques et pas de réanimation.

En décembre ils étaient encore moins nombreux en soins critiques, les décédés de janvier ,’étaient pas en soins critiques le mois dernier.

Pour toutes les autres catégories d’âges il y a beaucoup plus de personnes en soins critiques que de décédés ce qui est normal .

Ainsi le ratio est de 0,4 décès pour un soin critique non vacciné contre 0,6 décès pour un soin critique vacciné dans la catégorie des 70/79 ans

UNE PART NON NEGLIGEABLE DES NON VACCINES  DECEDENT DONC OFFICIELLEMENT  DE LA COVID  MAIS LEUR ETAT DE SANTE EST TEL QU’ILS NE SONT PAS HOSPITALISES EN SOINS CRITIQUES 

Parmi eux combien ont pu bénéficier de soins précoces?

LA SITUATION DANS LES EHPAD / LES INJECTIONS N’ONT PAS FAIT RECULER LA SURMORTALITE

Officiellement 20 000 morts de moins de la covid en 2021 en ehpad mais…20000 morts de plus… d’autre chose…

Publié le 6 février 2022 par pgibertie

La surmortalité en Ehpad , observée en 2020, demeure identique en 2021 , comme si injections et boosters n’avaient servi à rien….

La propagande ne doit pas faire oublier le désastre de la politique macronienne; dès 2019 Hirsch a décidé de fermer la moitié des lits de soins longues durées de l’APHP pour transferer les vieux au privé marchand

1)Injections et booster n’ont pas fait baisser la mortalité dans les ehpad  en 2021, la situation est la même qu’en 2020…

En 2020 , officiellement « Selon les chiffres de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publiés en juillet 2021, 38% de l’ensemble des résidents des Ehpad de France ont été contaminés par le Covid en 2020 et 5% sont décédés, soit 29 300 décès en 2020 (sur près de 80 000 totaux). 4 700 résidents sont décédés des suites du virus en janvier-février 2021, puis 600 entre mars et mai 2021.

Officiellement en 2021 grace à la vaccination la covid aurait tué moins de 8000 personnes…21000 de moins qu’n 2020, on pouvait donc espérer une baisse d’autant de la mortalité toutes causes et ce d’autant plus que les effectifs des ehpads se sont vidés des plus fragiles et ont reculé de 7%

Problème les décès en Ehpad toutes causes confondues  n’ont pas baissé  en 2021 !

L’insee donne  pour le 3 décembre 2021 (dernier chiffres fournis ) 82000 décès en Ehpad ,sans compter les résidents morts à l’hôpital.

Vaccination ou pas les décès en Ehpad  sont en 2021, comme en 2020, bien au dessus des chiffres d’avant covid :69000 en 2019

En démographie toute période de pandémie est compensée dans les mois qui suivent par un recul de la mortalité, les plus faibles sont déja morts. Ce recul n’a pas eu lieu…

Nous avons là une anomalie démographique

Il faut savoir qu’en 2020 il y a eu moins de décés à l’hopital de résidents EHPAD qu’en 2021 La moyenne habituelle est de 75% de décès dans l’établissement et 25% à l’hopital

Pour l’année 2021 complète

POUR 2021

 Ce nombre est toutefois encore provisoire et sera révisé à la hausse dans les prochaines semaines. (INSEE)

LA SURMORTALITE DES DECES EN EHPAD EST TOUJOURS DE L’ORDRE DE 20% COMPAREE A 2019 SOIT 14000 DECES peut être 15000 (révision attentue à la hausse)

Deux explications possibles :

  • En  2020 la covid n’a fait qu’anticiper des décès qui auraient eu lieu dans les semaines suivantes
  • En 2021 la vaccination a peut-être empêché des résidents de mourir de la covid  mais elle en a laissé mourir autant d’autre choses…

HABITUELLEMENT LES MALADIES RESPIRATOIRES EXPLIQUENT UN PEU MOINS DE 20% DES DECES DES RESIDENTS EN EHPAD…

Ces chiffres sont ils différents de ceux attribués à la covid?

