CES VIES QUE LES VACCINS AURAIENT SAUVEES/ STATISTICIENS ET INFORMATICIENS NE PARVIENNENT PAS A EN TROUVER…

Plusieurs spécialistes de très haut niveau  décrivent les limites et même les magouilles des publications destinées à démontrer l’efficacité des vaccins . Aucun ne croit sérieusement aux 95% d’efficacité…Petite promenades dans les revues scientifiques pour démonter le grand mensonge des vaccins miraculeux.

Nous n’aborderons ici que leur efficacité, pas la dangerosité…

Norman Fenton

Norman Fenton est professeur à l’ Université Queen Mary de Londres 

Martin Neil

Martin est professeur d’informatique et de statistique à QMUL et administrateur d’Agena Ltd.

L’ étude (publiée dans The Lancet) en Israël sur l’efficacité du vaccin Pfizer a fait l’objet d’une grande fanfare médiatique .

Malgré le fait que 8 des 15 auteurs «détiennent des actions et des options sur actions dans Pfizer» *, les résultats semblent vraiment impressionnants et étayent l’hypothèse selon laquelle le vaccin est efficace pour prévenir l’infection. 

  • Entre le 24 janvier 2021 et le 3 avril 2021, 109876 «  cas  » de SRAS-Cov-2 ont été trouvés parmi les personnes non vaccinées , contre seulement 6266 «  cas  » parmi les personnes vaccinées
  • Premier problème les non vaccinés ont surtout été testés en pleine pandémie  et les vaccinés quand les cas étaient plus rares . Si on prend en compte cette chronologie l’efficacité relative tombe de 95% à 75%
  • Les non vaccinés ont été testés  très souvent ( deux tests pcr en moyenne par non vacciné, donc des cas de contamination trouvés) pas les vaccinés…donc moins de cas trouvés (une personne vaccinée sur six a subi un test PCR). Ainsi, le nombre de «  cas  » pour 1000 tests était: 30,8 pour les personnes non vaccinées  7,5 pour les personnes vaccinées Soit une nouvelle baisse à 75% du taux d’efficacité relatives
  • En combinant ces deux correctifs l’efficacité ne serait pas de 95% mais de 56%

l semble que le fait de ne pas ajuster le calcul de l’efficacité du vaccin pour différents protocoles de test pour les personnes vaccinées et non vaccinées ne se limite pas à cette étude de Pfizer en Israël. Les données du document d’information de la FDA sur le vaccin Pfizer (daté du 10 décembre 2020)suggère qu’il y avait un problème similaire avec l’essai de phase 3 du vaccin. Il s’agissait d’un essai randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo du vaccin chez 44 000 participants non infectés. Il rapporte également une mesure d’efficacité de 95% basée sur le fait que (après l’injection) il y avait 162 cas de Covid-19 confirmés parmi les participants au placebo, contre seulement 8 parmi les participants vaccinés. Cependant, l’étude rapporte également qu’il y avait un nombre beaucoup plus grand de cas «  suspects mais non confirmés  » et que ceux-ci étaient plus uniformément répartis entre les participants au placebo (1 816 de ces cas) et les participants vaccinés (1 594 de ces cas). Cela semble suggérer qu’un nombre disproportionnellement petit de participants vaccinés présentant des symptômes ont subi des tests PCR par rapport aux participants placebo présentant des symptômes.

Il convient également de noter que, même si nous ignorons tous les problèmes ci-dessus et acceptons comme incontesté le nombre de «  décès liés au COVID-19  » dans l’étude israélienne (715 parmi les non vaccinés et 138 parmi les vaccinés), alors le pourcentage absolu l’augmentation du risque de décès pour une personne non vaccinée n’est que de 0,036%. 

http://probabilityandlaw.blogspot.com/2021/05/important-caveats-to-pfizer-vaccine.html

Steve Ohana (PhD), steve.ohana@gmail.com

Shahar Gavish, international-research@pecc.org.il

https://steve-ohana.medium.com/have-covid-vaccines-saved-lives-a-cross-country-approach-b6b38754e181

Nous effectuons une analyse transnationale de la relation entre le taux de vaccination et la mortalité par COVID après vaccination, à partir de la base de données publique Our World in Data. En utilisant une variété de spécifications de problèmes, nous ne trouvons aucune relation négative significative entre le taux de vaccination et la mortalité par COVID dans les pays. Cette découverte ne confirme pas l’affirmation selon laquelle les vaccins COVID ont sauvé des vies, du moins jusqu’à présent.

95% d’efficacité pour les vaccins ; du marketing, pas de la science

Si les médecins des plateaux télés vous disaient qu’il faut vacciner 250 personnes pour espérer réduire d’un seul cas le nombre futur de Covid, vous en penseriez quoi ? S’ils précisaient que le Pfizer ( l’essai se poursuit encore deux ans) a présenté un dossier avec 0,05% de contaminés vaccinés  contre 0,1% de contaminés dans le groupe placébo, vous vous précipiteriez toujours pour votre piquouze ?

Bien entendu 95% c’est plus séduisant , ça passe mieux ! Tous ces chiffres sont pourtant exact et pour comprendre il faut lire un récent article du Lancet  qui explique comment ces données sont calculées . Les 95% ne signifient pas que dans deux groupes de 100 personnes, l’un sera contaminé à 95% et l’autre à 5% ; Il faut tenir compte de la période de l’étude : il était difficile de se faire contaminer au moment de la troisième phase Pfizer. La même étude en pleine pandémies aurait donné des résultats différents. Aux Seychelles ou aux Maldives  les vaccinés représentent 50% des contaminés et 70% de la population …

https://www.thelancet.com/journals/lanmic/article/PIIS2666-5247(21)00119-1/fulltext

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour CES VIES QUE LES VACCINS AURAIENT SAUVEES/ STATISTICIENS ET INFORMATICIENS NE PARVIENNENT PAS A EN TROUVER…

  1. Ping : CES VIES QUE LES VACCINS AURAIENT SAUVEES/ STATISTICIENS ET INFORMATICIENS NE PARVIENNENT PAS A EN TROUVER… – Qui m'aime me suive…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s