MARTIN BLACHIER « Omicron séléctionne les vaccinés car l’échappement vaccinal lui confère un avantage chez ces personnes. »

Omicron prend son envol au Danemark en cibalant les trois doses et les deux doses , les non vaccinés ne représentent que 14% des contaminés Omicron ( contre 43% pour le Delta)

Normal les injections actuelles sont totalement inefficaces .C ‘est Martin Blachier qui l’avoue Le discours évolue

P

Par ailleurs le VRP de BIG PHARMA

Par ailleurs j ai repris les stats de la Drees https://pgibertie.com/2021/12/13/cette-fois-ci-la-drees-a-planque-la-moitie-des-vaccines-hospitalises-mais-on-les-a-retrouves-resultats-ils-representent-75-des-soins-critiques/embed/



Par ailleurs j ai repris les stats de la Drees

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour MARTIN BLACHIER « Omicron séléctionne les vaccinés car l’échappement vaccinal lui confère un avantage chez ces personnes. »

  1. Michel C dit :

    Vous mourrez, mais vous allez au paradis…
    J’en vois déjà exiger une étude en double aveugle 😉

    J’aime

  2. Vincent Milésime dit :

    Comment ces statisticiens (de pacotilles) de la DREES peuvent être aussi nuls et se tromper dans les sommes comme ça ! C est révoltant de nullité, même si c’est fait exprès, c’est trop grossier ! C’est pas possible!!!!!

    J’aime

  3. fraternel dit :

    ENFIN! un épidémiologiste qui reconnait qu’on nous raconte des bobards.
    maintenant va falloir que les chaines d’infos l’invite sur les plateaux télé
    n’est ce pas LIC BFMTV et consorts

    J’aime

  4. Cassiope dit :

    Bonjour, il y a qq chose qui ne va pas dans les chiffres danois de Blachier. Pour le « boost » 306 cas sur 3540 c’est bien 8.9% mais 2577 pour les double piqués ce n’est pas 75% de 43504. et pour les non vax non plus ce n’est pas juste. Je ne comprends rien à ces chiffres

    J’aime

  5. Antigonos dit :

    C’est regrettable que ceux qui ne savent pas compter aient appris à écrire, cela éviterait de lire autant de bêtises…
    – La « table 4 » présentée plus haut montre qu’il y a à peu près autant de cas danois de Covid non-vaccinés que vaccinés (y compris « boostés ») MAIS il y a beaucoup beaucoup plus que la moitié de la population danoise vaccinée : une recherche rapide donne 77.1 % ! Si le vaccin n’était pas efficace on aurait donc 77.1 % des cas qui sont vaccinés et non pas seulement la moitié. Le nombre de cas évités est donc la différence, environ 27 % de 88940 cas soit 23 milles ! Cela confirme de nouveau l’efficacité du vaccin, prouvée depuis longtemps… [« Efficacité » pour un vaccin n’a jamais voulu dire « certitude de ne pas attraper la maladie »…]
    – La proportion du variant Omicron est de 3437 Omicron / 88940 total x 100 soit 3.87 %. Le total des cas non-vaccinés est de 473 Omicron plus 38808 « autres variants » soit 39281 cas. Si maintenant on applique ce pourcentage on devrait théoriquement observer 1508 Omicron : cela veut juste dire que les non-vaccinés attrapent beaucoup plus souvent les AUTRES variants, ce qui est bien normal puisqu’ils n’ont assurément aucune protection contre ces derniers !
    Dans ces conditions, dire que le vaccin ne sert à rien est stupide : il protège largement des autres variants qui représentent tout de même 100 – 3.87 = 96,13 % des coronavirus rencontrés !
    Blachier a dit, par ailleurs, que « Les premières études indiquent une efficacité du vaccin triple-doses d’environ 75% contre Omicron. Ce qui veut dire que les non-vaccinés seraient 4 fois plus touchés que les personnes avec trois doses. » Le tableau 4 a beaucoup de limites, on peut rapporter le nombre total de cas Omicron au pourcentage de population vaccinée et voir si cela correspond. Sans calcul on remarque que ce 75 % de cas est proche des 77.1 % vaccinés, comme s’il n’avait aucun effet, mais on ne connait pas le pourcentage de la population qui est « boostée » : il est inclus dans ces 77 % mais dans quelle proportion ? En plus Omicron touche en particulier les personnes de 20 à 29 ans… Il faut ajouter qu’il y a d’autres biais cachés. Par exemple la répartition des âges n’est pas uniforme entre vaccinés, non-vaccinés et « boostés » – surtout personnes âgées. ) (C’est valable pour tout ce que j’ai écrit depuis le début.)

