AKITATOR, DARKMALIN et les petits vieux chassés de chez eux par des salopards

La France de Macron , c’est ça, un couple de retraités chassés de chez eux par des malfras protégés par la police. Le monde est sans dessus dessous et un Darkmalin qui sautille en faisant des discours grandiloquents pendant qu’ l’islamogauchiste Akitator évoque le fantasme de l’insécurité.

On aimerait entendre Darkmalin sévir contre les gendarmes qui n’ont pas fait le job, je ne parle pas des pandores de terrain mais de leur hierarchie qui les a empéché d’intervenir. Les salopards ont pénétré dans une maison , les gendarmes devaient les arréter.

Il aurait suffi d’appliquer la loi! Article 226-4 du code pénal…mais la presse aux ordres veut nous faire croire que la loi les protège, c’est un mensonge! Au civil ils ne sont pas immédiatement expulsables mais au pénal ils sont condamnables;

Et le parquet, Akitator? Il a fait quoi????

L’affaire relève du droit pénal c’est ce que rappelle Régis de Castelnaud On mélange tout, la procédure pour les expulser c’est autre chose. Ils devraient être en prison en ce moment Peut être pas expulsables sur le champ mais en prison . Rien de commun avec un locataire qui ne paie plus son loyer, là il y a effraction , violation de domicile!

la presse raconte:

« Var à Théoule-sur-Mer. Un petit coin de paradis qu’un couple de retraités a mis des années à acquérir. Henri et sa femme prévoyaient d’y passer une partie du mois d’août avec enfants et petits-enfants, mais lorsqu’ils sont arrivés, les lieux étaient occupés par des squatteurs.

« Ils m’ont insulté parce que j’étais propriétaire, du coup j’ai dormi dans ma bagnole », témoigne le retraité avec amertume. « Ils ont commencé à squatter la maison à partir du 19 et le 21 j’arrive et on peut même pas les mettre dehors. Je voulais passer des vacances chez moi avec mes enfants et mes petits enfants. Ils m’insultaient du balcon en disant qu’ils étaient chez eux », s’insurge le septuagénaire. 

Henri confie qu’ils « ont trouvé le moyen de couper le courant et de remettre le courant à leur nom par une autre société ». Incroyable quand on sait que le retraité est propriétaire de cette maison secondaire depuis 36 ans. « J’y ai passé toute ma vie j’ai 75 ans. On vous dit que vous pouvez plus rentrer chez vous, c’est une honte ça », dénonce-t-il. « J’aurais 25, 30 ans croyez-moi je les sors », ajoute-il avec colère. 

Henri doit prouver qu’il est le véritable propriétaire

La loi est claire, à présent Henri doit prouver qu’il est le véritable propriétaire. Passés les deux jours de squat, le propriétaire ne peut plus faire intervenir la police pour faire expulser les occupants. C’est donc une longue procédure qui s’engage et qui peut s’étaler sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Le retraité doit certifier auprès d’un huissier que les squatteursici un couple avec enfants, sont entrés par effraction et sont là pour longtemps. C’est ce qu’a fait Henri avec le gendarme et le maire de la commune. Le retraité doit maintenant attendre la décision de justice qui atteste qu’il est bien le propriétaire depuis 36 ans de cette maison. Tout dépend désormais de l’agenda du tribunal. Si Henri tente d’expulser lui-même les squatteurs, le couple peut porter plainte pour violence de domicile, passible de 3 ans de prison et 30.000 euros d’amende. « 

Tout ce qui est écrit ci dessus est contestable, c’est vrai au civil, pas au pénal.

Régis de Castelnau

· Rubrique : simplicitéL’histoire de Théoule sur mer est très simple sur le plan juridique.

Les squatters ont procédé à une violation de domicile pour pénétrer dans le logement et en changer les serrures. Article 226-4 du code pénal:« L’introduction dans le domicile d’autrui à l’aide de MANŒUVRES, menaces, voies de fait ou contrainte, hors les cas où la loi le permet, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. »

L’infraction est donc constituée. Le problème civil des occupants sans droit ni titre est seconde par rapport au problème pénal.

Il appartenait aux gendarmes de procéder à l’arrestation des squatters, à leur mise en garde à vue sous contrôle du procureur. Lequel devait les renvoyer devant tribunal correctionnel avec demande de maintien en détention jusqu’à l’audience.Pendant ce temps-là, les propriétaires légitimes auraient pu récupérer leur bien.Une fois de plus c’est la carence des gendarmes des magistrats chargés du respect de la loi et de la protection des personnes qui est à l’origine de ce scandale insupportable et des tentations d’autodéfense.

Gendarmes et magistrats sont beaucoup plus intéressés par la répression des gens qui ne portent pas le masque.