CHERCHER L’ERREUR/ EN FRANCE LES CHIFFRES DE LA MORTALITE COVID RETROUVENT ACTUELLEMENT LES NIVEAUX DE L’AN DERNIER MAIS EN EHPAD…tous proteges ….ou mystères des déclarations

Au 25 janvier, 93,3% des résidents en Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ou USLD (unité de soins de longue durée) avaient reçu une primo-vaccination complète et 70,2% avaient reçu un rappel. Le pourcentage de ces résidents éligibles au rappel et l’ayant effectivement reçu était de 75,9%. Pour l’ensemble de la classe d’âge et donc les non ehpad on serait à 92%

2021-12-10_deces_sexe_age_lieuTélécharger

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2682959-ehpad-covid-coronavirus-france-visite-protocole-sortie-2022/

https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=FRA

2)Fermeture de lits dans les unités de soins longue durée de l’APHP depuis 2019

Contrairement aux maisons de retraite, dans les unités de soins longue durée, des médecins sont présents 24H/24 pour intervenir au plus vite auprès des patients très malades et âgés. « Si le malade a besoin d’être perfusé ou transfusé… tout peut être fait sur place, c’est vraiment la grande différence avec les EHPAD » explique le Dr Christophe Trivalle, gériatre à l’hôpital Paul Brousse en région parisienne.

Le transfert se fera, le plus souvent, vers des EHPAD de statuts privés.

Martin Hirsch, directeur général de AP-HP, a décidé de fermer 50% des lits de Soins de
Longue Durée (SLD) de l’institution, soit 1.200

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour 2021, un désastre sanitaire, autant de morts que l’an dernier mais plus à domicile , le flicage des médecins se paie très cher… Combien de pneumopathies non soignées baptisées covid?

  1. Ping : 2021, un désastre sanitaire, autant de morts que l’an dernier mais plus à domicile , le flicage des médecins se paie très cher… Combien de … | Qui m'aime me suive…

  2. Le professeur Didier Raoult a dit me semble t-il qu’il fallait vacciner les gens contre le pneumocoque, car il y avait une recrudescence de pneumopathies..

    J’aime

    • Michel C dit :

      Exact.

      J’aime

    • Jean Sentrais dit :

      https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/a-partir-de-2018-les-enfants-de-moins-de-deux-ans-devront-etre-vaccines-contre

      Le 05 07 2017, Agnès Buzyn alors Ministre des Solidarités et de la Santé fait publier ceci :

      -« Dans le prolongement du discours de politique générale du Premier Ministre, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé va proposer au Parlement de rendre obligatoires 8 vaccins supplémentaires jusqu’alors recommandés pour la petite enfance, en complément des 3 vaccins actuellement obligatoires ».

      -« Les vaccins contre […], le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites) seront désormais obligatoires. […] ».

      Didier Raoult avait toutefois mené une analyse différente et tenu un discours nuancé sur tant de vaccins, 11 ! imposés aux enfants à partir de 2018.

      Est-ce suffisant à dire que des vaccins prévenant des formes graves de pneumonie (auprès des enfants) eussent pu être utiles lors de formes graves du covid19, sachant que le covid a sévi essentiellement auprès des personnes de + de 65 ans, et que l’âge moyen des décès est de 85 ans ?

      Le sars-covid-2 (syndrome respiratoire sévère engendré par corona-virus 2), engendré par un virus inédit n’aurait-il pas « rebattu toutes les cartes » de nos connaissances ?

      Puis et enfin, quelles sont ces bactéries tueuses depuis 2020 qui furent opportunistes lors d’une contamination au nouveau virus ?

      Car beaucoup d’énigmes n’ont pas encore été éludées, résolues …

      Note sur le « pneumocoque »
      -« Streptococcus pneumoniae (le pneumocoque) est une espèce de bactérie du genre Streptococcus. C’est un important agent pathogène chez l’humain. Il est notamment responsable de nombreuses co-infections : il a, par exemple, aggravé la mortalité lors de la pandémie de grippe espagnole ».

      S’agira-t-il d’une piste de réflexion pour se prémunir, pas seulement d’une contamination au sars-cov-2, mais (également et surtout ?) de bactéries pathogènes du système respiratoire ?

      Entretemps, Didier Raoult a effectivement évoqué la relation intime entre virus et bactéries pour leurs formes pathologiques associées graves et létales chez des individus fragiles.

      Cela atteste sans détour que la gestion stratégique diligentée par EM EP AB JS OV JFD (et autres grands savants ne sachant pas !) de la crise sanitaire n’a pas été ni scientifique ni médicale, mais politique au détour suspect et inefficace.

      J’aime

  3. pierre guillez dit :

    657.000 décès en 2021, 12.000 de moins qu’en 2020 et 44.000 de plus qu’en 2019.
    https://www.vie-publique.fr/en-bref/283319-bilan-demographique-2021-naissances-en-hausse-et-mortalite-en-baisse
    Si on compte une augmentation naturelle de 15.000 décès par an, soit 30.000 depuis 2019, et si on ajoute les 11.000 décès manquants à 2019 qui a été une année très peu mortifère, 2021 devient une année ordinaire, sans sur mortalité.
    Bien sur l’augmentation des décès due à la vaccination pour les -60ans n’est pas détectable sans une analyse bien plus poussée.

