Nos « élites » malades de la peste lobotomisante

Même ceux que l’on croyait intelligents succombent à la maladie immonde, je ne parle pas de la Covid mais bien de la peste lobotomisante . Elle touche le cerveau et détruit toute capacité de réflexion , d’esprit critique , en se généralisant elle a fait disparaitre l’esprit des Lumières.

Notre pays est sous l’emprise des mafias qui contrôlent les filières de jeunes « mineurs » migrants « isolés », les mafias attaquent les commissariats, tentent d’assassiner les policiers. Nos élites lobotomisés ne voient que de méchants flics racistes et de gentils jeunes en mal d’intégration . Quand elles veulent rendre hommage au colonel Beltrame, elles inscrivent sur sa plaque : » victime de son héroïsme » . Mais c’est le terrorisme islamiste qui a tué Beltrame, pas l’héroïsme…

L’Islamisme, parlons-en ! La future loi entend confier la formation des imams aux pires ennemis de la République : les Frères Musulmans…Et les lobotomisés ne voient pas le piège . Devant tant de bêtise Mohamed Louizi  a malheureusement renoncé à dénoncer publiquement, une fois de plus.

La peste lobotomisante a frappé pratiquement tous les journalistes et notre pays  a perdu toute capacité d’investigation. Les scandales se sont multipliés : une call girl et ses copains inventent des statistiques, les publient sur le Lancet ; MR Bean (Véran) en profite pour interdire l’hydroxychloroquine. Des études sont lancées et pour décrédibiliser le dit médicament des doses létales sont données à des cardiaques . Rien d’important pour les journalistes lobotomisés obsédés par les « élucubrations de Raoult » : il n’aurait pas vu la deuxième vague… Eux surfent comme Brice de Nice  sur la vaguelette et légitiment que des malades meurent sans pouvoir être soignés. Le scandale est bien là ; on peut diviser par deux la mortalité et on ne le fait pas !

Relisons ce bon La Fontaine pour comprendre l’attitude de nos élites :

https://gallica.bnf.fr/essentiels/fontaine/fables/animaux-malades-peste

Malheureusement la peste lobotomisante conduit nos élites  a exécuter et à exclure . Ils appellent à la censure , à l’autodafé. Mathieu Bock-Côté nous montre que la maladie est, tout comme le phylloxera et le coca, venue d’Amérique :

« Ces exécutions sont devenues monnaie courante en Amérique du Nord. Elles méritent qu’on élargisse la réflexion.. Elle s’alimente de propos tronqués, d’extraits d’émissions décontextualisées, de citations anciennes ou nouvelles rarement comprises, et bien souvent, de propos décrétés scandaleux et nauséabonds par les nouvelles autorités morales – propos qui tournent en boucle sur les réseaux sociaux et rameutent une foule numérique excitée par des progressistes qui rêvent au nettoyage éthique de l’espace public, pour en bannir à jamais les «propos haineux» sous le signe d’une purge rédemptrice. » 

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s