LA FRANCE ET LE TADJIKISTAN SEULS PAYS AU MONDE A PRATIQUER L’OBLIGATION VACCINALE

L’obligation vaccinale pour tous les adultes est rarissime car les vaccins anti covid sont toujours expérimentaux et l’efficacité ne semble pas évidente .  Ajoutons que le choix de vaccins traditionnels à virus inactivé n’existe pas chez nous, les Tadjiks peuvent choisir…

Moins les vaccins sont efficaces, plus il faudrait vacciner , mais ils oublient les chauves souris  et les visons qui servent de réservoir à covid

Personne en France ne parle des traitements précoces , alors c’est parti pour les délires et le modèle Tadjik…

Au Tadjikistan, l’agence officielle tadjike a publié un décret gouvernemental obligeant tous les citoyens de plus de 18 ans à se faire vacciner, sans donner de détails supplémentaires et sans préciser dans quelles conditions l’obligation allait être appliquée.

L’obligation pour certaines catégories est aussi limitée et difficilement applicable

C’est le cas de l’Italie, où un décret-loi du 25 mai oblige les médecins et personnels de santé à se faire vacciner contre le Covid-19, sous peine de ne plus pouvoir exercer au contact de personnes. Cette obligation a été attaquée en justice par 300 soignants italiens et une audience est prévue le 14 juillet.

Au Royaume-Uni, le gouvernement a annoncé le 16 juin qu’il allait rendre obligatoire la vaccination complète contre le coronavirus pour toutes les personnes travaillant dans les maisons de retraite anglaises, y compris le personnel non-médical comme les coiffeurs, esthéticiennes et bénévoles, qui devront avoir été complètement vaccinés d’ici octobre s’ils veulent continuer à y travailler. La mesure doit encore être approuvée par le Parlement.

En Russie, la situation n’est pas la même sur l’ensemble du territoire. Si le président Vladimir Poutine s’oppose à une obligation au niveau national, le maire de Moscou a décrété le 16 juin la vaccination obligatoire des employés du secteur des services. Quelque 60% d’entre eux, soit deux millions de personnes environ, doivent être vaccinés d’ici au 15 août. Depuis, d’autre entités locales dont Saint-Pétersbourg et sa région ont pris des mesures similaires.

Au Kazakhstan, le pays a ordonné le 1er juillet la vaccination obligatoire de la plupart des employés qui ont des contacts avec d’autres personnes. Ceux qui refusent l’injection seront interdits d’interagir avec les clients ou avec d’autres personnes.

Aux États-Unis, la ville de San Francisco a annoncé le 23 juin qu’elle allait demander à ses quelque 35.000 employés, parmi lesquels policiers et pompiers, de se faire vacciner contre le Covid-19, sous peine de sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu’au licenciement. Cette exigence ne prendra toutefois effet que lorsque les vaccins auront été complètement approuvés par l’agence américaine des médicaments (FDA).
Par ailleurs, plus de 150 employés d’un des plus grands hôpitaux du Texas ont été licenciés ou ont démissionné après avoir refusé de se faire vacciner contre le Covid-19 comme l’établissement l’avait exigé. Certains employés avaient porté plainte contre l’hôpital, mais la plainte a été rejetée.

En Arabie saoudite par exemple, le royaume a annoncé le 18 mai que la vaccination serait obligatoire à partir d’août pour entrer dans les établissements gouvernementaux et privés, y compris les lieux d’enseignement et de divertissement, ainsi que dans les transports en commun. Et seuls les employés vaccinés dans les secteurs public et privé pourront retourner sur leur lieu de travail.

Au Pakistan depuis le 1er juillet, la province du Baloutchistan, dans le sud-ouest du Pakistan, interdit aux personnes non vaccinées d’entrer dans les services publics, les parcs, les centres commerciaux et les transports en commun.

Ailleurs dans le pays, les fonctionnaires de la province du Sind qui refusent d’être vaccinés contre le Covid-19 ne seront pas payés à partir de juillet, tandis que la province du Penjab a menacé de couper le téléphone à ceux qui refuseront l’injection.

Les Britanniques donnent des chiffres qui devraient calmer les marchands de haine : du 1er février 2021 au 22 juin 9571 personnes de plus de 50 ans ont été contaminées, parmi elles 971 seulement n’étaient pas vaccinées soit 10% du total . Sur la moyenne de la période la part des non vaccinés étaient supérieure à 10% parmi les plus de 50 ans .

Le Delta touche surtout les moins de 50 ans mais en respectant la encore la proportion  de vaccinés et de non vaccinés.

Aucune preuve statistique ne peut être tirée d’une contamination non vaccinés- vaccinés plus importante que l’inverse.

Parmi les 8 personnes décédées de moins de 50ans , 6 n’étaient pas vaccinées (soit 1 pour 10  000 contaminés) contre 2 vaccinées(soit 1 pour 10 000)

POUR LES MOINS DE 50 ANS LA LETALITE DU DELTA EST TRES  TRES  FAIBLE / UN DECES POUR 10 000 CONTAMINES  VACCINES OU PAS . La mortalité  serait de un pour 7 millions d’habitants de moins de 50 ans  sur la période.

Pour les plus de 50 ans  on compte effectivement 109 décès : 38 non vaccinés( 4% du total des contaminés )et 71 pour les autres (1% du total). Le bénéfice doit être nuance par plus de 1300 décès associés (je n’ai pas dit provoqués ) à la vaccination dans le pays

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour LA FRANCE ET LE TADJIKISTAN SEULS PAYS AU MONDE A PRATIQUER L’OBLIGATION VACCINALE

  1. atmaprana dit :

    Le gouvernement mondial à l’œuvre.

    Aimé par 2 personnes

  2. Jaesa dit :

    Il faut voir l’article du Dr Robert Malone inventeur du vaccin ARNm : https://www.theepochtimes.com/dr-robert-malone-mrna-vaccine-inventor-on-the-bioethics-of-experimental-vaccines-and-the-ultimate-gaslighting_3889805.html/

    1. Le problème est que nous ne disposons d’aucune donnée issue de ces essais cliniques concernant l’impact de la vaccination sur la transmission

    2. Dr Malone sur l’immunité collective. Cela signifierait que nous avons l’immunité stérilisante, si nous sommes infectés, nous ne la transmettons pas à quelqu’un d’autre. Cela signifie que nous ne produisons pas de virus et n’excrétons pas de virus.

    3. le niveau de divulgation du risque d’événement indésirable doit être fourni aux patients participant à la recherche clinique. Ce niveau d’information est censuré. Ce n’est pas disponible. . Nous ne respectons donc pas les critères de divulgation complète des risques.

    4. Le CDC a parlé la semaine dernière de la péricardite et d’autres cardiomyopathies qui apparaissent dans la population pédiatrique (jusqu’à l’âge de 18 ans) c’est un risque important pour la sécurité. Il a fallu 2 mois au CDC pour le vérifier.

    5. nous avons franchi une ligne. C’est une ligne bioéthique. si vous revenez en arrière, lisez le code de Nuremberg. Ce que nous faisons n’est pas conforme aux principes fondamentaux.

    6. PFIZER 1ÈRE AUTORISATION DANS L’UE POUR LE VACCIN COVID (AMMc) étendue aux 12/15 ans. Pour les enfants de 6 mois/11 ans c’est en cours. Risques & incertitudes substantiels : risque d’effets indésirables supplémentaires, dont certains peuvent être graves c’est pfizer qui le dit lui-même!! https://www.pfizer.fr/pfizer-et-biontech-obtiennent-autorisation-ue-vaccin-covid-19-adolescents

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s