    J’aime

    • oscarlechasseur dit :

      Que ces pseudo-vaccins est une petite efficacité, c’est le minimum syndical.

      Le meilleur vaccin, c’est d’attraper la maladie :13 fois plus efficace que le vaccin, étude d’une mutuelle israélienne sur 2 millions de personnes.

      À la question : ces vaccins arrivent-ils à protéger des formes graves ? Je réponds : oui, c’est vrai.
      Mais à la question : cette protection est-elle suffisante ? Je réponds : non, de toute évidence.

      Le phénomène de facilitation à l’infection est prévue depuis 1 an par certains spécialistes.
      Voir le vaccin contre la dengue de Sanofi.

      C’est ce que l’on est en train de voir en ce moment.
      Réduire un nombre de malade d’un pourcentage, ne sert à rien, cela retarde la fin de l’épidémie. Il faut protéger les personnes sensibles, en vaccinant, si elles sont d’accords, et laisser ceux qui ne craignent rien attraper la maladie.

      Une efficacité de 75 % d’un vaccin est une efficacité relative, exemple:

      Si sur 1000 personnes non-vaccinés, vous avez 4 malades du variant OMICRON. Avec une efficacité de 75 %, vous en avez une. Alors c’est 4 fois moins, oui, mais vous avez fait prendre un risque à 1000 personnes pour faire gagner 6 mois d’espérance de vie à 3 personnes…..

      Aimé par 1 personne

      • oscarlechasseur dit :

        Oui c’est pseudo-vaccin, puisque vacciné une personne consiste à la mettre en présence d’un corps étranger, destiné à induire une réaction immunitaire. Là on apprend nos cellules à fabriquer ce corps étrangers. Comment assurez qu’il n’y aura pas d’over-dose ?

        Il semble que ces injections tue une personne sur 50 000. C’est peut, c’est vrai. Mais par rapport aux 20 enfants morts du COVID sur 17 000 000, le rapport est énorme. En vaccinant les enfants, vous en sacrifiez quelques uns pour le bien comment. C’est une posture barbare.

        L’étude dont je parle est une étude exhaustive sur tous les adhérents de la mutuelle. Ils ont comparé leurs clients vaccinés au client non-vaccinés. Je ne trouve plus la source, certainement censurée …..

        A peu près 50% des réanimations COVID en France sont des vaccinés, si cette injection était si efficace, ce serai zéro.

        Si je vous suis, 9 personnes sur 10 sont asymptomatiques, la vaccination réduit énormément la contagiosité, mais c’est pire que l’année dernière avec 75 % de la population vacciné.

        Donc la solution, c’est de vacciné 100%, avec une injection qui a l’air d’être efficace 3 mois.

        Et bien prendre un produit médicamenteux, tous les 3 mois, ce n’est pas une vaccination mais un traitement.

        L’industrie pharmaceutique était aux abois en 2018/2019. Leur modèle économique s’essoufflait. Il faut bien comprendre. qu’au début du 20ème siècle, quand on a découvert les premiers anti-biotiques, les recherches suivantes étaient fructueuses. Je comparerai çà à l’industrie pétrolière, au début, trouver du pétrole c’était facile. Mais plus on découvre, plus les découvertes suivantes sont difficiles et onéreuses à exploiter. C’est pareils avec les médicaments. Au début, vous en trouvez pour soigner les maladies les plus courantes, et ensuite, vous allez vers des maladies de plus en plus orphelines. Et là, les recherches sont de plus en plus onéreuses, et vous avez de moins en moins de clients, …

        Et là, BANCO, soigner des gens en bonne santé, avec un abonnement vaccinale ! Au niveau marketing, c’est top fort !

        Je précise, je ne suis pas du tout de gauche, et personnellement, je ne suis pas du tout jaloux des bénéfices records de cette industrie. Je ne suis pas égalitariste.
        Par contre, le rôle de l’état doit être de protéger les droits individuels. Je constate que ce n’est pas le cas. Je n’empêche personne de se vacciner, mais les pro-vax sont comparables aux communistes (120 000 000 de morts, le communisme).

        Je me trompe peut-être sur ces injections.
        Mais la seule façon de connaître la vérité, c’est de garder une population témoin sur le long terme (puisque sur une population, il faut comparer les morts toutes causes, et pas seulement celle du COVID).

        Les états occidentaux font tout pour la supprimer …. Il me semble que notre société s’oriente vers un communiste version 2.0, une alliance des états et des multinationales. Cela n’augure rien de bon pour l’avenir ….

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s