MACRON A RAISON , IL PREFERE SURVEILLER SES ANTICORPS PAS DE PIQUOUZE POUR LE PRESIDENT

ET SI TOUS LES FRANÇAIS FAISAIENT COMME MACRON/ PAS DE VACCINATION SANS TEST SEROLOGIQUE .

Contrairement aux PCR, ces tests permettent de détecter la présence d’anticorps dans le sang, c’est-à-dire de savoir si une personne a développé une réaction immunitaire au Covid-19 après l’avoir attrapé ou après avoir été vacciné

Le test sérologique permettrait d’éviter une vaccination inutile et dangereuse quand on a des anticorps car les effets secondaires sont bien plus graves dans ces conditions . Il permettrait de connaitre enfin le niveau de protection naturelle  de la population

 Un de mes amis dopé au zinc  et pressé par son entourage  de se faire vacciner a obtenu une ordonnance pour un test sérologique . Surprise ; une bonne dose d’anticorps, il avait attrapé la covid sans s’en rendre compte

Combien sont comme lui ? Selon les estimations de l’Institut Pasteur établies en février 2021, environ 15 à 20% des Français adultes auraient été infectés par le coronavirus Sars-CoV-2 et auraient ainsi à priori développer des anticorps. Plus de la moitie n’ont rien ressenti et n’ont pas été testé...

S’ils se font vacciner ils prendront le risque d’effet secondaires plus graves (six fois plus de risque de fievre , de frissons, de douleurs musculaires) mais au moins grace à eux on pourra croire que le vaccin est efficace …

Au moins une personne , très connue et toujours pas vaccinée ; Emmanuel Macron…

« Comme vous le savez, j’ai attrapé le virus et j’ai encore des anticorps, a expliqué Emmanuel Macron. Et donc je vais suivre les prescriptions de la faculté, comme on dit chez moi, je me ferai vacciner au moment où ce sera opportun. Il paraît que c’est une période entre trois et six mois et que plus on attend, mieux c’est si on a encore des anticorps. Donc je pense que je ferai une sérologie pour regarder si j’ai des anticorps et je suivrai ce que me dira mon médecin « 

LA HAS REFUSE OBSTINEMENT  LES TESTS SEROLOGIQUES  !

Dans ces conditions l’attitude des autorités est incompréhensible /

En février, la Haute Autorité de santé avait émis un avis assurant qu’une seule dose de vaccin suffisait aux personnes ayant déjà contracté le Covid-19 Des biologistes appellent ainsi la HAS à délivrer une recommandation sur l’utilisation des tests sérologiques.

« Aujourd’hui, nous savons mesurer les taux d’anticorps mais nous n’avons pas de seuil pour dire qu’une personne est suffisamment protégée, remarque Lionel Barrand, président du Syndicat national des Jeunes Biologistes Médicaux (SJBM). Ce serait intéressant d’avoir une traduction de ces seuils afin de dire qu’avec tel taux, une personne est suffisamment protégée

Depuis trois mois, de nouveaux tests ont été mis sur le marché par différents industriels (Abbott, DiaSorin…). Contrairement aux anciens tests, ceux-là offrent une analyse quantitative des anticorps et « mesurent de manière globale la production d’anticorps, après infection et vaccination », observe Michel Sala. Autrement dit, ils décèlent la présence de protéines S (ou Spike), qui est repérable en réaction au vaccin. Auparavant, seule la protéine N (ou nucléocapside), qui apparaît en réaction à la maladie était repérée.

Pourtant, l’autorité de santé ne semble pas encline à aller dans ce sens. « C’est une utopie d’aller vérifier si on est immunisé. On ne dira jamais qu’il faut réaliser une sérologie afin de savoir si l’on doit recevoir une ou deux doses. Il faut se rendre compte de ce que ça serait : des millions de tests sérologiques, ça n’a pas de sens et ça coûterait extrêmement cher »

Sachant, en outre, que les premières études ont montré que plus de 95% des réponses vaccinales sont positives, l’Académie considère que la recherche d’anticorps à titre personnel après vaccination n’est pas nécessaire. »

la méthode Couet :la vaccination  est efficace à 95% , on vous le dit, la preuve c’est qu’on vous le dit !