C’est tellement plus facile.Et bien sûr, quand la population excédée décidera de passer à l’autodéfense, les mêmes procureurs et les mêmes gendarmes seront au premier rang pour les réprimer

La Macronie prend la défense des salopards

Une situation qui « ne montre pas une défaillance » de la loi, s’est défendue la ministre du Logement Emmanuelle Wargon. Henri Kaloustian, lui, estime sur CNews qu’elle « prend les gens pour des cons »https://platform.twitter.com/embed/index.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-0&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1302892339497758722&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.valeursactuelles.com%2Fsociete%2Fvideo-victime-de-squatteurs-un-retraite-accuse-la-ministre-du-logement-de-prendre-les-gens-pour-des-cons-123366&siteScreenName=Valeurs&theme=light&widgetsVersion=219d021%3A1598982042171&width=550px

Le retraité menace de se faire justice lui-même

« On est en France ! Quand on viole votre domicile par infraction, qu’on couche dans vos draps, vous trouvez que c’est une défaillance ? Mais non ! », s’insurge le retraité, qui menace de régler le problème par lui-même. « Il n’y a pas de justice, il faut que les choses changent […]. Je ne vais pas attendre un an ou deux ans pour rentrer dans ma maison, j’ai le soutien de tous les gens qui sont autour de moi, dans toute la France, j’ai une grande famille, il faut que ça bouge. Je ne vais pas rester dans la rue », prévient-il. Henri Kaloustian raconte aussi le terrible quotidien que lui et son épouse vivent depuis cet événement. « Je suis sur les nerfs, ma femme fait des cauchemars, elle s’évanouit. Moi je résiste, mais s’il m’arrive quoique ce soit, si je décède ou que ma femme décède à cause de ce problème-là, je vous certifie que ça va devenir rouge à Théoule », témoigne-t-il. 

Une procédure d’expulsion qui peut prendre plusieurs mois

Et le calvaire des Kaloustian est loin d’être terminé. En attendant une décision de justice, le maire de Théoule-sur-Mer Georges Botella a été contraint de déployer des forces de police et de gendarmerie autour de la maison, conformément à la loi. Quand le retraité a voulu réinvestir les lieux, les gendarmes lui ont donc signifié qu’il ne pouvait pas rentrer car « les squatteurs ont tous les droits », a-t-il confié à LCI. En effet, « au bout de 48 heures, si vous avez du mal à les expulser [les squatteurs, NDLR], il faut passer par toute une procédure juridique où on vous demande de prouver votre droit de propriété, enfin différents papiers administratifs qui n’ont même plus de sens », confie Georges Botella à la télévision. Après avoir réalisé un constat d’huissier, le couple de retraités devra donc attendre une procédure d’expulsion qui pourra s’étaler… de quelques semaines à quelques mois. Et une fois la décision d’expulsion rendue par le tribunal, les squatteurs auront deux mois pour évacuer les lieux. 

https://www.nicematin.com/faits-de-societe/cest-prendre-les-gens-pour-des-cons-le-proprietaire-de-la-maison-squattee-a-theoule-sur-mer-repond-a-la-ministre-du-logement-568132

Cet article a été publié dans éducation prépa école de commerce. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour AKITATOR, DARKMALIN et les petits vieux chassés de chez eux par des salopards

  1. Michèle Machenin-Murzilli dit :

    Ces gens sont beaucoup plus mal élevés que des primates. Comment peut-on se permettre de pénétrer, pour y habiter, dans une maison qui ne leur appartient pas ? Pourquoi ne les montre-t-on pas ? Nous traversons un monde de fous, et la « justice » les protège ! C’est inimaginable. D’urgence, le Ministère ne pourrait-il pas surpasser des lois imbéciles qui protègent la délinquance, le crime, le vol ? Il y a des urgences, pour punir, bien davantage que d’avoir oublié son masque dans la voiture !!! Je suis écoeurée du monde où je vis, tout en ayant le privilège d’être tout le temps chez nous !! Il se pourrait que je m’achète un pistolet d’alarme !! Cependant je suis une personne pacifique !

    J'aime

  2. Cenci claude dit :

    C’est ainsi que l’on vient à des extrémités que je partage à 100%.

    J'aime

  3. Dans quel état les propriétaires vont-ils retrouver, s’ils la retrouvent, leur maison squattés ?

    J'aime

  4. Michèle Machenin-Murzilli dit :

    Là, oui, nous pensons tous la même chose : c’est le comble, scandaleux qu’on défendent les squatteurs au lieu de très vite les expulser d’une maison qui ne leur appartient pas, pendant que les propriétaires qui voulaient passer quelques jours tranquilles en famille, sont quasiment obligés de se loger « à l’hôtel ». Je souhaite vivement qu’ils soient, en suite, dédommagés par l’Etat. Mais comme l’Etat est dans un état aussi déplorable, les voyous en profitent !! Scandaleux ! Comment voulez-vous que, parfois, une goutte d’eau peut faire déborder le vase et inviter les personnes lésées à faire justice eux-mêmes ?? J’en connais certains qui ne feraient pas de cadeau. Venez donc squatter dans certains milieux ruraux, les papès sont souvent armés !!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s