    J’aime

  4. bordeauxrouge dit :

    Bonjour,
    Concernant l’excès de décès en 2020, il ne faut pas regarder 2019 comme seule année de référence.
    Il y a cette sérieuse étude http://recherche.irsan.fr/tmp/La%20mortalite%20de%20coronavirus%20France_Preprint2021-04-03.pdf
    p.7 excès de décès 23046 ou 16309

    J’aime

  5. Jean Sentrais dit :

    Bravo ! Patrice Gibertie, nous commençons à dresser une synthèse logique et rationnelle des éléments pseudo pandémiques.

    Bon ! essayons de voir clair, et prospectons notre scénario d’une pure fiction politique, scientifique et médicale, et sociétale :

    1
    aucun vaxxin anti-viral efficace (!) n’a jamais été conçu, et n’est même pas concevable (et nous savons pas encore pourquoi) ; seuls des vaccins anti-bactériens ont été créés, et tous ne sont pas efficaces !

    2
    lors d’une attaque virale, une réponse généralement efficace est assurée par un corps sain, mais un désordre immunitaire libère souvent une opportunité bactérienne ;

    3
    la stratégie élaborée depuis des décennies est de s’attaquer aux bactéries pathogènes (à pneumocoques, s’attaquant aux poumons) qui, alors profitent comme « voleuses de guerre » : par antibiotiques ciblants, ou au large spectre (et généralement, ça marche plutôt bien si le traitement est délivré tôt) ;

    4
    entretemps, la seule façon de juguler tôt la prolifération virale, (à défaut d’antibiotique connu – quoi que l’azithromycine – comme dans le cas malheureux du sars-cov-2) est de créer un déséquilibre acide-basique (le fameux Ph !) par toute pharmacopée : quinine (hydroxychloroquine), ivermectine, … ; l’Institut Pasteur a publié au début de 2021 un article qui authentifie cette propriété qu’une modification de Ph du contexte cellulaire est propice à la neutralisation virale.

    5
    toute la stratégie de thérapie génique par ARNm (ou ADN !) expérimentale pour prétendre combattre un virus est hasardeuse, dangereuse (on le savait depuis 1990 avec Robert Malone, et 2002 avec Alain Fischer !) et spécifiquement irresponsable lorsqu’elle s’impose à des milliards d’individus en bonne santé ou malades du covid19 20 21 22 : les vaxxins ne marchent pas, ils blessent, ils tuent, ou à force de « doses addictives » ils déglinguent l’immunité naturelle antérieure.

    Conclusions du scénario de la fiction :

    1
    avoir interdit les traitement préventifs et précoces contre les infections pulmonaires a été délibéré, orchestré en toute connaissance de cause, de la bonne cause scientifique et médicale : c’est un premier crime ;

    2
    avoir imposé par la contrainte un vaxxin expérimental (et débile) qui ne sert à rien, qui blesse et qui tue : c’est un deuxième crime.

    Voilà le scénario d’une fiction machiavélique, opportuniste afin d’assurer un transfert financier de sommes communes et publiques colossales … vers quelques fortunes mondialisées de l’industrie de la vie et de la mort.

    S’il y avait quelque valeur fiduciaire résiduelle à ces opérations, la monnaie ne vaudrait plus rien, et c’est également ce qui arrive.

    Fictivement ?

    J’aime

  6. Jean Sentrais dit :

    Il y a quelques semaines, le Royaume-Uni a révélé par ses vrais chiffres que les décès dus au covid ne constituent qu’un sixième (1/6è !) du discours officiel : « Nous avons gouverné par la peur » !

    Alors, la fiction gouvernementale française fut-elle différente ?

    J’aime

  7. Jean Sentrais dit :

    Et gardons à l’esprit que des documents top-secret Défense US, aujourd’hui publics, en 2022 ! avaient été délibérément dissimulés en 2020 par Antony Fauci (le Monsieur-santé US) : ces documents attestaient que l’hydroxychloroquine et l’ivermectine sont efficaces à combattre (à 67%, voire davantage en traitement très précoce) le déferlement bactérien pulmonaire opportuniste lors d’une contamination au virus du sars-cov-2.

    Puis, gardons à l’esprit que Fauci avait ordonné l’interdiction de tout traitement … comme le firent aussitôt Buzyn, Salomon, Véran, Delfraissy et la cohorte de leurs complices.