Les rares études sérologiques ne sont pas très encourageantes pour les fabricants:

ON SAIT QUOI ? LA VACCINATION NE CREE PAS DE  REACTION IMMUNITAIRE CHEZ CEUX QUI EN AURAIT LE PLUS BESOIN – Une étude américaine du Professeur Dorry L Segev réalisée sur 800 transplantés d’organe a récemment démontré des résultats similaires : seulement 17% des sujets ont développé une réponse anticorps après une dose de vaccin à ARNm15, et 54% après deux doses. – En Israël, une étude de réponse vaccinale réalisée sur 200 patients transplantés du poumon a montré que 82% des sujets ne développaient pratiquement pas d’anticorps après la vaccination

Une étude allemande bien menée étudie les anticorps neutralisants  chez des personnes vaccinées (plus de 17j après l’injection) en tenant compte de l’âge : un groupe de moins de 60 ans (moyenne 42 ans)et un groupe de plus de 80 ans (moyenne 87 ans).

Cette étude  Yale, BMJ, permet de comprendre ce qui se passe en Israel ou dans les maisons de retraite après vaccination.

Les conclusions sont sans appel : deux doses sinon rien, pas de protection pour ceux qui en ont le plus besoin , moins de 20% d’entre eux disposent d’un niveau minimum d’anticorps…

Et si on pensait enfin aux traitements, la vaccination ne nous sortira pas de l’impasse …

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.03.03.21251066v1.full

1° ) Une seule dose ne protège personne  17j après la vaccination

 Entre 17 et 19 jours après la première vaccination, la majorité des participants, quel que soit leur âge, ne présentaient pas de titres d’anticorps neutralisants. Dans le groupe des vaccins plus jeunes, 16,1% présentaient des anticorps neutralisants avec des titres allant de 1:10 à 1: 2560. Dans le groupe des personnes âgées vaccinées, seulement 1,2% avaient développé des anticorps neutralisants après la première vaccination 

 L’observation selon laquelle les vaccinés à dose unique manquaient généralement de réponses d’anticorps neutralisants soulève rapidement la question de savoir si ces individus pourraient encore contracter des infections et transmettre la maladie tout en restant asymptomatiques

 De plus, étant donné que la majorité des vaccinés n’ont pas obtenu de titres d’anticorps neutralisants après la première vaccination, nous suggérons que le report d’une deuxième vaccination avec ce vaccin n’est pas conseillé pour les populations jeunes ou âgées.

2°) deux doses protègent  correctement les plus jeunes mais très mal les plus de 80 ans, un tiers d’entre eux  sans le moindre anticorps  17 jours après la seconde dose et seulement 20% une quantite satisfaisante

Après la deuxième dose, un titre de neutralisation a été atteint par 97,8% des jeunes vaccinés. Dans le groupe des personnes âgées, 68,7% ont montré des titres allant de 1:10 à 1: 320. Fait remarquable, chez 31,3% des personnes âgées vaccinées, les anticorps neutralisants n’étaient pas détectables après la deuxième vaccination et étaient donc potentiellement sans séroprotection 

des données récentes suggèrent que des titres neutralisants élevés sont particulièrement importants pour la protection contre les nouvelles variantes circulantes du SRAS-CoV-2 conférant une fuite immunitaire

Le niveau de protection n’est pas le même pour ceux qui présentent des anticorps : 75% des plus jeunes ont des titres supérieurs  à 1 :80 contre  seulement 20% des plus de 80 ans

Nos données suggèrent que des fréquences plus faibles d’anticorps neutralisants après la vaccination BNT162b2 chez la population âgée peuvent nécessiter une revaccination plus précoce pour assurer une forte immunité et une protection contre l’infection.

3 La gravité des symptômes post-vaccination n’est pas corrélée à la réponse des anticorps

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour MACRON A RAISON , IL PREFERE SURVEILLER SES ANTICORPS PAS DE PIQUOUZE POUR LE PRESIDENT

  1. Ping : MACRON A RAISON , IL PREFERE SURVEILLER SES ANTICORPS PAS DE PIQUOUZE POUR LE PRESIDENT – Qui m'aime me suive…

  2. roc dit :

    après cela qui peut encore parler d’erreur et d’ignorance ?
    il sont coupable de meurtres de masse !

    J'aime

  3. faguelin1 dit :

    L’entretien de Montagnier est fantastique. Il connait les séries Fibonacci qu’on étudie en architecture. https://youtu.be/KrIoPIQZmUE

    J'aime

  4. Masson dit :

    Les bonnes recettes ( sérologiques) pour Mister Mactrouille au lieu de la mauvaise par vaccin pour le peuple qui l’a élu (? À Élection falsifiée électroniquement car les urnes présidentielles sont top secret et semble-t-il au USA ??? Ça sent l’énormité riposte)

    J'aime

  5. Ping : Connerie transcendantale ou volonté de camoufler la totale inefficacité des « vaccins » la recherche d’anticorps  n’a aucune valeur pour les autorités ….sauf pour Macron qui en fait régulièrement… | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s