L’Allemagne pleure son hydroxychloroquine et l’Italie la retrouve!

 Les pays qui ont abandonné l’hydroxychloroquine le paient très cher avec la deuxième vague

En juin les pratiques médicales des Etats Unis et d’une partie de l’Europe dont la France ont donc divergé de celles du reste du monde .

Nous ne disposons pas d ‘études plus récentes mais tout semble indiquer qu’à la veille de la vague automnale de ce virus saisonnier deux tendances majeures se dessinaient dans les thérapies non hospitalières;

Une minoritaire concernant l’Europe de l’Ouest ( France, Italie, Belgique. Uk) et les Etats Unis . A la différence du printemps la règle du doliprane s’est imposée avec l’idée que l’on ne peut soigner précocément la maladie ? Dans les faits les médecins ont renoncé aux vieilles molécules.

La venue d’une variante plus dure du virus en octobre a entrainé un surcroit de mortalité en particulier aux Etats Unis ou en Italie.

Le reste du monde n’a suivi ni la call girl ni l’OMS , une attitude pragmatique s ‘est imposée avec la combinaison de plusieurs vieilles molécules et le refus du non traitement.

L’hydroxychloroquine n’est pas seule, les médecins utilisent l’azi mais également la vitaline D ou le Zinc. On compte 20% de praticiens à prescrire la vitamine d dans le sondage mais 0% en France.

L’oxygènothérapie hors hôpital se développe ainsi que d’autres vieux antiviraux: ivermectine, acyclovir… . Ces deux derniers ont 0% d’utilisateurs en France et les journalistes censurent ceux qui en parlent .

Dépourvus d’hcq et aujourd’hui d’azi les médecins français figurent parmi les plus désarmés du monde .

Seuls bons points, partout dans le monde un nombre croissant de médecins reconnait l’utilité des anti coagulants comme l’aspirine et des stéroides .

Revenons sur le cas des pays qui ont massivement utilisé l’hcq lors de la première vague puis y ont renoncé.

 On découvre que les Allemands se sont gavés d’hydroxychloroquine (2 millions de tablettes en plus) tout comme les luxembourgeois et ce de mars à juin. .

https://pgibertie.com/2020/09/26/les-bons-resultats-de-lallemagne-face-au-covid-pour-der-spiegel-une-utilisation-massive-de-lhydroxychloroquine/

Ces faits sont confirmés par une étude portant sur la consommation mondiale d’hcq:

https://pgibertie.com/2020/12/08/comment-les-medecins-de-ville-du-monde-entier-ont-il-soigne-de-la-covid/

Fini le gavage allemand en juin:après la surconsommation disparait et la nouvelle vague devient nettement plus meurtrière que la première. Pourquoi?

1er partie: 8090 décès (20/5/20), 2e partie: 13810 décès, Pratiquement deux fois plus de décès

L’Italie a massivement utlilisé l’hcq de la fin mars à ma fin mai puis elle est devenue introuvableexplosion de la mortalité

En France le décret Véran qui interdit l’hcq met fin à son utilisation massive en mars En avril c’est interdit, ça l’est encore …

http://www.francesoir.fr/en-italie-le-conseil-detat-dit-oui-lhydroxychloroquine-comme-traitement-contre-la-covid-19

L’Italie retrouve l’hcq, Angela, elle, pleure….

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour L’Allemagne pleure son hydroxychloroquine et l’Italie la retrouve!

  1. Ping : L’Allemagne pleure son hydroxychloroquine et l’Italie la retrouve! | Qui m'aime me suive...

  2. Ungars dit :

    Billet d’opinion, je passe.

    J'aime

  3. François Martini dit :

    Bon résumé. Simple et clair. Merci.

    J'aime

  4. Pierre Pontaud dit :

    De nombreux médecins dont je fais partie, en France, ont traité le Covid avec de l’azithromycine et ce dès le mois de mars. Nous ne pouvions utiliser l’HCQ car interdite à ce moment la par l’HAS !! Nos résultats ont été plus que probants puisque, avec le recul sur plusieus centaines de patients traités dès les premiers symptômes, aucun décès et pratiquement aucune hospitalisations. Par la suite nous avons rajouté à l’azithromycine, du zinc et de la vitamine D. Nos résultats parlent pour nous !!

    Aimé par 1 personne

  5. Drezen dit :

    Partout, à partir du début avril, le nombre de décès a commencé à chuter. La fameuse courbe en cloche ! Ce n’est donc pas l’usage, ou le non usage, de l’HCQ qui a fait régresser la courbe des décès mais le développement naturel de l’épidémie. En revanche, l’HCQ a bien été utile pour réduire la mortalité dans les pays qui l’ont utilisée.

    J'aime

  6. jean-Pierre dit :

    dire que le peuple le paye très chère à tout point de vue ; il y ceux qui meurent, il y a ceux qui tombent malade avec ou sans réanimation avec ou sans séquelles il y ceux qui tombent en faillite ceux qui tombent au chômage il y a ceux qui tombent en dépression à cause du confinement. des décisions aberrantes ( interdictions aux médecins de soigner les malades comme le bon sens le voudrait ou devrait. Vous rajoutez à ça l’incertitude de l’avenir, avec les décisions à l’emporte pièce de nos gouvernants et le tableau semble complet

    J'aime

Répondre à AN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s