    Ce scénario d’une puissante fiction n’aurait-elle agité qu’un esprit délirant, complotiste ?

    Or, qui fut complotiste à ourdir un tel complot magistral et assassin ?

    Enfin, ceci qui semble gêner, agacer les Autorités de Santé françaises : nos « petits Vieux » morts en Ehpad ne peuvent mourir qu’une fois, après avoir été « moissonnés » faute de soins !

    J’aime

    • Jean Sentrais dit :

      Gardons à l’esprit que McKinsey-France est succursale de MacKinsey-Monde, et qu’elle est présente (et très active) dans presque tous les Pays industrialisés et riches de la Terre pour « conseiller » les Gouvernants.

      McKinsey, est présente même en Chine : elle a conseillé le Parti communiste chinois pour élaborer un plan de rééducation des Ouïghours. Dont elle se défend d’avoir eu connaissance que cela procèderait d’un génocide, comme n’étant que le responsable « des trains qui doivent arriver à l’heure » !

      Véran reconnaît, en Commission sénatoriale que McKinsey était, et demeure un Conseiller privé qui n’a toutefois pas le droit de participer aux décisions politiques. La Commission s’inquiète maladroitement « en parallaxe » d’un abandon de Souveraineté nationale.

      Ben ! voyons : McKinsey est juste le Garde-barrière d’une entreprise ferroviaire … pour des trains qui doivent arriver à l’heure.

      J’aime

      • Jean Sentrais dit :

        Pour comprendre comment la Chine est grande Maîtresse d’un Chaos et d’un Néant, rivalisant avec les USA, et pour comprendre ces Alliés opportunistes et féroces œuvrent « à l’arrache » pour se partager momentanément un Empire mondial :
        -Chine : le drame ouïghour | Arte (vidéo diffusée le 04 février, durée 01:44:31) :

        L’analyse de la crise sanitaire planétaire, et pseudo-pandémique ne peut être abordée sans en comprendre les enjeux et les 2 forces en présence. Et comprise, finalement qu’en sachant que nos vies ne leur compte guère davantage que « roupie de sansonnet ».

        Dès lors, notre EMmerdeur national vous apparaîtra comme un Gouverneur de petite province éloignée, écartée de leurs intérêts majeurs.

        J’aime

  8. popole dit :

    Gerard Maudrux s’est fait piquer le nom de domaine de son blog .

    J’aime

  9. Magali Robert dit :

    C’est vraiment terrible… mais on ne peut rien faire

    J’aime

  10. Magali Robert dit :

    C’est vraiment terrible… mais on ne peut rien fair
    e
    Ya des pays sous développes où on vieillit mieux

    J’aime

    • Jean Sentrais dit :

      En effet, leur pauvreté (économique et financière) les a préservés de l’Ogre rapace mondialiste : on ne pelle pas un caillou !

      Ceci dit : plus on s’abandonne à un naufrage, plus est ardu de revenir à la surface d’une conscience et d’un courage … afin d’escompter revenir un jour à l’horizon de la vie.

      Le suicide étant collectif, certains y imposent le devoir absolu d’une concupiscence obscure partagée, très singulière !

      J’aime

  11. DERAMANE Corinne dit :

    Bonjour Patrice, avant tout, un grand MERCI pour ton travail pour nous. Aussi, je voulais partager ici avec toi ceci. https://www.consilium.europa.eu/fr/policies/coronavirus/pandemic-treaty/ Prends bien soin de vous pour nous. Corinne de Nouvelle-Calédonie

    J’aime

  12. rivalta dit :

    Dommage que vous ne corrigiez pas les chiffres du vieillissement de la population, cela dessert très fortement votre démonstration qui doit cependant rester vraie en particulier pour la conséquence de l’abscence de soin précoce
    Ce n’est pas parce que le gouvernement ment et traffique les chiffres que l’on peut se permettre des approximations

    J’aime

  13. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:Un procès stalinien fait à Ivan Rioufol-article censuré et récupéré – Titre du site

  14. Ping : COMBIEN DE MORTS EN MOINS S’ILS AVAIENT SOIGNE? | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  15. Ping : DEUX ANS DE MENSONGES mais la presse n’en parlera pas, elle a changé de logiciel | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

  16. Ping : DEUX ANS DE MENSONGES mais la presse n’en parlera pas, elle a changé de logiciel – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

  17. Ping : COVID-19: DEUX ANS DE MENSONGES – JEMINFORMETV.COM

  18. Ping : LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE:UN EXCES DE MORTALITE DANS LES EHPADS ANGLAIS APRES LA VACCINATION DE MASS – Titre du site

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s